Littérature - Poésie

De beaux rendez-vous littéraires pour les Automn’Halles

Si la ville de Sète attire chaque année des milliers d’amateurs de musique, de cinéma ou de théâtre, elle doit aussi sa renommée à sa dimension littéraire. Le festival des Automn’Halles, grand rendez- vous annuel de littérature, s’est déroulé du 23 au 27 septembre, aux quatre coins de la ville. En préambule, mercredi, c’est l’actrice Fanny Cottençon qui menait une lecture d’extraits du livre de Jeanne Benameur Les Demeurées au musée Paul Valéry. Avant l’inauguration officielle le vendredi à la médiathèque Mitterrand et les nombreuses rencontres du week-end.

Samedi 26 septembre notamment, dès 16 h 30, les spectateurs ont pu assister à une rencontre avec Eugène Ebodé, suivie d’une séance de dédicaces dans le jardin de la médiathèque François Mitterrand. Eugène Ebodé est un écrivain d’origine camerounaise, né en 1962. Son premier roman, La transmission, lui a ouvert les portes de la prestigieuse maison d’édition Gallimard. Mais ce samedi, les amoureux des lettres ont pu en apprendre plus sur la genèse de son œuvre la plus marquante, intitulée Le balcon de Dieu (Gallimard, 2019).

 Automn'Halles Sète

Le roman raconte l’histoire d’un jeune couple sud-africain, dont l’avion est contraint d’atterrir à Mayotte en raison d’un cyclone ravageur. Découverte d’une île en proie à la misère, où l’inégalité fait rage, cette terre française, ce “petit bout de France de l’Océan Indien” viendra changer le destin de ce couple, qui s’engagera corps et âme pour elle. La rencontre, animée par Bernard Lonjon, n’a pas manqué de ravir le public attentif à l’élégance orale et écrite d’Eugène Ebodé.

Autre rendez-vous le dimanche 27 : le festival a donné la parole à Patrick Misse, ophtalmologue et écrivain sétois. La rencontre, animée par Laurent Cachard, président des Automn’Halles, s’est articulée autour du roman intitulé Les parias d’Aubenas (éditions Mouette,2012). Dans cette œuvre, un directeur fait son entrée à l’Immac (école et collège privés de l’Immaculée-conception) d’Aubenas. Il bouleversera le quotidien d’élèves, qui face à son caractère tyrannique, entreront en résistance contre l’autorité. Patrick Misse décrit avec brio et émotion le profil de ses élèves appelés “surdoués” ou “précoces” trop souvent rejetés par le reste de leurs camarades et par les institutions.

Automn'Halles Sète

Pour cette 11e édition du festival, la direction des Automn’Halles a tenu à placer la lecture et les moments de partage, au centre de ses rencontres.

Salon des auteurs indépendants

Faites une escale : entrez dans l'univers de la littérature indépendante !

Samedi 3 octobre, toute la journée de 9h à 18h
Théâtre de la mer, salle Tarbouriech
Entrée libre

 

salon-des-independants-6281561

Proposé par l'Echappée Belle : Comme des sauvages de Vincent Villeminot Pocket Jeunesse

Comme des sauvages de Vincent Villeminot
Pocket Jeunesse
 
 
L’image contient peut-être : intérieur, texte qui dit ’MM MX VINCENT VILLEMINOT COMME DES SAUVAGES PKJ.’
 
Cette vallée, ces jeunes gens, cette liberté (?) tout dans ce roman est fait pour nous attirer, et pour nous retenir.
Je suis touchée par la justesse du ton, du rythme, de la construction. Je suis surprise (larmichette avec) par certains retournements de situation, et emballée, parce qu'il fallait oser.
Ce récit, ces histoires, sont vivantes, vraies, elles palpitent, elle hument la nature, la forêt, la part sauvage de chacun de nous.

Automn'Halles 2020, c'est parti !

La onzième édition des Automn’halles a été lancé vendredi 25 septembre à la médiathèque François Mitterand de Sète devant un public assez nombreux.
Ayant pris un rythme  de croisière depuis quelques années les Automn'halles avec son président en la personne de Laurent CACHARD ont pu avoir lieu à Sète en respectant de nombreuses contraintes mais elles permettront en l'absence de nombreuses manifestations littéraires en France d'être un tremplin pour certains auteurs et éditeurs.hallesIMG_20200925_180831

Il faut savoir que le festival du livre de Sète "Les Automn'Halles" a été créé en 2010 par Augustin Di Martino,  président de l’association "Le café littéraire". Il avait alors lieu dans les Halles de Sète avec le soutien des commerçants.

​En 2017, le festival est devenu indépendant. Il est maintenant organisé par une association de bénévoles, désireux de partager avec les Sétois et un public plus éloigné leur passion pour le livre et la littérature.

Cette année, la thématique est  « La Méditerranée en partage » et si le Festival du livre de Sète a déjà  démarré il se poursuit jusqu'au dimanche 27 septembre.

Cette édition se déploie en réseau autour de l'agglo, avec un atelier d'écriture à la médiathèque de Balaruc, une dédicace à Frontignan, un atelier d'écriture et une rencontre à Sète (Malraux) ou encore une exposition photo sur le métier des dessinateurs de presse à la médiathèque Mitterrand (Sète).

Vendredi soir, malgré le fort vent, le public a répondu présent tout comme certains écrivains et éditeurs.

 

Laurent CACHARD précisait : "L’époque est particulière, mais on n’a jamais eu autant besoin de la culture ! Les Automn’Halles, le festival du livre de Sète, maintiendra sa 11e édition, dans le respect absolu des règles sanitaires afférentes à l’épidémie de COVID-19. Avec des rencontres et des événements dans toute la ville, à la médiathèque François Mitterrand, mais aussi à la médiathèque Malraux, au musée Paul Valéry, au théâtre Molière, au Réservoir, au Comœdia, dans les collèges, les lycées, sans oublier l’agglomération, à Balaruc et à Frontignan !"
Le Président des Automn'Halles rajoutait : "Au programme de cette année, Carole Martinez et François Reynaert, mais aussi Fanny Cottençon, Eugène Ébodé, Christian Chavassieux, Olivier Martinelli et bien d’autres. Avec des focus sur les auteurs et artistes sétois, Patrick Misse, Gérard Corporon, Michel Brel et Nicolas Grosso, une rencontre avec SOS Méditerranée, un concours de nouvelles et d’autres événements ! Rejoignez-nous, passez nous voir, faites de cette fête du livre un vrai partage, contre vents et marées ! "

Claude MUSLIN Adjointe –  Déléguée à l'Education culturelle représentait François Commeinhes, présent sur un autre site et elle a tenu à lire le message adressé par le Maire de Sèteà tous les acteurs de ces Automn'Halles.

 

La soirée allait se poursuivre par une rencontre entre les lecteurs et  Olivier Martinelli pour son nouveau roman "Le Roi des Krols, Leha Editions."

 

Martinelli.jpg

.

 

rencontre animée par Marie-Laure Varoqueaux

.

Profitez-en durant tout le weekend avec au menu des rencontres :

 

Prog.Automn'halles 2020 BP-1ihiiProg.Automn'halles 2020 BP-3

 

Et pour tout savoir sur le programme des Automn'Halles : https://www.festivaldulivredesete.com/

 

 

JOURNEES PAUL VALERY 2020

journees-paul-valery-6203539

Du vendredi 25 au dimanche 27 septembre 2020

JOURNEES PAUL VALERY


Le Musée Paul Valéry célèbre cette année deux événements fondateurs pour son identité : en 1920, voilà 100 ans, Le Cimetière marin paraissait dans La NRF, puis chez l’éditeur Émile-Paul Frères, et, à l’automne 1970, il y a 50 ans, le bâtiment qui accueille aujourd’hui le Musée ouvrait ses portes sous le nom de Musée Paul Valéry. La célébration de ce double anniversaire place Paul Valéry au coeur même de la programmation du musée.

Consacrée à la poésie de Paul Valéry, cette 10e édition des Journées Paul Valéry propose une redécouverte du poète dont l’oeuvre passe souvent derrière la haute stature du penseur. Les deux chefs-d’oeuvre incontestables que sont La Jeune Parque, publiée en 1917, et Le Cimetière marin, dont nous célébrons le centenaire, sont loués avant tout pour leur perfection formelle.


Les 25, 26, 27 septembre 2020
Voir le programme détaillé 

 

Automn'halles du livre de Sète les 26 et 27 septembre 2020, de 11 h à 18 h

Automn'halles du livre de Sète
les 26 et 27 septembre 2020, de 11 h à 18 h
Médiathèque François Mitterrand à Sète
L’image contient peut-être : texte qui dit ’FESTIVAL DU LIVRE DE SÈTE LES AUTOMN'HALLES 11 DU 23 AU 27 SEPTEMBRE 2020 www.festivaldulivredesete.com MDuois’
 
en présence de
 
Lydie Parisse, L'Opposante de la presqu'île
 
Bernard Lagarrigue, Il n'y a pas de geste minuscule,
   
Yves Gourmelon, Lettres de l'ami allemand
 
Dr Cathy Blanc, C'est par les failles que passe la lumière

Le Festival du livre de Sète a démarré et se poursuit jusqu'au dimanche 27 septembre

L’image contient peut-être : texte qui dit ’FESTIVAL DU LIVRE DE SÈTE LES AUTOMN'HALLES 11 DU 23 AU 27 SEPTEMBRE 2020 www.festivaldulivredesete.com MDuois’Le Festival du livre de Sète a démarré et se poursuit jusqu'au dimanche 27 septembre, autour du thème « La Méditerranée en partage ».
Cette édition se déploie en réseau autour de l'agglo, avec un atelier d'écriture à la médiathèque de Balaruc, une dédicace à Frontignan, un atelier d'écriture et une rencontre à Sète (Malraux) ou encore une exposition photo sur le métier des dessinateurs de presse à la médiathèque Mitterrand (Sète).

La littérature jeunesse est mise à l'honneur dans les médiathèques de Sète agglopôle méditerranée

La littérature jeunesse est mise à l'honneur dans les médiathèques de Sète agglopôle méditerranée depuis de nombreuses années.
C'est avec grand plaisir que Sète Agglopôle vous propose cette nouvelle sélection d'albums (mais aussi de jeux) à partager avec vos tout-petits. Ces titres ont été choisis par les assistantes maternelles, les auxiliaires de crèche et les enfants tout au long de leur année de lectures ===> https://bit.ly/3mH1Jdc
Aucune description de photo disponible.

Avec la Librairie l'Echappée Belle

Qui n’a jamais été choqué en voyant des photos de safari : ces hommes ou ces femmes, tout sourire, posant devant leur « exploit » : une girafe ... un éléphant ... un lion ...
Colin Niel interroge notre conscience. À travers l’engagement d’un jeune garde du parc national des Pyrénées il nous fait voyager de la vallée d’Aspe au désert du Kaokoland en Namibie. La traque commence. On ne sait plus, très rapidement, qui est chasseur, qui est chassé. Remarquable d’intelligence !

Comme un empire dans un empire

Comme un empire dans un empire est un roman qui pose bon nombre de questions sur notre époque et ce monde que l’on dit en pleine mutation. Dans ce roman  Alice Zéniter met en toile de fond les crises que traverse notre société et dont le soulèvement populaire des «Gilets Jaunes» et la répression sévère que le gouvernement a apporté en réponse, en sont comme le révélateur. L’empire en question c’est le numérique décrit comme un continent à lui tout seul, soumis à ses propres règles et en proie à des attaques plus ou moins perverses, plus ou moins justifiées ou justifiables.

A travers la vie des deux personnages principaux, vies parallèles, mais qui finissent par se rencontrer, l’auteur pose la question, pour chaque personnage, de ce qui signifie «être dedans ou dehors», d’être au bon endroit pour défendre ses idéaux. Pour Antoine attaché parlementaire d’un député socialiste, le confort costume cravate dans un parti embourgeoisé ne l’empêche pas de lorgner vers le parti des Insoumis et vers le mouvement des ronds points occupés par les Gilets Jaunes, au grand dam de son patron. Pour celle qui se fait simplement appeler «L» la question est de savoir si pour les luttes qu’elle défend, féminisme, égalité des chances, justice... il est plus utile d’être dedans - le piratage, le Dark Web et toutes les arcanes de cet univers monstrueux - ou de s’en extraire pour en éviter tous les risques. Son compagnon en fait les frais, purgeant une peine de prison après avoir substitué les données numériques d’une grande firme.

Autre personnage, Xavier, ami d’enfance d’Antoine, a choisi, lui, de vivre en marge, au sein d’une communauté où ne s’invente rien d’autre qu’un certain plaisir de vivre en toute simplicité et convivialité. Les acteurs de tout ce monde agité ont bien conscience des dérives possibles et oeuvrent chacun avec ses moyens pour agir au mieux dans cette mutation aux contours incertains. Un vrai roman à l’écriture incisive et un regard caustique sur notre monde plein d’incertitude dans lequel se démènent des personnages désabusés.

Michel Puech

Vidéo Alice Zeniter - Comme un empire dans un empire