Poussan

Jean-Claude va exposer ses œuvres au foyer socio-culturel

Poussan : Jean-Claude Agullo va exposer ses œuvres à la salle Jean-Théron du Foyer socio culturel.

Depuis près de 20 ans Jean-Claude réalise des objets pour le plaisir et souvent pour offrir à tous ceux qu’il aime.

Heureux que d’autres s’intéressent à ce qu’il fait il a eu envie d’en faire profiter un maximum de personnes. Cette autodidacte de la sculpture se passionne maintenant pour les vitraux.

Vous profiterez de ces conseils très éclairés sur sa technique. Il en réalise régulièrement en fonction de son inspiration.

« Avec du plomb en U pour les bords et en H pour le reste, avec du verre coloré de 3 mm d’épaisseur, en utilisant quelques outils dont principalement un diamant en tungstène, il réalise de beaux vitraux grâce surtout à son talent et à son imagination débordante. »

Et pour souder, c’est à l’étain.

Il vous attendra du 5 au 8 juillet.

Il vous expliquera avec beaucoup de gentillesse et de passion comment il procède, puis il vous montrera ses outils. Profitez-en, c’est vraiment rafraichissant et lumineux.

De bonnes guitares pour fêter l’arrivée de l’été

La fête de la musique à Poussan se déroulait cette année presque face aux Halles, entre les 2 cafés, comme l’an dernier sur le Boulevard René Tulet, là ou durant de nombreuses années des orchestres se sont produits pour les fêtes locales. Ce 21 juin, si toutes sortes de musiques étaient jouées aux 4 coins de la France, pour vivre la musique et la fêter à Poussan et en public, il fallait attendre 19 h à Poussan pour réaliser que l’été était bien arrivé avec toutes les musiques qui vont l’accompagner. La Mairie et son service des Festivités avaient avait décidé de réaliser l’événement. Pas de groupes tournés vers le rock mais du Jazz Manouche et ensuite principalement du Flamenco. Pour Ivan aux petits soins pour la sonorisation, après les balances, cela tournait très bien. marvDSC_0283 (1)

Pour l’association Gadjé swing, un équipe d’amis musiciens passionnés par le jazz Manouche, il en était de même. Les compositions souvent le fruit de l’improvisation ou d’un long entraînement collectif permettaient au public d’abord timide de se mettre en condition et peu à peu ils attiraient l’attention de spectateurs qui se laissaient porter par ces rythmes mélodieux.

 Tandis que le public se faisait plus nombreux autour du riverain et que certains s’installaient aux tables des cafés d’autres n’hésitaient pas à déguster quelques mets soit au Kozi, soit au café de la Pause qui proposait des Moules/frites.

 Puis ce fut Accord et Rumba autour de Marvin un autre spécialiste de la guitare qui avec ses amis et son papa à l’accordéon faisait monter la pression sur le Riverain et sur les terrasses des cafés qui se remplissaient peu à peu.http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2017/06/marvDSC_0266-3.jpg

De bons rythmes andalous ou tziganes avec même l’épouse de Marvin qui n’hésitait pas à montrer ses compétences dans la danse devant un public tout acquis. C’était parti. Entre Flamenco et Rumba le public se laissait aller alors que la chaleur baissait d’un cran. L’on savourait l’instant présent. L’on commençait à se laisser aller… Chacun avait pu apprécier les styles proposés et surtout la spontanéité des « Musicos » qui étaient montés sur scène pour égayer cette belle soirée qui sentait bon l’été, la chaleur, la douceur. Histoire de proposer une soirée musicale aux Poussannais, ces musiciens n’ont pas hésité à jouer à domicile en montrant que la musique étaient à deux pas de chez eux avec bien sûr d’autres formations qui jouaient en extérieur ce mercredi soir.

 Les amateurs appréciaient, les autres se laissaient bercer et commençaient à rêver en s’endormant d’un été à la hauteur de sa réputation, dans notre beau « Midi »… Et toujours en musique…

De beaux quadruplés au Mas d'Aimé

C'est fait. Depuis les vendanges 2016, ils étaient en préparation. Le Mas d’Aimé a le plaisir de vous annoncer la naissance de ses quatre derniers bébés, qui se sont multipliés car le 19 juin, leurs 3 papas les ont mis en bouteille :

Tout d'abord trois blancs :

* Pauline 2016 100% Grenache blanc, le retour tant attendu !
* Juliette 2016 60% Grenache 40% Viognier, quantité limitée n’hésitez pas à en réserver si vous en voulez vu sa disparition rapide l’an passé !
* Suzanne 2016 100% Chardonnay, une nouvelle cuvée prometteuse à découvrir !

Et un rouge de cuve, le fameux N°5 ! (avec une dominante Cinsault, cette année) "du fruit, du fruit, mais quand même de la matière on ne se refait pas..."

Lundi matin et durant toute la journée régnait au Mas d'Aimé une effervescence particulière dès l'arrivée du camion de l'entreprise Cammas, spécialisée en Produits Oenologiques et Articles de Chais. Une unité mobile s'intégrant parfaitement aux besoins tout en respectant le vin : embouteillage, étiquetage...

Et ce fut ensuite le conditionnement pour les heureux papas. "N’hésitez pas à leur rendre visite à la cave à l’occasion, ils seront ravis de vous les présenter !", Avenue de Bédarieux, à Poussan.

Le Facebook : https://www.facebook.com/masdaime/

Événement incontournable, la fête du Judo Athlétic Club

Samedi, pour mettre un point d’honneur à la saison qui s’achève, le Judo Athletic Poussanais avait réuni ses licenciés au dojo à l’occasion de la fête du club. Le coach et l’équipe du JAP tenaient à faire de cette journée une belle réussite et un bon souvenir pour les petits… et les plus grands.

Malgré une chaleur de plomb, nombreuses étaient les familles qui avaient répondu présentes à l’invitation. Dès 16 h 45, la cérémonie de remise de grades annonçait le début des festivités. Les enfants, appelés un par un, recevaient fièrement leur nouvelle ceinture, ainsi qu’une casquette à l’effigie du club en cadeau, le tout accompagné d’un mot d’encouragements et de félicitations pour les efforts réalisés tout au long de l’année de la part de Didier ou de Fabrice.jap5Capture

Enfin le professeur revenait sur les résultats marquants des judokas et des samboïstes qui se sont démarqués en compétition depuis septembre. Après des remerciements à l’ensemble des bénévoles, il était l’heure pour les vedettes du jour d’aller revêtir leurs habits de spectacle.

jap4Capture

Une vidéo concoctée par Fabien (un des papas/membre très actif du club) retraçant le parcours de l’année 2016/2017, était diffusée sur un des murs du dojo, alors plongé dans l’obscurité. Puis le spectacle des enfants démarrait. Transporté dans l’univers des pirates des Caraïbes, le public voyait se succéder sur le tatami poulpes, crabes, zombies, arbres et autres pirates réalisant des acrobaties et prises de judo ou sambo en tout genre. Le tableau des adultes était lui, plus comique. On assistait à un parcours du combattant « Koh Lantesque » version blessés… rappelant les bobos dont ont été victimes certains licenciés au cours de cette saison. Pour le final, le club recevait un invité de marque, un certain JCV (connu également sous le nom de Jean-Claude Van Damme !). En fait, étant malheureusement retenu ailleurs, il avait envoyé sa doublure officielle, ayant une très étrange ressemblance avec le coach du club, Didier Serrano… pour offrir aux spectateurs la présentation en avant-première d’une nouvelle technique d’entraînement…

jap6Capture

Affaire à suivre pour prouver l’efficacité de la méthode ! Vers 19 h 30, il était grand temps de se désaltérer autour du verre de l’amitié offert par le club. Jean-Claude Peytavi, fondateur du club, ainsi que Jacky Adgé étaient venus saluer les sportifs en cette journée de fête. La musique, les conversations et les rires animaient déjà une soirée qui s’annonçait très prometteuse. Au menu, cari de poulet et surtout une ambiance excellente ! Les fêtards les plus courageux ont dansé jusqu’à 4h de matin, en rêvant déjà aux beaux moments à venir, dès la rentrée pour la prochaine saison, avec des résultats encore meilleurs, et une amitié renouvelée au sein du club.

Vous pourrez retrouver l’ensemble des photos de cette super soirée sur la page facebook de club : https://www.facebook.com/jap.poussan

Via Domitia : remise de 106 attestations « Gestes qui sauvent »

François RUIZ, Principal du Collège Via Domitia, et Danièle VARO, Principale adjointe, avaient invité tous les délégués de classe volontaires qui avaient participé aux formations dans le collège, à une cérémonie de remise des attestations de sensibilisation aux gestes qui sauvent.

Ce lundi 19 juin, au réfectoire du collège, ils étaient tous réunis et comme Monsieur Pagnier, Conseiller Municipal délégué aux sports, le précisait, ils avaient réalisé une belle formation, un premier pas pour obtenir plus tard un brevet de secouriste.via 19 06 17DSC_0268 (2)

En effet, durant l’année scolaire, Jeanne-Marie Lordet, infirmière scolaire au collège et dans les écoles, avait assuré cette formation PSC1 destinée à l’enseignement secondaire : « Prévention, Secours, civique ». De la 6ème à la 3ème, ils s’étaient tous portés volontaires, sachant que ces attestations sont officielles puisque réalisées dans le cadre du PPMS (Sensibilisation, hémorragies, attentats, risques…).

Sous les applaudissements de leurs camarades, ils ont reçu cette attestation conscients de leurs responsabilités. La remise des diplômes fut suivie par un goûter pour chaque lauréat.

Le Magicien d'Oz : un magnifique gala 2017 pour rêver

La MJC de Poussan proposait un gala de danse, ce samedi 17 juin, à l'école élémentaire des Baux, dans la cour de récréation qui possède un bel amphithéâtre et des infrastructures suffisantes pour recevoir un nombreux public. Depuis quelques jours, les répétitions se déroulaient autour du groupe scolaire. Les espaces extérieurs maternelle et élémentaire pouvaient être utilisés. Certains locaux aussi, c'était l'effervescence, celle qui motive pour atteindre le haut niveau. Une adaptation nécessaire pour les danseuses, des contraintes mais aussi de l'espace et de l'air ce qui fut synonyme de fraîcheur mais heureusement toute relative. Comme pour les années précédentes, il fallait s'adapter, se changer en plein air, trouver des solutions. Ce fut possible et toujours dans la bonne humeur pour que la synchronisation soit sans failles. Ce fut le cas avec de nombreux bénévoles qui œuvraient efficacement dans l'ombre.

Comme le précisait Marina Dumonceaud, Directrice de la MJC, "grâce à des bénévoles amis de la MJC et des membres du Conseil d'Administration, cette soirée de gala a pu avoir lieu : "Aidée par la Municipalité, les services techniques et de nombreux intervenants, la MJC avait mis en place une infrastructure digne d'un spectacle de professionnels. Anna Douce s'était occupée des costumes et Marina, coordinatrice de la MJC, précisait que des photographes étaient sur place et qu'une vidéo serait en vente.AADSC_0229

Avec Ivan Rousset pour le son et les lumières, toute l’équipe de l’association s’était mobilisée pour ce grand événement. Les élèves d'Aurélie Bourrit Asselin, qui a conçu le spectacle et qui anime des ateliers hebdomadaires à Poussan depuis plusieurs années présentaient un spectacle. Mais cette année elle a été aidée par Hermine et Chloé qui l'ont remplacée momentanément pour la réalisation d'un heureux événement, dans lequel elles proposaient au public de les accompagner dans un beau voyage avec le Magicien d'Oz avec bien sûr plusieurs styles de danse, du Modern'Jazz et de la danse classique au programme, en associant aussi toutes les catégories d’âge, des maternelles jusqu’aux adultes. Une recherche de l’unité, un équilibre qui allait certainement plaire aux spectateurs fidèles, au public composé des familles mais aussi des Poussannais qui ont pris l'habitude de participer à ce gala, chaque année.

Ce spectacle finalisait le travail de danse régulier effectué lors de cette saison à la MJC. Isabelle Maselli, la présidente de la MJC et Marina Dumonceaud, la Directrice, ainsi que de nombreux parents félicitaient Aurélie et les danseuses qui pour que cette soirée soit une réussite avaient tout donné lors des répétitions. Il fallait se transcender maintenant. Le Magicien d'Oz et sa Comédie Musicale, allaient être mis en scène à partir de danses et de saynètes qu’Aurélie avait adaptées. Une bien belle idée après Alice au Pays des Merveilles et de Notre Dame de Paris.

Le Magicien d'Oz (titre original : The Wonderful Wizard of Oz) est un roman pour enfants écrit par Lyman Frank Baum et publié aux États-Unis en 1900 : " On y découvre une petite fille prénommée Dorothée (ou Dorothy selon les versions) et son petit chien Toto, qui habitent au Kansas, sont enlevés avec leur maison par une tornade et transportés dans un pays merveilleux du nom d'Oz. La maison tombe sur la méchante sorcière de l'Est et la tue sur le coup ; Dorothée récupère les souliers d'argent (de rubis dans le film de 1939) de la sorcière. Pour trouver un moyen de rentrer au Kansas, la gentille sorcière du Nord lui conseille de s'adresser au grand et puissant magicien d'Oz, qui réside dans la cité d'Émeraude. Pour s'y rendre il faut suivre une route de brique jaune. "En chemin, Dorothée rencontre un épouvantail qui se plaint de ne pas avoir de cerveau, un bûcheron en fer blanc qui regrette de ne pas avoir de cœur, et un lion qui déplore son manque de courage. Suivant Dorothée, tous les trois se rendent auprès du magicien pour qu'il leur accorde ce qui leur manque. Le magicien accepte, à condition qu'ils éliminent la méchante sorcière de l'Ouest. Dorothée y parvient, en jetant un seau d'eau sur la sorcière, ce qui la fait fondre. Mais le magicien se trouve être un imposteur..."AADSC_0045 (19)

Et Le Magicien d'Oz a été transformé en un spectacle musical par L. Frank Baum lui-même. Une libre adaptation de son roman de 1900 a d'abord été joué à Chicago en 1902 puis a été un succès à Broadway l'année suivante. Mais déjà en introduction des danseuses ayant été remarquées dans un concours à Montbazin évoluaient avec grâce pour nous montrer l'étendue de leurs compétences. Que ce soit en solo comme Sarah qui a fini 1ère dans sa catégorie ou en groupe, ces jeunes filles ont de très solides compétences et elles nous le prouvaient. Avec beaucoup de grâce et de légèreté l’ambiance était donnée .

L'on était emporté dans le rêve. Les Ados et les pré-ados, le groupe Éveil, les CP et les CM1 CM2 , nous faisaient plonger avec naturel et simplicité dans l'aventure et dans la comédie Musicale. Nous allions être saisis par l'énergie de chacun des groupes, par des CM1 CM2 évoluant comme des pros sur des rythmes soutenus et des petits bien dans leur corps. De la vie à la ferme, aux rencontres et à l'errance dans la forêt, un beau voyage avec Dorothée. Nous étions dans le rêve. Du naturel pour les danseurs mais aussi le souci d'être au top comme toujours avec un jeune garçon aussi l'aise que les filles.

Impressionnantes par leur tonus, les Ados allaient à la rencontre du bûcheron, tandis que les CE1/CE2 étaient à la fête avec une rencontre du lion bien sympathique. Le public ne bougeait plus, il était concentré sur la scène se laissant emporter ans cet univers avec des adultes maîtrisant à merveille leurs chorégraphies, des danseuses qui se dépassaient.Une pause permettait à chacun de respirer un peu pour pouvoir mieux poursuivre cette formidable aventure.AADSC_0165

Et nous nous retrouvions avec beaucoup de plaisir les plus jeunes pour investir le palais du magicien. L'intensité du spectacle était soutenue tandis que les très belles chorégraphies avec une exploitation maximale de l'espace scène rajoutaient du mouvement à l'ensemble. Les Ados prenaient le relais pour accentuer une tension correspondant à l'enlèvement de Dorothée.

Et pourtant tout allait se calmer avec la mort de la sorcière et une Dorothée libérée mais bien triste. Les spectateurs ne bougeaient plus, projetés eux-mêmes sur scène par la pensée. Dorothée était bien triste et le groupe des adultes traduisait cette ambiance lourde qui pesait sur le conte.

Avec la rencontre du magicien, le spectacle avait atteint un sommet sur lequel il allait rester perché. Les séquences se succédaient avec des tableaux, les uns plus beaux que les autres.Mais avec les chaussettes magiques interprétée par des Ados très motivées, l'espoir était de retour. Une dernière fois les jeunes filles pouvaient donner le meilleur, des danseuses toujours aussi toniques et gracieuses.AADSC_0114 (4)

 Les enchaînements étaient instantanés avec un spectacle de très grande qualité. L'âme de Dorothée allait marquer le premier point final de cette belle histoire comme pour mieux se graver dans notre mémoire visuelle qui avait été très sollicitée durant le spectacle.

Le public revenait à la réalité, les élèves d'Aurélie aussi, s'unissant pour un final magnifique.Tous les danseurs y mettaient du cœur pour enchanter un public concentré et avide d’images. Ce Bonheur allait se poursuivre jusqu’au bout avec des fleurs, des applaudissements nourris et des félicitations envers les danseuses et leurs professeurs.

Aurélie avait le mot de la fin en remerciant les parents pour leur implication et les enfants pour leur admirable participation ainsi que leur leur sérieux à toute épreuve. Félicitations aussi à tous ceux qui ont œuvré pour présenter un aussi beau spectacle dont on retiendra outre les chorégraphies et la grâce des danseuses leur joie et leur plaisir d’avoir pu se produire devant un public si nombreux. Le partage avait été total. Que du plaisir et des moments inoubliables qui sentaient bon la fraîcheur, celle de la jeunesse, celle de la création et celle des liens qui unissent les élèves à leur professeur.

Une belle cérémonie pour Commémorer l'appel du Général de Gaulle

A 11 h, ce samedi 18 juin, au cimetière de Poussan, s’est déroulée la cérémonie commémorant l’appel du Général De Gaulle. Des lectures furent faites par le président de l’Union Nationale des Combattants locale, Jean-Claude Peytavi et par Monsieur Jean-Louis Lafon, Conseiller Municipal délégué aux Anciens Combattants, ce dernier faisant lecture du message de Madame la Ministre déléguée aux anciens combattants.appel100_6825

 "Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle appelait les Français à refuser la défaite et à poursuivre la guerre par tous les moyens disponibles, partout dans le Monde." Le Lieutenant Colonel Roselyne Moreau lisait l'appel du 18 juin 1940, du Général de Gaulle.

Dépôts de gerbes, minute de silence et Marseillaise se sont succédé. Le verre de l’amitié, offert par la municipalité, a clôturé cette manifestation.

Les Ateliers jeunes du Strapontin ont fait salle comble

Salle comble pour les deux ateliers « jeunes », écoliers, collégiens et lycéens, qui présentaient un spectacle unique : « Molière en création », une création justement de Séverine Campagna, ce Dimanche 18 Juin, à 15 h 30, à la salle Paul Vilate. Le public allait découvrir le fruit d'un travail hebdomadaire à raison de deux séances par semaine pour les jeunes et dynamiques animatrices de ces ateliers, le mardi et le jeudi, Julie, Manon, Séverine, Josette et Amélie, aidées par certains hommes quand nécessaire.

Avec patience, enthousiasme et de la tonicité, elles ont su, tout au long de la saison, montrer aux enfants et aux Ados comment l'on apprend à se maîtriser sur scène, à travailler l'expression du corps et celle du visage, à progresser en langue orale et à se mouvoir sur scène pour occuper l'espace. Car au théâtre comme pour cette représentation qui regroupait les 29 élèves, il faut jouer collectif, travailler pour soi et pour les autres, s'entraider pour réussir sans jamais prendre la "grosse tête", en étant ambitieux, mais pas prétentieux. http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2017/06/strapDSC_0269.jpg

Comme le précisait Jeannot Artières, le Président de l'association, quoi de mieux que l'école du théâtre, une discipline dans laquelle l'on se met en danger mais en groupe. Et si certains y reviennent d'une année sur l'autre c'est que ce danger doit faire monter leur taux d'adrénaline. Vers 15 h 30, celui des artistes en herbe devait être bien élevé mais dès que le rideau fut tiré, sous des premiers applaudissements, ils firent preuve d'une grande maîtrise et d'un naturel époustouflant. Après s'être mis dans la peau d'acteurs prêts à répéter il faisaient honneur à Molière dans un montage savamment orchestré par Séverine autour et à partir de plusieurs scènes de Molière.

strapDSC_0261

Nous en retrouverons certainement quelques-uns dans le Poulailler du Strapontin ou même dans la troupe.

 Venus de Poussan ou des communes voisines certains jeunes acteurs eux ont déjà choisi la scène pour s'exprimer et désirent aller bien plus loin.

Un long travail et des efforts les attendent. Mais comme ce dimanche soir, il ne restera que le plaisir et la fierté d'avoir dépassé ses angoisses quand après le spectacle viendront les applaudissements du public et les félicitations méritées.

D'ailleurs, en introduction, Jeannot Artières, après avoir présenté les activités du Strapontin, détaillé les différents ateliers et groupes qui mènent des activités théâtrales, précisait que certains adultes actuels avaient débuté dans les Ateliers Jeunes. Fête très réussie qui s'est poursuivie autour de rafraîchissements avec un Strapontin que vous retrouverez, c'est certain, pour les inscriptions dès le mois de septembre, au Forum des Associations.

Et en 2017, les 30 ans du Strapontin, à fêter !

Week-end chaud mais festif pour l’école de foot du CA Poussan

futIMG_1197-1Pour finir la saison 2016-2017 en beauté, et sous une forte chaleur ce samedi, les U8 ont terminé sixièmes sur dix équipes au tournoi…U9 de Villeveyrac ! Des équipes adverses plus âgées et donc physiquement, et techniquement, supérieures ! Prometteurs pour les futurs U9 qu’ils seront à leur tour la saison prochaine…

De leurs côtés, les U10-U11 ont terminé leur saison avec un match mêlant sur le grand terrain synthétique du complexe des Baux enfants, éducateurs et…les papas ! De quoi voir que certains de ces papas avaient de beaux restes…

Le tout se finissant par un apéritif et une grillade au club-house. Tout le monde se retrouvera à nouveau le 1er juillet prochain de manière aussi conviviale, invité par le club à l’apéritif et au repas qui suivra l’assemblée générale annuelle du club. Seront alors présentés les éducateurs de la prochaine saison équipe par équipe.

Les élèves de Véronique Hébert ont fait le mur

Ce vendredi 16 juin, les enfants de la maternelle et de l’élémentaire de l’école Véronique Hébert ont permis à leurs parents et à de nombreux invités de participer à de très agréable moments à partir de 18 h, à l’occasion de la fête de l’établissement.

Sophie Chauzy, la Directrice, souhaitait à tous une très bonne soirée en demandant aux parents et visiteurs de se joindre aux élèves pour fêter l’école et cette fin d’années scolaire dans la convivialité tout en essayant de respecter les espaces. L’ensemble des élèves y participaient avec cette fois, un déroulement particulier sans spectacle de danse mais avec des chants collectifs.aDSC_0030 (13)

Car tout débutait à l’école maternelle où les élèves allaient d’abord accueillir les visiteurs avant de leur faire découvrir un chef d’œuvre réalisé collectivement durant l’année. Une mosaïque réalisée à partir de contes traditionnels avec en fil rouge le Loup, sachant que la classe de Charlette et Caroline a orné le mur de la Cour de récréation à partir du Conte du Chaperon Rouge tandis que la classe de Sandrine et Séverine a choisi celui des 3 petits cochons avec celle de Déborah, Sophie et Aurore qui s’est occupée des 7 petits chevreaux.

Une œuvre réalisée avec passion, attention et fierté, un résultat qui est le fruit de réflexions collectives et qui de plus s’inscrit dans le temps. On y était, en présence de Madame Raja, Adjointe au Maire de Poussan déléguée à l’enseignement et de plusieurs élus, c’était le moment de la dévoiler. Que du bonheur et un bel ensemble formé par des enfants heureux mis en valeur par des tee-shirt aux couleurs de l’école.

Les flashes crépitaient, les applaudissements se faisaient entendre et les élèves posaient pour la postérité. Et pour fêter cet événement, la chorale de l’école maternelle avait interpréter quelques chansons de son répertoire quelques minutes auparavant, avec beaucoup de concentration, menés par Madame Chappuis qui est intervenue régulièrement durant l’année scolaire.

aDSC_0027 (14)

 Direction l’école élémentaire pour une autre découverte, celle de la Fresque réalisée par les élémentaires.

Cette fois il s’agit d’une réalisation en lien avec un projet en audio-visuel, un projet qui a suscité plusieurs rencontres avec l’Artiste Claire Aton, des investissements techniques et artistiques de la part des élèves, avec une autre possibilité pour s’exprimer et c’est surtout une réalisation collective qui a permis à chacun de s’enrichir en mutualisant les analyses et les observations.

Avant de lever le drap, l’équipe enseignante et madame Chauzy, la Directrice, tenaient à remercier d’une part les services techniques municipaux pour leur disponibilité et leur aide et la Mairie de Poussan qui a entièrement subventionné l’opération et sans qui les enfants n’auraient pas pris autant de plaisir à partager leurs compétences.

Auparavant, tous réunis pour fêter l’événement, maternelles et élémentaires avaient interprété « On écrit sur les murs » d’une façon magistrale, guidées par les enseignants et les ATSEMS de l’école.

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2017/06/aDSC_0039-12.jpg

 Parents et amis de l’école ne manquaient pas d’en profiter mais déjà il fallait revenir aux choses sérieuses. La remise des dictionnaires par Jacques Adgé et plusieurs élus aux élèves qui s’en vont en 6ème en septembre. Monsieur Roman, l’enseignant des CM2, invitait chacun de ses élèves par quelques mots d’encouragement à recevoir ce cadeau qui l’aidera à poursuivre ses études. Les élèves récompensés adressaient à Mr Roman un très beau message affectueux et respectueux. Il ne restait plus qu’à partager un moment très convivial en se restaurant et en tirant une tombola qui aura su faire des heureux. Une très sympathique soirée qui annonce un bel été.