Balades

La voie verte du Lido

Dans le cadre de la protection de la zone naturelle du Lido, bande sableuse de 15km de long, de grands travaux ont eu lieu entre 2005 et 2012 pour protéger le site, avec création d'une Voie Verte le long de la plage entre Sète et Marseillan.
Entre mer et Étang de Thau dont elle est séparée par la route D 613 et la voie ferrée, elle longe les dunes et la mer pour un parcours sécurisé qu’affectionnent les cyclistes mais aussi les coureurs à pied et les amateurs de rollers.
Une voie qui ne doit pas avoir d’équivalent en France !
Elle se prolonge par une piste cyclable dans Marseillan-Plage, et par une piste qui traverse le canal en direction de Marseillan-ville pour ceux qui veulent faire le tour de l’étang de Thau à vélo.

8 Mars le tour de l'étang de Thau (environ 60kms) en vélo

Les beaux jours arrivant, la Roue libre de Thau organise une balade à vélo tous les vendredis.
Ce vendredi 8 Mars nous proposons de faire le tour de l'étang de Thau (environ 60kms)
Rendez-vous à la piscine Fonquerne de Sète à 9 h 30 sur le parking avec votre pique-nique et votre gilet fluo.

Les balades du vendredi restent dépendantes de la météo (annulation ou modification du parcours possible en cas de mauvais temps).
Elles sont ouvertes à toutes et tous, elles couvrent une distance moyenne d'au moins 60 kms, donc destinées aux cyclites non débutants roulant sur des vélos en bon état.

D'ici là, roulons librement !


consultez le site : www.larouelibredethau.org

BALADE ANTONEGRE MARDI 5 MARS avec JMJM

L’image contient peut-être : montagne, ciel, plein air et nature

Balade commentée sur les pistes de la colline de la Mourre.
Avec dégustation de produits locaux
Tarif 6 € ( 5€ pour 3 inscriptions)
Départ 14 h sur le parking de la Cure Gourmande Balaruc les Bains
Inscriptions et renseignements
MARIE 06 76 84 68 50
D'autres balades différentes tous les jours, consultez le programme de JMJM

Il fait beau, les vélos sont de sortie !

L’image contient peut-être : vélo et texte

C’est les vacances et il fait beau, une occasion idéale pour prendre son vélo et aller promener mais aussi pour rappeler quelques règles de précaution.

Le cycliste, tout comme l’automobiliste, doit appliquer les règles du Code de la route qui garantissent sa sécurité et celle des autres usagers. Pour rouler en toute sécurité, le cycliste doit impérativement disposer d’un vélo en bon état, bien équipé et surtout connaître et appliquer les règles élémentaires de déplacement, en ville et hors agglomération, de jour, comme de nuit.

Consulter la réglementation en vigueur : http://www.securite-routiere.gouv.fr/…/circuler-a-velo-roul…

Le Pic Saint Loup un très beau site naturel

Dans l'arrière pays de Montpellier, le Pic Saint-Loup est l'un des plus beaux sites naturels et de randonnée de la région des garrigues. Du sommet, la vue s'étend sur la plaine et le littoral...est une montagne de la région Occitanie située à la limite des communes de Valflaunès et Cazevieille, dans le département de l'Hérault.

Pic St-Loup - Hérault le Languedoc © Henri Comte

Pic St-Loup - Hérault le Languedoc © Henri Comte

Situé à environ 20 km au nord de Montpellier, le pic est visible d'une grande partie du département de l'Hérault, du littoral ainsi que du Gard, d'où son profil évoque une pointe s'élançant vers le ciel. C'est l'un des plus beaux sites naturels et de randonnée de la région des Garrigues, avant-poste des Cévennes. La montagne est d'ailleurs considérée comme la « Sainte-Victoire » du Languedoc. Elle forme, avec la montagne de l'Hortus qui lui fait face au nord, un site naturel protégé et héberge un certain nombre de rapaces.

Du haut de sa crête acérée, le pic Saint-Loup tient tête aux éléments. Une grande croix de fer y est dressée, un poste d'observation ainsi que la chapelle d'un ancien ermitage.

Le pic Saint-Loup tient son nom d'une légende d'amour médiévale. Trois frères, Loup, Guiral et Clair, tous amoureux de la belle Bertrade, partirent en croisade sans savoir lequel d'entre eux elle choisirait comme époux.

Au retour de Terre sainte, la bien-aimée avait trépassé. Désespérés, ils décidèrent de vivre en ermites au sommet de trois pitons voisins. Celui sur lequel vivait Guiral devint le mont Saint-Guiral. Il est situé près du mont Aigoual et son dôme granitique culmine à 1 366 mètres. Celui sur lequel vivait Clair fut nommé le mont Saint-Clair (175 mètres, c'est à ses pieds qu'est bâtie la ville de Sète). Installé sur le pic auquel il donnera son nom, Thieri Loup mourut le dernier. Comme ses deux frères, il avait allumé tous les 19 mars de sa vie un feu en la mémoire de sa bien aimée.

Le territoire du Grand Pic Saint Loup vous offre de nombreux sentiers de randonnées balisés et accessibles à pied, à vélo ou à cheval. En parcourant de petites routes et vieilles drailles traditionnelles, plongez dans le patrimoine culturel et naturel de l'Hérault.

Pour tout savoir : http://www.montpellier-tourisme.fr/Preparer-Reserver/Decouvertes/Escapades-en-region/Sites-naturels/Le-Pic-Saint-Loup/

Et pour vous permettre de découvrir les nombreuses richesses du Grand Pic Saint-Loup, la Communauté de communes du Grand Pic St Loup  propose dix sentiers de randonnée agréés par la Fédération française de Randonnée pédestre (balisage jaune norme « promenade et randonnée ») et le GR® de Pays Tours dans le Grand Pic Saint-Loup : https://www.cc-grandpicsaintloup.fr/sentiers-de-randonnee.html

A la découverte des grangeots des vignes

Qui se soucie de ces vieilles cabanes de pierre perdues au milieu des vignes ? Les grangeots font pourtant partie de l’identité bessanaise. Ces constructions modestes, parfois minuscules, ont joué un rôle fondamental dans le développement du vignoble.

 

A l’origine, servant d’abri au travailleur voire parfois même de logement temporaire, elles ont été construites loin du village, permettant de ranger quelques outils, de mettre à l’abri le cheval, de stocker le fourrage, et de s’abriter par mauvais temps ou pour une pause. Parfois équipées d’une cheminée, il était possible d’y faire du feu pour se réchauffer en hiver ou encore de réchauffer le repas de midi.
Il est difficile de dire à quelle date ces constructions ont été réalisées, car on ne trouve nulle trace d’elles sur l’ancien cadastre ou dans les actes notariés. Le mouvement de construction aurait commencé avant l’arrivée du phylloxéra pour se poursuivre jusqu’à la grande guerre.
Bon nombre de ces cabanes sont encore visibles. Elles incarnent un temps ancien bien qu’elles aient perdu peu à peu leur utilité. Très rares sont celles qui n’ont d’ailleurs pas été abandonnées. Elles sont toutefois des points de repère dans le paysage de la plaine ou des garrigues. Si on les enlevait, les vignes n’auraient plus le même attrait...
Mais la mécanisation, le remplacement du cheval par le tracteur, les trajets plus rapides entre la maison et la vigne grâce aux véhicules, ont rendu ces constructions moins utiles, d’où cet abandon progressif. 
Plus de 95 grangeots ont été recensés sur le territoire de Bessan, simple abri de 5 m² comportant trois murs et un toit, grangette de 50 m² avec son portail pour le passage de la charrette, ou  maisonnette à un étage servant d’habitation.
La plus forte concentration, près de 31 %, se trouve dans la plaine des Mègeries Nouvelles (les Arens, le Lévrier) ; viennent ensuite les Garrigues à l’ouest du territoire (22 %), la plaine du Nord-Est bordant l’Hérault, le Moulin, la Chaussée (18 %), les Mègeries Hautes (17 %) et le Causse et les Monts (13 %).
Véritables éléments du patrimoine rural local, certains artistes locaux, tel Yvon Brunet, les ont même croqués sur leurs toile.

D’après Francis Delmas.

Balade au Mont Saint Loup

D'origine volcaniqueLe Mont Saint Loup

Entre Le Cap d’Agde et Agde, le mont Saint-Loup culmine à 113m et s’étend sur environ 15km². C’est un ancien volcan dont l’éruption remonte à 750.000 ans. C’est lui qui a donné à la cité d’Agde sa couleur gris irisé et ses monuments en basalte. Situé à l’extrémité sud de la chaîne des volcans d’Auvergne, il a découpé la côte en créant îlots, criques, plages et falaises : des paysages exceptionnels aux couleurs contrastées, qui renferment une vie sous-marine foisonnante…

Un espace naturel pour piétons et cyclistes

Le Mont Saint-Loup est préservé de la circulation automobile. Rendez-vous au sommet pour apprécier un panorama unique sur le littoral et l'arrière-pays agathois : de la cité d'Agde à la Réserve Naturelle nationale du Bagnas et, au nord, l’étang de Thau qui abrite la production de la fameuse huître de Bouzigues.

Balade familiale très nature sur le Mont Saint-Loup

Suivez la piste qui conduit jusqu’au sommet ou le chemin forestier « Sentier d’Emilie ». Vous pénétrez dans un environnement naturel luxuriant d'essences méditerranéennes aux parfums de garrigue (pinèdes, maquis de chênes verts, amandiers…) où vous rencontrerez à coup sûr la faune sauvage qui s’y épanouit (écureuils, cigales, oiseaux, papillons…).

Cap sur Le Cap d’Agde et ses falaises !

Empruntez le sentier pédestre qui débute au bout de la rue de la Garnison, à droite, et qui conduit jusqu’au sommet des falaises. Elles offrent un paysage spectaculaire qui se décline au soleil dans une infinité de bleus. Une balade idéale pour se détendre et profiter d’un grand bol d’oxygène iodé. La roche plonge ses griffes de basalte dans les fonds marins, mariant la terre à la mer. Ce littoral rocheux est émaillé de belles criques et plages à découvrir absolument !

Observez la richesse géologique du Cap 

Les éruptions volcaniques sur le site du Cap d’Agde restent visibles dans la diversité du sol : coulées de lave solidifiée, tufs jaunes en couches régulières, quartz, argile… Sur les falaises ou à Rochelongue, une palette de minéraux à admirer !

Insolite : le volcanisme sous-marin et ses trésors

La pointe du Cap d’Agde résulte d’une succession d’éruptions volcaniques terrestres et sous-marines, qui ont formé des îlots noirs volcaniques tel que celui de Brescou. Au pied des falaises, le sentier sous-marin permet de découvrir, entre seulement 0 et 5 mètres de profondeur, la faune et la flore sous-marines. Sur environ 400m aller-retour, partez à la découverte de la vie sous-marine : fonds rocheux volcaniques, dalles volcaniques, failles, mini canyon… Un ensemble de milieux naturels où se cache une faune variée et colorée.

Le sentier est balisé du 15 juin au 15 septembre. Chaque bouée est équipée de panneaux sous-marins décrivant ces milieux et les espèces rencontrées. Point de départ : La Plagette du Cap d’Agde.

Vous souhaitez prolonger l’exploration des fonds marins : optez pour la plongée sous-marine ou l’Aquarium marin… selon votre humeur du jour !

Le saviez-vous ?

Le Mont Saint-Loup a occupé une position stratégique avec son sémaphore et la Tour des Anglais (17ème siècle) qui servait pour prévenir les incursions des pirates et des anglais !

L'Hérault, espace de randonnées

Du littoral aux massifs granitiques, de la garrigue aux causses calcaires classés à l'UNESCO, l'Hérault a cette chance rare et précieuse d'être doté d'une grande diversité de paysages à découvrir à pied ou à vélo. Conscient de l'engouement que suscite les différentes pratiques de randonnée, le Département s'implique fortement dans ce domaine, de différentes manières :   Avec les rando-pisteurs

© CD34

Dans le respect du milieu naturel et du patrimoine, 29 rando-pisteurs entretiennent et mettent en valeur plus d'une cinquantaine de parcours de Promenade et de Randonnée (PR). 

Au total,  les 6 équipes déployées sur le Département s'occupent de 1 150 km d'itinéraires entre les PR, le Réseau Vert et la Voie Verte "Passa Païs".

En soutenant les initiatives territoriales et associatives sur le développement de circuits de randonnée

Ainsi près de 130 PR sont  aménagés et accessibles pour tous  les héraultais dans tout le Département, et offrent une diversité tant paysagère que culturelle 

Cit'arts balades créatives sur les chemins de l'Hérault

Cit'Art téléporte des œuvres de Street Art traditionnellement réservées au milieu urbain sur les chemins de randonnées de l'Hérault. Deux véritables « circuits » ont été conçus, comme des galeries de plein air, l'un dans le massif de la Gardiole et l'autre à Ferrals-les-Montagnes. Deux collectifs d'artistes héraultais Line up et collectif 411, ont reçu carte blanche pour transformer 12 simples citernes d'eau dédiées aux forestiers sapeurs du Département en véritables créations originales. Retrouvez la carte des itinéraires sur herault.fr 

IMAGE 14_rando_gardiole_CGriffon

Les Oenorandos

Les Oenorandos démarrent des caves coopératives, et permettent la découverte du paysage, associant pratique de la randonnée, esprit convivial et enfin, rencontre des vins de l’Hérault. Nature, art, sentier des poètes… à chacun sa randonnée. Elles sont réalisées avec les partenaires de la filière viticole, et labellisées FFRandonnée® (Fédération Française de Randonnée Pédestre). Une pochette regroupant les dernières Fiches Oenorandos est disponible auprès des caves coopératives proposant des Oenorandos, et du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre – Tél 04 67 67 41 15

Infos : herault-loisirs.fr (rubrique balades et randos / thème vins et terroir du Languedoc)

L'Hérault regorge d'itinéraires pour VTT. Ces espaces cyclables labellisés par la Fédération Française de Cyclisme sont adaptés à tous les niveaux de difficulté. Tous les parcours sont entretenus par les intercommunalités, balisés et équipés d'un plan d'ensemble au départ du circuit. 

  • Salagou 15 circuits-210 km au total
  • Vallée de l'Hérault 7 circuits 125 km au total
  • Salvetat Haut-Languedoc 31 circuits 617 km au total
  • Hérault-Canal du Midi Méditerranée 21 parcours 507 km au total
  • Pays de Lunel 8 circuits 157 km au total
  • Béziers Méditerranée 7 circuits 118 km au total
  • Grand Orb en Haut-Languedoc 12 circuits 235 km au total
  • Caroux en Haut-Languedoc 15 circuits 240 km au total
  • Terroir Saint-Chinianais 23 parcours 425 km au total
  • Lodevois et Larzac 21 parcours 413 km au total

BALADE GELARGUE LE MARDI 26 FÉVRIER

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, plein air et eau

Mais quel est cet endroit bizarre? lieu historique la carrière de Gelargué : balade commentée au gré des pierres taillées jadis lieu de baignade
Dégustation de produits locaux
Tarif 6 € ( 5€ pour 3 inscriptions)
Départ 14 h sur le parking de la cure Gourmande Balaruc les Bains
Inscriptions et renseignements
MARIE 06 76 84 68 50
D'autres balades différentes tous les jours, consultez le programme de JMJM.

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon