agglo bassin de Thau

La rentrée économique…et les nouveaux projets avec la CCI Hérault et Sète Agglopôle

nomieP1280842Ce mardi 17 septembre, André Deljarry, Président de la CCI Hérault et François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle méditerranée présentaient la rentrée économique du Bassin de Thau à la CCI Hérault Etablissement de Sète, accompagnés par des membres et des Almbassadeurs de la CCI, et Yves Michel, Vice-Président de Sète Agglopôle, Délégué au développement économique (hors zones d'activité portuaire) : accueil et relations aux entreprises, aménagement de l'espace économique, activités conchylicoles et de pêche, schéma d'urbanisme commercial.


Avant de procéder à la signature d'une convention de partenariat, ceux-ci ont développé la présentation sur les grands projets et les actions à venir en faveur du développement économique du Territoire.

André Deljarry a précisé :


Place à la rentrée économique…et aux nouveaux projets.


"La CCI Hérault et Sète Agglopole portent de nombreux projets en cette rentrée économique sur le Bassin de Thau. Sur Sète, Montpellier, Béziers, Lunel …nous avons une seule et même ambition : faire du Département de l’Hérault « LA » destination où il fait bon entreprendre. Sète et l’Arpichel de Thau font partie de nos axes prioritaires de développement économique. Le Président Commeinhes et moi-même signeront tout à l’heure une convention de partenariat en faveur de la croissance de ce territoire et ses entreprises. Je me réjouis de cette collaboration gagnante pour le territoire. Avant de présenter en détail l’ensemble de nos actions, je passe la parole à François Commeinhes. Nous allons déployer toute notre énergie au service de l’attractivité économique du Bassin de Thau pour poursuivre notre soutien au commerce de proximité et accélérer le développement de la filière « Economie Bleue ». Filière incontestablement structurante et différenciante pour le territoire.
L’animation des centres-villes et le soutien aux commerçants doivent être une priorité.
 C’est pour cela que la CCI Hérault et Sète Agglopôle ont décidé de créer l’Office de Commerce « Archipel de Thau » en collaboration avec les associations de commerçants.
Cet Office du Commerce a pour but de promouvoir le « consommer local », de rendre les cœurs de ville plus attractifs afin daccroître, bien sûr, l'activité commerciale. C’est une instance de concertation, d’impulsion de projets.
 La CCI, Sète Agglopôle et les unions de commerçants s’attèlent maintenant à bâtir un plan d’action détaillé qui sera présenté lors du prochain conseil d’administration du 15 octobre.
 Il s’agit de mener un travail partenarial pour faire rayonner l’offre commerciale du territoire : déployer de nouveaux outils, de nouvelles animations, mutualiser des ressources, consolider une présence de proximité pour les commerçants, favoriser l’implantation de nouveaux commerces, créer du lien et de la lisibilité.
 e profite de cette rentrée économique pour vous présenter un nouvel outil au service des commerçants du territoire : l’application Destination Hérault.
Conçue par la CCI, l’application « Destination Hérault » a pour objectif d’offrir une expérience shopping inédite aux consommateurs.
 Car c’est bien là le rôle de la CCI : accompagner les commerçants dans une approche multicanal des comportements d’achat grâce à des outils digitaux innovants leur permettent de se démarquer.destinaCapture
Cette application, unique sur tout le département, multilingue, propose des parcours thématiques par centres d’intérêt pour allier shopping et tourisme en cœur de ville."

Vous y retrouvez :
les commerces qui misent sur la qualité et la relation-client
les sites culturels incontournables
un fil d’actualité en temps réel
ainsi que les bons plans shopping et évènements à venir.
 Déjà 25 commerces sétois se sont inscrits dans la démarche.

 

nomieP1280825
" Nous travaillons également avec le Club des Croisières pour référencer au sein de l’application des parcours au départ du Port de Sète. Une autre façon de faire découvrir aux croisiéristes la Ville de Sète et les 14 communes du bassin de Thau. Plus globalement, ce travail que nous menons quotidiennement avec l’ensemble de nos partenaires nous permet de proposer tout au long de l’année des évènements de qualité comme Visio Commerce, des grandes animations commerciales lors des festivals tels qu’Escale à Sète en 2018 et Jazz à Sète en 2019. Rendez-vous maintenant lors d’Escale à Sète 2020.
Au delà du commerce, la CCI Hérault, dans le cadre de son plan stratégique 2017 – 2021 a décidé de déployer un plan d’actions complet dédié à l’Economie de la Mer.
Les échanges avec Sète Agglopôle, la Région, le Département, le syndicat mixte du Bassin de Thau, le CEPRALMAR et les organisations professionnelles ont permisde pointer la nécessité de doter le territoire d’un centre d’accélération de l’économie bleue.
 
Un centre d’accélération offrant aux PME et ETI une solution intégrée pour le déploiement des filières liées aux produits & aux activités de la Mer ainsi que l’accès à des développements innovants, en coordonnant les compétences de l’ensemble des partenaires.
 
Nous allons donc agir tous ensemble pour développer la filière Economie bleue avec le lancement mi-octobre d’un appel à projets pour la création d’entreprises innovantes.
 
L’objectif est d’accompagner un minimum de 5 projets innovants, générateurs de 10 emplois directs.
 Les projets innovants, qu’ils soient en phase d’incubation ou d’accélération, seront suivis par le consortium de partenaires de l’accompagnement, de la recherche et du financement.

La sélection des projets se fera d’octobre à décembre, pour un accompagnement durant le 1er semestre 2020.
 
Parallèlement, nous poursuivons avec l’ensemble des partenaires le développement de la filière agroalimentaire avec la création d’un pôle d’excellence de « Valorisation des produits de la mer & de la Lagune ».
C’est un projet pionner en Méditerranée.
 
Nous allons définir une stratégie de communication positive sur cette filière, partagée et validée avec l’ensemble des acteurs, d’ici décembre.
 
L’objectif est d’initier dès 2020 des actions fortes et ciblées comme le déploiement d’une campagne de communication-marketing d’envergure coordonnée avec tous les professionnels de la filière. Ou encore des actions avec les restaurateurs en forte collaboration avec l’UMIH.
 C’est ensemble que nous faisons gagner le territoire"
François Commeinhes prenait le relais en précisant : Sète Agglopôle porte de nombreux projets en cours ou à venir pour le développement de l'économie sur le territoire.nomieP1280835
LA REQUALIFICATION DES ZONES D’ACTIVITES ECONOMIQUES
 
Livraison depuis quelques mois de la requalification de 5 ZAE sur le territoire de l’agglopôle : La Clau I et II à Gigean, Massilia à Marseillan, le Parc Aquatechnique et la ZAE des Eaux Blanches à Sète. Pour un budget de 14 millions d’euros.
Ces ZAE s’intègrent dans la première étape d’un vaste plan d’aménagement et de modernisation des 29 ZAE de Sète agglopôle méditerranée initié depuis 2014. A terme, la totalité des zones d’activités seront concernées dans le cadre d’un contrat pluriannuel.

Dernière livraison, la ZAE des Eaux Blanches :
 
L’agglopôle, par l’intermédiaire d’une délégation à la SA Elit a aménagé entre avril 2018 et juillet 2019 l’ancien site de Flexsys, dans la ZAE des Eaux Blanches, pour créer un « bol d’air » en matière d’accueil d’entreprises en plein cœur d’agglomération. Sur cette zone, 11 hectares ont été cédées par Flexsys afin de permettre la délocalisation d’entreprises actuellement implantées sur le périmètre de la future Entrée Est de Sète, appelée à un autre avenir.
 
Sur les 23 lots créés, 6 lots seulement restent actuellement à commercialiser.
 
Parmi les entreprises signataires et dont certaines vont très rapidement commencer les travaux, on compte Mercedez, Fouillade, Aqualis Seafood, Fortant de France, Serrurerie sétoise, Volkswagen,... A terme, ce sont 120 emplois qui seront créés sur le site.
 
