Occitanie

39 jeunes de l’Hérault membres du nouveau conseil Régional des Jeunes d’Occitanie

Le 9 juin dernier Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l’Education et de la Jeunesse, ont installé les 158 membres du nouveau Conseil Régional des Jeunes d’Occitanie à l’Hôtel de Région de Toulouse.

iccoCapture

Parmi ces 158 jeunes venus de toute la région, 39 jeunes de l’Hérault ont été désignés pour un mandat de 2 ans par la Région (Liste ci-dessous). Ils pourront ainsi représenter leur territoire et faire entendre leur voix pour la construction d’un projet régional collectif.

Dès 2016, la présidente de Région s’était engagée à créer un nouveau Conseil Régional des Jeunes ayant vocation à être un espace et un outil d’expression citoyenne, de concertation et de proposition, dédié aux jeunes d’Occitanie. Agés de 15 à 29 ans, les membres du CRJ ont été désignés par tirage au sort, parmi près de 1 200 candidatures, en respectant des principes de parité femmes-hommes, de représentativité des territoires et de diversité des parcours.

 Son fonctionnement est basé sur une dimension présentielle, avec des réunions plénières, mais aussi sur une dimension numérique à travers le « site jeune » et en interaction avec la plate-forme citoyenne dont la Région souhaite se doter en 2018.

 La séance d’installation du 9 juin aura permis aux jeunes conseillers de se rencontrer, d’échanger et de travailler sur les cadres d’intervention et d’animation du CRJ qu’ils souhaitent mettre en place. A cette occasion, ils ont également réfléchi aux sujets sur lesquels ils souhaitent travailler (alimentation, orientation, logement, transport,…) et faire des propositions qui seront ensuite soumises aux conseillers régionaux de la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Ils se retrouveront le 10 novembre 2018 à Montpellier pour formaliser ces propositions, et poursuivre leur travail de réflexion sur les sujets qu’ils auront préalablement choisis.

 

Listes des jeunes de l’Hérault membres du CRJ :

ARMAC Mel, 24 ans apprenti.e (Montpellier)

BARANEC Mélanie, 19 ans étudiant.e (Montpellier)

BELTRA Laurie, 20 ans étudiant.e (Montpellier)

BOSSO Laetitia, 18 ans étudiant.e (Béziers)

BOULOGNE Sandra, 28 ans apprenti.e (Le Triadou)

CASALS Elena, 18 ans lycéen.ne (Montpellier)

CAYRON Yoann, 27 ans en situation d'emploi (Montpellier)

CLAVAUD Thalia, 15 ans lycéen.ne (Montpellier)

DESROZIER Pascal, 17 ans lycéen.ne (Magalas)

DIN MBEDI Lenny, 19 ans étudiant.e (Lunel)

GILLET Camille, 16 ans lycéen.ne (Lodève)

GUILLOT Léa, 18 ans en service civique (Montpellier)

HERTZ Camille, 18 ans lycéen.ne (Saint-Georges-d’Orques)

HUILLERY ANTERRIEU Ange, 17 ans lycéen.ne (Lacoste)

KARAGUS Kylian, 15 ans lycéen.ne (Castries)

KERRIOU Taina, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

LALLEMENT Quentin, 18 ans lycéen.ne (Servian)

LAUR Lina, 16 ans lycéen.ne (Montpellier)

LOPEZ Océane, 18 ans étudiant.e (Saint-Thibéry)

MALFRAY Thomas, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

MARTINEZ Cédric, 18 ans lycéen.ne (Sète)

MURAT Ondine, 20 ans étudiant.e (Montpellier)

NOEL Benjamin, 17 ans lycéen.ne (Saint-Bauzille-de-Putois)

OLIVE Arthur, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

OUISS Driss, 26 ans étudiant.e (Montpellier)

PELISSOU Arianna, 15 ans lycéen.ne (Béziers)

PLOUVIEZ Sara, 16 ans lycéen.ne (Béziers)

REYMOND Sophie, 22 ans étudiant.e (Lodève)

ROBERT Clément, 16 ans lycéen.ne (Rosis)

RODRIGUEZ Chavéta, 16 ans lycéen.ne (Le Bousquet d’Orb)

SANCHEZ RADOUANE Elias, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

SORIANO Nathan, 15 ans lycéen.ne (Bessan)

SRIHA Inès, 19 ans étudiant.e (Olonzac)

TEBIB Priscillia, 21 ans autre (La grande-Motte)

TEFENKGI Angela, 17 ans lycéen.ne (Juvignac)

TOMAS Inès, 15 ans lycéen.ne (Montpellier)

VIGO Jean, 29 ans en situation d'emploi (Montpellier)

VILLEPOU Florian, 23 ans en service civique (Montpellier)

ZANCHIELLO Nathan, 17 ans lycéen.ne (Montpellier)

 

La démarche Occitanie Olympique 2024

Carole Delga, la présidente de la Région, a annoncé la création d'une communauté Occitanie Olympique 2024 , réunissant monde sportif et territoires d'excellence , afin de partager, échanger, fédérer et faire des propositions concrètes qui permettront à l'Occitanie d'attirer des délégations et de rayonner au niveau national et international.

« J'en suis convaincue, notre démarche se doit d'être collective, de partir des besoins et du dynamisme des territoires et des acteurs du monde sportif. Avec le dispositif Occitanie Olympique 2024 , nous mettons dès aujourd'hui toutes les chances de notre côté pour que la Région soit non seulement identifiée comme pilote pour l'accueil de stages d'entraînement et de grandes manifestations sportives d'envergure nationale et internationale, mais aussi qu'elle construise cette dynamique au plus près des territoires avec les clubs sportifs de tous niveaux. L'Occitanie est prête à rayonner ! » , a déclaré Carole Delga .

Occitanie Olympique 2024 sera accompagnée de mesures fortes afin de mettre la politique sportive régionale s ous la bannière olympique : renforcer les aides aux athlètes et aux clubs, encourager la formation aux métiers du sport et intensifier les aides à l'investissement, en prévoyant de rénover et construire des équipements sportifs innovants et durables, adaptés aux disciplines et aux attentes du mouvement sportif.

Selon Filieresport.com : "

 

En célébrant le 50ème anniversaire de la cité préolympique de Font-Romeu, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée a lancé officiellement son programme d’actions en vue des Jeux de 2024.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a engagé cette année une grande démarche régionale visant à fédérer et accompagner le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Dans la cadre de cette démarche « Occitanie Ambition 2024 », la Région a souhaité rassembler le 12 juillet le 12 juillet prochain, au Centre national d’entrainement en altitude (CNEA) de Font-Romeu, les grands acteurs du mouvement sportif régional et national, pour le lancement officiel de son programme d’actions en vue des Jeux de 2024.

En savoir plus : https://www.filieresport.com/la-region-occitanie-se-place-dans-le-sillage-de-paris-2024/

PLAN LITTORAL 21

 Carole Delga inaugure la 1ère phase des travaux de requalification de l'avenue de la Méditerranée à Vias.

OCCICapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée inaugurera mercredi les travaux de requalification de l'avenue de la Méditerranée à Vias, ayant bénéficié d'un soutien régional de 2,65 M€, dans le cadre du Plan Littoral 21.  

Vias, 2e ville en France en termes de capacité d'accueil d'hôtellerie de plein air, porte un projet de réaménagement durable, pour maintenir et développer la dynamique touristique du territoire. Le réaménagement et la requalification de l'avenue de la Méditerranée, reliant le giratoire sud de Vias au littoral, s'inscrit dans ce projet global.

 

Les travaux concernent : l'avenue de la Méditerranée, les voies de circulation douce, l'aménagement de parkings, la requalification de la façade de l'office du tourisme et de ses abords au début de l'avenue, la terminaison de l'avenue avec l'aménagement d'une arrivée sur la mer et l'intégration d'une promenade en front de mer.

 « Grâce au Plan Littoral 21, la Région peut financer des travaux d'ampleur de valorisation et de modernisation de stations balnéaires du littoral, afin d'accompagner le développement, durable, de ces territoires. Ce que je voulais en créant le Plan Littoral 21, c'était assurer aux acteurs du littoral d'Occitanie des ressources suffisantes pour répondre à leurs attentes et à leurs besoins. C'est une réussite : à ce jour, 149 projets sont engagés, pour un investissement total de 246 M€, dont 55,6 M€ de la Région », souligne Carole Delga.

Carole Delga à la Grande-Motte à l'occasion du 50e anniversaire de la station

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, se rendra à la Grande-Motte jeudi 12 juillet à l'occasion du 50ème anniversaire de la cité. Elle participera au premier Comité des financeurs du projet Ville-Port de la Grande-Motte et présentera le « Grand Site Occitanie / Sud de France La Grande Motte » avec Stéphan Rossignol, maire de la Grande-Motte.OCCICapture

Elle assistera enfin au concert de la Garde républicaine dans le cadre du Festival Radio France Occitanie Montpellier.

 « Il y a 50 ans, l'architecte français Jean Balladur créait la ville-station de la Grande-Motte, dans le cadre de la mission Racine. Aujourd'hui, cette station balnéaire, son port de plaisance et ses entreprises emblématiques du secteur nautique, sont un véritable atout pour l'Occitanie. Désormais « Grand Site Occitanie / Sud de France », le label régional reconnait La Grande-Motte comme destination touristique à part entière, les valeurs patrimoniales et culturelles uniques de cette station balnéaire incontournable de la Méditerranée. La Grande Motte s'investit et investit pour le futur, notamment à travers son projet de Ville-Port particulièrement ambitieux, que la Région soutient fortement, via le Plan Littoral 21. La Grande-Motte va devenir un site de référence internationale en matière de plaisance et de nautisme durable», souligne Carole Delga.

 

Programme prévisionnel - Jeudi 12 juillet

 17h : Installation du premier Comité des Financeurs du projet Ville-Port (Plan Littoral 21)
Mairie de la Grande Motte
Non ouvert à la presse
 
18h30 : Présentation du « Grand Site Occitanie / Sud de France La Grande Motte »
Office du tourisme de la Grande Motte - 55 Rue du Port

 
21h30 : Discours de Stéphan Rossignol, maire de la Grande-Motte, de Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault, de Carole Delga et de Pascal Mailhos, Préfet de région
Place de la mairie
Ouvert à la presse
 
22h : Concert de la Garde républicaine - Festival Radio France Occitanie Montpellier
Ouvert à la presse
 

 

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et VINCI Autoroutes signent un partenariat

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et VINCI Autoroutes signent un partenariat pour la promotion de la destination Occitanie / Sud de France et le déploiement de la marque Sud de France

Mercredi 11 juillet 2018 à 14h15
Autoroute A9 - Aire de service Montpellier-Fabrègues (côté sud, sens Narbonne / Montpellier)

CIVINCapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Sébastien Morant, directeur général de VINCI Autoroutes signeront demain un partenariat visant à développer la notoriété de la destination Occitanie / Sud de France et lanceront le déploiement de la marque Sud de France, via la mise en place de panneaux d'information et l'implantation d'espaces commerciaux sur le réseau VINCI Autoroutes.

 Le premier volet de ce partenariat porte sur la mise en place de totems d'informations touristiques - mettant à l'honneur la collection Grands Sites Occitanie / Sud de France - et de valorisation de la marque Sud de France, sur les aires de repos et de services du réseau VINCI Autoroutes.

 Composé de 40 sites d'exception, le dispositif régional Grands Sites Occitanie / Sud de France a pour objectif de promouvoir les sites patrimoniaux, culturels, naturels et historiques de la région et de renforcer leur attractivité touristique, en faisant de chaque Grand Site une destination touristique à part entière.

 Ces totems seront visibles sur 24 aires de repos et de service du réseau VINCI Autoroutes. Le premier totem, installé sur l'aire de service de Montpellier-Fabrègues, sera dévoilé à cette occasion.

 Ce partenariat portera également sur l'implantation d'espaces commerciaux dédiés aux produits de la marque Sud de France dans les aires de services du réseau VINCI Autoroutes de la Région. Le premier espace Sud de France au sein de l'aire de service de Montpellier-Fabrègues (A9) sera également inauguré lors de cette journée.

 Créée en 2006, la marque ombrelle Sud de France regroupe sous une même bannière près de 1405 entreprises et 9000 vins et produits agroalimentaires authentiques, issus de la région. Cette marque est née de la volonté de la Région de soutenir les secteurs agricole, viticole et agroalimentaire en pariant sur une stratégie commerciale de promotion collective.

A la veille de la signature de ce partenariat, la présidente Carole Delga a déclaré : « En Occitanie, nous avons depuis longtemps fait le choix de faire de nos spécificités une chance de développement économique. C'est le sens de la signature de cette convention avec VINCI Autoroutes, qui va permettre de renforcer la visibilité des produits de la marque Sud de France et développer la notoriété de la destination Occitanie / Sud de France, en s'appuyant sur le réseau VINCI Autoroutes pour en faire des références tant pour les habitants de notre région que pour les clientèles françaises et internationales »

 Pour Sébastien Morant, Directeur Général de VINCI Autoroutes« les aires d'autoroutes, sont pour de nombreux voyageurs des fenêtres ouvertes sur les territoires. A travers ce partenariat, VINCI Autoroutes va ainsi contribuer à mieux faire connaître les grands sites touristiques et la culture gastronomique de la Région Occitanie. En tant qu'opérateur autoroutier, VINCI Autoroutes est ancré durablement dans les territoires, et est un des acteurs de leur vie économique et sociale : notre volonté est de participer pleinement à la mise en valeur de leurs ressources. »

 

 

Mobilités du « porte-à-porte » : pour une croissance partagée

DELGCaptureTribune de Carole Delga

 

 Dans une tribune adressée ce jour aux acteurs institutionnels, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, appelle à ce que la future loi des mobilités inscrive, dans son article premier, l'intermodalité comme un droit et fasse ainsi de la mobilité du « porte-à-porte » une orientation profonde et durable du XXIè siècle.

 

Retrouvez sa tribune « Mobilités du « porte-à-porte » : pour une croissance partagée » en suivant le lien.

 

Le musée de Lodève a rouvert ses portes

Françoise Nyssen est arrivée à Lodève en début d'après-midi pour l'inauguration du musée de Lodève, qui a rouvert ses portes après quatre ans de travaux.L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, personnes debout et costume

A cette occasion, le Centre National des Arts Plastiques, établissement public du ministère de la Culture, a réalisé un dépôt exceptionnel de 37 œuvres pour la réouverture du musée, qui souhaite compléter ses collections contemporaines.

La ministre a pu découvrir les collections du musée ainsi qu'un espace dédié aux expositions temporaires.

C'est devant le parvis de l'entrée principale du musée que la ministre a tenue un discours en présence de nombreux élus locaux et journalistes.

Elle s'est ensuite rendue à la manufacture nationale de la Savonnerie de Lodève, pour assister à une présentation des différentes étapes du processus de réalisation de tapis. Tout au long de la visite, Françoise Nyssen a échangé avec les tisseurs et l'ensemble des professionnels devant leurs métiers et postes de travail.

Carole Delga participera à l'inauguration du Musée de Lodève

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, aux côtés de Françoise Nyssen, ministre de la Culture, Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault, Pierre Leduc, Maire de Lodève et Jean Trinquier, président de la communauté de communes Lodévois & Larzac, participera à l'inauguration du Musée de Lodève ce samedi.

 Soutenu à plus de 2M€ par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le Musée de Lodève ré-ouvre ses portes à l'issue de 4 années de travaux qui ont permis d'améliorer les conditions de conservation et de présentation de ses collections, tout en revalorisant le patrimoine architectural de l'Hôtel de Fleury qui l'accueille. OCCICapture

 Le musée présente aujourd'hui un projet scientifique et culturel inédit, construit autour d'une question commune, celle de la trace et de l'empreinte, et reposant sur 3 collections portant sur les sciences de la Terre, l'archéologie et les beaux-arts. Disposant d'un fonds de 20 000 œuvres et objets, le musée proposera une approche immersive, axée sur la découverte et accessible à tous grâce notamment à l'utilisation de contenus multimédias interactifs. Un espace de 520m² sera par ailleurs dédié aux expositions temporaires. La toute première, intitulée « Faune, fais-moi peur ! de l'Antiquité à Picasso », sera visible jusqu'au 7 octobre 2018 et fait notamment partie du réseau Picasso-Méditerranée.

 « Je suis particulièrement fière que la Région soit associée à ce magnifique projet qui permet aujourd'hui de mettre en valeur des collections uniques et de rendre au Lodévois - Larzac un de ses atouts majeurs. Aux côtés de richesses naturelles telles que le lac de Salagou et le cirque de Navacelles, le musée de Lodève joue un rôle primordial dans l'attractivité de ce territoire. Car nous le savons, la culture, au-delà de l'émerveillement qu'elle procure, est également un formidable outil de promotion. C'est pourquoi j'ai souhaité que la Région s'engage pour qu'elle soit présente partout, et accessible à tous. C'est tout le sens de la politique culturelle et patrimoniale que je mène pour notre Région. Ce musée en est une belle illustration », a déclaré Carole Delga.

 La Présidente participera par ailleurs à une rencontre avec des acteurs associatifs du territoire à 11h30 à la Salle Barral, 1 Place Francis Morand, à Lodève, aux côtés de Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault, Pierre Leduc, Maire de Lodève et Jean Trinquier, président de la communauté de communes Lodévois & Larzac.

En 2017, 246M€ ont été investis sur le littoral

Plan littoral 21

En 2017, 246M€ ont été investis sur le littoral, dont 55,6 M€ de la Région, 10,5M€ de l'Etat et 21 M€ de la Caisse des Dépôts.

 

Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, ont participé, cet après-midi, à un comité de pilotage Plan Littoral 21.

A cette occasion, les trois parties prenantes ont signé une convention tripartite et dressé un premier bilan du Plan littoral 21.

pooCapture

 

« Parce que le littoral d'Occitanie est un atout majeur pour notre territoire, je souhaite développer une économie bleue durable pour le territoire et pour la Méditerranée. J'ai décidé, dès 2016, de m'impliquer pour que ce Plan littoral 21 voie le jour afin d'assurer, aux côtés de l'Etat et de la Caisse des Dépôts, la modernisation des infrastructures portuaires et touristiques, le développement de l'éolien en mer, l'aménagement de la côte, la valorisation des espaces protégés comme notre parc naturel marin, et soutenir l'innovation sous toutes ses formes. L'année 2018 marque une réelle montée en puissance du Plan, car les acteurs ont répondu nombreux à notre appel et ont compris leur intérêt à participer à cette dynamique exceptionnelle pour le littoral », souligne Carole Delga.

 « Les atouts de l'Occitanie ne manquent pas: des espaces naturels préservés, des entreprises innovantes tournées vers l'international et une identité culturelle et patrimoniale affirmée. La région Occitanie, ce sont des territoires pleins de ressources dont la mise en valeur et l'exploitation peuvent être encore optimisées.

Littoral 21, c'est l'histoire d'une mission qui doit permettre à l'Occitanie d'entrer dans le XXIème siècle. C'est également le témoignage de la confiance que nous pouvons placer, au travers de financements conséquents, dans les projets des acteurs du territoire », indique Pascal Mailhos.

 « Dès l'origine, la Caisse des Dépôts via sa Banque des Territoires a été associée par l'État et la Région Occitanie au Plan Littoral 21. Nous avons l'ambition de lutter contre les fractures territoriales et les inégalités sociales. 50 ans après la Mission Racine, nous devons être à la pointe des évolutions attendues sur la transition énergétique, les énergies marines, la requalification de l'hébergement des résidents et saisonniers. Avec le Plan Littoral 21, nous pouvons améliorer l'offre touristique, développer l'économie et préserver les richesses naturelles pour une meilleure qualité de vie des citoyens du littoral et de son arrière-pays », a notamment déclaré Eric Lombard, Directeur Général de la Caisse des Dépôts.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, l'Etat et la Caisse des Dépôts

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, l'Etat et la Caisse des Dépôts dressent un 1er bilan du Plan Littoral 21OCCICapture

Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations, participeront, jeudi 5 juillet, à un comité de pilotage Plan Littoral 21, suivi d'un point presse. L'occasion de dresser un premier bilan de ce Plan à forte ambition, lancé en mars 2017.

 Le Plan littoral 21 vise à accompagner et soutenir la modernisation et le développement équilibré du littoral méditerranéen, via notamment l'aménagement de stations et la structuration d'une offre touristique innovante et d'excellence, le développement des ports (plaisance, pêche, commerce) ou encore la préservation écologique des milieux littoraux et marins.

 A l'occasion de cette rencontre, la Région, l'Etat et la Caisse des Dépôts signeront une convention tripartite.

Pour une gestion durable de l'eau

Signature du contrat de canal d'Olonzac - Homps : la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s'engage pour une gestion durable de l'eau

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, aux côté notamment de Claude Vo-Dinh, secrétaire général de la préfecture de l'Aude, Kleber Mesquida, président du département de l'Hérault et Dominique Colin, directeur de l'agence de Montpellier de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, signera le contrat de canal d'Olonzac-Homps ce mercredi à Olonzac.OCCICapture

 Démarche de concertation portée en partenariat avec l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, la Région Occitanie, la préfecture de l'Aude, le département de l'Hérault et l'ensemble des acteurs locaux du territoire, le contrat de canal d'Olonzac-Homps est un outil destiné à la mise en place d'une gestion globale et cohérente de la ressource en eau sur le territoire héraultais.

 Partenaire fort de ces contrats de canaux aux côtés de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s'investit pleinement dans ce dispositif qui doit se traduire par le maintien de l'activité socio-économique du canal et son développement à travers la mise en œuvre d'un programme d'investissements visant notamment la modernisation du canal et la réalisation d'économies d'eau. Près d'1M€ seront mobilisés par la Région pour la réalisation de ce contrat, ainsi que près de 3M€ à travers le fonds FEADER. Sept contrats ont par ailleurs déjà été signés sur le bassin Rhône Méditerranée.

« La gestion de l'eau et la sécurisation de son accès pour tous est, en Occitanie plus qu'ailleurs, un enjeu urgent et majeur. C'est pourquoi ce partenariat noué entre collectivités, acteurs du territoire et l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse est primordial. Ce n'est qu'à travers ce type de synergie que nous pourrons concilier la poursuite des activités économiques, notamment agricoles, autour de nos canaux d'irrigation et la préservation de la ressource en eau. L'adoption le 22 juin dernier du Plan d'intervention pour l'eau témoigne de l'ambition qui est la nôtre de mener une action exemplaire et innovante en matière de gestion intégrée de l'eau. Sur cette question cruciale, je souhaite que la Région soit exemplaire », a déclaré Carole Delga.

Avec l'APAVH, les belles LALIE et DIARRA sont à l'adoption

pepit2229683346_1645563212187152_5084249881548282965_nSi le physique est à prendre en considération , on imagine que ce qui compte le plus ce sont nos caractères... A propos de Lalie, la jolie grisette : "j'ai un caractère calme. J'apprécie passer du temps couchée dans le salon de jardin de ma famille d'accueil. Je suis demandeuse de jeux et de câlins."pepit29571372_1645563708853769_1155069375934100749_nPour Diarra, l'arlequine : "je suis un peu plus speed, j'aime chasser, eh oui suis une chipie , j'embête les petits animaux. Je suis curieuse, j'explore tout ce que je peux, intérieur comme extérieur. J'aime aussi les câlins et parfois même, lorsque je l'ai décidé, je monte sur les genoux"...Nous avons toutes deux impérativement besoin d'un extérieur, nous sommes certes des minettes faites par avoir une vraie vie de famille mais aussi des minettes de la nature. Nous en priver serait très difficile pour nous. Pour nos adoptions, on vous demandera le remboursement de nos frais d'identification et de stérilisation...

» associations