CULTURE

Pass Culture : expérimentation dans 5 départements

 

Illustration 1

Un décret paru au Journal officiel du 2 février 2019 vient préciser les conditions requises pour bénéficier du « pass Culture » dont l'expérimentation commence dans certains départements.

Le pass Culture a été mis en place à titre expérimental dans le Bas-Rhin, le Finistère, l'Hérault, en Seine-Saint-Denis et en Guyane afin de faciliter l'accès des jeunes à la culture en leur proposant des formes artistiques et des pratiques culturelles diversifiées. Il fonctionne au moyen d'une application numérique géolocalisée dotée d'un crédit non renouvelable de 500 € qui donne accès aux offres culturelles situées à proximité de l'utilisateur.

Pour bénéficier d'un compte personnel numérique, il faut :

  • être âgé de 18 ans au moment de la demande d'ouverture du compte ou de l'activation du compte. La démarche est possible jusqu'à la veille du 19e anniversaire ;
  • être de nationalité française, ressortissant d'un pays de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen ou de la Confédération suisse ou résider légalement et habituellement sur le territoire français depuis plus de un an ;
  • résider habituellement dans les communes, départements, régions et collectivités uniques concernées ;
  • souscrire aux conditions générales d'utilisation de l'application.

Un premier bilan sera établi avant l'été grâce à la publication de statistiques (nombre d'offres, d'usagers, de transaction, par nature, par territoire). Ensuite, l'expérimentation sera étendue à d'autres territoires et une nouvelle évaluation à l'automne permettra de décider de la généralisation du dispositif.

  À noter :

Un plafond de dépense de 200 € est prévu pour les biens matériels (CD, livres, DVD, instruments de musique, œuvres d'art, etc.) ainsi que pour les offres en ligne (musique en streaming, vidéo à la demande, presse en ligne, jeux vidéo en ligne, etc.). Il n'y en a pas pour les sorties culturelles (théâtre, concerts, musées, etc.), les pratiques artistiques (stages et ateliers de pratique, cours de danse, de dessin, de musique, etc.) et les rencontres (avec artistes, découverte de métiers...)

" Cherche et tu trouveras " par Régis Ayats

Cherche et tu trouveras... Combat et tu vaincras... Régis Ayats s'est confié à THAU-INFOS

« J'ai toute ma vie été intéressé par la recherche. " Chercher " était comme un double sens.  Je prétendais, et je prétends toujours, qu'il suffit de chercher et on trouve toujours quelque chose d'utile.

Je voulais être archéologue mais, dans l'enfance, quand il fallait faire des choix, ces professions comme l'histoire de l'art et les métiers de l'art en général n'étaient pas prisés par les parents qui nous conseillaient d'aller voir ailleurs. Heureusement les sciences me plaisaient aussi et c'est une carrière de médecin que j'ai suivie avec beaucoup de plaisir car, là aussi, l'esprit curieux peut s'y satisfaire. Arrivé jeune médecin à Balaruc-les-Bains avec une thèse de médecine sur les Thermes de Balaruc-les-Bains en poche je débarque frais et moulu dans cette station où je devais rester jusqu'à aujourd'hui.

Maintenant à la retraite je peux aisément, sans contrainte de temps, de l'énergie j'en ai encore, me consacrer à la recherche sur l'histoire et le patrimoine de Balaruc. " Cherche et tu  trouveras " m'ont amenés a écrire le livre sur l'histoire de Balaruc-les-Bains à la suite de celui du Docteur Robert Gros. " Balaruc Maimona 2000 ans de passion pour l'eau " qui fait le tour de tout ce qu'il faut savoir avec, en complément, un blog (balaruc-maimona-regisayats.net) qui vient actualiser les connaissances sur son patrimoine et son histoire extraordinaire.

Mais ce qui m'a le plus engagé de manière quasi militante maintenant c'est la traduction du Traité sur les Thermes de Balaruc écrit par Nicolas Dortoman en 1579, alors professeur à l'Université de Montpellier et médecin des princes, des prélats et du roi. La traduction du latin en français a ouvert des horizons incroyables sur la connaissance de l'auteur, la médecine à son époque et l'histoire de Balaruc désormais liée à l'histoire de la médecine. Tout le développement de cette affaire a été concrétisé dans le colloque international que j'organisais en 2014 en partenariat avec l'Université Paul-Valéry Montpellier à la fois à la Faculté de Médecine et à Balaruc-les-Bains.

Le dernier article du blog balaruc-maimona-regisayats.net, qui est fortement suivi, concerne le rond-point de l'entrée nord de Balaruc-les-Bains. Je me suis amusé à faire un parallèle entre les "gilets jaunes" et la déesse Athéna. C'est en cherchant que j'ai trouvé un parallèle que certains qualifieront de « osé » mais qui à moi me plaît...

En effet comme je le dis dans le blog et sur la page Facebook que j'anime sous le nom "Balaruc a un incroyable patrimoine", l'égide est comparable à un gilet jaune. Ce rond-point de Balaruc-les-Bains (petite Acropole comme je dis...) avec ses colonnes, son heaume et son épée a probablement voulu faire un clin d'œil à la déesse Athéna qui est par la mythologie liée aux sources de Balaruc, commune bien pourvue en eaux chaudes et froides jaillissant naturellement.

Cependant il manque l'un de ses attributs, important s'il en est, qui est le bouclier. Dans les commentaires qui en sont faits un peu partout, le pavois ferait partie de l'égide c'est à dire des parements de la déesse dont la fonction était à la fois de se défendre et de passer à l'offensive avec une sorte d'invulnérabilité. 

A l'offensive la déesse brandissait aussi sa côte faite de peau de serpent à franges qu'elle portait comme un gilet. 

Je vois un lien entre la déesse Athéna et les "gilets jaunes" dont les attributs symboliques sont utilisés de la même manière et avec la même finalité.

Pour illustrer cela j'ai extrait 2 photos sur le net (cherche et tu trouveras), l'une de "gilets jaunes" brandissant à l'offensive un gilet jaune et l'autre une représentation de la déesse dans la même situation avec son gilet-égide pour stimuler ses propres troupes.

Je profite des ces lignes pour proposer à toutes celles et ceux qui le trouveraient utile et bien venu, de créer une association sur l'histoire, le patrimoine et l'environnement de Balaruc-les-Bains. Son but serait en plus de seconder, aider, voire compléter les actions en projets qu'aurait la municipalité d'investir dans la remise en état et la promotion du patrimoine de la commune ainsi que de son environnement. L'appel est lancé il suffit de me contacter par messagerie électronique: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annick Pratlong

La culture antillaise à l'honneur

Le groupe lectures en musique des Amis du Grain des Mots s'invite à la "quinzaine Caraïbes" organisée par la MJC de Castelnau-le-Lez.

Dans le cadre de la "quinzaine Caraïbes" organisée par la MJC de Castelnau jusqu'au  21 février 2019 , les AGM seront présents  avec "les voix des Caraïbes" lues par le groupe lectures-musique, le 14 février à 17h30.

Médiathèque Aimé Césaire
Place de l'Europe 
Castelnau-le-Lez

Tout le programme : 

Les Antilles Françaises correspondent aux îles Françaises de la Caraïbe. Découvrez la richesse de ces territoires par leur histoire, leurs cultures et leur biodiversité. Au programme : exposition scientifique et artistique, conférences, concert, spectacles ou encore ateliers en famille, ... Huit événements pour tous les âges vous attendent !

Musique et danse par Tony Savannah et Métiss’Ka,
> Océan et écologie par Ariel Fuchs,
> Littérature par la Médiathèque A. Césaire et Les Amis du Grain des Mots.

https://www.facebook.com/events/689106811491694/

>> Des partenaires d’exception s’impliquent dans cette manifestation 


 

le 15 février concert de Raul Barboza remplacé

Concert de Raul Barboza remplacé

En raison d'un grave problème de santé, Raul Barboza ne sera pas en mesure de se produire le vendredi 15 février au Piano-Tiroir à Balaruc-les-Bains.

La semaine de l'Argentine ne sera pour autant pas privée de ses représentants, il sera remplacé par Minino Garay, l'un des meilleurs percussionnistes argentins de son temps.

Après avoir exploré dans ses quatre premiers albums tous les registres de la musique latino-américaine puis flirté avec le jazz, Minino Garay rend hommage à l'Argentine et plus particulièrement à Cordoba, sa ville natale.

Pour ce musicien argentin, français d'adoption depuis 25 ans, le temps était venu de replonger aux sources de la musique de Cordoba avec son cuarteto traditionnel et d'honorer ses racines argentines.

Minino Garay sera accompagné de : Lalo Zanelli au piano, Pajaro Canzani au chant et à la  guitare, Jonathan Grande à la basse.

Un concert exceptionnel à ne pas manquer.

Culture du Monde "l'Argentine" au "Piano-Tiroir" à Balaruc-les-Bains

Semaine Culture du Monde : L'Argentine

Concert : Raùl Barboza - Chamamémusette  Vendredi 15 février à  20 h.30 au Piano-Tiroir

Raùl Barboza, accordéoniste argentin, est surnommé le roi du Chamamé. Une musique métisse dans laquelle se sont mélangés les rythmes des Indiens, dont il descend par son père, et les mazurkas, valses ou polkas apportées par les immigrés Polonais et Tchèques. Il est accompagné de Francis Varis, accordéoniste éclectique, passé par toutes les musiques du monde et de Zé Luis Nascimento, percussionniste Brésilien, originaire de Salvador de Bahia.

Prévente à l’Office de Tourisme, www.digitick.com et www.francebillet.com - 15/20€

Danse et poésie : Tango, tout un poème Samedi 16 février à 20 h.30 au Piano-Tiroir

Le tango est inscrit dans l’ADN de l’Argentine. Cette danse est un mariage de sentiments exacerbés : tendresse, amour, mélancolie et même colère. Dans ce spectacle placé sous le signe de la poésie, les textes des plus beaux tangos seront déclamés par des comédiens et des passage dansés viendront en réponse. Ce rendez-vous sera suivi d’une milonga organisée par l’association Tang’Hérault Montpellier au club le Nostalgia. 

Préventes (au moins à J-15) à l’Office de Tourisme. 9/12€

 Cinéma : Les nouveaux sauvages - Dimanche 17 février à 18 h. au Piano-Tiroir -  4€

Ce film argentin, nommé aux Oscars et coproduit par les frères Amodovar, renoue avec la tradi-tion des films à sketches. Au travers de six histoires, le film met en exergue les travers de la société et de la nature humaine. La colère, le désir de vengeance, la corruption, l’abus de pou-voir sont la cause de situations qui dégénèrent en drames. Des situations d’autant plus frap-pantes que le point de départ n’a parfois qu’une importance très relative.

Peintures : Diego Menéndez - Du 12 février au 12 avril au Piano-Tiroir. Ouverture au public les soirs de spectacle

L’artiste est né à Buenos Aires dans les années 50, au coeur de l’hiver austral et de la dictature. Étudiant aux Beaux-Arts, ses modèles sont Modigliani, le Douanier Rousseau, Picasso, Van Gogh ou encore Egon Schielle. En 1981, il s’exile en France, après avoir vécu des années de dictature. Dès lors, se succèdent expositions, rencontres, retrouvailles, voyages, détours et retours. Tous ces moments de vie qui viennent nourrir son oeuvre.

Visites guidées à 15 h.30 , les 17 et 20 février, les 13 et 24 mars, et le 7 avril - sur inscription  au Service culture et festivités  04 67 46 81 32 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Réseau des musées de Sète Agglopôle, programme du mois de février

Après deux mois de fermeture annuelle, le musée gallo-romain VILLA-LOUPIAN et le musée de l'étang de Thau ouvriront de nouveau leurs portes au public dès le 1er février. 
 
Horaires: de 10h à 12h00 et de 14h à 18h00 (dernière entrée 1h avant la fermeture).
Fermeture au public individuel les lundis (musée de l'étang de Thau) et les mardis (Musée Villa-Loupian).
Ré-ouverture du Jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains dès le 1er marsgalloCapture
 
Découvrez le programme du réseau des musées de Sète agglopôle Méditerranée en Février :
 

EXPOSITION

NOSTOS, de Christ Mattia

Emporter ses racines, pour s'enraciner à nouveau...

C'est la réflexion que suscite ce travail, qui se présente sous forme d’installation.
Tissées de draps de coton et de fils de nylon, des racines à l’aspect organique s’échappent de la coque d'une barque ou se retrouvent en empreintes sur de grandes toiles peintes. Cet ensemble témoigne du déplacement permanent des êtres vivants et des traces qu’ils laissent ou emportent tout au long de leurs vies. Le poids et l’enchevêtrement des racines assemblées, qui mesurent entre 2 et 3 mètres, soulignent la difficulté qu'engendre le déracinement.



 

ATELIER JEUNE PUBLIC (Vacances scolaires)


ATELIER BRACELET MARIN

Avec perles et coquillages, fabrique un bracelet original aux couleurs de l'étang et apprends à faire un noeud marin!    

 Mardi 26 février de 14h30 à 16h30

Dés 6 ans - Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.78.33.57

Musée ethnographique de l'Etang de Thau - Quai du port de pêche - BOUZIGUES

 

DEVIENS APPRENTI MOSAISTE

Comme les artisans de l'Antiquité, réalise une mosaïque inspiré des décors de la villa gallo-romaine de Loupian    

 Jeudi 28 février de 10h à 12h15

Dés 6 ans - Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 - LOUPIAN


 MASQUES DE NATURE

Déguisons-nous avec des feuilles, des fleurs et des plumes trouvés dans la nature !

 Mercredi 06 Mars de 10h à 12h

Dés 6 ans - Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.46.47.92

Jardin antique méditerranéen - Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 
 

CONFÉRENCE ARCHÉOLOGIE

 

Nouvelle édition du cycle de conférences Archéologie!

LE LANGUEDOC MÉDIÉVAL, DE L'AN MIL A LA GUERRE DE CENT ANS 

C’est à partir de l’an mil, que se constitue ce paysage d’agglomérations et de monuments qui va marquer d’une empreinte forte le Languedoc méditerranéen. Avec l’émergence de l’aristocratie féodale, le regroupement des hommes va donner naissance à un maillage serré de villages qui est encore celui qui nous connaissons. Avec les vicissitudes du temps, marquées par la croisade des Albigeois et la guerre de Cent ans, des remparts, qui sont aussi des manifestations de prestige, vont abriter un tissu de constructions et de rues de plus en plus resserré. Au cours de cette période de renouveau, le vieux réseau des villes hérité de l’Antiquité va être enrichi par des créations de premier plan. Montpellier en est le meilleur exemple. Une architecture civile de très grande qualité va aller de pair avec l’affirmation d’une élite urbaine engagée dans le grand commerce méditerranéen. Les cathédrales, les fondations monastiques et comme les plus modestes prieurés ruraux témoignent si besoin était de l’enracinement de la religion chrétienne. Ce cycle de conférences va permettre d’aborder grâce aux recherches archéologiques les plus récentes de multiples aspects d’une période privilégiée pour l’histoire du Languedoc.

Conférence inaugurale de Laurent Schneider, directeur de recherches CNRS-Laboratoire d’archéologie médiévale

> Jeudi 28 février à 18h30

Entrée libre, dans la limite des places disponibles - Renseignement au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 - LOUPIAN

 

Retrouvez toute l'actualité sur patrimoine.agglopole.fr

Calendrier de la maison des savoirs

CALENDRIER PREVISIONNEL DES ANIMATIONS à la MAISON DES SAVOIRS d'Agde

 Janvier à avril 2019 

Horaires d'ouverture : du mardi au samedi de 9h à 17h non stop, le vendredi de 14h à 17h

Fermeture les vendredis matin, dimanches, lundis et jours fériés

LA MAISON DU CŒUR DE VILLE : 04 67 94 68 50 LES ANCIENS ATELIERS MUNICIPAUX : 04 67 94 68 00

 

Janvier

 

mardi 8 janvier, 18h30: café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème:"Chance"

 

http://cafe-philo.eu

 

salle Terrisse, sur réservation

 

  

samedi 19 janvier, la nuit de la lecture 

 

de 12h45 à 13h30

 

sieste littéraire

 

Venez écouter textes et musiques, confortablement installés, dans une ambiance chaleureuse. Poursuivre agréablement votre journée, un café vous sera offert à la cafétéria. 

salle Terrisse, sur inscription. 

 

DE 13H à 15h 

"A la verticale de soi" atelier d'écriture/lecture autour de Poésie verticale de Roberto Juarroz par Jean-Marie de Crozals, passeur de poèmes 

Suivi d'une séance de calligraphie spontanée avec la calligraphe Chantel Barlier (Maison/atelier d'Albi).

 salle Terrisse 

sur inscription 

 

de 16h à 16h30, Goûter pour le jeune public 

à partir de 5 ans – durée 30 mn 

salle Terrisse, sur réservation

 

de 16h30 à 17H30: Lecture de contes en pyjama pour le jeune public 

Théâtre Kamishibaï pour le jeune public 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

 Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes. 

de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur inscription

  

de 18h30 à 20h: Lecture en trio issue du livre "La somme de ce que nous sommes" – Editions Lanskine et proposée par Olivier Domerg, Laure Ballester et Christophe Roque. 

Commençons par dire que cette lecture, très différente de celles que j'ai pu faire jusque-là, évoque les lieux et les paysages de l'enfance. Comme tout un chacun, j'ai été marqué tout naturellement par les paysages des lieux où j'ai vécu, entre pinèdes, collines et bords de mer. A fortiori, ma sensibilité d'écrivain c'est, sans aucun doute, formée/ forgée durant ces années d'enfance et dans ces lieux qui forcément me sont chers.

 Auteur-lecteur, Olivier Domerg pratique résolument la lecture publique et possède une longue expérience de lecture en solo ou à trois voix.

salle Terrisse 

sur réservation  

 

Février

 

samedi 2 février, à partir de 15h30, goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : Les châteaux (Renaissance et Classicisme)

 projection commentée suivie d'un goûter participatif 

salle Terrisse 

sur inscription

 

mercredi 6 février, de 14h30 à 17h30jeux de sociétés animés par Matthieu Métivet

 Que ce soit entre amis ou en famille, les parties de jeux de société ont toujours été à l'origine de belles soirées. De nombreux jeux très réputés ou à l'inverse peu connus, permettent de laisser totalement libre court à votre imagination.  

Etre le plus riche, avoir le plus de créativité ou être le plus stratège peu importe la finalité, le plus important c'est de participer et de passer un agréable moment avec les autres joueurs. 

 espace jeunesse 

sur inscription

  

mardi 12 février, 18h30café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème :"Vocation"

 http://cafe-philo.eu

 salle Terrisse

 sur réservation

  

samedi 16 février, à partir de 15h30, goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : Le mobilier du XVII et XVIII siècles

 projection commentée suivie d'un goûter participatif 

salle Terrisse 

sur inscription

  

mardi 26 février, 10h30théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une écharpe pour grand-mère 

Miko a appris à tricoter. Une écharpe pour grand-mère, une jupe pour Teko, un manteau pour maman… Déroulons le fil de l'histoire et sourions d'un clin d'œil final…

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

 de 0 à 6 ans – durée 40 mn

 espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

 

 mercredi 27 février, 10h30théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une écharpe pour grand-mère

 de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

  

Mars  

 

mardi 5 mars, 10h30, théâtre Kamishibaï pour le jeune public 

La soupe des trois ours 

C'est l'histoire des trois ours, un grand, un moyen, un petit. Trois ours dans une maison, qui vont à la pêche. C'est l'histoire de trois poissons pour nos amis les ours. Qui pêchera le plus gros ? Les trois ours portent trois chapeaux. Ils vont ramasser des carottes, chercher de l'eau au puits. Que vont-ils faire avec ces ingrédients ? Une soupe ! Et qui mangera le plus gros bol de soupe ? 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos. 

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

de 0 à 6 ans – durée 40 mn

 espace jeunesse

 nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

 MERCREDI 6 mars, 10h30théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une écharpe pour grand-mère 

Miko a appris à tricoter. Une écharpe pour grand-mère, une jupe pour Teko, un manteau pour maman… Déroulons le fil de l'histoire et sourions d'un clin d'œil final… 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

 de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse

nombre de places limité à 15 enfants

sur réservation 

 mercredi 6 MARS, de 14h30 à 17h30, jeux de sociétés animés par Matthieu Métivet

Que ce soit entre amis ou en famille, les parties de jeux de société ont toujours été à l'origine de belles soirées. De nombreux jeux très réputés ou à l'inverse peu connus, permettent de laisser totalement libre court à votre imagination. 

 Etre le plus riche, avoir le plus de créativité ou être le plus stratège peu importe la finalité, le plus important c'est de participer et de passer un agréable moment avec les autres joueurs. 

 espace jeunesse 

sur inscription

  

mardi 12 mars, 18h30, café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème :"Féminisme"

 http://cafe-philo.eu 

salle Terrisse 

sur réservation

 

samedi 30 mars, à partir de 15h30, goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : Femmes peintres du XXe siècle : Marie Laurencin et Sonia Delaunay

projection commentée suivie d'un goûter participatif 

salle Terrisse 

sur inscription  

 

Avril 

 

mercredi 3 avril, de 14h30 à 17h30, jeux de sociétés animés par Matthieu Métivet

 Que ce soit entre amis ou en famille, les parties de jeux de société ont toujours été à l'origine de belles soirées. De nombreux jeux très réputés ou à l'inverse peu connus, permettent de laisser totalement libre court à votre imagination.  

Etre le plus riche, avoir le plus de créativité ou être le plus stratège peu importe la finalité, le plus important c'est de participer et de passer un agréable moment avec les autres joueurs. 

 espace jeunesse 

sur inscription

 

mardi 9 avril, 18h30, café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème :"Perfection"

 http://cafe-philo.eu 

salle Terrisse 

sur réservation

  

vendredi 12 mars, 18h30, café-philo animé par André Comte-Sponville ayant pour thème :"Amour"

 http://cafe-philo.eu

 Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1972 Lettres), institution où il a été l'élève et l'ami de Louis Althusser, agrégé de philosophie, il a soutenu en 1983 une thèse de doctorat intitulée "Éléments pour une sagesse matérialiste" à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. C'est Marcel Conche qui a été son directeur de thèse. 

À sa sortie de l'École normale supérieure, il enseigne une année la philosophie au lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), puis deux ans au lycée de Landrecies (Nord), deux ans au lycée Joseph Fourier d'Auxerre (Yonne), enfin trois ans à l'École normale d'instituteurs de Melun (Seine-et-Marne).

Il est ensuite pendant quatorze ans assistant puis maître de conférences à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. Il y enseigne jusqu'en 1998, date à partir de laquelle il se consacre exclusivement à l'écriture et aux conférences qu'il donne en dehors de l'université.

En 1996, il est lauréat du Prix La Bruyère de l'Académie française pour son livre "Petit traité des grandes vertus", vendu en France à 300 000 exemplaires (hors poche), et traduit en 24 langues.

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité, et déclare en 2007 : "La liberté de choix est une valeur plus haute que la vie." Il est également docteur honoris causa de l'université de Mons-Hainaut, en Belgique.

Il est membre du Comité consultatif national d'éthique de mars 2008 à mars 2016.

En 2012, il confie : "En quarante ans de vie adulte, je n’ai vécu célibataire qu’un an. Je crois à l’amour conjugal. Ce que je partage avec ma femme depuis vingt-quatre ans est ce que j’ai pu vivre de meilleur."

Il pratique la méditation assise et silencieuse en tant qu'exercice "indissociablement corporel et spirituel".

Dans son livre "L’inconsolable et autres impromptus", il parle notamment de son expérience de la perte de son premier enfant, une petite fille emportée à six semaines par une méningite foudroyante.

 salle Terrisse 

sur réservation 

samedi 20 AVRIL, à partir de 15h30: goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : La photographie 1900/1930 projection commentée suivie d'un goûter participatif

 salle Terrisse 

sur inscription

 

mardi 23 avril, 10h30 théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une taupe très très myope 

C'est l'histoire d'une taupe, myope comme toutes les taupes, d'autant plus myope qu'elle a cassée ses lunettes. Alors, elle part faire remplacer ses verres mais, comme elle est très myope, elle ne voit pas le danger… Une histoire complètement loufoque mais si drôle ! 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos. 

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes. 

de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

  

mercredi 24 avril, 10h30 théâtre Kamishibaï pour le jeune public 

Une taupe très très myope 

de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants 

sur réservation 

 

mardi 30 avril, 10h30 théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 L'énorme crocodile

 "Rien n'est plus délicieux qu'un enfant ! " dit l'énorme crocodile. Heureusement, ce n'est pas facile pour un crocodile de trouver un enfant à manger lorsque les autres animaux de la forêt s'en mêlent…

 Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

 Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

 à partir de 5 ans – durée 40 mn

 espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants 

sur réservation

 

Visite contée de l'exposition "L'invisible est le visible"

Visite contée de l'exposition "L'invisible est le visible" d'Alexandre Hollan au Musée Fabre.

Regards croisés sur la nature et ses métamorphoses. Clélia Tavoillot de la Compagnie L'oiseau Lyre vous plongera dans le légendaire végétal de la mythologie gréco-romaine. Des histoires d'arbres, d'hommes et de femmes pour se rappeler de nos liens à la nature.


Public familial dès 6ans. Réservations auprès du Musée Fabre.

L’image contient peut-être : texte

Samedi 29 décembre 15 h

Samedi 5 janvier 15 h

 

Musée Fabre 13 rue Montpelliéret, 34000 Montpellier

Bazr : Festival et marché de Noël

 


» programme

La 6ème édition du festival BAZR sera sublimée par la projection du “Diaporama Sonore”, réalisé par la photographe Melissa Lenoir & Alexandre Flory créateur sonore, accompagnés par un groupe de jeunes Sétois.

Le diaporama sonore renverse le primat de l’image. Il permet d’allier la profondeur d’une création radiophonique à la force d’un travail photographique. Ainsi sur le temps figé des images vivantes, se développe une écriture sonore mêlant matières diverses, paysages, voix, musique, bruitage de manière abstraite tout en faisant un passer un message poétique.

Melissa Lenoir,
artiste du mois sur le réseau Oc-Infos

 

   

» Billeterie : cliquez ici

 

Bazr 2017 

BAZR le festival hivernal Sètois arrive pour sa 6ième édition. l’occasion de se réunir en famille pour une grande fête de Noël pas comme les autres et surtout deux fois plus de cadeaux pour tout le monde !
Si vous pensiez rester emmitouflé au coin de la cheminée à manger de la crème de marron à la grosse cuillère et à jouer au scrabble en solitaire, c’est un peu compromis. Toute l’équipe d’Unænime Collective compte bien vous faire passer un week-end à réchauffer un ours polaire en pleine hibernation.
Un marché Pop à Noël, des concerts et Dj toute la nuit et un espace enfant créatif seront encore là cette année pour vous étonner mais il y a encore et toujours de la nouveauté !

Cette année, venez retrouver, l’unique fête foraine de BAZR au cœur du festival, des bains nordiques, des spectacles pour enfant, un grand banquet comme « Repas de Famille » et pleins d’autres réjouissances pour vous cher festivalier.
Une programmation “fraîcheur” entre la symphonie-techno de RONE, Le show visuel de CHLOE, le voyage spatial de MARC MÉLIA, la fusion orientale de BACHAR MAR-KHALIFE et l’ovni Pop-poétique CATASTROPHE, BAZR propose cette année encore un plateau musical éclectique et réjouissant.
Oubliez donc l’idée stressante d’aller au centre commercial avec votre voiture. Prenez la navette et venez boire du vin chaud et manger une Macaronade avec nous, ici aussi il y a de la fausse neige !

 

Le Pass Culture, pour mettre la culture à portée de tous

Le ministère de la Culture a lancé un nouveau service public destiné à favoriser l’accès à la culture au plus grand nombre, et en particulier des jeunes : le Pass Culture, en phase de test durant un an dans cinq départements dont l’Hérault.

Le Pass Culture est une application mobile géolocalisée téléchargeable depuis Google Play ou App Store, destinée à informer et faire découvrir la richesse de l’offre culturelle de proximité, dans l’Hérault comme partout en France : spectacles, visites guidées, achat de livres, ou cours de musique, de théâtre ou de danse. Une offre dont la diversité dépendra du nombre de professionnels qui s’inscriront sur la plateforme. L’application permet notamment à chaque jeune âgé de 18 ans, étudiant ou non, de bénéficier d’un crédit de 500 € à dépenser dans des activités culturelles de son choix.

Afin de contribuer au Pass Culture, les acteurs culturels, publics comme privés, sont invités à se rendre sur le portail internet gratuit (https://passculture.beta.gouv.fr) afin d’y saisir leurs rendez-vous culturels locaux.

Présentation de la saison culturelle 2018/2019 le jeudi 4 octobre

Présentation de la saison culturelle 2018 /2019 à la Maison du Peuple à 19 h.30 le jeudi 4 octobre 2018- entrée libre

Afin de découvrir toute la programmation de la saison culturelle à venir, le Service de la Culture de Balaruc-les-Bains vous proposera ce soir-là toutes les activités culturelles prévues jusqu'en juin 2019.

Venez nombreux... 

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon