Conférences

Montpellier : 33e édition des Rencontres de Pétrarque

La 33e édition des rencontres de Pétrarque se tiendra du 1er au 5 juillet 2019 dans la cour Soulages du rectorat de l'académie de Montpellier. Le thème retenu pour cette édition est "Le Retour de la Rue".


Chaque soir entre 19h et 20h, vous pourrez assister aux rencontres co-animées par Hervé Gardette de France Culture et Jean Birnbaum du Monde. Ces rencontres seront diffusées en direct sur France Culture.

Au cœur du Festival de Radio France, le Programme 

LUNDI 1ER JUILLET

DIALOGUE INAUGURAL

MARDI 2 JUILLET

LA RUE COMME ESPACE DE SUBSTITUTION AU POLITIQUE

Avec Emmanuelle Reungoat, Dominique Reynié, François Ruffin et Danielle Tartakowsky

MERCREDI 3 JUILLET

LA RUE COMME ESPACE DE CONFRONTATION

Avec Jean-Marie Delarue, David Dufresne et Danielle Tartakowsky

JEUDI 4 JUILLET

LA RUE COMME ESPACE D'INITATION ET D'AFFIRMATION

avec Didier Lestrade, Youna Marette, Emmanuelle Reungoat et Inna Shevchenko

VENDREDI 5 JUILLET

D'AUTRES RUES QUE LES NÔTRES

Avec Sophie Bessis, Pap Ndiaye et Lun Zhang

33e édition des Rencontres de Pétrarque

La 33e édition des rencontres de Pétrarque se tiendra du 1er au 5 juillet 2019 dans la cour Soulages du rectorat de l'académie de Montpellier. Le thème retenu pour cette édition est "Le Retour de la Rue".

Chaque soir entre 19h et 20h vous pourrez assister aux rencontres co-animées par Hervé Gardette de France Culture et Jean Birnbaum du Monde. Ces rencontres seront diffusées en direct sur France Culture.

Programme

Lundi 1er juillet

Dialogue inaugural

Mardi 2 juillet

La rue comme espace de substitution au politique

Avec Emmanuelle Reungoat, Dominique Reynié, François Ruffin et Danielle Tartakowsky

Mercredi 3 juillet

La rue comme espace de confrontation

Avec Jean-Marie Delarue, David Dufresne et Danielle Tartakowsky

Jeudi 4 juillet

La rue comme espace d'initation et d'affirmation

avec Didier Lestrade, Youna Marette, Emmanuelle Reungoat et Inna Shevchengo

Vendredi 5 juillet

D'autres rues que les nôtres

Avec Sophie Bessis, Pap Ndiaye et Lun Zhang

Conférence à Poussan « le mystère de Saint-Roch » (2)

L’association Saint-Vincent vous convie à une conférence intitulée « le mystère de Saint-Roch » qui aura lieu ce samedi 1er juin, à 15h, en l’Eglise paroissiale de Poussan.Rosace, La Cathédrale De Strasbourg

 « Saint-Roch est un saint particulièrement important dans la foi populaire. Issu d’une famille aisée du 14ème siècle montpelliérain, il se sépare de tous ses biens pour accomplir son devoir de soutien aux populations italiennes affligées par la grande peste. Les innombrables guérisons miraculeuses qu’il accomplit durant son périple ne lui permirent toutefois pas de se soustraire à cette peste terrible qui faillit l’emporter dans les bois de Plaisance. Il y fut sauvé par un chien et par l’entremise d’un ange qui fit naître une source salvatrice. A sa mort, dont le cadre est disputé entre une ville italienne et Montpellier, son culte se propage en Europe et au 19ème siècle, l’épidémie de choléra de 1854 favorise la renaissance de son culte. Le Languedoc chrétien se place alors sous sa protection avant de conquérir progressivement le monde entier, jusqu’en Chine ou au dans les provinces les plus reculées de l’Arctique. Mais qu’elle fut sa vie ? Que nous disent les pièces d’archives de son existence ? Et en quoi son message peut-il être encore extrêmement important pour notre quotidien ? »

Conférence à Poussan « le mystère de Saint-Roch »

L’association Saint-Vincent vous conviait à une conférence intitulée « le mystère de Saint-Roch » ce samedi 1er juin, à 15h, en l’Eglise paroissiale de Poussan où deux grands tableaux sont justement en relation avec Saint Roch..

 Car Saint-Roch est un saint particulièrement important dans la foi populaire.

Issu d’une famille aisée du 14ème siècle montpelliérain »…

« Il se séparera de tous ses biens pour accomplir son devoir de soutien aux populations italiennes affligées par la grande peste. Les innombrables guérisons miraculeuses qu’il accomplit durant son périple ne lui permirent toutefois pas de se soustraire à cette peste terrible qui faillit l’emporter dans les bois de Plaisance. » I

« Il y fut sauvé par un chien et par l’entremise d’un ange qui fit naître une source salvatrice. A sa mort, dont le cadre est disputé entre une ville italienne et Montpellier, son culte se propagera en Europe et au 19ème siècle, l’épidémie de choléra de 1854 favorisera la renaissance de son culte. »

Le Languedoc chrétien se place alors sous sa protection avant de conquérir progressivement le monde entier, jusqu’en Chine ou au dans les provinces les plus reculées de l’Arctique.

rochP1220937 

Mais qu’elle fut sa vie ? Que nous disent les pièces d’archives de son existence ? Et en quoi son message peut-il être encore extrêmement important pour notre quotidien?

Fabrice Bertrand, qui précisait qu’à Poussan l’on était attaché à la dévotion à plusieurs saints dont Saint Roch (Languedocien) allait répondre à ces questions devant une vingtaine de personnes passionnées par la vie de Saint Roch ainsi que par le mystère qui l’entoure

Il faut savoir pour ceux qui n’ont pu être présent que l’Association Internationale Saint-Roch de Montpellier peut vous fournir de nombreux renseignements à ce sujet :

Créée en juin 1995, l’Association Internationale Saint-Roch de Montpellier, association laïque, culturelle, historique et scientifique, touristique, ouverte à tous ceux concernés par Roch de Montpellier, quelle que soit leur motivation : pour l’exemple qu’il est pour l’homme contemporain, la place qu’il a occupé au Moyen Âge, celle qu’il occupe aujourd’hui en tant que saint patron des pèlerins, celle qui lui revient dans sa ville. et la notoriété qu’il donne à cette dernière.

L’idée étant de créer une synergie extrêmement large pour promouvoir la connaissance et le rayonnement de saint-Roch de Montpellier.

« Et pour cela, elle a mené de nombreuses initiatives, manifestations multiples et actions au niveau local, national et international dont les fêtes de saint Roch à Montpellier, les Rencontres Internationales et la participation à la création du comité international de recherches historiques et scientifiques au sein de l’association italienne Saint-Roch de Montpellier, pour rétablir une cohérence sur la vie de saint Roch, ses biographes et son culte.

rochP1220934Pour eux :

Saint Roch naquit à Montpellier, entre 1346 et 1350, en pleine guerre de Cent Ans,pendant la grande peste noire, qui dura deux ans, et décima un tiers de la population occidentale. C’est l’époque des grandes famines et des ravages perpétrés par les grandes compagnies (troupes de mercenaires).

Montpellier, rattachée à la couronne de France depuis 1349, était une république marchande, une grande ville du Midi, cosmopolite et tolérante, très réputée pour ses universités. C’est une ville étape importante de pèlerinage sur la via Tolosana, bénéficiant de plus de la proximité d’Avignon, siège de la papauté depuis plus de quarante ans.

Bien que Roch fût un prénom très courant en France et en Italie, il semble plutôt que notre saint était de la famille des Roch de La Croix, lignée devenue importante au XVIe siècle, sous le nom de Castries. Son père, Jean Roch de La Croix, dignitaire de la ville, en fut le premier consul, en 1363. Sa mère, Dame Libéria, était originaire de Lombardie. Fils désiré, et longtemps attendu, il passa une enfance dans un milieu profondément chrétien. Il fut baptisé au sanctuaire Notre Dame des Tables, qui était aussi le centre de la vie spirituelle, intellectuelle, administrative et sociale de Montpellier (on peut visiter de nos jours sa crypte sous l’actuelle place Jean-Jaurès).

Pour en savoir plus et poursuivre votre lecture :

http://www.st-roch.com/montpellier-association-saint-roch/

http://www.st-roch.com/saint-roch/laviedesaintroch/?

http://roch.compostelle.free.fr/saintroch.htm

Quand la peinture entre dans l'Histoire.

C'était le thème de la dernière conférence d'Histoire de l'Art, jeudi 22 mai, sous l'égide de la Dante Alighieri. M. Dimitri Stauss ne manque pas de saluer le public (fidèle) qui remplissait aux deux-tiers la salle du Palace ! Et, après s'être encravaté de blanc, il emmena l'assistance en visite dans les grands cycles picturaux qui ont marqué les esprits.adamP1060368

 Le parcours commença par Giotto (1266-76 (?)-1337) qui peignit à Padoue, avec la fresque "Rencontre à la porte d'Or" (1299-1309), "la première peinture moderne". Le bleu du fond remplace le doré conventionnel byzantin. Et le grand précurseur italien eut l'intuition de la perspective. Perspective mise en partie en œuvre dans "Le jugement dernier" (chapelle degli Scrovegni) et surtout "L'Annonciation", remarquable également par sa composition.

adamP1060370

Elle est ordonnée autour d'un arc que surmonte la divinité. De chaque côté sont peintes les figures de Marie et de l'ange Gabriel. L'incarnation demandée par l'ange n'est pas figurée.

Au milieu de l'arc, sous l'arcade, entre les personnages réside le "vide créateur" qui la figure. Ce vide qui sera rempli. Vide que l'on retrouve dans "La création d'Adam" de Michel Ange (parmi les fresques du plafond de la chapelle Sixtine).

Dieu le père, lancé dans le cosmos, tend son doigt énergique vers Adam, alangui. Il ne touche pas la main molle d'Adam. Entre eux, le vide. C'est la création.

 

adamP1060407

 

Et M. Stauss delivre, au fil des œuvres, une abondante érudition, bien propre à éclairer ces œuvres. Ainsi de la légende de la "vraie croix". Adam et Eve, dans le jardin d'Eden, furent tentés par le serpent. Ils croquèrent la pomme et furent chassés du paradis. Michel Ange les montre d'abord jeunes, vigoureux, beaux (?) Peut-être selon Michel Ange, mais on peut ne pas apprécier ces masses de chair opulente. Bref, les coupables furent réduits à une humaine condition.

adamP1060405

Mais Adam emporte un rameau du jardin d'Eden. Rameau repris dans la bouche du patriarche mort par un de ses fils. Et le végétal grandit en terre, formant un arbre luxuriant duquel on tira le bois qui servit au supplice de Jésus. Le bois de la croix, marque de la présence divine sur terre, est signe d'éternité. Bien des images défilent sur l'écran. On peut penser que "l'Ecole d'Athènes" de Raphaël aurait pu être mieux appréciée.Ampleur, harmonie, équilibre en sont les marques. Pas seulement la symétrie rigoureuse ou les attributs des personnages. Au final, sont à retenir la montée du baroque (le Tintoret 1598-1694) et surtout "La vocation de Saint Mathieu" du Caravage (1573-1610).

Face à un groupe où Mathieu le publicain compte ses pièces, Jésus désigne, d'un doigt prémonitoire, le futur disciple dans un cône de lumière trouant la salle sombre.

 Il y avait bien la lumière d'une lucarne dans la réalité. Mais par le génie du Caravage, cette lumière-là est plus qu'humaine. C'est cette part (divine?) que les peintres évoqués ont su capter et transmettre. Et ils sont entrés dans l'Histoire.

Hervé Le Blanche

La Légion Ètrangère de l’origine (1831) à 1962. Conférence de Gérard Gimeno

Le Cercle Algérianiste de Sète Bassin de Thau a le plaisir de vous inviter à la conférence  donnée par l'Administrateur Gérard Gimeno :
Notre conférencier s'attaquera à un vaste programme : La Légion Ètrangère de l’origine (1831) à 1962. 
 
France, Français, Légion Étrangère
 
”Notre jeunesse a besoin de héros nous dit Cheyenne Caron dans son dernier film, l’homme a besoin de sacré, d’un chant grégorien, nous dit Saint Exupéry…” et c’est du monde de  ces hommes-là  dont Gérard nous parlera justement et dont on espère que la fin ne sera pas pour demain.

 Cette conférence sur la légion  se tiendra  au Palace, 24, avenue Victor Hugo, 

 
le 1er juin 2019 à 10 heures 30

Vincent Bioulès, peintre abstrait et singulier

Mercredi 19 juin à 18h30

Ne manquez pas la conférence des Ambassadeurs du Musée Fabre, proposée par la Ville de Clapiers, avant la visite de l’exposition Vincent Bioulès " Chemins de traverse"  peintre du Pic Saint-Loup qui se tiendra au Musée Fabre à l’occasion d’une grande rétrospective du 15 juin au 6 octobre 2019.


Bientôt, un hommage au peintre contemporain montpelliérain

L’exposition reviendra sur ses expériences radicales au sein de l’avant-garde des années 70 et insistera sur la singularité de son rapport au motif et à la figure. Parenthèse ou pas de côté, la pratique de l’abstraction nourrit les grandes compositions figuratives dans lesquelles l’artiste célèbre son attachement à son environnement quotidien et aux paysages méridionaux... la suite sur Montpellier infos

L'or vert

Dans le cadre de la «La Grande Bleue, belle et fragile à la fois», l’exposition qui réveille en beauté les consciences écologiques venez assister à la conférence :

Posidonies, l'or vert de Méditerranée !

Les derniers dinosaures ont connu leurs premières feuilles et ce ne sont pas des algues mais des plantes, qui font même des fleurs et des fruits sous la mer !

Les herbiers de posidonies ne sont présents qu'en Méditerranée et, depuis la nuit des temps, rendent des services importants: réservoir de biodiversité, lutte contre l'érosion marine, stockage de carbone...

Une richesse, parmi toute la biodiversité marine locale, étudiée et préservée dans les eaux de l'Aire marine protégée de la côte agathoise gérée par la ville d'Agde.

Venez découvrir toute cette singularité lors de la conférence de Renaud Dupuy de la Grandrive et Marine LangeAire Marine Protégée de la Côte Agathoise, direction du milieu marin de la ville d'Agde.

JEUDI 6 JUIN • 18h00

> Îlot Molière/Office de Tourisme Agde, 1 rue du 4 septembre

> Réservation conseillée, nombre de places limité,  06 45 82 46 14

Reconnaître les chants d'oiseaux

Conférence/débat

Mas de Londres

Date : Le 20 Mai 2019  20 h 00

Dans le cadre des rencontres du Groupe Local LPO Pic Saint Loup, les bénévoles vous proposent de vous exercer à la reconnaissance des chants d'oiseaux.

Informations complémentaires auprès de Chantal AUGIS (06 81 07 11 36) / Virginie LOPES (06 81 71 41 77)


Lieu de rendez-vous : Salle communale

Responsable : Virginie LOPES, Co référente du Groupe Local LPO Pic Saint Loup

Gratuit

Public concerné : Tout public

Accessible aux personnes handicapées : PMR

Renseignements :

LPO - Hérault
15, Rue du Faucon crécerellette
Les Cigales, Route de Loupian
Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage
34560 VILLEVEYRAC
04.67.78.76.24

Dernière causerie du Jazz Hot Club du Languedoc-Roussillon le 4 juin

26ème « causerie » qui sera la 4ème et dernière du 1er semestre 2019.

Mardi 4 juin 2019 à 20h au Devézou à Montferrier-sur-Lez

Après deux « causeries Live » qui ont remporté un franc succès auprès du public héraultais, l'équipe du Jazz Hot Club L-R reviendra aux « causeries » habituelles illustrées par de nombreux extraits vidéo ou audio.

Le thème sera : la 2ème partie du «  Jazz à New-York : les grandes années 1930-1950 »

 

Chaque causerie rassemble entre 50 et 90 amateurs du jazz qui swingue

Le Club continuera à visiter les Clubs et cabarets de Harlem mais aussi ceux de la légendaire 52ème Rue de Manhattan ... La Suite sur Montpellier infos

La prochaine conférence des Mercredis de l'Antiquité

La prochaine conférence des Mercredis de l'Antiquité a lieu mercredi 22 mai à partir de 18h30 dans l'auditorium du Musée Fabre.



Florence GHERCHANOC (Professeure d'histoire grecque, Université Paris Diderot, USPC-ANHIMA, UMR 8210)

Le sport au féminin en Grèce ancienne.
Du spectacle au spectaculaire, des pratiques à l'imaginaire.

Dans les sociétés grecques de l’Antiquité, les femmes, filles et épouses de citoyens, ont pour destin le mariage et la maternité, ce à quoi les préparent leur éducation et les activités auxquelles
elles s’adonnent dans la famille et la cité. Aussi, en raison de leur statut et de leur genre, sont-elles généralement exclues de pratiques où seuls des corps virils s’exhibent : entre autres, les exercices sportifs et les compétitions athlétiques. Pour autant, textes et images font référence à des exercices féminins au gymnase et à la participation de femmes, le plus souvent des jeunes filles, à des compétitions sportives (lutte et surtout courses rituelles), aussi bien dans le domaine du mythe (Atalante) que de façon effective dans quelques cités (Sparte et Olympie). Dans quels contextes et pour qui se déploient ces spectacles "sportifs" féminins exceptionnels et spectaculaires ? Comment les Anciens les ont-ils appréciés et jugés ? Quel imaginaire construisent-ils ?

Conférence en partenariat avec ANHIMA et l'université Paris Diderot.