Mèze

Le petit marché de Noëlle

Depuis cet été Noëlle Dauly-Jolivet, artiste, réside au 24 de la rue Gambetta, face à la Chapelle des Pénitents. Nous l'avions rencontrée dans son atelier. À Mèze, Noëlle a créé… librement, fidèle à sa devise.

Pour les fêtes de fin d'année et dans une ambiance chaleureuse et animée, elle vous recevra les 14, 15, 16 et 17 décembre de 10h à 19h. Là vous trouverez le cadeau idéal et unique parmi peintures, sculptures, fusing d'art… Un réel enchantement !


 

Que la lumière…

Des travaux sont actuellement en cours du côté des installations sportives de la ville et plus particulièrement sur le complexe du Sesquier dédié aux sports collectifs de ballon. Thierry Baëza, adjoint aux sports, a gentiment accepté de nous renseigner. Il s'agit en effet de la mise en place d'un éclairage supplémentaire sur la pelouse du Sesquier II.

L'implantation d'un terrain synthétique a été envisagée dans un premier temps. Une étude approfondie, les dégâts des dernières inondations ont fait pencher la balance sur cette autre solution certainement celle de la sagesse. Après avoir fait l'unanimité au départ, il s'avère que les terrains synthétiques n'ont pas que des qualités (voir ici) et qu'ils ont également un coût d'entretien contrairement aux idées reçues : un investissement lourd et à durée limitée.

Il était incontournable d'alléger les compétitions sur le terrain d'honneur afin de préserver la pelouse. Le MSFC (football) et le RCM (rugby) voient leurs effectifs augmenter. Les compétitions départementales, scolaires, les tournois utilisent également les installations. L'éclairage supplémentaire va permettre des entraînements et des rencontres en nocturne.

Toutes et tous ces sportifs vont très bientôt apprécier cet investissement qui méritait sans aucun doute d'être fait sachant que le complexe, ne serait-ce qu'en compétition officielle, entérine le "passage" d'une dizaine de formations par semaine…

 

Mariannes au C.A.L.M.

 

Marianne par

Emmanuelle Ramberg

 

Ce mardi, comme nous vous avions annoncé, a eu lieu le vernissage de l'exposition "Mariannes", moment fort d'une 3ème édition vouée à l'anniversaire de la promulgation de la loi 1905 sur la laïcité. La bibliothèque municipale a donc reçu le C.A.L.M. et ses partenaires pour cette manifestation : une cérémonie simple mais empreinte d'une émotion laïque très significative soulignée par la présence d'Audrey Imbert conseillère départementale. Nathalie Cabrol, adjointe à la culture de la Ville de Mèze, soulignait dans son discours l'importance de la laïcité dans notre comportement quotidien. Lysiane Estrada, présidente du C.A.L.M, remerciait la ville, Olaïc 34, les élèves de 4ème du Collège Jean Jaurès représentés par M. Irrmann, principal sans oublier celles et ceux impliqués dès le départ dans cette "aventure". Géraldine Bocquet invitait ensuite l'assistance à se pencher en détail sur une exposition riche qui sera suivie par l'édition d'un recueil sur les "Mariannes de Mèze" : "…la laïcité, dans notre ville, est partout présente, il est bon de le rappeler…"

Tout ce beau monde s'est ensuite retrouvé autour du "pot laïque" afin d'échanger et de donner suite à un mouvement d'importance capitale.

Si la "nouvelle Marianne" de l'artiste Nicolas Jouas (présent) a été le pôle d'attraction des regards, bien des discussions sont nées du côté des productions des élèves de 4ème du Collège Jean Jaurès tant par leurs qualités artistiques que par leurs interprétations…

Vue partielle des participants.

À droite : Géraldine Bocquet et Lysiane Estrada (Comité d'Action Laïque Mézois) et

Nathalie Cabrol, adjointe à la culture.

 

Pour mémoire, un rappel présenté lors de l'Assemblée Départementale de septembre 2016 :

Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité

Liberté : c'est un droit ! (article premier du 16-24 août 1789)

"Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits."

Égalité : c'est un but et un droit ! (art. 4)

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ; ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi ."

Fraternité : c'est un devoir !

"Salut et Fraternité" était le salut des citoyens pendant la Révolution.

1793, les documents officiels portent la formule : Unité, Indivisibilité de la République - Liberté, Égalité, Fraternité ou la Mort…

24 février 1848, le gouvernement provisoire de la seconde république donne pour devise : Liberté-Égalité-Fraternité pour principe. Le Peuple pour devise et mot d'ordre.

Article 4 de la constitution du 4 novembre 1848 - La République Française a pour principe, La Liberté L'Égalité et la Fraternité.

Laïcité : c'est un moyen !  (loi du 9 décembre 1905 dite séparation des églises et de l'état ; il y a neutralité de l'état.)

Art. 1 - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes, sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

Art. 2 - La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte…"

Rendez-vous avec Marianne… elle vous attend !

…La France a un ardent besoin de faire République, de rassembler toutes les femmes et tous les hommes - quels que soient leurs origines, couleur, philosophie, religion, sexe ou opinions - dans une citoyenneté universaliste et fraternelle. La laïcité en constitue la clé de voûte, cet élément d'architecture discret qui pourtant tient à lui seul tout l'édifice… (Extrait Marianne N°1044 du 31 mars 2017).

À Mèze, comme dans beaucoup de localités, les Comités d'Action Laïques marquent l'anniversaire de la loi de 1905 de séparation de l'Église et de l'État. Le programme du CALM, autour de sa présidente Lysiane Estrada est riche (voir ici) en manifestations pour cette 3ème édition.

À la bibliothèque municipale de Mèze, plus particulièrement, Marianne (symbole de la République) est à l'honneur. Avec la contribution de la ville, d'Olaïc 34, des élèves de 4ème du Collège Jean Jaurès, le Calm présente une exposition de très haute tenue où voisinent bustes, dessins, documents… Nous nous sommes rendus sur place afin de vous proposer un panel d'images évidemment incomplet. Attention, cette magnifique exposition ne sera visible que jusqu'au 15 décembre aux jours et heures d'ouverture de la bibliothèque. C'est le moment ou jamais…

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Remarques :

  • le buste en plâtre (n°1), reproduction (original fin XIXe), a été réalisé par Aristide Rudel, sculpteur de Soubès (34). Il trône dans la salle des mariages à Mèze.
  • le buste en métal (n° 4) est une acquisition récente de la ville. Son auteur et artiste, Nicolas Jouas, réside à Lodève.

Mardi 12 décembre à 18h30 à la bibliothèque : vernissage de l'exposition.

L'Irlande au Taurus

Après la Cappadoce, le Pays Basque, Connaissance du Monde, nous propose le 18 décembre à 18h30, au "Taurus", à Mèze, un voyage en Irlande.

"Dans son film sur l'Irlande, Luc Giard vous fera découvrir les Irlandais et leurs passions, du Buren au Connemara en passant par le Donegal. Il s'agit là d'un ensemble de tableaux vivants qui servent de décors aux traditions et à l'histoire de cette île aux beautés sublimes.

Luc faufile sa caméra entre "Ombres et lumières" là où l'homme et son amour du pays reste essentiel…

Luc Giard est né à Boulogne sur mer en 1945. Il a suivi des cours de publicité et de communication aux Beaux-arts de Calais et de Lille, avant de se lancer dans la photographie, le cinéma et les conférences dans toute la francophonie. L'Amérique latine a capté 18 ans de sa vie de reporter… Cherchant la difficulté en traitant des sujets proches, l’Angleterre puis l’Écosse deviennent ses sujets de prédilection. Aujourd’hui, il complète son triptyque sur les îles britanniques avec "Irlande, Ombres et lumières".

Christmas Show par le CollectiHiHiHif

Juste avant Noël, précisément le samedi 23 décembre à 15h et au foyer municipal, le CollectiHiHIHif vous présentera son "Christmas Show", un joli voyage de saison sous un sapin merveilleux, le tout illustré par des musiques de Noël : un enchantement !

"Geneviève et Solange sont deux héroïnes des temps modernes révélées à la soirée Téléthon 1997 à Pau. Le charme, la voix, le sex-appeal, le talent… elles en rêvent. Les fêtes de fin d'année arrivant elles organisent leur premier cabaret !

De vraies guirlandes de Noël bien vivantes à la conquête de surprises en boîte…"


Dès 5 ans - Durée : 45 minutes - Entrée : 6€/4€ -

 

Signature de la convention d'objectifs pluriannuelle pour l'association JAZZAMÈZE

Communiqué de l'association :

"Mardi 5 décembre 2017, dans la salle voûtée du château de Girard à Mèze, a été signée officiellement la convention 2018, 2019, 2020 conclue entre :


L'Etat / Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie) représenté par Monsieur le Préfet de la région Occitanie,

La Région Occitanie, représentée par Madame la Présidente du Conseil Régional Occitanie,

La Communauté d'agglomération du Bassin de Thau, dénommée récemment Sète Agglopôle Méditerranée Archipel de Thau, représentée par Monsieur le Président de l'Agglopôle,

La Ville de Mèze, représentée par Monsieur le Maire de la commune de Mèze et

L'association Jazzamèze représentée par Madame la Présidente.

Cette convention souhaitée par l'association depuis plusieurs années, élaborée en concertation avec les différents partenaires, permet de mettre en évidence :

  • L'importance du travail de diffusion à travers le Festival de Thau, les Automnales, et les activités en saison depuis de nombreuses années au profit d'artistes de grande qualité régionaux, nationaux et internationaux.
  • L'importance du travail de création, d'éducation artistique et culturelle sur le territoire régional réalisé à travers le Silo, centre de création dédié aux musiques du monde et traditionnelles à rayonnement national.
  • L'importance du travail de développement durable ayant conduit l'association à la certification à la norme ISO 20121 "système de management responsable lié à l'activité événementielle" et à la sensibilisation du public avec les Éco-dialogues de Thau.

L'association Jazzamèze souhaite par cette convention, assurer la pérennisation des actions menées depuis 26 ans, dans un esprit de clarification des objectifs et des missions confiées à la structure ; des moyens nécessaires pour les atteindre et des critères d'évaluation qui conditionnent leurs maintiens et leurs ajustements.

La signature de cette convention est un moment particulièrement fort de l’histoire de l’association."

Stage de football au MSFC

Le Mèze Stade Football Club organise un stage de football pendant les vacances de Noël, au Sesquier, du 26 au 29 décembre. Catégories concernées : U9 à U13. Contact : Christophe Archimbeau au 06 26 37 64 94. Possibilité de télécharger le document détails-inscription ICI.


Résidence d'artistes du Silo à l'école de musique de Mèze avec Imed Alibi

Le SilO, centre de création coopératif pour les nouvelles musiques du monde & traditionnelles en Occitanie, en liaison avec le Festival de Thau et l'association Jazzamèze, est toujours en effervescence. Ouvert à l'expression de toutes les cultures musicales c'est le partenaire central, indispensable et incontournable de la région.

À l'orée de la saison 17-18 est organisée en résidence d'artistes, à l'école de musique de Mèze, une création portée par Imed Alibi, percussionniste tunisien et auteur d'un premier album "Safar" (voyage) où il mêle le feeling tunisien et oriental à des influences électro, rock et jazz. Source Tekiano.

Le trompettiste Montpelliérain Michel Marre, la chanteuse Burkinabée Kandy Guira et le jeune électro-musicien tunisien Epi accompagnent l'artiste pendant quatre jours. Dans l'univers serein de "La Cavalerie" dirigé par Guillaume Cazal, le groupe pose les premières notes d'une œuvre collective. Hébergés à Mèze, ils ont rencontré mercredi les élèves de l'école de musique. Cette action d'éducation artistique, chère à la structure, fait partie des missions du SilO. Échanger, développer des liens vers un public jeune déjà "fondu dans le creuset musical local" est un va et vient vital pour la discipline artistique.

Thau Info était présent et c'est avec un enthousiasme non dissimulé que nous avons partagé l'évènement. Les enfants, adhérents inconditionnels, ont assisté en direct aux dialogues musicaux entre les artistes. Les explications imagées et riches qui leur ont été fournies resteront gravées dans leur mémoire : il ne peut en être autrement. Impliqués également dans une production ils ont ajouté leur pierre à l'édifice d'une improvisation de qualité. Qui dit que la musique c'est difficile ?

Nous avons passé une heure extrêmement riche avec des artistes humbles mais très compétents. Le langage musical est bien une réalité sans frontières, certainement un "outil" de paix et de rassemblement. De plus il s'adapte aux technologies modernes, il est universel et porteur d'espoir… Heureuse initiative collective des services et associations concernés de la ville !

Fin d'année sous le signe de la musique

Parmi les nombreuses associations Mézoises, il en est une, sans faire injure aux autres, particulièrement active : l'École Municipale de Musique. Guillaume Cazal, son directeur, et son équipe axent la majorité de leurs interprétations vers le public. Voilà certainement l'atout essentiel à la motivation sans faille d'un groupe riche de par sa qualité. Le programme de cette fin d'année 2017 vous est présenté ici :

 
   
   
   
   

 Les élèves de l’EMM au Domaine d’O !

Labellisée « École Ressource » par le conseil départemental de l’Hérault depuis 2011 pour la qualité de son enseignement et son rayonnement culturel au côté d’autres établissements reconnus (Montpellier, Béziers, Agde,…), l'École Municipale de Musique Mézoise participera activement le 2 décembre prochain à la rencontre départementale intitulée "Enseigner la musique aujourd’hui et demain dans l’Hérault"  et organisée au Domaine d’O à Montpellier. Les jeunes élèves de l’ensemble de steel-drum ont été invités à se produire à cette occasion dans le cadre du prestigieux théâtre d’O afin de faire découvrir au plus grand nombre les spécificités de cet atelier proposé depuis 2010 à l’EMM.

  Concert de Noël 2017

Tous les ans, le concert de Noël est l'occasion de proposer un spectacle sur une thématique particulière avec pour objectif de rassembler les élèves de tous âges et les professeurs autour d’un spectacle offert aux parents d’élèves et à tous les Mézois. Cette année, le thème sera "Une soirée à l’opéra". Les différents ensembles mais également des groupes constitués pour l’occasion revisiteront à leur manière le vaste univers de l’opéra.

Samedi 9 décembre à 18h au gymnase Gérard Rigal - Entrée libre sur réservation auprès du secrétariat aux heures d’ouverture : Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi 16h-19h, Mercredi 13h30-19h.

 La chorale d’Ici et d’Ailleurs accueille la chorale de Villeveyrac

La chorale d'Ici et d'Ailleurs, née au sein de l'École Municipale de Musique de Mèze en septembre 2011, travaille depuis lors sous la direction de Martine Devillers, musicienne intervenante, soprano et chef de chœur. Le groupe interprète des chants variés du répertoire pour chœur a cappella du Moyen Age à nos jours, de la musique sacrée aux musiques traditionnelles en passant par des pièces de musique savante. L'aventure continue... pour la 7ème année. Après Pomérols l’an dernier, 2017 verra Villeveyrac se joindre aux 55 choristes de Mèze afin de proposer un concert mêlant tous les répertoires.

Samedi 16 décembre à 18h à l’église Saint-Hilaire, entrée libre.

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.