Mèze

Le Bouclier de La Calendreta

"Le Rugby à 5, nouvelle discipline, facile d'accès, se joue avec un minimum de 5 joueurs par équipe et permet de découvrir le rugby sans contact, mixte, sur des espaces peu exploités (gymnase, cour d’école….).

Cette pratique s'accompagne d'une dimension festive et conviviale, que l'on peut retrouver lors d’évènements particuliers (fête du club, journée des associations …).

Elle est un formidable support pédagogique et ouvre la pratique du rugby à un large public, qu’il soit sportif ou non… (FFR)."

Le Rugby Club Mézois a parfaitement "enregistré" le message de sa fédération. Restait à convaincre les établissements scolaires, les enseignants et les parents des enfants. Le mot "RUGBY" véhiculant malheureusement des images violentes, cela n'a pas été facile d'acquérir la confiance de chacun. C'est La Calendreta Mézoise qui "a sauté" la première sur le partenariat proposé : un cycle de 6 semaines (rugby sans plaquage ni mêlée) pour les CM1-CM2.

Cet aprés-midi, au terrain du Campotel, 40 enfants (filles et garçons) en ont décousu pour ce premier tournoi parfaitement orchestré par l'équipe des présidents Jean-Louis et Stéphane. Caroline et Cyril, impliqués côté éducation ; Alexandre, Mickaël et Nicolas, soit à l'arbitrage, soit aux explications ont fait que cette compétition se déroule de manière irréprochable.

Balayées les idées reçues d'un rugby rugueux et place à un jeu qui n'est pas sans nous rappeler une certaine "trapette" pratiquée dans les cours d'école.

Tout le monde a été récompensé et le Bouclier de La Calendreta trônera désormais dans l'établissement. Quant au Trophée Occitan, il se rajoutera aux nombreuses coupes d'un RCM au club house flambant neuf.

Ce 13 janvier, pour les curieux, les parents et les promeneurs des Sesquiers, le bonheur était sur le pré !

Et comme une réussite en appelle souvent une autre, on apprenait que le prochain cycle s'adresserait à 56 élèves de l'école Clemenceau (25 février au 31 mars)… Pas beau ça ?

Le RCM prend de l'ampleur et s'adresse de plus prés aux enfants.

 


 

Les Panthères Blanches

Le CRCM dénonce la décision préfectorale quant à la suspension provisoire de la récolte et de la commercialisation des coquillages

Le Comité Régional Conchylicole de Méditerranée nous communique :

Mise en cause des coquillages de la lagune de Thau (34) dans l’épidémie de gastro-entérite : une décision jugée injuste et injustifiée par les professionnels qui se mobiliseront à partir du Lundi 13 janvier 2020.

Le Préfet de l’Hérault a décidé vendredi 10 janvier 2020 de suspendre provisoirement la récolte et la commercialisation des huîtres, moules et palourdes en provenance de la lagune de Thau (34) récoltés à partir du 19 décembre 2019. La profession représentée par son Comité Régional Conchylicole (CRCM) rejette et dénonce cette décision administrative. Une assemblée générale de la profession se tiendra à 14h au Mas expérimental du CRCM, Port du Mourre Blanc, Mèze puis une délégation sera reçue en Préfecture à 16h.

Le réseau Sentinelles (www.sentiweb.fr), composé de médecins généralistes, a enregistré entre le 06 et le 26 décembre 2019 en France environ 230 000 cas de gastro-entérites aigües en France. Sur la même période et d’après les mêmes sources il y aurait eu 2 cas de gastro-entérite collective (jusqu’à 5 personnes) qui pourraient mettre en cause des huîtres originaires du Bassin de Thau (34) soit 0,001 % des signalements.
Depuis le 26 décembre 2019 plus aucun cas mettant en cause des huîtres issues du Bassin de Thau n’a été détecté et signalé à ce jour.

➢ Or depuis une très forte épidémie réelle couvre l’ensemble du territoire national, y compris en Occitanie (215 000 cas signalés entre la seule semaine du 30/12/19 au 05/01/2020 soit près de 2 fois plus que précédemment). Or entre le 25 et e 31 décembre ont été commercialisés environ 4 000 tonnes d’huîtres produites sur le Bassin de Thau, soit environ 40 millions d’huîtres et consommées par au moins 5 à 6 millions de personnes.

« La surveillance des zones de production de coquillages a mis en évidence la présence de norovirus dans les huîtres de l’étang de Thau en lien avec des toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) survenues en décembre 2019 » (Communiqué de presse Préfecture 34, 10/01/20).
La Note d’instruction technique DGAL/SDSSA/2019-855 du 20/12/2019 intitulée « Gestion du risque Norovirus en lien avec la consommation du coquillage » stipule à la page 3/17 dans le paragraphe « D- Méthodes de détection et limites » :
« (…) La méthode normalisée XP CEN ISO/TS 15216-2 permet la détection de norovirus mais n’apporte pas d’information sur l’infectiosité, aussi est-il difficile de se fonder sur un seul résultat analytique pour prendre des mesures de gestion en dehors du contexte épidémiologique.

Les données disponibles ne sont pas suffisantes à ce stade pour établir un lien entre un niveau de contamination virale et l’infectiosité. En conséquence, la quantification virale ne peut pas à ce stade être utilisée comme critère pour la gestion des zones contaminées. »
L’arrêté préfectoral DDPP34 – 20 – XIX – 001 considère que le lien épidémiologique est avéré et établi par « la détection de norovirus le 09/01/2020 sur les coquillages prélevés et analysés le 06/01/2020 dans les deux zones de l’étang de Thau par le Laboratoire Vétérinaire Départemental de l’Hérault ».

➢ Cette méthode de détection a donc permis de détecter des traces génétiques de Norovirus dans 2 zones du Bassin de Thau sur 3, sans pour autant apporter de réponses fondées et affirmatives sur le risque infectieux de ces résultats.
La Note de la DGAL précise que « pour être prise en compte comme élément fiable de caractérisation du risque (…) des investigations épidémiologiques indiquent un lien possible avec la consommation de coquillages.
En plus des enquêtes alimentaires qui permettent d’établir un lien entre consommation de coquillages et survenue de GEA (gastro-entérite virale) chez les consommateurs, il est nécessaire d’obtenir des résultats d’analyse virologique sur les coprologies réalisées chez les malades et sur des prélèvements faits sur les produits suspectés (…) si l'on veut établir un lien épidémiologique certain entre les TIAC et la contamination des produits (voire du milieu) ».

Or dans les 2 cas qui ont motivés cette décision de suspension administrative aucune coproculture n’a été réalisée.
La Note DGAL précise dans ses « Mesures de prévention des TIAC à Norovirus » page 4/17 que les facteurs d’alerte sont en lien avec le dispositif de surveillance et d’alerte microbiologique (surveillance REMI » des zones de production de coquillages qui permet de mettre en évidence des épisodes de contamination du milieu : « une forte pluviométrie est un élément déterminant à prendre en compte, tant pour ses effets lessivant des sols que pour les débordements de réseaux d’assainissement qu’elle peut occasionner ».

Or aucun événement climatique et/ou dysfonctionnement des systèmes d’assainissement n’a été enregistré sur la période concernée par les 2 cas d’intoxication incriminés et toutes les mesures de surveillance du milieu d’élevage sont conformes à la règlementation et bien en dessous des seuils d’alerte.
L’arrêté préfectoral précise donc les éléments de décision suivants :
- « deux toxi-infections (…) avec des symptômes observés et une incubation compatible avec une infection par des norovirus ».
- « les coquillages sont des aliments suspectés dans ces TIAC »

Au vu de tous ces éléments le CRCM dénonce une décision prise sans arguments probants scientifiquement qui vient une fois de plus jeter le discrédit sur une production systématiquement stigmatisée dans la propagation des épidémies de gastro-entérite aigüe.

Le CRCM et les entreprises veillent quotidiennement à l’application stricte des règlements encadrant la mise en marché et la commercialisation de produits sécurisés pour le consommateur. Le principe de précaution est le souci majeur de nos entreprises mais on peut légitimement s’interroger sur son efficacité lorsque les dispositifs de protection des populations s’appliquent plus de trois semaines après les signalements de personnes malades.
Le Comité Régional Conchylicole assure la représentation des intérêts généraux des professionnels des métiers de la production conchylicole de sa circonscription territoriale, la Méditerranée.


Contact Presse : Patrice Lafont, Président du CRCM : 06 16 98 58 95

Les vœux municipaux

Ambiance feutrée ce vendredi au gymnase Bernard Jeu pour la présentation des vœux de Monsieur le Maire à la population Mézoise.

Il est vrai qu'avec la "barrière" du code électoral (art. L 52-8), il était difficile de s'exprimer sans s'exposer… Une nouveauté cependant puisque le Conseil Municipal des Jeunes était représenté au premier rang. Les personnalités civiles et militaires ont répondu à l'invitation du premier magistrat : parmi elles les responsables politiques nationaux, régionaux, départementaux. Sète Agglopôle Méditerranée avait dépêché ses élus ainsi que les municipalités voisines.

L'échéance électorale toute proche a écourté sans aucun doute l'intervention officielle du représentant de la Cité du Bœuf. Celles et ceux qui s'étaient déplacés pour avoir "la première" en ont été pour leur frais et devront patienter… L'unanimité s'est faîte cependant autour d'une Marseillaise bienvenue !

Municipales 2020 : Marcel Graine rejoint la liste de Thierry Baëza

Marcel Graine déclare :

Les conditions ne sont pas réunies pour que je puisse conduire seul une liste lors des prochaines élections municipales. L’intérêt général me conduit à renoncer.

En tant qu’élu d’opposition, j’ai appris à connaître Thierry BAËZA. J’ai pu apprécier l’homme « vrai » qu’il est, son engagement sans faille au service des Mézois, son courage physique et moral, sa force de travail, sa capacité à traiter des dossiers complexes avec intelligence et circonspection, tout comme les idéaux qui l’animent, en particulier pour la défense de l’environnement.

Partageant les mêmes valeurs éthiques et politiques, ayant une conception similaire de la vie démocratique locale et du bien commun, j’ai décidé de m’engager à ses côtés pour vivre l’aventure d’une nouvelle mandature, lui apporter un soutien total et porter avec lui le projet ambitieux et réaliste que les femmes et les hommes rassemblés autour de lui ont élaboré.

J’appelle toutes celles et tous ceux :

  • qui se reconnaissent dans les valeurs que doit incarner le futur Maire de Mèze,
  • qui réprouvent les mensonges et les petits arrangements entre amis de la majorité municipale sortante,
  • qui sont convaincus qu’une autre gouvernance doit être instaurée,
  • qui considèrent que l’honnêteté est la première des vertus d’un Maire,

à rejoindre Thierry BAËZA pour redonner à notre Cité la place qui est la sienne au sein de l’agglomération, du département et de la région.

Marcel GRAINE

Conseiller Municipal sortant.

Saint-Vincent à Mèze : un cru de plus de 10 ans…

"Goûter aux millésimes locaux et partager des rendez-vous culturels ! Depuis janvier 2009, la ville de Mèze revisite la fête des régions viticoles en rassemblant des producteurs autour d’une programmation sur le thème de la vigne et de son fruit. Chaque rencontre, cinématographique, musicale... est agrémentée d’une dégustation de vins. Une parenthèse riche en émotions et en découvertes qui, dans la bonne humeur et la convivialité, offre une re-connaissance des produits du terroir !"

Le service culturel de la ville de Mèze attache une grande importance à une manifestation qui prend largement toute la deuxième partie du mois de janvier. Économiquement, il faut avouer que la vigne est un atout majeur dans l'environnement local. Jouerons le jeu cette année les domaines de : Belle Mare, Creyssels, Farlet, Félines Jourdan, La Briffaude, La Croix Gratiot, Les Yeuses, Mas Saint-Laurent et Morin-Langaran.

Les animations choisies avec goût et discernement se succéderont du 14 au 31 janvier, de la médiathèque de Mèze à la Cave (ancienne coopérative) en passant par le cinéma Le Taurus et la place des Micocouliers… Culture et dégustation ont toujours fait "bon ménage" !

Voici, succinctement, le panoramique de la Saint-Vincent version 2020 (VinVin) :

 

Melkan Bassil, photographe montpelliérain présentera du 14 au 31 janvier l'exposition :

"Les caves coopératives"

À découvrir la diversité et la richesse d'une architecture et d'un patrimoine fortement identitaires - Médiathèque de Mèze.

   

Toujours à la médiathèque de Mèze, mardi 21 janvier à 18h, lecture musicale des :

"Variations vigneronnes"

… dégustation des vins locaux avec Claude Maurice et Eric Coulonges |durée 45 minutes |texte et direction : Colas Valat |D’après une étude de Zoé Valat, ethnologue, Sylvie Goussopoulos, photographe, pour le Pays Haut Languedoc et Vignobles.

Quatre générations, quatre saisons, quatre heures dans la journée. Quatre moments de vie. Passe le temps de planter, de tailler, celui de labourer puis vient le temps des vendanges...

   

Au cinéma "Le Taurus", mercredi 22 novembre à 18h, ciné-rencontre :

"L'âme du vin"

de Marie-Ange Gorbanevsy.

Les vins naissent de la rencontre de la terre, du ciel, et de l’homme… Chaque année en Bourgogne, le travail de la vigne et de la cave au fil des saisons aboutit à la création de vins exceptionnels, vivants, recherchés et adulés dans le monde entier : Romanée-Conti, Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny, Meursault, Volnay…


Entrée : 3 & 4 €

* 20h30 concert « Les Balochiens font leur bal pop »

L’orchestre de bal populaire vous transporte du Paris de la môme Piaf jusqu’au Bayou du Limousin, en passant par la Havane du Social Club et la Place Rouge aux 100 000 volts...

…Autant d’airs et de rythmes d’hier et d’aujourd’hui pour une musique du monde d’ici et d’ailleurs.

 

 À "La Cave", vendredi 24 à partir de 18h et jusqu'à…plus :

entrée libre |bar à vins, huitres, assiettes gourmandes et du terroir dès 20h.
Dégustations jusqu’à 20h de vins des domaines Belle Mare, Creyssels, Farlet, Félines
Jourdan, La Briffaude, La Croix Gratiot, Les Yeuses, Mas Saint-Laurent et Morin-Langaran.
 
* 22h D.J. « Guy Lamour »
Du rock rebelle à la moiteur du funk, en
passant par la puissance techno, difficile de rester de marbre ! L’incontournable animateur
de platines des soirées du littoral languedocien,
aime à se définir comme un agitateur culturel.
Connu et reconnu sur la scène sétoise, Guy
Lamour surprend toujours par son éclectisme
musical, ses tenues extravagantes et son exubérance fédératrice.

 

   

À la médiathèque de Mèze, samedi 25 de 10h30 à 12h :

 

"Goût et saveurs"

 

Un temps animé par l’association Homo Ludens afin de découvrir les jeux de société.

 

   

Sur la place des Micocouliers, dimanche 26, de 10h à 13h :

 

"Marché des vignerons"


Dégustation-vente autour des chalets. Une variété de crus à savourer avec

« Les Mobil’Hommes », un duo de variété joyeux, festif et coloré.

 


5€ le verre et 3 dégustations.

Festival Télérama au Taurus

Comme tous les ans, le Festival cinéma Télérama 2020 (15 au 21 janvier) vous invite à voir ou revoir les films de l'année passée. Présentez à la caisse, dûment rempli, le pass pour deux personnes que vous trouverez dans les Télérama des 8 et 15 janvier 2020 et sur notre site. Vous recevrez en échange une carte valable jusqu'au 22 janvier, qui vous permettra de bénéficier du tarif de 3,50€ par personne et par séance. Pour cette 23e édition, près de 400 cinémas adhérents de l’Association française des cinémas art et essai participeront à la reprise des meilleurs films.

Le Taurus se joint à l'opération et proposera une sélection de 8 projections sur les 16 programmées. Voici, ci-dessous les 7 bandes-annonces choisies ainsi que l'affiche de l'avant-première "La Bonne épouse" diffusée en mars 2020.

 

 

 

 

Sibel

Sortie le 6 mars 2019 | 1h 35min
 
De : Çağla Zencirci, Guillaume Giovanetti
Avec : Damla Sönmez, Emin Gürsoy, Erkan Kolçak Köstendil, Elit İşcan, Meral Çetinkaya
 

Pour Sama

Date de sortie : 9 octobre 2019 | 1h 35min

De : Waad al-Kateab, Edward Watts

Avec : acteurs inconnus
Genre : Documentaire de Nationalité britannique
 

Les Misérables

Sortie le 20 novembre 2019 | 1h 42min
 
De : Ladj Ly
Avec : Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga, Issa Perica, Al-Hassan Ly 
 

Portrait de la jeune fille en feu

Sortie le 18 septembre 2019 | 2h 02min

De : Céline Sciamma
Avec : Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami, Valeria Golino, Armande Boulanger
 
 

Martin Eden

Sortie le 16 octobre 2019 | 2h 08min

De : Pietro Marcello
Avec : Luca Marinelli, Jessica Cressy, Carlo Cecchi, Vincenzo Nemolato, Marco Leonardi
 
  Le Lac aux oies sauvages
 
Sortie le 25 décembre 2019 | 1h 50min
 
De : Diao Yinan
Avec : Hu Ge, Gwei Lun Mei, Liao Fan, Wan Qian, Qi Dao
 
 

Alice et le maire

Sortie le 2 octobre 2019 | 1h 43min

De : Nicolas Pariser
Avec : Fabrice Luchini, Anaïs Demoustier, Nora Hamzawi, Maud Wyler, Antoine Reinartz
   
La bonne épouse
 
Date de sortie 11 mars 2020
 
De : Martin Provost
Avec : Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky plus
Genre : Comédie
Nationalités : française, belge
 

Listes électorales : c'est le moment !

C'est jusqu'au 7 février que les inscriptions ou changements d'adresse peuvent être effectués. Deux possibilités s'offrent à vous :

  • au service des élections, mairie annexe 3, place Baptiste Milhau, Mèze.

Pour toute information, cliquez ICI.

L'ACEM offre Capt'ain CABOCHE aux enfants

 

Féérie, rêves, sourires, étincelles dans les yeux : l'heure gratuite de spectacle proposée aux petits et aux grands a rempli d'allégresse les cœurs présents sur l'Esplanade ce 23 décembre.

Capitaine CABOCHE, chasseur de trésors, est parti à l'aventure pour un show participatif. Même les plus "anciens" se sont laisser prendre par l'ambiance. Comédie, danse, jeux, énigmes, humour, musique… l'ACEM a, une nouvelle fois, marqué de son empreinte les festivités de fin d'année. Bravo et félicitations à l'équipe de Corinne Di-Rago Petit !

Un concert de Noël spécial

Guillaume Cazal, grand patron !

Pourquoi spécial ? D'abord par sa qualité (ça on savait) mais ensuite parce qu'il s'agit d'une dixième édition qui marque le passage de l'École Locale (EMMM) à une "antenne" du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Sète Agglopôle Méditerranée (CRISAM, faudra se rappeler !)

Ensuite, l'organisation aura réussi l'exploit de faire participer des musicien.ne.s présent.e.s lors du premier concert en 2009.

La salle Bernard Jeu était comble (plus de 500 personnes) pour cet évènement où compétence et talent ne peuvent laisser insensible. Même les habitué.e.s ont à un moment ou à un autre une corde intérieure qui vibre…

Guillaume Cazal et son équipe : Marion Amouroux, Élisabeth Assens, Anne Balloy, Matthieu Chédeville, Nicolas Delrox, Martine Devillers, Christelle Esteban, Christophe Grimalt, Christine Laquerbe, Mattias Levrero, Armand Marco, Frédéric Ruiz, Bruno Sentou, Thierry Varupenne ont su partager leur passion à leurs élèves. Le mélange des générations, le choix des morceaux, l'imagination des concepteurs nous a offert un concert détonnant : un très, très grand spectacle.

14 morceaux au programme : The Muppet Show (S. Pottle), Ekev Schel Shoshanim (Y. Hadar), Le Monde est Stone (M. Berger), Gammes (P. Morino), Marche Impériale de Star Wars (J. Williams), Milonga Del Angel (A. Piazolla), Sarabande (GF Haendel), Ain't No Sunshine (B. Withers), Surfin' (E. Ranglin), Live And Let Die (P. Mc Cartney), Mori Riso (Trad. Bulgare), Thème du fabuleux destin d'Amélie Poulain, L'étrange Noël de Mr. Jack (D. Elfman), Final (P. Morino) pour deux heures de musique !

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vittoria Renard : la jeunesse flamboyante.

En publiant "Le meilleur devant nous", l'écrivaine Mézoise et Européenne par ses origines nous invite à vivre son premier roman d'amour.

Banal, direz-vous ! Sauf que le triangle névrotique proposé par Vittoria est celui de pré-adultes "tiraillés" entre amitié, confidence, trahison, abandon… L'amour est bien là, mais le pas à franchir vers le bonheur est soumis au doute et à la peur de se déclarer. C'est le maillon faible de ce fameux triangle qui sera le détonateur du "meilleur"…

Extrait :

"… Je me calmai peu à peu et pus reprendre une respiration quasi-normale. Mais j'eus le souffle coupé quand Carter souleva mon menton, ne me lâcha pas du regard et, doucement, posa ses lèvres sur les miennes. Aussitôt, je sentis une boule gronder en moi…"

Vittoria, du haut de ses 20 ans, se glisse dans ses deux personnages principaux : Megan (Elle) et Carter (Lui)… Le style est direct : "Je me projette dans le personnage…"

On est tenté de dire que cette manière d'écrire est issue des réseaux sociaux sauf que le langage de communication se situe entre le courant et le soutenu…

Vittoria nous a confié qu'elle écrivait depuis ses 14 ans. Elle qualifie son roman d'imparfait et il s'adresse à "tout le monde". Personnellement, il nous a ému avec l'impression d'être "le voyeur" d'une intimité parfaitement décrite : quelle maturité !

Bien que scientifique professionnellement, cette jeune dame continuera à écrire "pour elle" des romans. Inspirée par l'auteure américo-coréenne Jenny Han elle a fait sienne cette phrase de J-Y Leloup :

"Chaque matin, cherche l'étincelle, l'éclair, qui allume en toi le jour !"


Le meilleur devant nous - Vittoria RENARD, aux Éditions MAÏA - Garance - ISBN: 978-2-37916-195-7

Ouvrages sur Mèze

Alain Cambon
Depuis un demi-siècle, Alain Cambon collectionne avec passion des clichés de sa terre natale. Après une sélection rigoureuse parmi ses très nombreuses photographies et cartes postales anciennes, précieux témoignages historiques, l'auteur révèle dans ce troisième volume la remarquable métamorphose de Mèze durant le XXe siècle. C'est l'occasion pour Alain Cambon d'aborder notamment l'après-seconde guerre mondiale, période pendant laquelle les Mézois, débordant de courage et d'opiniâtreté, valorisèrent les nombreux atouts terrestres et maritimes que la nature avait bien voulu leur donner. Et dans ces pages, le développement de la conchyliculture dès 1960, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et la reprise de l'exploitation des mines de bauxite par la compagnie Péchiney, qui relancèrent l'activité économique de la cité, ne sont pas oubliés. Cette rétrospective devrait raviver les mémoires et faire resurgir, peut-être avec un brin de nostalgie, de nombreux souvenirs.