CULTURE

Les grandes chansons : " Partout je te reverrai " par Johnny Hallyday.

Chaque semaine, nous vous invitons à découvrir une grande chanson.

Aujourd’hui, Philippe vous propose : " Partout je te reverrai " Johnny Hallyday.

 

" Partout je te reverrai " ( Sammy Fain / Irvin Kahal / Adaptation : M. Emer )

https://youtu.be/yWrsj5BXKFw

 

Une chanson dans laquelle le souvenir d'un amour passé ressurgit à chaque parole. Une interprétation du " taulier " à couper le souffle. En pleine période yé-yé, il démontre déjà ses immenses qualités vocales.

Johnny Hallyday :

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, est un chanteur, compositeur et acteur français, né en 1943 à Paris et décédé en 2017 à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine).

En 57 ans de carrière, il s'est imposé comme l'un des plus célèbres chanteurs francophones et l'une des célébrités de la chanson et du cinéma les plus présentes dans le paysage médiatique français.

S'il n'est pas le premier à chanter du rock en France, il est, à partir de 1960, le premier à y populariser le genre. Bien qu'il ait interprété de nombreuses ballades sentimentales et des airs country au cours de sa carrière, le rock reste sa principale référence au travers de ses différents courants, puisant leurs origines dans le blues : rock 'n' roll, rhythm and blues, soul, rock pop.

Une carrière qui sur le  plan de la scène artistique et ses prestations vocales lui attire la reconnaissance de ses pairs et du public. Au total, il réalise 80 albums, dont 51 albums studio. Il totalise 6 disques de diamant, 40 disques d'or, 22 disques de platine et 10 Victoires de la musique.

En dehors des pays francophones, sa réputation d'homme de scène franchit les frontières. Il effectue ainsi 184 tournées et donne plus de 3 250 concerts, totalisant près de 30 millions de spectateurs, avec des prestations à gros effets scéniques.

Alors qu'il est atteint d'un cancer du poumon, il effectue sa dernière tournée en juin et juillet 2017, aux côtés de ses amis Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, avec qui il a formé le trio des Vieilles Canailles.

Son décès, survenu quelques mois plus tard des suites de sa maladie, donne lieu à un important hommage populaire.

Au jour de sa disparition, les ventes de ses disques se chiffrent à 110 millions d'exemplaires.

Philippe Raybaud.

 

Programmation culturelle estivale et des évènements 2022 à Sète

 Programmation culturelle estivale
et des évènements 2022 à Sète

festilCapture d’écran 2022-05-13 191545
 
Présentation par François Commeinhes, Maire de Sète, Président de Sète Agglopôle
 
 
 
Pour François Commeinhes : "Les festivals de Sète sont une richesse artistique formidable pour la ville et témoignent de la vitalité de la création contemporaine et de la force de la liberté d’expression.
Des musiques jazz à celles du monde, du rap à la chanson française, de la photographie au cinéma, de l’électro au Street art, de la poésie à l’art contemporain ou au flamenco, tous les styles vont à nouveau résonner cette année dans l’écrin du Théâtre de la Mer, dans les rues, les bâtiments et les lieux culturels de la ville.
 Artistes Sétois ou musiciens internationaux, talents reconnus ou découvertes prometteuses, toutes et tous seront le cœur et l’âme de ces belles manifestations, concerts ou expositions…"

 


 
ImageSingulières, K-LIVE, Quand je pense à Fernande, Worldwide festival, Sunsète festival, Jazz à Sète, Voix vives, Fies’A Sète, Demi Festival, Sète-Palerme, Cap Brassens… Autant de rendez-vous qui, après deux années de contraintes sanitaires, s’apprêtent à accueillir à nouveau des milliers de spectateurs, dans l’écrin du Théâtre de la Mer et à chaque coin de rue, et qui participent au rayonnement international de la Ville, candidate, en étroite collaboration avec Montpellier, au titre de capitale européenne de la culture, en 2028.....festilCapture d’écran 2022-05-13 191045
 
 
Retrouvez le programme complet ici :
 
  https://www.sete.fr/article/lete-des-festivals-2022-cest-parti/

 

Site de la mairie de Sète

 

 

 

 

 

Présentation de la programmation culturelle estivale et des évènements 2022 à Sète

Présentation de la programmation culturelle estivale
et des évènements 2022 à Sète

festilCapture d’écran 2022-05-13 191545
 
C'était ce 13 mai 2022 au Club de la Presse
Place du Nombre d’Or à Montpellier
Une présentation par François Commeinhes, Maire de Sète, Président de Sète Agglopôle
 
 festilCapture d’écran 2022-05-13 191957
 
Pour François Commeinhes : "Les festivals de Sète sont une richesse artistique formidable pour la ville et témoignent de la vitalité de la création contemporaine et de la force de la liberté d’expression.
Des musiques jazz à celles du monde, du rap à la chanson française, de la photographie au cinéma, de l’électro au Street art, de la poésie à l’art contemporain ou au flamenco, tous les styles vont à nouveau résonner cette année dans l’écrin du Théâtre de la Mer, dans les rues, les bâtiments et les lieux culturels de la ville.
 Artistes Sétois ou musiciens internationaux, talents reconnus ou découvertes prometteuses, toutes et tous seront le cœur et l’âme de ces belles manifestations, concerts ou expositions…"

 

Autour de François Commeinhes, maire de Sète, et en présence de Claude Muslin, adjointe déléguée à l’éducation culturelle, aux musées et aux festivals, de Jeanne Corporon, adjointe déléguée à l’Espace Brassens, et des directeurs de festivals, a donc été présenté le programme de l’été des festivals 2022.
 
ImageSingulières, K-LIVE, Quand je pense à Fernande, Worldwide festival, Sunsète festival, Jazz à Sète, Voix vives, Fies’A Sète, Demi Festival, Sète-Palerme, Cap Brassens… Autant de rendez-vous qui, après deux années de contraintes sanitaires, s’apprêtent à accueillir à nouveau des milliers de spectateurs, dans l’écrin du Théâtre de la Mer et à chaque coin de rue, et qui participent au rayonnement international de la Ville, candidate, en étroite collaboration avec Montpellier, au titre de capitale européenne de la culture, en 2028.....festilCapture d’écran 2022-05-13 191045
 
 
Retrouvez le programme complet ici :
 
  https://www.sete.fr/article/lete-des-festivals-2022-cest-parti/

 

Site de la mairie de Sète

 

 

 

 

 

Dans le cadre de la Nuit des Musées, un programme d’animations pour découvrir leurs collections autrement !

Rome, Romain, Antiquité, Soldat, Casque
 
Dans le cadre de la Nuit des Musées, les Musées et Jardin de Sète agglopôle vous ont concocté un programme d’animations pour découvrir leurs collections autrement !
Musée Ethnographique de l’étang de Thau
15h : conférence autour des fêtes traditionnelles : l’exemple du chevalet. Danse, musique et discussion animés par Pierre Laurence, ethnologue.
 
 
Organisé par Les-Amis Du-Musée
21h : soirée Meurtres et Mystères (enquête au Musée). Une nuit à couteaux tirés…
Dès 16 ans. Places limitées. Animé par Manoir du Crime – Association Loi 1901
Renseignement et réservations au 04.67.78.33.57
 Jardin Antique Méditerranéen
 
 
Renseignement au 04 67 46 47 92
 Musée gallo-romain Villa-Loupian
20h à 23h : De nuit l’histoire reprend vie !
Histoire vivante, vie civile et militaire chez les romains. Avec les Théopoloï Milites et Numerus Invictorum
Renseignement au 04.67.18.68.18
Samedi 21 mai 2022
Animations et entrées gratuites.

Les musées et le jardin de Sète agglopole vous invitent à découvrir la programmation des ateliers pendant les vacances de printemps

Les musées et le jardin de Sète agglopole vous invitent à découvrir la programmation des ateliers pendant les vacances de printemps. Nature, alimentation, pratique artistique, lecture, jeux….participez et partagez des moments créatifs et ludiques avec vos enfants dans nos équipements patrimoniaux !
Découvrez la première semaine d’ animations à partir du 26 avril.
●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●

 

Capitale Européenne de la culture : Sète et Montpellier s'associent

Dans une démarche engagée avec Sète, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault, la Communauté de communes du Pays de Lunel, la Communauté de communes du Grand Pic-Saint-Loup et l’Agglomération Hérault Méditerranée, Montpellier annonce sa candidature pour être Capitale européenne de la Culture en 2028.

Au lendemain d’une longue crise sanitaire qui a éprouvé le secteur de la création et du patrimoine, et au moment même où la guerre en Ukraine nous conduit à être solidaires d’un pays en lutte pour ses libertés et son indépendance, nous faisons le choix d’affirmer l’importance et la force de la culture comme facteur de paix et de dialogue, pour rapprocher les personnes et les territoires.

Territoire jeune, ouvert aux autres, où les valeurs de fraternité dominent, où la connaissance occupe depuis toujours une place importante, le bassin Montpellier-Sète regorge de richesses pour porter cette candidature. Elle saura ainsi s’appuyer sur les atouts indéniables d’un territoire artistique, culturel et patrimonial historiquement accueillant pour les artistes et les créateurs.

Cette candidature permettra de donner un nouveau souffle à notre ambition culturelle commune en forgeant, sur le long terme, une stratégie conjointe basée sur la conviction que nous partageons une communauté de destin.

Elle sera construite avec la volonté de fédérer autour des arts et de la culture, en associant le plus grand nombre à son élaboration et à sa réalisation ; de créer des liens durables entre les acteurs culturels, éducatifs, économiques et sociaux, et de renforcer notre dimension européenne par une coopération accrue avec des intervenants et des villes de différents pays.

Une candidature qui mobilise la jeunesse et met en avant la citoyenneté européenne et les solidarités humaines. Une candidature basée sur l’hospitalité qui facilite la rencontre entre les artistes et les créateurs et les publics dans toute leur diversité. Une candidature innovante qui fait toute sa place aux industries créatives et culturelles, à la recherche et aux expérimentations trans-disciplinaires. Une candidature qui met en valeur les patrimoines, les paysages et l’espace public.

Une candidature facteur d’accélération des dynamiques de transformation urbaine et sociale de quartiers en mutation ou en reconversion pour lesquelles la dimension culturelle sera importante et essentielle.

Une candidature reflet des nouvelles pratiques artistiques, formes et attentes, qui expérimente, interroge les espaces où être ensemble, et renoue avec l’esprit pionnier du territoire.

Nous vous donnons rendez-vous le 31 mars à 11h (lieu annoncé prochainement) pour poser, ensemble, les premiers jalons de cette belle aventure collective.

 

La médiathèque Andrée Chedid

Samedi 19 mars, en présence d'un nombreux public, d'élus locaux et territoriaux a eu lieu le "baptême" officiel de la médiathèque locale. C'est ainsi qu'avant son prochain transfert du côté de l'ancienne cave coopérative, "notre" petit nid culturel local s'est vu dénommé "Médiathèque Andrée Chedid". La belle initiative, longtemps "mijotée" a duré toute la journée, avec, en point d'orgue, le discours officiel du premier magistrat de la ville de Mèze suivi des paroles explicatives et précises des divers responsables. Marion, Danièle, Vérane et François nous ont aimablement guidé à travers l'univers éblouissant de leur lieu de vie et de celui de nombreuses et nombreux visiteurs. S'en est suivie la découverte de la fresque réalisée par les jeunes de l'Espace éponyme et fortement applaudie. Jean-Pierre Gondelle, historien local, nous a délivré les secrets de l'ancienne caserne puis hospice qui abrite la médiathèque. L'après-midi s'est prolongée par l'intervention des élèves flûtistes du Conservatoire (mise en musique des poèmes d'Andrée Chedid), la lecture des œuvres de cette dernière, la rencontre avec Maurice Petit, acteur et créateur de l'exposition de la poétesse. La projection, au cinéma le Taurus, de "Le sixième jour" de Youssef Chahine (roman d'Andrée Chedid) a clos une journée bien spéciale, entièrement vouée à la culture.

Nous reviendrons plus longuement sur la place de "notre" médiathèque qui a rejoint ainsi le réseau des 5 autres du bassin de Thau : Balaruc-Les-Bains, Frontignan (Montaigne), Sète-Île de Thau (Malraux), Marseillan (La Fabrique), Sète-C. Ville (Mitterand).


Horaires de la médiathèque Andrée Chedid : mardis (14h à 18h), jeudis (9h à 12h30), mercredis et vendredis (9h à 12h30 et 14h à 18h), samedis (9h à 12h30 et 14h à 17h). 1, place de l'ancien Hospice - 04 67 43 71 84

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Molière : le double jeu ?

 aaaababaloIMG_1780

Né il y a quatre cents ans, mort brutalement en 1673, Molière est, selon les dires des spécialistes, "le plus illustre de nos inconnus". Car il n'existe pas d'édition de ses œuvres et aucun manuscrit autographe n'a été retrouvé. Lui prêter une stratégie de publication est bien hasardeux, mais n'a-t-il pas fait preuve d'opportunisme pour porter certaines de ses pièces à la scène ?

 

C'est ainsi qu'il triompha dans la querelle suscitée par L'Ecole des femmes. Dans cette pièce, Molière "condamne le statut fait aux femmes", envisage les questions de l'amour et du mariage, de l'accès au savoir. La pièce n'a pas plu aux dévots, mais ce sont surtout les rivaux du dramaturge (dont la troupe de l'Hôtel de Bourgogne) qui vont attiser la querelle. Or, le public fit un triomphe à la pièce et, fort de ce triomphe, Molière écrivit en un acte la Critique de l'Ecole des femmes qui était jouée après la pièce. Il fallait parer aux critiques d'indécence et d'impiété. "D'autres pièces et libelles nourriront la querelle", mais la stratégie de Molière fut payante : il a imposé son œuvre.

Le scandale fut plus grand encore avec, en 1664, la présentation de Tartuffe ou l'hypocrite, pièce interdite de représentation publique et qui fut jouée, remaniée, en 1669. Ce fut bien pire en 1665 où, dans une mise en scène somptueuse, fut présentée Le Festin de Pierre ou l'Astrée foudroyé qui indigne l’Église. La pièce, malgré son succès, ne sera plus représentée du vivant de l'auteur. Elle fit les beaux jours du TNP de Jean Vilar dans les années...1950-1960. Après le Tartuffe, la pièce, connue sous le titre Don Juan, aurait pu faire de Molière un auteur condamnable.

 

aaaababaloIMG_2191

Dans sa version primitive, la pièce Don Juan ne sera reprise qu'en…1841. Mais, apparemment, Molière sut donner le change et même apparaître comme le nouvel auteur moral. M. Poirson (L'Histoire, février 2022) considère que c'est avec Le Misanthrope que s'opéra le tournant. Alceste s'emporte contre les mœurs dissolues et sa critique rejoint celle, chrétienne, de la vanité du monde. Avec L'Avare, le dramaturge dénonce une passion corruptrice. Molière est devenu un auteur moral qui peut s'en prendre impunément à une autre figure de l'autorité, celle du médecin.En poursuivant les charlatans comme les faux dévots, comme eux vêtus de noir et jargonnant en latin, Molière poursuit "la critique de l'hypocrisie, l'imposture, le dogmatisme".

 

Mais il réussit à le faire en accord avec les autorités de son temps et Louis XIV ne lui retire pas sa faveur.

Il mourut - ironie du sort – après avoir joué Le Malade imaginaire, le 17 février 1673. Sa femme, Armande Béjart, plaida auprès de l'archevêché de Paris (avec l'appui du roi lui-même) pour que Molière ait un enterrement chrétien. On accepta l'inhumation au cimetière de la paroisse de Saint Eustache "sans aucune pompe, avec deux prêtres seulement et hors des heures du jour…"

 

Molière fut inhumé le 9 mars, accompagné de "700 à 800 personnes, suivies d'autant ou plus de pauvres". Il deviendra l'incarnation du génie national et connaît aujourd'hui un rayonnement universel.

 

Hervé Le Blanche