La vigne non confinée s’est bien développée entre pluies et chaleur

Les bonnes pluies de fin avril ont aidé les vignes à démarrer car elles souffraient alors de la forte sécheresse de l’hiver. Mais le printemps humide a facilité les choses et quelques réserves d’eau ont pu se développer. protIMG_20200508_183417 D’ailleurs, durant la période de confinement les promeneurs et sportifs réguliers ont pu apprécier  le fait que la Nature prenne des couleurs et que la vigne en soit le témoin… La croissance de la vigne a été bien rapide.

Il est vrai que les dernières chaleurs n’ont fait que précipiter les choses…

La « sortie » des raisins semble assez bonne, le tout sera d’accompagner la vigne pour qu’elle reste dans un état sain jusqu’aux vendanges.protIMG_20200508_183346Le Mildiou risque en effet de se développer s’il pleut encore…

 Quelques taches de mildiou correspondent, on le sait, aux pluies de la fin du mois d’avril Il faut donc rester vigilant.

La vigne n’a donc pas subi le confinement et les travaux des viticulteurs vont se poursuivre au rythme des variations météorologiques pour que se prolonge un développement correct de celle-ci.protIMG_20200508_183938