Balades

C'est parti pour le sentier sous-marin du CAP d'Agde

Alain, le guide naturaliste moniteur de plongée à l'Aire marine protégée de la côte agathoise est arrivé et vous attend à l'accueil à la Plagette, direction le Vieux Port du Cap d'Agde.
Palmes, masque, tuba et petite combinaison de plongée sont mis à votre disposition !
Et, dans peu d'eau, en toute sécurité, rendez-vous avec les algues brunes, les poissons tels ce tryptérigion rouge, petits sars et daurades et les invertébrés marins.
Les 5 bouées ne seront là que pour l'ouverture du poste de secours début juillet.
Réservation obligatoire au 06 79 46 78 31.
source : Renaud Dupuy de la grandrive - Direction du milieu marin de la ville d’Agde - Aire marine protégée de la côte agathoise

Cliquez sur une photo pour l'agrandir 

Jardin Antique Méditerranéen : les rendez-vous du week-end

*Samedi 10 juin à 16 h 30

Visite guidée de l’exposition temporaire par l’artiste Guët : « Quand le Jardin Antique Méditerranéen devient Jardin Artistique en

*Dimanche 11 juin de 14 h 00 à 17 h 00

Atelier d’écriture « Part de rêve, par delà les mots » avec Dominique Cabrol

L’atelier d’écriture est par essence un moment de partage. Partage des mots, des phrases, des lectures, de tout ce que l’on cueille pendant ce moment. "Nous envisagerons l’atelier comme un moment où tout se divise, se disloque et disparaît pour nourrir l’instant qui suit et renaître autrement…"

Conditions : Gratuit et sur inscription (accueil : 04 67 46 47 92/ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pézenas

Surnommée la ville de Molière, et à 20 km de Villeneuvette Pézenas est un passage obligé Pézenas est une belle et charmante vieille ville qui a évité le développement moderne, avec des rues étroites et fraiches à explorer ainsi que quelques grandes maisons du 17e siècle. Son centre ville a été l'un des premiers en France à être protégée en tant que « région historique » La visite mérite au moins une journée, en regard de tous les détails architecturaux qui la composent. C’est aussi la ville de naissance de Bobby Lapointe.

 

Georges Cantin

Villeneuvette

A 12 km du Salagou et à partir de cette magnifique cité « fermée », renommée pour sa manufacture royale, créée en 1670 (elle a employé jusqu’à 200 ouvriers) cette balade familiale propose un moment de détente à l’ombre des platanes ainsi que la découverte des vestiges du patrimoine hydraulique et les bâtiments en ruines de la fabrique qui furent jadis le refuge des Protestants fondateurs de la manufacture.

 

Georges Cantin

Les bords du Lac du Salagou

Au cœur du département de l'Hérault, à 30 minutes de Montpellier, et à 60 kms de Sète, On pourra visiter Celles, ce petit village au bord du lac, qui attire à juste titre les amateurs de coins frais
Le projet de barrage fut lancé dans les années 1950, dans le but de créer une réserve d'eau qui favoriserait une diversification des cultures. Dans les années 1960 ce fut l’expropriation des habitants mais en réalité une partie du village de Celles resta hors d’eau, mais les habitants étaient partis Il existe maintenant des projets de réhabilitation dans ce lieu superbe.
Le lac du Salagou est un lac artificiel dont la couleur étonne. Ce lac régule aussi les crues de la rivière Lergue et du fleuve Hérault.
Le lac en chiffres : Longueur : 7 Km Superficie : 750 ha Périmètre : 28 Km Altitude : 139 m Profondeur : de 4 à 45 m Contenance : 125 millions de m3
La ruffe est une roche, composée de grès fin, contenant des oxydes de fer qui lui donnent sa couleur rouge.
Le lac permet aussi aux nombreux passionnés de grands espaces de pouvoir profiter de diverses activités : VTT, équitation, randonnées pédestres, baignades, sports nautiques.
Cet espace naturel est également le lieu idéal pour des balades paisibles, ou les pique-nique. On peut y observer entre-autre l’hoplia coerulea qui est un coléoptère de 8 à 12 mm qui se rencontre à peu près partout en France. Ici au bord du Lac du Salagou. Le mâle est remarquable par sa couleur bleu métallique, le dessous est d’un doré très clair. La femelle plus discrète, est de couleur brunâtre.
C'est un insecte assez commun en été au bord des cours d'eau il est très abondant est particulièrement attiré par les fleurs des troènes et des cornouillers sanguins dont la floraison (en mai) coïncide avec sa période d'apparition.
Lien vers l’INPN : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/10937

Georges Cantin

Troisième passejade très réussie

Pour la troisième passejade de 2017 la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs du diocèse avait donné rendez-vous à Bouzigues, située sur la rive nord du Bassin de Thau, dans l'Hérault, lié à la Méditerranée occidentale par les canaux de Sète et du canal du midi.

La passejade à commencée par une boucle au dessus du village de jusqu’au point de vue aménagé autour de la table d’orientation ce qui a permis un premier regroupement convivial autour d’un café pour absorber les quelques explications générales sur cette magnifique lagune. L’étang de Thau est le plus grand plan d'eau de la région .

Nous avons ensuite cheminé à travers, vignes, landes et garrigue pour découvrir l’évolution du paysage à travers des différents épisodes des usages anthropiques pour arriver au lac des Cambelies, ancienne carrière de bauxite, où, après un réaménagement, la nature reprend ses droits."

"A midi nous sommes arrivés à Notre Dame du Roc, dans le village, pour y chanter l’angélus puis nous avons rejoint la plage où nous attendaient d’autres participants à la journée pour partager l’apéritif et le pique nique."

L’après midi a en grande partie été consacrée à la découverte de la conchyliculture et de la mytiliculture grâce aux explications fournies par Samuel et Jean lors de la visite de leur exploitation. Jean Brel a ensuite conduit le groupe jusqu’au musée de l’étang, dont il a été le fondateur, et le groupe a pu ainsi puis suivre l’évolution et les progrès fait dans ce travail.

C’est enfin en déambulant au travers des rues du village, qu’il a livré quelques belles anecdotes sur son passé et a conduit la passejade vers l’église Saint Jacques (tiens c’est vrai qu'elle se situe sur le chemin de Compostelle !). L’édifice actuel est le fruit d’une campagne de reconstruction et d’agrandissement de l’église médiévale.

"Nous remercions Marie-France dévouée paroissienne qui assure l’ouverture de cette église tous les jours et contribue ainsi à la valorisation de ce patrimoine religieux universel. Michèle et Claude Veran organisateurs de cette passejade ont permis de vivre une belle rencontre. Merci à eux aussi."

Abbaye de Valmagne : Printemps à la ferme

Les samedi 3 et lundi 5 Juin les portes de l'auberge de l'Abbaye de Valmagne seront ouvertes dans le cadre des portes ouvertes du Printemps à la ferme.

Valmagne vous invite à découvrir le jardin médiéval et le conservatoire de cépages de l’Abbaye de Valmagne qui seront exceptionnellement ouverts aux visites en accès libre ces 2 jours-là. Seules obligations : ne pas toucher ni cueillir et ne pas laisser entrer nos amis les chiens. Une délicate attention est prévue pour les visiteurs de l'auberge
ils se verront offrir un brin de sauge ou de romarin.

Pour davantage d 'information : 09 79 72 30 60 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Petite pêche à pied

 Découverte de la lagune de Thau

Anémones, crevettes, oursins, herbiers, la faune et la flore de l'Étang de Thau va vous surprendre lors d'une petite balade ponctuée d'une pêche à pied insolite.
Rendez-vous donc au pied de la Station Marine de Sète pour vous plonger, avant la balade, dans l'histoire unique et l'actualité méditerranéenne de cette étendue d'eau salée, singulièrement située en terre et mer.
 Dates : jeudis 13, 20 et 27 avril 2017 de 14h30 à 16h00.  
Consignes : Crème solaire, chapeau, eau, chaussure pouvant aller dans l'eau.  
Lieu de RDV : Parking Station Marine de Sète, 1 rue des chantiers (Quartier de la Plagette).   
Tarif : 5,00 € / personne enfants et adultes (enfants à partir de 6 ans)  - Renseignements et inscriptions : +33 6 82 91 12 49 (SMS bienvenus).  

Des balades avec Beau Nez d'âne

'A Gigean, c'est sous les pins d'Alep, les oliviers et les chênes kermes, parmi la frigoule, la sariette et le lupin que l'on peut découvrir sur la pente de la Gardiole les petits ânes de l'association. Eliot, le baudet de la troupe vient braire à pleines dents dans les oreilles des visiteurs. Ce sont ensuite César et Rosalie qui viennent présenter leur front à des gratouillis bienvenus. Un peu plus loin au milieu de l'hectare de garrigue qui les entoure, Mireille siffle et Nanette, Fanny, Zébulon, Mély (1 an) et sa maman Lolita, le grand Carolin, la douce Manon, l'espiègle Malicia, Paprika et Margot accourent à la queue leu leu pour réclamer leur part de caresses.

Beau nez d'âne propose avant tout des balades à dos d'ânes mais possède une mini ferme qui peut se déplacer.

"Nous pouvons vous rendre visite ! grâce à notre petit enclos constitué de jolies barrières colorées amovibles. Nous proposons la découverte des animaux de la ferme. Nous pouvons intervenir dans les écoles, les établissements spécialisés, les maisons de retraite, les centres aérés et les crèches.mais aussi dans les communes, les entreprises, les associations de commerçants... "L'ambiance d'une ferme"

Elle invite petits et grands à découvrir, à parler du mode de vie des animaux et à rentrer dans le petit parc pour être à leur contact : " Nous créons la rencontre avec les petits pensionnaires de la ferme auprès de ceux qui parfois ne peuvent se déplacer. Ils garderont tous de merveilleux souvenirs de cette intervention. Nous nous adaptons pour le nombre d'animaux à l'emplacement que vous nous proposez."

Mais durant les congés scolaires, afin de vivre une aventure balisée pour une heure, une autre pour deux heures, et pour les amateurs une vraie pour la demi-journée voir la journée entière pensez à Beau nez d'âne, à Gigean.

Pour en savoir plus : http://www.beaunezdane.com/index.php

Réouverture du Jardin Antique Méditerranéen

Depuis le mardi 21 mars, comme pour fêter le printemps le superbe Jardin Antique Méditerranéen (JAM) est de nouveau ouvert!

 

Au cœur de Balaruc-les-Bains, sur un site de 1,7 ha dominant l'étang de Thau, le Jardin antique méditerranéen propose une initiation à l'archéologie botanique des mondes grec et gallo-romain.

JARDIN ANTIQUE MEDITERRANEEN BALARUC LES BAINSMagnifiée par la richesse de ses points de vue, cette visite est une invitation à un voyage marqué par des temps de contemplation et de repos. Entre allées fleuries et espaces boisés, le parcours révèle l'évolution et la diversité des jardins de l'antiquité, la richesse des compositions ornementales et des ambiances paysagères. Conçu selon les différents archétypes de l'Antiquité, ce jardin est dédié à la connaissance des essences végétales méditerranéennes et à leurs usages au travers de sept créations originales. Le long d'un cheminement, elles font découvrir l'agriculture et l'horticulture, le sacré, la médecine, la magie, la cuisine ou la cosmétique.

A la fois vitrine des essences méditerranéennes entretenues selon des techniques traditionnelles, ce jardin constitue un équipement unique en France et sur le bassin méditerranéen.

A travers 7 créations originales (jardins et bois thématiques), les visiteurs découvrent la flore méditerranéenne et ses subtils usages que nos ancêtres nous ont transmis en héritage.

Ouvert : du mardi 21 mars au vendredi 30 juin 2017. Mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche. Ouvert de 9h30 à 12h et de 14h à 18h30. Fermé le 1er mai. Dernières entrées acceptées 1h avant la fermeture. Visite commentée tous les mercredis à 10h et 15h30 (uniquement sur réservation)

 

 




 

Animations à noter

Exposition du 21 mars au 28 avril 2017
ExploraThau

Pendant les horaires d’ouverture du site, visite de l’exposition comprise dans les conditions normales d’entrées
Organisé par le Syndicat mixte du bassin de Thau depuis 5 ans, le concours ExploraThau invitait cette fois les participants à raconter la légende de Thau en images. Destiné à valoriser les richesses naturelles du territoire et inciter à leur préservation, le concours photo ExploraThau 2016 propose au public de redécouvrir 14 des plus beaux clichés de sa dernière édition.

Jeudi 6 avril - 10h00-12h00
"Les petits naturalistes" avec l’association LPO Hérault (Ligue pour la Protection des Oiseaux – Membre du réseau CPIE Bassin de Thau)
Après l’observation des différentes espèces d'amphibiens présents dans les bassins du jardin (Salamandre tachetée, Triton palmé, Crapaud commun ou accoucheur, Rainette ou Grenouilles vertes…), les 6-12 ans découvrent leur mode de vie, les menaces qui pèsent sur ces espèces et apprennent à les protéger !
Gratuit et sur inscription (accueil : 04 67 46 47 92 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) Nombre limité à 10 enfants

Jeudi 13 avril - 10h00-12h00 : atelier modelage
"création de grenouilles" avec l’association Céramiquement Vôtre !
Après l’observation de grenouilles dans les bassins, les enfants de 8 -12 ans tenteront de les reproduire et de les interpréter par le modelage d’argile.
Gratuit et sur inscription (accueil : 04 67 46 47 92 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) Nombre limité à 10 enfants

Vendredi 21 avril à 17 h 30 : Projection et rencontre /débat
"Garrigues printanières" un film de Pierre Maigre.
Au printemps, la garrigue nous révèle toute la richesse de sa biodiversité. Ce film nous invite à découvrir ce milieu si particulier et nous permet d'entrer dans l'intimité de certains de ses hôtes. Les images présentées ont été patiemment recueillies au cours de trois saisons de reproduction successives et dans le strict respect de l'intégrité des espèces animale set végétales. C'est aussi un cri d'alarme pour la sauvegarde d'un patrimoine naturel aussi attachant que menacé… Intervenant : Pierre Maigre, Président de la LPO Hérault - Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage Conditions : Entrée libre, dans la limite des places disponibles (60 places).

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon