Littérature - Poésie

Jean-Jacques Santini signe : Sexes et genres dans l'humanité

Jean-Jacques Santini : art,  médecine et littérature

Jean-Jacques Santini, neurochirurgien et Professeur d'anatomie au CHRU de Tours a toujours su associer à sa passion de la médecine celle de la peinture et la sculpture. Né en 1939, il suit des études de médecine avec brio et devient docteur en 1966, puis agrégé d'anatomie à l'automne 1970. Compagnon de route du professeur André Gouazé, il est lui-même nommé professeur d'anatomie et enseigne à la faculté de Tours. Ensemble, ils mettent sur pied trois services de neurochirurgie dans les hôpitaux Bretonneau, Trousseau et Clocheville. Jamais rassasié, le Pr Santini trimbale son scalpel un peu partout dans le monde.

De nombreux voyages ont été pour lui de parfaits détonateurs artistiques.

Mais Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages d’anatomie et de neurochirurgie. En 2016, il a sorti un ouvrage, « Entre scalpel et ciseau », dans lequel il développe les similitudes entre la pratique de la chirurgie et celle de la sculpture : « C'est la même chose. Quand on manie un scalpel ou un ciseau à sculpter, la précision du geste est essentielle» précisait-il.

Et en octobre 2018 va paraître Sexes et genres dans l'humanité (Broché) chez Christian Pirot (Editions), un livre qui s'adresse à tous publics, offrant des éléments de compréhension. de réflexion, voire de médication, aux personnes qui se sentent concernées, les adolescents, les parents, amis, connaissances, et toutes celles et ceux qui s'interrogent sur les expressions plurielles de la sexualité.

"La biologie de la reproduction enseignée dans les facules semble une discipline limpide. Pourtant, la sexualité humaine varie en fonction des époques et des cultures concernées. Les "normes" des sociétés évoluent et différentes orientations sexuelles sont ouvertement revendiquées. La notion du genre et ta transidentité peuvent interroger certains, surtout pour leurs implications dans la filiation."

Jean-Jacques Santini - Sexes et genres dans l'humanité.
"Que dit la science ? La biologie, la génétique et l'imagerie cérébrale apportent des éléments de réflexion permettant de mieux définir les notions de sexe et de genre. Ce travail collectif et multidisciplinaire propose un éclairage délibérément scientifique face aux interrogations du moment : Quelle est l'incidence de la génétique ? Le rôle des hormones est-il déterminant ? Est-ce que cela se voit dans le cerveau ?  Ce livre devrait figurer en bonne place dans tous les centres de documentation de l'enseignement secondaire. Toute "vérité" scientifique étant aujourd'hui battue en brèche par les approches sociétales, un équilibre est à trouver pour éviter le rejet, la stigmatisation et les dérives de toutes sortes.
C'est là un enjeu pour la médecine de demain."

A la FNAC ou chez Decitre.fr à partir du 20 octobre 2018

En avant-première des Automn'Halles

 Lecture-spectacle par Yves Ferry de "Camus l'Africain" mercredi 26 septembre au musée Paul-Valéry dans le cadre du Festival du livre de Sète Les Automn'Halles.

 Yves Ferry

 

En avant-première des Automn'Halles, festival du livre de Sète, la Compagnie théâtrale de la Mer présente une lecture-spectacle de "Camus l'Africain" (textes d'Albert Camus et Moni Grégo), avec l'acteur Yves Ferry, le mercredi 26 septembre à 18 heures au musée Paul-Valéry de Sète.

Entrée libre en fonction des places disponibles.

Les Automn'Halles, festival du livre de Sète, dévoilent leur programme...

Les Automn'Halles, festival du livre de Sète, dévoilent leur programme..

https://www.festivaldulivredesete.com/programme

Les Automn'halles - Du 26/09/2018 au 30/09/2018 - Place Aristide Briand à Sète
Les Automn'halles 2017

Rencontres, tables-rondes, dédicaces avec une soixante d'écrivains pendant trois jours à Sète, accompagnées d'ateliers d'écriture, d'une dictée, d'un concours de nouvelles, de films, d'expos, de contes, de poésies en musique et de lectures.

Journée scolaire le vendredi 28 au collège Paul Valéry et au lycée Joliot Curie.

Cette manifestation est signataire de la Charte des manifestations littéraires en Languedoc-Roussillon.

 

RENCONTRE ET DEDICACE AVEC FRANCOIS ROCA


A l'occasion de la sortie de son nouvel album, Calamity Jane, chez Albin Michel Jeunesse, François Roca nous fait l'immense plaisir de venir à la rencontre de ses lecteurs, le samedi 6 Octobre à partir de 17h, à la librairie.

Il viendra nous parler de son expérience d'illustrateur et d'auteur, puisqu'il signe seul cette adaptation splendide des lettres de Calamity Jane à sa fille.

Figure incontournable de l'illustration en France depuis 20 ans, François Roca a toujours fait preuve de curiosité dans ses projets, et de poésie dans ses dessins.


Vous pourrez retrouver ses précédents albums à la librairie.

Avec les Journées Paul Valéry 2018, la Méditerranée à l'honneur

valeP1140312

Pour la 8e édition des Journées Paul Valéry, les 21, 22 et 23 septembre au Musée Paul Valéry de Sète, un thème  a été retenu " La Méditerranée" car comme le précisait François Commeinhes  dans son discours d'ouverture si le poète était très secret, s'il a produit un océan littéraire, Paul Valéry avait surtout des attaches à Sète, bien-sûr mais aussi à Gênes et en Corse ...

"Paul Valéry s'avère d'une modernité frappante, l'Europe ayant pour lui une âme et ses racines étant en Méditerranée où son histoire familiale a su trouver sa place.

valeP1140297

D'ailleurs du 18 au 21 octobre 2018 les journées Paul Valéry s'exporteront en Corse, à Corte, Bastia et Erbalunga avec une tendance corse à cette occasion.

Ces 8èmes journées sont un rendez-vous international qui permet une découverte ou redécouverte du poète, écrivain et philosophe à travers la Méditerranée.

 Car "La Méditerranée se situe au cœur même de l’histoire intime de Valéry. Dans ses Inspirations méditerranéennes , il rappelle l’importance des sensations primordiales dans la manière d’être et de sentir. La mer est ainsi toujours pour lui propice à des moments de pur bonheur sensuel, qu’il trouve aussi bien sur la Côte d’Azur et en Ligurie qu’en Corse."valeP1140311

"C’est une sensibilité façonnée par le contact avec la nature méditerranéenne qui gouverne sa propre création. Son ami Valéry Larbaud voit même en lui un « grand interprète lyrique » de cette nature, capable de produire sur ses lecteurs « une sorte de communion dans la vie, la clarté, la beauté ». Mais la Méditerranée est aussi pour Valéry, qui connaît la profondeur de l’histoire, un espace où ont pris corps les plus grandes réussites de l’esprit humain. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, quand il devient plus que jamais nécessaire d’assurer un ordre qui protège la paix, il développe ainsi dans ses essais et ses discours une conception de la Méditerranée à visée universaliste. Mais Valéry s’est montré soucieux de ne pas se cantonner à l’espace abstrait de la spéculation."

 

"Engagé auprès de la SDN, il milite en faveur d’une « Politique de l’esprit », dont il est convaincu de la nécessité vitale pour la survie de l’Europe, et c’est mû par la même conviction qu’il devient administrateur du Centre Universitaire Méditerranéen implanté à Nice. Lors des Journées , les spécialistes interrogeront la Méditerranée comme l’un des ressorts puissants de l’œuvre et de la pensée de Valéry. Venus de tous les bords de la Méditerranée, les poètes invités partageront leur propre expérience lors des lectures musicales, tandis que les spectacles seront autant d’invitations à découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Valéry dans toute la richesse de ses implications."

valeP1140313

 Maïthé Vallès-Bled, conservateur en chef du Patrimoine, directrice du Musée, ouvrait cette 8ème édition en précisant que c'était toujours un bonheur pour elle, dans ce musée, que de faire honneur à Paul Valéry avec sa pensée, source de création toujours présente.

Tout en remerciant toute l'équipe qui l'accompagne ainsi que tous ceux qui vont animer ces journées elle s'adressait au public et aux visiteurs pour que ce partage et cette communion autour de Paul Valéry soit intense avec des conférences, des tables rondes, des lectures, de la poésie... Mais elle rajoutait qu'il faudrait accepter les "codes" tout en permettant à tous d'accéder à "Paul Valéry"...

  Les journées Paul Valéry étaient ouvertes, le Musée l'était déjà mais pas en totalité dans un premier temps.

Car suivait, en présence de l’ensemble des invités l'Inauguration de l’exposition Anne Slacik "Petits Poèmes Abstraits" car elle est composée d'une série de toiles récentes de l'artiste, dédiées à Paul Valéry et à ses PPA ( Petits Poèmes Abstraits ).

"Tirés des cahiers de Paul Valéry, les Petits Poèmes Abstraits sont des petits textes en prose écrits par le poète aux premières heures du jour, souvent après le bain matinal, et témoignent d’un rapport sensuel à l’eau, à la lumière de la Méditerranée. Dans cette série de grands formats conçus pour le Musée, l’artiste exprime - par le choix des couleurs, l’utilisation des pigments broyés (violets de manganèse, bleus d’outremer, verts émeraude, bleus de cobalt et violets d’outremer) dilués largement à l’essence de térébenthine - ce rapport au paysage marin, à l’eau, et les sensations qui en résultent en autant de petits croquis abstraits."

A noter qu'un ensemble d’œuvres de petit format figure également dans l’exposition, prêté par la galerie Samira Cambie, de Montpellier. Un livre d’artiste a par ailleurs été réalisé à cette occasion.

 Dans l'après-midi déjà une première conférence de Michel Jarrety était prévue sur " Petit essai de géographie et d’histoire personnelle"et elle devait  ouvrir le cycle des échanges.

"Que signifie au juste, pour Valéry, le fait d’être méditerranéen ? Un moment ensuite à la fois historique et politique où sera reprise la question, si l’on veut géopolitique, de l’Europe méditerranéenne passée et présente

– qu’est-ce qu’être Européen ? Et puis enfin un troisième moment, où se trouvait rapidement réexaminé le vieux poncif d’un Valéry considéré comme écrivain méditerranéen."

Et pour participer à ces journées Paul Valéry riches en émotions et en animations

 Télécharger le programme détaillé : http://museepaulvalery-sete.fr/Les_Journees_Paul_Valery.php# 
148 rue François Desnoyer - 34200 - Sète
04 99 04 76 16
muséCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tout le programme des Journées Paul Valéry 2018

Journées Paul Valéry


Les 21, 22 et 23 septembre 2018

8° édition

MUSÉE PAUL VALÉRY - SÈTE
Ouverture le Vendredi 21 septembre à 14h



EXPOSITION ANNE SLACIK

Petits Poèmes Abstraits
(À Paul Valéry)

Programme :
http://museepaulvalery-sete.fr/Les_Journees_Paul_Valery.php# 
148 rue François Desnoyer - 34200 - Sète
04 99 04 76 16
muséCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Entrée libre
 
 

Tout, dans sa biographie comme dans son expérience intime et dans son œuvre, unit Paul Valéry à la Méditerranée. Le Musée Paul Valéry, l’université de Corse, le Musée de Bastia et la fondation Proficio ont uni leurs efforts pour célébrer ce lien indéfectible lors d’une double édition des Journées Paul Valéry , qui, pour leur 8 e année, s’ouvriront à Sète les 21, 22 et 23 septembre 2018, puis se tiendront en Corse, plus précisément à Bastia, à Corte et Erbalunga, les 18, 19, 20 et 21 octobre 2018. La Méditerranée est le lien entre trois des lieux essentiels où s’enracine l’histoire familiale de Valéry. De l’Italie, il connaît aussi bien la langue que la littérature et, par-dessus tout, une ville, qui est aussi un port : Gênes. Son attachement est à la mesure de l’affection qu’il ressent pour sa mère, dont la famille est d’ascendance génoise.

La nature de la relation de Valéry à la Corse est un champ de recherches d’autant plus passionnant qu’il a été moins défriché.

L’île se rattache en effet pour lui à la figure d’un père, Barthélemy Valéry, qu’il a finalement assez peu connu. Sète est le creuset où se fond sa double ascendance – Fanny de Grassi, fille du consul d’Italie, y épouse Barthélemy, qui a quitté Bastia pour continuer une carrière commencée dans les douanes – et le lieu de la découverte de l’espace maritime.

Durant ses premières années, Valéry parcourt en effet les quais de sa ville natale, surplombés par les beauprés et dominés par les mâts. Très tôt, il aime dessiner les navires et connaît parfaitement le lexique maritime. Au collège, il contemple la ville qui s’étage jusqu’au port et, au loin, s’ouvre vers le grand large, espace où se joue la rêverie du jeune garçon désireux de préparer l’École navale.

 ryaCapture

La Méditerranée se situe au cœur même de l’histoire intime de Valéry. Dans ses Inspirations méditerranéennes , il rappelle l’importance des sensations primordiales dans la manière d’être et de sentir. La mer est ainsi toujours pour lui propice à des moments de pur bonheur sensuel, qu’il trouve aussi bien sur la Côte d’Azur et en Ligurie qu’en Corse. C’est une sensibilité façonnée par le contact avec la nature méditerranéenne qui gouverne sa propre création.

Son ami Valéry Larbaud voit même en lui un « grand interprète lyrique » de cette nature, capable de produire sur ses lecteurs « une sorte de communion dans la vie, la clarté, la beauté ». Mais la Méditerranée est aussi pour Valéry, qui connaît la profondeur de l’histoire, un espace où ont pris corps les plus grandes réussites de l’esprit humain. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, quand il devient plus que jamais nécessaire d’assurer un ordre qui protège la paix, il développe ainsi dans ses essais et ses discours une conception de la Méditerranée à visée universaliste.

Mais Valéry s’est montré soucieux de ne pas se cantonner à l’espace abstrait de la spéculation. Engagé auprès de la SDN, il milite en faveur d’une « Politique de l’esprit », dont il est convaincu de la nécessité vitale pour la survie de l’Europe, et c’est mû par la même conviction qu’il devient administrateur du Centre Universitaire Méditerranéen implanté à Nice.

Lors des Journées , les spécialistes interrogeront la Méditerranée comme l’un des ressorts puissants de l’œuvre et de la pensée de Valéry. Venus de tous les bords de la Méditerranée, les poètes invités partageront leur propre expérience lors des lectures musicales, tandis que les spectacles seront autant d’invitations à découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Valéry dans toute la richesse de ses implications.

EXPOSITION Petits Poèmes Abstraits (À Paul Valéry) Anne Slacik

du 21 septembre au 21 octobre

Dans le cadre des Journées Paul Valéry , le Musée Paul Valéry présente une série de toiles récentes d’Anne Slacik, dédiées à Paul Valéry et à ses PPA ( Petits Poèmes Abstraits ).rya22Capture

Tirés des cahiers de Paul Valéry, les Petits Poèmes Abstraits sont des petits textes en prose écrits par le poète aux premières heures du jour, souvent après le bain matinal, et témoignent d’un rapport sensuel à l’eau, à la lumière de la Méditerranée.

Rendez-vous aux « Chapiteaux du livre »

 A Béziers

Du 21 au 23 septembre aux " Chapiteaux du livre" au domaine départemental de Bayssan à Béziers.

 

Chapiteaux du livre 2018

 

Du vendredi 21 au dimanche 23 septembre 2018 le Département de l’Hérault fêtera le livre et la lecture avec la 11ème édition des " Chapiteaux du livre" au domaine départemental de Bayssan à Béziers. Le programme sera particulièrement riche cette année avec pas moins de 90 auteurs, 30 éditeurs, et 3 librairies !

 Trois jours dédiés à la jeunesse !

Ateliers participatifs, spectacles, expositions, projections … plus de 20 animations gratuites et sans réservation seront proposées aux familles les 22 et 23 septembre. Elles pourront par exemple découvrir les métiers du livre, s’essayer à la gravure, fabriquer des abris à insectes, s’immerger dans des univers poétiques et bien sûr lire ! Dans la tente aux histoires ou encore lors d’une sieste contée.

Vendredi 21 septembre, une journée spéciale dédiée à la littérature jeunesse sera ponctuée de rencontres et conférences avec de nombreux auteurs et éditeurs jeunesse et bandes dessinées.  

 Le rendez-vous des grands auteurs 

Comme chaque année de grands auteurs seront au rendez-vous pour des conférences, rencontres et lectures. Quelques extraits de la programmation avec par exemple vendredi 21 septembre à 21h la conférence de Gérard Noiriel, historien et directeur d’études à l’EHESS  « Une histoire populaire de la France : de la guerre de Cent  ans à nos jours » ; Un spectacle du comédien et metteur en scène Jacques Bonnaffé samedi 22 septembre à 21h ; Ou une rencontre-lecture avec Dominique Manotti pour son dernier livre Racket dimanche 23 septembre à 16h30.

 Le programme : https://fr.calameo.com/read/001757476fad0cc689aee

Festival du livre de Sète "Les Automn'Halles"

Du 26 au 30 septembre :
50 raisons et plus de venir aux Automn’Halles !

 LesAutomn’Halles, festival du livre de Sète, portées par une nouvelle équipe et parrainées par Lydie Salvayre, ont choisi pour leur 9e édition d’explorer la problématique « Penser le présent ».     

Elles accueillent les 29 et 30 septembre des éditeurs, plus d’une cinquantaine d’auteurs, parmi lesquels des primo-romanciers et des écrivains de la rentrée littéraire 2018.Tables rondes et entretiens ponctuent le week-end sur la place Aristide-Briand et à la médiathèque François-Mitterrand avec :

autopAffiche HD réduit
Sophie Adriansen, Papa est en bas (Nathan),
Nourdine Bara, Tous ceux qui errent, Traversée (Éditions Domens)
Jean-Pierre Barou, Indigène éditions,
Azouz Begag,Mémoires au soleil (Seuil),
Yahia Belaskri, Le livre d’Amray (Zulma),
Bernard Bloch,10 jours en terre ceinte (Magellan),
Geneviève Brisac,Le chagrin d’aimer (Grasset),
Sylvie Crossman, Le Fils de l’Inde (Seuil),
Sophie Daull, Au grand lavoir (éd. Philippe Rey)
Jean-Charles Domens, Éditions Domens
Bruno Doucey, Lounès Matoub : 'Non aux fous de Dieu'(Actes Sud Junior)
René Frégni,Je me souviens de tous vos rêves (Gallimard)
Olivia Gazalé, Le Mythe de la virilité (Laffont), Yves Gourmelon Lettres de l’ami allemand(Éditions Domens)
Moni Grégo, l’Ultime scène (Cahiers de l’Égaré)
Mahir Guven,Grand frère (éd. Philippe Rey)
Jean-Noël Pancrazi, Je voulais leur dire mon amour (Gallimard),
Lydie Parisse,Les Devenants, suivis deL’Opposante (Éditions Domens)
Corine Pelluchon,Éthique de la considération (Seuil),
Colombe Schneck, Les guerres de mon père, (Stock), Omar Youssef Souleimane, Le Petit Terroriste (Flammarion),
Murielle Szac, Les feuilletons de la mythologie grecque (Bayard Jeunesse),
Bertrand VisageMadone (Seuil)

 
Si la littérature générale y tient une grande place, les livres jeunesse, les ouvrages de voyage, d’art et ceux ayant trait au patrimoine sétois ne sont pas oubliés.Et comme lire et écrire font bon ménage, René Frégni anime un atelier d’écriture le samedi 29 septembre à la médiathèque François-Mitterrand.

 Une autre forme artistique est mise à l’honneur avec la performance des étudiants de la filière Arts Plastiques de l’université Paul-Valéry qui relèvent le défi, autour du kiosque : « traduire picturalement la phrase d’un écrivain. »

 Clôture du festival en musique le dimanche soir avec le trio JJeT, rock, musique pour danser des années 1950 et 1960.

 À noter, des avant-premières :

 le mercredi 26 septembre au musée Paul-Valéry, Camus l’Africain, une lecture-spectacle avec Yves Ferry de la création de Moni Grégo qu’elle a également mise en scène ;

le jeudi 27 septembre, la projection, en partenariat avec Ciné C Toi, de L’Histoire officielle, un film de Luis Puenzo (1985), sera suivie d’un débat ;

le vendredi 28 septembre après-midi rencontre avec les scolaires.


Le 28 septembre, c’est également l’inauguration officielle du festival, à 18 heures dans les jardins de la médiathèque François-Mitterrand en présence de François Commeinhes, maire de Sète, et de Lydie Salvayre.

L’occasion de découvrir l’exposition de peintures et de photos de Michel Rauscher (visible jusqu’au 4 octobre).

Une lecture/performance par Nourdine Bara prolonge la fête au restaurant La Villa.

 On trouvera le programme détaillé ici : https://www.festivaldulivredesete.com/programme

 

Page Facebook : @festivallesautomnhalles

 

Site : https://www.festivaldulivredesete.com/

 

 

 

Nourdine Bara sera au théâtre Molière à Sète.

Dimanche 16 septembre, dans le cadre des journées européennes du Patrimoine, Nourdine Bara sera au théâtre Molière à Sète.Visite libre du Théâtre Molière-Sète

15h-16h : Traversée : "Lire comme on rêve". Sieste poétique et lecture de Nourdine Bara.

« Lire, comme on dit, puis lire comme on pense, jusqu’à lire comme on rêve .Être encore là. L’histoire, encore là. Opérante. A la guise de toute l’imagination de ceux qui ne dorment pas tout à fait, à la merci de tout le fantastique des autres. »

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, a sorti un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.

L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.
L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.

Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promets étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon