Occitanie

Le Printemps Citoyen en Occitanie

Le Printemps Citoyen en Occitanie est un festival collaboratif mettant en valeur la citoyenneté et l'engagement, qui propose des événements dans les lieux de convivialité partout sur le territoire régional, pour développer la participation des habitants, éveiller à l'engagement en faveur des grands enjeux de société et faire vivre la démocratie.

La deuxième édition se tiendra du 1er avril au 18 juin 2023.

 

Pacte vert

 

Cette démarche est l’une des actions inscrites dans le Pacte Vert, et répond à une proposition formulée par les 100 citoyens de la Convention Citoyenne pour l’Occitanie

 

Vidéo :

  http://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/.../le-printemps...

La Région Occitanie invite toutes celles et tous ceux qui le souhaitent à participer au programme de ce festival en proposant leur évènement à la labellisation. Tout le monde peut proposer une initiative : citoyen·ne·s, collectivités, associations, tiers-lieux, établissements publics, entreprises, etc.

 

Pourquoi être labellisé ?

Si votre évènement est labellisé, il bénéficiera d'une visibilité à l'échelle régionale et fera partie du programme du festival. Vous deviendrez également membre du réseau Printemps Citoyen. Enfin, vous recevrez pour le jour de votre évènement un kit de communication physique et numérique. 

 

Comment être labellisé ?

Il vous suffit de remplir le formulaire prévu à cet effet. Le comité de labellisation vérifiera pour chaque candidature le respect des critères de sélection ci-dessous, définis dans la Charte de Labellisation.

Si votre évènement :

  • a lieu en Occitanie
  • se tient entre le samedi 1er avril 2023 et le dimanche 18 juin 2023
  • met en avant la dimension collective, le faire ensemble, les actions qui agissent pour une société plus juste, durable et équitable.
  • est en lien avec une ou plusieurs thématiques suivantes : Environnement / Engagement citoyen / Jeunesse / Entreprenariat engagé
  • est accessible à tous (sans condition d’adhésion préalable)

candidatez dès maintenant et avant le 28 février 2023.

 

 

 

 

Pour revivre l'édition 2022, cliquez ici

Carole Delga en déplacement au Salon International de l’Agriculture

Mardi 28 février et mercredi 1er mars

 

Pour la 59ème édition du Salon International de l'Agriculture, l'Occitanie sera une nouvelle fois mise à l'honneur avec 125 producteurs régionaux qui présenteront leurs meilleurs produits à Paris du 25 février au 5 mars 2023. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et présidente de Régions de France, visitera le salon les mardi 28 février et mercredi 1er mars aux côtés de Vincent Labarthe, vice-président en charge del’Agriculture et de l’Enseignement agricole, Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de la Souveraineté alimentaire et de la Viticulture et Denis Carretier, président de la Chambre régionale d’agriculture Occitanie.

 

Les temps forts de la visite de la présidente Carole Delga seront : rencontres de travail avec les professionnels de l’agriculture, inauguration du stand de la Région Occitanie et d’autres stands de Régions en sa qualité de présidente de Régions de France, déambulation dans l’espace exposants d’Occitanie ainsi qu’une soirée en l’honneur des producteurs. 

 

L’intégralité du programme de sa visite sera communiquée prochainement.

L’Occitanie creuse le sillon de la Bio

Après une croissance à deux chiffres pendant 10 ans, la consommation du marché bio connaît un ralentissement depuis 2021. Pour soutenir la filière, la Région Occitanie renouvelle son Plan Bio. Objectif : structurer la filière et soutenir la consommation.

C’est une éleveuse triste et en colère qui répond. « Je n’arriverai pas à faire le dos rond une année de plus… », prévient Chantal Casal, à la tête d’une ferme laitière en agriculture bio dans l’Aveyron depuis plus de 10 ans. « Nous avons besoin d’une aide conjoncturelle pour pérenniser nos fermes, mais aussi que toutes les collectivités passent vraiment au bio dans les hôpitaux, les crèches, les écoles, etc. » La passionnée d’élevage réfléchit même à une seconde activité tant l’écart de prix entre le lait conventionnel et le lait bio s’est réduit. « Pourtant, poursuit-elle, faire du bio a du sens : nourrir des gens avec des produits nobles, c’est leur garantir une bonne santé ».

Ce cri d’alarme – et d’autres – la Région Occitanie l’a parfaitement entendu. Dans ce contexte de tassement du prix et de flambée de l’énergie, un risque de « déconversion » existe. « On rentre dans le dur », confie Julien Franclet, le vice-président d’Interbio, l’association qui regroupe les réseaux professionnels actifs dans le développement de la filière bio régionale [1].Champ, Blé, Agriculture, Céréales

1,6 million d’euros d’aides chaque année

« Surtout, on ne doit pas baisser les bras. Nous devons continuer de nous développer pour que tout le monde accède à une agriculture durable », poursuit Julien Franclet. C’est pourquoi la filière a travaillé avec la Région Occitanie a un nouveau Plan Bio (2023-2027), qui sera voté en mars et qui vise à consolider la dynamique pour que l’Occitanie reste une région de référence.
En effet, avec le premier Plan Bi’O (2018-2022), les efforts consentis ont porté leurs fruits : 13 265 producteurs et productrices se sont engagés en Occitanie et plus de 600 000ha ont été convertis. Avec 20% des surfaces en bio, l’Occitanie est la première région bio française.Chaque année, la Région a attribué 1,6 million d’euros d’aides pour accompagner les projets de la filière bio.

Aux Saveurs du Quercy fait partie des entreprises soutenues de façon « très importante », reconnaît son fondateur Michel Moles. « Nous avons investi dans des chambres froides et des locaux de conditionnement pour augmenter nos volumes. La Région nous a aidés à hauteur de 40% ! C’est énorme pour nous qui sommes installés en zone rurale, sur les côteaux du Quercy », assure le dirigeant qui commercialise aujourd’hui 3 500 tonnes de fruits et légumes bio (7 fois plus en 10 ans).Les Carottes, Betteraves Jaunes

Un nouveau plan Bio pour soutenir et consolider

Le nouveau Plan Bio, voté en mars, se structurera autour de plusieurs axes : faire de l’agriculture biologique (AB) un atout pour les territoires, favoriser l’accès à l’AB pour tous, structurer des filières, ou encore développer l’offre de formation et de recherche-expérimentation. Les deux objectifs principaux sont : soutenir la consommation et consolider les filières pour maintenir la production.

Passer le « bio réflexe »


A 300 kilomètres de là, près de Perpignan, Pierre Giovanelli confirme l’aide « sans faille » de la Région. Son entreprise transforme aujourd’hui 1 500 tonnes de fruits bio par an et commercialise 1,5 million de bouteilles de jus et nectars. L’objectif est de faire de siBio une marque régionale de producteurs. La petite Catalane ne cesse de s’agrandir et souhaite partir à la conquête des grands comptes (traiteurs, restaurateurs, grossistes). « On n’hésitera pas à resolliciter la Région si les investissements le nécessitent », assure l’arboriculteur.

L’un des enjeux est la communication autour de ces produits. C’est pourquoi Interbio lance début mars 2023 une large campagne médiatique pour soutenir la consommation du bio sur les radios, les réseaux sociaux et en boutique. Le message est simple : "En Occitanie, faisons passer le bio réflexe".

Millésime bio du 30 janvier au 1er février
Le salon Millésime Bio est considéré comme LE salon mondial du vin et autres boissons bio. Les professionnels de la filière se donnent rendez-vous au Parc des Expositions de Montpellier pour fêter la 30e édition !

Les bienfaits du bio pour tous


Consommateurs, agriculteurs, animaux… La bio est bénéfique à tous !

Pour le consommateur, les avantages sur la santé ont été largement démontrés : réduction de l’exposition aux pesticides, des maladies chroniques et de l’obésité grâce à des aliments plus riches en nutriments, vitamines, minéraux et fibres. Mais l’agriculture bio préserve également la santé des agriculteurs (moins d’intrants et de produits phytosanitaires), leurs revenus, tout comme le bien-être animal (avec des pratiques plus respectueuses) et l’environnement, notamment la biodiversité (+30% d’espèces).

Poulet, La Volaille, Animal

Meilleure Région bio d’Europe

L’Occitanie a remporté, le 23 septembre 2022, le prix de la « meilleure Région Bio » d’Europe décerné par la Commission européenne. Ce trophée récompense la volonté active et les actions mises en place pour un nouveau modèle agricole plus durable. 1 exploitation bio française sur 4 est, en effet, en Occitanie.

[1L’association interprofessionnelle Interbio Occitanie regroupe les 5 réseaux professionnels actifs dans le développement de la filière bio régionale depuis les producteurs jusqu’aux distributeurs : Bio Occitanie, la Chambre Régionale d’Agriculture d’Occitanie, Coop de France Occitanie, Sudvinbio et OCEBIO - Occitanie Entreprises Bio.

 

Le service public, c'est la promesse de l'égalité !

 
Le problème soulevé par l'enquête de 60 millions de consommateurs sur l'accès aux services publics est une réalité terrible, et notamment dans nos territoires ruraux.
En Occitanie nous en avons fait une priorité ! Grâce à notre réseau de 18 "Maisons de Ma Région", nous intervenons au plus près de nos concitoyens, des entreprises et des porteurs de projets, pour leur apporter des réponses et des solutions en proximité. C’est notre vision d’un service public agile et accessible à tous.
Une maison de Ma Région, c’est la porte d’entrée de tous les services de la Région Occitanie aux habitants, associations, entreprises et collectivités territoriales. A la fois proche de chez eux, accessible, ouverte 5 jours sur 7 et dotée d’un personnel accueillant, formé pour renseigner, orienter et guider le public dans ses questionnements et démarches en lien avec les missions de la Région.
Toutes les informations ici 
--

Les produits d’Occitanie : emblématiques et labellisés !

Nos producteurs ont du talent et les nombreux produits labellisés d’Occitanie en sont la preuve.

 Illustration

Entre terre et mer, l’Occitanie est riche de multiples territoires sublimés par le savoir-faire de ses producteurs. Grâce à eux, elle est la 2e région agricole de France et la 1ère région pour le bio.

La diversité et l’histoire de l’Occitanie s’expriment à travers ses nombreux produits emblématiques dont 247 SIQO  et 13 000 produits Sud de France.

Diaporama : https://www.laregion.fr/Les-produits-d-Occitanie-emblematiques-et-labellises?fbclid=IwAR1oujEjRBMYV8lGXg9Vazx0vlh2KA69FEQ2OQ1-UBYDCMPYZYbJECpqAb8

AOP, IGP… Comment s’y retrouver ?

  • L’AOP désigne un produit qui tire son authenticité et sa typicité de son milieu naturel et du savoir-faire des hommes. Toutes les phases d’élaboration sont obligatoirement réalisées dans l’aire géographique dont il porte le nom. C’est un signe européen.
  • L’AOC désigne des produits répondant aux critères de l’AOP et protège la dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape vers l’AOP.
  • L’IGP, signe européen, désigne un produit qui possède une caractéristique ou une réputation particulière qui l’associe à un lieu géographique délimité.

Sud de France, la marque de reconnaissance des produits d’Occitanie.

Locaux et responsables, les produits Sud de France sont le reflet de notre région. Avec un panier de plus de 12 000 produits, dont 7 000 vins, Sud de France propose une vue d’ensemble des productions régionales.

Les 1 600 entreprises adhérentes respectent des cahiers des charges stricts garantissant une origine Occitanie et sont régulièrement contrôlés par un organisme indépendant. Consommer Sud de France, c’est participer au développement de l’économie régionale et agir pour améliorer le revenu des agriculteurs en valorisant leurs produits.

Confitures, Marché Occitan

Un budget 2023 engagé pour les habitants et le climat

Avec 3,63 milliards d’euros de budget pour 2023, la Région Occitanie s’arme pour relever plusieurs défis : création d’emplois, souverainetés industrielle, énergétique, sanitaire et alimentaire, mobilités, promotion des savoirs, sport et culture… La transformation des modèles s’accélère, sur fond d’inflation.

Crédits : Laurent Boutonnet

Avec un budget 2023 de 3,63 milliards d’euros, et un investissement en progression, la Région s’arme pour « redonner confiance et espoir », déclare Carole Delga, présidente. « C’est un budget solide : combat contre l’isolement par l’éducation, la culture et les transports, décloisonnement des territoires en rapprochant les services (transports, santé, commerce, artisanat…) ».

 

Un budget vert, avec 34 % de l’action régionale favorable au climat

En 2021, l’Occitanie a été la première Région à annexer un « Budget Vert » à ses documents. En clair, il s’agit d’une démarche d’évaluation du budget, en classant les dépenses de la collectivité selon leur impact environnemental. Entre 2021 et les prévisions de 2023, la Région fait un bond, passant de 25,8 % de dépenses classées « favorables » ou « très favorables », à 34,4 %. L’an prochain, 92 % des dépenses seront « très favorables », « favorables » ou « neutres » pour le climat. Les dépenses « défavorables » ne représenteront que 7 % des dépenses.

Plus d’emplois, moins de carbone

 Sponsored image

La nouvelle Stratégie régionale pour l’emploi, la souveraineté et la transformation écologique (SRESTE) comprend 40 actions de transformation des modèles, « avec le choix volontariste de concilier économie et écologie », souligne Carole Delga. De nouvelles aides à destination des entreprises vont ainsi être lancées pour 2023, notamment le Pass « Transformation écologique » pour aider les petites entreprises à investir afin de réduire leur facture énergétique, le Contrat « Stratégique, souverain, structurant » pour les projets d’investissement important ou le Pass « Économie de proximité » pour soutenir les entreprises des secteurs du commerce essentiel de proximité, les circuits courts et les boutiques de producteurs. En matière d’agriculture, les Contrats d’Agriculture Durable (CAD) accompagneront des projets de transition portés par les agriculteurs. Objectif : 10 000 contrats d’ici 5 ans. La nouvelle Foncière agricole aidera à l’installation et au renouvellement agricole, avec l’ambition de porter 40 à 50 projets chaque année.

Formation professionnelle : priorité aux publics éloignés de l’emploi

 

Dans le domaine de la formation professionnelle, le nouveau Plan Régional de Formation (PRF) 2023-2026 donne la priorité aux publics éloignés de l’emploi. Il financera la formation de 35 000 demandeurs d’emploi. L’innovation pédagogique est renforcée par le volet expérimentation du dispositif Innov’Emploi. Pour lever les freins à l’emploi et rendre attractifs les métiers en tension, la Région consolide le déploiement de son Pacte pour l’embauche et ses 40 mesures dont l’Aide à la Garde d’Enfants (AGE), l’Aide à la mobilité, ainsi que le Revenu Écologique Jeunes (REJ). L’ambition est d’inciter les jeunes à s’engager dans une formation ou reprise/création d’entreprise de la filière verte.

Les actions en faveur de l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation sont renforcées à travers le soutien aux 15 « Défis clés » (hydrogène vert, biothérapies…). La Région mobilise également des financements pour les Villes universitaires d’équilibre.Docteur, Médical, Médicament, Santé

Rénovation thermique et orientation

Outre la construction et la restructuration de lycées, ces établissements feront l’objet de rénovation énergétique, avec 215 millions d’euros investis d’ici à 2027. Un plan exceptionnel géothermie et photovoltaïque sera dévoilé en fin d’année.

Améliorer l’orientation de tous, pour permettre à chacun de trouver sa voie vers la réussite.

Autre enjeu majeur de la transformation de l’Occitanie : une meilleure orientation scolaire, pour lutter contre les déterminismes sociaux et territoriaux. L’organisation de salons dédiés, l’appui des trois Maisons de l’orientation et le déploiement d’actions spécifiques étofferont l’offre de services en 2023.

Culture et sport ne sont pas oubliés. La nouvelle stratégie culturelle se poursuit, avec un plan de soutien aux langues et cultures occitane et catalane. Côté sport, une nouvelle stratégie sera mise en œuvre, avec, parmi les projets la réhabilitation et l’extension de la base nautique Adrien-Hardy à Beaucaire (30), l’organisation des Championnats d’Europe de judo et la Coupe du Monde de rugby, ou encore l’accompagnement du sport scolaire et la 7e édition du Sport Up Summit.

Mobilité : nouvelle convention avec SNCF Voyageurs

 

Réouvertures et création de lignes TER et TGV (Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest et Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan), relance du fret ferroviaire, modernisation et amélioration du réseau… Le Plan Rail est au cœur de la décarbonation des mobilités. En 2023, cinq nouvelles lignes feront l’objet d’études et les travaux de la ligne Montréjeau-Luchon démarreront. Le fret ferroviaire sera également soutenu, avec des études pour le transfert de la ligne Auch-Agen et la ligne Tarbes-Bagnères de Bigorre. Une nouvelle convention entre la Région et SNCF Voyageurs sera conclue en 2023, avec maintien de la tarification (dispositifs « +=0 », « +=- », etc.). Concernant les transports scolaires et les lignes régulières, 2023 sera rythmée par l’amélioration du réseau, le verdissement de la flotte de véhicules et la circulation commerciale des premiers trains hybrides.

Cap sur la santé du quart d’heure

 

La Région consolide son engagement pour la santé du quart d’heure. Objectif : le recrutement d’une soixantaine de professionnels de santé en 2023 et l’ouverture d’une dizaine de centres de santé par an. La reconstruction de trois centres hospitaliers publics (Millau, Auch et Montauban) est programmée, ainsi que le soutien de projets de maisons et centres de santé.

Pour attirer les jeunes, 1 686 places en formations paramédicales et sociales ont été ouvertes pour l’année scolaire 2022-2023, et 6 nouveaux sites de formation verront le jour. L’appel à projets « Génération santé », qui soutient les projets associatifs développant les réflexes de prévention santé chez les jeunes, se poursuit.

Transformation écologique et ressource en eau

 

L’urgence climatique et la crise de l’énergie donnent raison à la stratégie Repos de la Région. Les outils sont là : Rénov’Occitanie, et le plan Hydrogène vert, avec les premières opérations du projet européen « Corridor H2 ». 2023 verra également se concrétiser plusieurs opérations liées à la réduction des déchets et à la préservation de la biodiversité, avec entre autres le plan régional pour lutter contre la pollution plastique ou le plan Nature régional « NOE ».

Enfin, alors que les épisodes de sécheresse vont s’intensifier, la Région promeut les économies d’eau et la protection des milieux aquatiques, et préserve la qualité de l’eau via le développement du réseau hydraulique régional.
Avec 1,5 million de personnes résidant en zone inondable, le risque inondation est majeur. Pour le réduire, la Région soutient les projets de prévention et pourra mobiliser son Fonds de solidarité catastrophes naturelles. Une concertation, en cours, définira les grands axes du nouveau Plan Régional de l’eau.

Plus de 1,3 milliard d’euros d’investissement

  • Budget 2023 : 3,63 milliards d’euros
  • Trois premiers postes : Transports et infrastructures (960 millions d’euros), Économie, emploi et formation professionnelle (518 millions d’euros), Éducation, orientation et jeunesse (387 millions d’euros).
  • 1,35 milliard d’euros d’investissement
  • 1re Région pour l’investissement par habitant
  • + 30 % d’investissement depuis 2019

Plan régional d’actions contre le racisme et l’antisémitisme

Ces dernières années, le nombre d’actes racistes et antisémites a très fortement augmenté dans notre pays. Cette augmentation est inquiétante quand déjà un seul acte serait de trop.

C’est pourquoi la Région Occitanie propose ce Plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme en amplifiant son action dès 2020. Un plan qui s’adresse aux générations futures et à nous toutes et tous.

 

Associations : participez à la semaine contre le racisme et l’antisémitisme du 18 au 26 mars 2023

Parce que parler, faire savoir et donner de la voix à cette lutte, contribuent à faire bouger les choses, la Région lance la semaine contre le racisme et l’antisémitisme du samedi 18 au dimanche 26 mars 2023 et appelle toutes les associations qui portent une action, un texte, une œuvre à montrer ou faire entendre leur voix.

Ces actions devront avoir lieu sur le territoire Occitanie et pourront être menées en collaboration avec les établissements scolaires et notamment les lycées.

La Région Occitanie propose d’appuyer leur visibilité lors de la semaine du 18 au 26 mars 2023 grâce à :

  • des espaces d’exposition ou d’évènement à Toulouse, Montpellier et dans les territoires (demande à adresser à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant le lieu et les besoins)
  • un agenda participatif pour booster votre communication : proposez vos évènements en cliquant ici. Attention : précisez "semaine contre le racisme et l’antisémitisme" dans le champ "Message Privé"

Un kit de communication vous sera transmis dès lors que votre participation sera confirmée.

Type d’action soutenue : conférence débat, soirée culturelle, musicale, show humoristique, actions interactives, exposition, projection, conférence, concours d’éloquence, escape-game, fresques, flash-mob … en lien avec la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Les actions pourront être itinérantes, en présentiel ou virtuelles, bref soyez créatifs.ives pour déjouer les stéréotypes et lutter contre le racisme.

Besoin d’un coup de pouce financier pour cette action ? Vous pouvez formuler votre demande auprès de la Région : voir le détail de l’aide.

Calendrier

  • Date limite pour solliciter un espace de visibilité : 31 janvier 2023
  • Date limite pour solliciter une subvention : 30 décembre 2022

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (05.61.39.66.42)

Discrimination, racisme, antisémitisme… On en parle ?

En partenariat avec l’Assemblée Régionale des Radios Associatives et avec le Collectif des Radios Libres d’Occitanie, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée se mobilise dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Un plan issu de la nécessité de plus et mieux agir

Des chiffres pour mieux comprendre l’enjeu :

  • Les actes antisémites ont augmenté de 74% en 2018 [1]
  • Hausse de 130% du nombre de faits racistes en 2019 (1142 contre 496 en 2018) [2]
  • 34% des français ou des françaises de confession ou de culture juive déclarent se sentir régulièrement menacé·e·s en raison de leur appartenance religieuse [3]

Ces chiffres engagent la Région Occitanie à aller plus loin dans son action contre le racisme et l’antisémitisme.

Elle agit aux côtés de tous les partenaires publics, privés et associatifs dans cette lutte pour un vivre ensemble dans l’égalité, dans la fraternité, dans la laïcité, aux couleurs de notre région.
Ainsi, votre collectivité a décidé de poursuivre le combat contre ce fléau en se dotant d’un plan d’actions construit dans le cadre d’un large dialogue avec tous les acteurs et toutes les actrices de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. [4]

Un plan, trois objectifs

Ce plan régional d’actions , voté le 5 mars 2020, se veut évolutif et propose de répondre à 3 grands objectifs identifiés et partagés lors des différents temps d’auditions :

  • Déconstruire les préjugés, éduquer à l’antiracisme et valoriser la citoyenneté,
  • Transmettre l’histoire et les mémoires,
  • Accompagner les organisations dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme,

La Région s’engage à mettre en œuvre 10 mesures volontaristes qui mobilisent les différentes politiques régionales, mais aussi la Région en tant qu’organisme employeur. Ces mesures s’intègrent pleinement dans les trois grands objectifs du plan.

Aller plus loin : https://www.laregion.fr/plan-racisme-et-antisemitisme?fbclid=IwAR2ZaG7xpb_fNPYBeWUd0HAOi5S-XTvsOk-

Opération Carte Jeune Région - Gratuité des manuels scolaires et des premiers équipements : recrutement de 27 correspondants locaux

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée recrute des correspondant.es locaux.les dans le cadre de l’opération Carte Jeune Région / Gratuité des manuels scolaires et des premiers équipements.

Les correspondant.es locaux.les sont responsables du bon déroulement de l’opération dans un secteur géographique défini qui comprend plusieurs établissements d’enseignement de la Région.

 

Sous l’autorité de la Directrice de l’Éducation, de la Jeunesse et de l’Orientation Scolaire (DEJOS), de la Responsable de service et du Responsable de l’opération, les correspondant.es locaux.les assurent les missions suivantes :

  • Suivi relationnel avec les personnels de chaque établissement : chefs d’établissement, gestionnaires, DDFPT, documentalistes (déplacements réguliers),
  • Assistance des établissements dans le recensement de leurs besoins,
  • Assistance des élèves et des établissements dans la demande de la Carte Jeune Région,
  • Participation au recrutement et à la coordination d’une équipe dédiée à la restitution et à la distribution des manuels et premiers équipements dans les lycées (environ 12 personnes),
  • Participation à l’élaboration et à l’animation de formation,
  • Rédaction de comptes-rendus hebdomadaires,
  • Participation à des réunions bi-mensuelles assurées par la responsable de projet,
  • Contrôle de la bonne exécution des prestations par les fournisseurs (livraison…),
  • Réalisation d’inventaires, de restitutions et de distributions,
  • Appui au service Actions Éducatives et Jeunesse,

Profil recherché

  • Aptitude à l’encadrement et au travail en équipe
  • Maitrise indispensable de l’outil informatique (Outlook, Pack Office et internet)
  • Autonomie - Réactivité - Disponibilité - Mobilité - Discrétion professionnelle
  • Qualités d’adaptation et d’initiative - Bon relationnel
  • Connaissances du milieu éducatif en général
  • Permis B + véhicule personnel indispensable

Modalités pratiques

Les candidatures (curriculum vitae, photo, lettre de motivation) sont à retourner avant le vendredi 10 février 2023 par courriel à  : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Maison de l’Orientation de Montpellier propose une découverte grandeur nature des métiers du transport

Le jeudi 26 janvier, de 9h30 à 16h30, à Pierrevives, Montpellier

 

 

La Maison de l’Orientation de Montpellier sort de ses murs le 26 janvier 2023 et propose au public (demandeurs d’emplois, salariés en reconversion, scolaires) une découverte des Métiers du Transport (voyageurs et marchandises), en collaboration avec le Département de l’Hérault, dans le bâtiment de Pierresvives situé dans le Nord-Ouest de Montpellier.

 

Face aux besoins de recrutement dans le secteur du transport, la Région Occitanie s’engage pour offrir une offre de formation adéquate et accessible, notamment aux publics situés dans les quartiers prioritaires de la ville. Pour informer sur la diversité des métiers du secteur, la Maison de l’Orientation organise une découverte grandeur nature, en partenariat avec l’Association pour la Formation dans le Transport (AFT), la Fédération Nationale et Régionale des Transports de Voyageurs, Pôle Emploi, et grâce à la collaboration de la Cité Educative de la Mosson.

 

Activités :                                                                                                                                                                      

Au programme : découverte des métiers et filières de formation, témoignages de professionnels, immersion grandeur nature grâce à une mise à disposition de camions et autocars, ainsi que de casques de réalité virtuelle, aide à la définition du projet professionnel et son financement par des conseillers Pôle Emploi.

 

Programme :

Le jeudi 26 janvier de 09h30 à 16h30 : 

09h30-12h30 : matinée consacrée aux demandeurs d’emplois et salariés en reconversion ;
14h-16h30 : après-midi dédiée aux scolaires.

 

La Maison de l’Orientation Mobile (MOM), avec à son bord une équipe de professionnels de l’Orientation et du matériel pédagogique innovant,sera présente tout au long de la journée pour guider et aider les participants dans leur projet professionnel.

 

 

Evènement sur inscription obligatoire auprès de la Maison de l’Orientation :
04 67 22 91 60 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.