échos

Bientôt le Festival Musicasete

Du 30 mars au 02 avril 2017, plus de 150 musiciens – chanteurs - danseurs, français et étrangers vont occuper le devant de la scène sétoise ! Cette 8°édition est placée sous le signe de la diversité musicale et des concerts gratuits ! Afin de permettre à tous de découvrir, se cultiver, s’émouvoir, passer un moment festif et sortir de son quotidien, Musicasète décide d’offrir les trois quarts de ses concerts au public. Mélomanes avertis, simples curieux ou jeune public pourront ainsi se délecter de musique italienne, russe, de films, à travers les duos d’excellents interprètes français, belges, suisses, anglais… Un grand concert mettra le tango à l’honneur autour du Magnificat de Palmeri ; dernière oeuvre de ce compositeur argentin qui a comblé le public de la 6° édition du festival avec sa Misa Tango, « Magnificat » constitue un évènement musical sur la ville de Sète ; il promet de faire découvrir une pièce profonde, touchante, rythmée, inspirée et dont l’apparente simplicité cache une véritable bravoure vocale. Pour servir ce chef d’oeuvre, un choeur de 130 personnes, un couple de danseurs réputés, deux chanteuses solistes, la bandonéoniste allemande Helena Ru.egg qui fait vibrer son instrument à travers la planète, un ensemble instrumental…

Demandez le programme…

Jeudi 30 mars, 20h30, Eglise Saint Pierre - concert gratuit « Duo Guitare - Violon » Piazzolla, Paganini, Saint-Saëns… Jad Azkoul, guitare - Julian Azkoul, violon

Vendredi 31 mars à 20 h 30, Théâtre de Sète « Soirée Tango » : Tangos de Piazzolla, Magnificat de Palmeri Lucile Magnan, soprano - Lise Eléonore Ravot, mezzo soprano Alejandro Figueroa et Moira Daloia, danseurs Helena Ruëgg, bandonéon - Dorothée Oudinot, violon - Nadine Lavagna, piano Ensemble Instrumental Contrepoint Ensemble Vocal de Montpellier Chorale de Sète Franck Fontcouberte, Direction musicale

Samedi 01 avril à 20 h 30, Eglise Saint Pierre : « Musique russe » Rachmaninov, Chostakovitch, Prokofiev… Claire Perrotton, violoncelle - Florian Chabert, piano (marimba)

Dimanche 02 avril à 17 h, Eglise St Pierre « Cinéma à quatre mains » Morricone, Rota, Cosma… Duo piano Solot : Stéphanie Salmin - Pierre Solot, piano Artistes et ensembles invités Jad Azkoul, guitare Julian Azkoul, violon Lucile Magnan, soprano Lise-Eléonore Ravot, mezzo-soprano Alejandro Figueroa, danseur Moira Daloia, danseur Héléna Ru.egg, bandonéon Nadine Lavagna, piano Dorothée Oudinot, violon Claire Perroton, violoncelle Florian Chabert, piano Stéphanie Salmin, piano Pierre Solot, piano Ensemble Instrumental Contrepoint Ensemble Vocal de Montpellier Chorale de Sète Franck Fontcouberte, Directeur musical

Lieux des manifestations
Eglise Saint Pierre, rue du 14 juillet, 34200 Sète
Théâtre Molière, Avenue Victor Hugo, 34200 Sète

Billetterie - Réservation
Office de Tourisme de Sète : 60 Grand rue Marie Roustan, 34200 SETE 
Tel : 04 99 04 71 71 / Ouvert 7j/7 de 9h30 à 17 h 30 (dimanche : 10 h à 13 h)
www. tourisme-sete.com

Soirée de soutien à la recherche sur les maladies du cerveau

Comme chaque année depuis 11 ans les deux Rotary Clubs de Sète ont organisé vendredi soir dernier, au Cinéma Coméodia, leur soirée « Espoir en Tête », action réalisée en partenariat avec Walt Disney au profit de la recherche sur les maladies du cerveau. Ce soir-là, comme dans près de 500 salles de cinéma de France, les Rotary clubs organisaient une soirée similaire autour de la diffusion, en avant-première, du nouveau film de Walt Disney, la belle et la bête. Et à Sète, encore une fois, le public a très largement répondu présent. Que les spectateurs présents en soient remerciés, car les 1200€ dégagés par cette action, additionnés aux sommes recueillies dans les autres villes, permettront de soutenir les chercheurs travaillant sur les maladies du cerveau en leur achetant du matériel utile pour leurs recherches. En 2016, une équipe de Montpellier a ainsi obtenu le financement d’un microscope chameleon laser OPO d’une valeur de près de 200 000€. En 11 ans, ce sont ainsi 56 équipements de pointe destinés à des équipes de recherche implantées en France qui ont été financés par le Rotary grâce à l’opération « Espoir en Tête »  

cliquez sur une image pour l'agrandir

USSA : la 3ème marche du souffle

La 3ème marche nordique du souffle », organisée par l'USSA, se déroulera cette année au Pont Levis, sur le domaine de Listel, le dimanche 30 avril.

 

Dans le cadre du développement de sa pratique sport santé, l’Union Sportive Sète Athlétisme organise cette manifestation sportive, au bord de l’étang de Thau : la « 3ème « marche du souffle »

Entre 9 H et 12 H l'USSA a obtenu l’autorisation du Grand Domaine du littoral pour organiser un parcours sur ses terres. Cette action sera menée en partenariat avec la Ville de Sète et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie dans le cadre du développement du sport santé afin de rendre accessible à tous la pratique de la marche nordique et inciter à une pratique physique régulière.

Cette manifestation fait partie du label « Ville Vivez Bouger » obtenu par Sète en 2015 et de l’action sport santé du club d’athlétisme avec son coach santé L’objectif de cet évènement est d’offrir une nouvelle occasion à un « public ciblé santé » : personnes atteintes de maladies métaboliques (maladies cardiovasculaires, asthmatiques, diabétiques…), de pathologies respiratoires chroniques, et aux plus de 60 ans, sédentaires… de découvrir la marche nordique, une activité physique et sportive reconnue pour ses bienfaits sur la santé.

L’encadrement médical sera assuré et pris en charge par des professionnels de santé.

  Avec un parcours santé de 200 à 500 m, ill y aura aussi une marche nordique pour TOUS publics sur deux parcours : 5kms et 8kms.

Ce dernier parcours de 8kms sera chronométré et participera aux activités compétitives de la marche nordique de la FFA.

Hommage aux morts d'algérie

En hommage aux morts de la guerre d'Algérie Il y a 55 ans, les Accords d'Evian mettaient un terme à la guerre d'Algérie. Ce dimanche 19 mars, dans le cadre de la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, la cérémonie d'hommage qui s'est tenue au monument aux morts de la promenade Maréchal Leclerc a réuni autorités civiles et militaires, ainsi que les associations d'anciens combattants. C'est en honorant les vivants qu'a débuté cette cérémonie avec la remise, au nom du Président de la République par le Colonel Tarek Chaar, Délégué militaire départemental de l'Hérault, de la Médaille Militaire à six anciens combattants. Une haute distinction attribuée aux récipiendaires pour leurs faits d'armes et qui est l'équivalent de la Légion d'Honneur. Jean-Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, a lu le message de Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d'État chargé des Anciens combattants et de la mémoire, rappelant que « le travail de mémoire est nécessaire d'abord, pour panser les plaies qui demeurent encore vives en France et en Algérie, ensuite pour les reconnaître toutes, afin de les rassembler dans une démarche de rapprochement des peuples. » Le discours a été suivi des traditionnels dépôts de gerbes et d'un moment de recueillement à la mémoire des morts. Et c'est sur La Marseillaise que cette cérémonie s'est terminée.

L'Hérault est monté à Paris pour la marche des Insoumis

w

Arnaud Cambon (en orange), candidat aux législatives avec les Insoumis de la 7ème circonscription de l’Hérault

 

La Marche du 18 mars organisée par Jean-Luc Mélanchon et "la France insoumise" pour la 6e République a rassemblé plus de 130 000 personnes. Plusieurs cars de l’Hérault sont montés à Paris pour cette Marche. Ils ont permis à des membres de La France Insoumise de Sète — mais aussi Poussan, Marseillan, Fabrègues, Montagnac, Montpellier, Grabels, etc. — de marcher de la Bastille à la République. Chacun a payé 60 euros pour son car.
Ils voulaient ainsi porter, avec Jean-Luc Mélenchon, l'idée d'une VIème République, établie par la rédaction d’une nouvelle constitution par des citoyens élus ou tirés au sort pour former l’Assemblée Constituante qui la rédigera.

2 insoumises de Sète : à la Marche pour une 6ème République

Dépôts sauvages : l’agglo hausse le ton

Comme chacun peut en convenir, la propreté est une composante importante de la qualité de vie. Les services de la Communauté d'agglomération du bassin de Thau qui assurent le ramassage des déchets mobilisent des moyens importants pour nettoyer les abords des conteneurs, les bacs roulants ou les colonnes de tri, qui jalonnent la ville.
Au sein de l'agglo, outre les agents chargés de la collecte quotidienne des encombrants, une dizaine de personnels sillonnent le territoire pour veiller à la propreté des conteneurs collectifs. Malheureusement, force est de constater que, du fait de l'incivisme d'individus isolés, les dépôts sauvages (encombrants, mobilier, déchets verts, cartons d’emballage, électroménager, gravas…) qui doivent être déposés en déchéterie, ont tendance à proliférer en plusieurs endroits, ruinant les efforts des riverains et des services publics pour maintenir la propreté des espaces qui, tout en étant la propriété de personne, appartiennent à tous. Chaque année, ce sont ainsi près de 700 tonnes de déchets qui sont ramassés sur notre territoire au pied des conteneurs, mais aussi en plein centre ville ou pleine garrigue.

Cette situation est d’autant plus inacceptable qu’il existe des solutions pour évacuer ces déchets (7 déchèteries fixes et 4 déchèteries mobiles), y compris pour les personnes ne disposant pas de moyens de transport. Pour tous renseignements, contactez le service Déchets au 04 67 46 47 20.

Face à ce phénomène, la collectivité, loin de rester impuissante, mène une action globale qui combine sensibilisation et mesures répressives. Dernier exemple en date sur le quartier de l'Ile de Thau, où suite à une aggravation de la situation, les services de l'agglo ont procédé à la pose d'une signalétique destinée à rappeler les règles d'évacuation des déchets et les sanctions auxquelles s'exposent les personnes indélicates (amendes pouvant atteindre 1500 €). Une collaboration étroite mise en place avec les polices municipales devrait permettre de passer, si la situation l'exige, des paroles aux actes. Et ce, afin que puisse être assuré un niveau de propreté acceptable et éviter que le coût très élevé du nettoyage, imputable à certains citoyens négligents, soit supporté par l'ensemble de la collectivité.

Réouverture du Jardin Antique Méditerranéen

le mardi 21 mars, pour fêter le printemps !
Horaires d’ouverture du 21 Mars au 30 juin : 09h30-12h00/14h00-18h30 (Fermé les lundis et le 1er mai)
A Balaruc-les-Bains Tél : 04 67 46 47 92 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Animations à noter

Exposition du 21 mars au 28 avril 2017
ExploraThau

Pendant les horaires d’ouverture du site, visite de l’exposition comprise dans les conditions normales d’entrées
Organisé par le Syndicat mixte du bassin de Thau depuis 5 ans, le concours ExploraThau invitait cette fois les participants à raconter la légende de Thau en images. Destiné à valoriser les richesses naturelles du territoire et inciter à leur préservation, le concours photo ExploraThau 2016 propose au public de redécouvrir 14 des plus beaux clichés de sa dernière édition.

Jeudi 6 avril - 10h00-12h00
"Les petits naturalistes" avec l’association LPO Hérault (Ligue pour la Protection des Oiseaux – Membre du réseau CPIE Bassin de Thau)
Après l’observation des différentes espèces d'amphibiens présents dans les bassins du jardin (Salamandre tachetée, Triton palmé, Crapaud commun ou accoucheur, Rainette ou Grenouilles vertes…), les 6-12 ans découvrent leur mode de vie, les menaces qui pèsent sur ces espèces et apprennent à les protéger !
Gratuit et sur inscription (accueil : 04 67 46 47 92 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) Nombre limité à 10 enfants

Jeudi 13 avril - 10h00-12h00 : atelier modelage
"création de grenouilles" avec l’association Céramiquement Vôtre !
Après l’observation de grenouilles dans les bassins, les enfants de 8 -12 ans tenteront de les reproduire et de les interpréter par le modelage d’argile.
Gratuit et sur inscription (accueil : 04 67 46 47 92 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) Nombre limité à 10 enfants

Vendredi 21 avril à 17 h 30 : Projection et rencontre /débat
"Garrigues printanières" un film de Pierre Maigre.
Au printemps, la garrigue nous révèle toute la richesse de sa biodiversité. Ce film nous invite à découvrir ce milieu si particulier et nous permet d'entrer dans l'intimité de certains de ses hôtes. Les images présentées ont été patiemment recueillies au cours de trois saisons de reproduction successives et dans le strict respect de l'intégrité des espèces animale set végétales. C'est aussi un cri d'alarme pour la sauvegarde d'un patrimoine naturel aussi attachant que menacé… Intervenant : Pierre Maigre, Président de la LPO Hérault - Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage Conditions : Entrée libre, dans la limite des places disponibles (60 places).

 

L'agglo souhaite veiller sur le Canal du Midi

François Commeinhes, Président de la Communauté d'agglomération du bassin de Thau, s’est rendu ce lundi sur le site des Onglous à l'occasion de la venue de Marie-Thérèse Delaunay, Sous-préfète, directrice de projet "Canal du Midi", en présence des vicve-présidents de l'agglo Yves Michel, également Maire de Marseillan, Eliane Rosay, Vice-présidente déléguée au Tourisme et Alain Vidal, Vice président délégué au patrimoine.

Ce site est une entrée stratégique sur le Bassin de l’étang de Thau sur le plan du patrimoine, de la culture et du tourisme permettant de valoriser les ports de Marseillan, Mèze, Bouzigues et Sète, la richesse patrimoniale du pourtour de l’étang, le musée Villa Loupian (Romanité), le musée de l’étang de Thau (ethnographie), le Jardin Antique Méditerranéen (conservatoire de botanique) et le multiple patrimoine de la ville centre Sète, ainsi que le massif de la Gardiole.

A travers cette visite sur le terrain, la Communauté d'agglomération du bassin de Thau a souhaité témoigner de son intérêt pour la mise en œuvre d’un plan qui va permettre de valoriser ce patrimoine classé au patrimoine de l’Unesco. Notamment à travers la rationalisation des usages du Canal du Midi, l’accueil du public, l’accessibilité, les déplacements et le stationnement, la redéfinition de l’espace public et la préservation des qualités naturelles du site.

Photo du service communication de la ville de Marseillan

Sortie officielle du 20 de 7

"C'est la boisson d'avril et pas le poisson d'avril "

Pour fêter la sortie officielle du " 20 de 7 " ( Le vin de Sète ), rendez-vous le samedi 1er Avril, place Léon Blum ( Place de l'hôtel de ville ).

"Nous organisons avec "Boule et Chou" le record du monde de macaronades servies à table." Précise René Le Bail.

"Vous dégusterez enfin le 20 de 7 et pourrez vous en procurer. De grandes tables conviviales seront déployées sur la place et un menu Macaronade et café vous sera servi ! Nous tenterons ensemble de battre le record du monde de macaronades servies à table."

En présence du sénateur, maire et président de la CABT, François Commeinhes et de ses élus, du père Gérard Frioux, prêtre de Sète et de la Saint Louis, cette journée familiale sera agrémentée par la présence du groupe " Mélodie Voice" qui animera ce bel évènement !

Places limitées, pensez à réserver soit " Chez Boule & Chou " ( Brasserie de l'hôtel de ville) au 04.67.74.23.30 / 06.11.01.92.77 ou René Le Bail au 06.48.09.31.99 sur sa page Facebook !

Plan Littoral 21 : Une nouvelle ambition pour la Région

Près d’1 milliard d’euros pour le littoral de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Ce 10 mars, à l'Hôtel de région de Montpellier, Bernard CAZENEUVE Premier ministre et Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, en présence de la Caisse des Dépôts et Consignation, ont engagé aujourd'hui le Plan Littoral 21, en signant un accord-cadre entérinant les financements et les trois grandes orientations stratégiques partagées.

Crédit photo : Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée.

 

Le Livre bleu de la Méditerranée s’écrit aujourd’hui

Avec 220 km de rivages, un parc naturel marin de 4 000 km², 20 stations balnéaires, 70 ports de plaisance et 3 ports de commerce, la région Occitanie / Pyrénées- Méditerranée dispose de formidables atouts. 10 millions de visiteurs y sont accueillis chaque année.

Facteur d’attractivité et de développement économique, la Méditerranée est aussi un marqueur social et culturel essentiel pour la nouvelle Région et ses 5,7 millions d’habitants.

Cinquante ans après la Mission Racine, qui a transformé en profondeur le rapport des populations à la mer, nous devons désormais relever un autre défi majeur : donner un nouvel élan à l’économie maritime, en façonnant le littoral du XXI è siècle.

C’est l’objectif du Plan Littoral 21 que l’État, la Région et la Caisse des Dépôts ont conjointement élaboré, en concertation avec les collectivités locales, les acteurs de l’économie régionale et le Parlement de la Mer.

Ensemble, nous souhaitons proposer une vision stratégique et prospective du littoral en déployant sans attendre de nouveaux moyens pour aménager durablement la côte, moderniser les infrastructures portuaires et touristiques, faire monter en gamme l’hébergement et construire un littoral à énergie positive.

En accueillant le Premier Ministre et en signant aujourd’hui l’accord-cadre du Plan littoral 21, nous écrivons une nouvelle page du « Livre bleu » d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée avec l’enjeu fondamental de transmettre aux générations futures la richesse patrimoniale que constituent les ports, les plages, le littoral ou encore le parc naturel marin de notre magnifique Région.

Carole Delga
Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

 

 

Un peu d’histoire : la Mission Racine

Il y a plus d’un demi-siècle, en 1963, un projet exceptionnel par son envergure et par les moyens financiers engagés, a façonné le littoral de la région tel que nous le connaissons aujourd’hui. Afin de capter sur le territoire les flux touristiques à destination de l’Espagne, l’Etat décide en effet, dans le cadre de la Mission Racine, la création ex nihilo de six stations balnéaires : Port-Camargue, La Grande-Motte, le Cap d’Agde, Gruissan, Port- Leucate et Saint-Cyprien. 

   

Lancé en juillet 2016, plus de cinquante ans après la Mission Racine, la réflexion sur le Littoral 21 entend favoriser l'économie bleue et verte notamment l'économie touristique, la protection du cordon littoral, le développement des ports et le soutien aux énergies marines renouvelables. Il prend en compte notamment le réchauffement climatique, la transition écologique, la diversification et les nouveaux besoins des populations permanentes et saisonnières.

L'objectif : définir et mettre en œuvre un nouveau modèle de développement littoral et maritime pour la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.
 « L'enjeu du Plan Littoral 21 dépasse largement la seule question du tourisme et de la requalification des stations « Racine ». Ce nouveau Plan replace le littoral dans son époque, afin de définir un modèle de développement inclusif, adapté au changement climatique et à la croissance démographique et permettant au territoire d'être un moteur de la croissance économique. Grâce au soutien de l'Etat et de la Caisse des Dépôts, la Région peut maintenant assurer le lancement et surtout la mise en œuvre concrète du Plan», a affirmé Carole Delga.

« La mobilisation de la Caisse des Dépôts est déjà pleine et entière sur le littoral régional. Elle se poursuivra et s'amplifiera dans le cadre du Plan Littoral 21, aux côtés de l'Etat et de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée», a déclaré Marc Abadie.

 « Votre Plan littoral 21 est un projet exemplaire, associant développement durable, prospérité économique et solidarité territoriale. Un projet d'ouverture sur le monde, la mer bien sûr mais aussi l'Espagne et la région voisine de Catalogne. Un projet qui devra nous inspirer pour le futur de l'Europe et de la France» a conclu Bernard Cazeneuve.

Sur la période 2017-2020, l'investissement  total prévisionnel du Plan Littoral 21 est estimé à près  d'1 milliard d'euros, dont 300 M€ de la Région (triplement des crédits par rapport à la période précédente) et plus de 200 M€ de l'Etat auxquels il faut ajouter 180 M€ déjà inscrits au Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020.

La Caisse des Dépôts mobilisera l'ensemble du panel de ses financements et compétences, y compris le Fonds France Développement Tourisme, ainsi que du réseau des filiales du Groupe.

Une centaine de projets portés par les collectivités locales et les chambres consulaires ont été recensés. En complément, des appels à projets portés par des entreprises et des laboratoires de recherche de toute la Région vont être lancés. Le projet fera l'objet d'une concertation avec l'ensemble des parties prenantes, avec une place spécifique réservée au Parlement de la Mer.

Trois orientations stratégiques ont été définies pour le Plan Littoral 21 :

  1. Pour une vitrine française de la résilience écologique et de la valorisation patrimoniale
  2. Pour une économie innovante qui irrigue tout le territoire
  3. Pour un littoral symbole d'attractivité, d'accueil et de vivre ensemble
 

Une économie maritime de poids : chiffres clés 2017

  • Tourisme : 8 millions de touristes par an, 20 stations touristiques, 30 000 chambres d’hôtes, 800 campings
  • Pêche et conchyliculture : 1 ère flottille de pêche de Méditerranée, 5 ports de pêche, 70 points de débarquement, 11 prud’homies de pêcheurs, 95% de la production halieutique en Méditerranée française, 10% de la production conchylicole nationale avec 530 exploitations (Thau et Leucate)
  • Nautisme : 1790 entreprises, 6600 emplois Région dans le top 10 mondial des destinations des sports de glisse, 1 ère région de France pour le Kitesurf (15000 pratiquants, 120 acteurs économiques, 1000 emplois)
  • Formation : 75 établissements et 150 formations aux métiers de la mer, 2 lycées de la mer à Sète et Canet-en-Roussillon • Commerce : 3 ports de commerce : Sète, Port La Nouvelle, Port-Vendres
  • Energies Marines Renouvelables : deux projets de fermes pilotes d’éoliennes flottantes installées d’ici 2020-2021 à Gruissan et à Leucate Barcarès) : 350 emplois créés pour les fermes pilotes, environ 3000 emplois créés pour la construction des fermes commerciales à l’horizon 2025.
 

» télécharger ici le discours intégral du premier ministre

22 V'là Georges 2016 : le DVD souvenir disponible

L'association Cap Brassens organise chaque année une fête colorée et populaire pour célébrer l'anniversaire de naissance de Georges Brassens. Gilbert Rauley filme les temps forts de cette manifestation. Il vous propose à présent un magnifique DVD souvenir de l'édition 2016.

» télécharger le bon de commande ici

Pour tout renseignement :
AMV :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - CAP BRASSENS :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Marché au puces de Sète tous les premiers dimanche du mois.
www.capbrassens.com  - www.facebook.com/Cap-Brassens

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon