Balades

Saint-Jean-de-Védas : fête des cucurbitacées

Lors de la fête de la courge, les producteurs de l'hérault vous donnent rendez-vous dimanche 21 octobre 2018. Initialement prévu dimanche 14 octobre, l'événement annuel est reporté en raison des prévisions météo défavorables.


En marge de la vente des cucurbitacées de toutes tailles, de toutes les couleurs - courges, potirons, citrouilles..., l'animation musicale sera assurée le matin par l’Association la Peña Lou Terral et l'après-midi par la Peña de Lodève. 

Des animations ludiques de 10h à 12h et de 14h à 17h seront mis en place avec l’Association « Éléments Terre », qui a pour ambition de participer à l'enjeu majeur de transition, en créant ensemble un écosystème humain durable, socialement et écologiquement responsable...

Les ateliers proposés, cette année, par cette association seront :                                

- le matin : La potion magique du jardin (engrais 100% naturel) - Élaboration d’une potion magique, digne de nos druides gaulois ! 

- l’après-midi : La Bombe végétale urbaine

C’est au Japon que Masanobou Fukuoka, crée des bombes végétales afin de préserver les graines des oiseaux lors de l’ensemencement des champs agricoles. En effet, les graines sont ainsi protégées et peuvent germer en tout sécurité, ce qui permet un taux de réussite très important ; une véritable révolution pour l’agriculture Japonaise, à l’époque. Cette technique a été depuis reprise par plusieurs intervenant dont notamment les incroyables comestibles pour revégétaliser nos centres urbains. 

En complément de cette activité, un atelier de modelage en argile naturelle et de décoration "Fenêtre ouverte sur jardin", animé par Laurent Huet. 

Des ateliers de création/déco (gratuits) seront également proposés pour les enfants de 10h à 12h et de 14h à 17h encadrés par les animateurs de la Ville :

Création de couronnes de citrouilles et atelier de dessin (de 10h à 12h)

Création d'un avatar en fruits et en légumes (de 10h à 11h)

Contes gourmands (de 11h15 à 12h)

Création de couronnes de citrouilles et atelier de dessin (de 14h à 17h)

Course de brouettes (de 14h30 à 15h)

Contes gourmands (de 15h30 à 16h15)

Rallye de la courge (de 15h à 17h)

Présence d'un stand de l'E.I.D (Entente Interdépartementale de Démoustication) qui est en charge de la prévention et de l'intervention concernant les nuisances dues aux moustiques dans notre région et du camion "Prévention Messager du Tri". 

Enfin toute la journée, vous trouverez sur le site pèle-mêle du maquillage, des jeux gonflables - payants tous les deux - et le point restauration/buvette tenu par les associations du Comité des Festivités Védasiennes et Florare.

Parc de la Peyrière
34430 Saint-Jean-de-Vedas
Entrée libre de 10h à 18h.

BALADE LOU CLAPPAS MERCREDI 17 OCTOBRE

Balade commentée sur les petits sentiers du Massif de la Gardiole
( longueur 7 km env. deniv. max. 200m), au programme petits sentiers découverte de la végétation de la garrigue historique on prend de la hauteur pour des vues sur les salins, la mer ...
Dégustation de produits locaux.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, montagne, ciel, arbre, herbe, plante, enfant, plein air et nature

 

Départ 14 h devant l'Office de tourisme de Balaruc les bains
retour vers 17 h30

Tarif 6€
Renseignements MARIE 06 76 84 68 50
Inscriptions
http://www.balaruc-les-bains.com/sorties-nature.html

D'autres balades différentes tous les jours voir notre programme

Le Jouteur

Je porte le même nom que celui inscrit sur les plaques d’une rue de Sète, Sète ma ville. Ce n’est pas le même prénom. Il s’agissait de mon grand oncle, celui dont ma ville a été suffisamment fière pour lui avoir offert une rue que ses habitants n’ont aucune honte d’habiter. Je ne l’ai bien sûr pas connu…

et je ne suis pas sûr qu’il ait été fier de croiser son petit neveu qui vient de passer cinq ans à la prison de Villeneuve les Maguelone et qui a ensuite été interdit de Sète pendant dix ans, ville que j’ai habité pendant trente ans dans la rue qui porte mon nom.

Mon interdiction de séjour s’est terminée hier…Elle m’a été notifiée par la gendarmerie, la gendarmerie de Saint Affrique dans l’Aveyron, ville que j’habite depuis dix ans et d’où je pars travailler à quelques kilomètres, dans les caves de Roquefort. Je suis imbattable sur le penicillium roqueforti. Mon fils habite toujours dans la même maison, il ne veut ni me recevoir, ni me rencontrer. J’ai des crampes d’estomac…

Dès l’entrée de Sète, arrivant de l’autoroute, le long du canal de La Peyrade, bien des choses ont changé : les travaux, des bâtiments détruits, une grande surface… La future école de musique se monte avec fierté au milieu d’une circulation difficile, infernale… Il paraît que c’est à cause de la réfection du pont Sadi-Carnot.

Je suis au courant de tout ce qui touche à la vie de ma cité. Je m’arrête vite… J’ai besoin de marcher. La rue Honoré Euzet a de plus en plus un petit air de Maghreb…Le hallal domine et au centre, le parti communiste et Cianni sont toujours là…J’ai des envie de tielles. Je franchis le canal… Place Aristide Briand ! J’étais au courant mais la sensation est terrible ! Place Aristide Briand sans platane, place Aristide Briand asphaltée ! Je ne reste pas. Je tourne rue Gambetta, pavage refait, ameublement urbain, comme on dit, refait à neuf…Des magasins nouveaux …

Mes souvenirs se troublent. Les Halles. Elles me rappellent mon incarcération, emprisonnées comme je l’ai été pendant cinq ans.

Je l’ai peut-être mérité, peut-être en est-il de même pour elles et a-t-on bien fait de la mettre aux fers.

La mairie n’a pas changé de place. Je ne voyais pas le pouffre aussi imposant. Je me dirige vers ce qui fut chez moi, mais ne suis-je donc point chez moi ? Il paraît que le Quartier Haut a bien changé, qu’il est envahi par les bobos. Je ne le sens pas. L’air est le même. Je marche.

Mon père a passé trente ans de sa vie sur un chalut en tant que marin et j’ai fait ce métier pendant six ans avant de « faire autre chose ». L’appartement de mon enfance, l’appartement de mes parents, de mon fils aujourd’hui, est toujours là.

Les volets ont été repeints. Je passe vite. J’ai mal à l’estomac. La tête me tourne. Je descends vers la Criée.

Les cafés et les restaurants du coin ont perdu leur aspect populaire. Je m’avance vers le Molle et le Théâtre de la Mer.

Je ne peux pas aller plus loin…La Corniche…Les vélos…Les trottinettes… Les rollers…Des gens qui courent. Je fais demi-tour, après la mort des platanes c’en est trop. J’ai été absent trop longtemps. Sur la Marine, les restos sont là et les touristes de plus en plus nombreux sont toujours heureux de les rencontrer. On visite un chalut !! Hallucinant.

Je continue vers le pont de la Civette. Le Jouteur, j’ai assisté à son inauguration un an avant mon départ vers Villeneuve. Il est toujours aussi beau. Je reste un long moment près de lui. Je sens sa présence, elle me fait du bien, elle me permet de retrouver l’odeur de ma ville. Elle n’a pas changé. Je ferme les yeux. Je respire longuement. Je repars, je vais avec cette odeur pouvoir continuer à rêver ma ville qui m’a été volée pendant quinze ans …La punition fut terrible.

Henri Blain

Le Temple Lerab Ling

Près de Lodève et du Causse du Larzac, dans la petite commune de Roqueredonde, se dresse le Temple Lérab Ling.


Ce centre dont le nom signifie "sanctuaire de l'activité éveillée" en Tibétain, est membre de l'union bouddhiste de France.
Inauguré le 22 août 2008 par le 14ème dalaÏ-lama, ce temple doit son nom au prédécesseur de Sogyal Rinpoché, LERAB LINGPA, qui fut l'un des maîtres du 13ème dalaï lama. 

Un chemin bordé de drapeaux ornés d'images sacrées, de prières et de mantras conduit au temple et plonge déjà le visiteur dans un univers particulier puisque le vent circulant à travers ces drapeaux répand des ondes apaisantes alentour. Ces drapeaux de 5 couleurs symbolisent les 5 éléments : bleu pour l'eau, jaune pour la terre, rouge pour le feu, vert pour l'air et blanc pour l'espace.

Achevé en 2006 et réalisé comme un authentique monastère tibétain, ce temple à 3 étages est le témoignage de la grande sagesse tibétaine. Décorations et fresques ont été réalisées par des artisans venus spécialement du Népal, d'Inde, du Bouthan. Les décorations de l'extérieur, du toit, des piliers sont chargées de symboles, de messages et de représentations très précises et sont la transcription des enseignements du Boudha: Harmonie et Entente, Sagesse et Sérénité...

 

Enlevons nos chaussures et pénétrons dans le Temple : nous sommes enveloppés de couleurs gaies, joyeuses, de statues sacrées, peintures et mantras et en face de nous se dresse l'immense statue du Boudha de 7m de haut.  Il ne s'agit pas d'un dieu mais d'un sage qui sut renoncer à la vie facile pour méditer, atteindre l'éveil et le partager avec tous.

 

A l'extérieur nous nous arrêtons devant 2 monuments blancs: les stupas destinés à accueillir les reliques du Boudha et représentant l'esprit éveillé de celui-ci; le plus grand contient les reliques de KhandroTséring Chödrön, maître boudhiste qui mourut dans ce lieu en 2011 après avoir passé les 5 dernières années de sa vie à Lérab Ling.                                          

 A côté, un lac au centre duquel trône une statue en bronze recouverte en grande partie de feuilles d'or et renfermant des reliques et écritures sacrées. C'est la statue de Padmasambhava qui implanta les enseignements du Boudha au Tibet au VIIIème siecle. Son nom signifie Fleur du Lotus car, selon la tradition il naquit au centre du lac d'une fleur de lotus en Inde.
Voilà une très belle idée de sortie: pour retrouver un petit coin du Tibet et sa légendaire sagesse, il suffit de ce petit détour en Occitanie.

Le site web de Lérab Ling permet d'avoir un nombre important d'informations.

MT Nègre

Un espace bio au Domaine d'O tout un week-end

 

Sud de France fête la Qualité qui se déroulera du 12 au 14 octobre 2018 au Château d'O à Montpellier. Organisé par la Chambre régionale d'agriculture, un espace bio régional pour déguster les merveilleux produits que les différents acteurs de la région nous offrent.

Avec plus de 250 produits identifiés, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1ère région en matière de produits sous signe de qualité. Cet événement permet de rassembler sur un week-end les ambasadeurs de la qualité en mettant à l’honneur un large éventail de produits Bio, Label Rouge, AOP, IGP de notre belle région : vins, fromages, viandes, oignons doux, olives, miels, châtaignes, foie gras... De nombreuses animations seront également proposées pour tous les âges. Un week-end animé et coloré vous attend au Chateau d’O.

MOMENTS FORTS DE L’ÉVÉNEMENT

Marché de producteurs / Assiettes Gourmandes
Animations pédagogiques pour petits et grands : atelier jardinage, fabrication de fromage,...
Bar à Vins / Bar à Huîtres
Dégustations
Ferme pédagogique

Jeux concours
Ateliers variés autour des produits régionaux : ateliers œnologiques, ateliers culinaires, sensoriels,...
Animations pour enfants : conte musicale et bien d’autres activités.
Ambiance festive assurée avec la Coco Fanfare et Taraf Goulamas.

Château d'O au Domaine d'O, quartier Malbosc - Montpellier

Visite du chalutier Louis Nocca

De la passerelle à la salle des machines, embarquez pour une visite à quai à bord d’un chalutier sétois.
Aquariums, vidéo, panneaux explicatifs sur la vie en mer. Visite libre à bord.

Exceptionnel en Méditerranée.

 Octobre : 
De 10h à 12h et de 14h30 à 18h
Les mercredis et week-ends hors vacances scolaires
Tous les jours du 20 ocotbre au 04 novembre inclus
5,00 €  / gratuit jusqu’à 11 ans inclus
Billetterie sur place.
Quai général Durand

« FETE DE L'OLIVE À PIGNAN»

 Et si vous faisiez une visite guidée théâtralisée de Pignan ? Dimanche 14 octobre à partir de 15h

Vous serez à la fête de l’Olive ? Profitez d’une visite guidée exceptionnelle théâtralisée de Pignan ! L’Office de Tourisme et des Congrès Montpellier Méditerranée Métropole, organise une visite guidée théâtralisée du village dimanche 14 octobre à 15h. Départ de la visite à la cave coopérative. "Pignan, paisible village aux confins de Montpellier ! A seulement 10 km de la riche et jeune cité, les seigneurs, consuls, religieux et petites gens ne cessent de se disputer ou de conclure des alliances, influencés par les conflits et terreurs qui traversent l'Europe durant tout le Bas Moyen Age.

Rencontrez ces habitants hauts en couleur, découvrez leur vie et leurs envies afin d'aider l'arbitre Pierre de Montlaur, seigneur de Murles, appelé pour régler les conflits." La fête de l'olive se déroule le dimanche 14 octobre, de 10h à 18h, dans le Parc du Château de Pignan.

Marché de producteurs et artisans, ex- positions, animations, jeux pour enfants... et bien-sûr dégustations d'olives, huile d’olive et tous les produits dérivés.

Tarifs : Plein : 14€ - Réduit : 12€ Inscription obligatoire sur : montpellier-tourisme.fr Gratuit pour les – 18 ans

Informations : Rendez-vous 10 minutes avant, sur le parking de la cave coopérative des vignerons de Pignan (6 avenue de Cournonterral). - Gratuités : enfants moins de 18 ans accompagnés d'un adulte au moins (offre réservée au cadre familial), guides diplômés avec carte.

Tarif réduit : étudiants, plus de 65 ans, chômeurs et détenteurs d'une carte d'invalidité. Attention : un justificatif vous sera demandé.

VISITE DE FRONTIGNAN JEUDI 4 OCTOBRE 14 H

Visite de la ville berceau du célèbre breuvage, ses monuments, le canal, les salins...
Puis goûter à l'ancienne dans un caveau musée.

L’image contient peut-être : ciel, arbre et plein air

Départ 14 h sur le parking de la Cure gourmande à Balaruc les bains, retour vers 17h
Tarif 5 €

Inscriptions et renseignements
MARIE 06 76 84 68 50

Des balades différentes tous les jours consultez notre programme

La pente de Lauriole

 

Là-bas, on l’appelle la curiosité de Lauriole. Cette petite portion de route, après Fauzan (à 6 km à l’ouest de Minerve), continue de faire couler beaucoup d’encre. Phénomène paranormal pour les uns, magnétique pour les autres, il s’agit en fait d’une illusion d’optique amusante. Le mieux pour s’en rendre compte est de se placer en voiture en haut de la route et d’avancer en première vers l’épingle à cheveu.

Vous aurez alors l’impression de descendre. Là, se mettre au point mort et lâcher le frein à main. La voiture va "monter la côte" toute seule ! 
Notre équipe s'est rendue sur la fameuse "pente qui monte" pour en avoir le coeur net :

 La voiture est au point mort...elle monte toute seule :

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon