Balaruc les Bains

Nouvelles directives du gouvernement pour le COVID


28 novembre : Allègement du confinement
  • Maintien du système d’attestation dérogatoire pour les déplacements impérieux avec maintien du télétravail quand cela est possible ;
  • Autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00 ;
  • Autorisation des activités extra-scolaires en plein air ;
  • Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 21h00 dans le cadre d’un protocole sanitaire strict dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques.
15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour)
  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;
  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;
  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.
20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent
  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;
  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.
Les déplacements restent donc fortement contraints jusqu’au 15 décembre et l’attestation obligatoire pour toutes les sorties du domicile

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.
 
 

Le déficit de précipitations exceptionnel provoque un inversac qui à l’origine des remontées d’eau qui ont provoqué des inondations chez les particuliers

Le déficit de précipitations enregistré sur le bassin de Thau depuis la fin de l’été (plus bas niveau depuis 1970) place le territoire dans une situation de sécheresse inédite en cette période de l’année. Vendredi dernier, cette sécheresse conjuguée à une tempête marine qui a provoqué une surcote de 30cm a déclenché un inversac sur l’aquifère souterrain du karst pli Ouest.

L’inversac est une intrusion d’eaux saumâtres dans un aquifère. Sur le bassin de Thau, il se produit via la source sous-marine de la Vise, située à 28 mètres de profondeur au large de la presqu’île de Balaruc-les-Bains. L’abaissement de niveau de l’eau dans l’aquifère permet à l’eau en provenance de la lagune de pénétrer à l’intérieur. aiiiCapture

Ce phénomène bien connu des scientifiques et de la population ne s’était pas produit depuis 2014. Il est à l’origine des remontées d’eau qui ont provoqué des inondations chez les particuliers sur la commune de Balaruc-les-Bains.

Les équipes du SMBT et du BRGM à pied d’oeuvre

Durant les prochaines semaines, les équipes du SMBT et du BRGM seront à pied d’œuvre pour suivre l’évolution de la situation. Un comité de suivi va être mis en place sous l’égide de l’Etat en relation avec Sète agglopôle Méditerranée et la ville de Balaruc-les Bains.

Pour rappel, l’aquifère du pli Ouest fait l’objet d’un programme de recherches multi partenarial d’envergure baptisé Dém’eaux. Lancé en 2017 sous le pilotage du BRGM, ce programme, inscrit au plan Etat-Région, vise à mieux connaître le fonctionnement du karst pli Ouest afin d’anticiper ce phénomène d’inversac et de mettre en place un outil de gestion des eaux souterraines intégrant l’impact des prélèvements mais aussi des changements globaux comme le dérèglement climatique.



Légende photo : La source sous-marine de la Vise jaillit à 28 mètres de profondeur dans la lagune de Thau. (Crédit photo : BRGM)

Réouverture de la Médiathèque de Balaruc-les-Bains

 mediatheque de balaruc
À partir du samedi 28 novembre, et uniquement pour les prêts et retours de documents, la Médiathèque de Balaruc-les-Bains vous accueillera aux horaires habituels :
 
Mardi : 9h-12h30 et 14h-17h30
 
Mercredi : 10h-12h30 et 14h-18h
 
Jeudi : 14h-17h
 
Vendredi : 9h-12h30 et 14h-17h30
 
Samedi : 10h-12h30 et 14h-17h
 
Nous attendons votre visite !!

Un colis pour Noël par Eddy Dorléans

Publication d'Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et également sur Facebook "Eddy Dorléans"
 
L'année 2020 aura été une année particulière pour nous tous et pour beaucoup une année difficile. Cette période aura vu naître de nombreuses initiatives solidaires portées par des associations, des institutions mais aussi et surtout par des particuliers.  J' ai pu, pendant le 1er confinement, compter sur beaucoup d'entre vous pour venir en aide en faisant des dons alimentaires aux étudiants confinés dans les cités universitaires de Montpellier, j'ai aussi pu compter sur vous après la catastrophe au Liban lorsque j'ai lancé une collecte de fournitures scolaires.
 
Et bien aujourd'hui encore j'ai besoin de vous !
 
En effet, le mois de décembre commence dans quelques jours et malgré les difficultés économiques, physiques ou morales que nous pouvons traverser nous aurons pour beaucoup d'entre nous la chance d'avoir notre famille autour de nous ou encore un toit sur la tête. En France en 2020 il y a encore des milliers de personnes dans nos rues. Nous en voyons, nous croisons parfois leurs regards et sommes parfois indignés de voir encore cela au 21ème siècle. 
 
J'ai donc réfléchi à une initiative pouvant "aider ou soulager" un instant les sans abris.
 
Je vous propose d'égayer un moment de leur vie en faisant un don. Je lance donc l'opération "UN COLIS POUR NOËL".
 
Le principe est simple, munissez vous d'une boîte (style boîte à chaussures, je me chargerai de l'emballage cadeau si nécessaire ) et mettez à l'intérieur :
- 1 vêtement chaud (bonnet, écharpe, gant, chaussette...)
- 1 produit de beauté (parfum...) ou 1 produit d'hygiène (gel douche, brosse à dent, dentifrice, déodorant, savon, coton tige...)
- 1 produit gourmand sucré ou salé (ne nécessitant pas de cuisson ni réchauffage)
- 1 produit utile ne nécessitant pas de pile ni d'électricité (lampe de poche, réveil, montre, radio...)
 
Et un dernier produit, qui me semble important, un produit culture ou loisir (livre, magazine de jeux avec stylo...)
 
Évidemment vous n'avez en aucun cas "l'obligation" de mettre la totalité des produits dans ce colis de Noël. Il faudra juste préciser sur le colis si il est dédié à un homme (H), une femme (F) ou les 2 (M).
 
Les colis seront distribués la semaine de Noël avec l'aide d'une association de Montpellier.
 
Comme d'habitude je suis joignable en message privé, par mail, ou SMS. Je compte sur vous et ils comptent sur nous... Eddy Dorléans 

Cure de jouvence du parking de la Cible (2)

Les travaux de réaménagement de l’aire de stationnement de la Cible démarrent dès ce lundi 23 novembre.

Une des actions du plan de gestion du massif de la Gardiole consiste en la requalification des entrées de site du massif en termes de stationnement. En ce sens l’agglo va réaménager le parking dit de la Cible, du nom du moto-club et de son terrain de moto-cross, lieu de départ de nombreuses balades en garrigue.

La recomposition de l’espace prévoit tout d’abord la création d’une aire de stationnement naturelle non bitumée de 104 places.Décaissement, remblais et implantation d’éléments minéraux pour délimiter les places de stationnement sont au programme de cette première phase de travaux qui commence ce lundi 23 novembre et sera réalisée d’ici à la fin de l’année 2020.

Puis, au premier trimestre 2021, un aménagement paysager sera créé à l’intérieur et en bordure de l’aire de stationnement. Les essences végétales telles que frênes à fleurs, érables de Montpellier, pins parasol, oliviers, arbousiers, pistachiers, cistes cotonneux, romarins… viendront verdir l’ensemble. Une aire de pique-nique avec des tables en bois invitant les usagers à un moment de détente sera également positionnée sur le côté du parking et 1 range vélo permettra de garer les 2 roues non motorisés en toute sécurité.

Zone commerciale de Balaruc : l’agglopôle lance une enquête publique

Le projet de requalification et d’extension de la zone commerciale de Balaruc sur les communes de Balaruc-les-Bains et Balaruc-le-Vieux porté par Sète agglopôle méditerranée est soumis à la procédure d’enquête publique qui se déroulera du lundi 30 novembre 2020 dès 9h au lundi 4 janvier 2021 à 17h, soit durant trente-six jours consécutifs.

Le commissaire enquêteur désigné par le tribunal administratif de Montpellier pour conduire cette enquête est Monsieur Vincent RABOT.
La personne responsable du projet auprès de laquelle des renseignements pourront être demandés à Sète agglopôle méditerranée est Monsieur Christophe Douillard, adjoint au chef de
service aménagement, joignable au 04 67 46 47 48.CENTRECapture

Pendant toute la durée de l’enquête, le dossier sera déposé et consultable en :

Le public pourra déposer ou transmettre ses observations et propositions durant toute la durée de l’enquête, soit du lundi 30 novembre 2020 à 9h au lundi 4 janvier 2021 à 17h :

  • sur les registres d’enquête déposés en mairies de Balaruc-les-Bains, siège de l’enquête, et de Balaruc-le-Vieux suivant les horaires d’ouverture précités
  • par voie postale au commissaire enquêteur qui les annexera dans les meilleurs délais au registre après les avoir visées, à l’adresse suivante : Monsieur Vincent RABOT, commissaire enquêteur – «Enquête publique Zone commerciale de Balaruc» – Mairie de Balaruc-les-Bains – Avenue de Montpellier – 34540 Balaruc-les-Bains
  • par voie électronique sur le site internet comportant le registre dématérialisé ==> https://www.registre-dematerialise.fr/2104
  • auprès du commissaire enquêteur qui recevra, en personne, les observations et propositions du public lors de ses permanences :
Lieu Date Horaires
Mairie de Balaruc-les-Bains lundi 30 novembre 2020 de 9h à 12h
Mairie de Balaruc-le-Vieux vendredi 11 décembre 2020 de 8h30 à 12h30
Mairie de Balaruc-le-Vieux  lundi 21 décembre 2020 de 14h à 18h
Mairie de Balaruc-les-Bains  lundi 4 janvier 2021  de 14h à 17h
  • sur rendez-vous auprès du commissaire enquêteur pour toute personne qui en fera la demande dûment motivée

Les mesures d’hygiène et de distanciation sociale prévues dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 devront être respectées.

Toute personne pourra prendre connaissance du rapport et des conclusions motivées du commissaire enquêteur, sur rendez-vous, à la préfecture de l’Hérault (direction des relations avec
les collectivités locales, bureau de l’environnement) ainsi qu’en mairies de Balaruc-les-Bains et de Balaruc-le-Vieux pendant une durée d’un an à compter de la clôture de l’enquête publique. A l’issue de l’enquête publique, le préfet pourra déclarer d’utilité publique le projet de requalification et d’extension de la zone commerciale de Balaruc sur les communes de Balaruc-les-Bains et de Balaruc-le-Vieux.

Sète agglopôle méditerranée réactive son "Fonds d’Urgence Spécifique"

Sète agglopôle méditerranée réactive son "Fonds d’Urgence Spécifique" pour attribuer une aide forfaitaire unique de 2 000 € aux indépendants et TPE de moins de 10 salariés, soumis à une fermeture administrative.
En parallèle, l'agglopôle poursuit sa contribution au "fonds de relance régional L’Occal", en faveur du commerce, de l’artisanat, du tourisme, de la culture et de l’évènementiel.

En ce mercredi 11 novembre 2020

 Nouveau logo : dans le respect de la tradition — Le Souvenir FrançaisUne fois de plus, cette année, les circonstances sanitaires n'ont pas permis un rassemblement populaire pour le traditionnel défilé du 11 novembre partant de la mairie de Balaruc-les-Bains.
 
Mais n'oublions pas l'importance de cette date.
 
Le cessez-le-feu est effectif à 11 heures entraînant dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons et annonçant la fin d'une guerre qui a fait pour l'ensemble des belligérants plus de 18,6 millions de morts, d'invalides et de mutilés, dont 8 millions de civils,
 
Depuis 2012, le 11 novembre rend aussi hommage à ceux morts pour la France en Opération Extérieure (OPEX). Ils sont, au 29 octobre 2020, au nombre de 765.
 
"Que les uns, qui ne savent pas, apprennent ; que les autres, qui savent, se souviennent"...
 
 

Fermeture des Thermes de Balaruc-les-Bains

thermes_signature_web

Suite aux dernières annonces du Président de la République, un deuxième confinement national a été décrété en raison de l’aggravation de l’épidémie de COVID-19 à partir du jeudi 29 octobre à minuit.

Les Thermes de Balaruc-les-Bains, malheureusement visés par ce confinement, ont dû fermer leurs portes à partir du jeudi 29 octobre.

Ainsi, l’intégralité des activités a été interrompue à partir du jeudi 29 octobre à 20H00, alors que quelques 2300 curistes étaient encore présents dans la station.

De même, le spa thermal « O’Balia » et les boutiques « Balaruc-les-Bains Cosmétique » ont également fermé leurs portes à cette date.

Désormais, l’établissement thermal organise la mise en veille des installations et traite avec la plus grande attention les interruptions de cure : rappel de curistes présents au moment de l’arrêt des soins ou ceux ayant prévu une cure avant la fin de la saison 2020.

La société qui gère les thermes de Balaruc-les-Bains, déjà ébranlée par le 1er confinement du mois de mars dernier, avait tout mis en œuvre pour adapter son activité aux exigences sanitaires qu’imposait ce contexte de pandémie. Dès la réouverture à la mi-juin 2020, une charte sanitaire, déployée en partenariat avec les médecins thermaux et validée par l’ARS, assurait aux curistes accueillis au sein de l’établissement thermal, ainsi qu’aux clients du SPA thermal, des soins dispensés en toute sécurité.

Pour l’exercice 2020, la société publique locale des thermes de Balaruc-les-Bains affichera vraisemblablement un déficit de plus de 8 millions d’euros, sans compter les impacts sur l’économie locale très dépendante de l’activité thermale. Sur le plan de l’emploi, les thermes génèrent près de 1031 emplois directs et 2000 emplois induits sur le territoire de l’agglomération.

L’arrêt des activités a eu pour conséquence directe la mise en chômage partiel de la très grande majorité des 430 salariés. Dès à présent, la direction se concentre sur la mise en œuvre d’un plan de sauvegarde de l’activité thermale.

La reprise est l’enjeu numéro 1 pour la saison 2021 dans un contexte d’incertitude quant à l’évolution de la situation sanitaire pour les mois prochains.

Plus que jamais, la confiance et les témoignages de satisfaction des curistes encouragent la direction des Thermes à œuvrer encore et toujours pour plus d’excellence dans l’accomplissement de ses missions.

CONTACT PRESSE : SPLE Thermes de Balaruc-les-Bains.

L’agglopôle et ses élus en première ligne pour soutenir l’économie locale

Comme il s’y était engagé lors de la séance du Conseil communautaire de jeudi 5 novembre dernier, François Commeinhes a présenté en ce début de semaine, aux acteurs locaux, le plan de soutient porté par Sète agglopole méditerranée et destiné aux commerces et entreprises du territoire.ECOPCapture

 Il a ainsi rencontré successivement, au côté de Jean-Guy Majourel, Vice-président de l’agglopôle délégué à l’économie, les représentants de l’Office de Commerce – Archipel de Thau, puis les élus à l’économie du territoire et les représentants des associations de commerçants pour présenter les mesures suivantes :

  • L’agglopôle relance son fonds d’urgence pour les 14 communes du territoire en faveur de toutes les structures commerciales de moins de 10 salariés frappées de fermeture administrative (dont le chiffre d’affaires est inférieur à 500.000€) et dégagé une enveloppe conséquente de 2 M€. Il s’agit de pouvoir leur attribuer au plus vite une aide forfaitaire spécifique de 2.000 €.
  • L’agglopôle poursuit sa contribution à hauteur de 5M€ au dispositif de relance régional L’OCCAL. Les formes de cette aide, qui a été prolongée jusqu’au 31 janvier 2021, ont évolué. Elle pourra bénéficier également à tous les artisans (et pas seulement ceux recevant du public), toutes les activités commerciales, activités liées au sport, aux loisirs, à l’événementiel, au tourisme. Cette aide peut par exemple prendre en compte les charges dues au titre des loyers.
  • Enfin, et afin de soutenir et relancer le commerce « de cœur de ville »,  des opérations de relances de la consommation par « cagnottage » seront également mises en œuvre dès la réouverture des commerces. Les consommateurs se verront rem­boursés par le biais de l’application mobile « Keetiz* », 20% de leurs achats (sur les 100 premiers euros) dépensés chez les commerçants et restaurants des coeurs de vil­les des 14 communes de Sète agglopôle méditerranée. SAM a voté à l’unanimité, lors du conseil communautaire du 5 novembre, une subvention de 200.000€ à l’Office de Com­merce pour le déploiement de cette opération (en partenariat avec la CCI et les associations de commerçants), qui vont générer automatiquement au minimum 1M€ de recettes chez plus de 1.900 commerces référencés gra­tuitement. Une manne financière importante et bienvenue en cette période cruciale de fin d’année, durant laquelle ils réalisent en moyenne plus d’un quart de leur chiffre d’affaires annuel. Ce sera aussi une augmentation réelle du pouvoir d’achat des consommateurs également impactés par la crise et parfois le chômage partiel.

François Commeinhes a rappelé que « chaque mairie est actuellement pleinement mobilisée pour accompagner les commerçants, en n’hésitant pas à réorganiser les services municipaux autant que nécessaire, pour référencer les professionnels poursuivant une activité en ligne, lancer une campagne de promotion pour fédérer la population autour de cette dynamique, ou, comme cela a été fait à Sète exonérer les redevances d’occupation du domaine public des commerçants ».

 « Chaque initiative novatrice mise en place par les communes sera la bienvenue et la mise en commun des ressources sur notre territoire nous aidera à surpasser cette crise sanitaire, qui se transforme inévitablement en crise économique. Une situation qui engage notre responsabilité d’élus ».

 Comme en mars dernier, Sète agglopôle méditerranée demeure aux côtés des communes qui la composent et avec les différents partenaires institutionnels, l’une des premières agglomérations en délais comme en moyens déployés, à se mobiliser pour soutenir les acteurs locaux.

Le CCAS de Balaruc-les-Bains mobilisé auprès des plus fragiles

Le CCAS mobilisé auprès des plus fragiles

En cette période de confinement, l’ensemble des services du CCAS reste ouvert au public mais sur rendez-vous.

Le Service « Séniors » maintient l’ensemble de ses prestations à destination de ce public : aides à domicile, téléalarme et portage de repas.
Le Service « Social » poursuit lui aussi sa mission de service au public dans l’accompagnement aux démarches sociales, la domiciliation, l’aide alimentaire et les dossiers logements. « Les permanences sont interrompues mais les personnes qui le nécessitent, après contact avec nos agents sociaux, peuvent bénéficier d’un rendez-vous » explique Geneviève Feuillassier, adjointe au maire en charge de l’action sociale. « L’accueil du service social balarucois, qu’il soit téléphonique ou physique, est maintenu. Bien entendu en cette période de confinement, nous invitons les personnes à privilégier en première instance, les contacts téléphoniques vers notre accueil, afin d’éviter tout déplacement inutile. »
Le CCAS a réactivé la campagne d’appel hebdomadaire en faveur des personnes isolées identifiées sur nos listings du plan canicule ou du Plan Communal de Sauvegarde.
Tous les agents du CCAS sont mobilisés pour accompagner au mieux la population dans cette nouvelle étape.


Accueil CCAS : 04 67 80 79 46