Balaruc le Vieux

Noël au Grand Chai

Cette année c’est Sophie Charbonnier, nouvelle directrice de l’établissement qui a comme chaque année respecté la tradition du « Grand Chai » de Balaruc le Vieux.

En effet, le père Noël vient lui-même remettre aux enfants du personnel de cet Ehpad les cadeaux tant attendus. Et cette année ils étaient nombreux les gamins, pas moins de 26 ! Et en première partie ils ont eu droit au cirque « Apollo » avec un monsieur loyal très présent, et Moustache qui nous a présenté plusieurs numéros de jonglage et d’équilibrisme dont certains ont beaucoup impressionné le public composé également des résidents qui n’étaient pas les moins intéressés par ce spectacle de qualité.

Elodie, nous a présenté ses colombes et pigeons domestiqués, tout en participant aux différents numéros. Ah j’allais oublier Juliette, cette magnifique petite chèvre qui nous a étonné en escaladant une montagne de tabourets. Pour terminer le spectacle, une scénette avec quelques spectateurs pris au hasard a plié de rire toute la salle. Enfin Moustache à enfourché son monocycle, trainant avec lui un panneau ou était écrit le mot « Fin »

Pour clôturer cette journée festive, boissons et jus de fruits ainsi qu’une gigantesque Bûche de Noël « maison » de 1.80 mètre de long servi par le personnel ont régalé petits et grands.

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
No images found.

Ils deviennent rares

Les plaques « Michelin » de localisation sont généralement assez rares de nos jours. Le dernier de Balaruc le Vieux porte la date du 26 mai 1937 en bas à gauche il y a donc 80 ans que ce panneau indiquant l’entrée du village à été posé. A cette époque, le maire était Marcel Pradel et Balaruc le vieux ne comptait que 390 habitants, il en compte près de 2600 maintenant !
A de très rares exceptions près, tous les panneaux fabriqués par Michelin sont datés avec précision. En effet, une mention manuscrite sous la forme “jour mois année” est inscrite sur l’émail du panneau, généralement en bas, à droite ou à gauche.
Ces panneaux étaient en lave émaillée à 900° de couleur blanche, avec l’indication en bleu. Installés sur un support béton. La lave venait du massif central, Michelin ayant son siège à Clermont-Ferrand.

Les premiers panneaux de ce type datent de 1929. Sur le haut du panneau de Balaruc, on peut noter que le nom du département y figure à la place du nom de « Michelin »
L’Indre-et-Loire est un département également très riche en plaques de localisation. La présence d’une usine Michelin à Joué-Lès-Tours y est sûrement pour quelque chose.
C’est aussi grâce à une initiative d’André Michelin que les bornes kilométriques ont été utilisées pour indiquer au voyageur la catégorie et le numéro de la route empruntée, ainsi que les noms et distances des deux localités se trouvant en aval de la borne, dans le sens de marche du lecteur, avec indication de l’altitude pour les bornes de montagne...
C’est en 1913, que le bornage des routes est instauré. La marque fabrique des dizaines de milliers de bornes et panneaux des années 20 jusqu'en 1971 La « borne d’angle », elle, était née ainsi en 1918 et sera fabriquée jusqu’en 1946,  année ou, l’administration refusera toute forme de « don » pour la signalisation des routes. Ce sera progressivement la fin des « Panneaux Michelin ».

Georges Cantin

Viva España

La résidence du Grand Chai (Ehpad) à Balaruc le Vieux nous a offert ce samedi un très joli spectacle costumé, dans une salle polyvalente décorée aux couleurs de l’Espagne, avec les chants et les danses Sévillanes et Andalouses du Coro Aficion, venus animer cette après midi festive.

En effet, après la présentation de Carole, animatrice avec Brigitte de cet établissement, et Gérard Ravasco le président de cette association, mais également danseur et chanteur, ils nous ont fait passer une excellente après midi. A tel point que  résidents et spectateurs reprenaient en cœur les airs les plus connus et se mettaient à danser dans les allées au son des « Viva España ».

Comme me le confiait Carole : notre but est aussi de pouvoir réunir les générations, dans une ambiance conviviale en mêlant les résidents du grand Chai aux Balarucois, toutes générations confondues. Il est certain que ce spectacle en a été un trait d’union, il suffisait de voir les enfants  costumés danser et chanter sur la scène, se mêlant habilement à ceux qui pourraient être leur papy ou leur mamie ! Un bel exemple de convivialité.

Alors rendez vous au prochain spectacle ?   …Nous y seront aussi !

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir

No images found.

Inauguration à Balaruc le Vieux

Mardi 14 novembre c’était l’inauguration des nouveaux aménagements et de l’extension de la Galerie Marchande de l'Hypermarché Carrefour installée depuis le début du mois à l'extérieur du bâtiment de l'hypermarché. Inauguration  faite par François Commeinhes président de Sète Agglopôle Méditerranée et maire de Sète, entouré de André DELJARRY président de la chambre de commerce de l’Hérault Christian et Bertrand Gaffinel promoteurs immobilier Paul Guia directeur de Carrefour, Jean Christophe Rollet directeur de la galerie commerciale, ainsi que les maires et élus de Balaruc le vieux bien sur, mais aussi ceux de Balaruc les bains, Bouzigues, Gigean, Mèze, Mireval, Vic la Gardiole. Après une  visite à chaque commerçant aux sons d’un orchestre de jazz, plusieurs prises de paroles ont émaillé cette soirée autour d’un buffet de spécialités et vins régionaux et du verre de l’amitié. Discours comme le rappelait François Commeinhes qui rappelait que ce nouvel aménagement va aider un peu plus au développement de l’économie, rappelant également que ce centre commercial n’était pas antinomique puisqu’il représentait 170 millions d’euros pour le centre commercial, et 175 millions d’euros pour Sète. De plus Balaruc loisirs représente maintenant le 3ème grand pole commercial de l’Hérault. 

On peut également saluer au passage une nouvelle installation très attendue, car depuis plusieurs années la Mairie de Balaruc le Vieux recevait un nombre croissant de demandes pour une pharmacie… C’est enfin une réalité, sur une surface de 350 m² ! La municipalité n’a jamais ménagé ses efforts à ce sujet. De plus, un cabinet médical ouvrira début janvier 2018 dans les locaux attenants à la pharmacie, avec Sylvie Deshons médecin généraliste et allergologue, et iliana Koleva médecin généraliste. Ces praticiens déménagent leur cabinet situé avenue de Poussan pour intégrer leurs nouveaux locaux, laissant  ainsi la place au docteur Nicolas Héran qui à agrandi ses locaux et continuera ses consultations à la même adresse dans des locaux rénovés.

On peut rappeler également que la zone commercial « Balaruc loisirs » va à plus ou moins long terme, être réaménagé, avec des trottoirs et des passages pour les poussettes, les handicapés améliorant ainsi la circulation piétonnière, et automobile. De nouveaux commerces vont également s’installer. On parle de grandes enseignes de l’électroménager, de l’équipement sportif, de l’équipement de la maison, de la mode et de la restauration ! Soit 20 000 m² supplémentaire pour la zone commerciale, et 10 000 m² coté ouest. La déchetterie déménagera sur Poussan et à son emplacement un giratoire permettra un accès plus facile à la voie rapide en direction de l’autoroute. Tout ceci est une excellente nouvelle pour les Balarucois mais aussi pour tous les habitants des communes voisines !

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
  No images found.

Commémoration du 11 novembre

Samedi 11 Novembre a eu lieu la traditionnelle cérémonie pour l’anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale. Un dépôt de gerbe a eu lieu au monument aux morts de la Commune, avec prise de parole des associations d’anciens combattants et de Roland Etre premier adjoint représentant le maire Norbert Chaplin absent excusé.
Cette cérémonie a été suivie d’un vin d’honneur offert par la Municipalité.

Il y a 100 ans en 1917 c’était aussi l’entrée en guerre des Etats Unis à nos cotés, présence  qui sera déterminante pour abréger cette épouvantable guerre. Ce conflit qui a fait près de vingt millions de morts tous pays confondus à surement aidé par la suite à l’idée d’une construction de la future Europe, et on ne peut que s’en féliciter. 

Et cette Europe est une excellente idée, si elle permet de régler plus facilement les éventuels conflits entre les pays sans être obligé d’en passer par les armes. Cela fait plus de 7 décennies que nous sommes en paix.

Mais chaque fois que je vois des chefs d’états « anciens ennemis » se congratuler sur les lieux de ces cérémonies, eux qui n’ont connu aucune de ces deux guerres, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur ce que pourrait penser tous ces soldats morts au combat pour leur pays dans les conditions que l’on connait s’ils « revenaient » maintenant…  Pas sûr qu’ils apprécieraient ! Mais il faut rester optimiste même si l’actualité ne nous y engage pas vraiment.

Le faible ne peut jamais pardonner. Le pardon est l'attribut du fort.
Gandhi

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
No images found.

Halloween une fête qui rassemble

D’année en années à Balaruc le Vieux cette fête organisée par la municipalité prend ses marques un peu plus chaque année. Il faut dire que certains conseillers et surtout conseillères municipales, s’investissent énormément pour régaler les plus jeunes jusqu’aux adolescents. Les parents ne sont d’ailleurs pas en reste, grimés costumés, et déguisés en sorciers, ou en « morts vivants » de toutes les couleurs… Et de nombreux spectateurs. Tout ça pour une belle animation dans le village, avec un défilé au travers des ruelles au son de la musique qui vous réveille et vous sort de la sieste ! Allez sortez de chez vous et si vous avez quelques bonbons distribuez-les c’est la fête !
Ensuite place au spectacle, qui cette année était assuré par deux magiciens, Pipirouette et Cacahuète, avec leurs animaux, des Colombes, Lapins, écureuil, chat, et la séance de ventriloquie avec « Carotte ». Et surtout la participation sur scène des enfants pour leur plus grand bonheur. Les meilleures choses ayant une « faim » pardon une fin, l’après midi s’est terminée par un grand gouter, il faut bien se remettre de toutes ces émotions, après toutes ces choses horribles faites pour les enfants qui adorent se faire peur !

Georges Cantin

La marguerite des morts

Bien que le chrysanthème soit associé aux jours des morts, cette fleur est dotée de significations plutôt joyeuses dans le langage des fleurs qui comptait beaucoup au XIXe siècle. À l'époque, quand on offrait un bouquet de chrysanthèmes, cela signifiait amour absolu. Aujourd'hui, si vous en offrez un chrysanthème pour une soirée galante, je ne suis pas sûr que la dame apprécie beaucoup. Le terme de « chrysanthème » est un mot du genre masculin qui signifie étymologiquement « fleur d'or »  et qui vient des mots grecs « chrys » (or) et « anthemon » (fleur). Il n’existait au début qu’en couleur jaune d’or. Originaire de Chine et du Japon, cette fleur fut introduite en occident en 1753 par Linnaeus, un botaniste suédois date à laquelle elle fit son entrée en Europe. Les Chinois les cultivaient il y a 2.000 ans. Il se vend chaque année quelques 25 millions de pots

Cette tradition des chrysanthèmes remonte à la première guerre mondiale à l’armistice de 1918, où se développe la coutume d’orner les tombes des défunts avec des fleurs. La date de la fête des morts coïncidant avec le milieu de l’automne, car il fallait trouver une fleur en pleine floraison à cette période de l’année. Le chrysanthème fut alors largement employé et devint au fil des années un synonyme incontournable de la Toussaint car il fleurit tard dans l’année et peut résister à un gel modéré. Les chrysanthèmes que nous connaissons actuellement ressemblent peu à l’espèce d’origine qu’on retrouve à l’état sauvage qui ressemble à une marguerite (Glébonis Coronaria) et qui est de la même famille.

L’occasion aussi de rappeler ces merveilleuses paroles du poète, un certain Georges Brassens…

Avant d'aller conter fleurette
Aux belles âmes des damnées
Je rêve d'encore une amourette
Je rêve d'encor m'enjuponner
Encore une fois dire: "Je t'aime"
Encore une fois perdre le nord
En effeuillant le chrysanthème
Qui est la marguerite des morts

Georges BRASSENS
Le testament (1955)

Georges Cantin

Ambiance sixties

On peut même dire « seventies » ! Et pour rester français, tout simplement années 1960 – 1970. Pour cette semaine bleue 2017 la municipalité de Balaruc le Vieux avait invité l’excellent duo « Joue contre joue » et Aurélie et Jean Paul nous ont régalé avec un joli répertoire de la variété Française allant de Piaf à Michel Delpech, en passant par les grands de la chanson, Brel, Brassens, Ferré, Ferrat, Aznavour, Guichard, Hallyday, Bécaud et tant d’autres qui ont animé les bals et les fêtes de nos vingt ans. Le twist, le rock and roll, le slow ont résonné dans la salle polyvalente où une centaine de spectateurs étaient venus pour les écouter. Certains se sont même laissé prendre au jeu en investissant une piste improvisée ! Une quinzaine de résidents de l’Ehpad du Grand Chai avec leurs accompagnants n’étaient pas en reste, reprenant en chœur avec le public les refrains des chansons. Un bel exemple de communion des générations !

Après 2 h 30 de spectacle et un entracte avec le pot de l’amitié, l’après midi c’est terminée par les mots de remerciements de Norbert Chaplin maire de la commune et un gouter offert par le Grand Chai. On pouvait noter également la présence du Clic Géronthau, du Club des remparts, du rond point de l’amitié, le tout animé par Barbara et Geneviève, élues et en charge des affaires sociales et des festivités.

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
No images found.

Fête des Vendanges

On ne pouvait guère trouver mieux comme endroit, que l’ancienne cave coopérative de Balaruc le Vieux où trône maintenant sur le même emplacement la résidence pour personnes âgées le « Grand Chai » pour fêter les vendanges 2017 …

Une journée placée sous le signe de l’Espagne, avec la présence du « Coro Aficion » de Balaruc, sa chorale et ses danseuses Andalouses. Pour cette journée, le repas était constitué d’un excellent buffet campagnard servi à l’intérieur et sur la terrasse, et préparé par les deux chefs de l’établissement.

Parents et amis présents ont pu ainsi apprécier et partager le spectacle avec les résidents entourés de robes à volants et de costumes colorés au son des danses Sévillanes

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
No images found.

Le CORO AFICION prépare sa rentrée

Le CORO AFICION, chorale espagnole de Balaruc le Vieux prépare sa rentrée après un été bien rempli.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Groupe a en effet pu s'illustrer lors de ses participations aux Ferias d'Alès et de Béziers comme lors de diverses manifestations tout au long des mois de Juin, Juillet et Août.

La Chorale et ses Danseuses Andalouses se sont également produites à l'occasion de deux concerts donnés au Jardin de ST Adrien à Servian, faisant le plein de spectateurs à chaque fois. La fin d'année devrait être tout aussi riche en représentations avec de nouveaux projets qui s'annoncent.

Pour l'heure et après un peu de repos bien mérité, l'association sera présente lors du Forum des associations de Balaruc le Vieux le 4 Septembre où l' occasion lui sera donnée de présenter ses différentes activités, que ce soit le chant ou les danses sévillanes. Cela permettra pourquoi pas aux amoureux de cette culture espagnole de la rejoindre et à leur tour, faire partager cette passion commune pour les chants et danses d'outre- Pyrénées et en particulier d'Andalousie.

Dés la reprise, le groupe reprendra ses activités tous les lundis à la salle polyvalente. De 15 h à 17 h auront lieu les chants.

De 17 h a 18 h 30 initiation a la Sévillane.

De 18 h 30 à 20 h 30 les chorégraphies de danses sévillanes pour les plus aguerris.

Contacts : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel : 06 50 27 73 12 ou 07 61 12 33 68

Magnifiques XXème Médiévales…

C’est sous un soleil radieux, et une petite brise marine, que les vingtièmes fêtes médiévales de Balaruc le Vieux se sont déroulées les 22 et 23 juillet dans une chaude ambiance moyenâgeuse. Taverne, échoppes avec les artisans et les produits du terroir de toutes sortes, démonstrations de fauconnerie, de combats d’épées, de tours de magie, l’intronisation par la commanderie des torsades de Frontignan, sans oublier les musiques, les cornemuses les tambours, défilés costumés en tous genres, visites commentées du village, concert a l’église par Hortus Deliciarum, conférence sur les Templiers par Jeannine Redon historienne, chacun pouvait trouver son bonheur pendant ces deux jours de quoi se restaurer, visiter ou s’amuser tout simplement. A noter la sympathique visite de François Commeinhes président de l’agglomération et sénateur maire de Sète, du nouveau député Nicolas Démoulin et des maires de Bouzigues, et de Poussan.

Il faut aussi remercier tous ceux qui se sont investis et quelquefois pendant toute l’année dans cette fête annuelle du village, à commencer par les élus et les personnels de la Mairie, car ils sont présents sur place pour rendre cette fête de plus en plus populaire, on a même pu en voir certains jouer dans une saynète humoristico-médiévale ! Tout est gratuit, des jeux pour enfants jusqu’aux spectacles présentés, l’entrée de la fête est libre, et si le parking est quelquefois difficile à certaines heures, il est aussi gratuit, c’est assez rare, et cela mérite d’être souligné… La police municipale et la gendarmerie étaient bien visibles, les agents de sécurité aux entrées aussi, sans oublier les personnels de la croix rouge.

Pour clôturer, un magnifique feu d’artifice a été tiré de la crique de l’angle au bord de l’étang de Thau, digne de ce XXème anniversaire avec un bal sur les remparts pour clore ces deux jours de fête.
Vous avez raté les médiévales cette année ? Alors rendez-vous les 21 et 22 juillet 2018… Les fêtes médiévales de Balaruc le Vieux c’est comme le bon vin elles s’améliorent chaque année et sans modération !

Georges Cantin

Cliquez sur une photo pour l'agrandir
No images found.

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations