Loupian : 3 journées dédiées au patrimoine remarquable de la ville

Loupian devient un site patrimonial remarquable et, à ce titre là, proposait du du 2 au 4 mai, des journées d'échanges, de formations et d'informations avec dès ce mardi, des ateliers avec les enfants des écoles dont certaines classes se sont rendues place de la Libération au camp de base, sous les Barnum (s) pour des ateliers patrimoniaux animés par des intervenantes avec des visites dans la commune pour reconnaître et redécouvrir certains sites.

Puis au retour, les observations étaient exploitées au camp de base, avant de l'être à nouveau dans les classes. Et même le Conseil Municipal des Jeunes et des enfants y a participé.

tapP1040116

Tandis qu'à 14 h, un architecte des Bâtiments de France tenait une permanence en Mairie, les ateliers se poursuivaient, avant qu'à 18 h, une conférence animée par des archéologues du Service Patrimoine de Sète Agglopôle méditerranée ne vienne prendre le relais, à la Chapelle Sainte Hippolyte.

Voir : http://thau-infos.fr/index.php/commune/loupian/35545-loupian-site-patrimonial-remarquable-presente-a-ses-habitants

Durant les deux jours suivants étaient proposées différentes animations visant à faire découvrir aux Loupianais leur patrimoine dans la cité mais aussi  celui qui est naturel et dont souvent l'on ne se rend plus compte.

Peu de candidats pour cette dernière balade de 2 h suite à une incompréhension sur le lieu de départ, mais beaucoup plus de succès pour la balade nocturne à partir du Camping municipal  pour se diriger vers la route de Villeveyrac, traverser le centre de Loupian en se dirigeant vers Saint Hippolyte.

patiP1040207

Et ce vendredi 4 mai, journée d'approfondissement avec tout d'abord une visite thématique, des activités en continu au camp de base et une conférence à propos des sites patrimoniaux remarquables dont celui de Loupian avec en particulier le rôle des architectes des bâtiments de France.

Après une dernière visite de certains sites remarquables dans Loupian par des spécialistes du patrimoine, il était temps de clôturer la résidence autour de la place de la Libération avant une exploitation future qui sera bien enrichissante.

patiP1040204 (1)

 

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon