Hérault

Inauguration de l'itinéraire CIT'ART


Ce samedi 7 octobre, le département inaugurait l'itinéraire CIT'ART du Belvédère de la Gardiole. 
En novembre 2016, le Département a invité des street artistes à embellir 12 citernes d’eau (capacité 30 000 litres) sur 2 sites forestiers. 
Ainsi, deux parcours de randonnées ont été créés sur plus de 16 km, l’un dans le massif de la Gardiole et l’autre à Ferrals-les-Montagnes, pour les amateurs de sport de nature. Pour la Gardiole, les citernes ont été graffées par  les artistes du collectif Line Up* ( Eackone, Honk, Mye, Momies, Redda, Vania, Zest).


400 randonneurs ont répondu présents appréciant ces sentiers de garrigue.
Avec ses partenaires, la FFR** (Fédération Française de randonnées Hérault) et l'ONF (Office National des Forêts), le Département souhaite sensibiliser le public au rôle des sapeurs forestiers dans la protection de la forêt tout en rendant la culture plus accessible.
Après un pique nique à l'ancienne Bergerie, le public a pu dialoguer avec les artistes, avec les sapeurs forestiers notamment le groupe de Cournonsec  et son chef, Christian Daumas, mais aussi voir les engins utilisés. JN



Ces échanges se sont déroulés en présence de:
- Jacques Rigaud, Vice-président délégué aux bâtiments départementaux et aux moyens opérationnels,
- de Véronique Calueba-Rizzolo conseillère départementale du canton de Sète
- de Sylvie Pradelle, conseillère départementale du canton de Frontignan
- de divers représentants de la FFR (son Président, le Président de Sète escapade...). -
 - de divers élus dont le maire de Fabrègues.

*line up : www.assolineup.com 
FFR: wwwffrandonnee34.fr

pour voir le travail des forestiers sapeurs:  
https://www.youtube.com/watch?v=Gb6aBUG4HBc

 

 

 

Le Département cultive le goût des saveurs locales

Du 9 au 13 octobre 2017, le Département de l’Hérault s’associe à l’opération « Au pré de l’assiette » organisée par l’association Agrilocal1. Pendant la durée de l’opération, qui coïncide avec la Semaine du goût, 5 établissements scolaires de l’Hérault dont 3 collèges équipés de cuisines autonomes proposeront un menu 100% local2 - ou au moins un produit agrilocal dans chaque menu de la semaine - aux élèves demi-pensionnaires.

Pour le Département de l’Hérault déjà très impliqué dans l'accès à une alimentation de qualité et de proximité, soutenir la manifestation est une évidence. Cet événement est une nouvelle occasion de promouvoir son patrimoine culinaire local, les producteurs et artisans du territoire mais aussi de valoriser Ie savoir-faire des cuisiniers de restauration collective, qui chaque jour prépare les repas de centaines d’écoliers.

Après le Collège de Capestang, lundi 9 octobre, l’opération se poursuit vendredi 13 octobre, au Collège d’Olargues, en présence de Marie-Pierre Pons, conseillère départementale du canton de St-Pons-de-Thomières et à la Cité Mixte (Lycée + collège) de Pézenas en présence de Vincent Gaudy, conseiller départemental du canton de Pézenas.

L’Hérault fait partie des 30 départements adhérant à Agrilocal. Yvon Pellet, conseiller départemental de l’Hérault délégué à la viticulture et à l’Observatoire viticole est vice-président de l’Association nationale. Les acheteurs sont des collèges dotés de cuisines autonomes, des établissements des restaurations privés, des EHPAD, des collectivités (crèches, écoles...), des centres hospitaliers, des cuisines centrales, des bistrots de pays (label)... En 2016, l’Hérault se positionnait au 9e rang en termes de volume financier consacré à l’achat via la plateforme agrilocal (75 000 €), un volume en nette progression au 1er semestre 2017.

Collèges de l’Hérault : privilégier les producteurs bio, locaux et labellisés dans les restaurants scolaires

Dans tous les collèges, le Département a mis en place une démarche de Haute qualité Alimentaire qui garantit la qualité des produits et l’équilibre nutritionnel. Le Laboratoire départemental assure quant à lui l’hygiène et la sécurité des aliments. Manger des légumes et des fruits frais de saison cultivés dans l’Hérault, est une préoccupation majeure du Département. C’est pourquoi les producteurs locaux sont sélectionnés de façon prioritaire pour approvisionner les repas des classes de 6ème à la 3ème. (près de 20 % de l’approvisionnement sont issus de produits bio, locaux, régionaux ou labellisés).

En Hérault, 25 000 repas sont servis chaque jour dont 19 000 réalisés par les 5 UPC* et livrés dans 55 collèges.
Les 25 collèges restant fonctionnent avec une cuisine autonome.

La mise en sécurité du carrefour de la Truite débute

Les travaux de mise en sécurité du carrefour de la Truite à Vic-la-Gardiole débutent.

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO VIC LA GARDIOLE"

Dans la continuité du programme de mise en sécurité de la RD612, le Département a engagé les travaux du carrefour dit « de la Truite » entre la RD612 et la RD114E3.

Ils ont commencé cette semaine avec la fermeture effective de la RD 114E3. L’objectif est d’assurer la sécurité de tous les usagers.

Pour assurer la sécurité de tous les usagers, le fonctionnement du carrefour actuel sera modifié. Ainsi les mouvements tournants les plus dangereux et responsables de multiples accidents seront supprimés par la mise en place d’une bordure centrale.

Pour les automobilistes en provenance de Mireval, les accès à Vic-la-Guardiole se feront par le carrefour giratoire avec la RD 114, dit « des potiers ».

Les conditions de circulation durant les travaux :

A compter du 9 octobre et durant les 3 mois des travaux, la sortie de la RD114E3 sur la RD612 sera fermée à la circulation. Une déviation sera mise en place via la RD114. La circulation sera maintenue sur la RD612 durant la durée du chantier.

Certaines phases, notamment la mise en œuvre des enrobés, nécessiteront des travaux de nuit.

Le coût total du projet est de 416 000 € TTC financé à 100% par le Département de l’Hérault

Solidarité handicap

Le Président du Département partage l’opération brioche de l’UDAPEAI Hérault

Mercredi 4 octobre 2017, Kleber Mesquida, Président du Département et Gabrielle Henry, vice-présidente déléguée à la solidarité-handicap ont reçu M. Aigueperse, Président de l’Union Départementale des Associations de Parents et amis de personnes handicapées mentales et d’Enfants Inadaptés (UDAPEAI) et M. Combe Président de l’APEI Grand Montpellier et Bassin de Thau lors de la traditionnelle opération brioche.
Cet événement fédérateur est l’occasion pour le Département de l’Hérault d’affirmer sa solidarité envers les personnes handicapées mentales. Une solidarité qui profite à d’autres : le Département a offert 650 brioches à des associations d’aide alimentaire : Croix rouge, Secours catholique, Secours populaire, St Vincent de Paul, Les Restos du Coeur, Solidarité Dom Tom Montpellier, Roule contact à Gignac, Epicerie solidaire d’Agde.

Le Département garant des solidarités à la personne

Au-delà du « coup de projecteur » sur cette opération ponctuelle, le Département soutient les associations de handicap en veillant à l’équilibre, la pluralité et la diversité des modes d’accompagnement pour tous les types de handicap. Elles ont été associées à la réflexion du schéma départemental de l’Autonomie 2017-20211 adopté par l’Assemblée départementale en mars dernier. Le Président du Conseil départemental a annoncé les priorités de ce schéma aux représentants de l’APEI : 70 places destinées à l’accueil des jeunes majeurs handicapés seront créées ainsi que 130 places d’accueil des personnes handicapées vieillissantes. La Maison départementale des personnes handicapées est aujourd’hui la porte d’entrée des personnes et familles en situation de handicap.

Le Département consacre la moitié de son budget à soutenir les plus fragiles, notamment les personnes concernées par un handicap, et coordonner l’ensemble des services sur son territoire.
En 2017, la collectivité départementale a dédié un budget de 142,8 M€ à sa politique en faveur du handicap.

 

Le Département organise :
La Journée Départementale de Sensibilisation au Handicap Sur le Thème “Handicapés et Valides, Vivre et Travailler Ensemble” Jeudi 16 novembre 2017, à l’Hôtel du Département à Montpellier (Alco)

 

Le Département à la Foire internationale de Montpellier

Du 6 au 16 octobre, profitez d’un concentré de nature sur le stand de l’Hérault !

L’Hérault : la terre, de l’air et de l’eau
Situé à seulement 15 minutes de Montpellier, le Domaine départemental de Restinclières sera mis à l’honneur sur le stand de la Foire internationale de Montpellier. Véritable havre pour la faune et la flore, ce magnifique espace est devenu la vitrine de toutes les actions du Département pour préserver l’environnement. Et parmi ces actions, il en est une essentielle : la préservation de l’eau. Irrigation, consommation ou encore loisirs nautiques, l’eau est un bien précieux sur lequel le Département s’engage et agit.
Propriétaire de 8000 hectares d’espaces de nature, le Département s’est engagé pour protéger ses domaines naturels et bâtis afin de permettre à un large public d’en profiter tout en respectant leur fragile équilibre. Sur le stand B20, rendez-vous avec les plus beaux lieux de l’Hérault !

Mardi 10 octobre 2017 à 11h – Hall 2, stand B20 : Le Président du Département Kleber Mesquida invite les maires, les personnalités connues ou moins connues qui se sont engagées pour l’Hérault sur le stand du Département.

Au Programme :
La terre
Protéger les abeilles, construire des nichoirs pour les chauves-souris, concevoir son potager en permaculture, devenir « anti-gaspi »… dans des ateliers, des jeux, des rencontres, chacun trouvera toutes les astuces et les bons conseils pour déclarer sa flamme à dame nature.
Même les chefs cuisiniers des Toques Blanches relèvent le défi de cuisiner, en direct sur les ondes de France Bleu Hérault, de succulentes recettes pour recycler nos restes…

De l’air
Grande respiration en découvrant les Domaines départementaux à 360°. Des films révèleront, tour à tour, de somptueux paysages pour se promener ou pêcher (Lac du Salagou), pratiquer le VTT (Domaine de Bessilles), s’adonner aux activités aquatiques en eaux vives (Base de Réals)… Un survol pour découvrir ces sites préservés parfois méconnus à peine à quelques kilomètres des grandes agglomérations.

De l’eau
Salée ou douce, torrentielle ou calme, l’eau sera la « vedette discrète » du stand sur la foire. De la source à la mer, elle s’écoule dans le département souvent par voies souterraines et nous arrive pour autant toujours au robinet. L’eau, si elle n’a plus de mystère reste une grande richesse à préserver !

Semaine bleue en Hérault

Le Département favorise la proximité et le lien social des seniors

Jusqu’au 8 octobre, l’Hérault fête la Semaine bleue, l’événement national dédié aux retraités et aux personnes âgées. Sur le thème "A tout âge faire société" la Semaine bleue va mettre en lumière le dynamisme des aînés, leurs réalisations et les difficultés qu’ils rencontrent. L’occasion pour le grand public de prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « vieux » dans notre société.

 

Département HéraultGuide seniors 2017-2018 du Département de l'Hérault

Notre société vieillit. C’est un fait. Un Héraultais sur quatre a plus de 60 ans et dans 20 ans, les séniors auront progressé de plus de 48%. Le peintre Henri Matisse disait " On ne peut pas s’empêcher de vieillir, mais on peut s’empêcher de devenir vieux ". Pour beaucoup d’entre nous, " être vieux " est une question d’état d’esprit plutôt qu’une question d’âge. Préserver sa santé, une bonne hygiène de vie et s’entourer restent les meilleures clés pour retarder le vieillissement. Et cela, bien avant de penser à l’allongement de la durée de vie. Alors, autant bien vieillir et construire une société harmonieuse où les anciens puissent avoir leur place et partager le plus longtemps possible leur temps auprès des plus jeunes.
Si la grande nouveauté cette année est la reconnaissance officielle des " proches aidants " avec le soutien du Département pour des périodes de répit ou en cas d’hospitalisation, notre action globale est de mettre en place les solutions pour que chacun puisse vivre le plus longtemps possible chez soi, entouré des siens ou protégés dans des établissements d’accueil, chacun bénéficiant de l’attention et des soins d’un personnel qualifié. Dans la Silver économie, de nouveaux métiers apparaissent pour aider les séniors, et ce secteur est désormais un formidable enjeu pour l’emploi des plus jeunes. Répondre aux besoins des personnes âgées, participer à leur épanouissement, aider leur entourage, apporter des conseils, accompagner les démarches, faciliter les contacts…partout et sur tout. Tel est notre engagement.
» Télécharger le guide seniors 207-2018

   

L’Hérault sera le théâtre de nombreuses manifestations consacrées aux seniors organisées par les lieux d’hébergement, les associations, les collectivités et les centres communaux d’action sociale, le tout coordonnée par les Clics (centre local d’information et de coordination).
Au total ce sont 108 rendez-vous répartis sur le territoire : Ateliers, rencontres, repas intergénérationnels / Goûters musicaux, thés dansants / Débats / Challenge Bleue (épreuves de type scolaire)/ Ateliers de cuisine / Chorale/ Jeux-Mémoire / Parcours Santé, balade / Conférences /Projections films.

Patricia Weber, vice-présidente du Département déléguée aux solidarités à la personne interviendra en clôture de La Journée nationale des aidants, organisée par le Collectif Aidants 34, vendredi 6 octobre 2017, à l’Espace Lattara à Lattes.

Reading with grandmother in wheelchair

 

« Le Département pilote et coordonne l’ensemble des services pour les personnes âgées sur son territoire. La semaine bleue est une parenthèse privilégiée dans l’année, pour informer et sensibiliser l’opinion sur les réalisations des associations, des établissements, des CCAS, et du Département, en direction des personnes âgées, en EHPAD ou à domicile. C’est aussi l’occasion de souligner le rôle des aidants auprès de leurs parents âgés. »

Patricia Weber, vice-présidente du Département déléguée aux solidarités à la personne.

 

Zoom sur 2 actions organisées par le Département :

  • PROJECTION /DEBAT A PIERRESVIVES : « La Sociale », Film de Gilles Perret consacré à l’histoire de la Sécurité Sociale – la projection sera suivie d’un débat, mercredi 4 octobre à 18h30, amphithéâtre, Domaine départemental pierresvives, 907 avenue du Professeur Blayac à Montpellier - entrée gratuite.
  • LES RENDEZ-VOUS SPORT : l’opération de sensibilisation « Bien bouger, Bien manger pour Mieux vieillir dans l’Hérault » organisée conjointement par Hérault Sport et le service Autonomie du Département de l’Hérault fera étape dans les communes de Ganges, Lunel, Lodève et le Cap d’Agde. Le Département de l’Hérault favorise la proximité et le contact humain avec les séniors. C’est son engagement, sa force et sa richesse !

L'Hérault affirme sa politique en faveur du vélo

Le Département traite les discontinuités des voies cyclables entre Villeneuve- lès-Maguelone et Vic la Gardiole.

Sunset Bike

Le Département de l’Hérault travaille de façon active sur la sécurisation du grand itinéraire cyclable du littoral, avec un traitement prioritaire de la jonction entre Villeneuve-lès-Maguelone et les Aresquiers.
A travers son schéma cyclable départemental, le Département de l’Hérault a souhaité se positionner comme un acteur incontournable du vélo, avec la mise en œuvre d’un politique offensive en matière d’aménagements dédiés.
En moins de 10 ans, le nombre de kilomètres de pistes et voies vertes a ainsi triplé sur le territoire, plaçant l’Hérault dans le peloton de tête des départements les mieux équipés en la matière.
Avec un objectif de densification de ce réseau cyclable pour atteindre à terme plus de 800 km de voies, la collectivité départementale a l’ambition de continuer à agir pour la préservation de l’environnement, l’engagement social, mais aussi un développement économique et touristique responsable. A ce titre, le traitement des discontinuités de l’itinéraire EuroVélo 8, une voie cyclable à l’échelle européenne également dénommée « la route de la Méditerranée », constitue une priorité d’actions. Aussi, le secteur de Mireval et Vic la Gardiole a fait l’objet d’études détaillées en partenariat avec les communes, de façon à définir un tracé conciliant au mieux les enjeux techniques, environnementaux et financiers.
Des discussions sont encore en cours avec les services de la SNCF, sur la base de deux options pour le franchissement de la voie ferrée dans les meilleures conditions de sécurité. Le choix de tracé devrait être arrêté en fin d’année, en vue d’une réalisation des travaux d’aménagement d’une piste en site propre au deuxième semestre 2018.
Conscient des enjeux de sécurité pendant cette phase provisoire, le Département mesure et partage les inquiétudes des cyclistes empruntant cette liaison, relayées légitimement par les associations locales.
De ce fait, à la demande des conseillers départementaux du canton de Frontignan, Mme Sylvie Pradelle et M. Pierre Bouldoire, les services routiers départementaux ont étudié la faisabilité d’aménagements de sécurité partagés à caractère provisoire, qui pourraient être mis en oeuvre avant la fin de l’année.
Le Département, conformément à sa pratique en matière de projets routiers, propose aux acteurs institutionnels et associatifs une concertation sur ces aménagements programmés à court terme pour améliorer la pratique du vélo sur cette section de la RD114.

Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements

 
 

Les pluies méditerranéennes intenses :
qu’est-ce que c’est ?

Les régions de France les plus exposées à des pluies diluviennes pouvant apporter plus de 200 litres/m² ou plus (1 litre/m² = 1 mm d’eau) en une journée se situent principalement en bordure de la Méditerranée, même si le phénomène a déjà été observé sur d’autres départements de la moitié sud de la France. 200 litres/m², c’est environ le tiers de ce qui tombe en moyenne à Paris en un an ! Lorsque cette quantité tombe sur une large étendue, le volume d’eau précipité est énorme.

Ainsi, trois à six fois par an en moyenne, de violents systèmes orageux apportent des précipitations intenses sur les régions méditerranéennes, du Roussillon à la Provence, en passant par la vallée du Rhône. L’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures ou quelques jours.
Ces épisodes méditerranéens sont liés à des remontées d’air chaud, humide et instable en provenance de Méditerranée qui peuvent générer des orages violents, parfois stationnaires. Ils se produisent de façon privilégiée en automne, moment où la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation. Plus la température de la mer est élevée, plus les risques de cévenoles sont importants. L’arrivée d’air froid en altitude est également un élément concourant à l’intensification de la convection.

Le terme "cévenol" est souvent employé abusivement pour caractériser tout épisode apportant des pluies diluviennes sur les régions méridionales. Il est vrai que le massif des Cévennes est réputé pour l’intensité des épisodes qui l’affectent, mais de telles situations fortement pluvieuses frappent régulièrement tout l’arc méditerranéen et sont donc loin d’être exclusivement "cévenoles".

Au-delà de l’influence de la mer Méditerranée citée plus haut, les situations génératrices de fortes pluies cévenoles peuvent être de deux types.

Celles où l’influence du relief est prépondérante : l’exemple cévenol illustre parfaitement l’influence du relief sur les régimes de précipitations. Lorsque qu’une masse d’air chaude et humide, poussée par des vents de basses couches, vient buter contre une barrière montagneuse, elle se soulève le long du relief. Avec l’altitude, elle se refroidit et la grande quantité de vapeur d’eau qu’elle contient se condense avant de finir par retomber sous forme de fortes précipitations. Les Cévennes ne sont pas le seul relief proche de la mer : des précipitations avec forçage orographique concernent également les Pyrénées, les Alpes ou la Corse. Ce lien fort avec le relief conduit souvent à des précipitations qui se concentrent sur un périmètre géographique réduit. Le dernier épisode cévenol majeur de ce type date de novembre 2011, où en 5 jours (du 1er au 5), les cumuls ont atteint les 1000 litres/m² sur l’Ardèche.

Celles où l’activité orageuse est principalement liée aux conditions météorologiques : ces systèmes orageux ne couvrent alors pas forcément des zones très étendues, mais génèrent de très fortes intensités de précipitations (dépassant souvent les 100 litres/m² à l’heure). Ils peuvent parfois se régénérer (on parle alors de cellules stationnaires) en créant une vaste bulle d’air froid de surface, qui agit alors comme un relief ou un obstacle, en soulevant la masse d’air toujours au même endroit. De tels épisodes ont été observés,par exemple, le 22 septembre 1993 à Aix-en-Provence, le 6 septembre 2010 à Cavaillon, le 1er décembre 2003 à Marseille, le 29 septembre 2014 et le 23 août 2015 à Montpellier.
Finalement, ces forts cumuls peuvent atteindre plusieurs centaines de litres/m² (200 litres/m² en 24 heures et plus, avec une intensité horaire pouvant atteindre les 100 litres/m²), sur des bassins versants où le ruissellement peut se concentrer rapidement. Les cours d’eau gonflent et peuvent provoquer des inondations torrentielles avec des débordements importants. L’imperméabilisation des sols, en zone urbaine notamment, contribue à accentuer ces ruissellements.

   

Chaque année, les 15 départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols) pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forte concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

stormy see


15 départements de l’arc méditerranéensont  concernés : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes Maritimes, Ardèche, Aveyron, Aude, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Drôme, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales, Var, Vaucluse.

La préfecture de l'Hérault communique actuellement sur 8 messages de comportements à adopter pour l’ensemble des populations concernées par le risque inondation sont :

Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements à adopter

  • Je m’informe et je reste à l’écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux sociaux en suivant les comptes officiels ;
  • je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements ;
  • Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables ;
  • Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts ;
  • Je ne sors pas, je m’abrite dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre pour éviter un risque de foudre ;
  • Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage ;
  • Je ne m’engage ni en voiture ni à pied : pont submersible, gué, passage souterrain… Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture ;
  • Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité

Quelles précautions face à une inondation ?

Dans une situation d’urgence, les réseaux d’eau courante, d’électricité, de téléphone peuvent être coupés. Préparez-vous à vivre de manière autonome quelques jours (3 jours) avec certains objets essentiels. Le kit de sécurité sera placé dans un endroit facile d’accès pour pouvoir le récupérer plus rapidement possible.

Le kit de sécurité se compose de :

  • Radio et lampes de poche avec piles de rechange
  • Bougies, briquets ou allumettes
  • Nourriture non périssable et eau potable
  • Médicaments
  • Lunettes de secours
  • Vêtements chauds
  • Double des clés
  • Copie des papiers d’identité
  • Trousse de premier secours
  • Argent liquide
  • Chargeur de téléphone portable
  • Articles pour bébé
  • Nourriture pour animaux

Je note les numéros utiles :

  • Ma mairie
  • 112 ou 18Pompiers
  • 15 SAMU
  • 17 Gendarmerie, Police

Je connais les niveaux de vigilance :  Jaune : phénomènes localement dangereux Orange : phénomènes dangereux et étendus Rouge : phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle
Je vis en zone inondable : je consulte mon PPRI et GEMAPI

 

Quelques épisodes parmi les plus violents et les plus marquants des trois dernières décennies :

  • Le 3 octobre 1988 à Nîmes : 420 mm tombent en moins de 12 heures, c’est-à-dire l’équivalent de 6 mois de pluie, concentrés sur Nîmes.
  • Le 22 septembre 1992 à Vaison-la-Romaine : ce sont près de 300 mm (l’équivalent de 3 à 4 mois de précipitations) qui se sont déversés en 5 heures seulement en amont de Vaison-la-Romaine, provoquant une crue éclair de l’Ouvèze. Le phénomène a été fortement aggravé par des vents atteignant les 120 km/h sur le Vaucluse. Le 26 septembre 1992 : 129 mm en 2h30 à Granès près de Rennes-les-Bains dans la haute-vallée de l’Aude, 160 mm en 3h à Vernet-les-Bains ; en 24 heures, il a été mesuré 292 mm à Narbonne, 169 mm à La Cavalerie.
  • Toussaint 1993 : 906 mm en 2 jours sont relevés au Col de Bavella en Corse du Sud don 780 mm le 31.
  • Le 12 novembre 1999, inondations de l’Aude : la zone la plus sévèrement touchée est la région des Corbières où il est tombé à Lézignan 620 mm en 36 heures (soit plus des 2 tiers d’une année habituelle de pluie).
  • Le 8 septembre 2002 dans le Gard : 687 mm à Anduze en moins de 36 heures (les 2 tiers d’une année habituelle de pluie) ; au moins 400 mm sur environ 1800 km² et plus de 600 mm sur 150 km², le tout dans la région Languedoc-Roussillon. Le débit de pointe sur le Gard à Remoulins a été estimé à 6700 m3/s, à comparer avec les crues de 1976 (3050 m3/s) et de 2008 (1100 m3/s). Le Vidourle, fortement touché également, a dépassé les 2500 m3/s (950 m3/s lors de la crue de décembre 2002 et 550 m3/s en octobre 2010).
  • 15 juin 2010 dans le Var : 461 mm à Lorgues, près de Draguignan en moins de 12 heures (soit l’équivalent de la moitié de ce qui tombe habituellement en une année). La Nartuby atteint les 440 m3/s à Trans-en-Provence (4 km en aval de Draguignan), à comparer avec les crues de novembre 2011 (106 m3/s) et de novembre 2000 (98 m3/s).
  • L’automne 2014 s’est distingué par la persistance remarquable de situations fortement perturbées sur les départements méditerranéens, des Cévennes et de la Côte d’Azur conduisant à un nombre record d’épisodes (depuis 1958) entre le 16 septembre et le 30 novembre (9 épisodes).
  • Le 3 octobre 2015, l’ouest de Alpes Maritimes est touché : 195 mm à Cannes dont 175 en 2 heures et 178 mm à Mandelieu dont 156 mm en 2 heures. La Siagne à Pégomas dépasse les 230 m3/s, alors qu’elle atteint rarement les 100 m3/s et le Loup monte à 135 m3/s à Villeneuve-Loubet, alors qu’il dépasse rarement les 30 m3/s. Cet épisode démontre que ce n’est pas seulement la hauteur totale des précipitations qui importe, mais aussi les intensités maximales atteintes et la vulnérabilité des territoires concernés.  
 

source : Préfecture de l'Hérault

Aménagements routiers départementaux

 

RD986 – Saint-Bauzille de Putois - Travaux d’aménagement de la traversée d’agglomération

Mardi 5 septembre, le Département lance la 2ième phase de travaux d’aménagement de la traversée d’agglomération de Saint-Bauzille de Putois entre le carrefour de la rue du Croutou et celui de la rue de l’Agantic et de la RD108 route de Montoulieu (voir le plan de situation).

Ces aménagements vont permettre de sécuriser la traversée de la commune en apaisant les vitesses, par la création de trottoirs, d’arrêts de bus accessibles et de traversées sécurisées pour les piétons à proximité de l’école et des services publics (Mairie et Poste).
La commune a souhaité également poursuivre l’enfouissement des réseaux secs (télécom, haut débit et électrification). Ces travaux seront réalisés sous la maîtrise d’ouvrage d’Hérault Energie.
De plus, des réseaux d’eaux usées et d’alimentation en eau potable vétustes seront remplacés par des canalisations plus adaptées.

Coût des travaux

Le montant total des travaux (hors réseaux secs) s’élève à 589 605 euros TTC, dont 55.48 % à la charge de la commune et 44.52 % à la charge du Département. Les travaux sont confiés à l’entreprise COLAS.

Déroulement du chantier

La durée totale du chantier est de 5 mois, avec un démarrage le 5 septembre 2017 après la rentrée scolaire et jusqu’à fin janvier 2018. Pour limiter autant que possible la gêne aux usagers et permettre l’accès aux riverains et aux services publics, la circulation se fera par alternat sur une voie.
Afin de diminuer le trafic des poids lourds en transit, une déviation est prévue pour les plus de 26T par les communes de Saint-Hippolyte du Fort et Quissac, et les moins de 26T par les communes de Cazilhac et Agonès.

Les travaux dans les collèges de l'Hérault

Les collèges de l’Hérault prêts à accueillir les élèves pour la rentrée.

image001.png

Chaque été, le Département de l’Hérault mobilise ses équipes en charge des bâtiments départementaux pour aménager, rénover et mettre en conformité les collèges afin d’accueillir les élèves dans des conditions optimales dès la rentrée scolaire.

Un travail qui se poursuit tout au long de l’année pendant les vacances scolaires afin de ne pas gêner le bon déroulement des cours.

En 2017, le Département a consacré un budget de 19,7 M€ aux travaux dans les collèges dont 9,3M€ pour les grosses réparations et près de 1,3M € dédiés aux travaux de mise en sécurité en cas de situations d’urgence particulières (intrusions et/ou attentat) dans le cadre du PPMS ou Plan particulier de mise en sureté.

(Tous les établissements scolaires sont tenus de mettre en place un plan de gestion de crise, en cas de catastrophe majeure d'origine naturelle (séisme, inondation, …) ou technologique (émanations toxiques, pollution du réseau d’eau potable) et désormais en cas de situations d’urgence particulières (intrusion de personnes étrangères à l’établissement, attentats).)

Ce dispositif a pour objectif d’être prêt à assurer la sécurité des élèves, des personnels et des visiteurs en attendant des secours extérieurs, plus généralement, savoir faire face à une situation exceptionnelle dans la vie quotidienne. La gestion des collèges : une compétence du Département de l’Hérault Le Département construit, équipe et entretient les collèges.

Pour offrir de bonnes conditions d’éducation aux élèves et à leurs enseignants, il réalise des établissements à taille humaine, de 600 à 800 places. Neufs ou rénovés, tous répondent aux normes de l’écoconstruction. Dans chaque établissement, les jeunes trouveront des matériels et des équipements, notamment numériques, de qualité et adaptés à ses besoins.

Chiffres clés : 80 collèges publics et 23 collèges privés sous contrat, 46 bâtiments dédiés au sport, 42 978 élèves à la rentrée 2017.

Parmi les opérations les plus significatives de notre secteur :

LOUPIAN

Montant des travaux pour la construction d’une Halle de sports : 3 M€

En cours de construction. Livraison prévue en fin d’année 2017. Livraison début d’année 2018

MARSEILLAN

Montant des Travaux : 20 000€ Agrandissement et réfection de la salle « Foyer » (pour les jeunes)

PEZENAS

Montant des Travaux : 1 M€ Réfection du bâtiment D avec - menuiseries et isolations extérieures : 200 000€

- mise aux normes accessibilité avec extension vie scolaire et création sanitaires : 800 000€

 SETE

Montant des travaux de Réhabilitation de la SEGPA : 800 000 €

Consultation des entreprises en cours – Début des travaux avant la fin de l’année 2017.

Le Tour d'Espagne cycliste passe dans l'Hérault

 

Le parcours du Tour d'Espagne prévoit une seconde étape courue de Nîmes à Gruissan soit 201 km avec un passage obligé sur nos côtes le dimanche 20 août 2017, à quelques encablures de Montpellier.

Ce sera la troisième fois de son histoire que la Vuelta s'élancera ailleurs que sur le sol espagnol. La veille, le départ sur le sol français sera donné autour des principaux monuments de Nîmes par un contre-la-montre par équipes.

L’arrivée de la caravane est annoncée pour 12h ; celle des coureurs pour 13 h 55. L'itinéraire sur le territoire communal de Villeneuve-lès-Maguelone concernera le rond-point de l’Arnel – rond-point du Château d’eau – barreau – D116 en direction de Mireval.

Vous aurez l'occasion d'apercevoir les ténors du peloton :

le Britannique Chris Froome, l'Australien Adam Hansen ou l'Espagnol Alberto Contador entre autres et côté français Romain Bardet  avant trois semaines de courses de cette 72e édition qui s'achèvera à Madrid le 10 septembre 2017.

Recommandations de prudence

Pour la 1ère fois de son histoire, le tour d’Espagne cycliste s'élance de France, la Vuelta, traversera le département de l'Hérault d’est en ouest ce dimanche 20 août. La caravane et les coureurs reliant Nîmes à Gruissan passeront sur nos communes Lattes-Baillargues, Mauguio, Villeneuve-lès-Maguelone, Frontignan la Peyrade en début d’après-midi.

Assister au passage d’une course cycliste, c’est aussi être prudent. Outre le passage de 200 coureurs lancés à près de 40 Km/h, le passage en amont de la caravane publicitaire d’une trentaine de véhicules comporte son lot de risques.

Il est demandé aux spectateurs de respecter les règles élémentaires de sécurité tout au long du parcours, d’éviter les bousculades et de garder un œil sur les spectateurs les plus jeunes.