Le Printemps des comédiens jusqu'au 30 juin 2018

La 32ème édition se déroulera du  1er juin au 30 juin

Les spectacles du Printemps des Comédiens à Montpellier sont parmi les plus courus de l'hexagone. L'affiche de la saison 2018 révèle une programmation exceptionnelle au Domaine d'O. Cette année encore des spectacles circassiens sous chapiteau, mais aussi, parmi les temps forts des représentations qui sont pour la plupart des créations des grands maîtres de la scène théâtrale.

Les 1er et 2 juin

  •  le procès Kafka du metteur en scène polonais Krystian Lupa,
  •  La scortecata de Giambattista Basile, une création de la dramaturge italienne Emma Dante.

Les 7, 8 et 9 juin

 Le Triomphe de l'Amour , dans une mise en scène de Denis Podalydès. Une comédie de Marivaux dépoussiérée par Jean Vilar en la créant au TNP en 1956, entrée au programme de la Comédie française en 1978. Eric Ruf signe la scénographie, Christian Lacroix  les costumes et le violoncelliste Christophe Coin, la direction musicale.

les 11 et 12 juin 

Macbettu, théâtre en prose d'après le Macbeth de William Shakespeare du metteur en scène Alessandro Serra. Le texte shakespearien est récité en  langue sarde et, comme dans la plus pure tradition élisabéthaine, il est interprété uniquement par les hommes.

Les 15, 16 et 17 juin

Bodas de Sangre une tragédie de Federico Garcia Lorca , du théâtre espagnol souligné par une bande sonore qui alterne le flamenco et d'autres styles dans une mise en scène d'Oriol Broggi.

 Des spectacles en première française qui affichent complet dès les premiers jours de l'ouverture de la billetterie.

La vente des Cartes Duo depuis le jeudi 15 février - en ligne et par téléphone : 04 67 63 66 67.

Page d'accueil sur le site : ICI

Printemps des Comédiens
178 rue de la Carrierasse
34097 Montpellier Cédex 5

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations