échos

StopCovid

StopCovid est une application qui s’inscrit dans le plan global de déconfinement du Gouvernement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Objectifs : vous protéger, protéger les autres, et soutenir les efforts des soignants et du système de santé pour stopper au plus vite les chaînes de contamination et éviter une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Mercredi 27 mai, l’Assemblée nationale et le Sénat se sont prononcés en faveur du déploiement de StopCovid. Le Gouvernement a annoncé que l’application sera disponible à partir du 2 juin.

Le principe est le suivant : prévenir les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent être prises en charge le plus tôt possible, le tout sans jamais sacrifier nos libertés individuelles.

Cette application apporte une aide complémentaire au travail des médecins et de l’Assurance maladie pour identifier les "personnes contacts" et les prendre en charge. StopCovid est une application transparente, temporaire, téléchargeable sur la base du volontariat, qui s’inscrit dans le cadre de protection de la vie privée.

Pourquoi StopCovid ?

Lorsque vous avez été testé positif, StopCovid permet de gagner de précieuses heures, pour alerter toutes les personnes utilisatrices de StopCovid, avec qui vous avez été à proximité.

Lorsque vous êtes assis à côté d’une personne dans le métro ou que vous faites la queue dans une supérette, et que la personne avec qui vous avez été à proximité découvre ensuite qu’elle est malade, le seul moyen de vous prévenir est l’application StopCovid.

Le projet 

La France lutte contre l’épidémie de Covid-19 depuis plusieurs mois. Tous les outils et ressources de l’État sont mobilisés afin de combattre l’épidémie. Un déconfinement progressif a été lancé le 11 mai avec l’objectif de franchir une nouvelle étape à partir du 2 juin. Dans cette perspective, des solutions technologiques ont été explorées. Parmi elles, une application permettant d’informer les citoyens ayant été à proximité des porteurs du virus.

En savoir plus

Comment ça marche ?

L’objectif de l’application StopCovid est de contribuer au travail des médecins et de l’Assurance maladie, pour alerter au plus vite les personnes ayant été en contact avec les personnes malades du Covid-19, et ainsi casser la chaîne de transmission. Chaque heure gagnée peut faire la différence. Ce travail est, par ailleurs, compliqué à réaliser si vous êtes en contact avec des inconnus. Par exemple, dans les lieux publics ou dans les transports collectifs.

En savoir plus

Foire aux questions

Consultez les principales questions-réponses sur l'application StopCovid

Consulter la FAQ

L'avis des experts

Avec StopCovid, le Gouvernement a toujours entendu respecter pleinement les cadres légaux français et européens de protection des libertés, et notamment le Règlement général sur la protection des données. C’est la raison pour laquelle plusieurs experts, et notamment la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) ainsi que le Conseil National du Numérique (CNNUM) ont été saisis afin que leurs expertises et leurs recommandations enrichissent, en toute transparence, les réflexions des autorités en charge du développement de l’application.

Conseil scientifique

Avis du Conseil scientifique

Déconfinement : le 2 juin, qu'est-ce qui change ?

À la veille de la nouvelle phase du déconfinement annoncée par Edouard Philippe, de nombreux assouplissements vont agrémenter la vie des Français. Mais la distinction entre zone verte et zone orange aura son importance. 

Comme annoncé, jeudi 28 mai, par le premier ministre Édouard Philippe, la France va entamer la phase 2 du déconfinement.

Panorama des principales choses qui vont changer.


Fini la limite de déplacement de 100 kilomètres

Les déplacements sont à nouveau autorisés sans limitation de distance. Le gouvernement compte cependant sur la responsabilité de la population. Édouard Philippe a demandé aux Français de différer si possible leurs voyages.

Rassemblements limités à 10 personnes 

Dans l'espace public, les rassemblements restent limités à dix personnes maximum. Mais, nouveauté, il sera possible de dépasser cette limite dans le cadre de rassemblements privés.

Bars et restaurants

La réouverture des bars et des restaurants, attendue avec impatience par les professionnels du secteur, reste soumise à certaines conditions variables selon la couleur de la région. En zone verte, les établissements peuvent ouvrir intégralement, en respectant des règles strictes : dix personnes maximum par table, un mètre au moins entre chaque groupe, impossibilité de consommer debout dans les bars. Dans les zones orange (Île-de-France, Mayotte et Guyane), seules les terrasses pourront rouvrir, jusqu'à 22 heures.

Tourisme et divertissements : https://actu.orange.fr/france/

Les recommandations nationales relatives aux visites dans les établissements hébergeant des personnes âgées seront assouplies

A compter du vendredi 5 juin, les recommandations nationales relatives aux visites dans les établissements hébergeant des personnes âgées seront assouplies.

Le 28 mai 2020, le Premier ministre a précisé les conditions de la deuxième phase du déconfinement prévue au 2 juin 2020 et, pour certains territoires et secteurs d’activités, au 22 juin 2020. En cohérence avec l’évolution nationale, les recommandations nationales relatives aux visites dans les établissements hébergeant des personnes âgées sont assouplies à compter du 5 juin 2020.

Les personnes âgées, tout particulièrement lorsque leur état de santé est fragilisé, sont les plus à risques de développer une forme grave de Covid-19. Près de 45% des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) déclarent encore au moins un cas de Covid-19. La plus grande vigilance doit donc être observée dans l’application des mesures de sécurité sanitaire rappelées dans les recommandations nationales.

Toutefois, cet impératif doit être concilié avec le respect du libre-choix des personnes désirant voir leurs proches.

Il est ainsi recommandé aux directions des établissements dont la situation sanitaire le permet d’assurer une reprise des visites des proches.

Par ailleurs, il est décidé un assouplissement supplémentaire des consignes applicables. Sont ainsi désormais autorisées :

  • les visites de plus de deux personnes à la fois, lorsque la visite n’est pas faite en chambre ;
  • les visites en chambre de deux personnes à la fois maximum, lorsque les conditions de sécurité le permettent ;
  • les visites de mineurs, à la condition que ces derniers puissent porter un masque.

Par ailleurs, il est mis fin à la condition de présence continue d’un professionnel aux côtés des proches.

Il est enfin rappelé que la reprise de davantage de visites médicales et paramédicales et des activités collectives en tout petits groupes peut être décidée, ainsi que l’intervention de bénévoles formés et encadrés. En particulier, lorsque l’établissement est doté d’un jardin ou d’une cour, des activités extérieures peuvent être organisées (promenades, animations en tout petits groupes).

L’ensemble de ces visites et activités s’applique dans le strict respect des consignes de sécurité sanitaire définies dans le protocole relatif aux consignes applicables dans les ESMS et USLD établi le 20 avril 2020, actualisé au 1er juin 2020. Le lavage des mains, la distanciation physique et le port du masque chirurgical restent ainsi obligatoires pour tous les visiteurs.

Au-delà des recommandations nationales, il est rappelé qu’il revient aux directrices et directeurs d’établissement de décider des mesures applicables localement, après concertation collégiale avec l’équipe soignante et en particulier les médecins coordonnateurs en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Ces mesures sont en effet définies en fonction de la situation sanitaire de l’établissement et dans le respect des préconisations en vigueur dans le territoire concerné. Dans la mesure du possible, il est aussi recommandé de consulter les conseils de la vie sociale des établissements.

Les nouvelles recommandations nationales s’appliqueront à compter du 5 juin 2020, notamment en préparation des fêtes familiales à venir comme la fête des mères ou la fête des pères.

 

pdf Téléchargez le communiqué Téléchargement (397.3 ko)

pdf Téléchargez le communiqué

Ehpad : un assouplissement des conditions de visite à compter du 5 juin

Dans le cadre de la phase 2 du déconfinement, les proches de personnes âgées résidant dans des Ehpad verront certaines restrictions assouplies, notamment celles concernant les mineurs. 

Lieux éminemment scrutés, les Ehpad ont été durement frappés par l'épidémie de Covid-19, au point de faire l'objet de mesures très restrictives de confinement.

Celles-ci devraient bientôt être assouplies, a annoncé le ministère de la Santé. Les directeurs d'établissements hébergeant des personnes âgées vont pouvoir mettre en place à partir de vendredi 5 juin "une reprise des visites des proches" quand "la situation sanitaire le permet", avec notamment la possibilité de faire venir des mineurs.

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/ehpad-

Réouverture de l'Office de tourisme de Sète ce mardi 2 juin

Il vous accueilla tous les jours de 09h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h00. Des normes de sécurité sanitaire seront évidemment mises en place pour votre sécurité et pour celle de son équipe.

▪️ Gel hydroalcoolique à l'entrée
▪️ Port du masque obligatoire
▪️ Distanciation de 1 mètre minimum avec nos conseillers en séjour
▪️ Fléchage au sol pour vos déplacements
▪️ Limitation des visiteurs dans l'espace accueil
▪️ Désinfection régulière des locaux

Montpellier a donné son accord pour la reprise des tournages

Dès le 2 juin 2020, les principaux tournages sur le territoire de la Ville et de la Métropole des séries télé reprendront de manière échelonnée ("Un si Grand Soleil", "Tandem",...). En effet, après plusieurs semaines d'arrêt liées au Covid-19 et aux prescriptions émanant de l'État, les sociétés de production cinématographiques et audiovisuelles ont travaillé à la mise en oeuvre de plans de reprise progressive d'activité assortis de protocoles sanitaires pour assurer la sécurité de leurs équipes ainsi que celle des riverains dans le cadre du tournage sur l'espace public. 

Des mesures sanitaires strictes

Ces mesures entrent désormais en cohérence avec le guide CCHSCT de la production audiovisuelle, cinématographique et publicitaire et sont complémentaires des mesures sanitaires (gestes barrière, distanciation …) et du protocole national de déconfinement des entreprises publié par le Ministère du travail.

Les activités de tournages participent au fonctionnement de l’économie locale, contribuent à la valorisation et l’attractivité de notre territoire et concernent des centaines d'emplois sur Montpellier et la Métropole. Cette reprise est ainsi essentielle à la relance de l’activité touristique, elle aussi fortement impactée par l'arrêt de l'activité économique en France.  

C'est pourquoi, après plusieurs semaines d'arrêt, Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, a donné son accord pour une reprise d’activités progressive des tournages sur l’espace public, sous certaines conditions... la suite sur Montpellier infos 

Avec FR3, à Sète, c'est " Touche pas à mon brise lames "

Mercredi 27 mai, la gendarmerie maritime a refusé l'accès au brise-lame à des Sétois qui s'y rendaient pour pique-niquer en famille. Véritable tradition pour ces habitants, cette interdiction a déclenché une vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

Gamelab de Sète, pour le soutenir, une campagne de financement participatif sur Ulule

L’image contient peut-être : chat

Contrairement à ce que le Gamelab de Sète évoquait il y a 15 jours, et ce malgré les mesures de prévention sanitaires mises en place, elle n'est pas autorisée à ré-ouvrir jusqu'à nouvel ordre.

Si vous souhaitez pré-commander vos sessions de jeux vous pouvez le faire sur notre campagne de financement participatif sur Ulule. Les bons seront consommables pour une durée d'un et demi post-réouverture.

Le Covid-19 n'aura pas la peau du jeu à Sète !

Vous pouvez soutenir la salle sur : https://fr.ulule.com/sauvez-gamelab/?fbclid=IwAR3A-

Réouverture du musée Paul Valéry le samedi 30 mai dés 9h30 ! Voici le programme


L’image contient peut-être : textePOUR FETER VOTRE RETOUR AU MUSEE ET PARTAGER LE PLAISIR DE SE REVOIR :
Sur une esquisse murale grand format de Topolino, vous êtes invités à dire avec des mots ou un dessin votre confinement et les sentiments que vous ressentez au moment de retrouver le musée. Un grand triptyque a été installé à l’entrée pour l’occasion afin d’exprimer le plaisir de se revoir à nouveau. (feutres fournis avec gel hydroalcoolique)

 4 à 4 PROLONGE jusqu'au 30 août !
Pour cette quatrième édition, 4 à 4 montre les travaux de Bashar ALHROUB (Ramallah), Cécile BORNE (Douarnenez), Isabelle LEDUC (Montréal), Pierre-Luc POUJOL (Montpellier).

et OUVERTURE DE l'exposition !
PATRICE PALACIO, Œuvres récentes du 30 mai au 30 août
Pour cette exposition, l’artiste, dont le travail en noir et blanc questionne le rapport à l’image, au réel et à la peinture, présente trois séries d’œuvres récentes réalisées durant l’année 2019 : Point Plan Trait, Vide Matière Lumière, Tableaux blancs.

COVID 19 : Le musée a pris toutes les dispositions pour vous accueillir dans les meilleures conditions. (gel hydoalcoolique à l'accueil et à différents points du musée, marquage au sol, masque conseillé).

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon