Festival des Fanfares 2018

De la musique balkanique en passant par les brass Bands ou le groove, le quartier des Beaux-arts-Boutonnet sera à la fête à Montpellier à l'occasion de la 23e édition du Festival des fanfares "Sortez Cuivrés". Avec la journée-phare du samedi 9 juin, le festival des instruments à vent haut en couleurs  organisé par l'équipe de L'Arc en ciel des faubourgs électrise tous les publics dans les rues de la ville.

A l'origine, c'est la fanfare Les Kadors qui a lancé en 1996 la première édition à Montpellier. Depuis, elle s'installe dans plusieurs quartiers de l'Ecusson, de la place Sainte-Anne à Saint-Roch.

Cette année en 2018, toutes les fanfares sont accueillies du vendredi 8 juin dès 18h au dimanche 10 juin 2018 à 15h soit 14 fanfares invitées, 9 fanfares locales et 2 fanfares organisatrices. Tous les détails de la programmation 

Samedi 9 juin 2018
Quartiers Beaux-Arts & Boutonnet
15h - 17h : Présentation des fanfares
18h - 1h : Fête des fanfares

La page Facebook de l'événement

Fanfares invitées :

- Les Garces Embouchées (Grenoble)
- La Saveur du Soir (Nantes/Paris/Reims)
- Le Poil O'Brass Band (Paris)
- Los Teoporos (Bordeaux)
- Les Carreleurs Américains (Nantes)
- Los Arsouillos (Aire sur l’Adour)
- Les Taupes qui Boivent du Lait (Bruxelles)
- La Mort Subite (Grenoble)
- Gimmick Five Syndicate (Toulouse)
- Hilala brass band (Algérie)
- FBTF (Paris)
- Les Vilains Chicots (Paris)
- Les Monty Pistons (Paris)
- Qvalitet Orkestar (Grenoble/Lyon)
Attila (Roumanie)

Fanfares locales 

- Les Judas (Aimargues)
- Soul Raoul (Montpellier)
- Gradisca (Montpellier)
- Orphéon de Garrafach (Vendémian)
- Hijos de Tuba (Nîmes)
- Jazz'Pirateurs (Montpellier) 
- Varenkas (Vallergues)
- Loustics du Pic (Enfants de Clapiers)
- Fanfare Bakchich (Montpellier - en photo)
- Les Kadors (Montpellier)

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations