Spectacles

« L’ascenseur était en panne… » A loupian

  • 16 juin 2018
  • A 20 h 30
  • Au Centre Nelson Mandela
  • Augustin Dante DE LAVALIERE, (une particule depuis 28 générations, je vous prie !) la cinquantaine, riche homme d’affaires, célibataire sans enfant. Il attend ce soir un nègre que lui envoie un ami éditeur, lequel doit  commencer à écrire sa biographie . Mais au dernier moment, l’éditeur en question l’appelle pour le prévenir que finalement ce sera une femme qui contribuera au projet, « la meilleure dans sa partie, une experte capable d’œuvrer toute la nuit ».

    Augustin fait contre  fortune bon cœur, attend cette remplaçante, quand enfin, on sonne. Entrée d’Amandine. Sauf qu’Amandine ne travaille pas dans l’édition, loin de là !!!. Péripatéticienne de luxe, elle vient tout simplement de se tromper d’étage, et donc de client……

    Bizarre  le parler de cette personne  qui connaît aussi mal ses auteurs classiques, inquiétant ce client  qui a quand même payé pour la nuit, mais « quelque peu à l’ouest »  et qui ne sait pas ce qu’il veut !!!

    Une soirée  qui va se prolonger de quiproquos en jeux de mots, de tensions en rebondissements et  surprises, pour un final digne de la Commedia Dell’arte.

    Une pièce drôle pour deux comédiens, seuls sur scène durant 1h30.

    Tarif : 5€pardaffiche l'ascenseur

Avec la Scène Nationale, une nouvelle saison s'ouvre à vous !

Sandrine Mini vous dévoilera sa 1ère saison !
Qui seront les artistes qui vous feront vibrer ? Quels spectacles aurez vous la curiosité de découvrir ? Cirque, danse, théâtre, chanson et musique seront au rendez-vous...

Présentation de la Saison 2018 2019

mardi 12 juin à 18 h 30 

Théâtre de Sète Avenue Victor Hugo, 34200 Sète

L’image contient peut-être : texte


Un plateau d’artistes réunis pour l'occasion, des extraits de spectacles à découvrir… La soirée se poursuivra en extérieur et en musique avec le groupe Radio Tutti et ses tarentelles endiablées !
Restauration payante sur place avec des produits d'entreprises locales.
Un temps festif attendu par tous, équipe comme habitués. Et l’occasion pour les curieux de tout découvrir. Un début de saison qui promet d’être foisonnant et riche en nouveautés !

Entrée libre sur réservation au 04 67 74 32 52
OUVERTURE DES VENTES
pour les spectacles de la saison 2018-2019

NOUVEAU ! Chacun d’entre vous aura la possibilité d’acheter des billets au moyen de cartes TMS. Plus souples, elles vous permettront de bénéficier des prix les plus bas en dehors de toute contrainte de catégorie de spectacle. Que vous veniez seul, en couple, entre amis, en famille, 5 cartes vous sont proposées, il y en a forcément une qui vous correspond !
Les cartes TMS et les billets sont en vente à partir du samedi 16 juin 13h sur internet
et sur place à partir du samedi 23 et le dimanche 24 juin, dès 9h (ouverture exceptionnelle dimanche 24/06, de 9h à 18h).

un atelier conduit par la chorégraphe Germana Civera

L'association Histrions vous propose ce lundi un atelier conduit  par la chorégraphe  Germana Civera à partir de 20 h 10.

Rendez-vous au théâtre Molière, entrée des artistes, rue Proudhonde

Informations et inscriptions au 06-86-87-17-61

Le Printemps des comédiens jusqu'au 30 juin 2018

La 32ème édition se déroulera du  1er juin au 30 juin

Les spectacles du Printemps des Comédiens à Montpellier sont parmi les plus courus de l'hexagone. L'affiche de la saison 2018 révèle une programmation exceptionnelle au Domaine d'O. Cette année encore des spectacles circassiens sous chapiteau, mais aussi, parmi les temps forts des représentations qui sont pour la plupart des créations des grands maîtres de la scène théâtrale.

Les 1er et 2 juin

  •  le procès Kafka du metteur en scène polonais Krystian Lupa,
  •  La scortecata de Giambattista Basile, une création de la dramaturge italienne Emma Dante.

Les 7, 8 et 9 juin

 Le Triomphe de l'Amour , dans une mise en scène de Denis Podalydès. Une comédie de Marivaux dépoussiérée par Jean Vilar en la créant au TNP en 1956, entrée au programme de la Comédie française en 1978. Eric Ruf signe la scénographie, Christian Lacroix  les costumes et le violoncelliste Christophe Coin, la direction musicale.

les 11 et 12 juin 

Macbettu, théâtre en prose d'après le Macbeth de William Shakespeare du metteur en scène Alessandro Serra. Le texte shakespearien est récité en  langue sarde et, comme dans la plus pure tradition élisabéthaine, il est interprété uniquement par les hommes.

Les 15, 16 et 17 juin

Bodas de Sangre une tragédie de Federico Garcia Lorca , du théâtre espagnol souligné par une bande sonore qui alterne le flamenco et d'autres styles dans une mise en scène d'Oriol Broggi.

 Des spectacles en première française qui affichent complet dès les premiers jours de l'ouverture de la billetterie.

La vente des Cartes Duo depuis le jeudi 15 février - en ligne et par téléphone : 04 67 63 66 67.

Page d'accueil sur le site : ICI

Printemps des Comédiens
178 rue de la Carrierasse
34097 Montpellier Cédex 5

Les Motos de l’espoir font chauffer le moteur

Les Motos de l’espoir se préparent pour leur grand week-end des 2 et 3 juin 2018.

Ils viendront principalement en aide cette année à  Paloma une petite fille et Sofiane qui a de graves problèmes de santé suite à une opération de la sleeve qui a eu de très graves complications. (http://www.obesite-solution-chirurgie.fr/intervention/sleeve-gastrectomie/)….

Le samedi soir de la grande fête. (Aligot préparé par la maison de l’Aveyron) avec spectacles puis Ultima et plusieurs surprises sans oublier la tombola et  le tout dans une ambiance familiale comme chaque année.

Un très beau programme : A la Cave Coopérative (Changement décidé le jeudi 31 mai) :

 

plomCaptureplom36La nouvelle équipe des Motos de l’Espoir est prête pour vous accueillir avec sa Présidente Ghislaine Vergues qui précise : « Charles-Henri, Yves, Lionel, Denise et Denis… Prêts pour la nouvelle édition vous attendent très nombreux que vous soyez motards ou visiteurs… »

La saison culturelle estivale de Sète, la ville des possibles

Sète, la ville des possibles

La saison culturelle estivale de Sète était présentée par François Commeinhes, Maire de la Ville, ce vendredi 4 mai à 11h au club de la presse en présence de l’ensemble des organisateurs de festivals.

festi1111Capture

"L’île singulière ; ainsi l’a nommée Paul Valéry, l’un des premiers maillons de cette chaîne d’artistes que Sète ne cesse d’inspirer. Sa lumière, son identité, son tempérament ne suffisent  pas  eux seuls à justifier la fécondité créative de Sète. Il faut aussi regarder l’horizon. Depuis le théâtre de la Mer, le musée Paul Valéry ou le cimetière marin, l’horizon est le même : celui de la Mer. Celui des possibles, de l’invitation au voyage, de l’ouverture aux cultures de la Méditerranée. C’est là même l’essence de la Ville. Singulière car plurielle. Une cité portuaire tournée sur le Monde, accueillante par nature. Une communauté cosmopolite, propice au bouillonnement artistique." Précisait François Commeinhes.

Et il rajoutait : «  Une ville où les cultures savantes et populaires sirotent un pastis en fin d’après-midi au bord du canal. » La formule d’Hervé Di Rosa, un des ambassadeurs de la Ville, symbolise à elle seule le supplément d’âme de Sète. Ouverture et diversité, voici résumé l’état d’esprit de notre ville. Le sens aussi de la politique culturelle que nous menons. Cette diversité des approches artistiques nous la défendons à Sète parce qu’elle est source d’émulation, de liberté."

festi 4444Capture

"A l’image du Dub Lights festival qui vient ajouter cet été une gamme reggae à la partition de la scène sétoise. Cette culture de la diversité couplée à une certaine audace crée une alchimie toute particulière, où chacun trouve sa place, où tous se respectent. Sète est devenue une référence culturelle. Cette réussite est le fruit de la créativité des porteurs de projets et du soutien sans faille de la Ville. Une confiance partagée, à l’instar de celle qui nous lie à ImageSingulières qui donne le coup d’envoi de la saison culturelle estivale. Le festival de la photographie documentaire fête ses 10 ans. Entre Arles et Perpignan, il a réussi en quelques années à se tailler une reconnaissance internationale. Oui, décidément, l’aventure de Sète la singulière s’écrit au pluriel. "

Concluait François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle Méditerranée.

festi 2222Capture


Ce sera donc UN ETE DE FESTIVALS

AU THEATRE DE LA MER


Sète en été, c'est une scène grandeur nature ! Et la belle saison commence tôt. Dès le mois de mai, expositions, concerts et manifestations festives fleurissent partout en ville. Véritable balcon sur la Méditerranée dont la magie séduit toujours davantage les festivaliers, le Théâtre de la Mer devient l'épicentre de cette effervescence. Avec plus d'une douzaine de festivals, la Venise languedocienne affirme son ambition culturelle au niveau régional comme au niveau national.

Chaque année, attirées par la richesse et la diversité de la programmation, de nouvelles pousses font leur apparition. Photographie, cinéma, chanson française, jazz, rock, musiques urbaines, musiques du monde, poésie, BD, littérature... le plus difficile sera de faire un choix. Alors, à vos agendas...
Sète, la ville des possibles

Sète vit au rythme des festivals qui se succèdent sans relâche dans le magique théâtre de la mer ou en ville.
 
 

L’année festivalière a commencé dès le mois de mars avec « MusicaSète », rendez-vous des aficionados de musique classique et se poursuit avec la spectaculaire photographie internationale« ImageSingulières », puis place au « K Live », mélange étonnant d’art visuel dans la rue et de musiques actuelles.

Suivent, l’incontournable festival de la chanson française « Quand Je Pense à Fernande » en hommage au plus illustre des sétois Georges Brassens mais aussi la fabuleuse ambiance de la musique électronique « Worldwide Festival ». Puis rendez-vous avec le cinématographique "SunSète festival" et ses nombreux artistes du 7ème art.

L'été nous fait aussi voyager à travers le jazz sous toutes ses formes avec « Jazz à Sète », la poésie de « Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée » et les exceptionnelles découvertes autour des musiques du monde « Fiest’à Sète ».

A noter parmi ces festivals que vous pouvez découvrir sur :   www.tourisme-sete.com

 Sous les rochers, la plage

Du 26 au 28 juillet. Peter Doherty, RVG, Trust, les Wampas ou encore The Limiñanas se succèderont, pendant trois jours, à l'occasion de ce nouveau festival de rock. Rendez-vous au Théâtre de la Mer. 

  Demi Festival 

Du 8 au 12 août. Créé et programmé par l’artiste Demi Portion, ce festival de rap indépendant s'installe au Théâtre de la Mer. Ouverture de la billetterie de cette 3ème édition, à partir du dimanche 27 mai, à 12h.

My Life Festival

Du 18 au 19 août. Quand les soirées My life is a week end s'associent avec les organisateurs du Worldwide Festival, ça donne le festival My Life. Le Théâtre de la Mer recevra les djettes Helena Hauff et Charlotte de Witte. De 20 à 50 €.

BD à la plage

Du 1er au 2 septembre. Au programme de ce festival de la bande dessinée : café-rencontres, auteurs en dédicaces, ateliers dessins, librairie, boutique arts-média, et soirée festive. Avec, pour invitée d'honneur, la dessinatrice Carita Lupattelli. Entrée libre et gratuite.

  www.bdplage.fr

Pour d'autres festivals, vous pouvez tout savoir sur : https://www.tourisme-sete.com/agenda-culture-theatre-expositions.html

Il faut savoir que l'Office de Tourisme propose la billetterie de nombreux festivals et concerts ...

festi 5555Capture


Mais ce seront aussi :

 ...DES CONCERTS ET DES SPECTACLES AU THEATRE DE LA MER

  • The life aquatic – Tribute to David Bowie – Seu Jorge,
  • mardi 10 juillet Sète Invite: Boréalis Tribute
  • , samedi 21 juillet Super Mado - Noëlle Perna,
  • dimanche 22 juillet 22 V'la Georges,
  • mardi 24 juillet Massilia Sound System,
  • dimanche 29 juillet Enfantillages 3,
  • lundi 30 juillet Festival la Route du Large,
  • mardi 14 août Les copains d'abord,
  • lundi 20 août Naive New Beaters – concert gratuit de la Saint-Louis,
  • dimanche 26 août Hungry Five / NT’O,
  • Worakls & Joachom Pastor, samedi 1er septembre …

DES RENCONTRES ET DES VISITES

 

Au musée de la Mer

C’est le dernier en date des musées Sétois. En pénétrant ce balcon sur la mer, le public découvrira l’histoire du port de Sète, tout sur les joutes languedociennes et l’extraordinaire collection de maquettes de l’ancien charpentier de marine sétois, André Aversa.

A l’espace Georges Brassens 

Conçu comme un lieu d’évocation plus qu’un lieu de conservation, les 10 salles interactives de l’Espace Georges Brassens se visitent au rythme de chacun, guidé par la voix du poète-chansonnier.  Du 16 juin à la fin de l'année, le musée expose Brassens vu par Pierre Cordier.

Une série de clichés pris par l'ami Pierre Cordier dans le cercle fermé de Brassens, loin des projecteurs, et une douce incursion dans les coulisses de la vie de Brassens, croqué au naturel. …

DE GRANDES EXPOS

Salle Tarbouriech : Des jours et des nuits

Du 10 au 26 juin, Christophe Vilar présente un ensemble d'oeuvres inédites jamais exposées : sa dernière série d'huiles sur toiles 2017, quelques bas-reliefs en bois flotté, un ensemble de dessins de 2016 et 2017, avec des sculptures de Caroline Charbonnier.  

Au MIAM :

EVASION – l'art sans liberté Jusqu'au 23 septembre, le Musée International des Arts Modestes présente une exposition exceptionnelle qui rassemble pour la première fois des oeuvres et des productions artistiques et artisanales réalisées par des personnes privées de liberté : prisons, camps de réfugiés ou de concentration.

 

EVASIONS, l’art sans liberté pose ces diverses pratiques artistiques comme ultime expression de l’homme face à la privation de liberté.

Au musée Paul-Valéry

: Peinture et poésie

Du 30 juin au 4 novembre, 120 jours, 120 évènements : chaque jour un poète ou un artiste/une oeuvre !

Pleins feux sur les collections du Musée avec un nouvel accrochage des collections sur l’ensemble du Musée : de Courbet, Marquet, Dufy à Desnoyers, Combas, Di Rosa, Viallat. Les peintres vus par les poètes : chaque oeuvre s'accompagne d’un texte de poète écrit spécifiquement pour l’exposition.

Au CRAC : Mademoiselle

Du 21 juillet 2018 au 6 janvier 2019, le Centre Régional d'Art Contemporain présente une exposition collective de jeunes femmes artistes autour du thème de la féminité.

A l'Espace entrepôts Larosa :

Arlequin

Du 17 juin au 2 septembre, exposition Arlequin de Joris Brantuas. Trois très grandes toiles montées sur châssis sont présentées. Un clin d’oeil aux arlequins de Picasso.

A la Chapelle du Quartier Haut : Du 23 juin au 15 juillet : Fabien Boitard

Fabien Boitard expose une série de peintures sur ses thèmes de prédilection, étalés sur une période de 4 ans. Un artiste qui privilégie la technique et qui délivre une critique écologique acerbe de la société. Rencontres avec l'artiste le 24 juin et le 15 juillet à 17h30.

Du 19 au 29 juillet : Julien Boudet

- Bleus Visages- une exposition, 2 lieux. Julien Boudet s’inspire des mouvements et de l’architecture minimaliste. Pour son premier livre, Bleus Visages, il retourne dans sa ville natale, Sète. Bleus Visages dresse un portrait intense des Sétois, accompagné d’une texte de Jean-Louis Cianni.

Et du 19 juillet jusqu’à la fin août, place Aristide-Briand. -Du 3 août au 16 septembre :Eric Pradalié Les grands tableaux d’Eric Pradalié sont en rapport avec les dimensions de la Chapelle du Quartier Haut. Un spectacle vivant dans un espace clos en tant que lieu idéal de représentation. Rencontres avec l'artiste le 5 août, les 15 et 16 septembre à 17h30.

Portrait d'un saltimbanque: Pierre-Luc Scotto

J’avais peur, l’entourage immédiat me l'a transmie, peur de mal faire, de salir cet art auquel je tiens énormément. 

Saltimbanque Montpelliérain, Pierre-Luc Scotto est à la fois comédien, metteur en scène et acteur (3 films à son actif). Depuis l’âge de 4 ans, il souhaite devenir comédien mais son entourage proche lui transmet des peurs et c’est une rencontre, celle avec Michel Galabru qui aura gain de cause et lancera cet homme dans l’univers dont il a toujours rêvé.

Je suis passé devant le conservatoire sans jamais y rentrer. Je pense être comédien depuis que j’ai 4 ans, obsédé par cette idée. Jeune, je voyais des pièces de théâtre à la télévision avec Robert Hirsch, Michel Roux, Jacqueline Maillant, Sarthe, Maria Pacôme et je croyais tout comprendre. Ces acteurs immenses me donnaient l’impression d’une éternité et qu’ils savaient tout des sentiments humains et j’étais fasciné. J’imprégnais leur jeu en moi ainsi que leur finesse indéfinissable. 

Le conservatoire Galabru de Palavas l’a eu comme élève durant 4 mois avant qu’il soit intégré directement dans la troupe pendant 1 an pour partir en tournée dans toute la France. Il est remarqué au Printemps des comédiens par Danielle Bedos alors qu’il jouait Hook dans Peter pan. Il a eu la chance, même s’il a travaillé pour, d’y jouer les 2 années suivantes : Histoire du soldat de Ramuz et Stravinsky dans le rôle du diable et la 3ème année, et Les amours de Perlimplin de Lorca dans lequel il incarne le vieux petit garçon.

Je continue à jouer un peu partout avec plusieurs compagnies de théâtre, plus les cours, il faut être très organisé, obtenir ses 43 cachets afin de conserver le statut d’intermittent du spectacle, le bouche à oreille y fait beaucoup. Je suis comédien et tiens à le rester, toutefois, dans mes cours ce qui me plaît est le secret, l’imperceptible lien qui existe entre son professeur et son élève, une confiance qu’on ne retrouve pas ailleurs. L’Illustre théâtre est un lieu idéal, avec 3 endroits extraordinaires, le théâtre, le cabaret et l’extérieur pour transmettre à mes élèves ayant entre 7 à 87 ans tout ce que je sais, c est une vraie chance d’accomplir ma mission dans ses conditions. 

Pierre-Luc m’a reçu entre 2 cours alors qu’il reprenait des forces grâce à un panini et sachez-le, il tient aussi à ses lasagnes du midi, que d’ailleurs il n’a plus besoin de commander quand il s’assoie à son restaurant habituel.

Si je n’ai pas d’énergie, les élèves n’en n’auront pas non plus, ça doit partir de moi d’abord. Ils ne savent pas où est le meilleur en eux. Quand on est élève, on se dévoile et moi aussi je me révèle. Certains de mes élèves me connaissent mieux que certains membres de ma famille. A force de se voir, on ne se voit plus. Avec le théâtre, il y a une distance mais on ne se lâche plus. Quand je suis au service des élèves, ma mission est de les valoriser et quand je suis comédien, c’est le texte, le personnage, les partenaires ou moi-même que je me dois de sublimer. 

Avec ses traits fins et cheveux mi-longs aux boucles naturelles (contrairement à Molière qui devait calamistrer sa perruque), ce personnage haut en couleur vous offrira tout l’été les classiques de Jean-Baptiste Poquelin avec ses acolytes de l’Illustre théâtre.

Céline B

Événements :

Du 6 au 10 juin : le théâtre dans tous ses éclats

Ses élèves présentent leur spectacle de fin d’année le vendredi 15 juin à partir de 19h et le samedi 16 juin dès 14h (enfants) et à 21h élèves adultes.

Du lundi 9 juillet au vendredi 31 août :Estivales de l'Illustre Théâtre.

ou

Tous les Lundis : Le Bourgeois Gentilhomme - 21h

Tous les Mardis : Cyrano de Bergerac - 21h

Tous les Mercredis : Daniel Villanova - Nouveau spectacle : Sept Jours sur Sète - 21h

Tous les Jeudis : Le Malade Imaginaire - 21h

Tous les Vendredis : Les Fourberies de Scapin - 21h

Tous les Samedis : Daniel Villanova - 21h

Tous les Dimanches : Les Précieuses Ridicules - 21h

Illustre théâtre 22 Avenue de la Gare du Midi, 34120 Pézenas

Téléphone : 04 67 98 09 91

 

Jan Lauwers & Needcompany - Guerre et Térébenthine

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises et intérieurC'est bientôt !
Cette création voit le retour de JanLauwers & Needcompany et monter "Guerre et térébenthine" au théâtre, c’est mettre ensemble deux monuments de la culture contemporaine flamande et internationale : janLauwers et StefanHertmans.


Voici une adaptation théâtrale qui interroge l’art, la guerre et l’humanité. Il nous parle de la vie sous le regard complice de la formidable comédienne #VivianeDeMuynck.

2 dates · 29 mai - 30 mai

MAI 29 mar 20 h 30

MAI 30 mer 19 h 00 

Théâtre de Sète Avenue Victor Hugo, 34200 Sète

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations