1988-2018 : L’ASP se souvient de ses champions de France

claudeDSCF7788

Il y a déjà trente ans, l’ASP, l’association sportive Poussannaise de rugby devenait Championne de France 1ère série, un niveau vraiment très élevé qui reste encore pour les Poussannais dans toutes les mémoires.

Le Club, présidé alors par Jean-Paul Noël, avait comme vices-présidents, Claude Brunel et Jean-Fabre.

Pour célébrer ce trentième anniversaire quoi de plus naturel que de se rassembler durant une journée pour faire le point sur le passé, vivre l’instant présent du mieux possible et se projeter dans l’avenir, source d’espoir.

Des anciens joueurs et des passionnés ont donc organisé cet événement avec beaucoup d’attention.

Tout a commencé ce samedi 9 juin, par des moments de recueillement en souvenir des disparus : à Pézenas, au cimetière, pour Luc Sanchez et Christian Peyre, puis à Sète sur la tombe du Président d’alors, Jean-Paul Noël, pour terminer à Poussan, en rendant hommage à Albert Boutou, et à Achille Brunel.

aspP1060706

Des moments forts.

Place ensuite à la convivialité et aux échanges au Mas de la Méduse près de la Crique de l’Angle. José Para et ses amis de l’école des Vignes de Thau entre-autres avaient tenu à préparer à leurs amis un très bon repas suivi d’un après-midi récréatif dans un milieu enchanteur entre la lagune de Thau et la Vène, entre les oiseaux et les poissons. Que du bonheur.

Et vers 20 h, pour aller plus loin dans une ambiance détendue, tous se retrouvaient au Mikhénez pour une soirée festive et récréative entre moments officiels et d’autres plus animés. Si Elvindes se chargeait de la musique, l’amitié faisait le reste.

Claude Brunel en profitait pour revenir sur cette formidable année 1988 :  » Je tiens en quelques mots au-delà des joueurs à remercier tous les bénévoles de l’ASP de l’époque qui grâce à leur belle union ont permis de tirer l’équipe d’alors vers le haut, dans le même sens, pour atteindre la victoire. »

aspasp23

 

Tout était dit.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations