Vigne

Les vendanges sont terminées pour plusieurs viticulteurs Poussannais

Après les Chardonnays, les Merlots ainsi que les Syrahs ce fut le tour des grenaches, des Cabernet (s) et enfin des Arinaroas et des Carignan (s). Tout a été rentré sans encombre. Pour Lionel, ainsi que pour les viticulteurs portant leur récolte à la cave Montagnac-Domitienne de Cournonsec, c’est terminé, la cave fermait ce mercredi 16 au soir, celle de Montagnac restant ouverte encore au moins une semaine.  Un certain soulagement.vendIMG_20200916_080909

« Les vendanges ont été bien précoces, près de 15 jours d’avance, ce qui a permis qu’elles soient plus longues dans le temps. Il a été judicieux d’attendre les petites pluies de fin août début septembre. Elles ont boosté la maturité des raisins et leur ont permis de se développer au mieux. »

Il y a eu du degré (régulièrement 13° et 13°5 en fonction des cépages) et en plus un bon équilibre en quantité ce qui va donner une bonne  récolte dans la norme. Dans la moyenne des 5 dernières récoltes, soit 25% de plus que l’an dernier…

vzendIMG_20200916_081040

Les grenaches, les Cinsault (s) et les Carignan (s) les mieux adaptés au terrain ont tiré leur épingle du jeu.

C’était donc une belle fin sous le soleil. La pluie devrait montrer le bout de son nez en fin de semaine. Elle permettra aux sols qui sont en déficit hydrique de  réaliser de petites réserves dont la vigne maintenant en phase de récupération en profitera au mieux…

VENDANGES 2020 : VOLUMES ET LA QUALITE AU RENDEZ-VOUS DANS L'HERAULT !

 
L’image contient peut-être : ciel, arbre, plante, plein air et natureVoilà une bonne nouvelle en période de crise sanitaire. Le millésime 2020 s’annonce prometteur en quantité et en qualité, on attend une récolte de 5,3 millions d’hectolitres soit plus de 10% sur 2019
L’Hérault est le 2ème département viticole de France avec 85000 ha de vignes, 53 caves coopératives et 1 300 caves particulières, 9500 salariés, 13 AOP, 4 Muscats AOP, 7 IGP. Avec 800 millions d’euros de chiffre d’affaires, la viticulture héraultaise représente la 2ème composante du PIB héraultais
 Plus d’info https://bit.ly/3hjLgYx
 

Un plan collectif ambitieux pour relancer la viticulture d’Occitanie

Premier vignoble mondial sous signe de qualité, l’Occitanie est une haute terre de vin depuis des siècles. Pour faire face à la crise, la Région lance avec l’ensemble des professionnels viticoles un plan inédit en France de 14 M€. Objectif : stimuler les ventes, reconquérir les marchés et en développer de nouveaux.

Part de l’identité de l’Occitanie depuis les Romains, la viticulture est un secteur économique majeur, qui emploie 100 000 personnes. Après les taxes Trump et le Brexit, la crise sanitaire qui a entraîné la fermeture des bars et restaurants et de l’export vers certains pays met la filière en difficulté. Si bien que les discussions engagées depuis un an par la Région pour construire un contrat de filière avec les interprofessions viticoles, les syndicats de métiers et la Chambre Régionale d’Agriculture, ont évolué et débouché sur le lancement d’un plan de relance d’urgence, mis en place depuis juillet.

Tous ensemble, il nous faut donner un élan, tourner une nouvelle page, lance Carole Delga. L’Occitanie est le premier vignoble mondial sous signes de qualité́ et la première région viticole de France. Nos vins comptent parmi nos meilleurs ambassadeurs dans le monde.

Ce plan de relance de 18 mois mobilisera 7 millions d’euros de la Région et l’ensemble des interprofessions d’Occitanie mettront sur la table la même somme, ce qui porte le total du financement à 14 millions d’euros. 80% ira aux aides directes aux entreprises (sociétés de négoce, coopératives, vignerons indépendants…) à travers notamment la création d’un « Pass Relance ». Un plan d’actions collectives financé à moitié par la Région assurera la promotion des vins régionaux. Enfin, une campagne de communication collective « Vins d’Occitanie » sera lancée avant la fin de l’année.
Ce plan de relance s’ajoute aux 15 millions d’euros consacrés à la viticulture dans le budget 2020 de la Région et aux 20 millions d’euros des plans annuels cumulés des interprofessions [1].

Les atouts de la viticulture occitane

Première région viticole mondiale (14 millions d’hectolitres), l’Occitanie est aussi en tête de la production de vins biologiques - en pleine croissance - de rosés et de vins doux naturels. Forte de 24 000 exploitations, l’Occitanie propose une offre unique de 93 appellations, dont 59 AOP, et 150 cépages.

En savoir plus

Route des vins en Occitanie

Des appellations du Sud-Ouest à celles du Languedoc et du Roussillon, vous avez le plus vaste vignoble de France à explorer ! Goûtez à l'exceptionnelle palette aromatique des vins d’Occitanie : rouges, blancs, rosés, doux, effervescents. Grâce à leur fulgurante montée en gamme, l'Occitanie s'affirme comme le nouvel Eldorado des amateurs de (très) bon vin, avec de nombreux terroirs détenteurs du label national Vignobles et Découvertes.

caves et domaines labelLISES Vignobles & Découvertes

LES VIDÉOS DES CHÂTEAUX ET DOMAINES VITICOLESImage

Les vendanges, c’est parti !


Chaque année, le Président du Département Kléber MESQUIDA réalise une tournée des caves pour rencontrer les viticulteurs au moment des vendanges avec les conseillers départementaux, notamment Jean-Luc FALIP vice-président délégué à l’aménagement rural, agriculture, viticulture, pêche et forêt et Yvon PELLET, délégué à la viticulture et à l’Observatoire viticole. Top départ le lundi 31 août pour près de 30 caves-étapes !

C’est un rendez-vous attendu pour parler des enjeux de la filières, des perspectives, de l’état de la récolte et échanger sur les attentes et difficultés des caves coopératives : maladies de la vigne, foncier agricole, irrigation, promotion de leurs vins…

 

Visite de la cave de Berlou Visite de la cave de Berlou

Les vignerons sont fortement impactés par la crise sanitaire actuelle. Kléber MESQUIDA présente plusieurs mesures prises par le Département pour les accompagner dans ce nouveau défi : dispositif RSA-vendanges, distillation des hectolitres invendus...

« Les viticulteurs sont des acteurs majeurs de l’économie héraultaise. Ils façonnent l’Hérault et participent à sa notoriété. Face aux défis climatiques, environnementaux et économiques, nous sommes à leurs côtés. Cette année pour surmonter la crise, nous avons voté un budget exceptionnel de plus de 2M€, qui s’ajoutent aux 17M€ que nous leur consacrons en temps normal. » Kléber MESQUIDA, Président du Département

Vendanges à Poussan : du degré pour des raisins qui souffrent maintenant

Pas de pluie pour le moment, car encore tôt par rapport aux autres années et cela n’a pas fait le bonheur des raisins ces derniers jours.

Si depuis une semaine, la météo  permet de poursuivre des vendanges dans des conditions idéales bien que par intermittence suivant la programmation de la cave coopérative des Terroirs de la Voie Domitienne,  la chaleur continue fait monter les degrés mais elle a stoppeé rapidement le développement des raisins au niveau du volume. lionCaptureLes pluies de septembre en général font du bien, l’orage du 15 août aussi, mais pour ces vendanges précoces, le 15 août a été sec et il n’est pas question d’attendre septembre avec pour les Merlot des degrés qui se rapprochent des 15°. Les viticulteurs espéraient mieux… Les conséquences du changement climatique se font sentir.

Il faut vendanger et vont donc s’enchaîner les récoltes des différents cépages avec bientôt les carignans.

 

lion2Capture

.

RENCONTREZ VALERIE IBANEZ (DOMAINE DE ROQUEMALE)

RENCONTREZ VALERIE IBANEZ (DOMAINE DE ROQUEMALE).

Valérie est présidente des Vinifilles, et la moitié du du duo qui dirige le Domaine de Roquemale, un domaine organique de 11 hectares dans l'Hérault.

Leur Meli Melo 2018 est l'un des six vins de l'étui mixte de Vinifilles, dégustés et notés par Tamlyn Currin (qui fait partie de l'équipe JancisRobinson. com). Elle a créé un plat de riz noir simple mais savoureux à marier avec son vin, que nous avons collé ci-dessous si vous souhaitez essayer de le faire vous-même (nous avons également inclus la note de dégustation de Tamlyn, pour vraiment vous mettre l'eau à la bouche). Les frais de l'étui mixte Vinifilles (82 € (livraison incluse au Royaume-Uni, France, Allemagne, Benelux, Italie et Autriche) peuvent être commandés auprès de la cave de vin Atelier des Vignerons (Limoux) via ce lien https://www.languedocwineshop.com/catalog/product/view/id/1162

L'année tourne au vinaigre pour le secteur viticole

L'arrivée précoce des vendanges ajoute de la pression sur une filière dont les ventes ont dégringolé durant le confinement et la crise du Covid-19. Les syndicats estiment que les aides annoncées par l'Etat ne suffiront pas.

Country Lane, Gravel Road, Tuscany, Way

L'année 2020 était pourtant partie pour être très bonne pour le vin français. Dans la majorité des régions viticoles de l'Hexagone, l'hiver a été doux, le printemps pluvieux et chaud avec peu de gelées. Des conditions idéales pour le raisin, mais qui provoquent aussi une maturation beaucoup plus précoce des fruits. Une contrainte supplémentaire pour un secteur déjà fragilisé par la crise du Covid-19. Sans chômage partiel, avec des ventes en chute libre pendant les mois de confinement et des aides de l'Etat jugées "insuffisantes", la filière viticole est en souffrance.

"On a subi la double peine. On devait payer nos salariés qui travaillaient dans les vignes alors que nos revenus étaient quasi nuls" explique à France 3 Grand-Est Didier Pettermann, président du Conseil interprofessionnel des vins d'Alsace. Car pour les travailleurs de la vigne, il n'y a pas eu de chômage partiel. Pendant toute la durée du confinement, les viticulteurs ont dû continuer de s'occuper de leur exploitation. "On travaille le vivant, on était obligé d'être sur le pont", lance Eric Thomas, responsable technique du domaine La Grange, dans le Haut-Languedoc.

Un secteur déjà ébranlé par la crise du Covid-19

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/il-va-y-avoir-des-burn-out-chez-les-vignerons-l-annee-tourne-au-

Coronavirus : Jean Castex annonce 80 millions d'euros d'aides supplémentaires pour les viticulteurs

Cette enveloppe s'ajoute au plan d'aides de 170 millions d'euros débloqué en mai par le précédent gouvernement.

Grapes, Double Exposure, Fruit

Un nouveau coup de pouce. Jean Castex a annoncé mercredi 5 août une enveloppe supplémentaire de 80 millions d'euros pour soutenir les viticulteurs, durement frappés par les conséquences de la crise du coronavirus, lors d'une visite à Sancerre (Cher).

Cette enveloppe s'ajoute au plan d'aides de 170 millions d'euros débloqué en mai par le précédent gouvernement. "J'ai demandé à ce que ces aides puissent être distribuées le plus rapidement possible car les besoins en trésorerie (...) sont forts", a ajouté le Premier ministre.

Sans entrer dans le détail, Jean Castex a précisé que ces aides seraient destinées à améliorer le stockage des surplus et accroître la distillation des invendus. "Dans tous les cas, nous avons fait le choix évidemment de permettre à ces entreprises de passer cette crise dans les meilleures conditions possibles", a assuré le Premier ministre.

Au total, les viticulteurs estiment que la crise sanitaire a engendré un manque à gagner d'au moins 1,5 milliard d'euros...........................................(https://www.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/coronavirus-jean-castex-annonce-80-millions-d-euros-

A Poussan, « la vigne tient le coup » profitant de quelques réserves d’eau dans le sous-sol

plantIMG_20200727_184725La vigne continue à se développer d’une façon régulière même si l’été est sec et chaud.

« Elle parvient à se maintenir et à se bonifier dans un état satisfaisant même si les feuilles souffrent des fortes chaleurs. Car elle profite encore, dans le secteur de Poussan, des épisodes pluvieux du printemps qui ont permis d’établir des réserves d’eau et pour l’instant, d’avancer… »

Les viticulteurs en profitent pour prendre quelques jours de repos avant des vendanges qui devraient être à peine en avance (3 à 4 jours) par rapport à une année normale.

Tout dépendra de la météo du mois d’août. C’est elle qui décidera et ses effets seront immédiats : « Quelques pluies mais sans glaçons » seraient souhaitables et optimiseraient une récolte qui si tout va bien devrait être dans la moyenne…

Mais en ce moment, l’on commence à  traiter la vigne surtout contre le ver de grappe qui est un ravageur de la vigne de l’ordre des lépidoptères. Le papillon mesure de 5 à 8 mm de long et de 10 à 13 mm d’envergure : il est légèrement plus petit que cochylis. Il possède une touffe d’écailles sur la partie dorsale du thorax. Les ailes antérieures sont bleutées avec des taches sombres et les ailes postérieures sont grises. Et il faudra s’occuper de la cicadelle de la flavescence dorée (La cicadelle de la flavescence dorée qui ne cause aucun dégât direct mais elle est vectrice du phytoplasme de la flavescence dorée. Cette maladie cause aux ceps infectés des symptômes graves, décoloration foliaire, non aoûtement des bois, dessèchement des bois entraînant la mort du cep.) ainsi que contre le ver de grappe (papillon, dont la taille varie selon 3 espèces). »plantIMG_20200727_190231

Ce sont en principe les derniers traitements pour cette période sauf pour les plantiers qui en cas de pluie auront droit à un traitement au cuivre.

D’ailleurs, sur certaines parcelles, les grappes qui se développent doivent être saines car les nombreux sangliers qui se promènent en bordure des garrigues commencent déjà à se servir sans retenue…

Question météorologie, que le beau temps continue sans chaleurs excessives et fin août début septembre les vendanges commenceront par les « Chardonnay »…

 

plantIMG_20200727_190144

Prêts pour partir à la découverte du vignoble français en famille ou entre amis ?

Prêts pour partir à la découverte du vignoble français en famille ou entre amis pour une journée ou un week-end au vert? Le pique-nique chez le Vigneron Indépendant est l'occasion idéale. Les vignerons ouvrent les portes de leurs exploitations pour un moment de partage, de convivialité, mais aussi pour se rapprocher de la terre et ses paysages qui font la beauté de la France. Découverte des savoir-faire, dégustations des vins, rencontre avec une famille, animations sont au programme et vous, vous amenez votre pique-nique, simple non? A très vite dans le vignoble.