PATRIMOINE

La traditionnelle fête de la Vierge de la Peyrière

 

La chapelle au lever du soleil

Comme tous les ans, le 15 août on célèbre la traditionnelle fête de la Vierge de la Peyrière sur cette colline qui domine le village et la moyenne vallée de l’Hérault.

La veille de l’Assomption, des bénévoles s’affairent afin de nettoyer et préparer les lieux à recevoir du public, mise en place des chaises, tables pour le repas de midi, installation de la sono et d’un groupe électrogène pour éclairer le site et faire fonctionner le container réfrigérant.

 

Messe de l'Assomption

Le jour de l’Assomption, la journée commence par la messe solennelle à 10h30, puis l’apéritif et le repas sous la pinède. L’après midi, le concours de pétanque ouvert à tous, suivi vers 17h00 du loto. Certains sont réticents à abandonner pour quelques heures leur intérieur climatisé. Sous la pinède, il y fait toujours bon quel que soit la direction du vent. Pour perpétuer le souvenir de ceux qui ont défriché, puis entretenu la chapelle et ses abords, pour poursuivre cette tradition qui permet à certains montagnacois partis sous d’autres cieux pour des raisons professionnelles de se rencontrer au moins une fois par an, internet ne remplacera jamais ces moments conviviaux.

Au milieu du XIXème siècle, un prêtre bien de chez nous participa aux côtés du pape Pie IX au dogme de l’Assomption, il s’appelait Emmanuel d’Alzon, sa famille était propriétaire du château de Lavagnac, aujourd’hui en ruines.

Ce dogme ne sera officialisé que le 1er novembre 1950 par le pape Pie XII. C’est son neveu jean de Puységur qui a fourni une paire de bœufs pour acheminer la Vierge sur l’emplacement où elle se trouve actuellement. Dans le passé cette fête donnait lieu à des processions, à Montagnac, on partait de la cave coopérative et l’on montait jusqu’à la chapelle.

 

Repas sous les pins

Tous les ans le président des Amis de N.D de la Peyrière en l’occurrence François Michel lance un appel aux bénévoles et aux jeunes en particulier afin de perpétuer cette tradition locale. Donner quelques heures la veille et le lendemain de cette fête n’est pas très contraignant. Une navette assure la liaison depuis les esplanades jusqu’au site, et un parking est mis à disposition de ceux qui s’y rendent en voiture.

Bernard Bals

Les Journées Européennes du Patrimoine 2019 à Sète

Créées en 1984, les Journées Européennes du Patrimoine se déroulent le 3e week-end du mois de septembre.


Chaque année, elles permettent de fédérer des initiatives locales, aussi bien publiques que privées et de faire découvrir ou redécouvrir autrement aux visiteurs notre patrimoine culturel, architectural ou encore artistique.

Résultat de recherche d'images pour "images journees patrimoine 2019"

MUSÉE PAUL-VALERY - Rue François-Desnoyer - 04 99 04 76 16
Tarif gratuit pour les collections - Tarif réduit pour l'exposition : 7,90 € en visite libre et 8,90 € en visite commentée. Horaires d'ouverture 9h30/19h - Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles au 04.99.04.76.11 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Samedi 21
- 11h - 14h30 - Exposition MARQUET La Méditerranée, d'une rive à l'autre - Visites commentées.
Le Musée Paul-Valéry consacre une importante exposition au peintre Albert Marquet (1875–1947) en montrant la place déterminante de la Méditerranée dans sa production à travers le choix de plus de quatre-vingts œuvres réalisées entre 1905 et 1946 lors de ses nombreux voyages.
- 14h30 à 16h30 - Atelier familles avec Claude Habib (12 personnes maximum à partir de 10 ans - public débutant ou expérimenté).
Peintre libanaise vivant à Abu Dhabi, Claude Habib présente du 16 au 22 septembre douze œuvres spécialement réalisées pour l'événement et anime des ateliers destinés aux enfants et adultes. À la recherche de l'expressivité la plus forte, son œuvre est marquée par l'héritage du néo-expressionnisme. Elle emploie simultanément des techniques différentes – huile, acrylique et fusain – et traite le support comme une composante à part entière du tableau. Les ateliers porteront sur la réalisation d'un petit tableau en utilisant le Mixed Media, mélange de techniques (spatules, pinceaux) et de matériaux (sable, peinture, colle, etc.) pour représenter des paysages, natures mortes ou encore des formes abstraites.


- 17h - Conte Baba la France - Rachid Akbal, conteur - Cie Le Temps de Vivre (Spectacle tout public à partir de 10 ans – Durée 1h05)
Un récit sur la trajectoire d'un travailleur kabyle en France durant la guerre d'Algérie. Un homme part à la recherche de l'endroit idéal où il pourra enfin enterrer le souvenir de son père disparu sur une route de France pendant la guerre d'Algérie. Il retrace le parcours de Baba la France, Algérien indigène qui en 1948 rejoint la métropole en quête d'une vie meilleure. Il fait ressurgir sur fond d'évènements historiques, mêlés à des récits tendres, violents, drôles et oniriques, les multiples visages d'un homme libre devenu héros malgré lui.

Dimanche 22
- 11h - 14h30 - Exposition MARQUET La Méditerranée, d'une rive à l'autre - Visites commentées.
Voir ci-dessus.
- 14h30 à 16h30 - Atelier familles avec Claude Habib (12 personnes maximum à partir de 10 ans - public débutant ou expérimenté).
Voir ci-dessus.

MIAM - Quai Maréchal de Lattre de Tassigny - 04 99 04 76 44
Entrée gratuite les deux jours - 9h30/19h - Braderie sur de nombreux produits (tee-shirts, catalogues, cartes postales).

- 11h - 14h30 - 16h - Visites guidées de l'exposition La Part Modeste
- De 14h à 18h - Ateliers Villes miniatures avec Angèle Lepolard 

ESPACE GEORGES-BRASSENS - 67 boulevard Camille Blanc - 04 99 04 76 26
Entrée gratuite les 2 jours - 10h/18h.

Samedi 21 et dimanche 22
- 15h : Brassens entre jazz et chanson. Ce concert sera l'occasion de rappeler les liens réciproques existant entre les chansons de Brassens et le jazz. La formation sera composée de Dano Haider à la guitare, de Joan Eche-Puig à la contrebasse et de Frédérique Sonnet au chant.

CHAPELLE DU QUARTIER-HAUT - Rue Borne - 04 99 02 87 62
Entrée libre - 12h/19h.

Samedi 21 et dimanche 22
- 17h30 : Exposition Isidro Guerra - Rencontre avec l'artiste François Daireaux
Prendre la décision de partir et aller voir ailleurs s'il n'y est pas : c'est le choix de l'artiste François Daireaux qui n'a de cesse de prendre le pouls du monde, ses battements, pressions et pulsations, ses cadences, ses arythmies, ses moments de pause, ses silences et ses vacarmes. A la recherche de points de contact possibles, en quête de sons, d'images animées et d'images fixes mémorisés grâce à ses appareils d'enregistrement embarqués, caméra numérique, appareil photo argentique et enregistreur sonore, François Daireaux va à la rencontre d'endroits particuliers du monde et ses pas le portent là où l'homme vit et travaille. Hors des cartographies touristiques et de toute forme d'exotisme, voilà près de vingt-cinq ans qu'il part seul dans des pays qu'il ne connaît pas pour en tirer des expériences. Il compose ainsi le vocabulaire de son œuvre qu'on peut aborder comme un espace étendu de la sculpture - y compris dans sa manière de construire ses images photographiques et ses films. Il travaille comme un glaneur, de formes, de situations, d'images dans un exercice pugnace et solitaire du regard. Il creuse et sculpte les couches du réel, obsédé par le geste et les transformations qu'il opère tant dans la matière que dans l'espace social.
L'œuvre filmique monumentale présentée à la Chapelle du Quartier haut est issue d'une rencontre, celle de l'artiste avec Isidro Guerra, un pêcheur zapotèque de l'isthme de Tehuantepec au Mexique - Exposition du 3 juillet au 22 septembre 2019 

MUSÉE DE LA MER - Rue Jean-Vilar - 04 99 04 71 55
Entrée et visite libres du musée - 10h/19h.

Samedi 21 et dimanche 22
Les chantiers navals sétois de la fin du XVIIIIe à nos jours, exposition créée et organisée par l'association des Amis du Musée de la Mer.


THÉÂTRE MOLIERE - SCÈNE NATIONALE - Avenue Victor-Hugo - 04 67 74 66 97
L'ensemble du programme est gratuit sur inscription obligatoire : 04 67 74 02 02 (du mardi au samedi, de 13h à 18h) - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – ATTENTION PAS DE VISITES LIBRES - Le programme est susceptible d'être modifié, n'hésitez pas à venir vous renseigner !

Samedi 21
- 9h30/10h30 - 10h/11h - 10h30/11h30 - 11h/12h - 11h30/12h30 - Visites guidées du Théâtre Molière
- 14h-15h - Sieste Musicale avec l'Ensemble TaCTuS. En résidence de création pour le spectacle Encore la vie, les percussionnistes de l'Ensemble TaCTuS vous proposent une immersion tout en douceur, durant une heure, laissez-vous aller, ils s'occuperont de vos oreilles...
- 15h-16h - Promenade au foyer. Une courte histoire des peintres et des peintures du TMS, par Philippe Saulle, directeur de l'Ecole des beaux-arts de Sète.
- 16h30-18h - Atelier jongle à partager en binôme parent/enfant à partir de 8 ans. Venez découvrir la jonglerie en famille avec le Collectif Petit Travers.
- 18h-19h30 - Projections Un autre regard sur le théâtre en petite salle suivies d'un apéritif
Sous les étoiles, documentaire de Jérôme Fontana, étudiant à l'école Travelling / Reportage des lycéens dans le cadre du projet CANOPE autour du spectacle Cannes de la Compagnie Y / Visite du plateau du spectacle Encore la vie en compagnie du Collectif Petit Travers.

CENTRE REGIONAL D'ART CONTEMPORAIN - 26, quai Aspirant Herber - 04 67 74 94 37
Tous publics - Entrée Libre - Dans le cadre de ces Journées Européennes du Patrimoine le centre d'art est ouvert au public, pour l'avant-dernière semaine des expositions La vie en rose d'Anne-Lise Coste et Tu m'accompagneras à la plage ? consacrée à Valentine Schlegel.

Samedi 21 et dimanche 22
- 16h : une visite guidée des expositions.

PHARE DU MOLE SAINT-LOUIS - Môle Saint-Louis – 04 99 04 71 71

Samedi 21 et dimanche 22 de 10h00 à 17h00 - Visite gratuite
C'est au bout du môle Saint-Louis, cette chaussée empierrée longue de 650 mètres construite lors de la fondation de la ville, que trône le phare Saint-Louis. Construit vers 1680, démoli en 1944 par des mines allemandes, il a été reconstruit en 1948.

VOILE LATINE DE SETE ET DU BASSIN DE THAU - Chantier naval de la Plagette - 24, rue des chantiers

Samedi 21 et dimanche 22 de 10h à 16h
- Visite du dernier chantier naval traditionnel de Sète et de Méditerranée, dans le quartier de la Plagette.
Toujours en activité, ce chantier patrimonial permet d'offrir aux barques traditionnelles de l'étang de Thau toutes les opérations d'entretien qu'elles nécessitent.
- Présentation et visite de barques catalanes, quai Philippe-Régy face à la Maison de la Mer - Visite de ces embarcations traditionnelles à voile latine, présentation des gestes, des langages usuels et des savoirs traditionnels.

 

HÔTEL DE VILLE – 7, rue Paul-Valéry

Samedi 21 de 9h à 12h
La maquette de la goélette America d'André Aversa, charpentier de marine, réplique de la célèbre goélette américaine qui a remporté la coupe de l'America en 1851 sera exposée au public sétois dans le hall de l'Hôtel de Ville à compter du 20 septembre pour une année. Cette réalisation qui avait pour objectif de s'inscrire dans le devoir de mémoire, est née du désir de ce menuisier de formation de créer dans le bois ce beau voilier mythique qui avait battu les anglais lors de cette grande compétition sportive. Son format est de 260 cm.


GARE SNCF - 78 place André Cambon
Salle d'exposition de Gare & Connexion (A gauche de la gare). Les 20, 21 et 22 Septembre 2019 : vendredi après-midi de 14h à 18h, samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h. Site accessible aux poussettes et fauteuils roulants – Visite libre

Cette manifestation a pour but d'exposer au visiteur, un patrimoine local aujourd'hui disparu ou transformé. Il pourra mesurer les mutations que le chemin de fer sétois a vécu au travers d'une exposition photos et d'une projection de films. L'exposition photo rassemble dans deux grandes salles des documents, des affiches, des plans, des photos, des textes, recueillis par les membres de l'Union artistique et intellectuelle des cheminots français groupe de Sète.
Elle présente également des documents photographiques exceptionnels et inédits, sur la construction du pont Maréchal Foch. Ces photos ont été confiées par la Société d'études historiques et scientifiques de Sète et de sa Région, partenaire de la manifestation.

Des écrans vidéo diffuserons des diaporamas avec des thématiques telles que : Cartes postales anciennes, Train de Palavas...

Les films qui touchent à l'univers ferroviaires sétois et régional seront diffusés en continu dans une salle dédiée et équipée. Ces fictions et reportages ont été réalisés en partie par la section cinéma des cheminots sétois. Les films présentés sont Persécution - Fiction. Auteur : Rémy Arché UAICF -11' (2010) / Le monde de Frédéric - Doc. Auteur : Stage UAICF-Albert Peiffer - 8' (2012)/ Veuillez ne pas tenter d'ouvrir les portes - Fiction. Auteur : Baptiste Martin-Bonnaire – 10' (2017) / La Madelon - REPORTAGE. Auteur : Gérard Corporon – 10' (2007) / Petit Cheminot - FICTION. Auteur : Maxime Fortino UAICF - 6' (2013) / Dessertes sur la ligne de Balaruc - Reportage. Auteur : Albert Peiffer UAICF- 20' (2002) / Je suis sans étiquette - Fiction. Auteur : Thibaut Lozenguez UAICF - 3' (2018) / Sète au cinéma - Fiction. Auteur : Karim Ghiyati – 7' (2018) / Vin de l'armée - Doc. Auteur : Cinéma des Armées – 5' (1917) Propriété de la Sociétés d'études historiques et scientifiques de Sète et sa région

La cérémonie des bouquets fédère la ville autour de ses traditions


 A Bessan, c’est l’âne totem qui mène la danse lors de la fête locale. Avec le petit âne, il est présent tous les jours des réjouissances. Le dimanche de la fête demeure toutefois une journée particulière où cérémonial et solennité éclatent sur le devant de la scène. La cérémonie dite des bouquets est le moment le plus traditionnel qui interpelle quelquefois. Décryptage.

Dès le matin, après la bénédiction de l’âne sur la place de l’église, les représentants de la jeunesse honorent les autorités, successivement religieuses et municipales : c’est la tradition. Ainsi, un bouquet est d’abord remis au curé avant l’office, puis ensuite un au maire et à deux de ses élus sur l’emblématique place de la Promenade, lors d’une cérémonie qui symbolise les traditions bessanaises.

En effet, la pratique locale veut que la jeunesse honore la municipalité. Cet hommage est aussi réalisé en sens inverse puisque le maire n’hésite pas, dans son traditionnel discours, à toujours saluer l’ensemble des acteurs des festivités. Un échange de bons procédés entrecoupés de moments intenses en présence des amis de l’âne, de la confrérie, de l’harmonie… et de toutes les forces vives de la cité.

Danse de l’âne, remise de récompenses, interprétation de la chanson de Bessan ou encore hymne national rythment ce rituel se terminant par un apéritif offert à tous, et un moment festif cette année avec Franck Bosca et Eric Abella. Et pas besoin d’invitation, la cérémonie est ouverte à tous. Pour l’apprécier, une seule condition : être à l’heure. Elle débute à midi pétante, aux sons des cloches de l’hôtel de ville.

Le rendez-vous est donc fixé ce dimanche 11 août 2019, sur la Promenade… pour que vive les traditions !

Loto du patrimoine 2019 : 121 monuments retenus

Deux fois moins de monuments ont été sélectionnés par rapport à l'édition 2018 du Loto du patrimoine.

121 monuments sont finalement retenus pour le Loto du patrimoine 2019. En plus des 18 sites emblématiques connus depuis le mois de mars, 103 autres ont été dévoilés mardi 11 juin, annonce la Fondation du patrimoine. Il s'agit notamment de l'église orthodoxe située à Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, du Prieuré Saint-Étienne de Lagrange à Durance dans le Lot-et-Garonne, de l'église et couvent des Cordeliers à Vendresse dans les Ardennes, ou encore de la Ruche-bâtiment Fernand Léger dans le 15e arrondissement de Paris.

 

Aller plus loin : l'intégralité des sites sélectionnés

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/loto-du-patrimoine/

A Montbazin, le Moulin de Juffet a été retenu :

http://thau-infos.fr/index.php/patrimoine/

Le moulin de Juffet, à Montbazin dans l'Hérault, figure dans la liste des 121 monuments sélectionnés pour le Loto du patrimoine 2019.

 

Pour son propriétaire et les membres de l'association locale qui oeuvrent à sa restauration, c'est Noël avant l'heure !

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/ )

Caux 200 ans d'histoires

 

Nouvelle exposition des Amis du Clocher:

 ''Caux 200 ans d'histoires'' à l'Espace Patrimoine de Caux, 3 place de l'église.
L'inauguration aura lieu Jeudi 20 juin 2019 à 18h et sera suivie d'un vin d'honneur.
L'Espace Patrimoine sera ouvert au public à compter du 25 juin jusqu'au 28 septembre  le mardi, vendredi et samedi de 10h à 12 h.
 

Sète agglopôle méditerranée s’engage avec la Fondation du Patrimoine

 Sète agglopôle s’engage en faveur de la délégation régionale de la Fondation du patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine local à vocation touristique. Cette convention a pour objectif de faciliter, de développer, de renforcer et d'organiser la coopération entre les deux structures pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine situé sur le territoire de Sète agglopôle méditerranée.

Le bureau communautaire l’a voté, un partenariat a été mis en place entre la délégation Occitanie de la Fondation du patrimoine et Sète agglopôle méditerranée, avec un budget annuel de 10 000 €. Ce partenariat souligne l’engagement communautaire pour la valorisation en faveur de son patrimoine, son attractivité et la reconnaissance du réseau territorial de la Fondation du patrimoine.trimaCapture

La signature officielle de la convention de partenariat a eu lieu ce vendredi  12 juillet 2019 entre Alain Vidal, Vice-président délégué au Patrimoine, Francis Veaute, Vice-Président délégué à l’Environnement et René Brun, Délégué régional de la Fondation du patrimoine.

Il s’agit du premier partenariat dans le département entre la Fondation du patrimoine et une agglomération.

Le principe

La Fondation du Patrimoine propose une mobilisation du mécénat populaire aux collectivités territoriales et aux associations qui envisagent d'accompagner un programme de restauration du patrimoine bâti, mobilier ou naturel.

Une souscription peut-être lancée dès lors que le projet de restauration a été clairement défini et qu'un plan de financement a pu être établi.

Comment ?

- Le porteur de projet signe une convention avec la Fondation du Patrimoine; celle-ci édite un bulletin de souscription, collecte les dons et émet des reçus fiscaux à l'intention de donateurs.

- La Fondation reverse au maître d'ouvrage, à la fin des travaux, sur présentation des factures acquittées, 97% des dons recueillis déductibles au titre de l'impôt sur le revenu et de l'impôt des société et 95% des dons déductibles au titre de l'ISF.

Pour l’agglopôle

Par la création d’un fonds spécifique « Sète agglopôle méditerranée » au sein de la Fondation du Patrimoine, le partenariat apporte une aide au patrimoine public ou privé, qu’il soit protégé ou non par l’Etat, une priorité étant donnée toutefois au patrimoine non protégé.

Ce fonds pourra être abondé sur différents sites ciblés sur le territoire  par des subventions publiques et privées et sera abondé par des dispositifs de mécénat et de crowdfunding apportés par la subvention.

L’aide de l’agglopôle est conditionnée, pour le patrimoine public et associatif, à la mise en place d’une souscription sous l’égide de la Fondation du patrimoine faisant appel au mécénat populaire, et à la délivrance du label de la Fondation du patrimoine pour le patrimoine privé non protégé.

L’aide accordée par projet est plafonnée à 10 000 €. Elle ne pourra dépasser 30% de la dépense éligible pour le patrimoine privé et 40% de la dépense éligible pour le patrimoine public et associatif

Les missions de la Fondation du Patrimoine

La Fondation du Patrimoine, organisme privé indépendant agissant sans but lucratif, a pour mission de sauvegarder et de mettre en valeur la patrimoine local, tout particulièrement le patrimoine bâti non protégé au titre des monuments historiques. Sa sauvegarde, sa mise en valeur et sa participation à la vie de la cité en font un élément majeur de la vie économique et sociale des territoires.

Les dossiers

L’instruction des dossiers se fait conjointement avec l’expertise de la Fondation du patrimoine et  des services de Sète agglopôle méditerranée. Un comité technique se réunissant au moins 3 fois par an examine ensuite les dossiers et formule des propositions de soutiens financiers pour avis, puis pour décision.

Ainsi, par la signature officielle de la convention de partenariat avec la Fondation du Patrimoine,  Sète agglopôle méditerranée son engagement pour la préservation et la restauration du patrimoine architectural non protégé et les édifices inscrits au titre des Monuments Historiques (IMH).

Loto du patrimoine 2019 : 121 monuments retenus

Deux jeux de grattage proposés, dont un à 3 euros

Deux fois moins de monuments ont été sélectionnés par rapport à l'édition 2018 du Loto du patrimoine.

121 monuments sont finalement retenus pour le Loto du patrimoine 2019. En plus des 18 sites emblématiques connus depuis le mois de mars, 103 autres ont été dévoilés mardi 11 juin, annonce la Fondation du patrimoine. Il s'agit notamment de l'église orthodoxe située à Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, du Prieuré Saint-Étienne de Lagrange à Durance dans le Lot-et-Garonne, de l'église et couvent des Cordeliers à Vendresse dans les Ardennes, ou encore de la Ruche-bâtiment Fernand Léger dans le 15e arrondissement de Paris.

Tirage spécial le 14 juillet

Ce tirage spécial du loto destiné à financer la restauration de ces monuments aura lieu le 14 juillet. La Française des jeux lancera par ailleurs en septembre deux jeux à gratter, un à 15 euros et un autre au prix plus abordable de 3 euros.

Aller plus loin : l'intégralité des sites sélectionnés

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/loto-du-patrimoine/

A Montbazin, le Moulin de Juffet a été retenu :

http://thau-infos.fr/index.php/patrimoine/

Portes ouvertes au musée archéologique Paul Soyris

Dans le cadre des journées nationales de l'archéologie et en partenariat avec l'Inrap, le musée archéologique Paul Soyris ouvre ses portes gratuitement aux visiteurs de 15h à 18h le dimanche 16 juin 2019. 

Le musée municipal d’archéologie et son dépôt ont été inaugurés en 1960. Ils ont été créés sur l’initiative de MM. Joseph Michel et Paul Soyris. Ils ont été réalisés par la commune de Murviel-lès-Montpellier avec des participations modestes des institutions d’Etat. Les vitrines présentent du matériel provenant, soit des fouilles réalisées sur la commune depuis 1950, soit de dons ou d’acquisitions.

Animations
Diffusion des films d'animation "Les experts remontent le temps"(© ARTE France, Inrap & Doncvoilà Productions) et "Les experts de l'archéologie" (© Inrap - Arte - Petite Ceinture - 2010).
Livrets-jeux et archéo-cocottes pour les enfants à l'accueil du musée.


De l'oppidum au musée Soyris... la suite sur Montpellier infos

Le Moulin de Juffet participait à la Journée Européenne des Moulins

Le 25 mai, le Moulin de Juffet de Montbazin participait à la Journée Européenne des Moulins.

Ce Moulin situé à Montbazin dans l'Hérault produisait de la farine de blé, avant la deuxième guerre mondiale. Avant de se retirer, les Allemands ont détruit son mécanisme, les ailes et la toiture, ne laissant que la structure principale du bâtiment.

Certains ont tenu à créer une association loi de 1901 ( Forum de Montbazin) dont l'objet est de réhabiliter ce moulin afin qu'il redevienne un moulin à vent produisant comme à l'origine, de la farine de blé. Il devient peu à peu un lieu touristique s'ajoutant au patrimoine historique du village de Montbazin.

Ce projet bénéficie du partenariat de la commune, du Conseil Général,et du Ministère de la Culture.

 L'on peut y découvrir : “Au rez-de-chaussée, le logement du meunier. Pour accéder au 1er, il fallait emprunter une échelle extérieure. Le premier étage constituait la pièce où se pratiquait le blutage et la réception de la farine. Au deuxième  étage était logé l’appareillage sous un toit conique en bois. La construction primitive du XV siècle, qui appartenait à l’évêque de Maguelone, a été plusieurs fois remaniée, ce dont témoignent diverses reprises de maçonnerie.

Ce 25 mai un bon programme pour les participants avec visite du moulin, présentation et débat autour du projet du moulin, des travaux et autres projets en cours puis un apéritif accompagné d’une brasucade et un bon repas pour terminer.

 

Rallye archéologique

La Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée vous propose :

Rallye Archéologique de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée

Un nouveau moment de convivialité autour de la 4e édition du rallye archéologique le samedi 15 juin 2019. Le rallye archéologique organisé dans le cadre des Journées Nationales de l 'Archéologie en partenariat avec l'Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée, le Musée de l'Ephèbe, les communes, les associations du territoire vous permettra de découvrir de nouvelles richesses sur notre territoire en résolvant les énigmes proposées à chaque étape.

Ce rallye est ouvert à tous dans un esprit de loisir et de convivialité. Les enfants peuvent participer sous la responsabilité d'un adulte.

 Le Programme

- 9H30 : Accueil des participants à l’Office de Tourisme de Pézenas, le départ est prévu à 10H00

- 12H30 : Pause déjeuner un repas tiré du sac est à prévoir sur l'aire de pique-nique de Cazouls d’Hérault.

 - 17H00 : Arrivée et remise du livret au Musée Jean Saluste à Portiragnes

- 17H30 : Remise des prix* après vérification des livrets par les organisateurs, autour d'un verre de l'amitié.

 * Les lots à gagner : un livre offert par le Musée de l’Ephèbe, des visites du Musée, des visites VIP sur rendez-vous pour une visite guidée exceptionnelle du centre-ville d’Agde, des visites guidées de Pézenas, des visites théâtralisées de Pézenas. 

Manifestation gratuite, sur réservation auprès de la Mission Patrimoine Littoral – Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée au 06 45 82 46 14 avant le 13 juin 2019.

Véhicule indispensable.

sur l'étang de Thau

Promenade culturelle en bateau sur l'étang de Thau.

Lorsque le thermomètre n'en finit plus de monter, rien de tel qu'une petite balade sur l'eau pour trouver la fraîcheur.

l'étang de Thau est le plus grand étang du Languedoc (19 km de longueur, 5 km de large). La profondeur moyenne de l’étang est de 4,50 m, mais on trouve des fonds de 10 m et un tiers des fonds est à plus de 5,50 m. La profondeur maximum est de 30 m au lieu de la Bise.
C'est une véritable petite mer intérieure qui abrite une diversité biologique exceptionnelle due à des eaux moyennement profondes, chaudes et au faible mouvement.
Les espèces animales qui vivent dans ce bassin de Thau sont assez nombreuses, ce sont les poissons près de la surface, sur le fond ou en pleine eau : (sardines, maquereaux, rougets barbets, daurades royales, mulets lippus, bars communs, sars, gobies, soles, anguilles européennes) mais également des mollusques, des crustacés.

Réapparue en 2011 dans l'étang de Thau, la Grande nacre (pinna nobilis) de Méditerranée est une espèce protégée en France, et ce depuis le 26 novembre 1992. C’est un coquillage bivalve filtreur. Il n’est pas étonnant qu’on en retrouve dans les canaux, où les eaux sont très riches en algues microscopiques, en phytoplancton et zooplancton".

L’étang de Thau, jardin d’Eden des hippocampes.

Il ressemble à un cheval de jeu d’échecs. C’est l’Hippocampus guttulatus à savoir l’hippocampe moucheté dont l’étang de Thau, d’une richesse écologique exceptionnelle, abrite l’une des plus fortes populations en Europe.
Les hippocampes ne font rien comme tout le monde. mi-cheval, mi-dragon, il nage debout, à la verticale. C'est un poisson à tête de cheval. Avec sa bouche en forme de trompe, il aspire ses proies. Il a un mode de reproduction tout à fait unique dans le monde animal : la femelle pond ses œufs fécondés dans une poche ventrale du mâle, qui les portera jusqu'à leur éclosion. Les petits naissent avec une poche appelée poche vitaline. Les hippocampes forment des couples fidèles durant plusieurs saisons et peut-être même durant toute leur vie !

L'huître de Bouzigues.

La conchyliculture méditerranéenne est née à Sète en 1875. L'absence de marée en Méditerranée a imposé des techniques spécifiques : l'élevage en suspension réalisé grâce à des "tables" constituées de rails soutenant des traverses et des perches croisées.
Il y a 2800 tables qui appartiennent 450 conchyliculteurs. Elles mesures 50 m de long sur 10 m de large. Dans une table on accroche 1200 cordes d'huîtres, ce qui donne, chaque deux ans, une production moyenne de 8 à 10 tonnes par table.

Le naissain (jeunes huîtres à l'état larvaire ou embryonnaire) peut être mis en élevage toute l’année mais les périodes les plus profitables sont le printemps et l’automne. Le phytoplancton (organismes végétaux en suspension dans l'eau dont se nourrissent les huîtres) se développe plus abondamment à ces saisons.

Le collage : Une fois atteint la taille d’environ 2 à 3 cm (à l’âge de 9 mois à 1 an), les jeunes huîtres sont collées 3 par 3 avec un ciment sur un cordage qui sera ensuite immergé.

Les cordes sont suspendues une à une sur des structures appelées « tables », spécifiques au bassin de Thau. Ces structures sont ancrées dans le fond à différentes profondeurs selon leur emplacement dans le bassin.

Avant de les commercialiser, il faut donc les séparer de leur corde. Puis un long travail de nettoyage commence.

Les huîtres une fois séparées de leur corde sont nettoyées une à une et calibrées, c'est-à-dire reparties selon leur taille et leur poids. Le calibrage dépend d’une norme nationale, identique pour toute la profession que ce soit en Atlantique, en Manche ou en Méditerranéenne.

Les moules du bassin de Thau

La mytiliculture a précédé l'ostréiculture. Près de 3000 tonnes de moules de Méditerranée sont produites chaque année dans le bassin de Thau. Il s'agit d'une espèce spéciale, appelée Mytilus Galloprovincialis. Elevée à partir de naissains récoltés en mer, cette "graine" est mise en corde "marseillaise", c'est-à-dire placée dans un double filet de coton et immergée en eaux profondes.

Les coquillages mettent environ 12 mois pour atteindre une taille convenable. Plus grandes et plus charnues que les moules de l'océan, elles ont une belle couleur vive et un goût corsé très iodé.

La malaïgue – la mauvaise eau en occitan – est une conjonction d’absence de vent et de chaleurs caniculaires. Elle se caractérise par une coloration blanche des eaux due à une propagation d’algues.

Le phénomène entraîne une chute du taux d’oxygène dans l’eau qui décime les huîtres. Phénomène survenant à l’issue de l’épuisement de l’oxygène puis de la diffusion de sulfures dans l’eau par des bactéries ; cela provoque la mortalité de nombreux organismes. La dégradation des algues est une des causes de la raréfaction de l’oxygène dans l’eau.

Merci à tout l'équipage pour leur excellent accueil et pour ce partage riche d'enseignements dans la joie et la bonne humeur. V Campion

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon