César : la "parité intégrale" adoptée dans toutes les instances

Quelques mois après une crise historique, la prestigieuse académie réforme ses statuts et assure une égalité hommes-femmes sans précédent, rapporte BFM TV.
 
Il y a cinq mois, les dirigeants de l'Académie des César démissionnaient dans un grand fracas à la suite de polémiques grandissantes sur sa gestion. Ce jeudi 9 juillet, on apprend que l'Académie a adopté une réforme de ses statuts, assurant une "parité intégrale entre hommes et femmes dans ses instances de décision".

Selon BFM TV, tous les membres de l'Académie (4 313 au total) pourront candidater et choisir leurs représentants. L'assemblée générale, le conseil d'administration et les bureaux de l'association seront paritaires avec un tandem homme-femme pour la présidence, indique le communiqué de l'Académie. Les administrateurs décisionnaires ont adopté à huis clos ces statuts et les élections devraient avoir lieu en septembre. Le duo aura la lourde tâche de succéder à Margaret Menegoz, qui elle-même avait succédé à Alain Terzian démissionnaire après 17 ans de présidence controversée.

 Rôle clé du CNC : https://actu.orange.fr/france/cesar-la-parite-i