échos

Grand débat national avec les entrepreneurs de l'Hérault

Les chefs d’entreprise héraultais sont venus soumettre leurs propositions dans le cadre du Grand Débat National ce vendredi 15 février à Montpellier.
Les échanges furent riches et nourris ce soir à Montpellier. Les entrepreneurs, commerçants, artisans, agriculteurs se sont vivement exprimés sur la thématique du grand débat national : fiscalité et dépenses publiques, quel impact sur la compétitivité des entreprises ?
Après une ouverture de séance par les Présidents des chambres consulaires qui ont rappelé l’importance de porter la voix des entrepreneurs, les chefs d’entreprise venus de tout le département se sont très vite saisis de questions cruciales comme :

  • Le coût du travail : comment vivre dignement de son travail ?
  • La fiscalité et les normes : Comment développer son entreprise face à la pression fiscale
  • L’équilibre entre fiscalité et dépenses publiques pour plus d’efficacité

Tous n’étaient pas d’accord, les échanges furent vifs. En revanche, tous se sont accordés à dire que si nous voulons continuer à créer de la richesse dans le pays, il apparaît indispensable de poser les bases d’un nouveau modèle économique et social.
Les propositions faites ce soir seront transmises à M. le Préfet afin de faire remonter au plus haut niveau la voix des entreprises héraultaises.

https://www.facebook.com/AndreDeljarry/videos/1146598202176931/?t=0

LA PETITE EPICERIE - MUSEE INTERNATIONAL DES ARTS MODESTES

petite-epicerie-du-miam-5097223

La petite épicerie du Miam


La petite épicerie est le service pédagogique du Musée International des Arts Modestes, vous propose des ateliers pratiques artistiques qui sont réalisés par Vanessa Notley, Claire Giordano et Sylvette Ardoino, enseignantes à l’école des Beaux-arts avec des artistes invités.

Les activités du service s’adressent à tous, petits et grands, pendant toute l’année pour faire du musée un lieu ouvert et vivant.


Téléchargez la plaquette de présentation de la petite épicerie du Miam
 

Les ateliers du mercredi «libre service»

avec Vanessa Notley
Venez découvrir le MIAM et participer à un atelier de création peinture, dessin, construction, collage…

 LES ENFANTS SONT LIBRES DE VENIR LE TEMPS QU’ILS VEULENT POUR UNE HEURE OU DEUX .

  • morning MIAM 10H-12H / 4-5 ANS
  • Aprèm’ au MIAM 14H-16H / 6 ANS ET +
  • 1 HEURE = 3 € 2 HEURES = 5,50 €



LE PREMIER WEEK-END DU MOIS 

avec Sylvette Ardoino & des artistes invités

 ATELIERS CRISPY

  • POUR TOUS LES CRISPIES RÉSERVATIONS AU 04 99 04 76 44
  • SAMEDI 10H-12H / 3-11 ANS - 14H-17H / 6-12 ANS
  • DIMANCHE 14H30-17H30 /
  • OUVERT À TOUS PETITS & GRANDS, SEULS OU ACCOMPAGNÉS 1 ADULTE ET 1 ENFANT OU 1 ADO ET 1 ENFANT FORMULE CRISPY : 5,50 €



LES VACANCES à la Petite épicerie 

On regarde, on décrit, on échange, on commente en lien direct avec les œuvres exposées au Musée et puis on dessine, on peint, on fabrique, on invente en écho avec l’exposition temporaire avec Sylvette Ardoino

DU 26 FEVRIER AU 8 MARS

 DU MARDI AU VENDREDI 10H-12H / 3-5 ANS

  • 1 HEURE = 3 €
  • 2 HEURES = 5,50 €


 MERCREDIS ET VENDREDIS 14H-16H / 6-8 ANS

  • MARDIS ET JEUDIS 14H-16H / 9 ANS ET +
  • 2 HEURES = 5,50 €


 

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

A la préfecture de l'Hérault

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l'Hérault
Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, a présidé vendredi 15 février la cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l’Hérault.

Cette cérémonie vise à accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale, les personnes ayant acquis récemment la nationalité française par naturalisation ou réintégration ou par mariage avec un ressortissant français.

Lors de cette manifestation, 50 personnes ont reçu le décret de naturalisation  ou la déclaration de nationalité française par mariage qui matérialise leur acquisition de la nationalité française.

Elles sont originaires de 22 pays différents : Maroc (20), Algérie (5), Italie (3), Madagascar (3), Sénégal (2), Côte d’Ivoire (1), Brésil (1), Bulgarie (1), Cambodge (1), Cameroun (1), Colombie (1), Comores (1), Corée du Sud (1), Cuba (1), Haïti (1), Pologne (1), Roumanie (1), Royaume-Uni (1), Russie (1), Togo (1), Tunisie (1), Viet Nam (1).

La plus jeune est âgée de 21 ans, la plus âgée a 77 ans.

Ces personnes vivent à Montpellier (pour la plupart d’entre elles), Castelnau le Lez et Sète.

Signature de "Les gens" par Klaus Dauven

L'artiste Klaus Dauven, créateur des portraits du môle Saint-Louis, sera en dédicace à la librairie le samedi 16 février à partir de 11h pour son livre de portraits de gens de mer "Les Gens".

L’image contient peut-être : 1 personne, texte, eau et plein air

Samedi 16 février 2019 de 11 h 00 à 12 h 00 

Librairie L'Echappée Belle 7 rue Gambetta, 34200 Sète

Conseil communautaire à la salle polyvalente de Gigean : 16 points à l'étude

Sète Agglopôle Méditerranée - Archipel de ThauAprès l’appel des représentants des 14 communes de l’Agglopôle, à la Salle Polyvalente de Gigean, ce jeudi 14 février, le président François Commeinhes a pu ouvrir la séance en revenant sur le rapport du dernier conseil communautaire.

Après cette introduction générale ont été proposés 16 dossiers soumis à délibérations ou avec prises d’acte dont voici les plus essentiels :

  A noter, le vote d'une Motion de défense de la langue et de la culture occitane dans les médias présentée par l’assemblée délibérante afin de soutenir la promotion de la langue et de la culture occitane dans les médias régionaux :

En voici le contenu : « Nous élu-e-s de Sète agglopôle méditerranée souhaitons attirer l’attention du gouvernement sur les légitimes revendications exprimées par le Collectif Occitan, lesquelles visent essentiellement à obtenir de la réforme de l'audiovisuel la présence quotidienne de l'occitan à la télévision publique régionale et plus d'égalité dans le traitement des langues régionales par France 3. Ainsi, est-il demandé que cette égalité s'applique aux radios locales du service public, celles du réseau France Bleue et antennes affiliées, de même que France 3 devienne une véritable télévision de pays, soit une « chaîne régionale à vocation généraliste », en mesure de maintenir et de développer ses rédactions locales. La présence des langues régionales sur les ondes de l'audiovisuel du service public apparaît essentielle pour maintenir l'identité de nos territoires. Dans le cas particulier de l'occitan, France 3 et France Bleu Occitanie, en assurant une présence régulière, voire quotidienne, de l'occitan occuperaient une véritable position de médias de pays. Le renforcement de l'offre de proximité de France Télévisions et Radio France doit être l'un des axes centraux de la réforme de l'audiovisuel public en cours. Nous appelons ainsi à l’inscription législative d’actions pour valoriser, à travers un service public audiovisuel de proximité, les langues régionales, dont la langue et la culture occitanes. »

 

A) 14,15 M€ de charges transférées par l’agglopôle aux communes


En 2018, l’agglopôle a attribué aux 14 communes de son territoire un montant total de compensations de plus de 14 M€. En 2019, un montant de 13,8 M€ est provisoirement attribué. La Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées (C.L.E.C.T.) de Sète agglopôle méditerranée est chargée de garantir l’équité de traitement et la transparence des méthodes d’évaluation des charges transférées.

Attributions de compensation définitives année 2018 / Attributions de compensation provisoires 2019

Balaruc-les-Bains 1 121 274 € 1 114 607 €
Balaruc-le-Vieux 733 525 €730 604 €
Bouzigues 34 332 €34 332 €
Frontignan 2 948 087 €2 930 331 €
Gigean 440 503 €435 026 €
Loupian 72 244 €72 244 €
Marseillan 539 266 €521 655 €
Mèze 844 273 €719 148 €
Mireval 268 460 €265 974 €
Montbazin 23 596 €23 596 €
Poussan 526 270 €429 174 €
Sète 6 407 666 €6 366 836 €
Vic-la-Gardiole 108 656 € 103 887 €
Villeveyrac 83 756 € 83 756 €

14 151 907 €

13 831 170 €

 On peut constater 2 principales baisses entre 2018 et 2019 pour ces Attributions de Compensations :

  • Poussan : suite à la mutualisation du service Finances/RH

  • Mèze : suite au transfert de la bibliothèque à Sète agglopôle Méditerranée.

 Pour le reste, ce sont des ajustements sur année pleine du transfert à SAM des instructions des demandes d'urbanisme.

B)L’agglo encourage le transport collectif et l’usage du vélo

En 2019, l’agglo prendra à nouveau en charge à 100 % les titres d’abonnement de transport de ses agents, correspondant aux déplacements effectués entre leur résidence et leur lieu de travail : abonnement de transport en commun annuel, mensuel ou hebdomadaire délivré par Sète agglopôle Transport, Hérault Transport, la SNCF, ainsi que par les entreprises de transport public, ou les abonnements à un service public de location de vélo, frais d’abonnement des parkings à vocation intermodale à la condition que l’agent présente également un abonnement de transport en commun.

 C) L’agglo soutient les projets des communes

Sète agglopôle méditerranée conduit sa politique d’accompagnement financier afin de contribuer à la réalisation ou au fonctionnement d’équipements d’intérêt commun et structurants des communes. Au vu des demandes de fonds de concours sollicitées à ce jour, une nouvelle programmation de fonds de concours est proposée pour les projets de la commune de Villeveyrac tels que :

L’aménagement d'une voie de circulation, cyclable et piétonnière, entre la route de Montagnac et la rue des oliviers,
L’aménagement sécurisé de la route de Mèze et de la route de Loupian,
La construction d'un city park.

Ainsi, l’agglopôle contribuera globalement à ces projets à hauteur de 58 930 € pour un montant total de travaux de 310 520 €.

 

D) Contrat de mixité sociale pour Marseillan et Poussan afin d’atteindre les objectifs de logements sociaux
Au 1er janvier 2017, la commune de Marseillan comptabilisait 311 logements sociaux, soit un taux d'équipement de 7,52%.

Le nombre de logements sociaux manquants pour atteindre le taux réglementaire de 25% s'évalue à cette date à 722. Compte tenu de ce constat mais aussi des contraintes que connait son territoire, la commune de Marseillan a accepté d’élaborer un contrat de mixité sociale en partenariat avec Sète agglopole méditerranée et l’Etat permettant de mieux apprécier la réalité des difficultés rencontrées, de mesurer l’importance de la politique de rattrapage conduite par la municipalité et la pertinence des actions engagées pour atteindre au mieux les objectifs de rattrapage et de mixité sociale attendus. Ce contrat a pour objectif d’exposer dans un document cadre pluriannuel, la stratégie que la commune de Marseillan entend mettre en œuvre pour atteindre le taux d’équipement en logements sociaux exigé par la loi.

Idem pour la commune de Poussan, qui au 1er janvier 2017, comptabilise 45 logements sociaux, soit un taux d'équipement de 1,82 %. Le nombre de logements sociaux manquants pour atteindre le taux réglementaire de 25% s'évalue à cette date à 572. Un CMS sera également élaboré avec l’agglopôle, afin d’établir la stratégie que la commune de Poussan entend mettre en œuvre pour atteindre le taux d’équipement en logements sociaux exigé par la loi.

 

E)Un document cadre pour l’attribution des logements sociaux

Les élus communautaires ont approuvé les termes de la Convention Intercommunale d’Attributions des logements sociaux, entre Sète agglopole méditerranée, ses 14 communes membres, le Département de l'Hérault et les bailleurs sociaux Thau Habitat, Hérault Habitat, FDI Habitat, Erilia, SA HLM Nouveau Logis Méridional, SFHE, Immobilière Méditerranée, ICF et Action Logement. Sur la base du diagnostic réalisé durant l’année 2018, cette convention est orientée sur 15 leviers identifiés, qui s’articulent autour de 4 grandes orientations.

1 – Agir sur les équilibres territoriaux et les équilibres de peuplement par le développement d’une offre diversifiée.

  • Levier 1 : Mieux répartir l’offre locative sociale sur le territoire

  • Levier 2 : poursuivre les efforts faits en faveur de l’accès des plus modestes au parc social hors QPV et mieux les repartir entre bailleur

  • Levier 3 : Améliorer l’attractivité et l'image des QPV et favoriser leur désenclavement

  • Levier 4 : Diversifier l'offre dans les secteurs d'habitat social en mobilisant le parc privé neuf et ancien


2 – Garantir l’accès au logement ou le relogement des publics prioritaires

  • Levier 5 : Identifier les publics prioritaires

  • Levier 6 : Poursuivre la coopération entre bailleurs et réservataires

  • Levier 7 : Mieux prendre en compte les demandes de mutations

  • Levier 8 : Favoriser les parcours résidentiels des ménages


3 – Renforcer le rôle de Sète agglopôle méditerranée et engager une démarche partenariale de suivi et d’évaluation qui contribue à l’atteinte des objectifs d’équilibre social et territorial.

  • Levier 9 : S'appuyer sur la commission de coordination mise en place par la CIA

  • Levier 10 : Approfondir certaines analyses ou modalités de travail entre bailleurs et réservataires pour un meilleur suivi et mise en œuvre de la convention

  • Levier 11: Partager la connaissance entre partenaires, tendre vers une harmonie des pratiques et une coopération renforcée

 4 – Mettre en place un service d’accueil, d’information et d’accompagnement des demandeurs de logements sociaux.

  • Levier 12 : S'appuyer sur la Maison de l’Habitat de Sète

  • Levier 13 : Garantir l’égalité de traitement des demandeurs sur le territoire communautaire

  • Levier 14 : Renforcer la qualité de l’accueil et de l’information des demandeurs.

  • Levier 15 : Promouvoir des initiatives innovantes en matière d’Habitat.

 

F ) OT intercommunal

Les élus communautaires ont approuvé le budget primitif 2019de l’office de tourisme intercommunal s’élevant à 1 042 000 € (fonctionnement : 896 000 € ; investissement : 146 000 €).

 G ) Sète agglopole méditerranée rejoint Thau Energie Citoyenne

L’agglopôle a souhaité déposer sa candidature aux organes dirigeants de la société coopérative d’intérêt collectif à action simplifiée « Thau Energie Citoyenne. Il s’agit d’une coopérative citoyenne de production d’énergies renouvelables lauréate de l’appel à projet «  énergies coopératives citoyennes » lancé par la région Occitanie et l’ADEME, créée en mars 2017. Elle porte des projets citoyens de production d’énergies locales renouvelables, et a pour but de mobiliser l’épargne de proximité à l’échelle des 14 communes du bassin de Thau. Elle a déjà permis la réalisation de deux installations photovoltaïque de 9 et 6 kilowatts pour une production respective de12 500 kWh/an et 7 800 kWh/an.

D’autres projets sont à l’étude. Plus largement, elle vise un objectif de promotion de la transition énergétique sur le territoire. A ce jour, Thau Energies Citoyennes compte 127 associés (10 entreprises, 1 collectivité, 3 associations et plus de 113 particuliers citoyens).

Chaque coopérateur dispose d’une seule voie indépendamment du nombre de parts achetées. Compte tenu des engagements de Sète agglopôle méditerranée en cours et à venir en faveur de la transition énergétique, l’agglo a souhaité prendre des parts sociales à hauteur de 10 000 €, soit 100 parts sociales.

 H ) Une nouvelle dynamique de gestion des collines de la Moure

Les collines de la Moure se répartissent sur 3 intercommunalités : la Communauté de Communes Vallée de l’Hérault, Sète agglopôle méditerranée et Montpellier Méditerranée Métropole. Le territoire fait l’objet de 2 sites Natura 2000 qui se juxtaposent : « Montagne de la Moure et Causse d’Aumelas », site habitat et « Garrigues de la Moure et d’Aumelas », site oiseaux. Les 3 intercommunalités souhaitent créer une nouvelle dynamique de gestion des collines de la Moure en créant des connexions intercommunales sur des thématiques communes.

Ainsi, le présent projet de plan d’actions interterritoriales composé d’un diagnostic et d’un projet de site est envisagé en groupement de commande afin d’optimiser les coûts et l’organisation de l’étude. Cette opération sera donc réalisée dans le cadre d’un programme coordonné entre les 3 co-contractants selon la planification suivante : la réalisation d’un diagnostic et d’un projet de site en 2019 au travers d’une première convention de groupement de commande ; un programme d’action opérationnel en 2020 au travers d’une éventuelle seconde convention.

Le montant total maximum des marchés sur la durée totale d’exécution tous membres confondus est de 46 000 € HT (55 200,00 € TTC). SAM 23 500 € (51,09 %), Communauté de communes Vallée de l’Hérault 12 500 € (27,17 %) et Montpellier méditerranée Métropole 10 000 € (21,74 %).

(Bientôt la vidéo du Conseil communautaire...)

 

 

 

 

Concert de restitution de Cap sur l'écriture

Venez participez à une soirée de restitution des croisières
Cap sur l'écriture avec au programme:

Les stagiaires de Cap sur l'écriture avec Bertille et Erwan Naour en concert et une expo photo, donc une soirée placée sous le signe du partage et de la transmission.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

Département : pour Kléber Mesquida, un budget 2019 pour voir loin et agir juste

Après trois jours de session, mercredi 13 février, les conseillers départementaux ont adopté à une très large majorité le budget primitif 2019.

« Nos actes d’hier et ceux de demain sont les gages d’une politique préparant l’avenir de notre société. Cela sera notre ligne d’action pour 2019, une année qui renforcera la prise de conscience environnementale, chacun à son niveau, chacun prenant sa part. Une année de solidarité envers tous les Héraultais pendant laquelle vous trouverez toujours le Département à vos côtés, à tous les niveaux. »

Kléber MESQUIDA, Président du Département

Un budget au service des Héraultais

 

Budget 2019 _ Education Jeunesse

D’un montant de 1,471 milliard d’€, le Président Kléber MEQUIDA, a indiqué que ce budget « affirme la volonté du Département de renforcer les solidarités aux personnes et d’accompagner les communes et les intercommunalités dans la réalisation de leurs projets d’équipements au service des citoyens ».

En consacrant près de 800 M€ pour des actions en faveur de la personne, le Département agît quotidiennement pour les familles, de la maternité au grand âge, par des actions de protection de l’enfance, par une politique de prise en charge des personnes âgées ou en situation de handicap.

C’est aussi le choix d’une politique ambitieuse pour la jeunesse avec 52,6 M€ qui seront consacrés en 2019 à l’éducation pour permettre aux collégiens d’apprendre dans les meilleures conditions.

1,943 M€ sera déployé pour la génération des 11-25 ans afin de les aider à grandir et s’épanouir, soutenir leur engagement et faciliter leur parcours d’insertion.

Renforcer les solidarités territoriales

Solidarité avec les personnes mais aussi solidarité avec les territoires pour assurer le développement harmonieux de l’Hérault en poursuivant le déploiement du très haut débit, en assurant l’entretien d’un réseau routier de 4 500 km et en soutenant les communes dans leurs projets.

Des finances maîtrisées

Ces politiques seront conduites grâce à la bonne santé financière du Département.

Dans sa présentation du budget, Mickaël DELAFOSSE, délégué aux finances publiques, rappelait « la bonne santé financière du Département qui permet, sans augmenter la fiscalité, de faire face aux dépenses de solidarité tout en ayant un niveau d’investissement très soutenu avec 238 M€ qui seront injectés directement dans l’économie héraultaise ».

Infographie Budget 2019-1

 

Recettes : d'où vient l'argent ?

Recettes 2019



0% d’augmentation d’impôts en 2019

A l’occasion du vote du budget primitif, l’Assemblée départementale procède au vote de la fiscalité directe, c’est-à-dire de la taxe foncière payée par les propriétaires des habitations principales et secondaires.

Pour la deuxième année consécutive, les élus du Groupe Majoritaire ont fait le choix de ne pas augmenter les impôts afin de préserver le pouvoir d’achat des Héraultais. Ainsi la part départementale de la taxe foncière sera maintenue au même niveau qu’en 2017.

Dépenses : où va l'argent ?

 

Dépenses de fonctionnement 2019

 

Dépenses d'investissement 2019

 

Appel à témoins pour l'accident sur la RD600

La semaine dernière, jeudi è, a eu lieu un grave accident vers 21 h avec un choc frontal de 2 véhicules sur la RD 600 à la hauteur de Balaruc le Vieux/ Balaruc les Bains. (Entre Hyper Carrefour et Moto-Cross).

Trafic, Transport, Confiture, Autoroute

20 pompiers s'étaient rendus rapidement sur les lieux avec 3 ambulances venues aussi de Mèze, Gigean et Bouzigues.

Triste bilan : Une jeune femme était décédée dans l'accident et un homme de 50 ans avait été dirigé en urgence sur CHR Lapeyronie.

La Gendarmerie de Balaruc les Bains lance un appel à témoins.

Toute les personnes qui ont été témoins ou qui pourraient avoir des informations (dont à priori une étudiante en médecine qui est intervenue...) sur cet accident peuvent téléphoner à la Gendarmerie de Balaruc les Bains au : 04 67 78 72 66.

Mobilisation en faveur des commerçants, artisans et entreprises des centres-villes

La CCI Hérault, la Région Occitanie et la CMA Hérault rappellent leur mobilisation commune en faveur des commerçants, artisans et entreprises des centres-villes impactés par les récentes violences.


André Deljarry, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l’Hérault, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Christian Poujol, président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l’Hérault tiendront mardi à Montpellier une conférence de presse commune afin de rappeler leur mobilisation en faveur des commerçants, artisans et entreprises des centres-villes impactés par les récentes violences.


La CCI Hérault, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l’Hérault présenteront conjointement lors de cette conférence les dispositifs d’aides proposés aux entreprises et aux commerçants impactés par les récentes violences en présence des représentants des commerçants.


"Face à la situation préoccupante des commerces touchés par les manifestations de ces dernières semaines, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a annoncé dès le 18 janvier dernier la mobilisation d’un fonds régional d’intervention exceptionnel de 3M€."

Gilets jaunes - Gilets de Thau : demandez le programme !

 

15 février (ce soir)

Convoi Bassin de Thau pour

concert Vias-Bessan

Départ de La Cible

à 19h45

 

16 & 17 février

Fête des

Gilets Jaunes à FRONTIGNAN

Parc Victor HUGO

 

16 février

10h - Manifestation

Cinéma MISTRAL

FRONTIGNAN

 

14h - Manifestation

NÎMES

 

14h - Manifestation

MONTPELLIER

au Peyrou

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon