Mireval

Présidentielle 2017 à Mireval : résultats du premier tour

   
Nombre

% Inscrits % Votants
  Inscrits 2713      
  Abstentions 488 17,99    
  Votants 2225 82,01    
  Blancs ou nuls 67 2,47 3,01  
  Exprimés 2158 79,57 96,99  

 

 
Candidats

  Nombre de Voix % Exprimés
 
           
  Arthaud   8 0,37  
  Asselineau   13 0,60  
  Cheminade   4 0,19  
  Dupont-Aignan   103 4,77  
  Fillon   338 15,66  
  Hamon   84 3,89  
  Lassalle   32 1,48  
  Lepen   717 33,23  
  Macron   425 19,69  
  Mélenchon   419 19,42  
  Poutou   15 0,7  

Musique brésilienne avec le groupe Bandorio à Mireval

Culture en Arc en ciel : Sensibiliser nos aînés à l'univers du spectacle

Culture en Arc en Ciel est un programme culturel créé par le département de l’Hérault en 2006 à destination des personnes âgées qui vivent en maison de retraite, en lien avec les associations, les institutions et les habitants du territoire.

Un programme culturel intergénérationnel : Les ateliers de pratiques artistiques contribuent à dynamiser chez nos aînés l’estime de soi, la curiosité, l’imaginaire et la richesse artistique que tout humain porte en soi. Les séances de sensibilisation aux spectacles, les invitent à s’ouvrir aux univers artistiques proposés et permettent aux artistes d’ajuster leurs jeux le jour de la diffusion du spectacle. Ouverts à des groupes de jeunes, les projets artistiques facilitent les échanges affectifs et humains entre les générations et mettent en lumière les richesses que représentent les personnes âgées pour les territoires dans lesquels elles vivent.

 


« Accorder de l’importance au bien vieillir par le biais de la pratique culturelle et de l’accès aux spectacles reste une mission essentielle pour le Département. Grace à Culture en Arc-en-Ciel nous atteignons cet objectif » - Renaud Calvat, Vice-président du Conseil Départemental, délégué à l’éducation et à la culture,

 

Le dispositif départemental Culture en Arc en Ciel fait étape à Mireval avec le groupe de musiques brésiliennes Bandorio. Les artistes ont travaillé, au travers d’ateliers, avec les résidents des EHPAD Le Valmi à Mireval, Le Grand Chai de Balaruc le Vieux ainsi que la commune de Mireval et son CCAS.

Le groupe Bandorio présente O Brasil le jeudi 27 avril à 15h au Centre Culturel Léo Mallet à Mireval.

Bandorio offre ses compositions et les chansons brésiliennes les plus connues du public. Ce concert nourri par les cultures des cinq musiciens est la promesse d’un voyage musical entre le Brésil, le Cap vert, l’Afrique et l’Europe pour chanter et tanguer sur des rythmes ensoleillés.

Renseignements et réservations : 04 67 67 32 90
Ouvert aux résidents des EHPAD concernés et à leurs familles.

Programme 2017 en téléchargement sur herault.fr : http://www.herault.fr/culture/publication/programme-culture-arc-ciel

Budget équilibré pour Mireval

En conseil municipal, ce mardi 11 avril, il a surtout été étudié, après approbation du compte-rendu du Conseil Municipal du 22 mars, les Finances de la ville.

Tout d'abord le Compte de gestion 2016 pour lequel les dépenses et les recettes de la section de fonctionnement et d’investissement sont identiques à celles du compte administratif ce dernier étant disponible à la Mairie. Les 2 ont été approuvés à la majorité.

Résultat du seul exercice 2016 :
Excédent de fonctionnement : 112 314.36 €
Excédent d’investissement : 39 791.35 €

Avec prise en compte des rattachements et des RAR :
Excédent de fonctionnement : 97 528.49 €
Déficit d’investissement : - 65 971.80 €

Excédent deux sections : 31 556.69 €

Ont été ensuit approuvés à la majorité les Taux communaux d’imposition 2017 sachant que pour le budget 2017, la Municipalité propose de ne pas les augmenter et de garder les mêmes taux que 2016 comme suit :

Taxe d’habitation 19,65 %
Foncier bâti 20,75 %
Foncier non bâti 118,25 %
Avec un produit attendu de 1 625 565,00 €.

Côté Subventions aux associations le Maire précisait que ces subventions sont attribuées sur la base de projets annuels prévus par les associations ou des contrats d’objectifs. Le mandatement s’effectuera en fonction de la réalisation des dits projets. (Approuvé à la majorité).

Enfin, le Conseil municipal avant de se pencher sur d'autres questions techniques a approuvé à la majorité le Budget Primitif 2017 arrêté comme suit :

BUDGET TOTAL de fonctionnement : 3 387 022,03 €

BUDGET TOTAL d'investissement : 762 251,79

Pour Christophe Durand, Maire de Mireval, l'exercice 2016 est bien positif. "Il a fallu plus de deux ans pour redresser la situation. C'est le fruit des efforts de tous les personnels et des élus ainsi que d'une mutualisation dans certains domaines avec les communes voisines. S'il reste encore des marges d'économie, la fermeté et la rigueur ont permis ces bons résultats."

Réunion de mi-mandat à Mireval

La municipalité de Mireval invite les Mirevalais à une réunion publique de mi-mandat au centre culturel Léo Malet le mercredi 19 avril.

Le PG-CATM retrouvailles festives de printemps.

Comme à chacune de leurs manifestations, c'est dans une ambiance chaleureuse et revigorante qu'a eu lieu cette matinée festive organisée par le comité PG-CATM de Frontignan la Peyrade.

Cliquez sur l'image pour agrandir.

Par manque de disponibilité de salle de l’aire à Frontignan, c'est dans la salle polyvalente du centre culturel Léo Mallet à Mireval, qu'une centaine de convives s'était réuni ce dimanche 02 avril pour célébrer le retour du printemps sans doute, si ce n’est qu’un prétexte pour se retrouver et passer ensemble une excellente après midi festive.

Christophe Durand, le maire de Mireval, en présence de Jean Louis Patry, conseiller municipal frontignanais en charge du devoir de mémoire est venu souhaiter la bienvenue au PG-CATM et plus particulièrement à son président Robert Sendras, en lui donnant l’assurance que le centre culturel Leo Mallet, continuera à lui être attribué, bien évidemment en fonction des occupations et des disponibilités de la salle.

Pour la partie gustative c’est « L’Atelier du Gout » qui s’en est chargé, non s'en avoir au préalable servi l'apéritif et pour la partie animation ce fut l’affaire de Denis Pellegrini chanteur, musicien, animateur, artiste complet qui a apporté la touche musicale et dansante.

Un moment de plaisir et de bonheur que les anciens combattants et les autres auront plaisir à évoquer. Certains n’ont pas hésité à se prêter au jeu du déguisement orchestré par Pelligrini.

Il faut bien reconnaitre qu’avec Denis Pelligrin, comme disait Jacques Brel, « Il faudrait avoir une jambe de bois pour ne pas danser la polka».

Pour la prochaine rencontre festive d'automne, ce sera peut être à la salle de l'Aire?

A.S

Léo Malet : La légèreté du désespoir

de  Lot Vekemans – Dag Jeanneret – Cie In situ
Centre Culturel Léo Malet de Mireval
jeudi 30 mars 20h30 et vendredi 31 mars 20h30

img_5959.jpg

Dag Jeanneret met en scène Poison de la Néerlandaise Lot Vekemans, texte qu’il avait travaillé en « chantier de création », à sortieOuest, il y a deux ans et créé au Printemps des Comédiens en juin 2016.

Poison parle magnifiquement du monde, des gens, de nous, de nos petits bonheurs, de nos profondes difficultés à exister, du travail acharné sur la résilience, du « métier de vivre » comme disait Cesare Pavese.

Un homme et une femme qui sont séparés, se retrouvent dans la salle d’attente d’un cimetière dans la campagne des Flandres. Ils ont en commun un poids terrible, un souvenir lancinant qui a brisé le cours de leur vie : un enfant qu’ils ont eu ensemble, puis perdu.

Poison est une pièce en apparence simple, limpide même, et pourtant d’une intensité dramatique peu commune, digne de Bergman. Sûrement à cause d’une construction imparable et d’un art du dialogue consommé.

Comédien et metteur en scène, Dag Jeanneret rejoint en 2002 le collectif de direction de la Compagnie In situ. Il est étroitement associé à la programmation de sortieOuest à Béziers. Sophie Rodrigues et Christophe Reymond campent magnifiquement ces deux personnages confrontés au défi de vivre quand même… donnant ainsi corps à une paradoxale légèreté du désespoir.

Comités de quartiers à Mireval

L’image contient peut-être : texte

 

Vos délégués de quartiers vous invitent à faire le point sur l'An 1 de la démocratie participative et à vous projeter vers la nouvelle année qui s'ouvre !

 

Rendez-vous ce vendredi 10 mars à 18 h 30 au Foyer des Campagnes ! Cette assemblée générale annuelle sera conclue par le verre de l'amitié.

La tournée de l'exposition ExploraThau démarre à Mireval

14 des plus belles photos du concours ExploraThau 2016 dont les 7 nominées de cette dernière édition sont à découvrir au centre culturel Léo Malet de Mireval du 3 au 17 mars.

Destiné à valoriser les richesses naturelles du territoire et inciter à leur préservation, le concours photo ExploraThau 2016 propose au public de redécouvrir 14 des plus beaux clichés de sa dernière édition.
Cette exposition qui sera itinérante dans les villes du bassin de Thau débute sa tournée par le centre culturel Léo Malet de Mireval du 3 au 17 mars.
Organisé par le Syndicat mixte du bassin de Thau depuis 5 ans, le concours ExploraThau invitait cette fois les participants à raconter la légende de Thau en images. Cette édition 2016 a réuni 400 photos.

Les catégories proposées aux concurrents étaient axées sur la diversité paysagère du territoire de Thau :

  • Les plaines enchantées,
  • Les 1001 secrets des rivières de Thau,
  • Le monde fantastique de la lagune,
  • Envolées majestueuses,
  • Zones humides féériques,

Ces thématiques n’ont pas laissé les photographes indifférents. Des paysages enchanteurs aux espèces fantastiques, une centaine de participants a raconté sur la toile la légende de ce territoire d'exception.
Après Mireval, l’exposition se déplacera au Jardin Antique Méditerranéen à l’occasion de sa réouverture le 21 mars.
Pour voir toutes les photos : www.concours-explorathausmbt.fr

  ExploraThau : l’exposition
Centre culturel Léo Malet
Avenue de Montpellier, Mireval
Ouvert au public du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Entrée libre
 

Mireval : du rêve à la réalité

Ce dimanche, en fin de matinée, entouré par le conseil municipal de la commune et par de nombreux élus et Maires venus des communes voisines,    Christophe Durand, maire de Mireval,  présentait aux Mirevalais ses voeux pour l'année 2017.

Le Centre Culturel Léo Mallet était bien rempli pour un événement qui se voulait convivial avant tout.

Le conseil municipal des enfants était li aussi bien représenté. En préambule, l'un de ses membres souhaitait au public une bonne année à venir en précisant que le rôle de chacun d'entre-eux était de proposer des idées ou des aménagements qui concernent la jeunesse pour améliorer leur environnement. En témoigne,  la mise en place de certaines structures dans la cour de l'école.

 Christophe Durand souhaitait à toutes et à tous la bienvenue pour cette traditionnelle cérémonie des vœux et adressait à tous en son nom et au nom du Conseil municipal les souhaits les plus sincères de santé, de bonheur, de solidarité, sans oublier la réussite de vos projets personnels, professionnels et associatifs.

 La présence nombreuse, de représentants du milieu associatif, d'acteurs socio-économiques, d'acteurs institutionnels, montrait l’intérêt que ceux-ci portez à notre vie locale. Il les remerciait pour leur dévouement et leur engagement.

 

Il tenait à débuter cette cérémonie en ayant une pensée pour les victimes des attentats de la promenade des anglais ce 14 juillet, pour ce couple de policiers à Magnanville, pour ce prêtre égorgé à St Etienne du Rouvray, puis tout récemment pour les victimes de cette fusillade à Istanbul : " Les années se suivent et hélas ont tendance à se ressembler. Je voudrais aussi ne pas oublier nos chers disparus de cette année 2016. Mais, ne nous laissons pas gagner par la sinistrose, nous sommes aujourd’hui ici pour partager un moment convivial et optimiste."

  Car Christophe Durand souhaitait bousculer un peu les habitudes : "Souvenez-vous le 27 mars 2014, lors de mon discours d’entre deux tours, je vous invitais à découvrir, sous forme de rêve, notre village en 2020. Aujourd’hui, en 2017, 3 ans ont passé, je vous propose de sortir du songe et de vous rendre compte des réalisations effectuées à ce jour grâce à l’équipe qui m’entoure et qui est la même, plurielle, dynamique, aux origines sociales, professionnelles diverses. Une véritable équipe de compétiteurs, animée d’objectifs clairement déterminés. . Nous sommes bien le dimanche 15 janvier 2017 et je vous demande d’ouvrir grand les yeux. Suivez le guide."

Et la visite commençait avec une traversée de Mireval d'est en ouest :

 

"Nous arrivons de Montpellier par la RD 612. Tout d’abord, nous notons que le revêtement du chemin de Fonsorbière a été entièrement refait, nous apprécions cette entrée dans la commune avec ses aménagements paysagers, son site vitrine et le label certiphyto, soit près de 2 ans d’efforts dans la démarche zéro pesticides, action récompensée par le label Terre Saine, entre autres. En passant devant la caserne des sapeurs- pompiers, le guide nous apprend que le président du département, Kléber Mesquida, est venu nous rendre visite, le 9 mai 2016 pour annoncer les travaux d’agrandissement de cette caserne. Plus loin, nous voilà devant le centre culturel Léo Malet. 3ème saison culturelle. Un centre nouvellement équipé de matériel audio-vidéo, un centre prêt à accueillir le projet du pôle enfance/jeunesse porté par la Scène Nationale de Sète et du bassin de Thau qui se met en place et qui ne demande qu’une montée en puissance. Arrêtons-nous devant le centre culturel et le guide nous confirme bien que ce bâtiment reste encore à ce jour à gestion municipale. Que trouvons-nous autour du parking ? Un parcours de santé récemment inauguré, financé en partie par l’enveloppe parlementaire de notre député et un fond de concours de Thau agglo. Nous prenons maintenant la direction du centre du village. Nous constatons que les conditions de circulation ont été améliorées. Des mesures ont été prises afin que la vitesse des véhicules soit abaissée, nous notons que de nouvelles places de stationnement ont été aménagées, une zone bleue élargie et une place de village beaucoup plus accueillante. Nous nous arrêtons sur cette place et le guide nous explique qu’en 2016, les comités de quartiers ont été mis en place, que des réunions avec les commerçants ont été instaurées et que suite à diverses rencontres et de nombreux échanges, les élus ont souhaité apporter quelques aménagements utiles. Comptant, bien évidemment, sur le respect et le civisme de tout un chacun. Nous nous dirigeons vers le complexe sportif. Un lieu convivial, la place des rencontres, a été aménagé avec table de ping pong, bancs, chaises et décor paysager. En face, un mini stade d’athlétisme a été créé venant ainsi occuper un espace inutilisé entre terrain de football et de tennis. Quant à la pose des tribunes, nous dit le guide, les règles d’urbanisme ne nous permettent pas de les implanter à l’endroit convenu avec les dirigeants. Rien n’est jamais parfait. Nous avions sous-estimé les contraintes administratives et nous mettons tout en oeuvre pour y parvenir. En passant devant la cave Rabelais, le guide souligne notre engagement auprès de notre coopérative de muscat, avec laquelle nous nous battons pour trouver de meilleures conditions d’exploitation. Combien de réunions avec les différents partenaires que sont le département, le syndicat du SIEL, la chambre d’agriculture, Thau agglo, la SAFER pour enfin trouver des solutions permettant à nos coopérateurs d’obtenir quelques hectares supplémentaires. Merci, cher Christian, d’avoir mené ce dossier. De retour vers l’hôtel de ville, nous nous apercevons que l’ancienne crèche Chapi Chapo est devenue maintenant un centre pour adolescents réaménagé grâce à l’enveloppe parlementaire de notre député, nous nous souvenons qu’un voyage à Londres et un séjour à Paris ont été organisés pour ces mêmes ados et un voyage à la montagne pour les plus jeunes. Au moment où nous nous trouvons devant la halle des sports, nous croisons des assistantes maternelles qui viennent participer au relai d’assistantes maternelles, le fameux RAM mis en place depuis mars dernier. Et le guide de nous apprendre qu’au fond du parking, face à la halle des sports, une maison de retraite allait s’implanter, la résidence « Le Valmi » étant trop à l’étroit actuellement, le permis de construire ayant été déposé le 23 décembre dernier. Le chantier débutera durant le dernier trimestre 2017. Notre promenade se termine place Louis Aragon, devant la mairie."

   

 Christophe Durand soulignait alors que bien d’autres améliorations ont été apportées durant ces 3 premières années avec des améliorations qui ne se sont pas toujours visibles mais qui méritent d’être évoquées comme la parution d’un bulletin municipal trimestriel, la distribution du petit mirevalais, l’agenda mensuel de la ville, les illuminations de Noël avec bien d'autres nouveautés ...La commune, par souci d’économie budgétaire, s’est engagée dans différents groupements de commandes pilotés par Thau Agglo. Et si au sein du groupe scolaire, le sol de la cour de l'école maternelle a été rénové, si un nouveau jeu de cour avec sol adapté a été installé, si les rideaux de toutes les classes ont été changés, il fallait remarquer un nombre impressionnant de manifestations organisées par différents services de la ville qui compte de plus en plus d’associations avec une journée qui leur est consacrée en début de saison et qui connaît un véritable succès. 

 

Et Christophe Durand rajoutait : "En 2016, le 18 septembre précisément, dans le cadre des journées européennes du patrimoine, des visites ont été organisées au creux de Miège, ce site exceptionnel, patrimoine géologique, paysager et naturel qu’il est utile de préserver. Qu’en 2016, encore, la population mirevalaise s’est investie sans c Que de choses accomplies, de projets concrétisés ! Bien d’autres sont en cours, nous y travaillons. Nous sommes bien le dimanche 15 janvier 2017. Comme je vous le disais en introduction, j'ai souhaité, cette année, faire autrement dans mon discours. Pourquoi? Me direz vous. Parce que nous sommes à mi mandat et j'ai pensé qu'il était opportun de faire le point des projets réalisés depuis 3 ans et pour les 3 ans à venir."Il donne rendez vous, dans cette même salle, pour une réunion publique au mois d'avril. Et si le 27 mars 2014 il faisait un rêve il désirait en ce début 2017 le comparer avec ce qui était devenu réalité. Pour lui et pour son équipe s'il en reste à mettre en oeuvre le bilan est bien positif.  Avant de conclure, le Maire abordait le sujet du recensement qui va débuter puis il  invitait toutes les personnes présentes à partager le premier verre de l’amitié de cette nouvelle année.

Masse Critique

Sébastien Le Guen – Lonely Circus
Un spectacle autant sonore que visuel au Centre Culturel Léo Malet Mireval
jeudi 19 janvier à 20h30 et vendredi 20 janvier à 20h30

Afficher l'image d'origine

Poursuivant la ligne d’un cirque électro – recherche entre mouvements et expérience sonore – tracée dans Fall, Fell, Fallen, spectacle présenté au Théâtre Molière en 2014, l’équilibriste (fil-de-ferriste) Sébastien Le Guen et le musicien-compositeur Jérôme Hoffman se lancent dans la création d’un nouveau projet en compagnie de deux nouveaux partenaires : le musicien-compositeur Jonathan Fenez et le comédien Stéphane Guillemin.
Ce sera Masse Critique, création dans laquelle l’idée de la pierre s’est imposée comme la pierre vient sous le pied du marcheur. La recherche des équilibres se jouera de la chute, jouant de l’erreur, provoquant l’aléatoire. Pierres qui roulent, qui s’entrechoquent, chantent ou sonnent, c’est l’occasion de constructions instables, précaires, éphémères. La recherche sonore s’inspirera de ce pouvoir d’évocation, toujours d’une grande poésie.
Ludique et poétique, ce cirque électro-minéral fait la part belle à la pierre, chaque pierre étant l’occasion de constructions instables, précaires, éphémères, comme autant de défis pour l’équilibriste. Entre malice et gravité, entre concert, performance plastique et théâtre physique !

» en savoir plus et réservation