Expos

"L'Art à la Mer" exposition à Bouzigues

Exposition organisée par l'Arthautek, en collaboration avec la Municipalité de Bouzigues.
Exposition collective d'artistes peintres, photographes et sculpteurs.


Vernissage musical le 3 décembre 21 à 18h00

Une exposition sur les femmes ingénieures au lycée Joliot-Curie

Dans le cadre de la Semaine de l’industrie, le lycée Joliot-Curie a organisé le vernissage de l’exposition Technologie Nom Féminin, ce mardi 23 novembre. Corine Azaïs, adjointe à l’éducation, Laurence Magne, vice-présidente de Sète Agglopôle Méditerranée, Corine Mosler, conseillère municipale en charge de la formation numérique, ainsi que la direction du lycée se sont réunis dans la salle de la fonderie afin de découvrir une série de photographies qui mettent en lumière le parcours de vie de 18 jeunes femmes ingénieures.

exposition joliot curie femmes ingénieures

Mécanique, ingénierie, impression 3D ou chaudronnerie, ces univers, longtemps associés à un public masculin, sont décrits du point de vue féminin à travers l’exposition. Des parcours de vie qui selon Jean-François Pons, proviseur du lycée “peuvent motiver les étudiantes de l’établissement, participer à la promotion de ces carrières et combattre les stéréotypes encore trop présents dans la société”.

6e édition de l’expo "A DESSIN" à la chapelle du quartier Haut

Une des spécificités de la chapelle du quartier Haut est d’alterner expositions individuelles et expositions collectives, toutes originales. Ce vendredi 12 novembre avait lieu le vernissage de A DESSIN 6, sixième volet de la série d’expositions du même nom concoctée par la galerie associative Latelier. Claude Muslin, élue déléguée à la culture, qui représentait le maire François Commeinhes, a chaleureusement remercié “les 24 exposants locaux, nationaux et internationaux pour l’ensemble de leurs œuvres”.

Gilles Bingisser, l’un des quatre membres de Latelier (dont une œuvre est présentée), a salué “tous ces artistes qui ont été accueillis en séjour de résidence de création à l’ancien Collège Victor Hugo pour les éclairages très variés portés sur le dessin dans l’art contemporain qui permettent, en multipliant les expériences esthétiques, de concilier complexité et accessibilité”.

A découvrir jusqu’au 28 novembre

Cette exposition réussit l’harmonieuse association d’œuvres aussi différentes, pour n’en citer que quelques-unes, qu’une série de dessins estampillés aux logos des firmes les plus polluantes (Le nouvel ordre mondial, 2020), la fossilisation sur des carreaux de méduse de la Mer Rouge par Maite Soler, (Vestidos Rojos), les broderies sur coton signées Julie Monnet (La mémoire du visible) destinées à mettre en évidence les principaux pipelines du globe acheminant gaz et pétrole, ou encore cet hommage très personnel au magazine Playboy de Mayura Torii (Sverne), artiste japonaise habitant Marseille.

Autre spécificité du lieu confirmée pour cette inauguration : un public nombreux, avide de découvertes. Il aura tout le loisir de revenir pour profiter plus calmement de cette très riche et réjouissante exposition visible tous les jours jusqu’au 28 novembre de 11 h à 18 h.

 

La Maison Onirique, "Tombeau et survivance" à Montbazin

La Maison Onirique, "Tombeau et survivance" à Montbazin c'est jusqu'au 28 novembre 2021aaaabouIMG_20211114_172659

Et si le vernissage avait lieu ce  dimanche 14 novembre Lucille Bréard ne sera jamais trop loin pour vous expliquer sa démarche car elle est Montbazinoise et peut sur rendez-vous vous donner des informations sur sa maison onirique

 

A‌près trois semaines de résidence artistique à la Chapelle Saint-Pierre à Montbazin, a créé une architecture ouverte qui offre des couloirs à la déambulation, enceinte murale ébréchée.

Faite de retraites, cette maison est faite pour abriter des songes et pour Lucille, l'on peut dire "qu'il existe en chacun d'entre-nous une maison onirique, une maison du souvenir-songe", "la maison onirique, tombeau et survivance", c'est une architecture désarticulée, entre mémoire et rêve, perdue dans l'ombre d'un au-delà du passé vrai. "Cette maison onirique est la crypte de la maison natale", comme le dit Gaston bachelard, dans la poétique de l'espace...

 

Exposition du 14 au 28 novembre 2021, ouvert le weekend de 14h à 19h, en semaine sur rendez-vous, contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

aaaabouIMG_20211114_171227Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" href="https://webmail1m.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=181418&check=&SORTBY=1" target="_blank">

 

 

Une soirée événement organisée par le MIAM le 25 novembre avec Jacques Henric, auteur de « La nuit folle »

LE MIAM
En partenariat avec la librairie l’Échappée Belle de sète.

PROPOSE UNE SOIRÉE ÉVÈNEMENT
JEUDI 25 OCTOBRE - 18h
 
Jacques Henric, auteur
 de « La nuit folle » 
 
 
vous fera le plaisir de lire des passages de son dernier livre, au MIAM, en immersion dans l’exposition Psychédélices.

Un apéritif amical est prévu autour d’un échange avec
Jacques Henric à la fin de la lecture.aaaabopCapture
 
.
 
Le 27 mai 1918, Joë Bousquet, jeune soldat de vingt ans et futur Grand poète, reçoit une balle qui le laisse paralysé et impuissant à vie. Un jour de mai 1932, un écolier de sept ans et demi, Jacques Lusseyran, futur Grand héros de la Résistance, perd à jamais l’usage de ses yeux. Le 3 octobre 2018, le narrateur de La Nuit folle a son œil droit qui explose alors qu’il se dirige en voiture vers un des lieux où vécut le Grand poète infirme.

« J’aime les hommes qui tombent », écrivait Melville. Comment, où et quand tombent-ils, les hommes ? Ce roman est un exercice d’admiration, pour les hommes entrés dans la nuit lumineuse ; pour les femmes de la nuit, héroïnes porteuses de leur propre lumière.

La Nuit folle est aussi une interrogation sur le mal. La nuit peut être rendue folle par la guerre, par le sexe, par la drogue. Cloîtré dans sa chambre de Carcassonne, Bousquet reçoit des jeunes filles pour des rencontres mystérieuses. Il se passionne pour la fin’amor et le récit des prouesses sexuelles du Grand troubadour Guillaume IX, duc d’Aquitaine. Jacques Henric est amené à porter un nouveau regard sur le récit de la femme aimée, La Vie sexuelle de Catherine M.
(source : https://www.seuil.com/ouvrage/la-nuit-folle-jacques-henric/9782021488456)
 
 
Biographie Jacques Henric:

Jacques Henric est né à Paris le 21 décembre 1938. Enfance passée à Maintenon (Eure et Loir). Ecole Normale d’Instituteurs de Chalons-sur-Marne, 1954-1958.
Un an à la Faculté des Lettres de Dijon. Enseigne pendant dix ans dans un collège, à Fismes, près de Reims, puis à Paris, dans plusieurs collèges, et au Lycée Montaigne. En 1991, épouse Catherine Millet rencontrée en 1971.
De 1960 à 1968 écrit dans la presse communiste, notamment dans l’hebdomadaire culturel né de la Résistance, Les Lettres françaises, que dirige alors Aragon.
Rencontre au milieu des années soixante le groupe Tel Quel. Philippe Sollers publie ses premiers textes dans la revue qu’il dirige aux éditions du Seuil, ainsi que ses trois premiers romans, Archées (1969), Chasses (1975), Carrousels (1980). Ses romans et essais suivants seront publiés pour l’essentiel chez Grasset, Denoël, Stock, puis à nouveau au Seuil, dans la collection Fiction & Cie, dirigée par Denis Roche, aujourd’hui par Bernard Comment.
Jacques Henric relate son parcours biographique (politique et littéraire) dans Politique publié en 2007 aux éditions du Seuil, coll. Fiction & Cie. Son dernier ouvrage, La Balance des blancs (mars 2011) est également publié aux éditions du Seuil, dans la collection Fiction & Cie. Jacques Henric appartient depuis 1972 au comité de direction de la revue Art press que dirige Catherine Millet.
(Source: site https://www.jacqueshenric.com/biographie/)
I
Informations pratiques
Musée International des Arts Modestes
23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny - 34200 Sète - France
+33 (0)4 99 04 76 44
Accès libre
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
_body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1j.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=181750&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.miam.org

Le film de Stéphane Berthomieux, « PIERRE SOULAGES » au Musée Paul Valéry

Le jeudi 18 novembre à 18h00 venez découvrir dans le cadre des soirées CINÉ-MUSÉE du Musée Paul Valéry organisées en collaboration avec Les Amis du Musée Paul Valéry, le film de Stéphane Berthomieux, « PIERRE SOULAGES »
Pour ce documentaire, le réalisateur nous propose de vivre l’expérience de la lumière qui vient du noir et d’approcher l’œuvre de Soulages sous un angle inédit, affirmant ainsi la contemporanéité évidente de cet artiste déjà légendaire.
De la science à l’émerveillement, et avec comme trame centrale l’Outrenoir, suivez Soulages dans sa quête de la lumière.Peut être une image de texte

UNE EXPO A VOIR DE CHEZ VOUS !

Peut être une image de intérieur
 L'exposition "La science à la poursuite du crime" est maintenant disponible en visite virtuelle 360° !
 Depuis chez vous, assis confortablement vous pouvez visiter cette expo en suivant le parcours extraordinaire d'Alphonse Bertillon, pionnier de la police technique et scientifique ! Plongez dans l'univers du crime : https://bit.ly/3BWgDCD
 L'exposition est aussi accessible à pierresvives du mardi au samedi de 10h à 19h (hors jours fériés) jusqu'au 22 janvier 2022 !
 
 
Photo du Département