Manitas de Plata

Manitas et Charlot

 

De passage à la Fondation Maeght, Manitas et son groupe avait rencontré Charlie Chaplin qui n’avait pas hésité à se joindre à eux et à chanter le flamenco !

Manitas de Plata

Les trois managers de Manitas, Lucien Clergue, André Bernard et Bernard Bigione, toujours amis ont retrouvé de nombreux documents d’une carrière internationale de plus de trente ans qu’ils ont animée et ce sans signer de contrat, en restant amis dans un monde du spectacle où souvent prévalent rapports juridiques et compétitions. C'est l'objet de ce dossier préparé par L’agence ESBB (Bernard Biglione) et mis gracieusement à la disposition des lecteurs de Thau-info.

 

 Lucien Clergue

Lucien Clergue né le 14 août 1934 à Arles, photographe, est membre de l'Académie des Beaux-arts de l'Institut de France. En 1949, il apprend les rudiments de la photographie. Quatre ans plus tard, lors d'une corrida à Arles, il force le destin en mettant ses photos sous le nez de Pablo Picasso. Celui-ci est subjugué et demande à en voir d'autres. En 1968, il fonde avec son ami l'écrivain Michel Tournier le festival de photographie des Rencontres d'Arles qui se tient chaque année en Arles au mois de juillet. En 1965, avec son ami d’enfance André Ber- nard, il découvre et lance le guitariste gitan Manitas de Plata, Lucien Clergue vit en Arles.

André Bernard

André Bernard, est un manager d'artistes et un programmateur d'émissions télévisées né le 22 novembre 1934 en Arles. Il est connu comme grand collectionneur de documents sur les artistes de la chanson et du cinéma. Il épouse Josy Andrieu, chanteuse arlésienne et artiste de sa troupe, en 1958. En 1965, avec son ami d’enfance le photographe Lucien Clergue, André Bernard découvre et lance le guitariste gitan Manitas de Plata, dont il sera le manager jusqu’en 1980 et avec lequel il fera plusieurs fois le tour du monde. Pendant plusieurs années, André Bernard cosigne avec Maurice Bessy et Raymond Chirat la superbe édition de L'Histoire du cinéma aux éditions Pygmalion, dont le dernier volume est sorti en novembre 1992. André Bernard partage son temps entre Paris et la Provence.

 

Bernards Biglione

Bernard Biglione, né le 9 mars 1949 à Montpellier au cœur du quartier Gitan de la ville, crée en 1965 une agence artistique et produit de nombreux artistes Léo Ferré, Barbara, Mireille Mathieu, Léo Ferré .... En 1980, André Bernard qui le connait lui confie la carrière de Manitas de Plata, carrière qu’il accompagne en tant que manager de Manitas jusqu’en 1992, au moment où Manitas (qui a alors presque 70 ans) réduit son activité se limitant à de brèves apparitions en Guest Star. En 1992, il prend le management du groupe Chico et les Gypsies nouvellement créé jusqu’en 2010 et depuis Jan- vier 2011 il présente le groupe Manolo et ses Gitans. Bernard Biglione vit à Montpellier où il se consacre à son agence ESBB/ Nuages Production aidé par son fils Philippe.

 

Manitas de Plata ( « petites mains d'argent ») de son vrai nom Ricardo Baliardo, est né le lundi 7 août 1921 à Sète, dans une caravane sous le signe du Lion et du Coq de Métal en astrologie chinoise.
Celui qui est surnommé le blond, du vivant de Django Reinhardt (son ainé de 11 ans né aussi dans une roulote mais en Belgique) n’ose même pas penser à détrôner celui que l’on considère alors comme le roi de la musique gitane.
Dix ans après la mort de Django (16 Mai 1953), celui qui se produit avec succès aux pèlerinages des Saintes Maries de la Mer accepte de jouer en public, et le miracle commence pour ce petit gitan de Camargue qui va devenir un symbole planétaire.
L'histoire de son ami Lucien Clergue avec les gitans remonte à son enfance et à ses débuts de photographe. Dans le quartier populaire de la Roquette en Arles, le chanteur flamenco José Reyes était voisin et client de l'épicerie de la mère de Lucien Clergue.
En 1955, Lucien Clergue rencontre le guitariste Manitas de Plata par l'intermédiaire de José, cousin de ce dernier. Le duo remporte un succès international.
Lucien Clergue a photographié les gitans d'Arles alors qu'il avait déjà commencé la série des Saltimbanques, influencé par la période rose de Picasso et par l'Orphée de Jean Cocteau.
Avec les gitans, et particulièrement lors du pèlerinage de 1955, il va photographier les vrais saltimbanques qui se retrouvent aux Saintes-Maries-de-la-Mer pour célébrer leur Sainte Sara.
À New York, lors d’une exposition de photographies de Lucien Clergue, un admirateur le reconnaît sur un des clichés et le persuade d’enregistrer son premier album dans la chapelle d'Arles.
En 1963, Lucien Clergue est le conseiller artistique lors de tournées triomphales aux États-Unis et à travers le monde. Ils vivent ensemble des rencontres extraordinaires avec Dali, Picasso, Reichenbach, Chaplin, Jeanne Moreau, Brigitte Bardot et tant d'autres.
Un manager américain le fait jouer sur la scène du prestigieux Carnegie Hall de New York.
Le gitan illettré, qui ne sait pas lire une note de musique, conquiert le monde accompagné de José Reyes son chanteur.
En mars 1964, un soir de corrida à Arles, Picasso, après l’avoir entendu jouer, s’écrie : « Il vaut plus cher que moi ! ». Il était un ami de Salvador Dalí.


photo © Lucien Clergue

Manitas a vendu plus de 93 millions d'albums de sa musique et plus de 83 disques différents.

Manitas de Plata est aujourd'hui considéré comme le plus grand guitariste Flamenco au monde bien que controversé par les puristes traditionalistes de l'école académique espagnole, du fait de son analphabétisme et de son non-académisme.
Manitas reste pourtant l'artiste du monde flamenco, toutes tendances réunies, qui aura le plus vendu d'albums dans le monde, artiste toujours respecté et aimé justement de par son art extraordinaire. Salvador Dali, qui ressemblait au père de Manitas, dira de lui, "À chaque fois que Manitas joue, les pompiers prennent feu".
Manitas a rencontré les personnes les plus influentes du monde artistique, économique, littéraire et politique, toutes subjuguées par l'art, la personnalité de l'artiste à la fois modeste, quelque peu narcissique, mais toujours si attachant, émouvant et authentique.
Il existe à l'ONU une permanence internationale du monde gitan représentant ses populations diverses et variées. C'est grâce à Manitas de Plata qui, lors d'un séjour aux USA et sa rencontre avec le secrétaire général de l'ONU de l'époque U Thant, aura permis l'ouverture de cette représentation diplomatique.
Les fils et neveux de José Reyes et de Manitas de Plata fonderont des années plus tard le groupe « Los Reyes » qui deviendra les Gipsy Kings.
Il vit aujourd'hui à la Grande Motte. Manitas a perdu son frère cadet Hippolyte Baliardo, âgé de 80 ans en mai 2009, qui l'ac- compagna durant les débuts de sa carrière sur les plus grandes scènes du monde.
Ce dimanche 7 août 2011 il fête ses 90 ans entouré des siens et, fait exceptionnel dans le monde du spectacle, des trois managers qui se sont succédés dans sa vie d’artiste.
Lucien Clergue qui l’a découvert et accompagné dans les pre- mières années, André Bernard qui a développé sa carrière de 1962 à 1980 et Bernard Biglione qui, après le retrait d’André Bernard en 1980 en raison de problèmes de santé, a repris le flambeau et a conduit la carrière de Manitas jusqu’en 1995.
Depuis lors Manitas ne se produit plus qu’en Guest Star pour des apparitions de prestige.
En Septembre 2010 pour sa dernière apparition sur scène à 89 ans il joue sur le parvis de la Maison Carrée, avec le groupe Juerga les 20 Guitares Gitanes , à l’occasion de l’ouverture de la Féria des Vendanges à Nîmes.
Manitas de Plata est et reste l'un des plus grands artistes authentiques du XX siècle.  

Sa dernière apparition sur scène en 2010  à Nîmes
photo © Lucien Clergue

 

Picasso avec Manitas - photo © Lucien Clergue

avec Elisabeth Taylor
photo © Lucien Clergue 

avec Richard Burton
photo © Lucien Clergue 

avec Brigitte Bardot
photo © Lucien Clergue 

avec Charlie Chaplin
photo © Lucien Clergue 


avec Maurice Chevalier
photo © Lucien Clergue 

avec El Cordobes
© Lucien Clergue

avec Juliette Gréco
photo © Lucien Clergue 

avec Jeanne Moreau
photo © Lucien Clergue 

avec Fernandel
photo © Lucien Clergue 

avec Tino Rossi
photo © Lucien Clergue 


avec Marlon Brando
photo © Lucien Clergue 


avec Bernard Buffet
photo © Lucien Clergue 


avec U Thant
photo © Lucien Clergue 

 

avec Madeleine Barrault
photo © Lucien Clergue 

Source : ESBB/Nuages Productions
6, rue Flaugergues 34000 Montpellier Tel: +33 499 133 255
courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
sites: www.gipsybooking.com et www.esbb.net