 
FAVORISER L’EMERGENCE DE NOUVELLES ENTREPRISES LOCALES
 
En s’impliquant dans plusieurs projets de pépinières/hôtelsd’entreprises :
 
Un projet de pépinière sur le site de FLEXSYS qui sera installé dans l’ancien bâtiment administratif de cette entreprise, soit une capacité de près de 1 000 m² de bureaux/laboratoires permettant d’accueillir entre 25 et 28 entités économiques en pépinières et/ou hôtel d’entreprises ; Un projet d’hôtel d’entreprises dans l’immeuble « les 3 sommets » au Parc Aquatechnique dont l’investissement prévisionnel pour une surface de 3 000 mé est évalué à 2 M€ HT. Enfin, à l’Ouest du territoire, la SAM a acté une prise de participation dans la pépinière de la Capucière à Saint Thibéry. L’agglopôle y a réservé 30% des surfaces en conventionnant avec la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (Agde) ; soit 247 m² de bureaux et ateliers permettant d’accueillir, d’accompagner et d’héberger 10 entités économiques.
 
A ce sujet, ce rapprochement entre les 2 agglos se traduit par l’arrivée de Nicolas PAVAN, chargé de Mission au développement économique qui aura pour fonctions de favoriser l’accueil et l’implantation d’entreprises sur les 2 territoires.
 
Mais également en requalifiant des locaux d’entreprises comme c’est le cas pour l’Ecosite à Mèze dont les travaux (budget 2.7M€) ont commencé ces jours-ci (entreprises Greensea et Entech).
 
 
PRODUIRE DE L’ACTIVITE ET CREER DE L’EMPLOI DANS LES ENTREPRISES LOCALES DU BATIMENT
 
Pour cela l’agglopôle mène plusieurs actions avec la CAPEB (Confédération des Artisans et des Petites Entreprises du Bâtiment) :
 
Action d’information et d’accompagnement des entreprises pour qu’elles puissent accéder aux marchés et commandes faites par les collectivités.
 
Action auprès des jeunes pour les informer des possibilités d’emploi dans le secteur de la construction et orienter vers les bons cursus de formation.
 
Appui aux entreprises pour la création de « groupements d’employeurs » (ce qui permettrait d’embaucher sans craindre les ralentissements d’activités de chacune des entreprises).
 
INSERTION PAR L’ECONOMIE
 
L’agglopôle travaille déjà avec la Mission Locale d’Insertion, pour le soutien aux chantiers d’insertion dans le domaine du bâtiment.
- Elle veille à mettre en place une clause d’insertion dans ses marchés publics, et un chargé de mission travaille spécifiquement là-dessus et en lien avec les entreprises.
- SAM s’investit progressivement dans le domaine de la formation notamment avec son APP, et de plus en plus en soutenant la mise en place d’actions de formation / insertion sur le territoire (Grande Ecole du Numérique…).
Une démarche qui devrait prendre bien entendu de l’ampleur avec le projet de Tiers lieu porté avec l’association « Sète en commun ».
Points dans l’actualité :
 
ANIMATIONS DES CŒURS DE VILLE :
Cette signature est l’occasion de rappeler que l’agglopôle s’inscrit dans le dispositf « action cœur de ville » et qu’à ce titre et en s’appuyant sur l’Office de Commerce « Archipel de Thau », elle porte pour la première fois cette anné la Journée Nationale du Commerce de Proximité qui se déroule le samedi 12 octobre.
Les communes de Frontignan, Marseillan et Mèze y participent avec près de 200 commerçants qui se mobiliseront derrière le slogan « Acheter local, c’est l’idéal ! » pour proposer animations et activités à leurs clients.
 
ECONOMIE BLEUE :
L’agglopôle participe pour la première fois cette année à l’Ocean Hackathon,un « concours » international autour de la thématique « La mer et le numérique » afin d’enclencher sur ces 2 univers, des travaux mutualisés entre les différentes structures du territoire (L’Université de Montpellier, l’Institut d’Electronique et des systèmes de Montpellier (I.E.S.), Ifremer Sète, l’IUT de chimie de Sète, la CCI 34, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, le Cpie du Bassin de Thau, des entreprises privées…).
Sète agglopôle, par le biais de son Conseil de Développement portera 11 défis, sur les 88 inscrits au niveau national.Les premiers lauréats locaux bénéficieront d’un accompagnement vers la réalisation concrète de leur projet.
 

Sète agglopôle Méditerranée et la CCI Hérault ont ensuite signé une convention cadre de partenariat d’une durée de 3 ans, visant à renforcer leur collaboration en faveur du développement économique, dans les domaines suivants :
 
L’appui et l’animation des créateurs et des entrepreneurs ;
 
L’implantation des entreprises et la promotion du territoire ;
 
La mutualisation des outils d’analyse et de la connaissance du territoire.nomieP1280839
 
La convention d’application 2019 a pour objectifs de définir les moyens financiers et techniques mis en œuvre par les 2 partenaires, pour la période d’une année courante après la date de signature.
 L’objectif commun de cette convention d’application annuelle vise à poser les fondations d’un écosystème favorable pour améliorer l’accueil, l’accompagnement, l’implantation et donc l’attractivité du territoire communautaire, en coordonnant l’ensemble des acteurs et des actions pour une meilleure lisibilité auprès des entreprises du territoire, au travers :
de la promotion des TPE, qui représentent une part prépondérante du tissu local
du soutien au commerce de proximité et du développement de la filière « Economie Bleue », qui est structurante et différenciante pour le territoire du bassin de Thau, en contribuant à animer, notamment, les filières du nautisme et des produits de la mer.
Concernant la période 2019-2020, les partenaires souhaitent, ainsi, associer leurs compétences et leurs ressources sur la base de 4 projets :

  • Structurer et animer le commerce
  • Structurer et animer une filière Economie Bleue
  • Structurer et animer la filière industrie agroalimentaire - un pôle d’excellence des produits de la mer
  • Déployer le prix de la TPE pour promouvoir les entreprises du territoire

 

Future Médiathèque communautaire : concertation préalable

La concertation préalable est ouverte pour une durée de 15 jours, du lundi 16 septembre au lundi 30 septembre 2019 inclus.

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2019/09/medioCapture.jpg

Téléchargez le dossier de présentation de la mise en compatibilité du Plan Local d’Urbanisme :

DOSSIER 1  DOSSIER 2 

Un registre permettant de recueillir les observations et propositions du public est mis à disposition pendant la durée de la concertation, en Mairie de Balaruc-les-Bains et au siège de Sète agglopôle méditerranée (4, avenue d’Aigues à Frontignan). Ils pourront être consultés aux jours d’ouverture des bureaux.

Chacun pourra également adresser ses observations :

  • par voie postale à Sète agglopôle méditerranée – Service aménagement – 4,avenue d’Aigues – 34110 Frontignan
  • par voie dématérialisée, par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A l’issue de la concertation, un bilan sera établi et publié sur le Site de Sète Agglopôle.

Programme des Journées Européennes du Patrimoine

Le week-end des 21 et 22 septembre, à l’occasion de la 36ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, « Sète agglopôle méditerranée » vous invite à la découverte :

La visite est libre (voir détail des horaires sur programme) sur les cinq sites, entrée gratuite.

Programme

Jeux Olympiques 2024 : Mèze a son mot à dire !

Thierry Baëza et Jean-Luc Rougé

Thierry Baëza, conseiller municipal indépendant à Mèze nous communique :

"Les Jeux Olympiques 2024 : une opportunité pour Mèze ! Depuis maintenant plus d'un an, je travaille avec Sète Agglopole afin de préparer le cahier des charges pour les centres de préparations aux jeux Paris 2024. La ville de Mèze, par mon intermédiaire, s'est rapidement positionnée afin que le gymnase Bernard Jeu puisse faire partie des structures sportives de préparation pour les délégations étrangères ou nationales. Deux disciplines sportives ont été choisies : le judo et le tennis de table. En 1993, pour les jeux Méditerranéens, le Maire de l’époque, Yves Pietrasanta, avait profité de cette opportunité pour équiper Mèze d'installations sportives de qualité encore aujourd’hui très demandées par les ligues et fédérations.

Avec Bernard jeu et ses 1800 m2 de surface, la ville de Mèze possède un atout considérable mais aussi une structure d’accueil avec le village Thalassa, où, sans aucun besoin de transport, les athlètes peuvent se déplacer rapidement sur le lieu d’entraînement. Hébergement, restauration, entraînement, voilà de quoi proposer un vrai service aux délégations sportives.

Il y a un an, avec les responsables de Sète Agglopole nous avons rencontré le Président de la Fédération Française de Judo Jean Luc Rougé afin de prendre conseil. Jean Luc Rougé est également le Vice-président du Comité National Olympique Sportif Français. Il a laissé entendre qu'il était tout a fait possible de prétendre recevoir des délégations sur Mèze en incluant quelques travaux sur les structures d’accueil et sportives.

Si les collectivités ne souhaitent pas créer de nouvelles structures sportives pour les jeux, elles comptent financer des rénovations et des remises à niveau sur les structures choisies pour la préparation olympique.

Je pense qu'il est souhaitable que la ville de Mèze saisisse cette opportunité des jeux Paris 2024 pour faire de notre Bernard Jeu une base d’entraînement.

Thierry Baëza."

De nombreuses activités aquatiques… mais pas seulement !

Le Centre balnéaire Raoul Fonquerne à Sète, propose de nombreuses activités aquatiques… mais pas seulement !

Body Sculpt, Pilates, Stretching, Step, Musculation, circuit training… sont autant de disciplines sportives qui vous sont également proposées pour votre bien-être, du lundi au vendredi (nombreux créneaux horaires disponibles).

Les inscriptions pour 2019/2020 sont toujours accessibles en ligne sur https://bit.ly/2jRUqUi ... il reste encore des places.

Hop, hop, hop….on se précipite sur l’occasion !

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes qui dansent, chaussures et intérieur

Une étape supplémentaire dans l’organisation pour la prévention de la délinquance

Mardi 10 septembre, se sont réunis à Sète agglopôle méditerranée les représentants du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et Radicalisation (CISPDR), afin d’élargir la cellule de veille mise en place sur le territoire. Le CISPDR a été créé en 2017, afin de rassembler les divers référents des 14 communes représentants de la sécurité de notre territoire communautaire et de mieux en coordonner les actions de prévention.

 ploicCapture

Le nouveau chef d’escadron Mickael Dubreuil, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Pézenas, a notamment présenté à cette occasion sa prise de fonction en effectuant une monographie et un focus sur la délinquance concernant les 10 communes en zone de gendarmerie de Sète agglopôle méditerranée.

Ont également été abordés un constat de la délinquance sur l’ensemble du territoire en zone police nationale, municipale ou zone de gendarmerie, ainsi qu’un plan de vidéo protection, le fonctionnement du nouveau stand de tir territorial, la formation à la « gestion du stress et des conflits » et à la prévention  de la radicalisation, mais également l’appel à projet du Fonds Interministériel de la Prévention Délinquance et Radicalisation (FIPDR 2020).

"Le CISPDR est donc l’instance pivot de la coordination entre les acteurs locaux, les institutions et organismes publics et privés concernés, la Police nationale et municipale et les gendarmeries. Le Président du CISPDR, également Président de Sète agglopôle méditerranée, s’appuie sur le CISPDR qui, depuis un an et demi, a déjà fait un premier travail conséquent d’identification des problématiques, de solutions  apportées et de choix d’actions, reconnues, notamment sur la question de la prise en charge des violences conjugales et intrafamiliales, de la prévention de la délinquance et de la radicalisation."

"Le CISPDR fonctionne en groupes de travail thématiques, ainsi que cellules de veille élargies au territoire (2 par an), cellules de veille restreinte (5 par an) et d’une formation plénière (prévue en octobre). Il permet de mener un véritable travail partenarial, et d’être encore plus efficient pour solutionner certaines thématiques et avoir une vision globale des problématiques de sécurité sur le Bassin de Thau."

 

Dans ce cadre, le CISPDR bénéficiera d’ici octobre de 4 médiateurs de proximité dans les quartiers prioritaires. Ont été menés cette année un plan d’action en partenariat avec le commissariat de Sète pour améliorer l’accueil des victimes, ainsi qu’un chantier d’insertion en partenariat avec la MLIJ et l’association Passerelle, qui a permis entre autre de réaliser le bureau de l’intervenante sociale au sein du commissariat. 

Incendie de Loupian et de Bouzigues : L’agglopôle solidaire des communes sinistrées

Après l’incendie qui a détruit, dimanche 8 août, plus de 300 hectares de végétation et une habitation (sans faire de victimes) sur les communes de Loupian et de Bouzigues, François Commeinhes, Président de Sète agglopôle Méditerranée, collectivité compétente en matière de préservation des espaces naturels et agriculture, s’est rendu ce jour, accompagné d’Henry Fricou vice-président, Maire de Mèze et des responsables du service « Espaces naturels » et de la police rurale de SAM à la rencontre des deux maires des communes concernées.

local_1060881

Aux côtés d’Eliane Rosay (Maire de Bouzigues) et d’Alain Vidal (Maire de Loupian), il a pu mesurer, en parcourant le trajet emprunté par l’incendie, toute l’ampleur de ce drame qui touche profondément cette partie du territoire de l’agglopôle et ses habitants, dont certaines habitations ont été frôlées par les flammes.

A Loupian comme à Bouzigues, le bilan écologique est lourd. Et il aurait pu être encore plus important sans le dévouement et la mobilisation des pompiers qui ont lutté avec acharnement pour protéger les habitations longtemps menacées.

 loc_1060901

« Ce drame doit une nouvelle fois nous faire prendre conscience de la fragilité de nos espaces naturels et de la nécessité de leur préservation. Avec Sète agglopôle Méditerranée et sa brigade verte, nous intervenons chaque année auprès des riverains pour rappeler les obligations légales de déboisement autour des habitations. Une action de prévention impérative qui, comme nous l’avons constaté aujourd’hui, a permis d’éviter probablement  un bilan beaucoup plus important. »  

François Commeinhes 

Rénovation de logement : des permanences pour vous informer

Painting, Renovation, Paint, Paint Brush

Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) communautaire est en cours sur l’ensemble des 14 communes du territoire, hors centre ancien de Sète.

Sète agglopôle méditerranée a choisi le bureau d’études Urbanis pour aider les propriétaires intéressés en leur fournissant des conseils sur les travaux à entreprendre. Mais aussi les assister pour monter le dossier administratif de demande de subvention, réaliser le diagnostic énergétique et/ou de maintien à domicile, les informer sur les éventuelles aides financières et fiscales afin de mener à bien les projets…

=====> Télécharger le dépliant « Rénovons ensemble votre habitat »

Une permanence téléphonique est assurée au 04 99 52 97 92 les mardis, mercredis et jeudis de 9h30 à 11h30

D’autres permanences seront proposées d’ici la fin du 1er trimestre 2020 :

  • le lundi 16 septembre, puis tous les premiers lundis de chaque mois de 14h à 16h en mairie de Mèze, place Aristide Briand
  • les lundis 21 octobre et 16 décembre 2019 ainsi que le 17 février 2020, de 14h à 16h à Frontignan (Direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement dans les locaux des services techniques, Quai du Caramus)
  • les lundis 18 novembre 2019, 20 janvier et 16 mars 2020 au CCAS de Poussan, 1 place de la mairie, de 14h à 16h

Vous voulez réhabiliter votre logement ?

Vous n’avez pas commencé vos travaux et vous cherchez des financements ?Aucune description de photo disponible.

Des subventions peuvent vous être accordées sous conditions ===> https://bit.ly/2VcRfbm

Les prochaines permanences d’information auront lieu :

– en Mairie de Mèze le lundi 16 septembre de 14h à 16h
– à Frontignan (à la Direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement dans les locaux des services techniques, Quai du Caramus) de 14h à 16h

Renseignements : 04 99 52 97 92