APOLLLINAIRE VOUS MENAIT DANS SES « MEANDRES D’UN DERNIER SONGE »

CE SAMEDI 17 OCTOBRE à POUSSAN LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN RECEVAIT CELLE DES PLANCHES VERTES POUR
 « Apollinaire ou les méandres d’un dernier songe »…

Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, est un poète et écrivain français, critique et théoricien d’art qui serait né sujet polonais de l’Empire russe, le 26 août 1880 à Rome meurt à Paris le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole, mais est déclaré mort pour la France en raison de son engagement durant la guerre.ROSEIMG_20201017_211912 

Considéré comme l’un des poètes français les plus importants du XXe siècle, il est l’auteur de poèmes tels Zone, La Chanson du mal-aimé, Le Pont Mirabeau, ayant fait l’objet de plusieurs adaptations en chanson au cours du siècle. La part érotique de son œuvre – dont principalement trois romans (dont un perdu), de nombreux poèmes et des introductions à des auteurs licencieux – est également passée à la postérité.

Et avec la compagnie des Planches vertes, nous allons rejoindre Apollinaire, mal remis de ses blessures, qui se meurt. La fièvre espagnole emporte le poète officier de la « grande guerre ». Sous une pluie de fer et d’acier, nous accompagnons « le voyageur solitaire » des rives vertes du Rhin aux quais de Seine près du pont Mirabeau… Jusqu’en Champagne où il fut trépané. Et au fil des méandres d’un dernier songe, passeront les femmes que le poète a aimées : Annie, Lou, Marie, Madeleine et Ruby. Mais aussi les amis de toujours : Picasso, Cendrars, Cocteau …

 ROSEIMG_20201017_212819
Car Apollinaire a fait de la création son moteur, même durant les sombres années de la Première Guerre mondiale et de ses horreurs. Son amour pour la France le conduisit à la défendre durant ce conflit de grande envergure, mais il n’arrêta jamais d’écrire. C’est finalement la maladie qui l’emporta à Paris…
Mais sa vie fut aussi synonyme d’amours et d’amitiés… Ce samedi soir vous pouviez plonger dans son univers entre ses maux et ses tourments, son humour et sa prose ou encore sa poésie…
Un résumé de sa vie : https://guillaume-apollinaire.fr/