Concert autour de Strauss le 11 février

Musique de chambre "Strauss transcriptions"
Salle Pasteur à 11h à Montpellier

Ce dimanche 11 février 2018, trois transcriptions, ces réductions pour plus petit effectif de partitions d’orchestre, sont au cœur du programme du Corum de Montpellier. Avec Cyrille Tricoire, violoncelliste solo super-soliste de l’Orchestre Opéra National de Montpellier Occitanie et six autres musiciens de l'OONM, la programmation s'articulera autour du répertoire de Richard Strauss (1864–1949).

Dans un premier temps, une œuvre de jeunesse du compositeur encore sous l'influence de Beethoven et de Mendelssohn "Sonate pour violoncelle et piano opus 6", puis suit une pièce de Richard Wagner (1813–1883) "Siegfried Idyll", arrangement pour piano et quintette à cordes. On sait combien Richard Strauss appréciait le maître de la Walkyrie.

Pour clore le concert, une troisième pièce pour septuor, la Sonate pour violoncelle et piano opus 6 dite Métamorphoses, de Richard Strauss, arrangement pour deux violons, deux altos, deux violoncelles et contrebasse par Rudolf Leopold.

Avec :

Aude Périn-Dureau, Ekaterina Darlet-Tamazova violons, Éric Rouget, Florentza Nicola altos, Cyrille Tricoire, Laurence Allalah violoncelles, Jean Ané contrebasse, Pascal Jourdan piano -  Durée 1h40.

Tout le programme 2018 de l'OONM Occitanie

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations