Mèze

Mèze : écoliers-citoyens avec la nature

Du service com de la ville…Les écoles publiques de Mèze participent à la démarche des « aires éducatives » initiée par l’Office Français de la Biodiversité (OFB). Le principe : les élèves et leurs enseignants deviennent gestionnaires d’une petite parcelle de terrain pour la découverte, l’étude, la préservation et l’aménagement d’un espace naturel. Cette démarche a pour but de sensibiliser les jeunes à la protection du territoire mais également de participer à un projet pédagogique écocitoyen avec les associations environnementales locales.

À Mèze, les CM1 de l’école Jules Verne gèrent, depuis 2 ans, un terrain bordant le ruisseau Font-Frat face à la Conque. L’ARDAM y anime régulièrement des ateliers d’éducation à l’environnement. Depuis la rentrée scolaire 2022, une parcelle située près du Pallas est gérée par les élèves de Clemenceau qui bénéficient des animations menées par le CPIE du Bassin de Thau. Par ailleurs, la Calandreta la Cardonilha, école de statut associatif, souhaite, elle aussi s’inscrire dans cette démarche et se lancer dans la gestion environnementale d’une parcelle communale. Leur projet est en cours d’élaboration.

Marie Hélène Pelain, adjointe à l’environnement explique la démarche : « Ces projets s’inscrivent pleinement dans le programme d’éducation à l’environnement voulu par la municipalité. En s’appropriant un micro espace naturel, les enfants apprennent à mieux connaître leur environnement et développent leur envie de le protéger. »

Manif anti-retraite (acte II) à Sète

L'envie de faire plus et plus fort que le 19 janvier a été suivie des faits. Ce mardi 31 janvier a été à la hauteur de l'argumentation souhaitée de l'acte I. Si les principaux syndicats étaient présents, ce sont rajoutées d'autres associations dont beaucoup de jeunes à la marche bruyante mais solidement sécurisée par les organisateurs. Difficile de donner un chiffre mais, en toute honnêteté, ils-elles étaient plus nombreux (2,8 millions annoncés ce soir) que lors du premier épisode. Le curseur est donc sensiblement monté bien que le nombre de grévistes soit en baisse. Des organismes privés se sont joints au différents cortèges à Paris et en province. Pour notre part, d'autres têtes (notamment des Gilets jaunes) ont rejoint la mobilisation intergénérationnelle. Le surcroît est incontestable et incontesté.

 

"L'explosion des inégalités" annonce l’économiste Philippe Askenazy, a sensibilisé les manifestant.e.s et toutes les personnes qui soutiennent cette nouvelle action.

 

Mediapart : Près de 250 rassemblements ont été organisés mardi à l’appel des syndicats pour contester le projet de réforme des retraites. Dans nombre de villes, les cortèges ont été encore plus nourris que le 19 janvier, de Lannion à Montpellier, en passant par Marseille, Clermont-Ferrand, Charleville-Mézières, Annonay, Lille ou Paris…

Quelques photos réalisées pendant la marche contestataire… (dm)

Manif anti-retraite à Sète (acte II du 31/01/2023)

Championnat de France de Tambourin : le gratin était à Mèze et à Poussan

Conjointement organisé par les sociétés de Mèze et de Poussan, ce 1er plateau du championnat de France 2023 a été d'un niveau très relevé. Les clubs locaux de Paulhan et de Florensac, qualifiés cette saison pour les phases finales hommes ont parfaitement représentés le bassin de Thau. Le président Mézois, Fred Tarin, habitué des organisations "indoor" et son équipe ont parfaitement "fait tourner la boutique" du côté du gymnase RIGAL où nous nous sommes rendus. Des horaires respectés, des inversions de rencontres certes mais obligatoires vu les disponibilités de dernière heure. Dans tous les cas, on doit dire que ce week-end des 28 et 29 janvier a été de toute beauté. Nicolas Archimbeau, adjoint aux sports, a honoré de sa présence ce premier acte de la compétition qui débute dans "notre" midi avant de s'expatrier à Beauvais (18 & 19 février 2023) puis dans les Bouches du Rhône (4 & 5 mars 2023).

Le tambourin, sport de patrimoine, pratiqué aussi en Italie (entre autre) s'implante durablement petit à petit et attire du monde. Basé en France à Gignac (34), cette discipline a vu les premiers tambourins construits à Mèze, place des Tonneliers, en 1861. Cent vingt ans plus tard (1983) l'unique fabrique française totalement automatisée s'est installée à Balaruc grâce à des étudiants Sétois en BTS !

Les phases finales de la plus haute compétition française sont aussi bien féminines que masculines : pas de genre, des compétitrices et des compétiteurs solidaires et respectueux ! À noter que l'arbitrage est à la charge des clubs non présents sur le terrain. À savoir également que le tambourin en salle (3 contre 3) est né dans les années 1990 pour l'activité hivernale.

MSFC : les féminines sur la pelouse

Les U13 féminines du MSFC : Maëva B., Maéva C., Shamma, Louise, Léa, Salma, Alyssa, Thalia - Éducateur : Frédéric - Dirigeant : Jean-François (Kiko pour les intimes)

Les U13 féminines de l'ASM 34 : Mélinda, Lina, Jade, Jolane, Nélya, Rania, Alix, Mélie, Orlane - Éducateur : Sébastien.

Cette rencontre arrive à point nommé pour Delphine Aknin, conseillère municipale référente à l’égalité femme/homme. « … la jeune génération doit lutter contre le sexisme et mettre en valeur la mixité… » Le MSFC, en toute logique, a ouvert la porte à ce nouvel engagement. Félicitations ! Hier, aux Sesquiers, la formation de Frédéric a tenu tête longuement aux visiteuses de l'ASM 34 et s'est même permis d'ouvrir la marque contre le leader. Cela n'a pas suffi mais le score de 3 à 4 prouve que les "bleues et noires", sévèrement battues à Lattes la semaine passée, ont des réserves et ne baissent pas la tête ! On peut faire confiance aux protégées de Sébastien.

Le premier but a été Mézois.

Des résultats : U13 6 PCAC Sète 3 - U15 2 Gigean 4.

Égalité femme-homme, c'est quoi ?

À vos crayons, à vos pinceaux !

La Ville de Mèze lance un projet artistique collectif inédit dans le cadre des journées « Des femmes et des arts ». Les jeunes Mézois(es), de 11 à 18 ans, sont invité(e)s à réaliser une œuvre originale sur le thème de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Comment la jeune génération souhaite t-elle illustrer l’égalité entre les femmes et les hommes, dans les domaines du sport, de la culture, des loisirs, à l’école, au travail, au sein de la famille ? Toutes les créations seront diffusées sur le site de la Ville de Mèze. Certaines seront choisies pour la réalisation d’une œuvre collective exposée au public à l’occasion de la Journée Internationale des droits de la Femme, mercredi 8 mars 2023. Delphine Aknin, conseillère municipale référente à l’égalité femme/homme explique ce nouveau projet :

Cette démarche participative permettra de connaitre le regard de la jeune génération sur ce thème. Continuer à sensibiliser est essentiel pour lutter contre le sexisme et mettre en valeur la mixité auprès de la jeune génération.


Comment participer ?

- Déposez votre réalisation artistique en format A4 au rez-de-chaussée du château de Girard avant le 24 février 2023.

- Remplissez le formulaire de contact au moment du dépôt ou téléchargez-le en ligne sur le site de la ville de Mèze Plus d’infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Club Benett : un bal annuel country au sommet…

Le Country Club Benett de Mèze n'a pas vieilli d'une ride malgré les circonstances de ces derniers temps. Les rigueurs de la situation ont été respectées avec beaucoup d'attention mais pas question d'un "rendement" minimum… On sait se débrouiller et on le fait bien ! C'est ainsi que ce dimanche 22 janvier 2023, le bal annuel de l'équipe d'Annick n'a pas failli au succès. Plus de dix clubs présents ou représentés (Sète, Servian, Fontés, Le Grau d'Agde, Millau, Vic-la-Gardiole, Sauvian, Pignan, Fabrègues, Mèze…), des danseurs indépendants, enfin des amoureux de la country et de la danse newline s'étaient donnés rendez-vous dans la salle du Temps Libre, à Mèze, gracieusement prêtée par la municipalité. Au programme, pour quelques 150 présent.e.s, plus de 70 morceaux choisis répartis sur 3 niveaux… Cinq heures d'évasion aux États-Unis, plus précisément à Nashville, dans le Tennessee. Images : dm.

La musique Country a été jouée et popularisée par les très célèbres Bob Dylan, Johnny Cash, Dolly Parton, Jerry Lee Lewis, Elvis Presley, Ray Charles, Nat King Cole, Tina Turner, Ricky Scaggs, Garth Brooks, The Judds, Tanya Tucker et Reba McEntire... des références !

Devenu populaire dans les années 1920 ce folklore appalachien est devenu une des musiques les plus écoutées aux USA… du Texas à la Virginie… Issue des immigrés (XVIIIe siècle), elle accepte tous les instruments… Avec le blues, le rhythm and blues noir, elle a fortement contribué au développement du rock. 

Les chorés qui en ont découlé sont extrêmement variées et en perpétuelle évolution… La danse country a de belles années devant elle… À Mèze et dans toute la France, elle a fait sa place et les "playlists" le tour des réseaux sociaux…

Des barmen toujours présents…

Vidéo de 3 morceaux pour 3 niveaux… (à lire avec le navigateur Chrome pour de la haute définition)

Saint-Vincent : bien dans la tradition…

2023 commence inconditionnellement par cette fête des vignerons, un fête très traditionnelle attendue par toute une population. Elle marque le début d'année, le moment où dans les vignes on taille, on sarcle… on prépare les ceps afin que le divin suc puisse être encore mieux que l'année précédente. Le rite est toujours le même certes, le geste aussi, mais l'espoir d'une belle vendange persiste. Chaque vigne est bichonnée au mieux… Le rassemblement de ce début d'année, incontournable, est une lueur d'espoir pour la récolte à venir. L'ancienne cave coopérative, à Mèze, est donc le lieu culturel de ce grand moment de dégustation… Le cru 2023 est lancé… et comme la bonne nouvelle de reprise des ventes de coquilles est actée… on peut boire (avec modération), chanter, danser, déguster et apprécier les produits locaux.

Le programme de ce vendredi a vu une nouveauté : l'intronisation de deux personnes au sein de l'académie des Compagnons du Picpoul de Pinet. C'est ainsi que Madame Claude Jourdan (Domaine Félines-Jourdan) et Monsieur Thierry Baëza, maire de la ville de Mèze et vigneron depuis 29 ans, ont reçu, par la confrérie pré-citée, la médaille et le diplôme faisant acte de la plus haute distinction.

Auparavant, Philippe Curé, adjoint à la culture de la ville, a présenté la cérémonie et le déroulement d'une soirée "bon enfant" dominée par les sensations, les sourires et la bonne humeur…

cliquez sur une image pour l'agrandir

Quant à l'ambiance guinguette et le bal festif ils ont été confiés à Captain Java… l'assemblée n'attendait que ça pour laisser de côté les soucis du quotidien !

Vins, musique, coquillages… (photos : dm)

En direct de la ville de Mèze

Plus de détails en cliquant sur l'image ou ICI


Le recensement a commencé… 

Les trois agents recenseurs et le coordonnateur communal à droite

Plus de renseignements sur le site de l’INSEE : www.le-recensement-et-moi.fr, ainsi qu’auprès du service Élections, Population (Mairie Annexe 3 La Cavalerie).

Coordonnateur communal : 04 67 18 30 39 /43, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.