Expos

Le 26 mars, à vos fenêtres : « Fleurir ensemble! »

Le 26 mars, à vos fenêtres : "Fleurir ensemble!"

Des fleurs, pas la guerre !

Le kit au hit !

 »  Le 26 mars, nous avions prévu une « Grande Lessive » à travers places et rues. Nous vous avions invités à concevoir des réalisations à partir d’ « Un monde en kit ». Définie en octobre dernier, cette invitation était en quelque sorte prémonitoire. Le kit de survie est devenu en quelques mois une obsession, tandis que les réserves de nourriture se transforment en complément alimentaire réconfortant les plus favorisés d’entre nous.

  Nous avions imaginé d’autres kits moins anxiogènes en regardant de quoi notre univers était peuplé : des immeubles préfabriqués, des meubles à monter soi-même, des vêtements prêts à assembler, des repas conditionnés sous vide, des jeux de construction, des panoplies de super-héros ! Nous avions également puisé dans les démarches artistiques des références à l’unité et au multiple, au démontage et à l’assemblage… C’est la mallette de médecin et le costume de soignant qui l’ont emportés ! »kitCapture

Annulation des étendages collectifs

   Dans le contexte mondial d’une épidémie virant à la pandémie, l’organisation d’étendages collectifs s’avère inapproprié. Nous vous demandons de les annuler pour respecter les consignes de sécurité et ne pas propager le virus. Le travail très conséquent effectué en prévision de cette journée du 26 mars, sera utile pour La Grande Lessive® du 15 octobre. Nous supposons même que le concret de notre invitation sera mieux perçu par la majorité d’entre nous et que nous saurons encore plus quoi faire et dire !

Transformation de la journée du 26 mars :

à vos fenêtres !

La journée du 26 mars reste un jour de  » Grande Lessive ». Faire du lien et faire de l’art demeurent en effet des nécessités vitales. Nous vous proposons une autre version de La Grande Lessive® inspirée des pratiques de… la lessive ! Suspendons nos réalisations aux fenêtres comme nous le ferions pour faire sécher du linge. Chaque fil comportera les réalisations de la famille orientées vers la rue afin de permettre un échange de fenêtre en fenêtre. Vos réalisations témoigneront du désir de vivre, ensemble et de manière créative !

  « Les personnes isolées, les élèves et étudiants privés de cours collectifs, les personnes recluses dans des maisons de retraite et des lieux de soin, etc. et toutes celles et ceux qui poursuivent une activité pourront être reliés symboliquement par ces guirlandes colorées suspendues aux fenêtres. À la Renaissance, le tableau était considéré comme une fenêtre ouverte sur le monde. C’est le moment où jamais de manifester notre désir d’ouverture ! »

Changement exceptionnel d’invitation : « Fleurir ensemble »

   Nous vous proposons de « fleurir » vos fenêtres. Nous choisissons « fleurir », car, avec le linge, les fleurs occupent une place de choix aux balcons et fenêtres.

Des réalisations de format A4 pourront représenter des fleurs au moyen du dessin, de la peinture, de la photographie, de créations numériques, de collages, etc. Vous pouvez également utiliser un ou plusieurs termes de la liste ci-dessous afin de définir votre propre cheminement

  • être florissant, éclore, épanouir, bourgeonner, boutonner, briller, croître, embellir, enjoliver, enrichir, faire florès, gagner, grandir, imager, orner, parer, pigmenter, réussir, s’épanouir, se développer, se former, se propager, tacheter, verdoyer…

Diffusion virale…

Le défi est que cette invitation se propage de manière virale pour démontrer que le désir de vivre est plus fort que tout ! Partagez cette proposition dans vos réseaux par mél, publications FB, Twitter, Instagram… Nous vous invitons à partager largement cette invitation avec vos familles, vos amis, vos voisins, vos collègues de travail…

#Fleurirensemble

#le26marslagrandelessive

L'Espace o25rjj vous propose de participer à un projet/workshop collaboratif d’après une performance Facesbook 50 +

L’Espace o25rjj à Loupian (Hérault/France) est un lieu d’art contemporain/résidence d’artiste créé en 2006.

translCapture

Pendant cette période de confinement, l'’Espace o25rjj vous propose de participer à
un projet/workshop collaboratif d’après ma performance Facesbook 50 +
une série de 52 autoportraits performatifs postés sur facebook entre 2013 et 2014
Voici le lien de Facesbook 50 + de Pascale Ciapp

L’idée est de créer spécifiquement pour ce projet, votre autoportrait réalisé en vous réappropriant le processus de mes Facesbook (très simple, sans montage numérique) 
et de le poster sur la page facebook créée à cet effet (lien)  tout en prenant soin de bien respecter les modalités de participation à la fin du mail.

Ce projet participatif sera l’occasion de réfléchir autrement objets, matières et matériaux qui entourent votre quotidien : leur couleur, leur symbolique, leur esthétique… de détourner leur utilisation, de les explorer en utilisant votre tête qui servira de support et à vous exprimer autrement !

1 participant - 1 autoportrait

"Cette collecte de Face(s)book fera ensuite l’objet d’une exposition à l’Espace o25rjj
en espérant recouvrir les murs du lieu, je compte sur vous !

Même si j’attends avec impatience votre autoportrait, prenez le temps qu’il vous est nécessaire pour vous imprégner du projet et consulter ceux déjà postés pour ouvrir les thématiques... bref, je fais confiance à votre imagination et votre créativité !  "

ados et adultes, artistes professionnels ou pas

Conditions de participation :


- 1 participant - 1 autoportrait

- Appel ouvert aux adultes et ados , artistes professionnel et autres, ayant une démarche d’intention d’engagement à participer à ce projet

- Chaque participant s’engage donc à créer son propre autoportrait réalisé à partir de maintenant spécifiquement pour le projet pendant cette période de confinement

- Le titre de l’autoportrait est obligatoire + votre votre nom est conseillé mais pas obligatoire

- La photo doit être au format carré voir le modèle ici http://pascaleciapp.fr/facesbook/le_mur.html

- Poster uniquement votre photo sur la page https://www.facebook.com/Facesbook-Projet-workshop-confin%C3%A9-de-Pascale-Ciapp-103218111328849/?modal=admin_todo_tour  avec son titre + votre nom : le reste sera supprimé

- Votre publication implique votre accord pour faire partie de l’exposition collective La page étant ouverte au public, l'organisateur se réserve le droit de supprimer les posts ne correspondant pas à l’intention du projet.



Les journées de l'Amour - Exposition du 14 mars au 12 avril

bandeau-chapelle-du-quartier-haut-5728104
Les artistes : Anna Kache,  Claudine Aspar, Christopher Dombres, Christy Puertolas, Christophe Cosentino, Dépose, Fabesko, Louis Jammes, Madame, Pascale Ciapp, Robert Combas, Stéphanie Lobry, Titi Parant, Vanessa Notley, …
 
2020 fêtera les 20e journées de l’Amour d’Histrions, quoiqu’un doute subsiste, certains affirment qu’il s’agira de la 23! Peu importe, quelle importance, elles existent.
Elles ont débuté dans un ancien cinéma porno : l’Athénée, se sont poursuivies à la salle Peschot puis se sont épanouis à la chapelle du Quartier-haut. Sète, est le cœur, la source et a toujours été à mes côté pour soutenir ce projet sur l’Amour oh ! Combien préoccupant, presque central de notre vie.
Parce que l’art est lié à ma vie, ce projet d’expositions collectives faites de liens, de rencontres, d’histoires, de pêle-mêle émotionnels, d’embrouilles et de fantaisies met indispensable. Ça m’instruit, m’éduque, m’interroge ça m’épanouit et ça peu aussi me fatiguer… beaucoup.
Cette année sont prévues des extensions à la Pop Galerie, au MIAM, à la rue de Tunis, une dictée érotique avec texte original, une fresque de Madame, les 7 robes d’Amour de Robert Combas, jamais exposées, une performance sur la ville de Pascale Ciapp et d’autres pochettes surprises…
          Christy Puertolas


Chapelle du Quartier-haut
Entrée libre de 11h à 18h
Vernissage annulé en raison de la situation sanitaure actuelle
Visites menées à 16h  le dimanche 15 mars par Christy Puertolas, commissaire d’exposition et les dimanches 22 mars et 5 avril par la médiatrice de la chapelle.

La Pop galerie sera ouverte aujourd'hui samedi à partir de 14h30

La Pop galerie sera ouverte aujourd'hui samedi à partir de 14h30 .

Le vernissage du Samedi 14 Mars est annulé

Exposition des oeuvres de Claudine Aspar, Sybil Gibson, Gérard Lattier, Claudia Comelade 
ET UNE PLONGÉE AMOUREUSE DANS LES COLLECTIONS DE LA POP GALERIE !!!
Les robes apparitions de Claudine Aspar flottent entre ciel et terre et créent un lien entre

Aucune description de photo disponible.

La Grande Lessive à la Maison, un événement International

Afin de créer du lien et d’égayer un peu cette période de confinement, nous vous invitons à donner des couleurs à vos fenêtres, ce jeudi 26 mars !L’image contient peut-être : texte

Sète agglopôle participe à https://www.lagrandelessive.net/ , un évènement international et annuel qui vous incite à fleurir vos balcons de dessins sur le thème de la nature, des fleurs, du printemps..et accrocher vos réalisations sur un étendoir, une corde à linge, aux fenêtres, aux terrasses..

A vos crayons, feutres, pinceaux et pinces à linge… Faites une photo de vos installations et envoyez-là en messagerie privée sur la page Facebook de SAM!

Vernissage de l'exposition :"Gimme Shelter" (Aurélia Gritte)

Exposition de la série : "Gimme Shelter" par Aurélia Gritte (panneaux laqués & linogravures) du 19 mars au 11 avril 2020, dans la librairie associative :"Prose Café".
(Ouverture du jeudi au samedi, de 11h à 18h30.)
Une 1ère partie d'exposition composée de 8 panneaux laqués & 8 linogravures déclinées.
Le titre de l’exposition "Gimme shelter" fait écho à la chanson des Rolling Stones : «Donne-moi un abri».

 

L’image contient peut-être : texte

« J'ai voulu peindre autour de la notion de refuge, d'abri, d'asile pour la nature et pour l'homme. Qu'il soit politique, social, naturel, intime ou intérieur, le refuge est une nécessité. Nous avons tous besoin d'être protégés à un moment donné de notre vie. En prendre chacun et chacune conscience c'est aussi accepter celui ou celle qui en a besoin. »"

Exposition à la MJC : Littérature et Oralité

Exposition à la MJC de Poussan jusqu’au 27 mars, Hall de la MJC,
Entrée LIBRE, accessible de 14h30 à 19h30.

« Depuis une trentaine d’années, la littérature orale connaît un renouveau important, dans l’édition pour sa forme écrite et à l’occasion des manifestations publiques pour sa forme orale.
Les bibliothèques publiques devenues des lieux privilégiés de programmations et de lectures ont participé à ce renouveau, mais c’est sous le terme de « conte » que se retrouvent rassemblées toutes les formes de la littérature orale .
Cette exposition réalisée par Marc Aubaret montre la littérature orale depuis son origine et sous ses diverses formes. »

Réalisation : Médiathèque Départementale  – Centre Méditerranéen de la Littérature Orale d’Alès
Composition : exposition en 12 panneaux,
Public : adultes et jeunes

Introduction
Qu’est-ce que la Littérature orale ?
Les mythes
L’épopée
Les contes (1)
Les contes (2)
Fables, fabliaux, et paraboles
Chants ou chansons
Petites formes (dictons, proverbes, devinettes…)
Récits de vies et histoires de vie
Les enjeux de la littérature orale
oralitéExposition_litterature_20

Vernissage de l'exposition ''4 à 4'' au musée Paul-Valéry

Entouré de Maïté Vallès-Bled, directrice du musée Paul-Valéry, et des 4 artistes exposants, le maire de Sète a inauguré le 11 mars l’exposition 4 à 4. Poursuivant son cycle d’art actuel, lancé en 2014, le musée municipal donne à voir jusqu’au 31 mai un événement proposé tous les deux ans qui réunit à chaque fois quatre expositions individuelles consacrées simultanément à quatre artistes reconnus sur le plan international.

Pour cette quatrième édition, 4 à 4 montre les travaux de Bashar Alhroub (Palestine), Cécile Borne (Douarnenez), Isabelle Leduc (Québec) et Pierre-Luc Poujol (Montpellier). Ces artistes invités ont tous en partage d’interroger notre monde contemporain. Ils empruntent des voies différentes et utilisent des médiums divers, sans qu’aucune thématique commune ou correspondance visuelle ne fédère pour autant leurs œuvres. Dans l’espace qui leur est consacré, chacun exprime ainsi en toute clarté la cohérence de sa démarche.expo sète paul valéry

Visite commentée exposition : Océans plastifiés

Mercredis des océans : 25/03, 22/04 et 03/06 à 14h30 
Visites animés des expositions, sous forme de découverte, de jeux. Un moment d’échange pour comprendre le monde qui nous entoure. (à partir de 8 ans) 
 
Dimanches 31/05 et 07/06 à 14h30 et 16h30
Mardis et jeudis pour les groupes sur RDV au 04 67 67 82 20
Interprétation et échanges avec le public des contenus culturels, écologiques et scientifiques de l’exposition
 
Les Expositions
Dans le château
Entrée libre et gratuite - Tout public
Lundi au vendredi de 14h à 17h
Le week-end jusqu’à 17h30 (18h à partir d'avril)
 
Vous ne voulez rien manquer de notre actualité : inscrivez-vous à notre newsletter sur simple demande : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
detail
Maison Départementale de l'Environnement
Domaine Départemental de Restinclieres
34730
Prades-le-Lez
gratuit

CRAC : exposition collective du 7 mars au 24 mai

exposition collective du 7 mars au 24 mai 2020
vernissage le 6 mars 2020 à 18h30

Télécharger le dossier  ici

AVEC :
Lawrence Abu Hamdan, Sophia Al Maria, Mounira Al Solh, Noureddine Ezarraf, Fehras Publishing Practices, Benoît Grimalt, Wiame Haddad, Vir Andres Hera, institute for incongruous translation (Natascha Sadr Haghighian et Ashkan Sepahvand) avec Can Altay, Serena Lee, Scriptings #47 : Man schenkt keinen Hund, Ceel Mogami de Haas, Sara Ouhaddou, Temporary Art Platform (Works on Paper).

COMMISAIRES INVITÉES :
Virgine Bobin : curatrice, chercheuse et traductrice, doctorante à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne, co-fondatrice de l'association QALQALAH قلقلة
Victorine Grataloup : curatrice et enseignante à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, co-fondatrice de l'association QALQALAH قلقلة cracCapture

L’exposition QALQALAH قلقلة: plus d’une langue rassemble vidéos, photographies, sculptures, installations sonores et graphiques qui se font l’écho de langues multiples, hybrides, acquises au hasard de migrations familiales, d’exils personnels ou de rencontres déracinées. Langues maternelles, secondaires, adoptives, migrantes, perdues, imposées, vulgaires, mineures, inventées, piratées, contaminées… Comment (se) parle-t-on en plus d’une langue, en plus d’un alphabet ? Comment écoute-t-on, depuis l’endroit et la langue dans lesquels on se trouve ?

La plupart des artistes invité·e·s placent les modalités de publication, de circulation et de réception des œuvres au cœur de leur travail. Opérations de traduction, de translittération, de réécriture, d’archivage, de réédition, de publication, de montage, voire de moulage ou de karaoké, apparaissent comme autant de tentatives pour donner à voir et à entendre des histoires qui, parfois, se dérobent. Au-delà d’une approche linguistique, il s’agit bien d’ouvrir un espace où déployer des récits pluriels et des témoignages hétérogènes.

À PROPOS DE QALQALAH قلقلة :
QALQALAH قلقلة est une association à but non-lucratif fondée par Virginie Bobin et Victorine Grataloup à l’automne 2018. QALQALAH قلقلة a pour but la création d’une plateforme d’échanges artistiques, de recherche et de traduction, sous la forme d’un espace éditorial en ligne (à paraître en mars 2020) mais aussi d’événements, d’ateliers et de conversations. Elle rassemble artistes, théoricien·ne·s et chercheur·e·s internationaux·nales engagé·e·s dans l’articulation de problématiques artistiques, politiques et sociales, et particulièrement concerné·e·s par les enjeux liés à la traduction et aux interactions entre les langues, notamment les français, arabes et anglais.

 

LA PLATEFORME ÉDITORIALE EN LIGNE QALQALAH قلقلة REÇOIT LE SOUTIEN DU CENTRE NATIONAL DES ART PLASTIQUES :