Un prix pour le projet innovant Valdora

Le projet VALDORA (Valorisation de la dorade de pêche de sortie d'étang), inscrit au DLAL Bassin de Thau -programme d'actions sur Thau- et financé par la communauté d'agglomération, a reçu le prix « coup de coeur de l'innovation » aux Assises de la pêche et des produits de la mer qui se sont tenues les 21 et 22 septembre à Quimper.

Ce projet est une initiative de 3 pêcheurs, Denis Talano, Kevin Henri, Robert Rumeau. Il est porté par le CEPRALMAR, association œuvrant dans les études et la promotion des activités lagunaires et maritimes en région. Il a pour objectif de renforcer le prix de vente de ce produit en conservant une partie des dorades vivantes quelques mois, afin de proposer un produit de qualité à une période où il n'est pas disponible aujourd'hui.

Il permettrait ainsi aux professionnels de renforcer le bénéfice de leur travail sans augmenter l'effort de pêche. En effet, bien que la dorade soit un produit phare des pêcheries lagunaires, notamment sur l'étang de Thau, les prix chutent très fortement (3-5€ en halle à marée), lors de leur sortie de l'étang à l'automne.

La demande de financement porte d'une part :

 - sur la mise au point l'engin de pêche pour conserver et transférer dans des bassins à terre les dorades, et ce en vue de déposer une demande de modification réglementaire des engins par les organisations professionnelles concernées ;

- sur le suivi du cheptel pour 2 gammes de taille et dans 2 conditions d'élevage différentes (sans nourriture ou nourri avec des produits de l'étang) ;

- et d'autre part, sur un travail réglementaire permettant de s'assurer du statut des dorades mises en bassin (aquaculture ou pêche) et des conséquences sur la structure à terre ;

- adossée à une étude économique pour estimer la rentabilité espérée d'une telle structure. A ce stade du projet, la création d'une structure commerciale est envisagée par les professionnels engagés dans le projet.

Si les résultats sont à la hauteur, c'est un volume conséquent de dorades qui pourrait être mieux valorisées.

Le montant global d'investissement de ce projet s'élève à 93 115,02 € TTC, que Sète Agglopôle Méditerranée soutient à hauteur de 20%, aux côtés du CEPRALMAR (20%), du Département (20%) et du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP – 40%).