Lancement de l'étude du schéma d'aménagement des zones conchylicoles du Bassin de Thau

Ce vendredi 25 mai 2018, au mas conchylicole "L'atelier & co" (Zone Conchylicole Ouest à Loupian), Yves MICHEL, président du Syndicat mixte du bassin de Thau accompagné par André LUBRANO, conseiller régional délégué à la pêche et à l'aquaculture, Audrey IMBERT, conseillère départementale déléguée à la conchyliculture et à la pêche, Alain VIDAL, maire de Loupian et vice-président de Sète agglopôle Méditerranée et Patrice LAFONT, président du Comité Régional de la Conchyliculture en Méditerranée présentaient le Lancement de l'étude sur le schéma d'aménagement des zones conchylicoles du bassin de Thau afin de les  moderniser sans les dénaturer.
 
PILOTEE PAR LE SYNDICAT MIXTE DU BASSIN DE THAU AVEC LE SOUTIEN DE NOMBREUX PARTENAIRES, L’ETUDE SUR LE SCHEMA D’AMENAGEMENT DES ZONES CONCHYLICOLES DU BASSIN DE THAU VISE A SOUTENIR ET PERENNISER CETTE ACTIVITE PRIORITAIRE DE LA LAGUNE DE THAU.  
 
Yves Michel précisait en introduction : "Depuis la moitié du XIXème siècle, le bassin de Thau est le berceau d’une activité conchylicole qui est devenu au fil du temps un élément structurant du présent et de l’avenir de la lagune. Les collectivités ont fait de cette vocation conchylicole et de pêche une priorité au sein des stratégies d’aménagement du territoire.  Pour autant, la gestion des zones conchylicoles reste complexe car soumise à un enchevêtrement de textes législatifs et à une multiplicité de compétences. Le secteur  est également confronté à un ensemble d’évolutions, d’opportunités et de menaces. "

covP1050668
 
"Inscrite au Schéma de Cohérence Territoriale, le schéma d’aménagement des zones conchylicoles a pour objectif d’améliorer l’aménagement de ces zones pour garantir un développement pérenne de ces activités. Il vise aussi à renforcer l’identité conchylicole propre au bassin de Thau tout en offrant de nouvelles opportunités de diversification d’activités attendues par une partie des professionnels." 
 
Financée dans le cadre du DLAL FEAMP Thau et sa bande côtière (fonds européens pour les affaires maritimes et la pêche), cette étude va permettre, à la suite d’un long travail de diagnostic, d’élaborer un schéma d’aménagement général pour l’ensemble de la lagune ainsi qu’un schéma pour chaque port. Cette étude permettra de définir un cadre de développement pour les zones conchylicoles de Thau (général et par zone) et d’apporter les bases d’une programmation de travaux phasée et chiffrée.  
 
Stationnement, voiries, déchets, réseaux, desserte, éclairage… feront l’objet d’un diagnostic poussé ainsi que l’ensemble des préoccupations fonctionnelles, urbaines, paysagères et environnementales de chaque zone.  
 
L’objectif est de donner plus d’ambition, d’innovation et de cohérence à ces zones d’activité tout en veillant à préserver leur vocation prioritaire et leur identité paysagère.
 
D’un montant de 100 000 euros HT, l’étude est financée par l’Europe (40%), l’Etat, la Région (20%), le Département(20%) et le SMBT (20%). Lancée en janvier, elle devrait s’achever au 1er trimestre 2019.

covP1050666

 Neuf zones conchylicoles sont concernées et le schéma d’aménagement des zones conchylicoles porte sur le périmètre du volet littoral du SCOT du bassin de Thau.  Outre le schéma d’aménagement global, un à deux scénarios d’aménagement seront proposés par zones.  
 
Le Barrou Sète, entreprises concernées : 27,  Gestionnaire : Département
 
 Les Mazets Marseillan, entreprises concernées : 65  Gestionnaire : Département
 
 Montpenèdre Marseillan, entreprises concernées : 13 Gestionnaire : aucun
 
 Le Mourre blanc Mèze,entreprises concernées : 127  Gestionnaire : Département
 
 St Felix la Coquille, Loupian, entreprises concernées : 32  Gestionnaire : aucun
 
 Port de Loupian, entreprises concernées : 92 Gestionnaire : aucun

Le Mourre rouge Loupian Nb d’entreprises concernées : 35  Gestionnaire : aucun
Amoutous Campagne Mèze Nb d’entreprises concernées : 22  Gestionnaire : aucun

Bouzigues, entreprises concernées : 40  Gestionnaire : aucun

L’étude sur le schéma d’aménagement des zones conchylicoles du bassin de Thau comprend une large phase de consultation.

Celle-ci s’est déroulée de février à mai 2018. Durant cette période, six réunions ont été organisées avec les professionnels des zones conchylicoles. 45 professionnels ont assisté à ces rendez-vous et ont pu faire état de leurs attentes et échanger sur les projets à réaliser. Accessibilité, voiries, sécurité, stationnement mais aussi complexité législative… ont fait l’objet d’échanges fournis. cov69Capture
 Cette étape a été complétée par 40 entretiens individuels. De nombreuses réunions de travail ont également eu lieu avec l’ensemble des parties prenantes du projet : Région, Département, Sète Agglopôle mais aussi les communes.

Mais il faut tenir compte de la domanialité des mas conchylicoles et chaque secteur doit être étudié spécifiquement pour apporter la meilleure réponse :
 
Mas conchylicole intégralement sur le DPM : bâtiment concédé par l’Etat ou le Département
Mas conchylicole intégralement sur le domaine privé (propriété privée)
Mas conchylicole à la fois sur le domaine public et sur le domaine privé
Exploitation comprenant à la fois un mas conchylicole sur le DPM et sur le domaine privé

 Il faut aussi bien cerner les besoins. Cette partie de l’étude vise à disposer d’un panorama qualitatif et quantitatif de l’activité conchylicole sur le bassin de Thau (parcellaires occupés, typologie d’entreprises, emplois…). Ce travail sera réalisé sur la base du travail cartographique réalisé par le SMBT et des monographies éditées par le Cépralmar en 2010 et 2016, ainsi qu’à travers une procédure de concertation avec les professionnels eux-mêmes.   diagnostic d’aménagement  

Puis établir un état des lieux des enjeux : Cette étape clé permettra d’identifier les atouts, faiblesses, opportunités et menaces des zones afin que dans un second temps soient élaborées des orientations d’aménagement à l’échelle du bassin de Thau et pour chaque zone conchylicole.  
 
De nombreux points seront abordés ; du  diagnostic paysager jusqu’à l’état des lieux des dysfonctionnements de voiries, stationnements…
 
Diagnostic paysager
 
Dans un premier temps, une analyse paysagère et de l’image générale des zones conchylicoles a été réalisée. Celle-ci a permis d’étudier l’intégration des zones conchylicoles dans leur environnement, le traitement des entrées de zones, la signalétique, l’ancienneté et le style du bâti.  
 
L’impact des activités sur leur environnement  sera également pris en compte avec comme  préoccupation principale la préservation de ce milieu fragile qu’est la lagune.
 
Aménagement de l’espace public
 
Sur le plan de l’espace public, accessibilité en transport public, sécurité, éclairage, état des réseaux, desserte en haut débit, voiries, organisation du stationnement, friches, appontements des bateaux, plantations vont faire l’objet d’un diagnostic approfondi.  
 
Sur le plan de la gestion, plusieurs dysfonctionnements ont d’ores et déjà été observés dont certains relèvent de la gestion publique et d’autres de la gestion privée :  - Voiries dégradées, - Manque de stationnement (par conséquent, stationnement anarchique) - Clôtures hétérogènes, - …
 
Pour améliorer la qualité de ces zones, l’enjeu sera donc de résoudre les problèmes collectifs (déchets, stationnements, voiries, réseaux, sécurité, éclairage…) mais aussi d’inciter les exploitations à s’engager dans une gestion plus responsable.  Valoriser l’identité conchylicole de Thau.

covP1050661
 
Yves Michel rajoutait : "Les zones conchylicoles de la lagune constituent  un langage paysager à part entière. L’objectif de l’étude est de bien cerner les éléments constitutifs de cette identité conchylicole propre au bassin de Thau pour renforcer et distinguer celle-ci. Le diagnostic paysager des zones conchylicoles sera à cet effet complété par une analyse des formes urbaines et la prise en compte de la typicité des villages et des contraintes spécifiques à chaque zone. Signalétiques, entrées de zone, aménités paysagères feront l’objet d’un diagnostic très fin.  Gestionnaire des déchets conchylicoles, Sète agglopole Méditerranée a également profité de l’étude pour réaliser un état des lieux de la collecte (état des pallox, périodes de relevage, dépôts anarchiques…) afin de permettre l’optimisation de ce service. Un état des lieux des atouts/ faiblesses/ opportunités/ menaces sera établi pour chacune des zones et pour l’ensemble du bassin. "
 
 
Le bassin de Thau n’est pas le seul territoire conchylicole confronté à la problématique d’aménagement de ces zones d’activité spécifique. Une recherche sera lancée sur la côte Atlantique, en PACA, en Europe et à l’international, pour comparer les mesures mises en place sur les autres territoires. Les territoires où le choix d’une diversification poussée des activités vers de la vente directe/de dégustation sur place seront notamment analysés.  
 
La démarche sera également étendue à la valorisation des produits de la pêche et à celle des productions agricoles notamment dans des zones sensibles comme les Parcs naturels régionaux.
 
 Mais attention rajoutait Yves Michel : "Vigilance autour du détournement de la vocation des mas conchylicoles Les    projets    d’aménagement    des    zones    conchylicoles    vont    forcément    contribuer    à    renforcer    l’attractivité    de    ces    terrains    déjà    très    attractifs.    Ce    projet    doit    donc    s’accompagner    d’un    renforcement    de    la    vigilance    sur    les    changements    de    destination    des    mas.    Maîtriser    le    foncier    est    essentiel    pour    favoriser    l’installation    de    nouveaux    conchyliculteurs    et    le    développement    des    activités    existantes. Une    stratégie    de    préservation    de    cette    destination    prioritaire    doit    donc    être    mise    en    place.    Tous    les    acteurs    devront    être    sensibilisés    à    cette    quest schéma d’aménagement   Une programmation de travaux phasée et chiffrée."

  cov56Capture
 
A la suite de la phase de diagnostic qui arrive à son terme, une phase d’élaboration des scénarios va donc s’engager.  
 L’ensemble des partenaires sera associé à cette démarche :    professionnels, Etat, Département, Sète agglopôle Méditerranée, CRCM (Comité Régional de Conchylcultre de Mediterranée), Cépralmar, Région, communes, syndicats conchylicoles, coopérative des cinq ports….  
 
A terme, l’étude délivrera des orientations d’aménagement et de programmation de travaux, chiffrée et phasée pour l’ensemble du Bassin de Thau et pour chacune des 9 zones conchylicoles.
 
L’aspect opérationnel sera précisé par une programmation de travaux (phasage réalisation, incidences financières, modalités de mise en œuvre).
 
Les préconisations de l’étude seront déclinées en prescriptions urbanistiques dans le volet littoral et maritime du SCOT et dans les PLU.
 
Les maîtres d’ouvrage potentiels seront ensuite sollicités : Etat, Région, Département, Sète agglopôle Méditerranée, communes… pour leur réalisation.
 
Les résultats de l’étude sont attendus pour le 1er trimestre 2019.  
 
Les actions seront inscrites au prochain Contrat de transition écologique du territoire de Thau.

Les différents intervenants précisaient qu'ils étaient heureux au nom de leurs structures institutionnelles de participer à une telle étude qui d'ici 2020 devrait voir des premières réalisations au niveau des voiries avec quatre axes majeurs pour guider ces efforts : Ambition, innovation, cohérence et respect de de l'environnement. "Un travail de préservation et d'accompagnement sur le développement des activités."

Il devrait permettre de pérenniser des métiers sur le territoire et d'assurer à la filière un certain avenir en valorisant des secteurs qui en ont bien besoin, la priorité étant pour le Département l'accès à toutes les zones concernées avec la réalisation d'infrastructures et celle de travaux de voirie. (Réflexion sur la mise en place d'un PAEN).

Si le Conseil Départemental est partenaire du SMBT dans cette démarche c'est aussi le cas de la Région qui se félicite que l'on puisse améliorer les conditions de travail de la profession en soutenant la conchyliculture financièrement et moralement pour préserver ces métiers qui font une des richesses de notre territoire.
 
 

 

 

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations