Spectacles

Une petite pépite au Théâtre de Poche

Une petite pépite dénichée parmi les 1480 spectacles que proposaient cette année le Festival Avignon Off.

Un spectacle pleinement réussi tant dans la justesse du texte que dans la mise en scène et l'interprétation de ce comédien : Oh combien talentueux ! Plongez dans l'univers d'un adolescent très représentatif de cette génération et qui fera résonance sur vous.

Génialement drôle et émouvant.

"Pour répondre à l'appel d'un concours de poésie national, Hervé, 15 ans, a une nuit pour écrire les quelques vers qui révèleront son génie littéraire et assureront sa gloire, notamment auprès de ses camarades, qu'il déteste, et de sa professeur de français dont il est follement amoureux. Il s'engage alors dans une longue errance sur le net, au cours de laquelle il doit faire face aux doutes et aux fantasmes que font naître en lui les affronts de ses camarades de classe, et l'héritage écrasant des auteurs qu'il révère."

Capture

Site web : http://www.theatredepoche.org

Infos réservation : 04.67.74.02.83

Théâtre de Poche
29 Grande Rue Haute 34200 SETE

 

Jean Artières en concert, de l'émotion, de l'humour autour de la chanson

JEAN ARTIERES, avec son groupe » FEU DE CAMP INTERDIT « , va chanter et raconter Hugues AUFRAY.

Qui ne connaît pas Jeannot ? Depuis longtemps il ne peut plus se passer des planches et de la scène. Mais ce qui est nouveau, c'est qu'il va y monter pour chanter. Car même s'il pense être très loin de « maîtriser le théâtre à merveille » en étant sur les planches depuis une trentaine d’années, il pense qu'il a encore beaucoup, beaucoup à apprendre.Capture

Pour lui : "La pratique du théâtre est par définition une mise en danger permanente … ben, la chanson, c’est la même chose, mais dans un autre registre. C’est le spectacle vivant, en quelque sorte. Et c’est ça qui m’attire !"

En fait, il a toujours chanté ! Dans des soirées avec des copains, aux veillées scoutes, en chorale … Mais jamais sur scène ! Et il avoue que c’est un vieux rêve qui est en train de se réaliser … Mais il n’aurait jamais cru que cela soit un tel vecteur d’angoisse ! Car ce projet est présent en lui depuis …. des années !

"Mais il fallait que ce soit le bon moment, il fallait que je dépasse ma trouille … et il me fallait des « musicos » qui acceptent de m’accompagner (à tous les sens du terme !) et qui soient dans le même état d’esprit !! Alors, les étapes ont été nombreuses et chaotiques : une sélection de chansons, (… sélection qui évoluera ensuite au fil des répétitions !), puis la recherche de musiciens, difficile … puis la lassitude et une période de « stand-by » (… pas loin de l’abandon pur et simple, parfois !), puis la rencontre avec Domino (Dominique DENIZE, NDLR), musicien hors pair, prof de musique, qui a su me critiquer – musicalement parlant - avec gentillesse et tact, et qui, un jour, est arrivé avec Daniel sous le bras ! (Daniel MOULIN, percussionniste). Dès lors, le groupe étant constitué, je me suis mis à l’écriture des textes devant faire le lien avec les chansons… J’ai soumis mon travail à Patrick ORTEGA, cinéaste et metteur en scène … qui m’a quasiment tout fait réécrire, afin d’y rajouter du « perso », de l’émotion, de l’humour, et supprimer le côté « wikipedia » !"

AFFICHE JA chante HA-1

Pourquoi Hugues Aufray, plutôt qu’un autre ?

"Les chansons d’Hugues AUFRAY m’ont accompagné tout au long de ma jeunesse … et de ma vie ! Pour plus de détails, venez au spectacle ! (rire) Franchement, je n’ai pas envisagé une seule seconde de monter ce type de spectacle autour d’un autre chanteur !"

Hugues AUFRAY … Nous avons toutes et tous chanté ses chansons … Et pourtant, il y a tant à découvrir dans le répertoire de ce troubadour !

Alors, c’est l’occasion rêvée ! Certaines chansons étaient pour lui … incontournables, et d’autres le sont pour le public ! L’idée, c’est que le public vienne pour entendre des chansons qu’il connaît … et qu’on lui fasse découvrir – en plus – des chansons qu’il ne connaît pas ! Des surprises, donc … Et pour préparer ce spectacle, pas de secrets, c’est un peu comme au théâtre : il faut conjuguer 3 ingrédients : du travail, du travail … et du travail.

"Domi, Daniel et moi n’avions jamais travaillé ensemble … et tout admirablement bien passé : je leur expliquais ce que je voulais, Domi, tout naturellement, nous a dirigés au niveau de la musique, et Daniel – entre deux "vannes" – optimisait la rythmique. Par contre, ce qui diffère du théâtre, pour les répétitions, c’est que pour une répèt de théâtre, on arrive avec son texte sous le bras, on installe un banc et 3 chaises qui symbolisent un canapé et 3 meubles … et on y va ! Pour une répèt « musique », il faut installer, brancher, régler … bref, une petite heure de boulot « technique » avant d’attaquer ! Et pareil quand il faut tout plier !"

Plier, installer justement, avec "Feu de camp interdit", le titre du spectacle, c'est un clin d’œil, plutôt car pour Jeannot on assimile (trop) souvent Hugues AUFRAY aux veillées scoutes et aux soirées de colo, où l’on chantait ses chansons autour d’un feu de camp…

Alors oui, il a voulu sourire de ce cliché. Et comme la jauge de la salle Paul VILALTE est plutôt modeste (127 places)... Et le nom d’Hugues AUFRAY étant plutôt porteur, le groupe a très rapidement décidé qu’il y aurait 2 dates.

Mais ils hésitaient entre le Vendredi soir + le samedi soir ou Samedi soir + Dimanche après-midi … et puis, ils se sont dit qu’après tout, ils pourraient tenter les 3 !

Ceci étant dit, il est quand vivement conseillé de réserver … ça se remplit assez vite !

Tarifs : 7 € (plein tarif) / 5 € (adhérents) / 3 € (enfants)

Réservations : Tél. : 04 67 18 16 24

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.compagniedustrapontin.fr

"Pour la suite, rien n’est arrêté. Si notre spectacle plait au public de POUSSAN, il n’est pas exclu que l’on parte en tournée mondiale … dans tout le département !"Rajoute-t-il.

Mais attention Jeannot garde les pieds sur scène car il rajoute : "Avec le STRAPONTIN, on joue « le Prix martin » très régulièrement, je pense que mon ami Patrick ORTEGA fera encore appel à moi pour quelque(s) court(s) métrage(s), alors … La musique … c’est - pour l’instant - en plus…

L'Entrelangue à trois à l'Espace o25rjj de Loupian

CaptureOn vous prévient dès maintenant parce que ce serait vraiment dommage d'avoir autre chose de prévu ce jour là !

 A Loupian, le samedi 28 octobre à 20 h, entrée et prix libre avec boisson offerte et buffet à garnir par vos soins pour une soirée plus conviviale

L'Espace o25rjj de l'art contemporain chez l'habitant présente l'Entrelangue à trois, une rencontre performatique avec : Annie Abrahams Christophe Beyler Lily Robert Foley

"Comme une personne qui ne s’identifie ni absolument à un sexe, un lieu ou une langue, Comme une traduction déboussolée par l’intrusion d’une tierce langue, l’Entrelangue est un chantier de l’incompréhension. Nous avons commencé par une rencontre, un rassemblement, une assemblée de deux et ensuite trois êtres: Annie Abrahams, Lily Robert-Foley et Christophe Beyler".

L'entrelangue est comparable à un système qui ne pourrait se résumer à deux seuls éléments, comme le genre ou le sexe, un système qu'une description binaire ne suffit pas à décrire: l’homme, la femme, le femme, la homme, l’homofemme, la femomme, la famâle, le malelle, le mascinin, le femulin, l’hom’man, la womme etc.

Durée : environ 1h + Rencontre discussion avec les artistes + buffet participatif

Les ateliers de danse contemporaine avec Histrions

Que vous soyez danseur amateur ou professionnel, en chaussons, pieds nus ou en baskets, ces ateliers sont pour vous !

scCapture

L’association Histrions propose un atelier de pratique et de création de danse contemporaine encadré par des chorégraphes professionnels. Les séances, à la fois techniques et créatives, sont ouvertes à un public expérimenté, à partir de 16 ans.

Les ateliers ont lieu au Théâtre Molière, les lundis de 19h à 21h.

>> Au mois d'octobre, cycle Butô avec la chorégraphe Maïté Soler :

 

lundi 2 octobre
lundi 9 octobre
lundi 16 octobre
Renseignements et inscriptions : Christy Puertolas – Histrions
06 86 87 17 61 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
En savoir plus  

Les soirées au Théâtre Molière : le Théâtre est à vous !

Des "Soirées au Théâtre Molière" conviviales ! Initiées l’année dernière avec succès, de nouvelles "Soirées au Théâtre" sont organisées cette saison en partenariat avec de nombreuses communes.

scCapture

Ces "Soirées au Théâtre" permettent de faciliter la venue au théâtre en profitant d’un transport commun pour tous. Elles sont aussi l’occasion de se retrouver, de créer des liens entre habitants d’une commune, de (re)découvrir le théâtre à l'italienne et de partager des émotions et souvenirs.

Une « Soirée au Théâtre » c’est :

• Le transport en bus aller-retour depuis la commune
• Un pot de bienvenue au Théâtre Molière • Un temps d’échange, de rencontre ou de visite du théâtre
• La possibilité de manger dans le Foyer de la Grande Salle
• Le billet d’entrée au spectacle

La commune de Balaruc-les-Bains ouvre la saison des "Soirées au Théâtre" avec Les Sea Girls. D'autres sorties suivront avec les communes partenaires :, Balaruc-le-Vieux, Bouzigues, Mèze, Frontignan, Gigean, Loupian, Marseillan, Mireval, Montbazin, Poussan, Vic-la-Gardiole.

La fabrique de productions à la Scène Nationale

Accueils en résidence, soutien financier, montage de production, suivi de diffusion, le soutien aux équipes artistiques forge l’identité de la Scène Nationale Né de la volonté d’Yvon Tranchant d’accompagner des équipes artistiques, La Fabrique, bureau de productions est aujourd’hui constitutif de l’identité de la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau.

C’est un outil essentiel pour l’accompagnement des compagnies et leur structuration. Il est une nécessité dans l’écosystème de la création contemporaine sur le territoire régional et national.

scCapture

"Nous poursuivons la tournée des concerts de Serge Teyssot-Gay (Kit de Survie, Kintsugi et Cette guitare a une bouche)."

"Equipée d'un nouvel outil de création et de diffusion, le Pôle Enfance et Jeunesse au Centre Culturel Léo Malet à Mireval, la Scène Nationale accompagne pour cette saison 5 compagnies en résidence et en diffusion (Luc Sabot avec Connais-tu l'heure de la fin de la nuit, Ilka Schönbein avec Ricdin-Ricdon, Joris Mathieu avec Moi, les mammouths, Mélissa Von Vépy et Joëlle Noguès et Giorgio Pupella)."

Avec l'arrivée de Sandrine Mini, notons l'arrivée de deux jeunes artistes : Etienne Gaudillère et la Compagnie Y (théâtre) avec la création Cannes, un spectacle où il sera question du célèbre Festival de Cannes, et la Compagnie Tie Break (danse hip hop), fruit de l’union de quatre membres emblématiques du Pockemon crew, avec le spectacle Lobby, une forme de comédie musicale énergique aux inspirations jazzy mettant en scène la vie dans les hôtels de luxe.

En savoir plus

Le 17 octobre Sankai Juku au Théâtre Molière

  Sankai Juku (Japon) Meguri : Exubérance marine, tranquillité terrestre

Le mardi 17 octobre 20h30 au Théâtre Molière à Sète

Une expérience esthétique hors du commun C'est le retour à Sète de Sankai Juku et du chorégraphe Ushio Amagatsu pour un moment exceptionnel hypnotisant.

Meguri est un long poème visuel où les tableaux vivants composés par Ushio Amagatsu déroulent leurs climats comme autant d’humeurs. Impossible de rester indifférent devant un tel spectacle.

« L'absolue beauté d'un butô aux inventions d'une sagesse hypnotisante... Bouleversant. Un choc esthétique à couper le souffle. » Le Progrès

+ Rencontre avec Ushio Amagatsu à l’issue de la représentation en partenariat avec La Nouvelle Librairie Sétoise

+ Projection du spectacle Tobari présentée par Pierre Barnier, producteur de Sankai Juku en Europe

mardi 17 octobre à 18h30, Petite Salle, Théâtre Molière
entrée libre

+ Stage danse butô animé par 2 danseurs et Semimaru, assistant d’Ushio Amagatsu, fondateur de Sankai Juku, à partir de 16 ans

samedi 21 octobre de 14h à 17h, dimanche 22 octobre de 10h-13h, Théâtre Molière
(Engagement nécessaire sur les deux jours)
 
 
En savoir plus

 

 

Jacques Bonnaffé et André Minvielle au Théâtre Molière

  Jacques Bonnaffé & André Minvielle  avec Nord / Sud le mardi 3 octobre à 20 h 30 au Théâtre Molière à Sète.

Carte blanche à Jacques Bonnaffé

scCapture

"Entre le ch'ti, le gascon et le sétois ! Premier volet de la Carte blanche à Jacques Bonnaffé, entre théâtre et musique, avec André Minvielle. Deux artistes inclassables, fins bretteurs de la langue française, celles du Nord comme du Sud et qui ont un sens inné de l’improvise."

"Un spectacle ancré dans le local, celui de Sète, celui de Gascogne comme celui du Nord. Avec ces deux-là, c’est du jamais entendu, du tout sauf banal, qui allume le sourire et fait circuler les frissons."

Leur devise : « Sète ailleurs, c’est ici ? »

 Les 2 autres cartes blanches à découvrir dans la saison :

Jacques Bonnaffé & Louis Sclavis Colporteurs le 9 mars 2018

Jacques Bonnaffé et l'Ensemble TaCTuS Dédale(s) le 15 mai 2018

Avec Résonance cinématographique : « A propos de quelques voix de théâtre et de cinéma » par Karim Ghiyati, directeur de Languedoc-Roussillon Cinéma le mardi 3 octobre à 19 h, à la petite Salle duThéâtre Molière avec entrée libre.

A travers des extraits de films et des lectures, nous pourrons écouter quelques-unes des belles voix du théâtre et du cinéma (Delphine Seyrig, Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Michel Bouquet...), ceci en nous appuyant notamment sur le formidable livre de Denys Podalydès, Voix-off (Mercure de France, 2008), consacré aux voix de ses proches et des comédiennes et des comédiens, qu'il admire. en partenariat avec Languedoc-Roussillon Cinéma

La rentrée du Théâtre de Poche

Le coup d’envoi de cette 13ème saison culturelle sera donné le Jeudi 5 Octobre à 21h avec “ DOS AMIGOS AND CO “ (Cabaret Latino) et son nouvel album.

Capture

Ce groupe se produira également le vendredi 6 octobre à 21 h.

"Concernant les enfants, nous démarrerons le samedi 7 avec “ Le voyage de calinoudou “".

caliCapture

Cette nouvelle saison sétoise œuvre toujours dans cette même volonté artistique, celle d’emporter le public vers des destinations éclectiques, qui font toute la particularité du lieu. Entre pépites et grands noms...

Plus connus ou moins connus mais à en devenir, découvrez l’ensemble de la programmation du 1er trimestre sur : http://www.theatredepoche.org/

Brunch Musical avec le quatuor Debussy

 Le 12 Novembre 2017 à 12 h à l’Espace Fringadelle, venez nombreux découvrir le Quatuor Debussy.

Capture

Ces musiciens ont été en résidence à l’automne à la scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau. 

Vous y écouterez Haydn et Mozart. C’est un spectacle à part entière, car la mise en espace est confiée à Louise Moaty, spécialiste des mises en scène d’opéra. Un concert tout en élégance !

Tarif unique : Brunch et concert 15€, le nombre de places est limité

. Vente en ligne à partir du 12 septembre sur http://www.theatredesete.com/ ou au Théâtre Molière Avenue Victor Hugo à Sète

04.67.74.66.97

En Poussan ta porte : Rictus fut grandiose

La 1ère soirée de la saison “En Poussan ta porte” 2017-2018, déjà la 3ème édition, se déroulait ce 22 septembre !

Cet événement s’annonçait particulier car il allait se dérouler en centre-ville, chez Aurélie Malbec, une artiste poussannaise qui apprécie les spectacles proposés par la Compagnie Surprise. Une artiste qui est à votre disposition, car elle est illustrateur, dessinatrice. Une soiré des plus belles avec un temps magnifique qui allait permettre un très bon déroulement du spectacle qui en fait était une déambulation dans Poussan.rictDSC_0058

  Comme le précisait Mathilde Feurbach, par procuration, toujours fidèle aux principes de fonctionnement c’est toujours un plaisir de recevoir autant de spectateurs qui vont être surpris… Toujours dans l’idée de solliciter le public, et amener de nouvelles formes, un spectacle ambulant avec des décors évolutifs pour cette première soirée de notre 3eme saison.

 Avec une organisation très correcte tout allait au mieux . Nous allions nous promener dans les ruelles avec différentes stations dont le parvis de l’église, la place du 11 novembre, le jardin des Frères et bien d’autres. Un spectacle mis en scène par l’acteur lui-même et joué avec l’aide de son ami technicien, à merveille, avec énormément de sensibilité et de tendresse malgré la dureté du vocabulaire et des images.

ricDSC_0034 (1)

En effet « Rictus » est un monologue inspiré des « Soliloques du pauvre » écrit en 1897 par Gabriel Randon alias Jehan Rictus, poète social et chansonnier, anarchisant. « Ce texte évoque l’errance d’un vagabond dans les rues d’une ville. Il dépeint sa misère et sa grande solitude, se débattant au milieu d’un monde sans cesse en mouvement.

C’est à la fois les premiers échos du rouleau compresseur qu’est l’ère industrielle et la préfiguration de celui de la bulle financière qui se dessine, laissant de côté les individus les plus démunis. Il jette un regard acide, aiguisé et réaliste sur le fonctionnement du monde, l’indifférence généralisée des hommes et l’abrutissement collectif. »

Pour lui, toujours en vers, « Aucun ne veut descendre au fond de l’égout de son désespoir ». Et pourtant grâce à Christophe Lafargue nous avons pénétré dans ce désespoir en découvrant plutôt, grâce à Randon, sa richesse, avec tendresse, avec une certaine douceur s’opposant à la violence des scènes.. C’est un peu ce qui caractérise Christophe; qui avec une Intrusion dans une rame de métro en 1989; a connu ses débuts, ceux de Garniouze (Christophe Lafargue) comme bateleur.

Après trois ans de manches, naît la feu cie Okupa Mobile, puis comédien au sein de la compagnie Le Phun pendant 15 ans, Il retrouvera en 2010 François Boutibou, compositeur et poète chez le Nom du titre. De cette rencontre va naître le spectacle RICTUS et la compagnie Garniouze Inc.

Ce spectacle porte la ligne artistique de la compagnie: défendre les mots des auteurs dans et pour l’espace publique. La Compagnie se pose comme un vecteur, où l’acteur est un transmetteur, un simple interprète qui porte et interagit avec les pensées d’auteur. Objectif atteint car Ce focus renvoie le spectateur à sa détresse comme à ses rêveries, à l’ironie de ses espoirs et de ses désespoirs.

Ce texte bien qu’écrit en 1897 est d’une intense actualité, comme si le monde en 120 ans n’avait pas bougé, comme si les questionnements de notre rapport aux autres dans les grandes villes restaient depuis toujours sans réponses, et où le rapport à la misère, à l’exclusion et à l’inégalité étaient toujours les mêmes. Pourtant Jehan-Rictus né en 1867 et mort à Paris le 6 novembre 1933. C’est un poète français, célèbre pour ses œuvres composées dans la langue du peuple du Paris de son époque.

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2017/09/rictDSC_0056.jpg

Ses poèmes se trouvent principalement réunis dans deux livres, Les Soliloques du pauvre et Le Cœur populaire. Le premier fait soliloquer un sans-logis contraint d’errer dans Paris, le second divers personnages : prostituées, enfants battus, ouvriers, cambrioleurs, etc. « Porter ce texte ancien en le confrontant à la modernité de notre temps apporte une nouvelle perception, une nouvelle écoute faite d’un décalage claudiquant. C’est l’inadéquation formelle du style écrit et de la contemporanéité du propos, interprété par un personnage d’aujourd’hui, qui donne l’impression d’un canard boiteux évoluant dans un monde marchant sur la tête.

Un texte décalé pour notre époque, et pourtant si contemporain, à moins que ce ne soit l’époque qui ne bégaye l’Histoire passée.ricDSC_0016 (2)

« Et s’il demande au fils de Dieu de faire un miracle, s’il prend rendez-vous avec la femme en noir pour qu’il y ait enfin du bon, malgré l’albatros du grand naufrage et le goéland du malheur, c’est qu’il hurle sa peine à plein gosier et la « fout » à la gueule du monde, car le soir ou le matin, il fait noir dans son destin.

Il téléphonera à Dieu, il finira par craquer et restera le gars à l’abandon, seul, malheureux, avant d’en finir. Un spectacle décoiffant, qui, durant prés de deux heures vous prend et ne vous quitte plus, un acteur qui captive et qui vit à fond ce qu’il joue pour vous transmettre ses messages, ou plus précisément ceux de Randon. Exceptionnelle interprétation qui fut saluée par de très longs applaudissements, et des félicitations qui ont fait l’unanimité dans le public.

Site spécialisé : http://www.florilege.free.fr/jehan-rictus/