SPORT

Ligue 1: Lyon se rassure un peu à Metz

 AFP /

A cinq jours du 8e de finale aller de la Ligue des champions contre la Juventus Turin, Lyon s'est quelque peu rassuré en allant s'imposer à Metz (2-0) vendredi, mettant fin à une série de quatre matches sans victoire en L1.

Un but de Moussa Dembélé sur penalty juste avant la mi-temps (45e+8) et un autre d'Houssem Aouar en toute fin de match (90e+3) ont permis à l'OL de s'imposer au Stade Saint-Symphorien et ainsi pouvoir aborder plus sereinement son choc européen, mercredi au Parc OL.

Les Lyonnais, qui n'avaient plus gagné depuis plus de trois semaines, alignant en quatre rencontres de championnat 2 nuls et 2 défaites, se relancent et remontent provisoirement à la sixième place avec 37 points, à quatre longueurs du troisième, Rennes.

Toutefois, les Rhodaniens n'ont pas brillé et devront se montrer bien plus tranchants face à la Vieille Dame pour espérer obtenir un bon résultat. S'ils ont été solides défensivement, les joueurs de Rudi Garcia ont semblé à court d'idées dans le secteur offensif et ne se sont pas créé beaucoup d'occasions franches.

 

Pour cette rencontre, l'entraîneur lyonnais avait décidé de lancer sa recrue hivernale brésilienne Bruno Guimaraes, qui a disputé sa première rencontre depuis son arrivée dans le Rhône début février. Par ailleurs, le latéral droit Léo Dubois faisait son retour après une blessure au ménisque du genou gauche survenue le 30 novembre.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/335/

Michel Der Zakarian fait un point sur les blessés pailladins avant le déplacement à Angers

En conférence de presse d’avant match, l’entraîneur du Montpellier Hérault Sport Club, Michel Der Zakarian, a fait un point sur les absents pailladins auprès du journaliste de Midi Libre Davy Gounel. L’international portugais, Pedro Mendes, est espéré pour “Strasbourg  ou Rennes“. Pour l’international sud africain, Michel Der Zakarian a précisé que “Keagan Dolly reprendra totalement la semaine prochaine avec le groupe”.

Prenez de la hauteur !

Magnifique terrain de jeu pour les sports et loisirs de pleine nature, l’Hérault est l’endroit rêvé pour pratiquer la slackline. Une discipline en plein essor, aussi variée que nos paysages.


Highline - Site d'escalade du Thaurac - Crédit photo : JEJULEZPHOTOGRAPHY
« La highline, c’est aussi une quête de l’esthétisme » s’émerveille Salomé, 300 mètres au-dessus du vide - Crédit photo : JEJULEZPHOTOGRAPHY

« Quelques heures de pratique suffisent pour arriver à trouver son équilibre et faire quelques pas. Ensuite, cela devient vite addictif ! », promet Cédric Bosch, un Héraultais qui pratique la slackline depuis 4 ans. La discipline est née en Californie, dans les années 80.  Proche du funambulisme, elle consiste à marcher sur une sangle souple, tendue entre deux arbres. Dans les parcs, comme au Domaine d’O, à Montpellier, les lignes ont tendances à être courtes et assez proches du sol. Plusieurs associations proposent aussi des initiations en salle, comme à la halle de sport de Prades-le-Lez. S’inspirant des sports urbains, certains "slackers" ajoutent à l’exercice des sauts acrobatiques.

D’autres préfèrent gravir des sommets, pour tendre des "highlines" entre deux falaises. « La pratique en pleine nature permet de créer des ponts avec d’autres activités, comme la randonnée et l’escalade. Dans l’Hérault, nous avons la chance de battre des records dans des espaces somptueux, comme dans les Gorges de l’Hérault ou au-dessus du Cirque de Navacelles », s’exclame Cédric. Seules contraintes : ne pas avoir peur du vide, et respecter les sites traversés.

Hand: Montpellier s'éteint au Phare de Chambéry et chute au classement

 AFP/

Montpellier n'y arrive plus dans le championnat de France de handball: les Héraultais se sont éteints en seconde période dans le Phare de Chambéry 27 à 24 et chutent à la 5e place de la Starligue après 16 journées.

Qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, les joueurs de Patrice Canayer vivent un calvaire en Starligue: battus à domicile par Nantes mi-décembre (29-28), ils ont ensuite perdu à Ivry (30-25) et à domicile contre Istres (28-27) après la trêve internationale de janvier.

Jeudi à Chambéry, équipe en difficulté cette saison en championnat, les Montpelliérains ont enregistré un quatrième revers consécutif.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/335/

Ligue Europa: Manchester bousculé, l'Ajax battue, Arsenal en bonne posture

 AFP /

Manchester United a souffert pour ramener un nul (1-1) de Bruges jeudi en 16e de finale aller de la Ligue Europa, tandis qu'Arsenal a semblé faire le plus dur chez l'Olympiakos (1-0) et que l'Ajax Amsterdam a chuté à Getafe (2-0).

Les Mancuniens ont tremblé à Bruges, mais ont fini par s'en sortir avec un résultat positif (1-1) avant de recevoir les Belges la semaine prochaine à Old Trafford.

L'attaquant nigérian Emmanuel Dennis s'est mis en valeur dès la 15e, en partant dans le dos de la défense mancunienne et a trompé le gardien Sergio Romero. L'international français Anthony Martial a profité d'une erreur de la défense des locaux pour égaliser à la 36e. Un but précieux alors que les Brugeois avaient la balle de 2-1 au bout du pied d'Odilon Kossounou (78e).

Le FC Séville, vainqueur à cinq reprises de la C3 depuis le début du siècle, a connu une soirée du même acabit à Cluj, en Roumanie. Après avoir concédé l'ouverture du score, sur penalty, par Ciprian Deac (59e), le club espagnol a dû attendre la 83e pour trouver la faille grâce à Youssef En Nesyri. Pour eux aussi, le nul 1-1 ramené de l'extérieur devra être confirmé à domicile.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Laurent Nicollin sur Louis Nicollin : “C’était quelqu’un qui souhaitait s’investir dans le sport féminin”

Dans le cinquième épisode de “La Coupe avec Elodie Thomis”, l’ancienne joueuse du Montpellier Hérault Sport Club et nouvelle journaliste média pour la FFF, Elodie Thomis, est partie à la rencontre du club de Montpellier. La journaliste a eu la possibilité de discuter quelques instants avec Laurent Nicollin.  Ce dernier a parlé Louis Nicollin.

“Je ne sais pas si c’était un visionnaire mais c’était quelqu’un qui souhaitait s’investir dans le sport féminin. Donc, il la fait avec passion, avec envie. Vous l’avez côtoyées. C’était ses filles. Il a donné le maximum pour que ce sport essaye de progresser même si c’est compliqué et c’est toujours compliqué.”

Championnats de France de tambourin : Finale dans le Nord

 

Crédit photo : B Martin-Rabaud

 

Le dernier plateau des championnats de France se déroulera dans les Haut-de-France. C’est le département du Nord, et plus particulièrement la ville de Beuvrages, qui accueillera l’étape décisive du championnat de France en salle 2020 les 22 et 23 février.

Les rencontres auront lieu à Beuvrages (59) dans les salles Coubertin et Léo Lagrange et dans la commune de Petite-Forêt au complexe sportif Bernard Hinault.

 

Ce dernier plateau sera vraiment l’acte final de cette compétition vu que les prétendants au titre se rencontreront durant ce week-end. Il faudra observer les rencontres Cournonterral (34) – Paulhan (34) et Florensac (34) – Cournonterral ainsi que la rencontre Paulhan – Aigues-Vives (30).

Le champion en titre, Cournonterral, a été accroché par les Pennes-Mirabeau (13) lors du plateau précédent (13-12). Les verts et noirs ont laissé le point de bonus aux champions des Bouches-du-Rhône.

Beuvrages, les locaux de l’étape, ayant été éliminés lors du premier tour, ne seront pas représentés. Les Picards de Beauvais, actuellement 7ème, représenteront les Haut-de-France.

Pour suivre l’évolution des résultats sur le site fédéral : Championnat France Messieurs

Championnat de France de tambourin en salle 2020 Dames

 

Crédit photo : D. Leboucher

Le dernier plateau des championnats de France se déroulera dans les Haut-de-France. C’est le département du Nord, et plus particulièrement la ville de Beuvrages, qui accueillera l’étape décisive du championnat de France en salle 2020 les 22 et 23 février.

Les rencontres auront lieu à Beuvrages (59) dans les salles Coubertin et Léo Lagrange et dans la commune de Petite-Forêt au complexe sportif Bernard Hinault.

 

Après une deuxième victoire consecutive en coupe d'Europe ainsi qu'en coupe de l'Hérault Paulhan (34) a fait un pas de plus vers un nouveau titre en battant Poussan (34) lors du plateau précédent sur le score de 13 jeux à 11. Les Poussanaises ont pris le point de bonus ce qui laisse Paulhan à leur portée en cas de faux-pas.

Les Pennes-Mirabeau (13) sont à l’affut de la 3ème place. Il leur faudra pour cela battre Poussan ou Paulhan ce qui relancerait complètement la course en tête.

Les locales de Beuvrages (59) comptent seulement une victoire avant ce dernier plateau. Elles ont battu de manière assez nette leurs voisines de l’Oise : Beauvais (13-3).

Pour suivre l’évolution des résultats sur le site fédéral : Championnat de France Dames