Vic la Gardiole

Le Mammobile à Mireval jeudi 18 janvier

Le Mammobile, en vue du dépistage du cancer, sera à Mireval,

le jeudi 18 janvier de 9 heures à 18 heures,

près de la caserne des pompiers,.

Il reçoit toutes les femmes de 40 à 74 ans.

Loto chaleureux sous un jour pluvieux

 

Ce dimanche 7 janvier, le beau temps n'était pas au rendez-vous et pourtant une ambiance chaleureuse régnait dans la salle des fêtes de Vic la Gardiole pour ce loto organisé par le CCAS, soutenu par deux associations vicoises, Vic Info Convivialité (V.I.C.) et le Club Taurin.

La salle était comble. Petits et grands écoutaient consciencieusement les numéros annoncés pour placer les jetons dans le but de décrocher la fameuse quine ou le carton plein. Il faut dire que de nombreux lots attendaient les heureux gagnants.

              

           Madame le maire au fond veille sur le tirage                                                                      Patience pour la quine!

 

Les gâteaux et crêpes de Vic Info Convivialité et les boissons proposées par le club Taurin furent bienvenus pour restaurer ce petit monde pendant la pause.

              

                                Accueil par le CCAS                                                                                 Vic Info Convivialité et ses gâteaux

 

Les fonds récoltés seront versés dans la caisse du Téléthon puisque ce loto clôturait le téléthon 2017 à Vic la Gardiole.

 

S.V.R.

Atelier de dégustation de vins aux Amis Vicois

C'est à une dégustation de vins en bonne et due forme à laquelle nous ont conviés les Amis Vicois, ce vendredi 15 décembre 2017.
Le maître de cérémonie n'était autre que le très professionnel Benoît Blancheton, œnologue connu et reconnu.

Pour cette soirée, le choix était fait d'adopter une philosophie écologiste. En effet la viticulture a malheureusement contribué, ces dernières décennies à la pollution de notre environnement, à dégrader la santé des viticulteurs et celle des riverains des vignes. C'est pourquoi, de plus en plus de vignerons et d'amateurs de vins,  se tournent vers la viticulture certifiée bio: les seuls entrants chimiques autorisés sont le soufre et le cuivre. De plus, lors de la vinification, certains additifs sont généralement de mise, comme les sulfites.
Ce soir, exigence maximum du respect de l'environnement, il ne sera question que de vins dits"naturels", issu d'une éthique sans faille. Pour cela, Benoît Blancheton a trié sur le volet cinq bouteilles de vignerons, de vigneronnes particulièrement exigeants. Il s'agit de vins répondant aux exigences de la bio-dynamie: produire en qualité et en quantité ce que la nature permet de mieux, tout en préservant la nature pour les générations futures.
Pour certains, on va encore plus loin, avec des principes vegan: par exemple pas de blanc d'œuf pour clarifier le vin.

Une vingtaine de "dégustateurs stagiaires" ont pu s'initier aux différentes étapes de la dégustation, dans le sérieux et la décontraction.

  • 2017 - 12 - dgustation - 1
  • 2017 - 12 - dgustation - 10
  • 2017 - 12 - dgustation - 2
  • 2017 - 12 - dgustation - 3
  • 2017 - 12 - dgustation - 5
  • 2017 - 12 - dgustation - 6
  • 2017 - 12 - dgustation - 7
  • 2017 - 12 - dgustation - 8
  • 2017 - 12 - dgustation - 9
  • 2017 - 12 - dgustation -4

D'abord la robe, qui peut être colorée, intense ou non, limpide ou pas. Il faut aussi voir si le vin fait des "jambes" sur le verre, c'est à dire s'il est gras: cela augure bien de sa longueur en bouche. Ne pas oublier le disque, en levant le verre!

Vient ensuite le nez: il faut, avec l'allure auguste et concentrée prendre le pied du verre entre pouce et index, donner deux ou trois tours au vin, puis humer...et laisser parler l'imagination. L'odeur peut être fruitée (agrumes, fruits macérés, fruit rouges, pomme verte), ou bien florale ( violette, vanille). On a pu sentir aussi des épices, du cacao, de la réglisse, du gingembre. On ne confondra pas la netteté d'une odeur avec son intensité. A ce stade, on peut déjà noter des qualités, comme la complexité, la richesse, voire des défauts (odeurs peu agréables). Ne pas rater le côté "pierre à fusil", cette odeur minérale, entre la peau de poulet grillée, l'odeur des silex qu'on percute, et le jaune de l'œuf dur. Il peut y avoir aussi des parfums plus complexes, par exemple de viande, de cuir, de goudron, de pain grillé.
Après le premier nez, vient le deuxième nez, le troisième, nez, en agitant toujours plus fort son verre. Les premiers correspondent à des parfums plus légers, plus volatiles.

C'est alors, le moment tant attendu, où on déguste en bouche: on ouvre la porte du goût. Bien sûr les quatre goûts de base, ceux de la langue: sucré(devant), salé et acide (sur les côtés), et au fond, en dernier l'amertume. Tout est à noter précisément.
Mais le vin doit ensuite être "grumé": on penche la tête en avant, on met la bouche en cul de poule, et on aspire de l'air. Cela fait remonter les parfums dans l'arrière bouche, dans les fosses nasales. Alors là le festival des qualificatifs peut commencer, du pétale de rose à la mangue, du goudron aux odeurs de sous-bois, de caramel au lait et au sel jusqu'au sucre candi.
Le dégustateur professionnel recrache ensuite la dose de vin dégusté.

Cinq bouteilles sont dégustées : deux blanc secs, deux rouges et puis les bulles (champagne). Chacun a en main son verre de dégustation officiel, celui de l'INAO (Institut National des Appellations d'Origine).
Pour commencer un muscat petit grains, bio, de chez Gérard Bertrand, produit dans le Gard, grand terroir de ce cépage. C'est un blanc très jeune, de l'année, riche en acidité, très peu sucré. Un vin qui promet de murir dans l'année qui vient.
Puis vient un vin de Chardonnay, de la région de Limoux, grand terroir de Chardonnay, élevé en barrique. Une robe somptueuse pour ce domaine de l'Aigle, jaune avec des reflets verdâtres, et un bouquet complexe. De belles jambes: ce vin "mouille" le verre. Il est riche en glycérols, qui vont nous tapisser le palais, promesse de longueur en bouche.
Ensuite un rouge multi-cépages de chez Janiny (Saint Bauzille de la Sylve), jeune, complexe, dynamique. Un bouquet riche.
La quatrième bouteille est un rouge de La Sauvageonne, de Saint Jean de la Blaquière. Un grand cru, produit sur une grand terroir, celui des terrasses du Larzac. Une longueur en bouche exceptionnelle (caudalie d'au moins quinze secondes). Une générosité exceptionnelle également. De la violette, du pétale de rose, du gingembre...Myriam qui est originaire de Saint-Jean a même reconnu l'odeur du crottin de son cheval...mais ça, c'est subjectif.
La dernière bouteille est un Champagne naturel de Françoise Bedel. Un nez de pomme verte, une bulle d'une grande finesse et d'une grande densité. Un produit rare, d'une vigneronne amoureuse de la nature et du vins.
  • 2017 - 12 - bouteilles - 1
  • 2017 - 12 - dgustation - 2
  • 2017 - 12 - dgustation - 3
  • 2017 - 12 - dgustation - 4
  • 2017 - 12 - dgustation - 5

Il est à noter que les dégustations sont accompagnées d'eau, de pain et de fromage, genre Emmental., afin de "se refaire le palais"
Autre aspect des choses, ces dégustations sont aussi accompagnées de bonne humeur. La compagnie rassemblée par les Amis Vicois ne manque ni d'humour, ni d'esprit, ni de sérieux, et c'est dans la détente et le professionnalisme que s'est déroulée cette conférence dégustation.

La soirée s'est poursuivie, comme à l'accoutumée avec les amis vicois, par un buffet généreux et de qualité où foie gras, petits fours salés et sucrés étaient au rendez-vous.
En guise de récompense, la vigneronne vicoise Florence Monferran, sur le domaine des Clos de Miège, nous a fait savourer son dernier nectar: Prima Ora.
Il s'agit d'un Vin Naturellement Doux, d'un bouquet explosif, exceptionnel, produit avec des soins intensifs, manuels, en très petits rendements, sans aucune mécanisation, en poussant à l'extrême les idées de la biodynamie.
Ces vins s'inspirent de recettes moyen-âgeuse, car Florence Monferran est d'abord une historienne passionnée de l'histoire locale de la viticulture depuis les romains. C'est elle également qui a été à l'origine de Terre Apiane, une association de viticulteurs sur Mireval, Vic et Frontignan, promouvant le terroir muscatier local.
 

Ce fut une soirée d'apprentissage chaleureuse et conviviale. Merci aux organisateurs et aux sérieux" stagiaires" ayant participé!

RR

Accident: série noire à Vic

C'est la deuxième voiture à finir dans l'étang, en moins d'une semaine, au même endroit.  Ces accidents se sont produits les 11 et 15 décembre, à l'entrée de Vic la Gardiole, juste après avoir quitté la 114, filant vers les Aresquiers, et après avoir franchi le pont sur la voie ferrée. Le secteur n'est pourtant pas réputé accidentogène. La chaussée en état. Les signalisations horizontales et verticales très claires. De plus, le Conseil Départemental vient tout juste de faire des signalisations supplémentaires de sécurité, pour le passage du pont: limitation de vitesse à 70km/h, marquage au sol d'une bande cyclable, bandes sonores.
Si la première voiture est sortie seule de la route, en arrivant sur Vic, lundi, pour le second accident, il semble bien qu'un véhicule arrivant à Vic ait percuté le véhicule sortant, qui s'est trouvé propulsé en contrebas.
Aucun blessé à signaler. Seulement quelques contusions et le choc psychologique, pour les victimes.  Des dégâts matériels importants, les véhicules tombant 2 mètres en contrebas, dans l'étang sont détruits.
Ces accidents nous rappellent qu'il n'est jamais anodin de prendre une voiture: ce n'est pas un jeu, et la liberté qu'elle nous procure est strictement encadrée. Les routes sont des lieux publics jamais exempts de danger potentiel.  Pour rester en sécurité on doit rester prudent et vigilant. Il faut respecter les signalisations et les limitations de vitesse. A chaque fois des victimes innocentes sont à déplorer.
Notons aussi que cette petite route qui traverse des paysages magnifiques et préservés est sinueuse. Après l'accotement, la roue mord dans le fossé, et c'est assurément la sortie de route, donc la voiture dans l'étang, en quelques fractions de secondes.

RR

nombreuses festivités pour ce Noël 2017

 

 DU VENDREDI 22 à 17H AU DIMANCHE 24 à 16H MARCHE DE NOEL

Le week-end de Noël, ne manquer pas d'aller flâner dans ce traditionnel marché de Noël organisé par la municipalité. Le Père-Noël sera présent, cette année dans son chalet, les producteurs locaux vous proposeront leurs produits de qualité, de quoi faire les derniers cadeaux.

 

VENDREDI  22: à 20H Jazz manouche avec CADILLAC SLIM, ce duo revisite le répertoire cher à Django Reinhardt en rajoutant leur touche de sensibilité.

SAMEDI 23:  14H30 à 16H30 CALYPSUD STEELSBAND, groupe d'ensemble de percussions de Montagnac  qui vous réchauffera  sur des rythmes variés alliant musique française et caribéenne.
SCULPTURE DE BALLONS de 15 à 17H: Les petits seront ravis de retrouver ce sculpteur original  qui les émerveillent avec ses ballons transformés en animal ou en objets qu'affectionnent les enfants. Puis à 17 h à la salle des fêtes, ce sera POUSSY ET LE CIRQUE qui réjouira  les enfants.

Ce spectacle, conte musical interactif, écrit par Bruno Barkats sera joué par Simon Sacco, à la fois comédien, chanteur et musicien. Nul doute que les grands apprécieront également cette prestation.

DIMANCHE à 11H CONCERT: Le guitariste montpellierain PHILIPPE LAFON et MARC RAYNAUD ne manqueront pas de vous régaler avec des sons mêlant blues, swing et chansons françaises.

PROFITEZ BIEN DE CES FESTIVITES ET JOYEUSES FETES!

 Sylvie Vimont Rispoli

Téléthon 2017 à Vic

 

Comme à l'accoutumée, les associations vicoises sont nombreuses cette année à participer au Téléthon 2017 organisé par la municipalité. Les animations s'étaleront sur plusieurs jours du 8 décembre 2017 au 7 janvier 2018.

 

 

VENEZ NOMBREUX POUR SOUTENIR CETTE INITIATIVE

S.V.R.

Retour à la semaine de quatre jours à la rentrée de septembre 2018

 

 

La décision a été prise à l'unanimité lors des derniers conseils d'école en élémentaire et en maternelle. Une réunion avait lieu ce lundi 27 novembre à 18h30 à la salle des fêtes de Vic La Gardiole pour donner des précisions aux parents sur la nouvelle organisation scolaire.

Madame Laeticia Savey adjointe à l'enfance jeunesse et aux affaires scolaires expliquait qu'il aurait été, de toute façon, financièrement difficile de maintenir les T.A.P.(temps d'activités périscolaires), étant donné le désengagement de l'état: suppression de l'aide de 85 euros par enfant et par an et gel des contrats aidés.

Néanmoins, Monsieur Christophe Bruguier, directeur du service enfance jeunesse et responsable du périscolaire, ne cacha pas son contentement face au retour de l'ancienne organisation qui permet une meilleure gestion du temps du soir. De plus, la journée complète du mercredi en périscolaire est plus facile à organiser surtout en maternelle ; en effet  l'après-midi seul,  amputé de la sieste ne permettait pas d'offrir le maximum aux enfants.

La tarification de l'accueil, liée au quotient familial, ainsi que l'amplitude d'ouverture de 7h30 à 18h30, resteront inchangées

Nouveaux horaires rentrée de septembre 2018

Maternelle Matinée 8h40 11h50
Maternelle Après-midi 13h40 16h30
Elémentaire Matinée 8h30 12h
Elémentaire après-midi 14h 16h30

 

S.V.R.

Les amis vicois une association qui bouge!

 

 

Aux Amis Vicois, on ne s'ennuie pas. Le programme de la saison 2017-2018 est au moins aussi ambitieux et éclectique que celui de l'année précédente. Cette saison avait commencé très fort avec Les médiévales le 16 et 17 septembre dernier, une grande première à Vic la Gardiole. La fête fut chaleureuse et riche avec avec les fauconniers, druides,épéistes, musiciens, chanteurs et danseurs qui ont animés ces journées ; de nombreuses échoppes artisanales jalonnaient les rues du vieux village revenu quelques siècles en arrière. Le pari de cette première édition des médiévales était gagné grâce au dévouement des organisateurs et de tous les amis vicois qui se sont impliqués mais aussi à la subvention supplémentaire octroyée par la mairie qui a soutenu le projet. 

Les médiévales 2017

 

                        

                         

Les amis vicois aiment bouger, les membres du bureau ne manquent pas de ressources pour trouver et proposer de nombreuses sorties à des prix accessibles ; en ce début novembre,c'était un voyage culturel de 4 jours en Catalogne qui était proposé. La prochaine sortie aura lieu le samedi 16 décembre au Perthus. Pour 2018, une visite de la grotte Chauvet en Ardèche aura lieu en mars suivie en avril d'une visite guidée de la ville d'Arles. La superbe croisière de 8 jours en Méditerranée au mois de mai est déjà complète!
Mais vous pourrez encore bouger fin mai au cours d'une journée de plein air dans les gorges de l'Hérault ou -si vous aimez vous aventurer dans la nuit- participer à la marche des lucioles le 29 juin.

Néanmoins, si vous préférez ne pas vous éloigner de ce charmant village de Vic la Gardiole où il fait bon vivre, Les Amis Vicois proposent de nombreuses activités régulières réservées aux adhérents:
Le lundi après-midi, vous pouvez vous initier à l'informatique et le vendredi après -midi à la peinture. Les amateurs  de cartes se retrouvent le mercredi après -midi pour le tarot et le jeudi après-midi pour la belote. Ces activités ont lieu dans le local de l'association à la maison des associations de Vic à l'étage à droite.
 Il y a aussi des marcheurs aux amis vicois: le lundi matin, c'est la randonnée guidée par Lionel le plus souvent sur la Gardiole, puis le mercredi une marche plus à plat, la balade à Jean-Claude. Il y a aussi depuis peu un atelier de danses traditionnelles animé par Frédéric Crespo le lundi tous les 15 jours de 19 à 20h30 à la salle des fêtes de Vic.


Deux spectacles  ouverts à tous sont programmés pour la saison: en février 2018 la troupe Mixit de Montpellier jouera Le Bourgeois Gentilhomme et en avril, c'est Cécile Veyrat qui interprétera Barbara.
Des conférences internes peuvent être organisées par et pour les adhérents mais elles sont limitées en nombre car elles ont lieu dans le local de l'association. Prochainement, Antoine Blancheton oenologue animera une soirée sur le thème"apprendre et apprécier le vin".

Catalogne en novembre 2017: Stiges et Taragonne

   

Cette association vicoise existe depuis 2009. Forte de ses 230 adhérents, elle participe largement à la vie citoyenne en faisant du lien social. Sa devise "Profitez de l'instant présent" n'est pas un vain mot. Toutes les animations ou activités ont lieu dans l'échange et la bonne humeur et se terminent souvent autour d'un verre de l'amitié ou d'un repas. l'adhésion annuelle est de 13 euros.

 Le local est ouvert le lundi de 14 à 17h et du mardi au vendredi de 9h15 à 12h et de 14 à 17h.  N'hésitez pas à vous y rendre pour vous renseigner, vous y serez reçus en toute convivialité. Vous pouvez aussi consulter notre site internet lesamisvicois.fr ou notre page Facebook

                               Sylvie Vimont Rispoli

LA MOBILISATION CONTINUE A LA CRECHE

Le personnel de la crèche avec les enfants,  Madame le maire et son adjointe à droite

Ce matin du 10 novembre, le personnel de la crèche de Vic la Gardiole et des parents étaient réunis autour d'un café Noir ou d'un thé Noir pour une nouvelle "JOURNEE NOIRE DES ASSOCIATIONS" en présence de Madame Magali Ferrier maire de Vic la Gardiole et de Madame Laeticia Savey, adjointe à l'enfance jeunesse et aux affaires scolaires.

Cette mobilisation fait suite à la première journée noire des associations qui avait été organisée le 18 octobre dernier par le Collectif des Associations Citoyennes pour protester contre la suppression de 150 000 contrats aidés dès cette année et 110 000 de plus l'année prochaine. La crèche de Vic est particulièrement touchée par cette mesure puisqu'un poste a déjà été supprimé le mois dernier et un autre contrat aidé se terminant le 11 décembre prochain ne sera pas remplacé. Comme nous le disions dans notre précédent article, d'ici février 2018, c'est avec 3 postes en moins que la crèche devra fonctionner. Si avec un poste en moins comme aujourd'hui, la crèche vicoise arrive à fonctionner avec une surcharge de travail pour le personnel ; il est certain qu'avec trois postes en moins, il faudra rapidement diminuer la capacité d'accueil.

Depuis le 18 octobre, Madame Michèle Cabrol la directrice de la crèche et Madame Virginie Séguier son adjointe, n'ont pas cessé leur action avec le collectif 34 des crèches de l'Hérault. Après avoir alerté notre député Monsieur Nicolas Demoulin, elles ont écrit à Monsieur le préfet de l'Hérault et Madame Muriel Péricaud, Ministre du travail. Il semblerait que le bruit des multiples actions des collectifs soit arrivé aux oreilles de nos gouvernants. Il est peut-être question de réduire la saignée des contrats aidés.....Cela suffira-t-il à sauver toutes les associations qui en dépendent dont notre crèche vicoise qui fonctionnerait bien plus sereinement avec des emplois pérennes ?

Le personnel de la crèche, soutenu par les parents et la municipalité a bien l'intention de poursuivre la mobilisation. L'avenir de la crèche, c'est l'avenir de nos enfants et de la société de demain.

La prochaine réunion du Collectif d'Actions Citoyennes 34 aura lieu le 20 novembre à 19h30 à la Cimade à Montpellier.

Sylvie Vimont Rispoli

 

Voie Cyclable Vic - Mireval

 Sécurisation du carrefour pour les cyclistes.

Le carrefour de la D114 de Vic vers Frontignan-Plage/Les Aresquiers et de la D116 en provenance de Villeneuve-lès-Maguelone est actuellement l'objet d'une importante signalisation au sol. Il s'agit de faire coexister la circulation automobile avec le croisement d'une voie cyclable regroupant à la fois la Vélo Route 8 méditerranéenne,  la ViaRhôna, mais aussi faisant office de voie douce entre différents quartiers de Vic, situés de par et d'autre de la voie ferrée, reliant également Vic et Mireval, et enfin Villeneuve à la piste cyclable des Aresquiers. Le passage de ce carrefour impose en plus le passage du pont ferroviaire, pont construit en surélévation, avec un remblai qui cache la vue, et rend dangereux le franchissement.

La revendication d'un aménagement d'un passage piéton et cyclable sur le pont date de 20 ans, et la municipalité de Vic, en accord avec celle de Mireval, a décidé de relancer cette idée. Récemment une manifestation des usagers du vélo, et de leurs associations représentatives (La Roue Libre de Thau, VéloCité Grand Montpellier, Vélo du Pays de l'Or), a permis de faire émerger cette urgence de liaison douce.

Les conseillers du canton, Sylvie Pradeilles et Pierre Bouldoire ont récemment affirmé la nécessité de réaliser ces travaux avant la fin de l'année 2018, tout en s'engageant immédiatement pour des aménagements de sécurité provisoires, voir notre article.


A l'approche du pont, des bandes sonores au sol ont été réalisées, pour ralentir le flux routier. Des panneaux de rappel de la vitesse maximum, 70km/h ont été installés. Deux bandes sont peintes sur chaque bord de la chaussée, représentant des pictogrammes de cyclistes. Des damiers de peinture vertes signalent l'intersection des voies douces et des voies routières.

IL faut espérer que ces aménagements provisoires, en attendant le franchissement de la route et de la voie ferrée en voie propre pour les vélos, apporteront une amélioration quand à la tranquillité et la sécurité des cyclistes, et des piétons.

René Rispoli

LA CRECHE SE MOBILISE POUR SES EMPLOIS

 

Le 18 octobre avait  lieu la Journée noire des Associations.

Journée revendicative pour protester contre la suppression programmée des contrats aidés.

Sans aucune concertation avec les structures diverses concernées par cette mesure, le gouvernement prévoit de supprimer dès 2017,  150.000 contrats aidés et 110.000 en 2018 sans prévoir de solution de remplacement. Les associations sont particulièrement touchées par ces suppressions, pour les plus fragiles, c'est la mort annoncée. C'est le cas de la crèche associative "Chapi Chapo" de Vic la Gardiole qui emploie 4 contrats aidés sur 14 personnes travaillant dans cette structure. Outre les banderoles apposées sur les grilles de la crèche, le jeudi 18 octobre, le personnel était habillé en noir et les activités étaient réduites. Si les enfants ont été accueillis en toute sécurité, ils n'ont pas eu leurs ateliers habituels ; la cuisine était fermée: les plus petits ont mangé des petits pots et les plus grands un pique nique.

Les normes pour encadrer nos petits chérubins en crèche sont, fort heureusement, incontournables. 29 enfants sont accueillis à la crèche de Vic la Gardiole par 14 personnes. Par année civile,  ce sont environ 100 familles qui font appel à "Chapi Chapo". Un des contrats aidés se termine ce mois-ci, il ne sera pas remplacé ; tout comme ceux finissant le 12 décembre 2017 et le 24 février 2018.  D'ici 4 mois, la crèche devra fonctionner avec 3 postes en moins. l'association qui préfèrerait avoir recours à des emplois pérennes, n'en a pas les moyens. Dans ces conditions, il sera impossible de maintenir la capacité d'accueil. Que dire aux parents? Devra-t-on tirer au sort les enfants qui ne pourront pas rester? Nos petits méritent mieux peut-être...

Madame Michèle Cabrol, la Directrice  et Madame Virginie Séguier, son adjointe sont déterminées. Elles ont rencontré notre député Monsieur Nicolas Demoulin qui a pris note. Elles ont l'intention d'écrire à Madame Muriel Péricaud, ministre du travail.

S.V. Rispoli