Saint-Pons-de-Mauchien, un village à découvrir

 

 

L'église de Saint-Pons

Ce village languedocien de 670 habitants surplombe la vallée de l’Hérault; il est visible à des dizaines de kilomètres à la ronde. Il possède de nombreux atouts avec ses sites archéologiques, les remparts, le château, son église. L’historien du village Guy Pargoire n’est pas un guide et l’on s’en réjouit, il ne récite pas un texte, il vit une passion pour son village.

 

Ce qui fait l’attrait de la visite, ce sont les détails, les anecdotes et les légendes.

De la mairie à l’ancienne distillerie, de la Croix de la mission à la place Jeanne d’Arc dont la statue à la demande du maire fut attribuée en 1892 par le Sous Préfet de Béziers.

 

Jeanne d'Arc

On lui avait proposé Marianne, mais ce village chrétien n’a pas hésité. Qui sait aujourd’hui que ce sont les socialistes républicains qui ont relancé la ferveur envers la native de Domrémy comme symbole de la libération du pays et en perspective de la libération de l’Alsace et la Lorraine.

L’Eglise réagit et la béatifia en 1896 et fut déclarée sainte en 1920. En face, les remparts à base inclinée, il ne s’agit pas de renforts, mais d’un système de défense. On arrive devant l’emplacement du moulin à huile aujourd’hui disparu. Ensuite c’est le passage sous la porte des remparts avec au dessus l’assommoir.

On se trouve en face de cette superbe bâtisse appelée la maison des émigrés qui appartenait à la famille d’Astanières et qui a quitté le pays lors de la Révolution.

Puis la maison forte du XIIème qui appartenait à l’évêque d’Agde. Les techniques de construction sont identiques à celles employées au Palais des papes en Avignon.

En progressant, on aborde l’histoire du château, puis l’origine du nom de Saint Pons.

 

 

Chemin de croix en terre cuite

En souvenir de la Mission de 1947, un chemin de Croix a été érigé dans le village. Tous les ans, le Vendredi saint, les chrétiens perpétuent cette tradition.

Nous arrivons à l’église, à part le clocher visible de très loin, elle semble être une église comme beaucoup d’autres. Mais détrompez-vous, cela commence à la porte avec un blason inventé par le curé de l’époque.

A l’intérieur, des symboles de toute part... 

 

Saint-Pons par Monserey

L’histoire de la Litre, la légende de N.D des Bosquets, la Vierge en bois d’olivier du XVIIIème. Le chemin de Croix en terre cuite fabriqué par la famille Giscard de Toulouse et qui a également fabriqué celui de Rennes le Château !

Sur cette photo on voit le tableau de Monserey représentant Saint Pons. Il est indéniable que la personne qui a construit cette église a voulu montrer des choses.

 

Mais quelques siècles après, c’est Guy Pargoire qui vous en montrera. Les visites se font à la demande, et sont gratuites. Pour prendre rendez-vous, téléphonez au 04.67.98.77.66.

 

Bernard Bals

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations