Balades

En route pour sillonner le littoral de Sète à Gruissan

Votre road-trip commence dans l’ambiance iodée de Sète, port d’attache de tous les bateaux, qu’ils soient de pêcheurs ou de croisières. Ensuite : Agde, la perle noire de la Méditerranée, dont les plages célèbres vous tenteront peut-être. A moins que vous ne filiez droit sur Béziers et le spectacle permanent des Ecluses de Fonséranes sur le Canal du Midi.


Une visite à l’oppidum d’Ensérunes vous mettra en appétit d’histoire romaine : vous pourrez vous en rassasier à Narbonne, avant de vous mettre au vert dans le massif de La Clape. Ici les cigales chantent aussi bien que les sirènes, qui à Gruissan tenteront de vous retenir …

https://www.tourisme-occitanie.com/road-trips/les-grands-sites-du-littoral-de-sete-a-gruissan?

Visite du phare Saint Louis

 
30 minutes • 3,50€

Venez gravir les marches de cet incroyable belvédère et profitez d'une vue à 360° sur le port de commerce, le port de plaisance et la vieille ville. ► Horaires d'ouverture et conditions particulières :*

https://www.tourisme-sete.com/visite-du-phare-saint-louis.html

► Billetterie sur place (au pied du phare) Lieu : Phare Saint Louis sur le Môle Saint Louis, 34200 SETE Tarifs : 3,50 € - gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Dernier accès 30 minutes avant la fermeture.

Le lac du Salagou fête ses 50 ans

 

Lac du Salagou

Au cœur de la vallée de l’Hérault, le lac du Salagou se dévoile dans un cadre unique et majestueux où le bleu de ses eaux s’amarre au rouge des terres qui l’entourent.

Depuis la création du barrage, propriété du Département,en  1969, le lac irrigue les cultures héraultaises et permet aux terres viticoles et agricoles d’offrir des vins et des produits d’excellence.

50 ans plus tard, cet ouvrage indispensable au développement local est devenu un joyau départemental classé Natura 2000, et dont la labélisation Grand site de France est en cours, protégeant ainsi son authenticité et son attrait touristique.

La cohabitation entre nature et foisonnement des activités de loisirs nécessite une mobilisation de chaque instant du Grand Site Salagou - Cirque de Mourèze pour offrir un lieu d’épanouissement préservé, ouvert et accessible à tous.

Collectivités et partenaires ont souhaité  mettre à l’honneur cet écrin environnemental à l’occasion de ses 50 ans, autour d’évènements festifs, de balades et visites, d’histoire et de témoignages, pour célébrer durant tout l’été cette grande aventure humaine, étendard de  la qualité de vie d’un territoire qui ne cessera de vous surprendre.

Lérab Ling Hauts Cantons

 

Balade dans les Hauts Cantons

LES HAUTS CANTONS sont une partie du département de l'Hérault constituant l'arrière-pays montpelliérain et biterrois. Cette région est caractérisée par un paysage de moyenne montagne incluant notamment les massifs Caroux-Espinouse, l'Escandorgue, la Séranne et le sud du Larzac. Bien que n'étant pas une appellation officielle, l'expression « Hauts cantons » est très utilisée dans le langage courant local.
Les Hauts-cantons regroupent les cantons : de Bédarieux, du Caylar, de Lodève, Lunas, d' Olargues, de la Salvetat-sur-Agout, de Saint-Gervais-sur-Mare, de Saint-pons-de-Thomières. On peut y rajouter aussi une partie du canton de Saint-Martin-de-Londres (Séranne, vallée de la Buèges)

LERAB LING centre bouddhiste tibétain
Au nord-ouest de Montpellier, à 30 minutes de Lodève sur le plateau de l'Escandorgue dans un environnement naturel remarquable, se trouve un magnifique temple bouddhiste qui est le coeur du centre de retraite bouddhiste tibétain de Lérab Ling. Le temple s’inspire dans tous ses aspects des meilleurs exemples d’architecture des monastères tibétains de l’Himalaya. On peut y admirer une très belle statue du Bouddha de 7 mètres de haut. Il a été fondé par Sogyal Rinpoche, auteur du Livre Tibétain de la Vie et de la Mort. C’est à la fois un lieu de découverte, d’étude et de pratique du bouddhisme, dont la vocation est de traduire les valeurs-clés de l'ancienne tradition de sagesse du Tibet dans les différents domaines de la vie contemporaine.

Qui est le Bouddha ? L'enseignement qu'on appelle le bouddhisme a pris sa source dans l'expérience d'Éveil du Bouddha sous l'arbre de la Bodhi, il y a deux mille cinq cents ans. C'est donc avec le Bouddha que commence le bouddhisme. Mais était le Bouddha ? » Le terme « bouddha » n'est pas un nom propre, mais un titre qui signifie « celui qui Sait, celui qui Comprend ». Il signifie aussi « celui qui est Éveillé », Ce titre a d'abord été donné à un homme dont le nom était Siddhartha Gautama, et qui vivait au sixième siècle avant notre ère, dans une région située en partie au sud du Népal et en partie au nord de l'Inde.

Siddhartha reçut ce qui était, selon les normes de cette époque, une très bonne éducation. De façon générale il avait une vie assez confortable, sans responsabilités particulières.

La légende dit que, par un beau et lumineux matin, Siddhartha eut envie de faire un tour en char. Il appela donc son conducteur de char, fouetta les chevaux et partit. Ils allèrent à la ville, et soudain Siddhartha rencontra sa première vision : il vit un vieil homme. Il demanda à son conducteur : « Qu'est-ce donc que cela ? » Et le conducteur de char répondit : « C'est un vieil homme. » « Pourquoi est-il si frêle, si voûté ? » « Eh bien, c'est juste qu'il est vieux. » Et Siddhartha demanda : « Mais comment est-il devenu comme cela ? » « Eh bien, tout le monde vieillit, tôt ou tard. C'est naturel. Ça arrive, c'est tout. » « Est-ce que cela va m'arriver aussi ? » Et le conducteur fut bien obligé de répondre : « Oui, bien que tu sois jeune cela va inévitablement t'arriver. Un jour aussi tu seras vieux. » Ces mots frappèrent le futur Bouddha comme la foudre, et il s'exclama : « A quoi bon cette jeunesse ! A quoi bon cette vitalité et cette force, si tout finit ainsi ! », et le cœur malade il retourna vers son beau palais.

La deuxième vision fut celle de la maladie. Il réalisa que tous les êtres humains sont sujets à diverses maladies et réalisa le fait qu'aussi fort et en bonne santé qu'il soit, il pouvait à tout instant être frappé par la maladie.

La troisième vision fut celle d'un cadavre que l'on transportait vers le lieu de crémation, sur une civière.

La quatrième vision. Cette vision était celle de ce qui est appelé un sadhu en Inde, un saint homme, marchant dans la rue avec son bol à aumônes. Il semblait si calme, si tranquille, si plein de paix que le futur Bouddha pensa : « Peut-être sait-il. Peut-être est-ce là le chemin. Peut-être devrais-je en faire autant : couper tous les liens, toutes les attaches mondaines, comme un errant sans foyer et à la robe jaune, comme l'a fait cet homme. Peut-être, de cette manière, trouverai-je une réponse aux problèmes qui me tourmentent. »

Aller de l'avant. La belle histoire, presque romantique, continue en décrivant comment par une nuit de pleine lune, alors que tout était calme, Siddhartha fit un dernier adieu à sa femme et à son fils endormis. Il n'était pas heureux de les quitter, mais il devait partir. Il chevaucha longtemps cette nuit-là, jusqu'à ce qu'il ait atteint la rivière qui marquait la frontière du territoire des Shakya. Là, il laissa son cheval, quitta ses habits princiers, coupa ses longs cheveux et sa barbe, et devint un homme errant sans foyer, à la recherche de la vérité.

FORÊT DOMANIALE de l' ESCANDORGUE

L’Escandorgue est un petit massif volcanique, situé dans le département de l'Hérault. Il constitue une longue échine nord-sud qui s'ancre au nord sur le causse du Larzac.
L'Escandorgue sépare le bassin de la Lergue et du Salagou à l'est, du bassin de l'Orb à l'ouest. Il dépasse 850 m d'altitude au nord et avoisine les 400 m au sud. Il n'est peuplé que de petits villages ou hameaux.
La RD 35 franchit l'Escandorgue par le col de la Baraque de Bral, entre Lunas et Lodève, tandis que la RD 908 suit un moment son échine pour relier Bédarieux à Clermont-l'Hérault.
La majeure partie de l'Escandorgue est constituée par des calcaires et des dolomies formés au cours de l'ère secondaire. Le volcanisme est apparu beaucoup plus tard, entre 2,5 et 1,5 million d'années. Durant cette période, de nombreux petits volcans stromboliens ont libéré des laves basaltiques qui ont rempli les anciennes vallées et recouvert le plateau.

LE MONASTERE ORTHODOXE SAINT-NICOLAS

La route est tortueuse pour y arriver mais les panoramas sont splendides.
Situé à 85 km à l’ouest de Montpellier et à 60 km au nord-est de Béziers, à 10 km d'Avène le monastère orthodoxe Saint-Nicolas est installé depuis 1965 au hameau de la Dalmerie, dans le nord du département de l’Hérault, non loin des sources de l’Orb.
Le monastère a été fondé en 1962 à Montbrison, dans la Drôme, à proximité de Valréas, pour permettre aux Français orthodoxes d'accomplir leur vocation monastique. Les offices sont célébrés en français et chantés sur les mélodies slaves et byzantines.
La première fondation à Montbrison n'a pu être pérennisée. Les exigences matérielles (manque d’eau, aucune possibilité d’extension) ont obligé les moines à déménager.
Ils trouvèrent au hameau de la Dalmerie, aux limites des départements de l’Hérault et de l’Aveyron, les conditions favorables pour s’installer de manière définitive. Ce qu’ils ont fait, le 21 novembre 1965. En 1990, ils ont pu construire une église qui est devenue l'église abbatiale (katholikon), Dessinée par l'architecte grec Georges Axiotis (décédé en 2001), achevée et mise en service pour Noël 1995. Vidéo en FULL HD également sur YOUTUBE STUDIO MCV - V CAMPION

 

A la plage à vélo, samedi 6 juillet

 

Profitons des beaux jours pour aller à la plage à vélo !  

Une belle occasion de balade familiale ouverte à tous les âges. Retrouvons-nous autour d’un pique-nique festif et d’un moment de baignade.

Samedi 6 Juillet : rendez-vous à 17 h place Léon Blum à Sète (devant la Mairie) avec notre pique-nique, notre maillot et notre bonne humeur !

Par la nouvelle piste cyclable de la Corniche de Neuburg et jusqu'à à la plage n° 32.

Balade à Portiragnes


Nous le savons tous, la biodiversité connaît un terrible déclin.

En 60 ans, la planète a perdu la moitié de ses oiseaux. 
Alors, que faire ? En quoi la disparition de vieilles bâtisses, ou des platanes du canal du midi influent-ils ?
Et si vous avez un jardin, un terrain et même un balcon, vous pouvez agir au quotidien à votre porte. 
Valérian Tabard, animateur de la Ligue Pour les Oiseaux, en partenariat avec la Mission Patrimoine Littoral partage son expérience et vous donne des pistes : bonnes pratiques, conseils, aménagements, tout en parcourant les ruelles de Portiragnes et les berges du canal.

 

BALADE BOUZIGUES VENDREDI 21 JUIN A 8H15

Balade toute plate de .5 km le long de l'étang et dans le village avec jmjm.
Dégustation d'huîtres dans un mas
Tarif 6 €
Départ 8h15 sur le parking de Lo Solehau / Touristra Vacances à Balaruc les bains retour vers 11h30
Inscriptions et renseignements
MARIE 06 76 84 68 50

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, ciel, océan, arbre, enfant, plein air, nature et eau

les animaux de la ferme

La Gardiole : dans les grands espaces de ciel, de garrigue, de mer, de lumière et de silence, on découvre les plaisirs simples de la vie bucolique ainsi que les animaux plumes, poils et sabots de la ferme : lamas, chèvres, moutons, chevaux, ânes, poneys, lapins, volailles.
Au travers de jeux comme la chasse au trésor et d' activités comme la randonnée accompagnée d'ânes, on part à l'aventure dans le poumon vert du massif d'une superficie de 65 km2 ‎et 236 m d'altitude au Roc d'Anduze.
A la ferme on apprend à connaître, aimer, respecter les animaux.
Les plaisirs de la randonnée accompagnée d'un ou de plusieurs ânes :
chacun prépare son âne (brossage et mise du bât) une monture qui sera bâtée pourra ainsi porter enfant ou bagages s'ils ne sont pas trop lourds, (pas plus de 35kg, pour le bien être de l'animal) et partir à l'aventure dans la garrigue avec un plan des chemins empruntés et quelques points de base à observer pour une partie de plaisir sans souci. en vidéo les animaux de la ferme - V. Campion

Saint Guilhem le magnifique

 

Saint Guilhem, the splendid one

There is one village not to be missed in Occitania, and it is Saint Guilhem le Désert (proud member of the Exceptional sites in Languedoc). That place is magic! Its Abbaye of Gellone is a roman precious treasure. But its cloisters gardens bring a feeling of well being you'll nerver forget. It all started in 804 with Guilhem's arrival in Gellone. Grandson of Charles Martel, cousin of Charlemagne, Guilhem was a war hero and he went to Spain. After that, he decided to quit the army and retire in Gellone where he brought a piece of the real cross offered to him by his cousin Charlemagne. In the Xth century, the abbaye is a stop toward Saint-Jacques-de-Compostelle. During the XVth and XVIth centuries, religion wars pushed the decline of the monastary which was saved by the Mauristes. As soon as 1790, it was the only church in the village and its sculptures were sent to the New York's Cloisters Museum ! In 1960, the Historical Monuments started taking care of it and it was elected World Heritage by Unesco in 1998.

From that cloister, if you're curious enough and dare look up to the cliff, you'll see the Giant's castle ruins. It is said in Saint Guilhem that a giant lived there with his magpie and terrorised the village. They called Saint Guilhem, who desguised as a servant, climbed the cliff. The magpie recognized him and warned its master, but he didn't listen and was pushed by Saint Guilhem down the cliff. No one ever saw again the magpie.

Château du Géant - Saint Guilhem le Désert © OTISGVH
Château du Géant

But there are other beautiful buildings to admire in Saint Guilhem: Lorimy's house with its fabulous roman facade, the jail tower from the XIIth century, Saint Laurent church (end of the XIth century, beginning of the XIIth). And the Verdus, little stream starting in the cirque du Bout du Monde and ending in the Herault. And of course the Plane tree planted in 1855 in front of the Abbatiale.

 To end that visit, why not take a nap along the Herault at the Pont du Diable? Of course after or before a visit to Helena, sommelier at la Maison du Grand Site de France, who will make you discover and taste some of the finest wines in the area. After all, this is also part of our heritage.


Le vieux Platane (old plane tree)- 1855
   

upload-PCULAR0340000031-2.jpg

L'Abbaye de Gellone

S'il existe un seul village à absolument découvrir en Occitanie, ce serait Saint Guilhem le désert, membre des sites d'exception. La magie de cet endroit vous emporte. Son Abbaye de Gellone, joyau du premier art roman Languedocien, son Abbatiale du XIème, sa crypte préromane, l'orgue de 1782, mais surtout son cloître et ses jardins apaisants, vous transportent. Tout a commencé en 804 avec l'arrivée de Guilhem au val de Gellone. Petit fils de Charles Martel, cousin de Charlemagne, Guilhem s'illustra dans de nombreuses campagnes militaires qui le conduisirent jusqu'en Espagne. Cependant Guilhem décide de déposer les armes après l'Espagne et guidé par Saint Benoît, il se retire à Gellone et y fonde le monastère Saint Sauveur. Il y instaure la vénération d'une relique de la vraie croix offerte par son cousin Charlemagne. Dès le Xème siècle, le monastère s'impose comme une halte sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.Au cours des XVe et XVIe siècles, la nomination des abbés commendataires et les guerres de religion entraînèrent le déclin du monastère qui fut sauvé par les Mauristes. A partir de 1790, l'abbatiale devient la seule église du village et ses sculptures se retrouvent en partie au Cloisters Museum de New York! Dès 1960, l'Abbaye est prise en charge par les Monuments historiques et en 1998 l'Abbatiale est classée Patrimoine Mondial par l'Unesco.

De ce cloître, si vous avez la curiosité de lever les yeux, domine sur la falaise le château du Géant... Il est dit à Saint Guilhem qu'un terrible géant y vivait seul avec une pie. Les habitants terrorisés appelèrent Saint Guilhem à la rescousse, qui déguisé en servante s'achemina vers la forteresse. La pie en chemin le reconnut et avertit le géant. Celui-ci ne doutant pas de sa supériorité n'écouta pas et après un âpre combat fut précipité au bas des falaises par Saint Guilhem. On ne revit jamais la pie...

Mais il y a d'autres bâtisses magnifiques à Saint Guilhem: La maison Lorimy avec sa façade romane magnifique, la tour des prisons du XIIème siècle, vestige de l'enceinte médiévale, l'église Saint Laurent (fin XIème, début XIIème siècle). Et puis le Verdus, ce petit ruisseau qui prend sa source dans le cirque du Bout du Monde et se jette en contrebas dans le fleuve Hérault. Et bien entendu le platane planté en 1855 sur la place du village devant l'Abbatiale.

 Et pour finir cette belle visite, pourquoi pas un détour par le Pont du Diable et une sieste au bord de l'Hérault. Sans oublier de passer voir la belle Helena, sommelière de métier, qui vous fera déguster à la Maison du Grand Site de France, les superbes vins de la région qu'elle connait si bien. Après tout, les vignobles font également partie de notre patrimoine.

Florence de Martino

Pont du Diable - HERAULT © OTISTVH
Pont du diable

 

Rendez-vous pour la 2ème édition du Festil'Âne

Après l'immense succès de l'été dernier, le Festil'Âne revient pour une deuxième édition pleine de surprises et vous donne rendez vous pour une journée exceptionnelle le Samedi 27 juillet de 15h00 à 02h00 sur le site du boulodrome des peupliers à Bessan. 

Une programmation musicale de qualité, teintée de styles musicaux variés vous sera proposée avec 9 concerts qui se dérouleront sur les 3 scènes du magnifique et ombragé site des Peupliers : La Zompa Family, Le SillonCocks in HellOfee, Sous la banquise la lune, Kooky Lycot, Jack et Véro. Seront présents également les deux groupes gagnants des deux journées de tremplins qui se sont déroulées au mois de mai dernier : Daitman and The Paweto et The Black Ewe. Une scène ELECTRO sera également mise en place.

Afin de vous faire vivre une journée mémorable plusieurs univers graviterons autour de la musique : 

- Le FESTIL'MARCHE : un marché artisanal réunissant plus de 50 exposants qui se prolongera jusqu'au bout de la nuit. 

Le FESTIL'KID : un village dédié aux enfants qui regroupera plusieurs thèmes : divertissement, curiosité et musique. Des structures gonflables géantes en accès gratuit et illimité, mais aussi des spectacles pour éveiller vos enfants à la musique et découvrir les mille facettes de la création artistique. Fous rires et plaisir assurés ! 

- Le FEGAFAUn espace consacré à la prévention et à la pédagogie, vous permettant de vous renseigner et d'aborder de façon ludique les sujets relatifs aux grands enjeux de notre siècle.

- Le FESTIL'ART : une occasion de rencontrer les artistes majeurs de notre région et de les voir réaliser des performances en direct : sculpteurs, soudeurs, plasticiens, graffeurs vous tendront la main pour partager avec vous leur passion et leur création. 

L'artiste Bano, qui a réalisé le décor visuel de la première édition, transformera cette année encore le site des peupliers en une incroyable exposition géante. 

Festil'Âne 2019, le rendez-vous musical, culturel et ludique à ne pas manquer cet été ! 

Buvette et restauration de qualité sur place.  Festival gratuit et tout public. 

Contacts : FB festilane et www.festilane.com 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

A la découverte du monde des herbiers de Thau

Atelier de sensibilisation à la biodiversité de la lagune de Thau.
 
L’image contient peut-être : une personne ou plus, enfant, ciel, table, océan et plein air

La lagune de Thau est classée Natura 2000. Véritable petite mer intérieure, elle abrite une biodiversité riche et diversifiée, notamment un vaste herbier sous-marin qui rend de nombreux services à l’écosystème lagunaire (oxygénation de l’eau, nurserie
pour jeunes poissons, lutte contre l’érosion...).
19 ET 26 JUIN A 15 H

Apprenez à mieux connaitre la lagune de Thau et son patrimoine naturel exceptionnel en participant aux animationsstands qui auront lieu les mercredis à partir de 15h30 aux abords du poste de secours de la plage. Animations ludiques pour petits et grands, proposées par le Syndicat Mixte du Bassin de Thau et le CPIE.
  • Convient aux enfants

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon