Balades

La table d'orientation des Pierres Blanches

 Nous possédons à Sète bon nombres de formules –telles des diagnostics précis – pour indiquer l’état de notre santé mentale. Une de celles – ci me définit parfaitement : "il est à l’ouest". Après cinq années d’isolement, précédées par huit années de dérives, je me sens parfaitement correspondre à la définition « il est à l’ouest ». Après treize années de médecines dures et après tant d’échecs, j'ai aujourd’hui décidé de m’aventurer vers la médecine douce. De toute façon je ne peux guère être plus l’ouest que je ne le suis aujourd’hui. Comment cette résolution a-t-elle traversé mon esprit ? Quel chemin a -t- elle emprunté ? Je ne saurais le dire, mais ce que je sais  c’est que cette résolution je l’ai prise. Depuis l’avenue du tennis où je loge, où j’habite peut-être… lieu de calme, je me dirige lentement vers les hauteurs, vers les Pierres  Blanches par la montée du même nom. Il y a longtemps que je n’avais pas fait cette escalade, cette escapade. La pente est rude, mais depuis que je ne fume plus… depuis une semaine déjà… j’ai retrouvé mon souffle.  C’est peut-être une illusion. Les Pierres  Blanches, un espace de garrigues bien rangé en pleine ville… enfin presque.

A cette heure du matin le lieu est désert. Je le trouve beau,  mais  c’est pour me soigner que je suis là. Le Safari est fermé. Quel drôle de nom ! Où sont les éléphants et les tigres?  Je crains un peu ce remède homéopathique. Je me dirige vers la table d’orientation, grimpe quelques marches, et bien posé sur mes jambes je m’installe. Alger : 730 km, mais Narbonne 62. Le Canigou 125 km… on le voit ce matin…mais Lourdes 303, on ne voit pas la ville… il n’y a pas de miracle et Albi et St Pons et Agde… et la bande lagunaire et ses vignes et la mer et l’étang de Thau. Je suis bien, je souris… il y a si longtemps. Bien sûr « je suis à l’Ouest » mais j’y suis bien. Et les Albères ne ressemblent pas à Oran. Je me retourne, je tourne le dos à l’ouest, je me tourne vers l’est. Je prends la douce montée vers l'est.  Y aura-t-il quelque chose de nouveau ? Quelques voitures maintenant. Des espaces de stationnement bizarres. Si j’étais automobiliste je m’y perdrais. Je n’ai pas besoin de ça. Moins de deux cents mètres j’aperçois la croix du Mont St Clair. J’hésite à continuer… j’hésite encore puis m’élance vers le pied de la croix… côté est. A mes pieds,  des toits.

A l’est, des toits, les toits de ma ville, les toits de Sète…des canaux, et la mer et l’étang. Je situe la médiathèque François Mitterrand, avant le massif de la Gardiole et sur l’étang, l’île où Brassens, jeune homme, amenait ses conquêtes pour un beau voyage en bateau.

C’est dans la médiathèque que je suis né, lorsque ce lieu du livre était maternité. Il y a 53 ans de ça.

Je suis né  dans une médiathèque-maternité… et ce n’est pas un roman. Notre Dame de la Salette est toujours là, belle de ses fresques… apaisante…

À l’est, à l’ouest, au nord ? J’ai peut-être rencontré le bon remède, je prends la direction du Sud, la descente vers le théâtre, celui de la mer … c’est peut-être une autre histoire.

 

Henri Blain

Balade en forêt des écrivains combattants

Récit d'une belle journée de mai.

"La Forêt des Ecrivains Combattants est un lieu rare mais il n'est préservé et renouvelé que par nos regards et nos actes de randonneurs, de visiteurs et d'amoureux de la Forêt". Jacques BONNET

 

Accès à la forêt des écrivains combattants

Cars et bus

Pour monter à la Forêt des Écrivains Combattants, passer par le col de la Pierre Plantée puis au col de Madale, vers Combes toujours sur la D 180 .
En effet, l'accès depuis la mairie de Lamalou les bains, à hauteur du hameau de Villecelle, ne permet pas le passage de véhicule long.

Véhicules légers

l'accès peut se faire, au choix :

  • soit par le Poujol sur Orb, Combes, le col des Princes, la clinique Saint Vital...
  • soit par Lamalou les bains, Villecelle, le col des Princes....
  • soit par Hérépian, le col de la Pierre Plantée, col de Madale....
  • soit Saint gervais, le col de la Pierre Plantée, le col de Madale...
  • soit par L'espinouse, Douch, Rosis, le col de Madale.....
   

Cette balade avait pour objectif de donner aux participants des yeux fertiles sur les lieux parcourus. C’est-à-dire de révéler, à travers un paysage, une vieille baraque ou un coin de forêt, une histoire et une époque. Celle de la résistance au régime de Vichy et à l’occupant nazi et, plus précisément, du maquis Bir-Hakeim, créé en 1942
Ce Maquis célèbre pour son audace, sa mobilité, sa forte structuration militaire mais aussi pour les tragédies qui ont émaillé son histoire. Jacques Bonnet, notre conteur et auteur, conduisait la balade. Originaire de Lamalou, professeur de mathématiques ( à Sète) retraité, il a mêlé les récits* de son enfance aux récits de l’Histoire, car dans la réalité les deux se sont mêlés.

Nous avions rendez vous à 9h sur le parking de la clinique de Saint-Vital, au dessus de Combes, petit village Héraultais de 300 âmes, d’où nous sommes partis pour la Forêt domaniale des « Ecrivains combattants » sur le massif montagneux du Caroux-Espinouse avec ses stèles et ses points de vue, le col de Madale, l’ancienne colonie des pupilles et l’église sainte Marie de Douch, le col de l’Ourtigas… Au total, 560 noms d’écrivains figurent sur les inscriptions dans la forêt. Ce parcours a une signification : partir du récit sur la résistance dans ce petit pays délimité par Bédarieux, Saint-Pons, l’Espinouse et le bassin minier, et du récit sur le passage du maquis Bir-Hakeim en ces lieux pour essayer de ressaisir l’Histoire plus générale.
A partir de chaque station il y avait de petites marches à pieds de quelques centaines de mètres. Pas de grosse randonnée, la balade était à la portée de tous.
Faire cette balade, c’est ainsi réentendre les mots de ceux qui aimaient la vie à en mourir. C’est redécouvrir le rôle des femmes dans la Résistance ; et aussi celui des étrangers : voir la présence dans et aux côtés du maquis « Bir-Hakeim » de combattants venus de partout, et notamment d’un maquis dirigé par des antifascistes allemands.

Un Pique-nique avec un repas tiré du sac nous a ensuite tous réuni où notre narrateur à continué à nous raconter les affres de ces combattants qui ont aidé par leurs actions à libérer cette belle région mais qui y ont laissé tant des leurs. Après cette balade historique dans cette magnifique forêt, on ne peut pas s’empêcher de penser que sans ces courageux résistants connus ou inconnus, nous ne serions peut être pas là…

En fin de journée Jacques Bonnet nous a présenté ses livres * « Ici j’ai tant marché » (où sont rassemblés 14 lieux ou récits concernant les hauts cantons de l’Hérault, dont un texte sur Bir Hakeim) « Les Beaux compagnons », « Le cheval Cabré » « la folie de Jérôme Cardan », « la longue route de Jacob ben Ezra »

Georges Cantin

 Pour en savoir plus : » visiter le blog des Amis de la forêt des écrivains combattants

Profitez du Jardin antique méditerranéen

Entre allées fleuries et espaces boisés, le Jardin antique méditerranéen, labellisé Jardin remarquable, révèle l'évolution et la diversité des jardins de l'antiquité, la richesse des compositions ornementales et des ambiances paysagères.

"Magnifiée par la richesse de ses points de vue, cette visite est une invitation à un voyage marqué par des temps de contemplation et de repos. Entre allées fleuries et espaces boisés, le parcours révèle l'évolution et la diversité des jardins de l'antiquité, la richesse des compositions ornementales et des ambiances paysagères. Conçu selon les différents archétypes de l'Antiquité, ce jardin est dédié à la connaissance des essences végétales méditerranéennes et à leurs usages au travers de sept créations originales. Le long d'un cheminement, elles font découvrir l'agriculture et l'horticulture, le sacré, la médecine, la magie, la cuisine ou la cosmétique. Visite guidée tous les mercredis à 15h00 (uniquement sur réservation) Animaux acceptés : moins de 10kg porté dans les bras."

http://www.balaruc-les-bains.com/jardin-antique-mediterraneen.html#.WuLdTZdpGM9

Abbaye de Valmagne : Printemps à la ferme

Les samedi 3 et lundi 5 Juin les portes de l'auberge de l'Abbaye de Valmagne seront ouvertes dans le cadre des portes ouvertes du Printemps à la ferme.

Valmagne vous invite à découvrir le jardin médiéval et le conservatoire de cépages de l’Abbaye de Valmagne qui seront exceptionnellement ouverts aux visites en accès libre ces 2 jours-là. Seules obligations : ne pas toucher ni cueillir et ne pas laisser entrer nos amis les chiens. Une délicate attention est prévue pour les visiteurs de l'auberge
ils se verront offrir un brin de sauge ou de romarin.

Pour davantage d 'information : 09 79 72 30 60 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les charmes sauvages du Bagnas

Grâce à une poignée de bénévoles qui, bien avant que l’écologie soit à la mode, ont lutté pour préserver cet espace naturel, nous avons la chance d’avoir à nos portes un espace entièrement naturel et protégé. Classé en réserve naturelle, l’Etang du Bagnas est le véritable poumon naturel du pays de Thau. Des aménageurs avaient prévu de le transformer en Golf, doublé d’un gigantesque parc d’attraction. On l’a échappé belle.

En fait, il y a deux Bagnas :
Le Grand (bordé à l’est par l’étang de Thau et au sud par le Canal du Midi) et le Petit , étalé entre la zone naturiste du Cap d’Agde et la route qui va de Marseillan-plage à Agde. Une association gère ce fragile biotope, modifiant selon la saison le niveau des eaux, veillant à l’envahissement de plantes nuisibles et, côté mer, à celui, tout aussi pernicieux, des nudistes envahissant les fragiles dunes pour des ébats peu écologiques.

Pour découvrir le Bagnas

Pour visiter le Grand Bagnas, le mieux est de vous rendre à l’Ecluse du Bagnas, la dernière avant que le Canal se jette dans l’étang de Thau aux Onglous.
Pour cela, si vous venez de Sète, après le carrefour de Marseillanplage, vous suivez la nationale 112 qui sépare les deux étangs en faisant quelques arrêts si vous apercevez, déjà, des groupes d’oiseaux.
Arrivés à la bifurcation qui ouvre la route à deux fois deux voies, prenez à gauche la direction Agde Centre. 1000 mètres après, au sommet d’une côte, vous passez devant le domaine de Baldy. A votre droite, part une petite route conduisant à des campings. Vous suivrez cette route qui devient chemin sur la fin et vous vous garerez face à la bucolique écluse .
En été, vous pourrez voir les house-boats franchir l’écluse . Il ne vous reste qu’à suivre le chemin qui longe le canal en direction des Onglous. De l’autre côté, ce sont les eaux de l’étang riches d’aigrettes, de hérons, de canards et de flamants roses. Permanentes, tels les guêpiers et les huppes, ou migratoires tels les foulques et canards, 250 espèces y résident. Il convient donc de les respecter, c’est à dire de ne pas faire de bruit et de grands gestes. C’est le moment d’utiliser des jumelles et, pour les photographes, d’un téléobjectif. Et surtout pas en deux roues, avec ou sans moteur, et encore moins en 4x4. Evitez d’amener votre chien ou tenez le fermement en laisse.
Ainsi, vous pourrez arriver jusqu’aux Onglous et voir le Canal du Midi se perdre dans l’étang de Thau.

Bernard Barraillé

photo : Bernard Chambres

L’Hérault de Ferme en Ferme®

L’Hérault de Ferme en Ferme® 28 et 29 avril 2018

  • Venez rencontrer les paysans et déguster leurs produits fermiers !
  • merfCapture
De ferme en ferme 
Suivez « L’Hérault de ferme en ferme » sur Facebook !

Pour vous guider, téléchargez le dépliant Le week-end des 28 et 29 avril, de 10h à 18h partez à la rencontre des paysans avec « L’Hérault de ferme en ferme ».

37 agriculteurs proposeront gratuitement aux petits et grands des visites commentées de leur ferme, ainsi que des démonstrations et des dégustations de produits fermiers. L’année dernière, plus de 10 000 visiteurs se sont rendus dans les fermes !

Au programme ! Dégustation et possibilité d’achat de produits, découverte de savoir-faire agricoles, repas à la ferme, ateliers pour les enfants, échanges sur l’avenir de l’agriculture… Viticulture, apiculture, élevage de chèvres, de vaches, d’escargots, maraîchage, culture de spiruline…

Découvrez la diversité des productions héraultaises De ferme en ferme !

Retrouvez l’ensemble des fermes participantes sur le site national : « L’Hérault de ferme en ferme » !

Balade gourmande " les délices de la Moure "

Samedi 26 mai 2018, venez participer à la 10ème édition de l'itinérance gourmande sur les terres de Pignan et Cournonterral.

Cette balade oenologique et gourmande se déroule au coeur d'une zone IGP qui rassemble de nombreux vignerons des collines de la Moure dont les vins sont renommés au-delà de nos frontières.

Le rendez-vous est donné samedi 26 mai pour une balade de 6 km environ, ponctuée de pauses gourmandes élaborées par Cabiron traiteur de Montpellier, de dégustations de nombreux vins des Collines de la Moure et d'animations musicales.

A l'occasion des 10 ans des Délices de la Moure, une soirée musicale avec tapas et vins clôturera cette journée à partir de 18h.

Bulletin d’inscription à télécharger ICI

Domaines participants : Domaine le Claud, Domaine du chapitre, Château de Fourques, Domaine Croix st-Julien, Les vignerons de Pignan, Clos sorian, Cave de l'Ormarine, Le clos d'isidore, Domaine du Chevalier Georges, Mas de la Plaine Haute, Clos d'Elle, Domaine de Puech Merle, Château de l'Engarran, Domaine Maspiquet, Clos des Nines.

Bulletin : http://www.pignan.fr/doc/images/2179/BULLETIN_INSCRIPTIONS.jpg

Les balades artistiques en garrigue de Melando

Rendez-vous artistiques dans le cadre des 8èmes Rencontres du Pic Saint-Loup, le 29 avril 2018

Voilà 8 années que l'association Melando parcourt les rues et les paysages du Grand Pic Saint Loup avec des spectacles de grande qualité, du théâtre d’objets, du théâtre de rue, du cirque, de la danse, de la magie et même du théâtre d’argile mais aussi les désormais incontournables BAG - Balades Artistiques en Garrigues, qui viennent ponctuer la saison.

Ce jour-là, les artistes en résidence, soutenus par la Région Occitanie, vous accueilleront dès 8h autour d'un petit déjeuner Au Point du Jour avec la Compagnie Presque Siamoises au Mas Neuf  en plein cœur des garrigues à 20 km au Nord de Montpellier.

Programme détaillé de la journée :

9h45 – Au Point du Jour – Petit déjeuner spectaculaire par Cie Presque Siamoises

12h  – Balade Artistique en Garrigues avec la Fanfare d’Occasion et conçue en partenariat avec le Collectif des Garrigues – Plus d’infos

Dès 12h30 – Buvette, crêpes et pique-nique en musique !
Assiette de produits locaux (6€) sur réservation : Fromages de chèvre des garrigues sur son lit de salade accompagné des premières fraicheurs du printemps !

Tout au long de la journée –
Arbres à palabres et petits riens qui changent tout par l’association Pôles en pomme*
14h – Fresque collective sous les chênes

15h – Balade Artistique en Garrigues avec la Fanfare d’Occasion – Plus d’infos

Contact et réservation en ligne : 04.34.81.26.09 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Domaine départemental du Mas Neuf - sur la D17E6 en venant du Pic St Loup, direction Pompignan - 34 270 Claret

Tout le programme 2018 des 8èmes Rencontres du Pic Saint-Loup

 

La source de Fontcouverte

 


Daniel Arnaud

 

Elle coule au milieu des bois la source je vous le demande, s’il faut croire à cette légende d’une fille qu’on y trouva. Mais là, point de fille, mais  un homme, Daniel Arnaud, un amoureux de la nature. Né à Nizas, il connaît cette source depuis son enfance. La vie professionnelle comme bon nombre d’entre nous l’a éloigné de ce lieu. Tous les étés, il participe aux patrouilles pédestres du Comité Communal des Feux de Forêts (CCFF). Avec sa tenue orange, pendant les périodes caniculaires, il arpente à pied les points hauts du canton afin de prévenir les services incendies d’un départ de feu et sensibiliser les personnes qu’il rencontre aux risques d’embrasements de la nature. Il vit à Lézignan la Cèbe où il est impliqué dans le monde associatif. Lors d’une sortie, il a retrouvé la source de Fontcouverte envahie par les ronces, les murets qui délimitent  le canal de fuite étaient écroulés. Alors il a retroussé les manches, et petit à petit, il a transformé cet « armas » en un lieu paisible. Il a refait les murs de soutènement en pierres sèches,  aménagé des escaliers pour s’approcher au plus près de l’eau qui jaillit sous un rocher. Il a amené depuis l’ancienne  carrière de Lézignan la Cèbe du gravier. Un travail qui en aurait rebuté plus d’un. Il taille et protège les arbres aux alentours. Hélas, il enlève trop souvent des déchets jetés par des promeneurs indélicats. Il y vient pour trouver le calme et passer un moment entre vignes et garrigue se remémorant au passage ses souvenirs de jeunesse. Mais il a des projets à venir, consolider, aménager, protéger. Pour ce comportement au service de la nature, tu mérites toute notre admiration.

On ne peut s’empêcher de se souvenir de ce feuilleton télévisé dont le titre était Fontcouverte qui fut diffusé pour la première fois en 1955 et qui comportait 52 épisodes. Le thème était le tarissement successif des sources autour du village ce qui eut pour conséquence  le départ de la population. L’ultime fontaine venant de se taire, les derniers habitants décident de partir sauf Balthazar (Lucien Barjon) sa fille Blanchette (Danielle Evenou) et Pierre Massimi. Mais  quel est le Fontcouverte qui a inspiré ce feuilleton? Dans l’Aude, le petit village des Corbières près de l’Alaric tient la corde à cause de sa source de Fontcalel qui est protégée par des grilles comme les lingots d’or de la banque de France.

Bernard Bals


Elle sort sous la roche

 

Montpellier Historique

L’application des monuments historiques de Montpellier !

Vous aimez vous promener en ville, flâner dans les rues pleines de charmes de notre ville...
Envie d’en savoir plus sur un monument, un hôtel particulier, une folie Montpellieraine, sans attendre de rentrer chez vous ?
Grâce à l’application Montpellier Historique, c’est possible !
Avec Montpellier Historique vous pouvez :

  • Situer l’ensemble des monuments sur une carte.
  • Consulter les monuments les plus proches de vous
  • Découvrir la position d’un monument grâce à la réalité augmentée
  • Connaître l’histoire du monument qui vous intéresse
  • En savoir plus grâce aux galeries photo et aux liens vers Wikipedia et la base Mérimée.
    Application développée à partir des Données Publiques ouvertes (OPENDATA) par la ville de Montpellier et soutenue dans le cadre de Montpellier-Innovation.
    Les fiches ont été complétées en partenariat avec la faculté Paul Valéry (UM3).
    Les contenus sont enrichis grâce à la base Mérimée et Wikipédia.

A voir : les gorges de la Vis

Panoramas sur la Vallée de la Vis - Hérault, le Languedoc © Eric Brendle - Photothèque Hérault TourismeLa Vis qui naît à 997 m dans le massif de l'Aigoual a entaillé le causse de 300m et dessine des méandres dans des bancs de calcaire blanc.

A Vissec elle a formé un cirque aux parois sévères.

Après Gorniès et son port le regard découvre le pittoresque village de Beauquiniès.  

Les gorges rejoignent ensuite celles de l'Hérault. Une belle balade pour découvrir l'arrière-pays.

http://www.herault-tourisme.com/articles/cache-cache-avec-la-vis-94-1.html

 

 

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

Avec l'APAVH, le beau Domino, est à l'adoption

domino44

"Je m'appelle Domino, on m'a récupéré dans la rue. Depuis j'ai été castré et je suis aux petits soins dans ma famille d'accueil, j'ai une très belle frimousse avec un petit grain de beauté près du museau. Je suis certainement le plus gentil des minous, d'ailleurs ma douceur se lit dans mes beaux yeux clairs . J'ai environ 2 ans, je suis une vraie crème de chat et je cherche une famille pour la vie plutôt dans une maison avec un jardin, je suis très sociable et je m'entends avec d'autres chats sans problème.

Même si je suis un peu craintif, je n'ai aucune agressivité. Je suis gourmand, propre, je réponds à mon nom, je ronronne facilement et je dors avec ma famille d'accueil toutes les nuits pour son plus grand plaisir.Bref, je suis un bon gros patapouf plein d'amour.

Pour mon adoption, on vous demandera une participation pour mes frais d'identification et de stérilisation...

» Echos/associations