Musique

JEAN ARTIERES, avec son groupe " FEU DE CAMP INTERDIT "

COUP DE CŒUR ET DE PROJECTEUR
JEAN ARTIERES, avec son groupe " FEU DE CAMP INTERDIT ", chante et raconte Hugues AUFRAY


SAMEDI 20 OCTOBRE à 21 H
LOUPIAN
CENTRE NELSON MANDELA
RUE DES HORTS
ENTREE : 5 €
Infos / Réservations : Mairie de Loupian
04 99 04 07 02

Hugues AUFRAY ... Quelques décennies de succès ont ancré son nom dans notre mémoire et notre patrimoine culturel.
Jean ARTIERES et son groupe "FEU DE CAMP INTERDIT" nous invitent à (re)découvrir quelques-unes de ses chansons,
mais aussi quelques pages de sa vie, avec un mélange d'humour, d'émotion ... et de nostalgie !
Une soirée à ne pas rater !

Jean ARTIERES : chant, guitare
Dominique DENIZE : accordéon, clavier, basse, chœurs
Daniel MOULIN : percussions, chœurs
Jeff BARD /Pierre ROBERT : régie lumière, projection

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte

 

Manitas de Plata

Les trois managers de Manitas, Lucien Clergue, André Bernard et Bernard Bigione, toujours amis ont retrouvé de nombreux documents d’une carrière internationale de plus de trente ans qu’ils ont animée et ce sans signer de contrat, en restant amis dans un monde du spectacle où souvent prévalent rapports juridiques et compétitions. C'est l'objet de ce dossier préparé par L’agence ESBB (Bernard Biglione) et mis gracieusement à la disposition des lecteurs de Thau-info.

 

 Lucien Clergue

Lucien Clergue né le 14 août 1934 à Arles, photographe, est membre de l'Académie des Beaux-arts de l'Institut de France. En 1949, il apprend les rudiments de la photographie. Quatre ans plus tard, lors d'une corrida à Arles, il force le destin en mettant ses photos sous le nez de Pablo Picasso. Celui-ci est subjugué et demande à en voir d'autres. En 1968, il fonde avec son ami l'écrivain Michel Tournier le festival de photographie des Rencontres d'Arles qui se tient chaque année en Arles au mois de juillet. En 1965, avec son ami d’enfance André Ber- nard, il découvre et lance le guitariste gitan Manitas de Plata, Lucien Clergue vit en Arles.

André Bernard

André Bernard, est un manager d'artistes et un programmateur d'émissions télévisées né le 22 novembre 1934 en Arles. Il est connu comme grand collectionneur de documents sur les artistes de la chanson et du cinéma. Il épouse Josy Andrieu, chanteuse arlésienne et artiste de sa troupe, en 1958. En 1965, avec son ami d’enfance le photographe Lucien Clergue, André Bernard découvre et lance le guitariste gitan Manitas de Plata, dont il sera le manager jusqu’en 1980 et avec lequel il fera plusieurs fois le tour du monde. Pendant plusieurs années, André Bernard cosigne avec Maurice Bessy et Raymond Chirat la superbe édition de L'Histoire du cinéma aux éditions Pygmalion, dont le dernier volume est sorti en novembre 1992. André Bernard partage son temps entre Paris et la Provence.

 

Bernards Biglione

Bernard Biglione, né le 9 mars 1949 à Montpellier au cœur du quartier Gitan de la ville, crée en 1965 une agence artistique et produit de nombreux artistes Léo Ferré, Barbara, Mireille Mathieu, Léo Ferré .... En 1980, André Bernard qui le connait lui confie la carrière de Manitas de Plata, carrière qu’il accompagne en tant que manager de Manitas jusqu’en 1992, au moment où Manitas (qui a alors presque 70 ans) réduit son activité se limitant à de brèves apparitions en Guest Star. En 1992, il prend le management du groupe Chico et les Gypsies nouvellement créé jusqu’en 2010 et depuis Jan- vier 2011 il présente le groupe Manolo et ses Gitans. Bernard Biglione vit à Montpellier où il se consacre à son agence ESBB/ Nuages Production aidé par son fils Philippe.

 

Manitas de Plata ( « petites mains d'argent ») de son vrai nom Ricardo Baliardo, est né le lundi 7 août 1921 à Sète, dans une caravane sous le signe du Lion et du Coq de Métal en astrologie chinoise.
Celui qui est surnommé le blond, du vivant de Django Reinhardt (son ainé de 11 ans né aussi dans une roulote mais en Belgique) n’ose même pas penser à détrôner celui que l’on considère alors comme le roi de la musique gitane.
Dix ans après la mort de Django (16 Mai 1953), celui qui se produit avec succès aux pèlerinages des Saintes Maries de la Mer accepte de jouer en public, et le miracle commence pour ce petit gitan de Camargue qui va devenir un symbole planétaire.
L'histoire de son ami Lucien Clergue avec les gitans remonte à son enfance et à ses débuts de photographe. Dans le quartier populaire de la Roquette en Arles, le chanteur flamenco José Reyes était voisin et client de l'épicerie de la mère de Lucien Clergue.
En 1955, Lucien Clergue rencontre le guitariste Manitas de Plata par l'intermédiaire de José, cousin de ce dernier. Le duo remporte un succès international.
Lucien Clergue a photographié les gitans d'Arles alors qu'il avait déjà commencé la série des Saltimbanques, influencé par la période rose de Picasso et par l'Orphée de Jean Cocteau.
Avec les gitans, et particulièrement lors du pèlerinage de 1955, il va photographier les vrais saltimbanques qui se retrouvent aux Saintes-Maries-de-la-Mer pour célébrer leur Sainte Sara.
À New York, lors d’une exposition de photographies de Lucien Clergue, un admirateur le reconnaît sur un des clichés et le persuade d’enregistrer son premier album dans la chapelle d'Arles.
En 1963, Lucien Clergue est le conseiller artistique lors de tournées triomphales aux États-Unis et à travers le monde. Ils vivent ensemble des rencontres extraordinaires avec Dali, Picasso, Reichenbach, Chaplin, Jeanne Moreau, Brigitte Bardot et tant d'autres.
Un manager américain le fait jouer sur la scène du prestigieux Carnegie Hall de New York.
Le gitan illettré, qui ne sait pas lire une note de musique, conquiert le monde accompagné de José Reyes son chanteur.
En mars 1964, un soir de corrida à Arles, Picasso, après l’avoir entendu jouer, s’écrie : « Il vaut plus cher que moi ! ». Il était un ami de Salvador Dalí.


photo © Lucien Clergue

Manitas a vendu plus de 93 millions d'albums de sa musique et plus de 83 disques différents.

Manitas de Plata est aujourd'hui considéré comme le plus grand guitariste Flamenco au monde bien que controversé par les puristes traditionalistes de l'école académique espagnole, du fait de son analphabétisme et de son non-académisme.
Manitas reste pourtant l'artiste du monde flamenco, toutes tendances réunies, qui aura le plus vendu d'albums dans le monde, artiste toujours respecté et aimé justement de par son art extraordinaire. Salvador Dali, qui ressemblait au père de Manitas, dira de lui, "À chaque fois que Manitas joue, les pompiers prennent feu".
Manitas a rencontré les personnes les plus influentes du monde artistique, économique, littéraire et politique, toutes subjuguées par l'art, la personnalité de l'artiste à la fois modeste, quelque peu narcissique, mais toujours si attachant, émouvant et authentique.
Il existe à l'ONU une permanence internationale du monde gitan représentant ses populations diverses et variées. C'est grâce à Manitas de Plata qui, lors d'un séjour aux USA et sa rencontre avec le secrétaire général de l'ONU de l'époque U Thant, aura permis l'ouverture de cette représentation diplomatique.
Les fils et neveux de José Reyes et de Manitas de Plata fonderont des années plus tard le groupe « Los Reyes » qui deviendra les Gipsy Kings.
Il vit aujourd'hui à la Grande Motte. Manitas a perdu son frère cadet Hippolyte Baliardo, âgé de 80 ans en mai 2009, qui l'ac- compagna durant les débuts de sa carrière sur les plus grandes scènes du monde.
Ce dimanche 7 août 2011 il fête ses 90 ans entouré des siens et, fait exceptionnel dans le monde du spectacle, des trois managers qui se sont succédés dans sa vie d’artiste.
Lucien Clergue qui l’a découvert et accompagné dans les pre- mières années, André Bernard qui a développé sa carrière de 1962 à 1980 et Bernard Biglione qui, après le retrait d’André Bernard en 1980 en raison de problèmes de santé, a repris le flambeau et a conduit la carrière de Manitas jusqu’en 1995.
Depuis lors Manitas ne se produit plus qu’en Guest Star pour des apparitions de prestige.
En Septembre 2010 pour sa dernière apparition sur scène à 89 ans il joue sur le parvis de la Maison Carrée, avec le groupe Juerga les 20 Guitares Gitanes , à l’occasion de l’ouverture de la Féria des Vendanges à Nîmes.
Manitas de Plata est et reste l'un des plus grands artistes authentiques du XX siècle.  

Sa dernière apparition sur scène en 2010  à Nîmes
photo © Lucien Clergue

 

Picasso avec Manitas - photo © Lucien Clergue

avec Elisabeth Taylor
photo © Lucien Clergue 

avec Richard Burton
photo © Lucien Clergue 

avec Brigitte Bardot
photo © Lucien Clergue 

avec Charlie Chaplin
photo © Lucien Clergue 


avec Maurice Chevalier
photo © Lucien Clergue 

avec El Cordobes
© Lucien Clergue

avec Juliette Gréco
photo © Lucien Clergue 

avec Jeanne Moreau
photo © Lucien Clergue 

avec Fernandel
photo © Lucien Clergue 

avec Tino Rossi
photo © Lucien Clergue 


avec Marlon Brando
photo © Lucien Clergue 


avec Bernard Buffet
photo © Lucien Clergue 


avec U Thant
photo © Lucien Clergue 

 

avec Madeleine Barrault
photo © Lucien Clergue 

Source : ESBB/Nuages Productions
6, rue Flaugergues 34000 Montpellier Tel: +33 499 133 255
courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
sites: www.gipsybooking.com et www.esbb.net

 

 

La chorale de Marseillan à Saint-Thibéry

La chorale de Marseillan, A Tous Choeurs, jouera un concert à l’Abbatiale jeudi 18 octobre à 18h30.

Dirigée par Dominique Denize, musicien émérite et ancien professeur de piano de la maison des jeunes, celle-ci est composée de cinquante choristes qui entament avec lui leur 4ème année.

Leur répertoire est composé de classique, sacré, français, et gospel. L'entrée est libre, mais vous pouvez aussi les remercier d'un geste. 

Ils répètent tous les lundis et jeudis soirs de 18h à 20h à l’ancienne perception de Marseillan. Chanteurs et chanteuses débutant(e)s et confirmé(e)s sont les bienvenu(e)s !

Contact: 06 82 85 37 95. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Venez chanter avec Jazz à tous les étages le 19 octobre

Le grand karaoké choral est un nouveau grand rendez-vous du chant et de la convivialité, animé par le chef de choeur Lionel Licini et toute l'équipe de Voix à tous les étages.

« Karaoké choral Mode d’emploi » : comment se passe la soirée ? A l'entrée, un classeur contenant des textes de chansons connues est distribué à chaque participant. Le public, entrainé par le chef de choeur Lionel Licini, chante les airs choisis, accompagnés par les musiciens présents. Au cours de la soirée, certains morceaux sont répétés en polyphonie.

De nouveaux tubes seront au programme ainsi que quelques morceaux polyphoniques introduits : programme communiqué quelques jours avant sur le facebook de Voix à tous les étages.

Pas besoin d'être un expert du chant pour participer, la soirée est ouverte tous, adhérents et non adhérents, choristes et casseroles, ...

En pratique :

19h00 : Accueil du public et auberge espagnole*
20h30 : chant
22h30 : fin de soirée
* repas partagé, sauf boissons, l'association tient un bar

Tarifs : 7 € non adherent / 5 € adhérents Voix à tous les étages

Vendredi 19 Octobre 2018 - 19h auberge espagnole  -   20h30 chant
Villa Maguelone, 31av. St-Lazare, 34000 Montpellier

https://choralemontpellier.com/association/jazzatouslesetages/

Tél : 07.81.16.38.80

Du 22 au 28 octobre 2018, le festival 22 Vlà Georges


affiche-cap-brassens-4916708

Le programme complet : https://goo.gl/rjnYtR
N'oubliez pas de réserver pour la Brassenade, le 24 octobre :
 https://goo.gl/od7S7Z <<<
- 12h, Repas-concert : Brassenade musicale
Déjeuner avec avec animation musicale en live et performances, ambiance conviviale, locale et festive.
Accueil à partir de 11h30 au Chapiteau sur la place de la République.

Menu sétois


 Du 22 au 28 octobre 2018 

Cette année pour la 5ème édition de 22 V’là Georges, l’association Cap Brassens a le plaisir de vous proposer une programmation aérée, faisant la part belle aux talentueux artistes qui nous viendront de Lille en passant par la Bretagne ou bien Oran, revisiter le peuple sétois. Et avec toute la passion dont la musique est l’expression la plus intemporelle, revisiter la mémoire d’un enfant du pays (qui font deux avec José). Huit jours de festivités et de partage. Georges Brassens continuera de nous enchanter et nous surprendre à travers les âges grâce à tous les musiciens habités par l’âme du grand poète que nous vous offrons de découvrir ensemble.
Des spectacles en matinée à l’emblématique Espace Georges Brassens, en journée à la Médiathèque François Mitterand. Des apéros endiablés dans les bars du quartier de la République, pour se mettre en jambe avant la soirée sous notre grand chapiteau, fidèle au rendez-vous.
Comme vous, comme nous tous ! 

Téléchargez le programme


 Lundi 22 octobre
• 18h, Apéro’Brassens - concerts SEBKA au Carafon, Robert Love à l’Alliance, Au Bois de mon coeur à l’Excelsior
Quartier Révolution, entrée libre
• 18h30, inauguration en musique
Place de la République
• 20h, concerts avec «Malice’n swing», «Corne d’Aur’Oc», «Malo’»
Chapiteau,place de la République (place des puces)


 Mardi 23 octobre
• 10h30, concert de Karim,
Espace Georges Brassens
• 15h, concert «Corps à cordes»,
Médiathèque F. Mitterrand
• De 16h à 18h, programmation libre,
petite scène, place de la République
• 18h, Apéro’Brassens - concerts
Martial Robillard au Carafon, Goun à l’Alliance, Pebrons farcis à l’Excelsior
Quartier Révolution, entrée libre
• 20h, concerts avec Vouzutetor, Sebka, Herve Tirefort
Chapiteau, place de la République (place des puces)


 Mercredi 24 octobre
• 10h30, concert de Herve Tirefort,
Espace Georges Brassens
• 12h, repas musical intergénérationnel « Brassenade » (apéritif, tielle, moules farcies, glaces artisanales, café zézettes)
15 € / personne (avec ticket de loterie offert), réservation 06 82 47 82 35, quartier Révolution
Possibilité de réservation en ligne, nombre de places limitées.
• 15h, «Duo Alcaz», Médiathèque F. Mitterrand
De 16h à 18h, programmation libre, petite scène, place de la République
• 18h, Apéro’Brassens - concerts
«En Quelque Sorte» au Carafon, «Karim» à l’Alliance, «Vouzutetor» à l’Excelsior
Quartier Révolution, entrée libre
• 20h, concerts avec «Martial Robillard», «Pébrons Farcis», «Goun»
Chapiteau, place de la République (place des puces)


 Jeudi 25 octobre
• 10h30, concert «Corps à cordes», Espace Georges Brassens
• 15h, concert «Vouzutetor», Médiathèque F. Mitterand
• De 16h à 18h, programmation libre, petite scène, place de la République
• 18h, Apéro’Brassens - concerts : Marc Garcia au Carafon, Caroline Fédi à l’Alliance, José Jimenez à l’Excelsior
Quartier Révolution, entrée libre
• 20h, concerts avec Happy Hot, Robert love, Brassens je kiffe
Chapiteau, place de la République (place des puces)

 Vendredi 26 octobre
• 10h30, concert «Alcaz», Espace Georges Brassens
• 15h, concert «En Quelque Sorte», Médiathèque F. Mitterand
De 16h à 18h, programmation libre, petite scène, place de la République
18h, Apéro’Brassens - concerts Bartleby au Carafon, José Jimenez à l’Alliance, Happy Hot à l’Excelsior
Quartier Révolution, entrée libre
20h, concerts avec Clara Girones, En quelque sorte, Caroline Fédi
Chapiteau, place de la République (place des puces)


 Samedi 27 octobre
• De 16h à 18h, programmation libre, petite scène, place de la République
• 18h, Apéro’Brassens - concerts
Au bois de mon coeur au Carafon, Bartleby à l’Alliance, Rolling Pouches à l’Excelsior
Quartier Révolution, entrée libre
20h, concerts avec Le Bon Maître nous le pardonne, Au bois de mon coeur, Marc Garcia
Chapiteau, place de la République (place des puces)


 Dimanche 28 octobre
De 16h à 18h, programmation libre, petite scène, place de la République
• 18h, Apéro’Brassens - concerts Rolling Pouches au Carafon, Soutiens Georges à l’Alliance, Giovanni Ruffino à l’Excelsior
Quartier Révolution, entrée libre
20h, concerts avec Corps à Cordes, Bartleby, J’m suis faut tout petit
Chapiteau, place de la République (place des puces)


 Lundi 29 octobre
• 14h Procession musicale de la sirène sur la plage de la corniche.
Départ, 62 Corniche de Neubourg avec café offert par le lazaret
• 18h, Apéro’Brassens - concerts Clara Girones au Carafon, surprise à l’Alliance, Soutiens Georges à l’Excelsior Quartier Révolution, entrée libre
• 20h, tirage de la tombola
Concert de clôture avec Giovanni Ruffino, Color Humano, Rolling Pouches
Chapiteau, place de la République (place des puces)

concert 12 octobre gigean

Concert 12 octobre Gigean

Merci à Franck Foncouberte pour le très beau programme de ce vendredi 12 octobre, et à l’excellent orchestre londonien United Strings of Europe.


. Saint-Saëns : Ouverture du Déluge
. Grieg : Suite Holberg
. Schönberg : La nuit transfigurée

Le Déluge, op. 45, est un oratorio français écrit par Camille Saint-Saëns en 1875. Le livret, un "poème biblique" de Louis Gallet, est basé sur l'histoire biblique de Noé et du déluge.

Comme antidote à cette partition torrentielle United Strings of Europe a offert au public une magistrale interprétation de la suite Holberg.
Composé à l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Holberg, l’ouvrage débute par un Praeludium vif et énergique, suivi par une Sarabande plus introspective, une Gavotte plutôt polie, un Air majestueux et enfin un Rigaud bruyant.
Créée pour la première fois dans sa version pour piano en décembre 1884 lors de la célébration de Bergen Holberg, l'œuvre fut très bien reçue, ce qui explique probablement la décision de Grieg de la transcrire pour orchestre peu de temps après.
C'est cet arrangement qui est de loin le plus souvent entendu aujourd'hui.

La Nuit transfigurée est une œuvre pour sextuor à cordes (deux violons, deux altos, deux violoncelles), composée en 1899 par Arnold Schönberg.
Durant l'été 1899, le musicien tombe amoureux de Mathilde, la sœur d'Alexander von Zemlinsky, avec qui il se mariera un peu plus tard. Il compose pour elle cette Nuit transfigurée en moins de trois semaines.
Il s'agit donc d'une œuvre de jeunesse, écrite bien avant sa période dodécaphonique, avec des accents de romantisme tardif mais toujours dans les limites de la tonalité.
La nuit transfigurée, sombre, poignante, inquiétante et tristanienne, est ambigüe et comporte des passages très chromatiques où la tonalité semble déjà plus ou moins suspendue.
La pièce basée sur un poème extrait du recueil La Femme et le monde de Richard Dehmel décrit une promenade nocturne d'un couple amoureux dont la femme avoue qu'elle attend un enfant d'un autre.

Il existe un lien profond entre la musique et l’esprit ; un langage que seul le cœur comprend, mais que le cœur ne peut pas traduire.
Ainsi, lorsque nous cherchons à exprimer ou à évoquer l’émotion, nous nous tournons vers la mélodie.
Les mystiques vont plus loin et parlent du chant de l’univers, ce que Pythagore appelait « la musique des sphères » (fondée sur l'idée que l'univers est régi par des rapports numériques harmonieux)
La musique a un pouvoir extraordinaire pour évoquer l’émotion. Elle est le saint des saints de l’âme, Beethoven s’en est approché dans les notes d’ouverture du sixième mouvement du Quatuor en Do Dièse Mineur, op. 131, la plus sublime et la plus spirituelle de ses œuvres.
Les mots sans musique sont comme un corps sans âme et quand l’âme chante, l’esprit s’élève. Valérie Campion
Ci dessous deux vidéos du concert

 

VIDEO DE MICHEL CAMPION

 

A Loupian, Fanny chantait Brassens

Fanny chantait Brassens ce samedi 13 Octobre à 20h45 au centre N.MANDELA de Loupian.

fannyP1150005

Fanny Biascamano, à l'âge de huit ans, est une enfant précoce et commence sa carrière de chanteuse accompagnée par des musiciens.

Par la suite, elle est remarquée par René Coll un producteur de Carcassonne. Fanny se fait ensuite connaître en novembre 1991 en participant à l'âge de douze ans à la séquence des Numéro 1 de demain dans l'émission de variétés Sacrée Soirée de Jean-Pierre Foucault sur TF1. Elle fait ici sa première apparition à la télévision et est remarquée par Jean-Pierre Virgil qui lui propose d'interpréter une version rock du tube d'Édith Piaf L'Homme à la moto.

Le simple s'écoule à plus de trois millions d'exemplaires.

 À partir de là, elle sort son premier 45 tours qui connaît un grand succès, et de ce fait remporte un double disque d'or en France et au Canada après avoir vendu plus d'un million de disques. Son ascension sera facilitée par son parrain de la chanson, Johnny Hallyday.

La même année est lancé son premier album Fanny. C'était parti... En  1997, elle est choisie par France 2 pour représenter la France au 42e Concours Eurovision de la chanson avec la chanson intitulée Sentiments songes écrite et composée par Jean-Paul Dréau. elle parviendra à se hisser à la 7e place sur 25.

Et depuis janvier 2016 Fanny qui a sorti un album Fanny chante Brassens, reprend en concert des chansons de Georges avec de très bons musiciens.

fannyP1150010

Ce samedi 13 octobre elle nous a prouvé qu'elle n'avait rien perdu de sa belle voix et qu'elle poursuivait sa route en se faisant plaisir. De très belles interprétations parmi une multitude de chansons de Brassens avec des arrangements permettant aux musiciens de s'exprimer.

Un public qui a apprécié le concert, mais aussi le fait de pouvoir écouter des chansons de Brassens sur de nouveaux rythmes, se rapprochant quelquefois de ceux du Jazz.

 

  Source : https://www.discogs.com/fr/Fanny-Biascamano-Fanny-Chante-Brassens/release/10626311 [archive]

Mozart - Requiem et Nocturnes

L'Ensemble vocal Allegre'Thau à la suite de sa participation au Festival Lyrique de Pézenas Enchantée, donnera un grand concert  à la Décanale Saint Louis de Sète, le 14 octobre 2018 à 17h00.

  Ce Concert est consacré exclusivement à Mozart.

visuel2-allegre-thau-concert-mozart-a-sete-4860895

L'oeuvre principale est le Requiem KV626, dans la version de Carl CZERNY, accompagnée par piano à 4 mains.

Jean-Michel BALESTER dirigera ce concert exceptionnel, avec la participation des solistes et musiciens suivants :


- Emilie BOUDEAU, Soprano
- Pascal MARIN, Ténor
- Marine CHABOUD, Mezzo
- Joseph GUILLOT, Basse
- Adrien SBARRA et Maxime BUATIER, Pianistes.

Un moment fort de la vie musicale Sétoise, à ne pas manquer.

 Lieu : 17h00 Décanale Saint Louis 34 rue des 3 Journées. 34200 Sète
 Tarif unique 20€. Gratuit pour les enfants jusqu'à 13 ans inclus (sans édition de billet).
 Conditions particulières : placement libre - assis, ouverture des portes à 16h30 

Les internationales de la guitare en septembre

La programmation les internationales de la guitare — du 22 septembre au 13 octobre 2018. A Montpellier et sa métropole, à partir du 27 septembre, Traoré ouvre le festival, Bernard Lavilliers le clôturera.

Pour cette 23 ème édition, le festival a lieu du 22 septembre au 13 octobre 2018 dans la région Occitanie : de Montpellier à Toulouse en passant par 15 autres communes. Pour cette saison, le line-up s’annonce riche et éclectique.

Des artistes de renommée internationale et des créations locales : il y en aura pour tous les goûts. On retrouvera notamment des pointures indiscutables comme Rokia Traoré, Vicente Amigo ou encore la tête d'affiche 2018 Bernard Lavilliers à l'Opéra Berlioz le 13 octobre à Montpellier.

C’est aussi de belles découvertes comme le dandy anglais Baxter Dury aux musiques électro-pop sautillantes ou encore Kobo town aux sonorités caribéennes.

Comme chaque année, le blues reste le fil rouge du festival, genre qui sera représenté entre autres par crossborder blues et popa chubby.

Au total, plus de 100 concerts et actions culturelles, plus de 150 artistes issus de 16 nationalités différentes se succéderont durant 3 semaines dans 17 communes de la Région Occitanie soutenues par près de 90 mécènes et partenaires.

Le programme complet du Festival

Une grande soirée cabaret en hommage à Edith Piaf

Afin de récolter des fonds en faveur de la réhabilitation de la chapelle Saint-Laurent de Touroulle, les membres de l’association patrimoniale « La Guilde 2 Bessan » proposent le samedi 20 octobre un nouveau rendez-vous musical, cette fois dans la salle des fêtes.

La soirée Repas et Concert débutera à 19h et coûtera 30 € ; le prix du Concert seul, dès 20h45, sera de 15€. Renseignements et nécessaires réservations : Daniel Reynier au 06 43 79 94 42 ou mail:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Aline Algudo, accompagnée jeune et talentueux chanteur Estéban Pellegrin, sera au centre de cet hommage à Edith Piaf, avec un spectacle composé de 22 chansons retraçant les 27 années de carrière de la « Môme », en remontant le temps, du crépuscule de sa vie à ses débuts sur scène, afin d’offrir un nouvel éclairage, loin des sentiers battus.

Un voyage lumineux dans l’œuvre de Piaf qui fait revivre les cris et les rires de la vie tumultueuse d’une chanteuse d’exception. Ce voyage à « contre-temps » s’illumine à mesure que l’artiste remonte le fil d’une carrière incomparable. La voix gagne en légèreté tandis que la maturité fait place à l’insouciance. Les textes des chansons témoignent des tourments d’une vie où amours du passé brisés par un destin impitoyable et amours d’aujourd’hui font place à la seule véritable passion d’Edith, jamais ternie, jamais démentie, celle qu’elle vouait à son public.

Dans le cadre du "Festival des Voix de Maguelone"

Dimanche 14 Octobre à 17 h,

                Cathédrale de Maguelone

Requiem de Fauré et Messe de Ste Cécile de Gounod

avec l'Ensemble Vocal de Montpellier, United Strings of Europe,

Miranda Held-soprano, Patrick Garayt - tenor, Frédérick Fournier - baryton.

Affiche concert 14 10 18-min.jpg