La roue libre de Thau met le grand braquet

L’utilisation du vélo fait son chemin, c’est le cas de le dire, en pays de Thau.

Un bon groupe au rendez-vous
de l'hôtel de ville de Frontignan

Romain Devaux présente l'association

Sous forme de « collectif », Frontignan a initié depuis belle lurette, les fameuses « Vélorution », qui se voulaient incitatrices à l’utilisation en ville du vélo pour tout un tas de bonnes raisons, au moins écologiques, que l’on sait. Mais ces Vélorutions sont quelque peu restées au garage, depuis quelques temps. Pendant ce temps, à Sète, un autre « collectif », très actif d’ailleurs pour tout un tas d’actions entreprises sur la ville, a pris corps et c’est tout récemment, que ce collectif est devenu une association, du nom de « La roue libre de Thau », que préside Romain Devaux, connu pour être cet étonnant collectionneur de vélos anciens et d’antiquités, pour ne pas dire de pièces remarquables et originales, comme ce vélo qui démarre en pédalant….en arrière !

Eh bien, Romain Devaux était chez lui ce dimanche, à Frontignan et avait proposé au départ de Sète, à tous ces enthousiastes de la petite reine, une balade au départ de l’hôtel de ville de Frontignan, vers l’étang des Mouettes, pour en faire le tour par sa piste cyclable et casser la croûte sur la plage. Comme le temps était printanier, on peut imaginer le succès de cette initiative, fort goûtée par trois dizaines de cyclistes, à grande majorité de sétois.

Le rassemblement jouxtant à la même heure, la manifestation de soutien aux victimes de Paris,  Romain Devaux a spontanément invité son groupe de cyclistes à se mêler à la foule silencieuse qui a chanté la Marseillaise sur la place Jean Jaurès, avant de prendre le chemin de la plage.

Là, dans une ambiance toute amicale, il a rappelé les buts de «  La roue libre de Thau » : promouvoir l’utilisation du vélo pour faciliter les déplacements, apprendre à le réparer, initier à sa conduite, réclamer plus de voies cyclables et donc, partager des balades, toutes choses qui ont déjà été faites à plusieurs reprises.

On pourra retrouver tout ce que l’association propose sur www.larouelibredethau.org, avec  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
On y trouvera des actions, des infos et des  propositions bien sympathiques pour que le vélo prenne enfin de l’essor sur le secteur Sète-Frontignan dans le meilleur des esprits.

Pierre Mamier

 
                                                                         Les cyclistes, aussi dans le public de la place Jean Jaurès.