SPORT

Championnat de France de rame traditionnelle : un sacré succés

Ouverture de cette compétition nationale à Mèze et 2ème édition au Lac du Sesquier : un excellent choix fait par la JLSM et son président Yannick Baëza. Cette première manche de la saison 2018 a tenu toutes ses promesses.

Jugez-en : 60 équipes engagées (6 rameurs plus 1 barreur) et 16 villes de l'arc méditerranéen dont 9 de la région Occitanie. À Mèze (organisatrice), Agde, Sète, Sérignan, Frontignan, Port la Nouvelle, Valras, Gruissan, Collioure nous rajouterons Istres, Marseille, Martigues, Le Brusc, Théoule et le Cros de Cagnes pour la région Provence-Côte d'Azur. Les nuages se sont également passé le mot pour attendre la fin de la compétition afin de se débarrasser de quelques gouttes d'eau.

Ce rendez-vous a permis aussi à d'anciens sportifs et à d'anciens dirigeants de se retrouver et de "refaire l'histoire".

   

Annick Artaud et Thierry Baëza : la belle aventure de la rame traditionnelle a commencé en 1995…

 

Yannick et Thierry, famille et complicité au service des sports en général et de la rame évidemment.

  Dis, t'es venu(e) de loin ?

Dès 8h30, les chronos ont démarré. Les barques locales (Mario et Boni) et celles des Sétois (Le Pouffre et La Sardine) ont tenu le choc : seul un petit incident de gouvernail très rapidement maîtrisé par la JLSM a été noté. Chaque formation a effectué deux passages sur le parcours dit "de la chaise".

Qui dit compétition dit sérieux et même si certain(e)s ont semblé très décontactés, le tableau des temps réalisés a vu une affluence soutenue.

6 catégories étaient représentées. Voici les résultats des premières places (sous réserve) :

  • Féminines : Martigues
  • Hommes : Le Cros de Cagnes
  • Mixtes : Martigues
  • Tamalous (Vétérans) hommes : Le Cros de Cagnes
  • Tamalous féminines : Martigues
  • Tamalous mixtes : Martigues

Les Mézois, avec une seule équipe homme (on ne peut pas être dans les barques et à l'organisation), obtiennent une fort belle 4ème place.

Les 16 rameurs de la sympathique équipe du Brusc (83). L'APPB s'est classée 3ème dans la catégorie "Tamalous Mixtes"

 

Un calendrier 2018 bien chargé.

 

 Quelques images d'une belle compétition :

Champions de l'Hérault Masculin en salle 2017-2018

La saison en salle  dans le département de l’Hérault s’est achevée avec la remise des trophées des champions en présence de Patrick Rivas, adjoint aux sports de la ville de Montpellier, et Michaël Delafosse, conseiller départemental de l’Hérault.

Champion Hérault 1 Masculin

Cournonterral-Fabrègues a été sacré champion de l’Hérault 1 Masculin pour la seconde année consécutive. Un trophée qui vient s’ajouter au titre de champion d’Europe des clubs dont Cournonterral-Fabrègues était aussi détenteur depuis la saison 2016-2017.

 

Finale Hérault 2 Masculin

Le championnat comptait deux poules et la finale à fait s’affronter les deux meilleur de chaque poule Aigues-Vives et Jacou lors d’une finale de championnat.

Aigues-Vives est une équipe d’un club du Gard qui évolue, suite à un accord avec la Fédération Française, en championnats de l’Hérault. Les Aigues-Vivois se sont imposés 13 jeux à 6 sur Jacou.

Hérault 3 Masculin

Comme dans le championnat H2M une finale a décidé du titre de champion.Paulhan s’est imposé 13-3 sur Mèze.

Hérault 4 Masculin

Le club de Gignac remporte le titre de champion H4M et évoluera dans le championnat supérieur la saison prochaine.

Championnes de l'Hérault Féminines en salle 2017-2018 :

La saison en salle  dans le département de l’Hérault s’est achevée avec la remise des trophées des champions en présence de Patrick Rivas, adjoint aux sports de la ville de Montepllier, et Michaël Delafosse, conseiller départemental de l’Hérault.

Hérault 1 Féminin :

Après avoir terminé dauphines de Poussan lors de la saison précédente les joueuses de Notre-Dame-de-Londres ont coiffé Poussan au poteau pour ravir le titre de championnes cette saison.

Hérault 2 Féminin :

l’équipe de Mèze est championne H2F

Hérault 3 Féminin :

Teyran a emporté le championnat H3F cette saison.

Coupe de l’Hérault en salle 2018 : les résultats

Les finales des Coupes de l’Hérault Messieurs et Dames ont conclu la saison en salle 2018.

Coupe de l’Hérault messieurs : Florensac retrouve un trophée

La finale qui opposait Couronterral-Fabrègues à Florensac était une réédition de la finale de Championnat d’Europe des clubs. Cette finale a répondu aux attentes. Forensac s’est imposé au bout d’une rencontre haletante qui s’est terminé au bout d’un jeu décisif 12 à 12 et 45 partout avant que Florensac ne marque l’ultime point.

La saison dernière Florensac avait dû se contenter de places de vice-champions ou de finalistes.

Coupe de l’Hérault dames : La stratégie du petit poucet

La finale féminine a aussi offert un excellent spectacle. Opposant Paulhan, vice-championne d’Europe, à Poussan, championne de France en titre. Paulhan, déjà vainqueur en 2016 face à Poussan, a réitéré sa victoire, cette fois-ci sur le score de 13 à 12.

7ème TRAIL DES LUCIOLES

Venez découvrir la nature autrement en empruntant des parcours balisés de nuit . Lampes frontales obligatoire! Des sensations uniques, seul ou à deux.2 parcours : 7km en SOLO et 14km en SOLO ou DUO !!

BRASUCADE OFFERTE à l'arrivée

Départ 20h . Site Moto cross La cible route de Balaruc à Frontignan

Inscription sur ATS : www.ats-sport.com , renseignements sur www.trirun.fr

http://www.ats-sport.com/epreuve.php?id_epreuve=4902

<< Les Amis de Joël Forever >>

Avant le Trail des lucioles venez participer à une course de 4km organisée  au profit de l'association << Les Amis de Joël Forever >> ouverte à tous adultes et enfants .
Inscription sur place uniquement , tarif : 5€ . Départ 17h

L’image contient peut-être : texte

Kevin Mayer sacré champion du monde

L'athlète pensionnaire au Creps de Montpellier a décroché le titre de champion du monde d'heptathlon en salle à Birmingham après deux jours d'épreuves.


Samedi 3 mars, Kevin Mayer a remporté sa troisième médaille d'or en moins d'un an dans une des disciplines les plus complètes de l'athlétisme : sauts en longueur, en hauteur, à la perche, lancer du poids, course, 60 mètres haies et le 1000 mètres.

Une très belle performance après sa médaille d'or en décathlon obtenue il y a quelques mois aux mondiaux d'athlétisme à Londres.

Pétanqueurs vainqueurs

 Ce premier international de pétanque a tenu toutes ses promesses. Du haut niveau avec des têtes d'affiches prestigieuses. La finale a été remportée par la triplette Joseph Molinas, Jean Feltain et Chris Helfrick. Le national féminin par Angélique Zandrini et Adeline Médard.

 

Un International de Pétanque de haut niveau Du vendredi 2 mars au dimanche 4 mars, a eu lieu la 1ère édition de l’International de Pétanque de Sète, inscrit au circuit du PPF Tour 2018 ainsi que le 5e national doublettes féminines, organisé par AS’S PETANQ’S NATIONAL avec le soutien de la Ville de Sète. Après l’expérience du tournoi Supranational, les organisateurs de l’événement sont montés d’un cran pour doter l’Île Singulière d’un tournoi international de pétanque digne de ce nom, avec des équipes et des têtes d’affiches prestigieuses et ainsi offrir aux afficionados un week-end au plateau et au niveau de jeu relevé. Avec 512 triplettes pour l’International hommes et 218 doublettes pour le national féminin, soit environ 2 000 joueurs, la compétition s’est déroulée sur près de 80 terrains répartis sur trois sites : la place Stalingrad, le parking du Mas Coulet et les entrepôts Larosa.    À partir du dimanche, les phases finales des deux tournois ont investi les terrains couverts du carré d’honneur de la place Stalingrad. François Commeinhes, Maire de Sète et Gérard Castan, adjoint aux Sports, ont respectivement donné les coups d’envoi symboliques de la finale de l’International masculin et du National féminin. La première triplette à inscrire son nom au palmarès de l’International de Pétanque de Sète est celle associant le prodige Joseph Molinas, champion du monde jeunes en 2015 et champion de France individuel en titre (Pétanque des Canuts, Lyon), à Jean Feltain  et Chris Helfrick. Le National féminin a quant à lui été remporté par la doublette Angélique Zandrini, Adeline Ménard.

Au Ball-Trap, un Concours FU bien sympathique

Le Stand de tir de Poussan, sur la route de Villeveyrac,  organisait ce week-end un concours FU avec des représentants Départementaux et Nationaux.

Les passionnés ont répondu présents, puisque ce dimanche à la première heure, ils étaient assez nombreux venus surtout de la Région mais pour certains d’assez loin avec même des camping-car. Mais dès le samedi sous un beau soleil, place aux entraînements dans une ambiance sympathique mais studieuse. Le dimanche se terminait sous la pluie mais cette dernière n’est arrivée que vers 17 h.

La Fosse universelle ou FU est une discipline qui demande patience, précision, endurance et dextérité : La Fosse Universelle comporte cinq appareils de lancement qui sont placés dans une excavation munie d’un toit fixe ou articulé. Les cinq appareils sont disposés en ligne droite sur des supports scellés, rigoureusement alignés et parfaitement de niveau, ils sont numérotés de gauche à droite, de 1 à 5.

Les cinq supports sont placés de telle sorte que les cinq lanceurs sont armés avec un plateau sur le bras de lancement.

De beaux scores tout de même pour les habitués, et de bons moments partagés avec du bonheur pour ceux qui ont pu tirer leur épingle du jeu, malgré le temps plus maussade de la journée du dimanche…

Noël Dardoise se félicitait d’un tel engouement pour cette discipline qui est en plein essor surtout dans la région qui devient réputée pour ses tireurs hors normes capables de faire des « sans fautes » sur une série.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.stand-poussan.com/

FC Sète : 22ème journée : large succès sur la canebière

En déplacement en fin d’après-midi sur la pelouse des réservistes de l’Olympique de Marseille, les « vert & blanc » avaient l’occasion de s’installer dans la première partie du classement (après avoir récupéré la semaine dernière les 3 points de la victoire face au Stade Bordelais).
Dès la 15ème minute les joueurs de Jean-Luc Muzet obtiennent un penalty qui entraîne l’expulsion du joueur phocéen, Romain Thibault se charge de transformer le coup de pied de réparation (0-1).

En supériorité numérique les visiteurs du soir doublent la mise à l’entame du second acte par l’intermédiaire de Kevin Testud, de retour après ces 4 matches de suspensions (0-2). Douze minutes plus tard c’est le fraîchement entrée Didier Yagousseti qui se charge d’alourdir l’addition (0-3). A la 80ème minutes, le même Yagousseti assomme l’OM en inscrivant le 4ème but … et enfin dans les arrêts de jeu le « super sub » du soir inscrit un triplé en 20 minutes. (0-5)

Magnifique prestation de nos joueurs qui réalisent une très belle opération puisque les « vert et blanc » comptent désormais 12 longueurs d’avance sur le premier relégable, l’ES Paulhan Pézénas.

Les prochaines échéances de sétois : Samedi 10 Mars réception du SC Toulon (4ème), Samedi 17 Mars déplacement à Fréjus St-Raphaël (5ème) et Samedi 24 Mars déplacement à l’AS Monaco (6ème).

La fiche du match :
Samedi 03 Mars 2018 à 18h au stade Sévan
21ème journée de National 2 : OM B 0-5 FC Sète 34
Buts : Romain THIBAULT, Kevin TESTUD, Didier YAGOUSSETI (x3)
OM B : Escales, Ali Mohamed Abdallah, Andonian, Goncalves, Perrin (cap.), Mezine, Zajouani Said, Khetir, Iscaye, Haddou, Chabrolle – Remp : Ousfane, Mendy, Ben Fredj, Bolnet, Besic
FC Sète 34 : Pappalardo (cap.) – Leveque, Cols, Oliva, Di Stefano – Forestier, Cannac, Ferhaoui – Orsatonni, Thibault, Testud – Remp : Sanchez, Isola, Yagousseti, Temmar, Minvielle