Littérature - Poésie

Prochain café littéraire le 24 février 2022 :Tino Di Martino recevra Patrick de Carolis et Carol Ann de Carolis

Prochain café littéraire le 24 février 2022 à 18h à la Médiathèque François Mitterrand, à 18 h (Pass sanitaire exigé)

 Tino Di Martino recevra Patrick de Carolis et Carol Ann de Carolis une écriture à 4 mains pour : BIANCA l'âme damnée des Médicis publié aux éditions de l'observatoire.

aaaaphotolivre p.de carolis

 

Résumé:

LE 5 Juin 1578, Francesco 1er de Médicis, grand duc de Toscane, épouse son amour de jeunesse et sa maîtresse de toujours , l'audacieuse Bianca Capello, aussi admirée que détestée. Volontaire, indépendante et opiniâtre, Bianca défie les époques par son courage, sa combativité  et son ambition. La noble et toute puissante famille Médicis, elle, outragée par cette union avec celle que l'on dépeint alors comme une favorite sans scrupules et une intrigante volage, use de mille stratagèmes pour séparer les deux amants, faisant courir les pires médisances à son égard. Contre vents et marées, Francesco, et l'amour qu'il porte à Bianca, la protègent.

Dix ans plus tard, alors que rien ne semble pouvoir troubler leur bonheur, Francesco et Bianca s'éteignent à deux jours d'intervalle entre les murs de leur villa Toscane. Très vite, la rumeur d'un empoisonnement à l'arsenic enflamme les cours Italiennes, et bientôt le bruit se répand que le corps de Bianca aurait été jeté dans la fosse commune par le cardinal Ferdinand, le frère de Francesco...Pourquoi Bianca suscite-elle cette rage chez le clan Médicis qui la surnommait  alors Pessima Bianca "l'exécrable Bianca".

 

Carol Ann et Patrick de Carolis remontent des siècles d'histoire et réécrivent le destin incroyablement romanesque de celle qui fut vilipendée et sacrifiée par cette fratrie médicéenne avide de puissance et d'argent. A travers leur plume, Bianca de Médicis revient à la vie et se révèle une héroïne à la modernité frappante et fascinante , une jeune femme libre et affranchie de la morale étouffante de l'époque, mais aussi une amoureuse passionnée et une figure ensorcelante qu'inspirante.

 

aaaaphoto patrick de carolis du 7fevrier 2015Journaliste, créateur de l'émission "Des racines et des ailes", ancien président de France Télévisions, Patrick de Carolis est l'auteur de plusieurs romans, dont les best-sellers "les demoiselles de Provence et la dame du palatin", ainsi que de Laetizia R Bonaparte, la mère de toutes les douleurs. Il est également membre de l'institut, académie des beaux arts et maire d'Arles.

 

Ecrivaine, Carol Ann de Carolis a coécrit plusieurs ouvrages, dont "Chienne de vie, je t'aime " et " La Gaijine". Tous deux, passionnés d'histoire et d'art, ils ont redécouvert et écrit à quatre mains l'histoire de Bianca Capello, devenue grande duchesse de Toscane.

 

Pass sanitaire obligatoire



 



Rendez-vous à Pierresvives pour la nuit de la lecture

Photographie du Département

La médiathèque départementale Pierresvives organise la « Nuit de la lecture », le samedi 22 janvier à partir de 19h30, dans le cadre de l’événement national porté par le Centre National du livre et le Ministère de la Culture.

Sur le thème "Aimons toujours ! Aimons encore !", inspiré des paroles de Victor Hugo, plusieurs animations sont prévues tout au long de la soirée, dont un spectacle de flamenco proposé par la compagnie montpelliéraine MiraCielo. Les danseurs seront accompagnés d’un guitariste et d’un chanteur « dans un hommage à la liberté et à la joie de vivre ».

Spectacle sur réservation, jauge restreinte

Des ateliers pour toute la famille

Également au programme : un atelier dessin pour apprendre à se représenter sous les traits d’un personnage de bande dessinée, et des cadeaux culturels à gagner !

Pour ceux qui ne pourront pas se déplacer en soirée, atelier d’écriture « mots d’amour, mots de rupture » sera programmé dans l’après-midi à la médiathèque.

Les jeux de sociétés et la tente aux histoires présents dans le programme initial sont annulés.

Légendes maritimes.

 Bateau, Monstres Marins, Dessin Au Trait

Vastes, hostiles, longtemps mystérieuses, les étendues marines ont, au cours des siècles, alimenté l'imaginaire humain. Depuis la plus haute antiquité, deux légendes en particulier ont agité les imaginations, stimulé les rêveries. L'une d'elles peut rendre poétique certains états de l'élément marin, mais la logique et l'observation semblent avoir eu raison de l'autre.

 

En effet, aujourd'hui dans le langage courant, l'expression "serpent de mer" renvoie à un fait souvent annoncé, mais jamais concrétisé. Pourtant, le serpent de mer a tenu une place de choix dans l'imaginaire marin. Dans l'antiquité, il était raconté que le navire des Argonautes voguant vers la Colchide aperçu une jeune fille enchaînée au dessus des flots. Hésione, tel était son nom, était la fille de Laomédon. Celui-ci avait offensé Poséidon, le souverain des étendues marines qui, pour se venger, avait envoyé sur les côtes un énorme serpent dévorant femmes et enfants. Dans la légende grecque, le héros Héracles tua le monstre. Mais le serpent de mer reparut au XVI è siècle sous la plume de l'évêque d'Upsal, métropolite de Suède, Olaus Magnus grand conteur d'histoires merveilleuses. Il situait près de Bergenn l'antre du monstre. Et, pour convaincre les sceptiques, le capitaine du navire britannique Daedalus rend compte à l'Amirauté que le 6 août 1848, à 5 heures de l'après-midi, par 24°44' de latitude sud et 9°22' de longitude est, il a pu observer une créature marine filant à plus de 10 milles à l'heure "coupant la route du navire sans crainte ni peur".

 

Son corps aurait mesuré près de 20 mètres de long pour une circonférence de 20 cm. Le capitaine britannique rêvait-il ? Le Guide de la mer mystérieuse (éd. Tchou, E.M.O.M., 1970) ne souligne pas le fait que les dimensions sont données suivant le système métrique, ce qui jette un doute sur l'authenticité du document. A l'heure de l'exploration des plus profondes abysses, on ne rêve plus d'un gigantesque reptile marin. Mais on peut continuer à être intrigué par la légende de l'alcyon. Pour les poètes et certains savants de l'antiquité, c'est un nom générique d'oiseau de mer qu'il soit mouette, goéland ou pétrel. D'autres lui donnent l'apparence du martin pêcheur ou même du cygne. Mais tous indiquaient que l'alcyon édifiait son nid en mer. Zeus, voyant ce nid sans cesse détruit par les vents et les vagues instaura une période de calme continu, 7 jours avant et 7 jours après le solstice d'hiver, afin que l'alcyon nidifie et élève sa couvée en paix. Le nid de l'alcyon fut un thème mythologique fameux dans la littérature grecque antique, décrit même par Aristote.

 

A l'heure des satellites et du numérique, personne n'a localisé de serpent de mer. Les calmes alcyoniens sont dus, lorsqu'ils ont lieu, aux positions des masses d'air. Mais par un temps peu venté et une mer paisible en janvier, en Méditerranée, on peut rêver à une intervention surnaturelle.

 

Hervé le Blanche

"Aide la Planète" avec Julio, Lulu, Doudou, Pauline et Rosalie

"Aide la Planète" avec Julio, Lulu, Doudou, Pauline et Rosalie.......abcxIMG_20211221_115803

C'est le dernier livre écrit et imaginé par Christophe Morgo, en partenariat avec Franck Cérepes qui a assuré toutes les illustrations puisqu'il s'agit d'une BD qui fera le plaisir des petits et des grands tout en leur permettant de réfléchir sur des actions à entreprendre pour que nous puissions continuer à vivre sur une planète qui depuis quelques décennies et particulièrement maintenant, est en souffrance.

C'est d'ailleurs ce que Lulu a rêvé." Il avait du chocolat plein les mains et la bouche aussi... Il fallait se débarbouiller !!! Plus d'eau, catastrophe. Puis c'est au tour de Doudou de faire un cauchemar : "La terre va mal, elle a de la fièvre, elle est craquelée, toute rouge et boursouflée"... Mais Julio, le lutin, va leur adresser un message : "Renseignez-vous. Informez-vous... Faites des investigations..."  Et Julio va les guider pour que leurs rêves ne deviennent pas réalité."

 abcxIMG_20211221_115926

 

Vous découvrirez cette BD  "Aide la Planète",  un livre édité par Bonniol Impression de Montpellier, Chez Sauramps, au Polygone à Montpellier, ou das de nombreux commerces à Poussan, pour l'instant.

Lulu, Doudou, Pauline et Rosalie vous emmènent dans leurs rêves étranges. Ils espèrent qu'à la lecture de leur histoire vous les accompagnerez dans leur périple afni que la planète "Terre" continue de tourner...

 

Et si Christophe Morgo, passionné d'environnement depuis son plus jeune âge a imaginé cette histoire en s'inspirant d'un rêve, c'est qu'il est conscient que les Jeunes peuvent relever ce défi  pour sauver la Planète en danger.

Quant à Franck Cérepes, architecte paysagiste qui a toujours dessiné depuis qu'il a tenu un crayon, après des expériences sur différents supports depuis près de 20 ans, il permet grâce à sa passion, de donner du plaisir autour de lui.

N'hésitez-pas, partagez-la avec Franck et Christophe...

 

abcxIMG_20211221_115859

Une idée de cadeau avec l'Echappée Belle à Sète

Quel plaisir de déambuler dans un musée, de s’émerveiller des œuvres de plusieurs millénaires ou plus récentes, de découvrir des civilisations disparues ou à l’autre bout du monde, et de comprendre l’histoire du monde à travers l’art ! Avec Le musée absolu pour les enfants, plus aucune excuse pour ne pas aller au musée, car c’est lui qui vient à vous !
Vous avez bien votre billet ? Alors bienvenue dans le plus beau musée du monde ! Il ne vous reste plus qu’à parcourir les galeries de ce musée et y découvrir les œuvres exposées. Mais vous êtes un peu perdus ?
 
Pas de problème, Ferren Gipson a pensé à tout et vous accueille avec un plan à déplier qui vous permettra de vous repérer dans le livre. Et comme dans les musées réels, vous aurez même la possibilité de vous arrêter prendre un café, faire un tour dans le jardin ou faire vos selfies dans le hall prévu à cet effet. Votre curiosité est piquée ? Parfait, il ne reste plus qu’à entrer dans la première salle du musée…
 
éditions Phaidon 29,95€ à partir de 7 ansPeut être un dessin animé

Hérault de guerre 39/45

 

Une idée-cadeau pour les amateurs d'histoire !

Les documents de la Seconde guerre mondiale sont pleins d’enseignements. Deux ouvrages des archives départementales en témoignent : l’un recensant des documents d’archives, l’autre les paroles de 107 résistants et déportés de l’Hérault.

« C’est la première fois que nous publions une telle matière. D’une part, des archives de la période, de l’autre des témoignages enregistrés ou filmés. Les deux ouvrages permettront aux jeunes générations de se faire le relai de cette mémoire », se réjouit Annie Parmentier, conservatrice aux Archives de l’Hérault.

Un département au coeur du conflit présente l’histoire de l’Hérault durant la
Seconde guerre mondiale à travers les fonds des Archives départementales de
l’Hérault, classés ces dernières années. Ces fonds ont aussi pu servir de matière
première à la réalisation des dossiers pédagogiques du Concours national de
la Résistance soutenu activement par le Département.

« C’est l’oeuvre d’un collectif d’archivistes. Chacun a expliqué et contextualisé des
documents qu’il connait bien pour les avoir classés. » Abondamment illustré, il
s’articule en trois périodes : de septembre 1939 à novembre 1942, puis jusqu’à
août 1944, et enfin de la Libération aux élections de 1945. C’est une source destinée à enrichir le travail de l’historien et les connaissances de tous.

Une parole précieuse

Paroles de témoins rapporte 107 témoignages de déportés et résistants conservés aux Archives départementales. Certains ont été filmés entre 2007 et 2011 par les Archives elles-mêmes, d’autres par des étudiants de Paul Valéry ou par des associations. On y entend Henri, né en 1933, témoigner de l’expérience de
son père René Poitevin, qui s’évada à cinq reprises, organisa une chaîne d’évasion de prisonniers de guerre et fut chef régional des Groupes francs. Et relater ses propres souvenirs d’enfant de la guerre. « Nous avons collecté leurs paroles parce qu’il fallait garder trace de ces passeurs de mémoire. Peu vivent encore », explique Annie Parmentier.

Le livre ne se résume pas à un récit, il comprend une biographie de chaque témoin, un résumé de ses paroles, et des rappels du contexte historique. « L’idée c’est de donner envie d’aller aux Archives départementales pour les écouter ou les regarder en salle de lecture. Ou, de chez soi, en créant son compte personnel
sur le site pierresvives.herault.fr. »

Un département au coeur du conflit et Paroles de témoins
édition Le papillon rouge, 2021 (Prix : 25 € / ouvrage).
En vente chez l’éditeur, en librairie et à Pierresvives.

Histoire de Sète, la ville port, de Djinn et Christophe Naigeon, éditions l'an demain

 

Histoire de Sète, la ville-port de Djinn et Christophe Naigeon, publié par les éditions L'An Demain à Sète

 

Date de parution : 1er mai 2021

ISBN : 979-10-92610-62-8 176 pages 16.5 cm x 24 cm

Prix : 18,00 euros Éditions L’An Demain 5 quai d’Alger 34200 SÈTE 04 48 08 92 77

www.landemain.fr Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

"Un style vivant et imagé et une construction rigoureuse du récit embarquent le lecteur dans une aventure humaine passionnante, où il partage les doutes des pionniers, par- ticipe au développement des activités économiques, à leurs réussites et leurs échecs, accueille les vagues successives d’immigrants, s’assimile dans des fêtes inoubliables et s’use aux rudes labeurs des pêcheurs, tonneliers ou dockers... Si vous ignorez l’histoire de Sète, vous en découvrirez l’incroyable richesse, et vous refermerez le livre déjà un peu Sétois. Si vous connaissez les péripéties de ces trois cent cinquante années, cette lecture mettra en harmonie les diverses musiques qui vous attachent à la ville. Racontant l’histoire de Sète au prisme de son port et de la Méditerranée, Djinn et Christophe Naigeon ont réussi à en transmettre l’âme, à en donner à voir la singulière alchimie."

"Et c’est un enjeu important, car son patrimoine unique, accumulé sur une période très courte pour l’existence d’une ville, est menacé par l’accélération du temps et l’homogénéisation des cultures qui pourraient en altérer la profondeur et la diversité. Histoire de Sète, la ville-port est un livre d’histoire(s) érudit, écrit pour tous; il trans- met les clés pour comprendre et les outils pour préserver. Deuxième édition, remaniée, de l’ouvrage Sète 1666, imaginer un port, faire naître une ville, Ed. Foxtrot, paru en 2016 à l’occasion des commémorations des 350 ans de la création du port de Sète"

POLARIS le lutin aujourd’hui pourvu d’une suite avec la sortie du tome 2 « Polaris et le chien saucisse »!

 POLARIS est un petit lutin qui est venu à Montbazin début décembre 2020.

 aurelie369Capture

Noël 2020 étant franchement triste et les efforts demandés aux enfants depuis mars tellement nombreux (plus d’école, plus de copains, plus de sport, plus de sortie, plus de récrés, plus de papi/mamie, Aurélie Benichou (Alie Blache sur FB), Montbazinoise et maman de 3 enfants, autodidacte dans les « arts »avait eu envie d’égayer un peu tout ça à son humble niveau, selon elle.

aurelieCaptureElle avait donc créé en 2020 un conte de Noël qu'elle avait mis en avant  tout le mois de décembre sur son portail pour que les enfants du village ou d’ailleurs puissent suivre l’histoire jour après jour. L’engouement avait été tellement fort à Montbazin et sur la page Facebook, que de nombreuses personnes lui avait suggéré de le sortir en livre pour plus de facilité.

POLARIS le lutin est donc sorti en livre fin février 2021.

Et ce qui devait à la base être un conte de Noël unique, se voit aujourd’hui pourvu d’une suite avec la sortie du tome 2 « Polaris et le chien saucisse »!

Aurélie nous précise : "Les enfants se sont attachés au personnage de Polaris et j’avais envie de lui faire vivre de nouvelles aventures. Ainsi dans le Tome 2, le petit lutin se voit confier une mission par le Père Noël en personne: aider les enfants du monde entier à retrouver le sourire!
C’était important pour moi de donner un « sens » aux histoires que je raconte, de transmettre un « message » aussi simple soit il.
Les dessins et le texte sont toujours entièrement réalisés à la main et « Polaris » reste un produit purement local puis qu’écrit et illustré à Montbazin et édité à Sete. C’est important pour moi de privilégier cette proximité !"
 Aujourd’hui, Aurélie aimerait pouvoir le proposer dans diverses librairies sur le bassin de Thau comme ailleurs et elle travaille sérieusement la piste de l’adaptation en dessin animé ! Ce serait un peu comme si son « 4ème enfant » prenait vie!
En attendant le tome 3 (déjà en tête!), elle réalise aussi beaucoup de portraits, de créations à base de bois, de résine… tout est visible sur sa page Facebook : Le fil de Nalis.aurelie111Capture

Avec l'Echappée Belle : Le musée absolu pour les enfants

Quel plaisir de déambuler dans un musée, de s’émerveiller des œuvres de plusieurs millénaires ou plus récentes, de découvrir des civilisations disparues ou à l’autre bout du monde, et de comprendre l’histoire du monde à travers l’art ! Avec Le musée absolu pour les enfants, plus aucune excuse pour ne pas aller au musée, car c’est lui qui vient à vous !
 
Vous avez bien votre billet ? Alors bienvenue dans le plus beau musée du monde ! Il ne vous reste plus qu’à parcourir les galeries de ce musée et y découvrir les œuvres exposées. Mais vous êtes un peu perdus ? Pas de problème, Ferren Gipson a pensé à tout et vous accueille avec un plan à déplier qui vous permettra de vous repérer dans le livre. Et comme dans les musées réels, vous aurez même la possibilité de vous arrêter prendre un café, faire un tour dans le jardin ou faire vos selfies dans le hall prévu à cet effet. Votre curiosité est piquée ? Parfait, il ne reste plus qu’à entrer dans la première salle du musée…
éditions Phaidon 29,95€ à partir de 7 ansPeut être un dessin animé

Avec Yves Pignol, des nouvelles du haut-pays : "Berthe doit s'en souvenir"

 aaaaberthCapture

 

Yves Pignol, ancien professeur de lettres au lycée St Joseph de Sète,avait, en 2019, publié un recueil de nouvelles, Les Gens sans histoire, sous-titré : nouvelles de mon haut canton.

aaaabertheidentité yves 00002Yves PIGNOL a été longtemps professeur de lettres au lycée ST JOSEPH de SETE. 

Aujourd'hui à la retraite, l'écriture est son violon d'Ingres.

Il fait paraître ce mois-ci un autre recueil, dans la même veine que le précédent : "Berthe doit s'en souvenir" regroupe de courts récits qui constituent une chronique de mœurs en haut-Languedoc au siècle dernier. C'est aussi une peinture souvent burlesque et  toujours attendrie de personnages pittoresques.

Le recueil s'intitule Berthe doit s'en souvenir. De quoi donc faut-il qu'elle se souvienne ?

- Berthe a la mémoire longue. Elle se rappelle de tout... ou presque. De toutes ces petites gens aujourd'hui disparus qui, dans le « haut-pays »...

 - Le « haut pays », c'est à dire ?

- C'est quand on quitte le littoral, qu'on a traversé la plaine vigneronne. La route se met à monter et on aperçoit le Caroux. Le « haut pays » commence là. Dans la seconde moitié du 20 ème siècle, on y menait une vie de peu, mais une vie pimentée de moments inoubliables, de scènes cocasses, de dialogues savoureux. On y était en vraie société, en dépit des chamailleries ou fourberies ordinaires.

- En somme un art de vivre ensemble, comme on dit aujourd'hui quand ça manque ?

- C'est ça. Ce n'est pas qu'il n' y avait pas de malheur ni de misère, c'est qu'on arrivait tant bien que mal à les conjurer : en se serrant les coudes. Ou alors en se tenant les côtes, de rire, le peuple de ce pays a l'humeur joviale. Il aime la blague.

- La blague, c'est d'ailleurs le titre de l'un des quatorze récits...

- Oui. Cette blague-là donne sa couleur dominante au recueil. Blaguer, chez ces gens du Haut-Languedoc, c'est une sorte de paravent face aux grimaces du destin : la galéjade a un côté plus grave qu'en bord de mer. Comme le disait Musset du comique de Molière : « quelle mâle gaieté, si triste et si profonde que, lorsqu'on vient d'en rire, on devrait en pleurer. » Quand Charles frappe une impotente à coups de tapette à mouches, on devrait s'indigner ; mais d'abord on s'en amuse !

- Dites-moi, « le plus gros crétin » dont vous racontez l'histoire, vous l'avez connu ?

- Par ouï dire, avec l'aide de  Berthe. Mais j'en ai rencontré d'autres depuis, même au « pays bas ». Blaise (c'est son nom), c'est une synthèse...

- Et Berthe, qui c'est ?

- Berthe, c'est quelqu'un ! Toujours là quand il faut en raconter de belles! C'est aussi la Mémoire. La mémoire majuscule. Celle qui fait défaut à l'auteur, hélas. Alors il appelle Berthe  à la rescousse. Et si elle flanche à son tour, alors ils se mettent à romancer de concert, histoire de donner à ces gens obscurs l'éclat éphémère de héros. Berthe, c'est la folle de mon logis.

- Où trouver votre livre ?

- Il est en vente (14 €) à la librairie l'Echappée belle à Sète ou bien sur demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

aaaabertCapture