Histoire de Marseillan

Marseillan en 1943

Deux belles photos transmises parCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.prises à l'été 1943 à Marseillan et où figure le bateau 144 St Florida

  
cliquez l'image pour l'agrandir

Marseillan en 1944

Photo prise le 30 Juin 1944 devant le monument aux mort de Marseillan qui se situe au bout des allées Roques

 

photo: David Mallen (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

et photo d'aujourd"hui

 

 

 

André Filliol, le maire "bâtisseur" de Marseillan

André Filliol, qui fut maire de Marseillan pendant 20 ans, d'abord désigné par le Préfet pendant l'occupation, puis élu démocratiquement, a fortement marqué de son empreinte le village de Marseillan, ce qui lui a valu l'appellation de maire bâtisseur.

Pendant la guerre, cet érudit, vétérinaire de formation, parlant l'allemand, a pu "traiter" avec l'occupant pour protéger la population. C'est un combat quotidien, en raison des restrictions que d'obtenir des denrées, pour la survie de la population. M.Filliol crée une caisse communale, un jardin potager communal, un troupeau communal et même une cantine scolaire. Il fait procéder à l'élagage des arbres pour obtenir du bois de chauffage,envoie des colis aux prisonniers, et a l'idée de créer un fourrage à base de sarments, pour nourrir les chevaux des vignerons.

Le 22 août 1944, c'est la libération de Marseillan, et à cette période de souffrance et d'implication forte va succéder un temps d'allégresse, ponctué de manifestations festives.

Le 26 avril 1945, M.Filliol, est élu démocratiquement, et là commence un travail de reconstruction d'après-guerre ( déminage des vignes, remise en états des chemins ruraux, création d'une maternité rurale).

Mais ce sont surtout 2 grandes réalisations qui vont marquer d'une façon indélébile, son mandat. L'adduction d'eau (création de la station qui porte son nom) et en raison du coût extrêmement élevé, il est le précurseur, en quelque sorte de la communauté des communes, en créant un syndicat des communes dont il devient le Président. Marseillan-Plage : création de la station balnéaire le 20 mai 1947.

C'est en 1949, que sont créés les bungalows, avec pour devise de la station "la plage des Familles".

Le 31 décembre 1962, il démissionne, remplacé par Monsieur Henri Maurin, son 1er Adjoint qui prend la suite. Les traits dominants à retenir de ce personnage hors du commun, sont sa modestie et son désintéressement personnel.


André Fillol, soldat
cliquez sur l'image pour l'agrandir

C.G

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).