Ca rue dans le Cirque au parc Charles-de-Gaulle

Deuxième édition du festival Ça rue dans le cirqueDeuxième édition du festival "Ça rue dans le cirque"  Mercredi 18 et Jeudi 19 Avril à 18 h. au Parc Charles-de-Gaulle de Balaruc-les-Bains - accès libre.

Faire de Balaruc un espace où le nouveau cirque trouve une place auprès du public familial, voilà la volonté qui a animé la Ville en 2017 lors de la création du festival « Ça rue dans le cirque » Un festival qui a très vite trouvé son public.

La deuxième édition de cette manifestation culturelle emprunte les mêmes principes : pas de clown au nez rouge, pas de chapiteau,  mais des artistes qui s’installent au plus près du public et qui vont nous offrir un véritable spectacle qui s’attache à explorer les rapports entre le cirque et le théâtre. Pendant deux jours, l’espace scénique du parc Charles-de-Gaulle va donc, une nouvelle fois, servir de piste pour les deux compagnies circassiennes.

C’est la compagnie espagnole « Joan Catala » qui ouvre le festival avec le spectacle Pelat. En catalan, le mot Pelat veut dire pelé et s’emploie également comme synonyme de « fauché ». Un terme approprié pour ce  spectacle qui a pour seul accessoire un gigantesque tronc de pin, pelé, de près de 5 m de long et pesant une vingtaine de kilos. Pelat est un spectacle participatif qui mêle de façon magistrale et innovante le mouvement, le théâtre, le cirque et la danse ... qui efface les frontières entre le public et le spectacle.

Le lendemain, place au « Dompteur de Sonimo ». Sur une piste d’un mètre de diamètre, Tony, vêtu d’un flamboyant costume de dompteur, vient présenter son numéro de dressage de sons d’animaux, les fameux Sonimaux. Aussi invisibles que bavards, ces drôles de bêtes sonores vont devoir exécuter toutes les acrobaties dans l’esprit des grands numéros de dressage traditionnel sous la direction fantasque d’un Tony se démenant tant bien que mal dans son monde imaginaire...

Avec l'APAVH, les belles LALIE et DIARRA sont à l'adoption

pepit2229683346_1645563212187152_5084249881548282965_nSi le physique est à prendre en considération , on imagine que ce qui compte le plus ce sont nos caractères... A propos de Lalie, la jolie grisette : "j'ai un caractère calme. J'apprécie passer du temps couchée dans le salon de jardin de ma famille d'accueil. Je suis demandeuse de jeux et de câlins."pepit29571372_1645563708853769_1155069375934100749_nPour Diarra, l'arlequine : "je suis un peu plus speed, j'aime chasser, eh oui suis une chipie , j'embête les petits animaux. Je suis curieuse, j'explore tout ce que je peux, intérieur comme extérieur. J'aime aussi les câlins et parfois même, lorsque je l'ai décidé, je monte sur les genoux"...Nous avons toutes deux impérativement besoin d'un extérieur, nous sommes certes des minettes faites par avoir une vraie vie de famille mais aussi des minettes de la nature. Nous en priver serait très difficile pour nous. Pour nos adoptions, on vous demandera le remboursement de nos frais d'identification et de stérilisation...

» associations