Coronavirus: faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite

 AFP/Archives / Tolga Akmen Le stade de Tottenham à Londres le 15 mars, jour où les Spurs devaient affronter Manchester United avant la suspension de la Premier League

Faillite Football Club: soudain privés de revenus par l'interruption des compétitions à cause du coronavirus, de nombreux clubs européens voient s'épuiser leur trésorerie à court terme, une situation "intenable". Et c'est tout l'écosystème du sport le plus populaire au monde qui est menacé.

Si les mastodontes comme le Bayern Munich ou le FC Barcelone admettent avoir quelques réserves, les clubs professionnels n'ont, dans leur immense majorité que très peu de temps devant eux.

"Cette situation est clairement intenable", témoigne le président du club écossais d'Aberdeen, Dave Cormack. "Aucun club, quelle que soit sa taille ou son niveau d'investissement, ne peut supporter une absence totale de revenu pendant une période qui pourrait aller de 3 à 6 mois."

Même le président de la toute puissante Ligue allemande, organisatrice de la Bundesliga qui génère plus de 4 milliards de chiffre d'affaires, sent venir la catastrophe: "Si on ne joue pas à huis clos dès que possible, ce n'est plus la peine de se demander si on fait un championnat à 18 ou à 20 clubs: parce que nous n'aurons même plus 20 clubs professionnels", avertit Christian Seifert.

"Si nous restons deux mois sans jouer, nous pouvons redresser la situation", tempère pour sa part le président du syndicat des clubs de la L1 française, Bernard Caïazzo. "Si c'est quatre mois, mais que nous terminons nos compétitions domestiques et européennes, les clubs peuvent s'en sortir à condition que la saison prochaine se termine dans les délais", ajoute-t-il.

- Chômage partiel -

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/335/coronavirus-faute-de-recettes-les-clubs-de-foot-menaces-de-faillite-doc-1q56jf15