Photographie

Les photographies des familles Blayac et Chauvain

Présentation d'un nouveau fonds photographique conservé aux Archives : les photographies des familles Blayac et Chauvain.

Le fonds Blayac (42 Fi) retrace la vie de François Blayac et Joséphine Chauvain, depuis leur mariage jusqu'à ce que leurs trois enfants soient adultes, soit environ des années 1905 à 1940.

Exposition - Un air de famille 1900-1930

L’image contient peut-être : 1 personne, neige, plein air et nature


Les photographies montrent les détails de leur vie quotidienne : des balades, des pique-niques, souvent dans les environs de Castelnau-le-Lez ; des jeux et des déguisements dans le parc de de leur domaine de Rochet. Mais ces photographies intéressent également l'histoire nationale, avec la mémoire d’événements tels que les manifestations viticoles de 1907 ou la Première Guerre mondiale.

L'ensemble de ces photographies numérisées par les Archives ont été données par M. Alain Blayac, petit-fils du photographe, François Blayac.

Au total, il se compose de 944 items (plaques de verre). Nous vous invitons à en découvrir quelques agrandissements, sous cadre ou sur table numérique, en Atelier de l'histoire.

 

Du 15 décembre 2018 au 2 février 2019

DÉC15 sam 10 h 00, DÉC18 mar10 h 00, DÉC19, mer10 h00

FRATRIES overseas devant l'objectif

BISTRO du MARCHE    rue ALSACE-Lorraine    à   Sète (34200)

DE 8 h à 21 h

Jusqu'au 13 janvier 2019

***poxeCapture
Des portraits éphémères, dont la sélection présentée ici s'étale sur une vingtaine d'années et une douzaine de pays, répartis sur trois continents (Asie / Amérique dusud / Afrique) .

Le fruit non pas d'un travail, mais du plaisir de la rencontre... en ces terres rudes auxquelles on n'accède qu'en marchant, sac au dos, dans l'effort.
Là, les fratries assurent la transmission des rôles, mêlant responsabilité et innocence, gravité et espièglerie, débrouillardise et routine, tâches du quotidien et jeux des premiers temps. Ensemble, ils apprennent à relever des défis, à accomplir des objectifs qui les dépassent ou simplement à s'entraider et faire face. Les aînés prennent en charge les cadets dans l'évidence de l'altérité.


Société parallèle, comme une sorte de galaxie autonome, parfois laissée à elle- même une grande partie du jour et réinventant, par ses odyssées minuscules, les gestes et les rites du vivre-ensemble, au sein d'espaces ouverts.


Point de vue singulier d'un monde qui se perpétue... Jusqu'à quand ?

Derrière l'objectif
***
Alicata est le nom (utilisé du XVII au début du XVIII siècle) d'une localité balnéaire située sur la côte méridionale sicilienne, aujourd'hui Licata. Voilà pour le patronyme. La généalogie est ancrée elle aussi, pour une part en Sicile, ainsi que du côté du
Piémont et de la Ligurie.


Jacques Alicata est né à Nice : photographe amateur, grand voyageur, moine zen, poète et marcheur au long cours, il s'est installé à Sète depuis cinq ans.

Venez découvrir HERAULT SUBMARINE

Venez découvrir HERAULT SUBMARINE à la Maison Départementale des Sports Nelson Mandela !
Proposée par le Comité Départemental d’Etudes et Sports Sous-Marins et programmée par Hérault Sport, elle sera visible à partir de ce jeudi 22 novembre 2018 jusqu’au jeudi 28 février 2019 (du lundi au vendredi de 9h à 18h).

L’image contient peut-être : texte

Artiste du mois : Melissa Lenoir (Mamazelle)

 




   

Melissa Lenoir est jeune femme femme dotée d'un sensibilité rare et d'un sens inné de l'observation des rapports humains. Passionnée par les gens heureux quels que soient leurs âges, leurs conditions ou leurs origines.
Son intelligence du cœur lui permet de saisir l'instant qui fera date dans l'album à souvenir.  Quand parfois elle invite ses sujets à surjouer et à prendre la pose, c'est jusque ce qu'il faut pour accentuer l'impact du cliché.

Ces qualités reconnues en font une photographe recherchée pour les reportages de famille : les mariages et les enfants. Très vite son travail est aussi remarqué par des créateurs  qui lui confient plusieurs missions dans différents domaines.

En réseau avec d'autres artistes photographes elle est par ailleurs à l'écoute du monde : ses photos de rue à Bombay en Inde sont dignes des plus grands. Au niveau régional, c'est sans nul doute une des jeunes photographes d'avenir à suivre.

 

 

Melissa Lenoir est  passionnée par les gens heureux!
De formation graphique et artistique, elle réalise des reportages de familles et des mariages. Elle est également sollicitée par des créateurs. Basée à Montpellier, Mellissa Lenoir se déplace un peu partout en France et dans le monde.


site : www.mamazelle.com
facebook: mamazelle
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Gens d'ailleurs

On est là où on veut vivre. On est là où on plante ses racines, où l'on désire attacher son cœur et fixer son âme. ..Mais les racines ne repoussent vite sous les arbres transplantés que si l'on en prend soin, que si on ne les traite pas avec dédain ou indifférence.


Artistes : 1001 conseils pour mieux vendre vos oeuvres

Produire un travail artistique de qualité ne suffit pas pour en vivre. Vendre son art est un véritable métier et les démarches à accomplir sont nombreuses. Il faut notamment : se faire connaître, trouver des financements, des partenaires, des clients, les fidéliser, choisir une structure juridique, établir les déclarations légales, gérer ses ventes. A travers ce guide, vous trouverez des astuces et des réponses à vos questions (» en savoir plus).

MTP INFOLETTRE

Abonnez-vous, c'est gratuit
 
 

Artiste du mois : Melissa Lenoir (Mamazelle)

 




   

Melissa Lenoir est jeune femme femme dotée d'un sensibilité rare et d'un sens inné de l'observation des rapports humains. Passionnée par les gens heureux quels que soient leurs âges, leurs conditions ou leurs origines.
Son intelligence du cœur lui permet de saisir l'instant qui fera date dans l'album à souvenir.  Quand parfois elle invite ses sujets à surjouer et à prendre la pose, c'est jusque ce qu'il faut pour accentuer l'impact du cliché.

Ces qualités reconnues en font une photographe recherchée pour les reportages de famille : les mariages et les enfants. Très vite son travail est aussi remarqué par des créateurs  qui lui confient plusieurs missions dans différents domaines.

En réseau avec d'autres artistes photographes elle est par ailleurs à l'écoute du monde : ses photos de rue à Bombay en Inde sont dignes des plus grands. Au niveau régional, c'est sans nul doute une des jeunes photographes d'avenir à suivre.

 

 

Melissa Lenoir est  passionnée par les gens heureux!
De formation graphique et artistique, elle réalise des reportages de familles et des mariages. Elle est également sollicitée par des créateurs. Basée à Montpellier, Mellissa Lenoir se déplace un peu partout en France et dans le monde.


site : www.mamazelle.com
facebook: mamazelle
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

"Transhumance en Cévennes" une exposition à Villeveyrac

 "Transhumance en Cévennes" exposition de photographies à Villeveyrac samedi 17 à la salle Jeanne d'Arc à partir de 18h00.

vernissage de l'expo photos, samedi 17 à la salle Jeanne d'Arc à partir de 18h00.

Elle sera aussi visible :

Dimanche 18 de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 20h00.

Mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 de 17h00 à 20h00.

Vendredi 23 de 9h00 à 12h00.

reansAfficheweb

MID : JEUNE PHOTOGRAPHIE RÉGIONALE, appel aux candidats

JEUNE PHOTOGRAPHIE RÉGIONALE

4e ÉDITION - CANDIDATURE DU 5 NOVEMBRE 2018 AU 11 JANVIER 2019
 
La Maison de l'Image Documentaire est un espace unique en Languedoc-Roussillon qui a ouvert ses portes en 2011. C'est un lieu d'exposition, de projections, de rencontres, d’échanges, d’information, de réflexion, de ressource, d’éducation, et de pratique autour de la photographie de style documentaire.
 
La MID a pour principal objectif de favoriser la création photographique, la production, la diffusion de la culture et des savoirs.   La Maison de l'Image Documentaire est un espace unique en Languedoc-Roussillon qui a ouvert ses portes en 2011.
C'est un lieu d'exposition, de projections, de rencontres, d’échanges, d’information, de réflexion, de ressource, d’éducation, et de pratique autour de la photographie de style documentaire. La MID a pour principal objectif de favoriser la création photographique, la production, la diffusion de la culture et des savoirs.


 

La Maison de l’Image Documentaire a donc pour volonté, depuis sa création en 2011, de fédérer les énergies autour de la photographie documentaire en région Occitanie.


  Une soirée de projection le 9 février 2019 répondra au désir de favoriser la création, la diffusion de la photographie et surtout de faire émerger de nouveaux talents.

Pour cette quatrième édition, La MID demande aux jeunes photographes qui vivent et ou travaillent en Occitanie de nous proposer un sujet documentaire libre. Une dizaine de dossiers sera retenu pour constituer le programme de cette soirée.

Avec cet appel à candidature, la MID continue son  état des lieux de la jeune photographie en région et souhaite devenir une structure de référence pour ces jeunes artistes

.L’appel à candidature est ouvert à tous les photographes français ou étrangers vivant et/ou travaillant en région Occitanie, âgés de 18 à 35 ans.

Photographe, Adulte, Femme, Photo, Image

MODALITÉS


Les candidats doivent faire parvenir le dossier de candidature composé des éléments suivants :
- Le formulaire de candidature complété et signé
- Un portfolio comprenant 10 à 20 images en JPG, couleur ou noir et blanc, en basse résolution (72 dpi/800 pixels maximum pour le plus petit côté). Tous les fichiers devront avoir un titre selon ce format : nom_numero.jpg
- Un texte d’introduction sur la série présentée
- Une biographie de 500 à 1000 signes maximum avec son parcours (expositions/publications...)
Le dossier de candidature est à envoyer par wetransfer à l’adresse suivante avant le 11 janvier 2019 : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour tout renseignement complémentaire veuillez nous contacter au 04 67 18 27 54

LA SOIRÉE DE PROJECTION

Les photographes sélectionnés pour la soirée « Jeune photographie - Occitanie » seront prévenus le 18 janvier 2019. Ils devront fournir les fichier en HD de leur sujet avant le 22 janvier 2019. Ils seront invités à venir à la projection afin de rencontrer le public s’ils le souhaitent. Il leur sera également proposé une séance de lecture de portfolio par Gilles Favier, directeur artistique du festival ImageSingulières. Ces séances pourront avoir lieu le 8 ou le 9 février, en fonction du lieu de résidence des photographes. Le déplacement et le logement sont à la charge des photographes.

Tout savoir sur : https://www.la-mid.fr/rendez-vous/2019-02-projo-region.php

Expo photo : "I am a man" au Pavillon populaire

A Montpellier, exposition en cours jusqu'au 6 janvier 2019 : un  retour sur les années 60 dans le Sud des Etats-Unis 

De gauche à droite, William Ferris, James Meredith Icône de la lutte pour les droits civiques, Philippe Saurel, et Gilles Mora le 16 octobre dernier

Des photographies faites par des professionnels, des photo-journalistes locaux et des amateurs qui reviennent sur la lutte des droits civiques

Entre les témoignages de métayers et l'état de leur pauvreté, la violence répressive, le convoi mortuaire de Martin Luther King dont on fête le 50e anniversaire et les luttes des Noirs américains, l'exposition est placée sous le commissariat de William Ferris, anthropologue, ancien ministre de la culture de Bill Clinton et la direction artistique de Gilles Mora.

D'autres événements-clés ont été immortalisés, tels que  les rassemblements du Ku Klux Klan en Caroline du Nord, l’admission de James Meredith à l’Université du Mississippi, la marche pour Selma en Alabama, la grève des éboueurs de Memphis, les funérailles de Martin Luther King, la « Poor People’s March » - marche des pauvres vers Washington - et le « Mule Train », une manifestation sous forme d’un convoi de chariots, de Marks dans le Mississippi, jusqu’à Washington...

Une année consacrée à la photographie historique au Pavillon populaire

Après "Aurès, 1935" consacré  à l'expédition ethnographique menée par Thérèse Rivière et Germaine Tillion, "Un dictateur en images" qui rendait compte de la relation servile du photographe officiel Heinrich Hoffmann à Hitler, le troisième et dernier volet dédié toujours à la photographie documentaire et historique présente ici 300 images, cinquante ans après, jamais tirées sur un mur.

La Suite sur Montpellier infos

MID : JEUNE PHOTOGRAPHIE RÉGIONALE, appel aux candidats (2)

JEUNE PHOTOGRAPHIE RÉGIONALE

4e ÉDITION - CANDIDATURE DU 5 NOVEMBRE 2018 AU 11 JANVIER 2019
 
La Maison de l'Image Documentaire est un espace unique en Languedoc-Roussillon qui a ouvert ses portes en 2011. C'est un lieu d'exposition, de projections, de rencontres, d’échanges, d’information, de réflexion, de ressource, d’éducation, et de pratique autour de la photographie de style documentaire.
 
La MID a pour principal objectif de favoriser la création photographique, la production, la diffusion de la culture et des savoirs.   La Maison de l'Image Documentaire est un espace unique en Languedoc-Roussillon qui a ouvert ses portes en 2011.
C'est un lieu d'exposition, de projections, de rencontres, d’échanges, d’information, de réflexion, de ressource, d’éducation, et de pratique autour de la photographie de style documentaire. La MID a pour principal objectif de favoriser la création photographique, la production, la diffusion de la culture et des savoirs.


 

La Maison de l’Image Documentaire a donc pour volonté, depuis sa création en 2011, de fédérer les énergies autour de la photographie documentaire en région Occitanie.


  Une soirée de projection le 9 février 2019 répondra au désir de favoriser la création, la diffusion de la photographie et surtout de faire émerger de nouveaux talents.

Pour cette quatrième édition, La MID demande aux jeunes photographes qui vivent et ou travaillent en Occitanie de nous proposer un sujet documentaire libre. Une dizaine de dossiers sera retenu pour constituer le programme de cette soirée.

Avec cet appel à candidature, la MID continue son  état des lieux de la jeune photographie en région et souhaite devenir une structure de référence pour ces jeunes artistes

.L’appel à candidature est ouvert à tous les photographes français ou étrangers vivant et/ou travaillant en région Occitanie, âgés de 18 à 35 ans.

Photographe, Adulte, Femme, Photo, Image

MODALITÉS


Les candidats doivent faire parvenir le dossier de candidature composé des éléments suivants :
- Le formulaire de candidature complété et signé
- Un portfolio comprenant 10 à 20 images en JPG, couleur ou noir et blanc, en basse résolution (72 dpi/800 pixels maximum pour le plus petit côté). Tous les fichiers devront avoir un titre selon ce format : nom_numero.jpg
- Un texte d’introduction sur la série présentée
- Une biographie de 500 à 1000 signes maximum avec son parcours (expositions/publications...)
Le dossier de candidature est à envoyer par wetransfer à l’adresse suivante avant le 11 janvier 2019 : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour tout renseignement complémentaire veuillez nous contacter au 04 67 18 27 54

LA SOIRÉE DE PROJECTION

Les photographes sélectionnés pour la soirée « Jeune photographie - Occitanie » seront prévenus le 18 janvier 2019. Ils devront fournir les fichier en HD de leur sujet avant le 22 janvier 2019. Ils seront invités à venir à la projection afin de rencontrer le public s’ils le souhaitent. Il leur sera également proposé une séance de lecture de portfolio par Gilles Favier, directeur artistique du festival ImageSingulières. Ces séances pourront avoir lieu le 8 ou le 9 février, en fonction du lieu de résidence des photographes. Le déplacement et le logement sont à la charge des photographes.

Tout savoir sur : https://www.la-mid.fr/rendez-vous/2019-02-projo-region.php

Cecile Bois et Caroline Puye à l'Echappée Belle

Cecile Bois et son assistante Caroline Puyet présentent leurs photos à la librairie à partir du 24 septembre. Diptyques composés de leurs regards croisés sur l'envers du décors de la série Candice Renoir et sur la Ville de Sète. Les photos seront vendues au profit du CEC du Gard dont Cécile Bois est marraine depuis un an.

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon