Sentiers et itinéraires de randonnée

Avis aux randonneurs : les rando-pisteurs de l’Hérault ont préparé la saison !

Soucieux de préserver un réseau d’itinéraires de randonnées unique et reconnu, le Département prend soin de ces parcours tout au long de l’année pour accueillir les promeneurs dans les conditions les plus belles et les plus sûres.

Valoriser les itinéraires de randonnées : une mission du Département

Dans le cadre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnées (PDIPR), le Département de l’Hérault et le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre (CDRP) travaillent en étroite collaboration pour sélectionner des sentiers de qualité (paysages variés et présence de curiosités naturelles ou historiques). Ils satisfont aux conditions de pérennité, de sécurité et de respect des milieux traversés. Le balisage, l’aménagement et l’entretien du vaste réseau de randonnées héraultais sont réalisés par le Département. Il comprend le Réseau Vert (traversée d’est en ouest), de nombreux chemins de Promenades et Randonnées (PR) et la voie verte Passa Païs, présentés dans différents guides (comme le Topo-guide « l’Hérault à pied ».

Le travail remarquable des rando-pisteurs

Pour cela le Département s’appuie tout au long de l’année sur une équipe de 29 rando-pisteurs qui entretiennent les itinéraires de randonnées, débroussaillent, élaguent, reconstruisent les murets en pierre sèches, réalisent des caladages, assurent le balisage, posent les panneaux et flèches directionnelles, etc… Par leurs actions au quotidien, ils participent à la valorisation du patrimoine et au maintien de la biodiversité sur l’ensemble du territoire héraultais.

Zoom sur le Sentier des Gardes dans le Massif du Caroux

Après 6 ans de travaux initiés par le Département, le Sentier des Gardes continue à être remis en état. Ce chemin historique qui fait partie du PR 41 de Saint-Martin-de-l’Arçon, permet d’atteindre, après une ascension de 800 m dans la forêt, le col du Bartouyre au sommet du Caroux, massif emblématique de l’Hérault. Le paysage est sauvage, la vue sur les Gorges de l’Héric incomparable.

Dans les années 1860, il est créé lorsque l’Etat engage une politique de reboisement intensif pour limiter les phénomènes d’érosion et d’inondations qui atteignent alors un niveau élevé. Pour accéder aux sites, les gardes des Eaux et Forêt créent des dizaines de chemins le long de pentes escarpées avec l’aide des paysans locaux. L’ouvrage est impressionnant : caladages, terrasses et murets en pierres sèches… le Sentier des Gardes est né !

Le but de la réhabilitation menée par le Département consiste à gérer l’écoulement des eaux, de réparer les murs existants et d’en recréer, de remettre la plateforme en état afin de préserver les habitants de crues et de glissements de terrain. Pour restaurer ce sentier dans les règles de l’art, les rando-pisteurs ont suivi une formation en « pierres sèches ».

Pour consulter la page Présentation du topo-guide été 

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations