Musique

Fiest’à Poussan 2018 : funky et mandingue moderne pour rythmer la soirée

   ethP1100209   

La 22ème édition de Fiesta Sète s’annonce comme  son habitude riche en découvertes et surprises avec un festival qui sait associer des artistes de renommée internationale et de nombreuses découvertes, toujours axées autour de la richesse et de la diversité des musiques vivantes.

« musiques vivantes plutôt que musiques du monde tout simplement parce que celles que nous chérissons parlent au présent de notre monde d’aujourd’hui. Nos choix restent ainsi guidés, pour l’essentiel, par une certaine idée de la modernité, du métissage et du mouvement. Rien ne nous enthousiasme autant que les propositions musicales aux saveurs inédites, les mixtures les plus audacieusement relevées, à condition que qualité et plaisir soient au rendez-vous ! »

Fiest’A Sète c’est : 14 jours de festival

  • 30 000 festivaliers, toutes manifestations confondues
  • 25 groupes, plus de 250 artistes issus des 4 coins du monde
  • 14 concerts au Théâtre de la Mer
  • 9 concerts dans les communes autour du Bassin de Thau et à Sète
  • Des séances de cinéma musical
  • Des tchatches musicales
  • Des ateliers enfants et adolescents
  • Des before et after sur la plage
  • Des stands de cuisine du monde sur les lieux des concerts
  • Plus de 400 adhérents à l’association Métisète qui organise le festival
  • 14 jours de festival avec :
  • Des escales musicales autour du Bassin de Thau


    La fête populaire, telle que la font vivre nos villes et villages languedociens, nous semblant parfaitement compatible avec la plus grande exigence musicale, Fiest’A Sète débute avec une semaine de réjouissances musicales gratuites dans les communes qui bordent l’étang de Thau : Balaruc-les-Bains, Marseillan et Poussan. Ces soirées régies par une volonté d’éclectisme, avec des artistes venus d’horizons différents, expriment on ne peut mieux notre désir de rendre accessible la musique au plus grand nombre.

    Un lieu magique : le Théâtre de la Mer

    Le festival ne serait pas ce qu’il est sans son berceau historique : Sète, une ville qui invite au voyage, avec son ambiance portuaire et son tempérament méditerranéen. C’est dans l’un des lieux les plus majestueux et emblématiques de Sète que se tient traditionnellement le temps fort du festival : le bien nommé Théâtre de la Mer. Cet amphithéâtre à ciel ouvert et à flanc de corniche est un ancien fortin côtier qui nous offre la Méditerranée en fond de scène. C’est sur ce belvédère que se succèdent une semaine durant les plus grands artistes internationaux et nouveaux talents, lors de soirées thématiques pleines d’éclat.

    Des rencontres inédites sur scène


    Ce cadre exceptionnel qu’est le Théâtre de la Mer a inspiré de nombreuses rencontres exceptionnelles au fil des ans : un grand moment de complicité entre Taj Mahal et Bassekou Kouyaté, Manu Dibango invitant Hugh Masekela, Lili Boniche et Idir, la nuit Ethiopiques avec Mahmoud Ahmed et Alémayèhu Eshèté, Ibeyi et Yael Naim, Omara Portuondo & Diego el Cigala rejoints par Yilian Cañizares, Oumou Sangare par Fatoumata Diawara & Hindi Zahra ou encore Eliades Ochoa et Roberto Fonseca… et bien d’autres à venir !

      Elle se déroule en 2018 du 21 Juillet jusqu’au 7 Août.  Début du premier acte avec, les concerts autour du Bassin de Thau avant de retourner à Sète. Et ce samedi, c’était à Poussan.

Près de 15 jours de concerts avec pourtant une programmation du plus haut niveau, pour des rencontres exceptionnelles. Il y a de quoi se faire plaisir avec des artistes, de l’Amérique du sud à l’Afrique pour les musiques du monde, mais aussi différents styles jusqu’à des musiques traditionnelles . Du 1er au 7 août, cap sur le Théâtre de la Mer à Sète pour une semaine de concerts. Sans oublier les tchatches musicales, les expositions et les séances de cinéma sans compter toutes les rencontres.

  D’ailleurs pour en savoir plus sur les concerts, une seule adresse : Retrouvez la programmation complète sur www.fiestasete.com
A partir de 20 h 30, ce samedi soir, les choses se sont donc accélérées : José Bel qui s’occupe de l’association Métisète invitait le public à se rapprocher de la scène pour présenter Fiest’A Sète et pour l’inviter à voyager avec les 2 formations qui allaient animer la soirée :
 
 » C’est la 18ème fois que nous sommes reçus à Poussan et que nous pouvons y organiser une soirée de Fiest’A Sète en partenariat avec la Mairie et le comité des Fêtes du Carré d’As. C’est toujours un plaisir et cette année nous allons commencer par des Montpelliérains pour un  voyage musical avec de l’éthio-jazz. »

ethP1100204

ETHIODA et ses  sept musiciens montpelliérains qui payent depuis 2010 leur tribut aux trésors musicaux d’Abyssinie et à leurs lancinantes plaintes cuivrées étaient à l’heure. funky, guitares et synthés analogiques, d’emprunts au reggae, aux musiques électroniques, voire au hip hop, se joignaient régulièrement à la voix du slameur MacSinge.

Mixture singulière, qui ne laissait pas indifférente, voluptueuse et ultra groovy, rehaussée par un sens remarquable de la composition (le pianiste Daniel Moreau) et une impressionnante cohésion du groupe qui a su associer imagination, création et reprise de certains morceaux qui ont fait sa renommée…

Aucun problème pour les spectateurs qui se laissaient entraîner sans retenue dans des rythmes bien particuliers et des mélodies surprenantes.

ethP1100212Sétois, vacanciers, Poussannais,  connaisseurs ou  néophytes, profitaient de cette opportunité pour passer un bon début de soirée. Le public s’approchait peu à peu des 800 spectateurs au meilleur de la soirée (22 h 45). tandis que déjà la pause technique était à l’ordre du jour.

Les spectateurs appréciaient cette douce nuit qui s’annonçait musicale. A l’heure de la Pause, direction les rafraîchissements et les points snacks car même si cela fait longtemps  que Poussan s’associe à Fiesta Sète pour l’organisation d’une soirée, le Carré d’As, de la buvette à l’accueil des groupes, fait son maximum.

 Après plus d’une heure de concert, José  Bel revenait sur Fiest’A Sète et sur les formidables concerts de cet été en précisant qu’il fallait faire vivre avec Fiest’à Sète et adhérer au projet pour que cela perdure.

ethP1100244

Se profilait alors un autre voyage entre France et Mali avec le guitariste Zani Diabaté qui a largement contribué à forger le son de la musique mandingue moderne. A sa mort en 2011, Bamba Dembélé, cofondateur avec lui du Super Djata Band, recrutait quelques fines lames du Super Rail Band et reprenait le flambeau avec Bamba Wassoulou Groove. « Torsades de guitares serpentant autour d’un groove inflexible, cascades de notes cristallines et tourneries hypnotiques s’agrègent en un son compact et caractéristique, qui évoque instantanément le parfum de la terre rouge au cœur de la chaude nuit bamakoise. Là où la danse ne s’arrête jamais. »

ethP1100254L’on y était, une partie du public dansait,  l’on se laissait porter par ces sonorités si particulières qui nous invitaient encore au voyage musical dont Fiest’à Sète a le secret.

Deux  concerts très différents, par deux groupes qui s’appréciaient mais qui se découvraient. Il y avait de la  qualité, et surtout la  joie et du plaisir  avec l’envie de partager outre leur conception de la musique, l’opportunité de se faire connaître.

Objectif  atteint car  une des volontés premières de ce festival est de est de s’affirmer en tant qu’entité culturelle, loin des tendances et des modes.

L’on a pu le vérifier encore.

Et n’hésitez pas à poursuivre car le festival s’attache cette année à mettre encore en lumière la diversité du patrimoine musical mondial, et à partager sans la moindre modération ces immenses richesses, fidèle à ses objectifs.

Pour en savoir plus : www.fiestasete.com/

 

Jazz à Sète, final à la Ola

 “La Ola” propose ce dimanche 22 juillet à Sète,  en soirée de clôture du festiva  Jazz à Sète, de 18 h à 20 h, un concert avec “The Electric Gombo”.

L’image contient peut-être : personnes assises, table et plein air

L’entrée est gratuite.

Grand Corps Malade et I Muvrini au Festival de Thau jour

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Pour sa deuxième soirée sur le port de Mèze, au bord de la lagune, le Festival de Thau propose un double plateau avec GRAND CORPS MALADE et I MUVRINI !
Samedi 21 juillet à 19 H 00 :

★ Grand Corps Malade ★
Le Tour du Plan B

Grand corps malade, c’est avant tout une conviction : cette façon de ne jamais s’être déjugé, d’avoir réussi à faire du slam un art véritablement populaire et d’avoir su lui donner une extension musicale hybride, entre chansons, pop, électro, hip-hop, bref, de faire de son propre genre musical un genre à part entière.
Mais surtout, Grand Corps Malade, c’est l’histoire d’une fidélité à sa passion pour la poésie contemporaine, c’est aussi ce personnage qui au-delà de la chanson, a su faire partager un autre regard sur le handicap et avec cette vision qui n’appelle jamais à la compassion. Qui exprime le monde et ses vicissitudes dans une droiture qui n’a pour le coup besoin d’aucune béquille : revendiquer un volontarisme, faire preuve d’un humour face aux situations désespérées ou décourageantes et avec cette extrême politesse de celui qui considère que la notoriété n’autorise pas tout.
Il est celui par qui le slam a gagné la chanson française. Son premier film, Patients, après avoir réuni plus d’un million de spectateurs, vient de recevoir quatre nominations pour les prochains César.

Ecoutez Plan B ici : https://www.youtube.com/watch?v=HZn-zwQH7mE&feature=youtu.be

★ I Muvrini ★
Luciole Tour

Dans leur dernier album Luciole, le groupe I Muvrini surprend. Les frères Bernardini se réinventent là où l’on ne les attend pas. C’est cela leur insolence et leur audace. Dans ce cercle-là, ils nous offrent un album où le blues des Corses s’arrime aux sons et au groove du monde, avec des inflexions de voix qui sont plus rock que tous les sons de guitares saturées du monde. On leur a souvent demandé
s’ils chantent la modernité ou la tradition. Dans cet album, ils répondent mieux que jamais qu’ils chantent la colère, l’espoir, l’amour et ne savent toujours pas si cela relève de la modernité ou de la tradition. Avec Luciole, I Muvrini parle au monde et à chacun de nous : « Non ton plus beau jour n’est pas encore venu ».
Ce 20e album des Muvrini depuis 1979, Luciole, est exemplaire de cette attitude : « Cet album, dit Jean-François, nous l’avons
voulu lumière et résistance. Les lucioles éclairent sans brûler, sans détruire. Fà luciole, faire lucioles, c’est faire lumière ensemble »…
Music for nonviolence Avec la fondation Umani, créée il y a douze ans, le groupe s’engage dans le combat pour la non-violence
au quotidien, avec notamment de nombreuses conférences.
Éco-Dialogue prévu à Mèze le lendemain du concert, le 22 juillet.

Dernier clip : https://www.youtube.com/watch?v=hiXQDo1hTxg

Billets disponibles sur www.festivaldethau.com et au bureau du festival de Thau, château de Girard à Mèze (34140)

“Rinôçérôse à sete

visuel02-4758933

Hook Up et Sète Invite présentent : 
Le 21 Juillet de 20H00 à 03H00 au Théâtre de la mer à Sète: 
 
« rinôçérôse » :
Nul besoin de présenter les « rinôçérôse », le groupe mythique de Montpellier qui a fait plus de 700 concerts dans le monde entier sur les 20 dernières années. Si vous ne les connaissez pas , vous devriez connaitre leurs tubes qui ont été repris dans des dizaines de pub ou films, et si vous n’avez pas eu l’occasion de les voir sur scène, venez voir leur tout nouveau live « Isôçéles Triangle » au Théâtre de la Mer à Sète. Vous découvrirez un univers mêlant Rock et guitares saturées à des rythmiques electro endiablées , un peu comme un croisement entre Daft Punk et les Rolling Stones, le tout avec une  nouvelle scénographie digne des plus grands. De plus, les « rinôçérôse » tout comme les pingouins sont des espèces en voie d’extinction que l’on ne vois que très rarement dans notre région , alors vous avez compris , ce show est à ne manquer sous aucun prétexte ! 
 Derrick Carter : 
 Derrick Carter est un compositeur et musicien américain, considéré comme un des représentants et fondateurs du mouvement musical
Né le 21 octobre 1969 à Compton (Californie), Derrick Carter grandi en banlieue de Chicago et commence à mixer à l'âge de 9 ans. Il devient Dj et producteur en 1987 et s'établit rapidement comme figure underground représentative de la scène Chicago House.

Ses rares interviews révèlent un personnage authentique et passionné qui considère la musique comme une fin en soi et non comme un moyen de servir ses propres intérêts. 
 Young Marco : 
 DJ natif d'Amsterdam, Young Marco est depuis près d'une décennie à l'avant-garde de la scène underground trépidante de la ville aux mille canaux. A travers plusieurs résidences désormais célèbres et de son label Safe Trip, il a rapidement gagné en notoriété pour ses sets à l'interprétation unique, passant du proto-house au jaktrax brut, sans oublier les hymnes disco-libyens. Ca part dans tous les sens !
KRIVERS : 
Artiste total, Medhi Touré s’exprime avec talent, qu’il soit comédien, DJ, musicien ou chanteur. Il quitte Montpellier pour Paris en 2009 et commence à mixer dans les clubs underground parisiens. En 2016 il joue le rôle de Germain dans le film 120 Battements par Minute. Cette expérience artistique décisive lui donne l'envie de reprendre la musique et il y consacre toute son énergie pendant plusieurs mois. Avec ce nouveau projet musical intitulé KRIVERS, il confronte rythmiques intenses, parfois brutales, et cadences maîtrisées, avec l’urgence de ceux qui ne veulent pas perdre l’intention première. Les images se succèdent, froides mais colorées, les nappes 80s se superposent en créant des accidents, pour un résultat vivant et mouvant. 

 

 Lieu : 20h00 Théâtre de la Mer (Théâtre à ciel ouvert face à la mer), promenade Maréchal Leclerc.
Tarifs: plein, majoration au guichet. Gratuité enfant jusqu'à 12 ans inclus un enfant par adulte.
 Conditions particulières : placement libre - assis/debout. Ouverture des portes 19h30.
Parkings conseillés : parking du Canal,  parking des Halles. Navettes en bateau depuis le parking du Mas Coulet,  quai Paul Riquet
Départ quai Paul Riquet (1er départ à 18h30 - dernier départ à 21h30). Arrivée quai de la Consigne.
Départs réguliers toutes les 15 à 20mn. Retour dès la fin du spectacle et pendant 1 heure.

 Comment réserver ? :  
Choisissez ci-dessous la date qui vous convient, puis cliquez sur le bouton 
une fois votre achat en ligne effectué, vous recevrez deux messages :
- Un message de confirmation de votre paiement.
- Un deuxième message contenant les e-billets en pièces jointes vous parviendra ensuite.

Concert Trio MAÏKA

Vendredi 20 juillet à 20h30

au temple de Cournonterral:

trio Maïka,

musique traditionnelle grecque

participation aux frais sera libre. Renseignements: 06 95 90 99 22

 

Trois musiciens exceptionnels réunis au sein du trio Maïka pour interpréter la musique traditionnelle grecque.

Le fait de chanter tout en jouant d'un instrument est déjà une performance, qui plus est lorsque c'est pour chanter dans une langue étrangère, sur des rythmes à 5 temps et tout ça avec le sourire...

 

Trois musiciens brillantissimes qui vous donnent la pêche, voyez plutôt.

Ouverture du Festival de Thau à Bouzigues

Pour sa 28ème édition, le festival de Thau,  avant  d'aller à Montbazin puis à l'Abbaye de Valmagne et sur la scène de Mèze, avait investi Bouzigues pour une première soirée à partir de 19 h 30 ce lundi 16 juillet 2018.

Les percussions du monde des stagiaires de l‘école de musique de Mèze avaient fait chauffer le public sur la place du Belvédère comme elles le le fond chaque année pour animer le début de la soirée. Une bonne partie de celui-ci allait manger sur place.

 Puis à 20 h, 4LANDS une Création du Silo présentait Paysages tressés ou La musique des terres intérieures
Le Silo est un centre de création coopératif dédié aux musiques du monde & traditionnelles en région Occitanie (porté par le Festival de Thau et Détours du Monde). 4LANDS a exploré les rythmiques des pays de l’Est mais aussi les modes orientaux de l’Inde et du Maghreb, ainsi que la créolité de la Réunion. Une belle réussite bien appréciée par de nombreux connaisseurs...

(Avec Delphine Chomel Voix et violon | Marion Diaques Voix et violon alto | Claire Menguy Voix et violoncelle | Germain Lebot Voix, percussions et kora).

festhauP1090948

 
 A 21 h 45,  le collectif PUERTO CANDELARIA, joyeusement extravagant sur scène allait prouver qu'il était une version excitante des révélations colombiennes.
En immergeant les influences jazz, les musiques traditionnelles andines, les sons métissés de la côte Pacifique et les apports afro-antillais dans une sorte de cumbia underground, ce groupe de Medellin signe en effet une fusion latinoamericana innovante, riche en saveurs, en contrastes et en poésie.
Les compositions de Juancho Valencia offrent ce décor tropical et détonnant, idéalement ciselé pour la voix de Maga la Maga qui s’y ébat dans une parfaite ambiance de fiesta latina caliente sur laquelle le public surfe, se laisse entraîner et danse sans retenue.
Avec, Juan Diego Valencia Vanegas Piano | Eduardo Gonzalez Moreno Basse, voix | Carlos Martinez Pardo Percussions | Magaly Alzate Velez Chant | Harlinson Lozano Santibañez Saxophone.

festhaujkP1090969

 

Vous aviez aussi la possibilité en début de soirée, de vous informer avec une Animation Hérault Nature « Ca chauffe ! » de l’Ardam / CPIE Bassin de Thau et de faire une ou plusieurs pauses au Bar du festival en vous restaurant si nécessaire.

 

Le Festival Jazz à Sète et sa programmation!

A Sète, l'expérience des festivals est unique, dans le cadre du théâtre de la mer, avec la mer comme toile de fond, sous les étoiles, et la musique qui se mêle à l'air du large!

https://www.tourisme-sete.com/billetterie-festivals-spectacles-concert-sete.html

https://www.tourisme-sete.com/billetterie-festival-jazz-a-sete.html[Ouverture billetterie https://www.jazzasete.com/]

Festival Jazz à Sète


Il s’installeront au Théâtre de la Mer le temps d’une soirée entre le 12 et le 20 juillet.

Swing, groove, hard-bop, soul… ça va jazzer!

Avec par ordre d’apparition: Fred Nardin Trio, Avishai Cohen "1970", Mark Guiliana "Jersey", Gonzalo Rubalcaba Official Fan Page Trio, THOMAS DE POURQUERY Supersonic, Jacob Banks, Don Bryant & The Bo-Keys, Deva Mahal, Christian McBride's New Jawn, Roy Hargrove Quintet, Thierry Balin Quartet, Chick Corea & Akoustic Band avec John Patitucci et Dave Weckl, "Hudson" Jack DeJohnette, John Scofield, Scott Colley et John Medeski, Fred Pallem & le Sacre du Tympan avec LISA SPADA et Dom Farkas


Images et réalisation : Ananda Henry-Biabaud, Ludovic Giffard, AirKoff
Music: merci à Fred Pallem & Le Sacre du Tympan (et à Q.Jones!)

Soirée rythmée à Montbazin pour le Festival de Thau

La soirée avait commencé au Jardin méditerranéen de Montbazin, à la chapelle Saint Pierre avec une Animation Hérault Nature «  La maison anti-gaspi » avec l’Ardam / CPIE Bassin de Thau.

 Mais à 20 h, le RABIE HOUTI BAND nous transportait dans son univers. Une Fusion riche et variée mêlant à la fois la douceur orientale dʼairs arabo-andalous, lʼénergie percutante dʼune gamme de blues, le groove imparable dʼun rythme afrobeat, la légèreté dʼun swing.

 "La création du groupe est née de la volonté de Rabie Houti, violoniste reconnu de la scène oranaise dont le répertoire arabo-andalou a toujours été une invitation au voyage. A peine ses valises posées sur les bords du Lez, son violon ne tarde pas à rassembler autour de lui des musiciens de tous horizons avides de partage.

De cette rencontre naîtra le groupe Rabie Houti Band qui propose aujourdʼhui une musique de fusion riche et variée mêlant à la fois la douceur orientale dʼairs arabo-andalous, lʼénergie percutante dʼune gamme de blues, le groove imparable dʼun rythme afrobeat, la légèreté dʼun swing. Rien ne se perd. Tout se transforme."

Rabie Houti : violon, lead | Benjamin Saubion : saxophone | Quentin Aubignac : guitare | Timothy Lebraud : basse | Pedro Coudsi : batterie | Nico Garcias : trompette

 ils ont libéré encore une fois, à Montbazin, une énergie toute singulière, en justesse.

gunP1100036

Tandis que de nombreux groupes en profitaient pour pique-niquer ou pour se restaurer à plusieurs points prévus à cet effet, Gunwood allait prendre le relai avec son trio aux multiples influences.


De l’Irlande à l’Ouest américain, du rock au blues, du folk à la country, le premier album du groupe parisien Gunwood nous convie à un voyage musical aux inspirations multiples. Ces férus de musique ont mis la voix au centre du projet Gunwood et de leur concert à Montbazin et créent des harmonies à la fois délicates et savantes, sans oublier de raconter les voyages et les rencontres.

gunP1100040

Après un 1er EP autoproduit, plusieurs concerts (Trianon avec Hugh Coltman, Festival Chorus, tournée en Allemagne..) et de belles rencontres, le groupe a signé en effet avec Zamora Production pour coproduire un 1er album et s'occuper des tournées.

Entre des sons rappelant ceux des Sex Pistols et de  Rory Gallagher, entre riffs endiablés et mélodies soutenues Gunwood a maintenu un très bon rythme tout au long du concert.

Gunnar Ellwanger Guitares, voix lead | Jeff Preto Basse, harmonica, banjo, percussions, voix | David Jarry Lacombe Batterie, claviers, voix

Une très belle soirée appréciée par un public bien nombreux qui se déplacera certainement ce mercredi car à partir de 20 h 30, à l'Abbaye de Valmagne ce sera Piers Faccini qui est un peintre et auteur compositeur interprète anglais d’origine italienne, adepte de poésie, qui occupera la scène.gunP1100049

 

Dès son premier album, Leave no Trace, en 2004, il dévoile un songwriting délicat et raffiné, empruntant au folk, au blues et à la musique africaine, avec une voix qu’on ne se lasse pas d’écouter… riche d’une multitude de cultures.
Il publie en 2014 un duo avec le violoncelliste Vincent Segal, Songs Of Time Lost, et en 2016 I Dreamed an Island, deux albums reconnus par la presse internationale. Le Festival de Thau, dont il est désormais un habitué, lui a donné carte blanche dans ce lieu magique qu’est l’Abbaye de Valmagne, pour inviter deux musiciens fascinants et amis de longue date, le Tunisien Jasser Haj Youssef, violoniste virtuose et l’Algerien Malik Ziad, joueur de mandole et de guembri.

 Mercredi 18 juillet à l'Abbaye de Valmagne :

programme :

20h30 – Ouverture des portes

21h00 – PIERS FACCINI + Jasser Haj Youssef + Malik Ziad

+ 18h – Éco-Dialogues avec François Roux Restauration sur place à la Ferme-auberge de l’abbaye de Valmagne de 19h à 21h N’hésitez pas à réserver une table pour bien débuter la soirée ! 04 67 78 13 64 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

"Carte Blanche" à Piers Faccini Mercredi 18 Juillet à Valmagne

lavaCapture

 

Nouvelle Soirée Musicale
Mercredi 18 Juillet à Valmagne

 
"Carte blanche à Piers Faccini"
Mercredi 18 Juillet à 21h à l'église de l'Abbaye de Valmagne
Dans le cadre du Festival de Thau

Piers Faccini est un peintre et auteur compositeur interprète anglais d'origine italienne, adepte de poésie. Dès son premier album, Leave no Trace en 2004, il dévoile un songwriting délicat et raffiné, empruntant au folk, au blues et à la musique africaine, avec une voix qu’on ne se lasse pas d’écouter… riche d’une multitude de cultures.  

Le journal Libération le cite comme ayant "construit un œuvre parmi les plus passionnantes de notre époque”. Il publie en 2014 un duo avec le violoncelliste Vincent Segal, Songs Of Time Lost, et en 2016 I Dreamed an Island, deux albums reconnus par la presse internationale.  

Le Festival de Thau, dont il est désormais un habitué, lui a donné carte blanche dans ce lieu magique qu’est l’Abbaye de Valmagne, pour inviter deux musiciens fascinants et amis de longue date, le tunisien, Jasser Has Youssef, violoniste virtuose et l’algerien, Malik Ziad, joueur de mandole et de guembri. 

Tarifs : De 13 à 23€
Informations et réservations : 04 67 18 70 83
 www.festivaldethau.com
 
Cliquez ici pour afficher le programme des concerts
 Horaires d'été à l'auberge-restaurant
A l'occasion de tous les soirs d'événement culturel, l'auberge est ouverte. Venez déguster à partir de 19h00 la formule champêtre.

N'oubliez pas que vous pouvez toujours venir dîner tous les Vendredis soirs à partir de 19h00. Toute l'équipe de la FERME-AUBERGE Restaurant Vigneron sera ravie de vous accueillir et d'assurer le meilleur des services afin que vous puissiez profiter d'un agréable moment.
 
Réservations : 04 67 78 13 64 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

lavakpiCapture

Lundi, coup d'envoi du Festival de Thau

 
Demain le coup d'envoi !

Vous n'avez pas encore de PASS ?
Ni même une petite place ??
Mais viiiite !!!
 
 

Un festival familial...

Dans des espaces qui permettent à chacun de passer la soirée à sa façon !

Danser devant la scène,

écouter en flânant au bord de l'eau,

s'asseoir autour de grandes tables pour déguster des produits locaux,

faire des découvertes, à tout âge, au Village des rencontres, autour de la biodiversité...

 

Des lieux exceptionnels...

Sur le port de Mèze, dans un grand espace entièrement aménagé au bord de l'eau.

Sur le port de Bouzigues, avec l'étang en fond de scène.

Dans le jardin méditerranéen de Montbazin, avec comme décor majestueux la Chapelle Saint-Pierre.

Dans le magnifique jardin antique méditerrannéen de Balaruc-les-Bains.

Sans oublier la prestigieuse abbaye de Valmagne !

 
 
 

Et pour une soirée encore plus particulière, pensez au bateau bus !

Navettes gratuites au départ de Sète vers Bouzigues (soirée du 16/07), Mèze (soirées des 20, 21 et 22 juillet) et Balaruc-les-Bains (soirée du 24 juillet).

Toutes les infos sur les modes de transport
ICI

Jazz à Sète : dès le 12 juillet

En 1985, Louis Martinez, un passionné de jazz, organise deux soirées au Théâtre de la Mer. A l’affiche : Jimmy Gourley trio, Frédéric Sylvestre et Jacques Vidal. Les concerts, de 1986 à 1987, ont eu lieu au jardin du Château d’Eau. On y applaudissait alors gratuitement Sixun, Michel Petrucciani, Steve Grossman, René Urtreger, Christian Escoudé, Charles Tyler et de nombreux groupes régionaux. À partir de 1988, et jusqu’en 1991, le festival se déroule sur une semaine. Le public suit au Théâtre de la mer où Ray Charles, Stéphane Grappelli (l’année de ses 80 ans), Paco de Lucia, Mickael Brecker, Tania Maria, Martial Solal, Dee-Dee Bridgewater, entre autres, laissent une empreinte inoubliable. En 1996, après un break de 4 ans, la Municipalité demande à Louis de créer l’association « Jazz à Sète » et de relancer le festival. Louis s’entoure d’une équipe de passionnés dont le noyau dur est toujours présent aujourd’hui.

Jazz à Sète

 

Le festival aujourd'hui

C’est 7 jours de production et 15 groupes au théâtre de la Mer, 8 groupes en ville, 7 groupes à la Ola et des rencontres à la médiathèque entre 11h et 12h15 avec des artistes invités au festival.
C’est aussi des projections de films et des écoutes à la médiathèque tout au long de l’année.
Aux artistes cités, on peut rajouter : Georges Benson, Winton Marsalis, Boby Mc Ferrin, Chick Corea, Herbie Hancock, Mélody Gardot, Wayne Shorter, Jurassic 5, Christian Scott, Snarky Puppy, Diana Krall, Dr John, Avishai Cohen, Grégory Porter, Beth Hart, Cory Henry, Trombone Shorty, Kyle eastwood, Vintage Trouble, Stanley Clarke…
 
LES BEFORES DU FESTIVAL JAZZ A SETE

12, 19 et 20 juillet 2018 • de 19h à 21h • The Marcel

Petite mise en jambe à l'apéro avant de gagner le Théâtre de la Mer !

12/07 : Vittorio Silvestri Trio
Le Vittorio Silvestri Trio est une formation issue de plusieurs années de collaboration, un trio dont immédiatement reconnaissable au "sound" très caractéristique et à l'originalité de ses compositions. C'est un groupe moderne, ayant su intégrer les valeurs musicales du passé à travers une relecture de grands standards de jazz.
Vittorio Silvestri : guitare | Michel Altier : contrebasse | Michael Santanastasio : batterie

 

19/07 : Swunky Long Legs
Oscillants entre Jazz Manouche et Mainstream, entre Swing et Funk, entre risque et tradition, ils arrivent tout droit de Montpellier ! Des instruments maîtrisés, une chanteuse à la voix rauque et du rythme plein les jambles. Outre leurs talents reconnus, c'est leur complicité qui fait la différence : sur scène, elle transpire et dégage une énergie folle et communicative.
Emily Przeniczka : chant | Arthur Anelli : guitare | Michel Crosio : piano

20/07 : Thomas Doméné Trio