Mèze

Permanence des conseillers départementaux

Photo : dm

Régulièrement, en mairie, le Conseil Départemental de l'Hérault, dépêche ses élus sur le secteur concerné. Ce vendredi 21 janvier, Audrey Imbert et Christophe Morgo, à 11h, nous ont accueilli… La tâche sur Mèze, nous a confié Christophe, est tournée vers les jeunes à la recherche de travail mais surtout en peine de logement. Mèze est une ville chère et l'accès à un domicile est donc très délicat. L'ordre du jour, déjà présenté sur les réseaux sociaux par Audrey (également 2e adjointe de la ville de Mèze) se situe, actuellement, du côté de Poussan et concerne les jonctions RD 600 et RD 613 entre autres.

En attendant les travaux routiers , les Conseillers Départementaux ont demandé de débuter par la passerelle cyclable accolée au pont de Poussan qui permettra de relier Poussan à la piste cyclable de Balaruc /Bouzigues. (prévision fin 2022).

Le calendrier prévisionnel des travaux annonce :

Début 2022 : enquête publique

Printemps 2022 : études préliminaires

Fin 2023 : début des travaux

2028 : fin des travaux.

Mache'up… saladement vôtre !

Le meilleur de la salade, sans prise de têtes…

Il est des moments de culture musicale, simples, à la portée de toutes et de tous, qui vous bouleversent agréablement une fin de soirée… Certaines et certains, sans distinction aucune (ou presque) s'assemblent et se rassemblent pour partager leurs goûts, leurs recherches et leurs compétences avec un public acquis. Ce jeudi 13 janvier, le groupe MACHE'UP nous a proposé un concert à son image dans la salle magnifique de l'Odéon à Poussan. Des reprises pop-rock, vous en voulez ? Ghislain Zapata, chanteur-guitariste, fondateur de la structure (2020) et "sa troupe" tient à votre disposition une salade musicale pop-rock pour vous faire vibrer. L'investissement est grandiose mais sans prétention… "On s'éclate et on verra plus tard…" La salade a été "craquante" à souhait…

La vidéo qui suit vous permet de "voir en action" chacun des 6 exécutants en attendant un prochain rendez-vous…

Bernard Lavilliers au 32e Festival de Thau

Après deux années difficiles, nous imaginons un été ensoleillé et musical au bord de l’Étang de Thau.

C'est en tout cas ce que nous annonce cette première programmation du Festival de Thau 2022. Avec un nouvel album « Sous une soleil énorme », Bernard Lavilliers signe son grand retour et nous fera l’immense plaisir de sa présence le 24 juillet prochain à Mèze.

Pour ce 22ème album, c’est à Buenos Aires qu’il a pris le pouls de la capitale argentine et d’un monde placé sous une brûlante actualité... Faisant rugir l’âme noire du tango, il nous conte ses états d’urgence, ses colères, ses rires et ses amours, toujours accompagné sur scène par les complices au long cours, pour ce projet le boss a fait monter sur le ring quelques nouveaux bandits joyeux dont le duo Terrenoire, Hervé & Eric Cantona

« J’entends le cœur du monde battre de plus en plus fort/Celui des multitudes et de la solitude… » Quand s’élève la voix grave, enveloppante et méditative de Bernard Lavilliers sur un rythme chaloupé de bossa-nova, une évidence s’impose. À 75 ans, le Stéphanois n’a rien perdu de son style, de ses fulgurances poétiques, de son pouvoir d’ouvrir l’horizon par sa musique. Sous un soleil énorme en est la preuve éclatante.

Chanteur baroudeur, rebelle bienfaiteur, libertaire, pamphlétaire, il est l’un des initiateurs du métissage de la chanson française. Sa musique est un cri qui vient de l’intérieur, un cri de guerrier, un cri de révolte, un cri de douleur.

Des rythmes chaloupés qui enivrent et dégivrent la froideur de ce monde, telle est la promesse que nous faisons en ce début d’année.

Plus d’informations sur le festival sur : www.festivaldethau.com Réservation : https://www.festivaldethau.com/billetterie/

Suivez l’actualité du festival sur les réseaux sociaux : Facebook @festivaldethau

Instagram @festivaldethau Twitter @FestivaldeThau

Chaîne Youtube @FestivaldeThau

 

Vaccination contre COVID à Mèze : pas besoin de rendez-vous

L’équipe de vaccination COVID-19 de la Maison de Santé Pluridisciplinaire de Mèze informe la population que de nouveau créneaux de vaccination contre la Covid sans rendez-vous sont proposés. 
Les habitants de Mèze qui n’ont pas de rendez-vous pourront se rendre directement au relais de vaccination (château de Girard) :

  • mercredi 12 janvier de 12h à 13h30

  • vendredi 14 janvier de 12h à 13h30

  • lundi 17 janvier de 12h à 13h30

  • mardi 18 janvier de 12h à 13h30

  • vendredi 21 janvier de 12h à 13h30

  • mardi 25 janvier de 12h à 13h30

  • mercredi 26 janvier de 12h à 13h30

  • jeudi 27 janvier de 12h à 13h30

  • vendredi 28 janvier de 12h à 13h30

Le vaccin injecté sera le "Moderna".


Plus de renseignements ICI

2022 : La CIBT entre en action…

Nous vous avions déjà transmis une position de la CIBT quant au pass sanitaire (ICI). Depuis, la Coopérative Intégrale du Bassin de Thau s'est investie dans bien d'autres actions y compris celle de sa gestion… Cela n'est pas sans rappeler les "Gilets Jaunes"… d'ailleurs… une certaine parenté se découvre dans ce communiqué :

"Salut à toutes et à tous, Un petit mail pour vous souhaiter une très bonne année 2022 ! On en profite pour vous remercier encore pour votre soutien, ouvrir un local militant en pleine pandémie c'était vraiment "casse gueule", audacieux et sans votre aide, au vu des restrictions sanitaires, ça ne serait clairement pas possible ! 

On essaye d'offrir un espace de convivialité accessible à tout le monde sans obligation de laisser-passer numérique tout en faisant attention les uns aux autres. On a fini l'année sur un concert des "Pirates Accordées", on commence la nouvelle avec "Les dragons du Poitou", jauge à 25 avec masque demandé, si le cœur vous en dit, vous êtes les bienvenus ! Si le grand écran vous manque, rejoignez-nous au "Ciné club de la Grève" et sinon passez boire un verre et faire une partie de baby foot endiablée le jeudi à notre permanence !

On tente avant tout d'être un espace de lutte, un lieu d'organisation, "La Griffe" le groupe féministe du coin l'a bien compris, et propose très régulièrement des discussions, des créations d'affiches... tout comme le groupe "Soins" et ses ateliers mensuels ou le tout nouveau groupe "Action" (qui a du pain sur la planche au vu des tags fascistes qui ornent certains murs de la ville...). Après avoir organisé une réunion autour de la casse de l'assurance chômage, on démarre l'année avec une réunion sur le salaire socialisé universel et son potentiel révolutionnaire ainsi qu'avec la création d'un collectif contre la ligne grande vitesse Montpellier-Perpignan (qui va notamment traverser le terrain agricole de la Coopérative Intégrale) ou avec la préparation d'un week-end autour de l'installation paysanne et ses difficultés.

Au risque de paraphraser, en 2022 "On est là, on est lààààààà !", et on compte bien rester encore longtemps...

Les Grévistes"

La CIBT c’est quoi ?

La Coopérative Intégrale du Bassin de Thau (CIBT) est une organisation autogérée basée sur l'entraide et la coopération. Elle se construit dans une double stratégie de résistance au capitalisme et de sortie du capitalisme. La CIBT construit son autonomie et s’oppose aux institutions du capitalisme, notamment l’État et le marché. Pour atteindre cette autonomie dans les faits, il faut pouvoir remplacer petit à petit ces institutions en commençant par apprendre à subvenir collectivement à nos besoins...

« Mutualisation et entraide » : À la CIBT on part du principe que chaque personne a et peut apporter quelque chose aux autres membres de la coopérative. Cela peut être du partage de matériel, d'outillage ou de force de travail mais aussi du partage de savoir-faire, de l'aide dans le remplissage de tâches administratives ou encore du partage intellectuel grâce à la bibliothèque décentralisée.


Pour plus d’infos : https://coopintegrale-bt.wixsite.com/ cibt/outils-techniques - Pour contacter le groupe : mutu-cibtriseup.net - Pour nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Notre adresse : 19 bis, boulevard Victor Hugo 34110 Frontignan ; à 500m de la gare de Frontignan. Bus 11, arrêt "Airolles" à 2 mn.


Le programme de janvier 2022

Tous les jeudis de 18h30 à 21h30

« La permanence ». Venez nous rencontrer, boire un verre, échanger, débattre, faire un baby-foot !

Samedi 08 à partir de 19h

« Discussion et concert ». Autour des Brochures : santé 4.0, travail 4.0, écologie 4.0. Écrites au cours de cette dernière année, elles questionnent la numérisation du monde à travers divers aspects de nos vies. Et après la discussion, un petit concert de blues avec les Dragons du Poitou.

Jeudi 13 à 18h30

« Lutte contre la ligne LGV ». Après une rapide présentation du projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV) "Montpellier-Perpignan", que les aménageurs veulent faire passer sur le Bassin de Thau à coup de viaducs immenses, la CIBT propose de réfléchir à la création d'un collectif de lutte contre ce grand projet inutile et sa logique économique absurde, pour compléter les actions "citoyennes" que d'autres ont déjà tenté...

Dimanche 16 à 14h

« Atelier couture ». Apprendre et partager avec des aiguilles et du fil ! Venez avec vos envies, vos idées, et du matériel si vous en avez !

Jeudi 20 à partir de 19h

« Discussion salaire socialisé ». À la CIBT nous avons déjà mis de côté les monnaies locales et pris position contre l'idée d'un "revenu de base" versé par l'État qui renforcerait les institutions capitalistes. Mais socialiser le salaire à 100% permettrait-il d'exproprier le capital et d'organiser démocratiquement une décroissance autogérée et égalitaire ? En bref est-ce une perspective révolutionnaire ? Venez en parler avec nous !

Dimanche 23 à 11h

« Gratiferia spéciale fringues ». Une vestiféria n'est pas un magasin de vêtements, c'est un espace libre d'échange non-commercial de vêtements. On peut venir s'y servir librement sans contrepartie. Ramenez vos fringues et votre bonne humeur !

 Mercredi 26 à 18h30

« Discussion féministe ». En occident, la ménopause demeure un sujet tabou, source de nombreuses idées reçues et autres légendes urbaines. Alors que la société tend à vendre aux femmes l'idée d'une "date de péremption", il est temps de redonner la parole aux concernées pour envisager autrement ce passage de la vie. Venez échanger sur ce sujet !

Jeudi 27 à partir de 20h

« Ciné-club : Pride ». Été 1984 en Angleterre, Margaret Thatcher est au pouvoir et l’Union Nationale des Mineurs est en grève. Lors de la Gay Pride à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs en grève.

Samedi 29 de 13h à 18h

« La journée Intégrale ». Tous les derniers samedis du mois, venez participer à l’AG de la CIBT !

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.