agglo bassin de Thau

L'édition 2019 de l'Oursinade aura été un franc succès le week-end dernier à Sète !

L’image contient peut-être : 2 personnes, foule, ciel et plein air

Vous étiez 17000 à profiter du temps clément et de la belle ambiance populaire qui régnait Place Aristide Briand pour consommer plus de 50 000 oursins et vous régaler de nombreux produits du terroir.

Mais rassurez-vous, vous n'aurez pas à attendre l'an prochain pour revivre de beaux événements festifs . Nous vous donnons rendez-vous tous les jeudis soirs de l'été pour les Estivales de Thau... la première aura lieu le 20 juin prochain à Marseillan.

Le programme du réseau des musées de Sète agglopôle Méditerranée en AVRIL

 ATELIERS JEUNE PUBLIC

ATELIER BRACELET MARIN

Avec perles et coquillages, fabrique un bracelet original aux couleurs de l’étang et apprends à faire un noeud marin!

Atelier proposé par l’équipe du musée

Mardi 23 avril de 10h à 12h

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.78.33.57

Musée ethnographique de l’Etang de Thau – Quai du port de pêche – BOUZIGUES

 

GRAINES D’OEUFS ET COMPAGNIE

Pour tous les petits jardiniers en herbe, benez utiliser des emballages pour faire pousser des fleurs!

Atelier proposé par l’équipe du jardin

 Mercredi 24 avril de 10h à 12h

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.46.47.92

Jardin antique méditerranéen – Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 

FABRIQUE UN JEU ROMAIN

Sur un plateau d’argile, les enfants pourront tracer le jeu de la marelle, réaliser leurs jetons et s’initier à ce jeu de stratégie bien connu des romains .

Atelier proposé par l’équipe du musée

Jeudi 25 avril de 10h à 12h15

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

 

JOUONS AU JARDIN

L’espace d’une journée, venez profiter en famille du jardin et de la collection de jeux en bois de la ludothèque!

Animation proposée par la ludothèque de la médiathèque Montaigne

Mercredi 10 avril de 10h à 12h et de 14h à 16h30

Dés 5 ans – Entrée libre

Jardin antique méditerranéen – Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 LECTURES JEUNESSE

 

 RACONTE-MOI UNE HISTOIRE EN MUSIQUE

L’équipe de la Médiathèque Montaigne prends ses valises et vous donne rendez-vous au jardin afin de vous raconter des histoires et en musique s’il vous plaît!

 Mardi 23 avril de 10h à 11h

Dés 3 ans -Gratuit sur réservation au 04.67.46.47.92

Jardin antique méditerranéen – Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 

  LECTURES POUR ADULTE

 SIESTES NOIRE DU FIRN (Festival international du roman noir)                                                                                                                                                                                                                      Confortablement allongé dans un transat, venez découvrir les textes des auteurs qui seront présents au FIRN  !  A travers des lectures à voix haute, les bibliothécaires de Sète Agglopôle vous font partager leurs textes préférés. Durée 45 minutes environ.

Mardi 23 avril à 18h30

Gratuit sur inscription au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

 

 

CONFÉRENCES

CYCLE ARCHEOLOGIE /LE LANGUEDOC MÉDIÉVAL, DE L’AN MIL A LA GUERRE DE CENT ANS 

VILLAGES FORTIFIÉS DU MONTPELLIÉRAIS : APPROCHE MORPHOLOGIQUE ET ÉTUDE MONUMENTALE

Le Languedoc est une terre d’élection pour l’étude des villages. Depuis une trentaine d’années, les approches historiques et archéologiques tendent à montrer toute la diversité et la complexité de la morphogenèse villageoise.

A une période où ces villages perdent en lisibilité du fait d’une urbanisation mal maîtrisée, aborder cet espace rural par le biais d’une analyse planimétrique et d’une étude des vestiges de fortifications est une façon de mettre en lumière la « mutation » urbaine du paysage bâti et de mieux renseigner un patrimoine commun souvent non protégé.

Par Vivien Vassal, chercheur Associé LA3M – UMR 7298 – AMU – CNRS

Jeudi 04 avril à 18h30

Entrée libre, dans la limite des places disponibles – Renseignement au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

 

 CYCLE PATRIMOINE

LES CITES SOUS-MARINES A TRAVERS LA LITTÉRATURE

 

Ecrit par Marc Sauer, ce roman d’anticipation mêle les thèmes de l’écologie à ceux de la réalité virtuelle et de la culture polynésienne. Il est le premier tome du cycle Amaru, comprenant trois volumes.

La conférence sera suivie d’une séance de dédicace.

Par Marc Sauer, adjoint au Directeur des musées d’Agde

Jeudi 18 avril à 18h30

Entrée libre – réservation recommandée au 04.67.78.33.57

Musée ethnographique de l’Etang de Thau – Quai du port de pêche – BOUZIGUES

 

 Retrouvez le programme détaillé sur patrimoine.agglopole.fr

L’agglo double son enveloppe pour l’aide à l’achat de vélos ou trottinettes électriques

En raison du nombre croissant de demandes, l’Agglopôle double, dès cette année, le nombre de foyers qui souhaitent solliciter une aide pour s’équiper d’un vélo ou d’une trottinette électrique.
Désormais, 300 foyers du territoire par an (au lieu de 150) pourront en bénéficier, soit une enveloppe globale de 60 000 € attribuée par l’agglopôle.LOVECapture

Encourager la pratique du vélo électrique est à la fois un enjeu de santé publique (lié à la pratique physique qu’elle engendre) mais aussi une mesure de protection de qualité de l’air, en raison de l’absence d’émission de polluant lors d’un déplacement.

Ce dispositif est donc en parfaite adéquation avec les préconisations du Plan de Déplacement Urbain, ainsi que le Plan Climat Air Energie Territorial,  mené actuellement par Sète agglopôle méditerranée.

Attention, il faut faire la demande avant d’acheter le vélo. Toute demande téléchargée après la date d’achat du vélo ne pourra être prise en compte.

 Télécharger sur www.agglopole.fr.

 Renseignements au 04 67 46 47 79.

Conseil communautaire à Marseillan ce 21 mars : 12 points à l'étude dont le taux des taxes

Sète Agglopôle Méditerranée - Archipel de ThauAprès l’appel des représentants des 14 communes de l’Agglopôle, à Marseillan, ce jeudi 21 mars, le président François Commeinhes a pu ouvrir la séance en revenant sur le rapport du dernier conseil communautaire.

Après cette introduction générale ont été proposés 12 dossiers soumis à délibérations ou avec prises d’acte dont voici les plus essentiels :

L’agglopôle n’augmente pas le taux des taxes

Les élus communautaires ont décidé de maintenir en 2019 les taux 2018 de la Taxe d’Habitation (11,57 %), la Taxe Foncière sur les propriétés bâties (2,11 %), la Taxe Foncière sur les propriétés non bâties (5,11 %), ainsi que la Taxe d’Enlèvement des Ordures ménagères (14,50 %). Le taux de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) reste également à 39,89%.conseil mar

 

Pour les politiques Contractuelles : l’agglo soutient les projets d’équipement des communes

Des fonds de concours peuvent être versés entre un EPCI à fiscalité propre et ses communes membres. Depuis 2006, les fonds de concours sont portés en subventions d’équipement et s’imputent directement en section d’investissement. Adoptant ce principe d’aides aux communes, Sète agglopôle méditerranée conduit sa politique d’accompagnement financier afin de contribuer à la réalisation ou au fonctionnement d’équipements d’intérêt commun et structurants des communes.

Au vu des demandes de fonds de concours sollicitées à ce jour, une nouvelle programmation de fonds de concours est proposée pour les projets des communes de Frontignan, de Mireval et de Montbazin tels que :

- La rénovation du skatepark, avenue du 81ème Régiment d'Infanterie à Frontignan (24 000 € de fonds de concours, pour un coût total de 192 000 €),

- L’acquisition de matériels pour le Centre culturel Léo Malet pour le développement des activités et des actions en lien avec la Scène Nationale à Mireval (19 602 € de fonds de concours, pour un coût total de 58 686 €)

- La restauration de la Chapelle Saint Pierre, classée Monument historique, à Montbazin (12 413 €, pour un coût total de 148 966 €).

Soit une aide globale de l’agglo de 56 016 €, pour ces projets communaux.

 Pour l'Habitat : une aide communautaire pour la restauration des façades

Bien que relevant du domaine privé, les façades des immeubles entrent pour une large part dans le décor urbain des rues qu’elles délimitent. Leur plus ou moins bon entretien peut contribuer à dégrader l’image des centres anciens, alors que les études réalisées récemment sur les communes membres témoignent de l’existence d’un potentiel architectural intéressant. Le soutien aux opérations de ravalement des façades constitue donc un enjeu fort de la politique communautaire de l’Habitat. En avril 2018, Sète agglopôle méditerranée a confié au groupement Urbanis/SA Elit l’animation d’une OPAH (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat) communautaire. Une tranche conditionnelle de cette mission d’animation prévoit l’élaboration et la mise en oeuvre d’une d’action façades communautaire. Dans le cadre de ce dispositif il est donc proposé que l’agglo intervienne en appui des communes qui souhaitent agir en matière de requalification des façades et complète l’aide apportée aux particuliers par ces communes.

Il devra répondre à la volonté des élus de soutenir les interventions faites dans les centres anciens des communes pour rendre les dispositifs communaux plus attractifs et contribuer efficacement à la mise en valeur leur patrimoine urbain et architectural. Le montant est fixé à un montant égal à celui de l’aide communale, plafonné à 2500 € maximum par immeuble. L’aide de Sète agglopôle méditerranée portera sur 10 immeubles maximum, par commune et par an. Ce dispositif est fixé pour une durée de 2 ans, à titre expérimental.

A son terme, une évaluation qualitative et quantitative sera réalisée. L’action pourra être reconduite jusqu’au terme du dispositif de l’OPAH Communautaire. Une assistance sera proposée aux propriétaires et syndics de copropriétés pour le montage des demandes de subventions.

 

Le Programme local de l’habitat en phase de finalisation

La procédure d’élaboration du PLH 2019/2024 de Sète agglopôle méditerranée entre en phase de finalisation.

Ce nouveau PLH devra s’inscrire dans une démarche globale d’aménagement et intégrer les politiques publiques d’habitat, d’urbanisme, de déplacements et de développement économique. Il doit définir pour une durée de six ans les objectifs et les principes de la politique communautaire en matière d’habitat afin de répondre aux besoins en logement et en hébergement, favoriser le renouvellement urbain et la mixité sociale et assurer une répartition équilibrée et diversifiée de l’offre de logements sur le territoire.

Ainsi, il présente 7 grandes orientations stratégiques qui traduisent l’ambition de la politique communautaire voulue par les élus.

Orientation n°1 : Maintenir une croissance démographique positive dans un contexte de préservation accrue de l’environnement

Orientation n°2 : Stabiliser les familles et développer une offre favorisant des parcours résidentiels ascendants.

Orientation n°3 : Amplifier l’effort d’une production de logements sociaux, mieux adaptés aux capacités des territoires et aux profils des demandeurs tout en veillant aux équilibres sociaux dans le parc existant.

Orientation n°4 : Améliorer et adapter le parc privé existant, consolider les centres villes et les centres-bourgs.

Orientation n°5 : Apporter une réponse cohérente sur le territoire à l’ensemble des besoins spécifiques exprimés et à venir.

Orientation n°6 : Amener le territoire à mieux se structurer et à utiliser les outils fonciers, à la fois pour l’action et l’anticipation.

Orientations n°7 : Animer, suivre et évaluer la mise en œuvre du PLH.

Il est mis en délibération du Conseil de ce soir, puis sera transmis aux communes membres, au SMBT et au Conseil de Développement qui auront 2 mois pour proposer d’éventuelles modifications. Le Préfet le soumettra ensuite pour avis au Conseil Régional de l’Habitat et de l’Hébergement (CRHH). Il pourra lui aussi émettre des demandes de modifications dans un délai d’1 mois, qui seront soumises au Conseil communautaire pour délibération, lequel sera ensuite habilité à prononcer l’adoption du PLH.

Aménagement du territoire : acquisitions foncières sur le secteur dit de la Pyramide à Bouzigues

A la demande de la commune de Bouzigues, et dans la perspective de mettre en œuvre les orientations du SCOT du bassin de Thau et celles du futur PLH, les élus communautaires ont approuvé la convention opérationnelle entre l’établissement public foncier d'Occitanie, Sète agglopôle méditerranée et la commune de Bouzigues pour une mission d’acquisitions foncières sur le site dit « La Pyramide ». Ce site fait l’objet d’un emplacement réservé au bénéfice de la commune, pour la création d’une résidence séniors et d’un espace public.

Dans le cadre d’une convention tripartite opérationnelle, l’EPF d’Occitanie procèdera aux acquisitions foncières (2,4 M€ TTC) ; la commune s’engage principalement à définir ou finaliser, dans les 3 premières années de la convention, son projet d’aménagement. Sète agglopôle méditerranée s’engage à apporter à la commune un accompagnement technique notamment pour la mise en place des outils fonciers, règlementaires et financiers facilitant l’action foncière et à mobiliser ses dispositifs d’animation et de financement en faveur du logement social.

 Acquisitions foncières sur les zones dites "AU - à urbaniser" du PLU de Bouzigues, à savoir secteur Moulin à vent, Chemin neuf, Les Aiguilles et Chemin du Bosc

Egalement à la demande de la commune de Bouzigues, et toujours dans la perspective de mettre en œuvre les orientations du SCOT du bassin de Thau et celles du futur PLH, la commune de Bouzigues et Sète agglopôle méditerranée ont également saisi l’EPF d’Occitanie pour lui confier une mission d’acquisitions foncières sur les secteurs dits « Moulin à Vent, Chemin Neuf, Les Aiguilles et Chemin du Bosc ».

Dans le cadre d’une convention tripartite opérationnelle, l’EPF d’Occitanie s’engage à procéder à l’acquisition, par voie amiable ou par préemption, des premiers terrains présentant un réel intérêt par rapport aux intentions du projet en cours de définition. Le montant de l’engagement financier de L’EPF d’Occitanie pour les acquisitions foncières est fixé à 800 000 €.

La commune s’engage principalement à élaborer un programme d’études et un calendrier prévisionnel de l’opération lancer, dans les 3 premières années. Sète agglopôle s’engage à apporter à la commune un accompagnement technique notamment pour la mise en place des outils fonciers, règlementaires et financiers facilitant l’action foncière et à mobiliser ses dispositifs d’animation et de financement en faveur du logement social.conseilmars1

 Mobilité et développement durable

Outil de planification, le PDU 2020-2030 définira pour les 10 prochaines années la stratégie d’agglomération en matière d’organisation des transports des personnes et des marchandises, de circulation et de stationnement dans le but d’équilibrer l’usage des modes de transport et de promouvoir des modes moins polluants et économes en énergie. Sète agglopôle méditerranée ambitionne de limiter l’usage de l’automobile, au profit de solutions plus respectueuses de l’environnement, plus paisibles pour les riverains et plus économiques pour les usagers. Le projet PDU s’articule autour de 4 grands objectifs :

• Une mobilité apaisée sur les courtes et moyennes distances : conforter la marche dans les centres des communes ; favoriser l’usage du vélo au quotidien et en toute sécurité ; accompagner et faciliter l’usage du vélo.

• Des transports en commun plus performants et attractifs : garantir les performances du réseau de bus, avec des sites propres ; améliorer l’offre de service de transports en commun ; faciliter l’accès extérieur au territoire en train ou en car ; mettre en œuvre un véritable réseau de lignes maritimes ; aménager des parkings-relais serviciels aux entrées de ville.

• Un meilleur partage de l’espace public dans les centres des communes : délester les centres villes de la circulation automobile au profit de la sécurité de tous ; redistribuer et réglementer l’offre de stationnement.

• De nouvelles pratiques pour des déplacements plus harmonieux : valoriser l’attractivité du territoire en favorisant l’écomobilité touristique ; déployer des plans de mobilité connectée pour les entreprises et les habitants ; soutenir l’autopartage et le covoiturage ; encourager la transition vers de nouvelles énergies ; maitriser le transport des marchandises et les livraisons.

Ces objectifs se déclinent en 15 actions complémentaires et 50 mesures.

Après approbation du Conseil Communautaire de ce soir, ce projet de PDU sera soumis à l’avis des personnes publiques associées : les 14 communes de Sète agglopôle méditerranée, l’Etat, la Région Occitanie et le Département de l’Hérault. L’avis de chaque personne publique devra quant à lui être adressé dans un délai de 3 mois. Sans réponse, dans le délai imparti, l’avis sera réputé favorable. Par la suite, le projet de PDU (et les avis des personnes publiques associées) sera soumis à enquête publique puis après d’éventuelles modifications pourra être approuvé définitivement par le Conseil Communautaire de Sète agglopôle méditerranée.

L’agglo double son enveloppe pour l’aide à l’achat de vélos ou trottinettes électriques

L’agglo a mis en place un dispositif d’aide à l’achat de trottinettes et vélos à assistance électrique à destination des habitants des 14 communes de l’agglo pour 150 foyers. En raison du nombre croissant de bénéficiaires (150 dossiers attribués dès le mois de mars 2019) et afin de pouvoir adapter le dispositif aux demandes, il est proposé de doubler le nombre de foyers dès 2019, soit 300 foyers par an pour une enveloppe de 60 000 € ; et de pérenniser cette adaptation du dispositif dans le temps, sous réserve de disponibilité des crédits budgétaires.

Pour rappel, encourager la pratique du vélo électrique est à la fois un enjeu de santé publique (lié à la pratique physique qu’elle engendre) mais aussi une mesure de protection de qualité de l’air, en raison de l’absence d’émission de polluant lors d’un déplacement.

Ce dispositif est donc en parfaite adéquation avec les préconisations du Plan de Déplacement Urbain, ainsi que le Plan Climat Air Energie Territorial, mené actuellement par Sète agglopôle méditerranée.

 


 

 

 

Le nouveau système de collecte des déchets sur Montbazin... c'est dans la boîte !


Depuis lundi 18 mars, de nouveaux conteneurs ont fait leur apparition dans le centre ancien de Montbazin.
 
Les habitants disposent désormais de véritables conteneurs et peuvent ainsi trier leurs déchets sans subir les divers désagréments (fortes odeurs,  sacs éventrés,...) qui marquaient trop souvent leur quotidien.mpoCapture
 
Un progrès bienvenu avant l'arrivée des fortes chaleurs ; et pour la collectivité, un investissement non négligeable (15 000 €)  pleinement justifié, car outre l'amélioration de la qualité de vie des habitants, ce sera également un gain d'efficacité pour la collecte et l'abandon d'une pratique très pénalisante pour les agents qui, à chaque passage, ramassaient et transportaient des centaines de sacs à la main.
 
Tout le monde devrait donc y gagner, si tout un chacun fait un petit geste en suivant les consignes simples rappelées dans un dépliant distribué par les ambassadeurs du tri. Pendant cette phase de transition et en complément des informations et conseils donnés directement par le personnel municipal, les agents de l'agglopôle continueront d'aller à la rencontre des riverains pour les accompagner dans ce changement de pratiques.
 
Ces nouveaux conteneurs, bacs collectifs ou bornes de tri, vont permettre aux habitants de Montbazin de gagner en qualité de vie dans leur village. Pour les encombrants, les déchetteries sont à leurs disposition, avec la possibilité d’un ramassage totalement gratuit (sur rendez-vous) pour les personnes ne pouvant se déplacer.
 
Renseignements : 04 67 46 47 20 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1e.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=124326&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La GEMAPI, pourquoi ?

Depuis le 1er janvier 2018, l’agglopôle exerce de plein droit la nouvelle compétence obligatoire de Gestion des Milieux Aquatiques et Protection des Inondations (GEMAPI).gemaCapture

La GEMAPI permet à la collectivité d’entreprendre l’étude, l’exécution et l’exploitation de tous travaux, actions, ouvrages ou installations présentant un caractère d’intérêt général ou d’urgence, dans quatre domaines :

  • l’aménagement de bassins hydrographiques
  • la restauration des cours d’eau
  • la défense contre les inondations et contre la mer
  • la préservation des zones humidesgematCapture

Un programme pluriannuel d’actions, tant en investissement qu’en fonctionnement, est ainsi envisagé. Voté en année n-1, le produit attendu est ventilé par les services fiscaux sur les 4 taxes locales de chaque commune. Le montant de la taxe GEMAPI est plafonné à 40 €/habitant DGF (23,54 € en moyenne). En 2018, comme en 2019, le produit attendu pour l’année a été fixé à 3,5 M€. La GEMAPI permet à la collectivité d’entreprendre l’étude, l’exécution et l’exploitation de tous travaux, actions, ouvrages ou installations présentant un caractère d’intérêt général ou d’urgence, dans quatre domaines :

► L’aménagement de bassins hydrographiques

► La restauration des cours d’eau

► La défense contre les inondations et contre la mer

► La préservation des zones humides

Parmi les principales actions réalisées ou en cours en 2018 : le déploiement de l’atténuateur de houle sur le lido de Sète à Marseillan (1,12 M€), les charges de fonctionnement induites (entretien du parking et de l’atténuateur, charge du personnel du service espaces naturels) 174 000 €, un bassin d’écrètement Route de Florensac à Marseillan de 10 000 m³ (730 000 €), un bassin d’écrètement Le Crouzet à Gigean de 1 600 m3 (243 600 €), des travaux d’entretien des rivières (250 000 €), des travaux de confortement de la Corniche à Sète (100 000 €), des travaux de restauration des cordons dunaires (50 000€), et des zones humides (33 333 €), etc.

Une estimation globale des crédits consommés POUR l’année 2018 amène à un taux de réalisation de 75 % environ des dépenses envisagées initiale-ment (soit environ 2,6 M€ de dépenses nettes (subventions déduites sur les 3,5 M€ prévus initialement).

Les dépenses complémentaires (environ 0,9 M€) seront toutes réalisées en 2019.

À noter que le chantier de l’atténuateur de houle en mer est totalement dépendant des conditions météorologiques que l'on ne peut pas anticiper.

L'exposition "Sète Los Angeles"

Ce vendredi 15 mars, le Jardin Antique Méditerranéen de Balaruc-les-Bains vous accueille dès 17h30 pour une Conférence sur la Villa Getty de Los Angeles, animée par Laurent Fabre, responsable du service Patrimoine & Archéologie de Sète agglopôle méditerranée.

Elle sera suivie dès 19h du vernissage de l'exposition "Sète Los Angeles".

L’Agglopôle œuvre pour la rénovation des logements

 Maisons, La Propriété, Immobilier, Real

Sète agglopôle méditerranée mène deux Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) : l’OPAH communautaire sur l’ensemble des 14 communes membres et l’OPAH RU ciblé sur le centre ancien de Sète.

 Les publics éligibles sont :

- Les propriétaires occupants souhaitant rénover ou adapter leur logement

- Les propriétaires bailleurs souhaitant conventionner leur logement avec ou sans financement de travaux,

- Les copropriétés énergivores fragiles et/ou dégradées,

Les champs d’intervention sont les suivants : la lutte contre la précarité énergétique, la lutte contre l’habitat indigne et très dégradé, le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées, la mise sur le marché de logements à loyers maîtrisés, la rénovation thermique, des copropriétés fragiles et/ou en difficultés.

Une équipe d’animation est mise à disposition des propriétaires pour fournir gratuitement des conseils sur les travaux à entreprendre, monter le dossier administratif de demande de subvention, réaliser le diagnostic énergétique et/ou de maintien à domicile et informer sur les éventuelles aides financières et fiscales afin de mener à bien les projets.

Sous réserve de respecter les conditions d’octroi, ce programme permet aux propriétaires de bénéficier de subventions exceptionnelles de l’Anah et de Sète agglopôle méditerranée pour financer les travaux de rénovation.


N’hésitez pas à contacter :

Pour l’OPAH RU : In situ au 04 67 74 16 19 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour l’OPAH communautaire : 04 67 78 11 97 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.- et 04.99.52.97.92

SAM : la requalification des Zones d’Activités Économiques

Depuis le transfert des Zones d’Activités Économiques (ZAE) à l’agglomération (29 à ce jour représentant 800 entreprises et près de 6 000 emplois), la collectivité a décidé d’investir dans leur requalification (14 millions d’euros d’ici 2020).reeqCapture

En préambule à cet ambitieux programme, certains travaux de sécurisation et de jalonnement ont été réalisés. Panneaux départementaux, totems, relais Info Service avec carte, noms de rues, de restaurants et d’hôtels à bonne hauteur pour les automobilistes, numéros des entreprises…devraient permettre aux usagers de mieux s’orienter dans le dédale des ZAE.

Les nombreuses réunions menées avec les entreprises de ces Zones ont permis de déterminer les priorités en fonction de critères d’emplois et de taille des entreprises.

5 de ces parcs d’activités sont concernés (les travaux vont s’échelonner jusqu’en 2019) :

  • Massilia à Marseillan (37 entreprises et 249 emplois) → démarrage fin août 2017 / livraison fin juin 2018
  • La Clau à Gigean (43 entreprises et 460 emplois) → démarrage fin août 2017 / livraison fin juin 2018
  • La Peyrade à Frontignan (34 entreprises et 322 emplois) → Date de début des travaux à définir
  • Les Eaux Blanches à Sète (69 entreprises et 713 emplois) → de juin 2018 à juillet 2019
  • Le Parc Aquatechnique à Sète (124 entreprises et 658 emplois) → démarrage février 2018 / date de livraison à définir

Globalement, les travaux consistent à refaire les bitumes des rues et avenues, l’éclairage public, les réseaux d’assainissement ou encore l’aménagement d’espaces verts. En parallèle du programme de requalification, l’agglopôle intervient sur le déploiement d’une nouvelle signalétique à l’intérieur des 18 ZAE que gérait l’ex Thau agglo (après la fusion avec l’ex CCNBT au 1er janvier 2017, 11 ZAE supplémentaires sont venues compléter le nombre de zones sous gestion communautaire). Un travail de diagnostic sur ces ZAE est actuellement en cours.