le pays de Thau : un terroir d'exception

Entre mer et garrigue, vignobles et lagunes, le Pays de Thau offre au visiteur un magnifique résumé de la diversité des paysages méditerranéens. La conchyliculture, la pêche et la vigne ont jeté ici les bases d’une identité singulière.

Sète, la Venise languedocienne, Frontignan, la capitale du Muscat, Marseillan et Mèze, escales de charme pour les plaisanciers du Canal du Midi et de l’étang de Thau, Bouzigues, berceau de la conchyliculture, Balaruc-les-Bains, sa source thermale et son jardin antique méditerranéen, Balaruc-le-Vieux, Gigean, et Poussan, typiques des villages médiévaux à circulades languedociennes, Villeveyrac et son généreux terroir, Mireval et son Muscat chanté par Rabelais, Vic-la-Gardiole, ses étangs et ses sites naturels classés, mais aussi l’exceptionnel patrimoine historique de Loupian et Montbazin, composent cette mosaïque colorée au parfum de Méditerranée.

Un parfum que l’on retrouve dans la gastronomie et les fêtes traditionnelles. C’est ce parfum que vous découvrirez au cœur de ce pays authentique, au climat exceptionnellement ensoleillé, sur ses plages comme dans ses musées, à la rencontre d’une nature généreuse et préservée, d’un art de vivre, d’une culture et d’une Histoire. À la rencontre, enfin, de ses habitants qui conjuguent avec bonheur la douceur de vivre à la méditerranéenne et le tempérament impétueux des gens du Midi.

Venez découvrir la destination « Pays de Thau », à travers son terroir et ses alliances de vins et de coquillages et apprenez-en plus sur les traditions et la diversité du territoire.

guide Vignobles et Saveurs en Pays de Thau

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations