échos

Pour soutenir la pêche en Occitanie, la Région adopte un plan de 4M€

Les élus régionaux, réunis en commission permanente le vendredi 16 avril 2021, ont adopté plusieurs mesures concrètes sur proposition de la présidente, Carole Delga, pour soutenir les secteurs de la pêche et de la conchyliculture : le lancement d'un plan de sauvegarde de la pêche en Occitanie et l'adoption d'un contrat de filière pour la conchyliculture.

 

Filets De Pêche, Poissons

 Les nouveaux quotas de pêche européens prévoient pour les pêcheurs d'Occitanie une perte à partir de cette année, de 7% de leurs jours de pêche chalutière. Pour préserver l'emploi, (700 emplois directs et indirects sont concernés), et l'économie maritime dépendante de ce secteur, dont le chiffre d'affaire annuel est estimé à 87,8 M€, la Région Occitanie a adopté un « Plan de sauvegarde pour la pêche en Occitanie »,élaboré conjointement avec l'Etat, et doté, pour la Région, d'une enveloppe globale de 4 M€. Ce plan de sauvegarde définit 4 axes stratégiques d'intervention :

-          La mise en place de mesures d'accompagnement d'urgence de la perte des jours de mer(chômage partiel, arrêt temporaire, plan de sortie de flotte),

-          L'élaboration d'un plan de formation pour les marins en chômage partiel,

-          La définition d'un plan de connaissance des espèces halieutiques exploitées pour mieux gérer les ressources,

-          La modernisation de la flotte chalutière vieillissante pour la rendre plus efficiente et durable,

-          La structuration des ventes en criées et la valorisation des produits de la mer d'Occitanie, notamment en créant une marque collective « Pêcheur d'Occitanie », en obtenant des labels de qualité pour les produits.

 Conchyliculture : un contrat de filière définit collectivement pour construire l'avenir du secteur

 Très présente sur le littoral d'Occitanie, la filière conchylicole (10 % de la production nationale) doit également affronter de nombreux défis : les changements climatiques, les crises sanitaires et environnementales fragilisant la sécurité de la production, la préservation du foncier conchylicole, l'attractivité du métier et l'accès à de nouveaux marchés.

 Pour cerner, évaluer et esquisser le futur conchylicole des cinq zones de production régionale, (La lagune de Thau, Frontignan, Gruissan, Vendres et l'étang de Leucate), la Région Occitanie a élaboré en partenariat avec les professionnels du secteur, l'Etat et les partenaires techniques et institutionnels (municipalités et collectivités territoriales), un contrat de filière d'une durée de 3 ansqui définit les actions à mener pour renforcer la compétitivité des entreprises, assurer un développement structuré et cohérent de la filière en lien avec les attentes des marchés et améliorer la notoriété de la filière conchylicole méditerranéenne. Ces actions répondent à 3 orientations stratégiques :

 

-          Renforcer l'adaptabilité et la résilience des écosystèmes face au changement climatique et aux pressions sanitaires : en bénéficiant de naissains locaux adaptés et en diversifiant la production, en sécurisant les productions et en adaptant les outils de production aux conditions du 21ème ...

-          Accompagner les entreprises au quotidien et sécuriser les espaces de production : en développant une production plus durable, en accompagnant les installations et transmissions d'entreprises conchylicoles, préservant le foncier conchylicole...

-          Promouvoir la conchyliculture et valoriser ses produits de qualité : en améliorant la notoriété autour des métiers de la conchyliculture, en promouvant les pratiques vertueuses et l'accueil dans les lieux de productions, en développant de nouvelles activités sur de nouveaux marchés.

 La mise en œuvre de ces actions sera suivie par un comité de pilotage coanimé par le Comité Régional de Conchyliculture de Méditerranée et la Région.

 « Les filières de la pêche et de la conchyliculture doivent faire face à de nombreuses difficultés : crise sanitaire, baisse des quotas de pêche, ou encore l'impact du dérèglement climatique sur les milieux de productions. Pour pérenniser et accompagner le développement de la pêche sur notre littoral, grâce à notre plan de sauvegarde, nous sommes aux côtés des professionnels pour leur apporter des solutions à courts et à plus long terme.

La mise en place d'un contrat de filière pour la conchyliculture est un des objectifs du volet alimentation de notre Pacte Vert, pour mieux valoriser nos produits d'Occitanie. Pour construire ce contrat de filière nous avons mobilisé les professionnels ainsi que les partenaires techniques et publics pour assurer un développementplus durable. Cela nous a permis également de mobiliser l'ensemble des professionnels autour d'objectifs communs comme par exemple, conserver des environnements de production sain,valoriser les métiers de la conchyliculture ou encore défendre ses produits de qualité.

En renforçant notre action pour protéger les secteurs de la pêche et de la conchyliculture, nous préservons des savoirs-faires, nous sauvegardons des emplois tout en faisant concilier développement économique et écologie » a notamment déclaré Carole Delga.

Information coronavirus : suivi hebdomadaire des hôpitaux du Bassin de Thau

Vendredi 16 avril, 67 patients COVID sont pris en charge aux Hôpitaux du Bassin de Thau dont 12 en réa (stable, capacité maximale), 30 en méd (+ 4) et 25 en SSR (+ 21)
En 1 semaine, 53 nouveaux patients hospitalisés dont 5 en Réa
 À retenir cette semaine :
 Une saturation de tous les lits de soins critiques (REA/SC/SI) avec 12 patients Covid et 8 non Covid
 Un pic de 71 patients hospitalisés jeudi ayant conduit à ouvrir des lits supplémentaires de SSR Covid pour pouvoir transférer les patients de médecine
 48 nouveaux patients accueillis en médecine en 7 jours soit une moyenne de 7 entrées/jour
 La déprogrammation de 60% de l’activité chirurgicale après analyse de chaque situation individuelle pour ne pas entraîner de perte de chance pour les patients
 Le besoin urgent de personnels notamment infirmiers pour faire face à cette 3ieme vague qui nous frappe durement et limiter le recours à l’assignation de nos professionnels
 Une intensification de la vaccination des résidents et des professionnels des EHPAD avec 175 personnes vaccinés ce jeudi
Peut être une image de texte qui dit ’1 2211111 10 Hospitalisation HBT ncours) ονι Hospitalisation REA/USC (En cours) F →67 PATIENTS HOSPITALISÉS DONT 12 EN RÉANIMATION →825 PATIENTS PRIS EN CHARGE DEPUIS MI-AOÜT’
Depuis le début de la 2ème vague :
 825 patients Covid ont été pris en charge dont 11% en Réanimation
 142 sont décédés (+4 cette semaine) soit 17,2% de mortalité avec un âge moyen de 83,5 ans
Remerciements cette semaine l’équipe du laboratoire qui réalise les tests RT-PCR sur le nouvel automate BDMax et qui dû depuis une dizaine de jours doubler les nombre de série de tests pour faire face à l’afflux de patients et aux dépistages chez les professionnels et en EHPAD

Application Mobile Prévention Incendie

L’Entente de Valabre est à l’initiative du développement de l’application mobile Prévention Incendie, utile aux randonneurs, résidents et touristes ainsi qu’aux intervenants de la prévention et de la lutte. Connaître le niveau de risque incendie, afficher la position GPS ou DFCI, alerter les secours rapidement, … découvrez l’ensemble des fonctionnalités en détail.

Risque Incendie et accès aux massifs

Une carte interactive temps réel sur le niveau de risque d'accès aux massifs.

Pour les randonneurs et les usagers, elle permet de connaître en temps réel sa position sur la carte et les conditions d’accès en forêt. Dans chacun des départements du sud méditerranéen, un arrêté préfectoral règlemente l’accès aux espaces sensibles. Chaque département n’a pas les mêmes modalités de fermeture. Certains vont jusqu’à individualiser 16 massifs différents quand d’autres cibles quelques massifs de leur territoire pour des fermetures exceptionnelles.

Géolocalisation et alerte secours

Affichez votre position GPS et DFCI pour alerter les secours rapidement en cas d'urgence.

Pour donner l’alerte aux secours sur un départ de feux ou bien signaler un accident, vous pouvez situer avec précision le lieu du sinistre et être ainsi explicite pour une intervention rapide des intervenants.

Obtenez les numéros d’urgences à composer et les coordonnées GPS et DFCI c’est-à-dire les informations utilisées par les sapeurs pompiers pour localiser un feu, un point sensible ou une destination.

Carroyage DFCI

Disponible sur l'ensemble du territoire en 20x20km et 2x2km.

Affichez le carroyage DFCI qui norme et quadrille le territoire en secteurs géographiques. Ce système de coordonnée est la référence sur laquelle se basent les acteurs de sécurité civile.

Témoignages photo

Soyez acteur de la prévention et faites nous part de votre témoignage photo.

La photo s’avère capitale pour fixer une situation avec les informations précieuses liées à la prise de vue et aux appareils numériques : date heure de la photo, position GPS ou orientation.
Des informations qui pour un retour d’expérience ou un témoignage prennent toutes leurs importances.

Les photos prises d’un incendie peuvent être transmises instantanément à nos serveurs pour alimenter une base de données consultable par le public.

Pour votre sécurité en forêt, l’application mobile Prévention Incendie

Application Mobile
Prévention Incendie
Application disponible sur Google play Application disponible sur AppStore
 

Sur les stores des différentes plateformes (android, IOS…) avec la recherche « prévention incendie »

http://www.prevention-incendie-foret.com/application-mobile-prevention-incendie

Un guide qui fourmille de bons plans et d’astuces pour gérer au mieux son budget ça vous intéresse ?

 

Procurez-vous vite le guide conso éco qui, à travers 4 grandes thématiques que sont l’alimentation, la maison, le transport et la culture, vont vous donner des astuces pour maitriser vos dépenses.

La crise Covid perdure depuis plus d’une année déjà et elle aura laissé son empreinte sur nos modes de consommation et parfois même sur nos revenus. Une chose est certaine, tous les bons plans sont bons à prendre dès lors qu’il s’agit d’effectuer des économies sur son budget.

Accessible à tous, chacun y trouvera son astuce et le bon plan destiné à faciliter le budget !

A Montpellier, Macron s'engage à lutter contre les violences et les trafics

En faisant une tournée des "points chauds" de Montpellier dans une voiture de police banalisée, en visitant un ancien point de deal et en discutant avec habitants et policiers, Emmanuel Macron a voulu lundi montrer son engagement à lutter contre les narcotrafiquants et améliorer la "sécurité du quotidien".

Le chef de l'Etat s'est rendu lundi matin au commissariat central de Montpellier où les policiers ont tous témoigné de la hausse des violences, qu'elle viennent des trafiquants de drogue, de manifestants devenus bien plus agressifs depuis les "gilets jaunes" ou dans la vie quotidienne.

M. Macron avait lui-même dressé ce constat dimanche dans un entretien au quotidien Le Figaro, où il a défendu sa stratégie sur ce sujet............. Lire sur : https://actu.orange.fr/france/a-montpellier-macron-s-engage-a-lutter-contre-les-violences-et-les-trafics-CNT000001A35T9/photos/emmanuel-macron-lors-d-une-visite-a-l-hotel-de-police-de-montpellier

 

Oeil, L'Information, Technologie

Pixabay

Le mois d'Avril à l'Abbaye de Valmagne

abyCaptureaby22Captureaby3CaptureNous restons disponibles via nos réseaux sociaux ou par email sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. afin de vous conseiller dans vos achats. 

 

Commander en ligne
Que se passe t-il dans les vignes ?

aby55Capturehttp://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2021/04/aby666Capture.jpg

Pour lutter contre l’épidémie, Le Ministère des solidarités et de la santé a décidé d’activer plusieurs leviers dont la Réserve sanitaire

Pour lutter contre l’épidémie, Le Ministère des solidarités et de la santé a décidé d’activer plusieurs leviers dont la Réserve sanitaire

Alors que les professionnels de santé sont mobilisés dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 depuis plus d’un an, les établissements de santé sont confrontés à une forte tension due à la reprise de l’épidémie sur l’ensemble du territoire. La poursuite de la mobilisation des professionnels est donc cruciale pour la prise en charge des patients atteints de Covid-19, mais aussi de tous les autres patients et permettre un roulement des équipes hospitalières. Dans ce contexte, le ministère des Solidarités et de la Santé a décidé d’activer plusieurs leviers dont la Réserve sanitaire pour augmenter le nombre de volontaires mobilisables en renfort dans les établissements de santé. Les actions de vaccination étant assurées et organisées par les acteurs locaux, ceux-ci utilisent les ressources humaines de leur territoire. 

 

Rejoindre la Réserve sanitaire

La Réserve sanitaire de Santé publique France mobilisée

Suite à l’appel à mobilisation lancé le 31 mars 2021 auprès de 27 000 réservistes, près de 1 000 réservistes se sont déclarés volontaires et disponibles pour renforcer les établissements de santé affectés par la Covid-19. Par ailleurs, le Gouvernement a pris des mesures pour soutenir la mobilisation des professionnels de santé retraités, étudiants, libéraux ou déjà inscrits à la Réserve sanitaire. Ainsi, une revalorisation temporaire exceptionnelle de la grille des rémunérations des réservistes a été proposée par le ministère des Solidarités et de la Santé et autorisée très rapidement par le Conseil d’Administration de Santé publique France. Ces nouveaux taux exceptionnels et temporaires s’appliqueront pour les réservistes mobilisés dans les prochaines semaines.

Tout savoir sur la Réserve sanitaire 

La Réserve sanitaire existe depuis 2007. Elle peut être mobilisée à la demande du Ministère des Solidarités et de la Santé ou sur demande d’une Agence régionale de santé pour venir en renfort dans des établissements de santé quand les moyens habituels ne permettent plus de faire face à l’événement.

Inscrivez-vous sur www.reservesanitaire.fr 

La plateforme Renfort RH Crise du Ministère activée

Parallèlement, la plateforme Renfort RH Crise du ministère des Solidarités et de la Santé a été activée et permet à tout établissement qui a besoin de renforts de consulter la liste des volontaires et contacter les profils les plus adaptés à ses besoins. Médecins, infirmiers, aides-soignants, masseurs-kinésithérapeutes, techniciens de laboratoires ... Qu’ils soient salariés ou libéraux, étudiants ou retraités, tous les volontaires sont invités à s’inscrire dès à présent sur la plateforme Renfort RH Crise.

Tout savoir sur la plateforme Renfort RH Crise

La plateforme Renfort RH Crise du ministère des Solidarités et de la Santé a été créée spécifiquement dans le contexte de l’épidémie de COVID-19. Elle permet la mise en relation des professionnels de santé qui sont disponibles pour une mission et les établissements de santé qui ont besoin de renforts, soit directement, soit via les ARS.

Inscrivez-vous sur Renfort RH Crise 

 

Les Automn'Halles, ce sera en septembre

winCaptureLes Automn’Halles, le festival du livre de Sète, tiendra sa 12e édition du 22 au 26 septembre 2021, à la Médiathèque François Mitterrand ainsi que dans différents lieux de culture de la ville (le Réservoir, le théâtre Molière, le Musée Paul Valéry…).

 

Depuis trois ans, dans sa nouvelle configuration, il décline le thème de la Méditerranée en partage, avec des invités prestigieux, encore, qui ont d’ores et déjà donné leur accord pour venir : Yasmina Khadra, Lydie Salvayre, Tahar Ben Jelloun, Alexis Jenni et bien d’autres. La part sera donnée à la correspondance avec une lecture des plus belles lettres de Flaubert, un hommage à Jean-Claude Carrière, habitué des Automn’Halles, sera rendu au cinéma, le théâtre, la musique, la bande dessinée, tous les arts transversaux seront représentés au cours d’un festival de littérature générale qui prend du volume au moment même où le monde entier ressent le besoin de s’évader.

Un Abrassencédaire – en cette année anniversaire – un concours de nouvelles, des rencontres en librairie et en milieu scolaire, des séances de dédicaces, des ateliers d’écriture menés par des auteurs confirmés, tout participe à ce que cette 12e édition du festival tienne ses promesses et confirme l’intérêt que lui portent, chaque année un peu plus, le Centre National du Livre et les passionnés de littérature de l’île singulière.

Plus d’informations sur le site : https://www.festivaldulivredesete.com/

Et très bientôt le programme complet de l’édition 2021.

Le Stern, voilier écolo, parti pour un tour du monde en direction de la Martinique

"Un voilier construit à Sète à partir de matériaux recyclables a pris le large le samedi 27 mars pour un tour du monde de 50.000 km. Un voyage en une dizaine d'étapes, à la rencontre des peuples victimes du réchauffement climatique."

Source France Bleu : à lire sur : https://www.francebleu.fr/infos/environnement/a-sete-le-stern-voilier-ecolo-largue-les-

 

Il est partir de Sète, samedi 27 mars à midi pour un tour du monde écologique à la rencontre de populations qui subissent les changements climatiques. Ce petit voilier de sept mètres de long a été conçu par l'association Déferlante Océane, avec près de 100% de matériaux recyclables.

Un projet baptisé EcoTransat, pour montrer que l'on peut naviguer sans polluer pour autant.

Découvrir le projet : Le voilier prototype eco-construit par l'équipe Ecotransat part autour du monde à la rencontre des victimes du changement climatique!



L’Association « Déferlante Océane », porteuse du projet EcoTransat, est déclarée association d’intérêt général, à but non lucratif. Les dons qui lui sont apportés ouvrent donc droit à une réduction d’impôt : 66 % du montant versé pour les personnes soumises à l’impôt sur le revenu, 60 % pour les entreprises (déductible de l’impôt sur les sociétés)


Les 2 objectifs en bref d'Ecotransat

"J'aime la voile, mais je navigue sur un tas de pétrole", telle est la problématique de nombreux passionnés de la mer. L'équipe d'EcoTransat s'est lancée un pari : fabriquer des voiliers respectueux de l'environnement!

"La mer monte, je dois quitter les terres de mes ancêtres": telle est la catastrophe subit par les peuples qui vivent sur des îles au ras de l'eau et qui vont prochainement disparaître sous les déferlantes des océans: L'équipe d'Ecotransat dénonce les impacts environnementaux dus à nos modes de vie occidentaux par le biais de reportages vidéos!

EcoTransat est organisé par l’association Déferlante Océane. Une course engagée dans l’écologie et la sauvegarde de notre planète, et qui laisse sa chance à tous les marins de participer : https://ecotransat.com/lassociation

Le projet complet sur :
https://ekosea.com/fr/crowdfunding/440-ecotransat

 Après Gibraltar le 8 avril et une escale à Santa Cruz de Ténérife Gilles Melon sur le Stern a pris la direction du sud ouest, vers la Martinique...

Vous pouvez désormais suivre le trajet du Stern à l'adresse suivante : https://share.garmin.com/HNETZ
Le mot de passe : Stern

A bord du "Ville de Mèze" en 1914

.cetteP1040040

 

En février 1914, Valery Larbaud fit, depuis Cette, de fréquents voyages à Mèze. Et ceci, en bateau, par l'Etang de Thau. Le romancier nomade, dans son Journal, a noté de façon précise les circonstances de ses traversées et nous donne des indications sur les passagers qui, de Cette, gagnaient ce port de l'étang.

 

Ni Mèze, ni Cette d'ailleurs n'étaient les villes préférées de Larbaud en Languedoc. En 1914, il note que la ville selon son cœur en Septimanie est Montpellier et que, lors de son précédent séjour (1907), il fuyait Cette après s'y être promené deux heures. Mais celui qui se campait parfois comme le type du "riche amateur" était écrivain. Et, en février 1914, il revint à Cette et à Mèze pour rafraîchir ses souvenirs et chercher les décors pour un roman. "Sans la préoccupation du livre", il "n'aurait jamais pensé à revoir Mèze".

Pour aller de Cette à Mèze, en 1914, la voie la plus directe et la plus sûre est le bateau. Souvent il s'embarquera, quai de la Bordigue, sur le Ville de Mèze. C'était une des trois unités de la Société Maritime de Mèze, dont faisaient aussi partie le Nouveau courrier et l'Ancien courrier. Ce dernier, navire ancien que Larbaud verra en radoub à Mèze. Le Ville de Mèze doit être également âgé en 1914. V. Larbaud le trouve "déteint, comme je ne l'avais jamais vu". Le "riche amateur" ne parle guère de ses dimensions. Il ne note que "l'on se sent trop grand pour le bateau" qui, d'après les photos d'époque, devait mesurer une quinzaine de mètres de long. On part de Cette à 11 heures et quart, on est à midi à Mèze.

cetteP1040716 (2)

 Parfois, même en février, le voyageur écrivain est "sur le pont sans pardessus". On arrive à Mèze "avec un léger remous à l'entrée du port de Mèze". Une autre fois, des averses de grêle crépitent sur le pont et, dans la cabine, l'écrivain observe les passagers. Comme le 20 février où de grosses vagues aspergent le pont et où Larbaud écoute "trois belles vieilles femmes" qui s'appellent "ma mie" et parlent parfois en français, parfois en "dialecte".

Ces dames très dignes, en coiffe, parlent de …divorce. Le 9 février, c'est une jeune femme qui parle "confidentiellement en dialecte" à une "vieille paysanne au visage immobile" et qui comprend aussi le français. Car c'est en français que la plus jeune évoque une vie difficile. Avant de se fixer rue Lazare Carnot à Cette, elle "habitait Frontignan et ramassait son bois de chauffage dans la garrigue".

A Cette, le charbon coûte 8 sous. Sa mère est malade et elle a un enfant de trois mois. Autre voyage, autre rencontre : avec trois "mousses du Gabès".

Adolescents de 14 à 16 ans, "très poseurs, comme des jeunes filles". L'un d'eux répète sans cesse "la Russie, la Russie !" Larbaud suppose qu'il a dû voir quelques ports de la Crimée. L'Etang lui rappelait-il la Mer Noire ?

cetteP1040554

 Ni Larbaud, ni nous ne le saurons. Et si nous savons qu'une bourgeoise endimanchée a fait des visites à Mèze (!), nous ne saurons pas plus ce que faisaient là 4 Catalans rentrant à Cette à 5 heures.

Comme sur l'océan, ce sont les rencontres insolites que l'on fait sur les navires de la Compagnie Maritime.

 

Hervé Le Blanche

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon