Poussan

De nouveaux ateliers créatifs à la MJC de Poussan : « Mandalas et Chalalas »

   Toujours des fidèles pour les ateliers créatifs à la MJC avec peu de présents ce mercredi 22 janvier pour une séance bien sympathique et ludique, tournée vers les Arts plastiques et artistiques, avec au programme  les Chalalas et les mandalas.

mandaP1320560

A savoir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mandala

Il s’agissait donc d’être créatif à partir de 2 bâtonnets avec des morceaux de laine multicolores et de réaliser un petit tissage selon les consignes des animatrices. Après, toujours avec un maximum de concentration place aux bricolages fins et à la création.

Un travail minutieux mais au bout, un très beau résultat.

Et pour tous, la décoration de mandalas, avec un coloriage de précision sur une carte, fut un second plaisir plus relaxant car les artistes en herbe étaient bien motivées.

Et avant de se quitter, un petit goûter bien convivial pour garder la forme malgré le temps maussade…

Organisé par Cathy aidée par Simone et Martine, pour assurer son bon fonctionnement, cet atelier a su développer le sens esthétique des enfants présents…mandaP1320561

Les joueurs -11 FTHB Poussan recevaient l’équipe de Bédarieux

En cette deuxième journée, les joueurs -11 FTHB Poussan recevaient l’équipe de Bédarieux.L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes qui pratiquent un sport et terrain de basketball

« Les garçons se mettent d’entrée en difficulté et se voient menés 2-7 à l’issue du premier tiers-temps. La pause permet aux éducateurs de remettre l’équipe dans le bon sens. Avec application et envie, les garçons reviennent au score et, bien aidés par les arrêts d’Anakin, renversent la tendance pour l’emporter sur le score final de 14-11.
L’équipe de Jules et d’Alexis poursuit donc son parcours avec une nouvelle victoire!
Préalablement dans la semaine, à noter qu’avait eu lieu une confrontation « amicale » mais fort intéressante -11 FTHB Poussan Vs. Parents. « 
Prochain match avec une probable belle opposition en déplacement à Jacou.

Les Motos de l’Espoir ont leurs rois pour 2020

  Les motos de l’espoir ont fêté la nouvelle année 2020 et mangé la galette des rois ce vendredi à la cave coopérative de Poussan où l’association a son siège.   

  C’est avec une salle très bien remplie, que cette première soirée des Motos de l’Espoir en 2020 fut une belle réussite autour de l’équipe de l’association dont Ghislaine Vergues est la présidente. L’image contient peut-être : Ghislaine Vergues, lunettes et intérieur

Partage des galettes des rois, avec les nouveaux bénévoles et ceux déjà confirmés par plus de 11 ans d’expérience avec aussi des amis du Club dont les services de sécurité ainsi que Michel et bien d’autres. Ghislaine a présenté les vœux pour la nouvelle année et tiré les grandes lignes pour l’édition 2020 du week-end de fête de l’association :

« Le bureau a remercié les Élus, Les donateurs, tout les Bénévoles et les amis Motards et non Motards car grâce à eux l’association des Motos de L’espoir peut continuer à œuvrer pour les enfants en situation d’handicap. »

« Pour cette nouvelle année, plusieurs projets ça démarrera le dimanche 23 Février pour l’ouverture du Carnaval de Poussan avec leurs amis du Rétro Pouss’Auto, le 4 Avril l’association participera à la journée de L’autisme avec l’association Hasthag Autisme et le 6 Juin aura lieu la manifestation annuelle. Ensuite pour terminer l’année et découvrir d’autres projets vous pouvez suivre la page Facebook de l’association… »

Les bénéfices serviront toujours à venir en aide à des enfants ou des adolescents malades qui ont besoin d’une aide particulière. L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, intérieur

Nous retrouverons donc, bientôt, les Motos de l’Espoir lors du Carnaval 2020 de Poussan, fin février,  qui unira motos récentes et voitures anciennes, le matin.

 

Une sortie éducative et gourmande pour des maternelles

  Ce lundi matin, dans le cadre d’activités éducatives liées à la nutrition, des classes de l’école maternelle des Baux ont rendu visite à la Cerise sur le Gâteau, Boulangerie-Pâtisserie sur la Place de la Mairie de Poussan pour découvrir l’établissement, le commerce ainsi que son laboratoire. naip22Capture 

Après avoir fait l’inventaire des pains et des pâtisseries sucrées et salées vendues dans la pâtisserie, après avoir remarqué la présence des bonbons, de beaux gâteaux, et essayer de retenir le vocabulaire qui s’y rattache, ce fut l’observation du laboratoire de Christine et Olivier, les spécialistes, et surtout de la technique du boulanger pour réaliser de bons pains.

Une bonne occasion de vérifier que la théorie correspondait à la pratique. Mais ce n’était pas tout, chacun des écoliers allait jouer le petit apprenti en pétrissant la pâte à pain sous l’oeil du professionnel.naipCapture

Tous les sens étaient en éveil.

Et après l’effort, ce fut certainement le réconfort.

« C’est promis, ils reviendront avec plaisir ».

Annonces paroissiales jusqu’au 2 février 2020

Tous les Mercredis : 20 h 30 : rencontre biblique salle Saint Joseph à Montbazin

Screen Shot 06-12-16 at 03.27 PM

Lundi et mardi : 16 h  prière des mères à l’oratoire de Poussan

Mercredi 22 janvier :

17 h 30 : messe à Poussan (Int : Roger MOINGT)

20 h 30 : rencontre Bible et prière salle Saint Joseph à Montbazin

Jeudi 23 janvier :

17 h 30 : messe à Gigean

Vendredi 24 janvier :

Rencontre de l’aumônerie à 18 h 30 salle polyvalente de Gigean. Vous êtes tous invités, Jeunes de l’aumônerie, anciens de l’aumônerie, parents, amis…. à une conférence animée par Régis Huguet animateur du diocèse de Montpellier. Un repas partagé sera organisé à la suite de la conférence. Apportez des crêpes, boissons…

Samedi 25 janvier :

18h : messe à Gigean : DIMANCHE DE LA PAROLE DE DIEU

Dimanche 26 janvier :

9 h 30 : messe à Poussan (int : famille ANATOLE-GALIANO-RODRIGUEZ)

11 h : messe à Montbazin (int : Etiennette LELANDAIS)

15 h : le 26 janvier LOTO PAROISSIAL à Gigean à la salle Polyvalente

Mercredi 29 janvier :

20 h 30 : rencontre Bible et prière salle Saint Joseph à Montbazin

Jeudi 30 janvier :

17 h 30 : messe à Montbazin

Vendredi 31 janvier :

20 h 30 : répétition de chants à l’oratoire (presbytère) de Poussan

Samedi 1er février :

10 h : rencontre de préparation de mariage salle Notre-Dame à Gigean

17 h : répétition générale des chants pour la messe du 2 février

Dimanche 2 février :

Fête de la Présentation du Seigneur au Temple et journée mondiale de la vie consacrée

Mercredi 29 janvier :

20h30 : rencontre Bible et prière salle Saint Joseph à Montbazin

Jeudi 30 janvier :

17h30 : messe à Montbazin

Vendredi 31 janvier :

20h30 : répétition de chants à l’oratoire (presbytère) de Poussan

Samedi 1er février :

10h : rencontre de préparation de mariage salle Notre-Dame à Gigean

17h : répétition générale des chants pour la messe du 2 février

Dimanche 2 février :

Fête de la Présentation du Seigneur au Temple et journée mondiale de la vie consacrée

10h30 : messe en famille à Poussan

10h30 : messe en famille à Poussan

 PAROISSE DU BON PASTEUR : ACCUEIL-SECRETARIAT : 5, rue de l’église POUSSAN Tel : 04.67.78.20.31 Permanences : MARDI- MERCREDI-JEUDI de 9 h 30 à 11 h 30 Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Site : www.paroisse-dubonpasteur.com

Père Bogdan LESKO
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : (en cas d‘obsèques ou autres urgences)

Les curiosités du carnaval de Poussan

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

Certains anciens ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 100 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village. Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium. A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion. Un colimaçon géant va se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste. Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont se concentrer tous les regards. Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités.

Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance. A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chibalet qui fait partie de celle des Treilles. On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle. Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin. Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval. A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau.

Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval. A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement.

Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille (canotier).

Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, en février 2020 pour ce ballet dansé dans les règles de l’art.

À l’approche des festivités poussannaises, quelques liens peuvent vous intéresser :

Poussan : cavalcades 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnakOWkdMIqixgZKFe7S4P7

Poussan : branles de la chemise 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrm32lA1TNfbBc_1POIOREfS

Poussan : jugement de Paillasse 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnZ2uYeuQDwNgyq9Fh7TfsB

BILLARD : CHAMPIONNAT PAR ÉQUIPES 3 BANDES DIVISION 5


L’équipe du Billard Club Poussan, qui a organisé le samedi 18 janvier le deuxième tour en match aller/retour dans ses locaux, prend la 1ere place devant l’équipe de Balaruc. Championne d’Occitanie au jeu du 3 bandes par équipe en cinquième division, l’équipe est qualifiée pour les tours préliminaires aux finales de France. Bravo à nos joueurs pour ce bon résultat.

Formation de l’équipe: Pascal Gascon, Didier Aït Mansour, Thierry De Malzieu et Thierry Palau.

Merci à Raymond B. pour sa participation à l’arbitrage.
 billDSC_0005 (18)
 

Recensement citoyen (ou recensement militaire)

C’est la première étape dans son parcours de citoyenneté, le premier acte administratif que le jeune peut effectuer seul.

Le recensement citoyen doit avoir lieu dans les 3 mois qui suivent le 16eme anniversaire. Le jeune doit alors se faire recenser auprès de la mairie de son domicile. Une attestation de recensement lui sera remise, document obligatoire demandé pour l’inscription aux examens et aux concours publics tels que le BAC ou le permis de conduire.

Si le délai de 3 mois pour se faire recenser est dépassé, le jeune peut toujours faire régulariser sa situation jusqu’à ses 25 ans en suivant la même démarche.

Le recensement permet de faciliter l’inscription sur les listes électorales et de convoquer le jeune à la journée défense et Citoyenneté qui est obligatoire.

A partir de 25 ans, l’attestation de recensement n’est plus demandée pour pouvoir passer les examens et les concours.

En cas de déménagement il faut toujours le communiquer à la Mairie de sa Ville c’est elle qui effectue le changement de bureau de vote sur les listes électorales.

La Journée défense et citoyenneté (JDC)

Cette journée est conçue comme une étape dans un « parcours de citoyenneté ». Elle est une sorte de substitut à l’appel sous les drapeaux.

La Journée défense et citoyenneté se déroule sur une journée, elle débute par des formalités administratives et des tests d’évaluation visant à estimer le niveau de lecture du français. Puis trois modules sont proposés, ils visent à mieux faire comprendre les objectifs de la défense. Cette journée est une occasion de découvrir les différents métiers de l’armée (exemple : technicien, soldat, cantinier, pilote, marin, conducteur de char, etc.), les différentes préparations militaires, la réserve militaire, la Formation militaire initiale du réserviste(FMIR), etc.

Depuis 2004, un module pratique de secourisme a été intégré à cette journée, avec une attestation délivrée à la fin de ce module.

La démarche à suivre

Pour les jeunes qui résident à Poussan à partir de 16 ans et un jour. Le recensement citoyen s’effectue à l’Hôtel de Ville  durant les heures d’ouverture sans rendez-vous (8h30 à 12h et 13h30 à 17h30).

Les pièces à fournir sont les suivantes :

-          Carte d’identité du jeune
–          Livret de famille des parents

Dans le cadre de la journée d’appel de préparation à la défense,

les jeunes gens nés entre le :

01 janvier 2004 et le 31 mars 2004

et ayant 16 ans révolus, doivent se faire recenser auprès du secrétariat,

8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30

munis du livret de famille et

de leur carte nationale d’identité.

Des résultats satisfaisants pour l’USP Tambourin

Pour cette dernière semaine de compétition départementale, les résultats ont été dans l’ensemble satisfaisants.

tambourin49913091_1995619220521503_1018807976808415232_o

La Série A Masculine confirme son maintien en s’imposant face à Mèze à 10.

La Série B1 Masculine arrache la 1ère place en battant Paulhan  coleader dans le match phare de la journée 13 à 10.

La Série B2 Masculine s’impose face à Cournonterral par 13 à 10.

La Série C Masculine s’impose face à Cournonterral par 13 à 8 prenant sa revanche de l’aller.

Les Féminines s’inclinent à Paulhan par 13 à 10 puis battent Bessan par 13 à 3.

Les Féminines B s’imposent à Bessan par 13 à 2 terminant à la 1ère place avec 14 victoires en 14 matches.

La Série C1 Féminine s’impose à Lavérune II par 13 à 5.