Littérature - Poésie

Présentation de la version italienne de l'Apogée

 L'Apogée est un projet collectif de prospective initié par Jacques Carles, ancien rédacteur en chef d'Oc-infos et Michel Granger. Tous les deux sont "philosophiae doctor" de l'Université de Montréal au Canada.
A partir des milliers de signaux faibles collectés partout dans le monde, ils proposent aujourd'hui une vision optimiste du futur de l'humanité, à moyen et long terme.
Le livre qui résulte de ce travail, a d'abord été écrit en français, puis traduit dans de nombreuses langues.

A l'occasion de la sortie de la version italienne de l'ouvrage et de sa présentation en France à la Communauté Italienne, Rocco Manniello, co-auteur et coordinateur des équipes chargées de l'adaptation de l'ouvrage aux différents espace linguistique, était reçu ce vendredi 13 novembre, à Montpellier, par Danilo Faggioni, homme de grande culture, ouvert sur le monde, ancien vice-consul d'Italie, aujourd'hui délégué de la Chambre de Commerce Italienne pour l'Occitanie.

 

France
(toutes versions)


Commande directe via l'éditeur :
-20% avec le code "montreal2020"

Commander

Etranger
(version italienne)


Commande sans frais
partout dans le monde

Commander

Etranger
(version française)


Commande sans frais
partout dans le monde

Commander

Palmarès Prix d'Ecriture Claude Nougaro - Carole Delga : 'Un prix d'écriture destiné aux jeunes'

- Palmarès Prix d'Ecriture Claude Nougaro -

 

Créé et organisé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en 2006, ce grand concours permet chaque année d'encourager et de valoriser la créativité et l'expression des jeunes talents régionaux. Cette année, en raison des contraintes sanitaires, la cérémonie de remise des prix du 14ème  Prix d'Ecriture Claude Nougaro ne pourra se tenir en présentiel. Les 17 lauréats de cette 14ème édition seront mis à l'honneur à l'occasion de la prochaine édition en 2021.

 

 

 

Pour cette édition, ce sont près de 300 jeunes de 15 à 25 ans qui ont tenté leur chance dans les différentes catégories (nouvelle, bande dessinée, scénario de court-métrage, chanson). Des jurys de professionnels composés d'écrivains, scénaristes, dessinateurs, éditeurs et professionnels de l'audiovisuel (Serge Carrère - auteur, Cécile Nougaro - présidente de la Maison Claude Nougaro, Benoît Séverac - écrivain, Hélène Morsly - réalisatrice etc.) ont étudié les candidatures des jeunes auteurs d'Occitanie. Quatre prix par catégorie ont été décernés :

 

-          Le premier prix « Découverte », pour les 15-18 ans,

-          Le premier prix « Tremplin », pour les 18-25 ans,

-          Le 2e et 3e prix, sans distinction d'âge.

 

 

L'ensemble des lauréats ont été  contactés afin de recevoir leurs récompenses. Ils bénéficieront notamment d'un soutien et d'un accompagnement spécifique et adapté afin de perfectionner ou poursuivre leur œuvre. Afin de s'adapter aux règles gouvernementales en vigueur, les ateliers d'écriture et les accompagnements prévus avec les professionnels seront aménagés de manière à pouvoir être suivis à distance.
Le voyage culturel à Barcelone destiné aux lauréats de la catégorie « Découverte » est, quant à lui, maintenu et devrait se dérouler au printemps prochain, si les conditions sanitaires le permettent.

 

Tous les lauréats recevront par ailleurs une tablette numérique, et les lauréats de la Catégorie Nouvelle pourront participer à un stage d'écriture organisé par le Prix du Jeune Ecrivain.

 

 

 

Depuis la création du Prix d'Ecriture Claude Nougaro en 2006, c'est près de 5 000 jeunes qui ont candidaté à ce prix.

 

L'ouverture des candidatures du Prix d'Ecriture Claude-Nougaro 2021 est reprogrammée au printemps. Une nouvelle formule du Prix est en cours de réflexion pour la prochaine édition. + d'infos sur : www.https://prixnougaro.laregion.fr/

 

 « Cette année encore, et malgré le contexte sanitaire, nos jeunes ont répondu présents et ont rivalisé de talent et de créativité pour nous offrir des œuvres dont l'originalité a été saluée. La Région est fière de les encourager à exprimer tout leur potentiel et à cultiver leur goût pour l'écriture. Je ne peux que les inciter à poursuivre ce travail de création artistique. Je souhaite que la Région continue d'accompagner la jeunesse dans cette liberté d'expression pour lui donner confiance en sa capacité à inventer le monde de demain. Ce sont nos pépites, et ils sont une chance incroyable pour l'avenir de notre Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée », a déclaré Carole Delga.

 

 

 

 

 

Veuillez trouver en ci-dessous le détail des lauréats 2020:

NOUVELLE

NOM

Prénom

Titre de l'œuvre

Département

 

1er prix Découverte

 

MAVRIDIS

Marius

L'ombre et le silence

 

34

1er prix Tremplin

RAFFY

Estelle

Mosaïque

46

2ème prix

CORSAC

Tess

L'étoile du Capitaine

34

3ème prix

REDOULY

Antoine

Le garcon dans l'horloge

31

BANDE DESSINÉE

 

 

 

 

1er prix Découverte

QUEVAL

Nolween

Samouraï théorie

31

 

1er prix Tremplin

 

BEAUGELET

Pierre

Au-dessus des hommes

12

2ème prix

DESCARPENTRIE

Julie

Ecoute-moi

81

3ème Prix

CHAMAYOU

Valentine

Graine de vie

   31

SCÉNARIO

 

 

 

 

1er prix Découverte

PIBAROT

Marion

Fièvre bleue

30

1er prix Tremplin

 

REIX

Lou-Anna

Néo-alchimie

34

2ème prix

COYLA

Hugo

La vie intense

31

3ème Prix

GARROUSTE

Adeline

Cet air

34

CHANSON

 

 

 

 

1er prix Découverte

DOMINGUEZ

Lény

J'écris ton histoire

31

1er prix

Tremplin

PERTUY

Julia

La mordue

31

2ème prix

BOURGEAT

Hugo

Feuille blanche

31

 

3ème prix

 

MICARELLI

Timothée

Cons-tentement

 31

 

 

 

 

 

 

 


 

Le livre de BIBI est disponible !

Parution du livre
 

BIBI : le 5e élémentbibiCapture

Un passionnant voyage qui retrace le parcours artistique de BIBI depuis 1991 : 30 ans de créations autour du monde. Des centaines d'oeuvres éclairées par des textes de diverses personnalités jalonnent cette retrospective unique.

Feuilletez quelques pages
en cliquant ici

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur BIBI.

Je le veux !

160 pages avec reliure cousue
Français & Anglais

"BIBI : le 5e élément" est un livre produit par l'Association Karkarodon et publié avec le concours de la Région Occitanie et de la ville de Sète.

Penser le futur c'est déjà agir sur lui

 Ils avaient déjà prévu le retour des grandes pandémies dans un de leurs précédents ouvrages. Jacques Carles et Michel Granger, ingénieurs ENSCM et  Ph.D (Philosophiae doctor) de l'Université de Montréal, présentent aujourd'hui ce que sera demain dans leur nouveau livre "L'apogée, l'avenir en perspective".

La révolution technologique, qui se déroule sous nos yeux, va modifier profondément nos modes de vie et refonder la civilisation humaine.

L'ouvrage décrit les bouleversements auxquels la génération actuelle sera confrontée dans les années à venir et durant lesquelles le destin de l’humanité va se jouer.

Au-delà d’une synthèse remarquable sur tous les changements en cours dans notre monde actuel, les auteurs incitent à la réflexion. Quelle société sommes-nous en train de construire? Quel futur ne voudrait-on pas? Quel avenir serait souhaitable?

 

commande en ligne

Directement chez l'éditeur
apogee-livre.fr/

 

Via Amazon

 

Via Fnac

 Via Rakuten/Kobo

 

   

 

Critiques

"Un essai de prospective écrit par deux franco-canadiens qui se lit comme un roman futuriste. Un livre comme je n'en avais pas lu depuis longtemps: le propos est visionnaire... voire prophétique. Une claque. A lire absolument".
Apolline Gagnon
(journaliste, Canada)


Jacques Carles et Michel Granger sont ingénieurs mais aussi Ph.D de l'Université de Montréal. Chez nous, Ph.D signifie "Docteurs en Philosophie" et ils méritent ce titre pour le plus grand plaisir des lecteurs."

Sandor Fliszar
(Professeur, Université de Montréal, Canada)

 

 

Hauts Lieux de l'Histoire dans l'Hérault

Avec le confinement et les restrictions de sortie en distance et en temps, certains découvrent ou redécouvrent, dans ce «tourisme local», au cours de leurs balades près de chez eux, des sites qui restent les témoins d’évènements s’inscrivant, autant dans quelques anecdotes mémorables que dans certains épisodes de l’histoire, petite ou grande. Le livre de Raymond Alcovère parait donc à point nommé, car il retrace l’histoire de certains endroits, monuments, paysages, ou autres, suffisamment emblématiques pour mériter l’attention et la curiosité. De ses déambulations dans Montpellier il note quelques lieux dont il raconte le passé. Il nous rappelle que la ville a connu, comme à présent, quelques restrictions, la peste ayant sévi durant plusieurs siècles. La ville était dotée d’un «capitaine de santé» dont la mission était de faire respecter les règles d’hygiène et de propreté, et de rassembler dans les étuves, dont la rue du même nom perpétue la présence, les malades pour les isoler. Cette histoire résonne particulièrement en ces temps de pandémie.
 Mais la ville a bien heureusement connu des périodes plus favorables. Du XIVème au XVIIIème siècle elle fut renommée pour l’art du parfum, sa spécialité en était «l’eau de la reine de Hongrie», à base de fleurs de romarin. Elle comptait de nombreuses parfumeries, essentiellement concentrées rue Saint Guilhem, Grand’rue et Faubourg de la Saunerie. Elle fut , au XVème siècle la première place commerciale et financière du midi, grâce, en grande partie, à Jacques Coeur, «argentier du roi, maître des monnaies, receveur des taxes du sel, commissaire aux Etats du Languedoc, ambassadeur, génial administrateur, mécène, constructeur...» Il fit construire l’Hôtel des Trésoriers de France, plus tard appelé le Palais Jacques Coeur qui abrite depuis 1992 le Musée Languedocien. La réputation de la ville repose également sur ses liens avec la médecine, en témoigne sa riche et vénérable université.
 De nombreux autres lieux de la ville sont ainsi évoqués ainsi que leur histoire, ou certains évènements les concernant, tels la Place Jean Jaures, l’Eglise Notre Dame des Tables, l’Hôtel de Sarret, le Peyrou, le château du domaine de Bonnier-Mosson, la villa Argentine, le Rockstore... Autant de lieux que d’histoires étonnantes et passionnantes.
 Raymond Alcovère nous promène ainsi dans tout le département de l’Hérault, faisant étape du littoral aux hauts cantons, au Pic Saint Loup, à Enserune, Maguelone, Saint Guilhem, Sète, Minerve, la grotte des Demoiselles, Villeneuvette ... Et tant d’autres lieux, emblématiques ou plus confidentiels, mais cachant tous dans les plis de leur histoire quelques faits marquants dont l’auteur relève l’intérêt. Un ouvrage précieux pour la connaissance de notre département.
Michel Puech

Raymond Alcovère : Hauts Lieux de L’Histoire dans l’Hérault

Editions Le Papillon Rouge

Avec la Librairie l'Echappée Belle

Les classiques contemporains revêtent leurs plus beaux atours, superbement illustrés par des dessinateurs et peintres talentueux, dans des éditions pour les grands enfants, mais surtout pour les amateurs de beaux livres, tant leur réalisation est pensée, minutieuse et délicate. Une occasion de régaler ses yeux et de partager des textes et des histoires indémodables.
De vrais beaux cadeaux de Noël, pour toutes et tous !
Librairie L'Echappée Belle

 

Histoires Retrouvées de la Guerre d’Espagne de 1931 à nos jours

La Guerre d’Espagne est sous les feux de l’actualité avec le film de Aurel, «Josep». En fait elle ne les a pas quitté, tant la violence de ce conflit a généré de traumatismes. De nombreux ouvrages relatent les évènements de cette période bien agitée, mais Santiago Mendieta en fait un récit particulièrement détaillé et vivant à partir de documents relatifs à des épisodes notoires ou peu connus et dressant le portrait de certains acteurs avec précisions sur leur «destinée tragique ou hors du commun». Il dresse d’abord le portrait sans concessions du principal acteur, Franco, pâle personnage quelque peu sournois, à l’ambition «féroce», obsédé par l’ordre, l’honneur et la discipline. L’auteur confesse la difficulté à cerner le vrai tant El Caudillo a brouillé très tôt les pistes, tout obnubilé qu’il était à créer sa propre légende.

D’autres personnages centraux sont évoqués, telle Dolores Ibarruri qui porte le surnom de Pasionara et qui clama haut et fort cette injonction qui deviendra le cri de ralliement de tous les insurgés futurs, «No pasaran !». Magnifique figure de la résistance dont le courage, la lucidité et le dévouement poussent à l’admiration.

Santiago Mendienta nous relate avec force détails la prise de pouvoir de Franco mais aussi ce qui précède et ce qui suit. Il nous conte les expériences du Fronte Popular et son ambition de sortir nombre d’espagnols, pour la plupart ruraux, de leur misère et de leur isolement. Nous suivons avec lui «les missionnaires de la joie», groupes de jeunes militants et d’artistes, dans leurs périples à travers le pays, avec leurs maigres bagages, pour prôner une culture populaire à travers le théâtre, la littérature, la peinture... Stupéfiante aventure qui fut stoppée brutalement par la violente offensive des putschistes. Il nous raconte les hésitations de Blum qui finira par accepter un pacte de non intervention que les dictateurs -Hitler, Mussolini, Salazar- trahiront allègrement pour aider l’armée de Franco et lui permettre de vaincre.

Chaque chapitre met en exergue un personnage ou un évènement. Dans une écriture claire et précise, ce livre passionne par tant d’érudition et de science narrative, apportant au lecteur un immense plaisir de lecture et un grande nombre d’informations.

Michel Puech

Santiago MENDETA Histoires Retrouvées de la Guerre d’Espagne de 1931 à nos jours
Editions Le Papillon Rouge

Peintres du Golfe du Lion

Ariane Ascaride avait dénoncé, avec ses mots choisis et son extrême délicatesse, la légèreté avec laquelle  le président Macron avait annoncé les mesures prises pour lutter contre la pandémie, confinement et fermeture de certains lieux. «Monsieur le Président, hier soir, devant la télé, je vous écoutais avec une grande attention, mon espoir, bien avant l’allocution, était réduit à néant, mais ce qui fait un trou à mon âme est l’absence dans votre discours du mot "Culture". Pas une fois, il n’a été prononcé...» écrit-elle. «...Aujourd’hui, je suis perdue. Je sais, je veux le croire, les lieux de culture ouvriront à nouveau et on pourra retourner dans les librairies acheter un livre, qu’on glissera dans la poche de son manteau comme un porte-bonheur, un "porte vie" . Hier soir, quelque chose s’est brisé dans mon cœur. Je ne sais pas bien quoi. Peut-être l’espérance...» écrit-elle plus loin. Espérons que la culture sorte de ce brouillard brouillon et absurde. Les librairies vont enfin pouvoir ouvrir et offrir au public leurs rayons plein de rêves, de voyages, de poésie, de passions et de plaisirs au fil des pages.
Les éditeurs s’y préparent aussi après cette longue période de doutes et d’incertitude. Alice Dorques et Hubert Delobette s’activent au sein de leur maison d’édition, Le Papillon Rouge. Ils ont ainsi plusieurs nouveautés à leur actif. Dans leur collection déjà bien fournie sur la peinture et les peintres en région - le Salagou, la Camargue, le Grand Montpellier... - ils nous emmènent cette fois en croisière le long du Golfe du Lion, de Marseille à la Côte Vermeille. Nombreux ont été les peintres attirés par la lumière et les paysages du littoral méditerranéen. Les auteurs de cet ouvrage, Robert Faure et Alain Laborieux en ont sélectionné plus d’une centaine qu’ils présentent à travers plus de trois cents reproductions. Plusieurs peintres cités sont célèbres, reconnus et admirés mondialement, tels entre autres Renoir, Van Gogh, Courbet, Cézanne, Matisse, Bazille... D’autres sont plus contemporains tels Bioules, Courdier, Dezeuze, Richarme, Couderc, Huc, Courdier... Sète est bien sûr représenté par les gloires locales, Combas, Di Rosa, Topolino. Quelques dessins, dont de Dubout, et ex-votos, complètent ce panorama qui, sans être exhaustif présente une large palette de styles et de sensibilités. Un très bel ouvrage à la mise en page aérée et dynamique, un cadeau parfait pour goûter en toute quiétude, à la diversité et aux charmes du littoral méditerrannéen.

Michel Puech
                                       

Colette Richarme - Transpositions

L'ouvrage est disponible en librairie ou auprès de l'Association Richarme Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

et des Editions Méridianes Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . 17 x 23 cm - 14 EUROS

Le Prix Goncourt des lycéens

Les 6 romans finalistes pour le Prix Goncourt des lycéens 2020

  • Djaïli Amadou Amal - Les impatientes - Éd. Emmanuelle Collas 
  • Miguel Bonnefoy - Héritage - Éd. Rivages 
  • Lola Lafon - Chavirer - Éd. Actes Sud
  • Hervé Le Tellier - L'anomalie - Éd. Gallimard
  • Maud Simonnot - L'enfant céleste - Éd. L'Observatoire
  • Camille de Toledo - Thésée, sa vie nouvelle - Éd. Verdier

Qu'est-ce que le Prix Goncourt des lycéens ?

Le Goncourt des lycéens permet à près de 2 000 élèves de lire et d'étudier la sélection de romans de la liste du Goncourt. Une cinquantaine de classes de lycéens âgés de 15 à 18 ans, issus de seconde, première, terminale ou BTS, généralistes, scientifiques ou techniques sont concernées. La sélection des classes est basée sur la motivation des enseignants.

Deux mois pour étudier les livres

Après l'annonce des livres sélectionnés pour le Prix Goncourt par les membres de l’académie Goncourt, la Fnac remet les ouvrages de la liste à chaque classe. Les lycéens ont deux mois pour lire les romans, avec l'aide des enseignants. Pendant cette intense période de lecture, 7 rencontres régionales sont organisées entre auteurs et lycéens.

Délibérations régionales et nationales

À l'issue de l'étude des livres, les classes élisent un délégué pour présenter leur tiercé de livres gagnants et défendre leurs choix lors de délibérations régionales. Elles ont lieu dans 6 villes en simultanée (Lyon, Nantes, Metz, Paris, Marseille, Rennes).

Chaque région choisit ses deux représentants et son tiercé de livres gagnants. Une finale se tient ensuite à Rennes, berceau du Prix. À l’issue des délibérations, le Prix Goncourt des lycéens est proclamé et rendu public.

Le jury constitué par les délégués régionaux et étrangers réunis à huis clos à Rennes, élisent le 34e Prix Goncourt des Lycéens, le 26 novembre 2020.

L'édition 2020

L'annonce du lauréat du Prix Goncourt, aura lieu le mercredi 2 décembre au matin

L'appel à candidatures pour l'édition 2020 est lancé. Le calendrier est le suivant :

  • du 4 mai au 20 juin 2020 : appel à candidatures
  • du 22 au 29 juin : les candidatures sont soumises au DAAC puis aux partenaires du Prix pour la sélection des établissements participants
  • à partir du 1er juillet : communication aux lycées candidats
  • mardi 15 septembre 2020 : annonce de la sélection du Goncourt
  • 17 septembre 2020 : récupération d'un premier jeu de livres dans la Fnac la plus proche
  • 4 octobre: livraison dans les établissements du reste de lots de livres fournis par la Fnac
  • 5 au 13 novembre 2020 : rencontres digitales régionales 
  • 23 novembre 2020 : délibérations régionales en visioconférence
  • 30 novembre 2020 : annonce du lauréat du Goncourt par les académiciens
  • 2 décembre 2020 : délibérations nationales en visioconférence et annonce du lauréat du Goncourt des lycéens

Première sélection du prix Goncourt 2020 

  • Mohammed Aïssaoui - Les funambules - Éd. Gallimard
  • Djaïli Amadou Amal - Les impatientes - Éd. Emmanuelle Collas  
  • Miguel Bonnefoy - Héritage - Éd. Rivages 
  • Emmanuel Carrère - Yoga - Éd. P.O.L
  • Sarah Chiche - Saturne - Éd. Seuil 
  • Irène Frain - Un crime sans importance - Éd Seuil 
  • Lola Lafon - Chavirer - Éd. Actes Sud
  • Hervé Le Tellier - L'anomalie - Éd. Gallimard
  • Jean-Pierre Martin - Mes fous - Éd. L'Olivier
  • Carole Martinez - Les roses fauves - Éd. Gallimard
  • Tobie Nathan - La Société des Belles Personnes - Éd. Stock
  • Camille Pascal - La chambre des dupes - Éd. Plon
  • Maël Renouard - L'historiographe du Royaume - Éd. Grasset
  • Maud Simonnot - L'enfant céleste - Éd. L'Observatoire
  • Camille de Toledo - Thésée, sa vie nouvelle - Éd. Verdier