Occitanie

Liberté d'expression / Laïcité - Carole Delga : « Aucune faiblesse, aucune compromission avec les ennemis de la République »

Lors de l'hommage de la Nation à Samuel Paty qui sera rendu ce mercredi, la présidente de la Région Occitanie a décidé de projeter sur les façades des deux Hôtels de Région les caricatures de Charlie Hebdo. 

 

« Demain, le pays entier rendra un hommage solennel à Samuel Paty, enseignant de l'école de la République, victime du terrorisme islamiste.

 

La Région Occitanie va s'associer à cet hommage de la Nation. J'ai décidé que soient projetées de 17h à 21h, sur les façades des deux Hôtels de Région, à Toulouse et Montpellier, les caricatures des dessinateurs de Charlie Hebdo, dont certains tués lors de l'attentat terroriste du 7 janvier 2015. Un acte fort qui rejoint la décision de Régions de France de publier, avec l'Education nationale, un ouvrage rassemblant les caricatures religieuses et politiques de la presse régionale et nationale.

 

Au-delà de cette action symbolique, c'est ma volonté d'exprimer un message à nos concitoyens : dans notre République, il ne peut y avoir d'arrangement avec la laïcité, la liberté d'expression et la liberté de conscience qui sont au cœur de notre modèle républicain. Il ne doit y avoir aucune faiblesse face aux ennemis de la démocratie, face à ceux qui dévoient la religion pour la transformer en arme de guerre, face à ceux qui frayent, par calculs ou renoncements, avec celles et ceux qui ont l'objectif politique de détruire la République.

 

Dans les prochaines semaines, la Région Occitanie va renforcer l'action qu'elle mène depuis de nombreuses années en matière de sécurité, de prévention et d'éducation, particulièrement autour et dans les lycées dont nous avons la charge. Car je souhaite protéger la communauté éducative, nos enfants, nos enseignants et nos agents des lycées. 

 

Huit ans après l'attentat à Toulouse, un acte terroriste vient frapper notre école pour la seconde fois dans notre pays. Si elle est une cible, c'est parce qu'elle enseigne à chacune et chacun les fondements même de la citoyenneté, cette volonté de faire société malgré nos différences, cette valeur universelle qui fait de la diversité une richesse. J'entends, par des actions fortes, mener ce combat qui concerne l'avenir même de notre pays. »

Votation pour l'Occitanie

Du 16 octobre 2020 à 14:00 au 6 novembre 2020

Pour contribuer au plan de transformation et de développement, aussi appelé Green New Deal régional, 100 citoyens tirés au sort se sont réunis pendant 7 jours et ont exprimé leurs attentes et propositions concrètes pour construire un modèle plus durable et plus juste en Occitanie. [en savoir + sur la convention citoyenne pour l’Occitanie]  

Ils ont également préconisé de soumettre au vote de tou·te·s les habitant·e·s d’Occitanie trois grands sujets pour prolonger et compléter leurs travaux de la Convention, au travers du questionnaire ci-dessous.

La votation est ouverte du 16 octobre au 6 novembre. Merci pour votre participation ! 

 

En cas de difficulté technique

Par téléphone : n°vert 0 800 703 900 - du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (appel gratuit)

Ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une Cité pour créer les emplois de demain

Un nouveau lieu dédié à l’innovation et aux nouvelles tendances économiques a ouvert ses portes à Montpellier ! La Cité de l’Économie et des Métiers de demain a pour vocation d’accompagner les entreprises dans ce contexte de mutation. Une démarche inédite, portée par la Région, pour apporter des réponses concrètes aux entrepreneurs et les inviter à se mettre en réseau.

 

 

La Cité de l'Economie et des métiers de demain a pour vocation d'accompagner les acteurs économiques dans un contexte de mutation économique
La Cité de l’Economie et des métiers de demain a pour vocation d’accompagner les acteurs économiques dans un contexte de mutation économique

Depuis septembre, la Cité de l’Économie et des Métiers de demain a ouvert ses portes, en plein cœur de Montpellier, dans le quartier Odysseum. Unique en France, ce lieu d’expérimentation et d’innovation propose une offre de services personnalisée à toutes les entreprises basées en Occitanie. Son objectif ? Aider les acteurs économiques à s’adapter aux transformations et révolutions technologiques en cours et mieux identifier les métiers de demain.

Ce lieu consacré à la nouvelle économie à Montpellier renforce un écosystème d’entreprises déjà riche et innovant, rappelle Carole Delga. Il facilite la création de synergies et soutient l’emploi local

Un lieu dédié aux entreprises et talents de demain

Dans un espace de 3 000 m², la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain propose aux entreprises un service d’accompagnement personnalisé et un espace professionnel. Baptisé "la villa Médicis des métiers de demain", cet espace permet aux porteurs de projet en résidence d’échanger avec des chercheurs et entreprises travaillant dans le même sens pour nouer des partenariats à l’international.
Des rencontres entre les jeunes et les entreprises seront aussi organisées pour favoriser la découverte des métiers de demain. Cela se fera notamment par le biais d’expositions pédagogiques, d’un espace de documentation et de ressources, d’un espace numérique…
Enfin, les services de la Région seront présents dans la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain, dont l’agence régionale de développement économique Ad’Occ.

Des événements au cœur de la Cité pour explorer le monde de demain

La cybersécurité, l’intelligence artificielle, les mutations économiques et sociétales… De nombreuses thématiques sont abordées lors d’ateliers et conférences organisés à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain. Une programmation très dense pour sensibiliser les entreprises à la nécessité de repenser leur modèle d’organisation et saisir des opportunités. Les ateliers proposés par la Cité permettent aux entreprises d’aller plus loin, de rencontrer des experts et de s’enrichir des retours d’expériences. Retrouvez les événements à venir de la Cité

Académie IBM : une formation d’excellence pour les demandeurs d’emploi

Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

D’ici 2035, on estime que 3 millions d’emplois en France seront bousculés par la transition numérique. Pour préparer l’avenir, la Région mise depuis des années sur le numérique et l’innovation. A Montpellier, l’Académie IBM accompagne et forme les demandeurs d’emploi au métier de développeur d’applications en intelligence artificielle. Leurs compétences permettront de répondre aux besoins et métiers de demain. Soutenue par la Région, cette formation d’excellence s’inscrit dans la continuité des actions régionales (réseau des 19 Ecoles Régionales du Numérique, première école de technicien Intelligence Artificielle avec Microsoft à Castelnau-le-Lez…) qui font de l’Occitanie une championne du numérique.

Un nouveau cursus numérique au lycée Champollion de Lattes

 

Depuis la rentrée de septembre, le lycée Champollion de Lattes accueille une classe P-tech (Pathways in technology early college high school). Créé aux Etats-Unis en 2011 sous l’impulsion de Barack Obama et d’IBM, ce programme forme les élèves au numérique et met l’accent sur leur intégration au monde professionnel. Un partenariat nécessaire entre le monde numérique et le monde enseignant pour mieux préparer et professionnaliser nos jeunes. Grâce à l’ouverture de cette classe, ils seront formés dans un secteur d’avenir. La Région est particulièrement impliquée dans la réussite des jeunes. Elle soutient les initiatives, fournit du matériel de qualité (LoRdi et premier équipement professionnel gratuits dès l’entrée en seconde dans les lycées publics labellisés) et construit des filières qui seront les emplois de demain.

En savoir plus

Avec son fonds exceptionnel, la Région aide les associations sportives et culturelles à traverser la crise

Réunis en Commission permanente, ce vendredi 16 octobre 2020, les élus régionaux ont voté, sur proposition de la présidente de Région, Carole Delga, l'attribution des aides directes aux associations pour les soutenir dans cette période de crise sanitaire.

 

Dans le cadre de son fonds « Solutions Associations Occitanie » adopté en avril dernier, la Région Occitanie a maintenu toutes les subventions 2020 aux associations, même lorsqu'elles ont été contraintes d'annuler leurs actions en raison des conditions sanitaires. Ce sont ainsi près de 2 700 associations qui ont été soutenues pour un montant total de 30 M.

Le fonds prévoyait également un volet pour aider les associations à faire face à des pertes de ressources propres. La Région a ainsi répondu favorablement à 144 demandes pour un montant de 1,9 M.

 

« Les associations représentent le poumon de la vie culturelle, sportive, bien souvent sociale et solidaire des communes, qu'il s'agisse des métropoles ou des communes rurales. Leur présence, leurs actions d'ouverture vers l'autre, vers l'art et en faveur de l'épanouissement sont essentielles pour l'équilibre de notre société. Elles ont été durement touchées pendant le confinement mais ont réussi pour la plupart à résister à cette première étape de la crise. Aujourd'hui, avec les nouvelles restrictions, nous devons être extrêmement vigilants pour maintenir leur vitalité et faire que ce ne soit pas un coup de grâce. Je pense particulièrement au secteur culturel, dont je recevrais vendredi prochain les acteurs, pour trouver avec eux des solutions. Le maintien des subventions et le fonds exceptionnel étaient une première réponse d'urgence, nous devons désormais construire ensemble un modèle adapté pour garantir l'avenir de notre tissu associatif, de son action et de ses emplois. » a notamment déclaré Carole Delga.

 

La Région a également décidé d'exonérer de loyers les associations hébergées au sein de bâtiments de la Région pour une durée de 6 mois.

 

Depuis le début de la crise, la Région Occitanie a fait le choix de protéger les plus fragiles, de répondre aux besoins des entreprises tout en préparant la reprise économique en mobilisant un plan d'urgence de 370 M, avec un effet levier de 600 M. La nouvelle phase de restriction des déplacements représente une nouvelle épreuve pour le tissu économique et associatif. La Région Occitanie sera aux côtés de chacun pour aider à traverser la crise.

Ligne 681 Express « Millau - Montpellier » : les horaires évoluent pour répondre aux besoins des usagers

Le réseau liO autocars a évolué le 1er septembre 2020 : nouveaux arrêts, nouvelles lignes, augmentation des fréquences, baisse de tarif, mise en complémentarité des réseaux de trains et de cars. Afin de répondre aux besoins et habitudes de déplacement des usagers, les horaires de la ligne 681 Express « Millau - Montpellier » seront adaptés à compter du lundi 19 octobre afin de permettre notamment la desserte de la Gare Saint-Roch à Montpellier. En conséquence, et afin de faciliter les correspondances, la ligne 280 « Mende - Millau - Montpellier » connaitra également quelques ajustements.

 

Ligne 681 Express entre Millau et Montpellier

 

A partir du 19 octobre, les horaires de la ligne 681 Express seront modifiés pour s'adapter aux besoins des usagers. La ligne sera désormais prolongée jusqu'à la Gare de Montpellier Saint-Roch 3 fois par jour (aller-retour). La desserte de l'arrêt Mosson est par ailleurs maintenue.

 

Dans le sens MILLAU > MONTPELLIER

Dans le sens MONTPELLIER > MILLAU

La Gare de Montpellier Saint-Roch est desservie aux horaires suivants (arrivées) :

- 09h55

- 14h50

- 16h55

Les départs de la Gare Montpellier Saint-Roch sont les suivants :

- 09h55

- 15h30

- 17h55

Suite à cette extension de l'itinéraire de la ligne, certains départs de Millau seront modifiés comme suit :

- Le départ de 08h30 est avancé à 07h50

- Le départ de 15h10 est avancé à 14h50

Suite à cette extension de l'itinéraire de la ligne, les horaires de départ à l'arrêt « Mosson » sont modifiés comme suit :

- Le départ de 15h00 «Mosson» sera décalé à 16h05

- Le départ de 18h15 «Mosson» sera décalé à 18h30

 

+ d'infos sur la ligne et les horaires : www.mestrajets.lio.laregion.fr - 0 806 801 212

 

Par ailleurs, la tarification appliquée sur cette ligne a été revue à la baisse cet été. A titre d'exemple, le titre unitaire pour un trajet entre Millau et Montpellier est à présent proposé à un tarif de 2 (contre plus de 9 précédemment).

 

Ligne 280 entre Millau et Mende

 

A compter du 19 octobre, le départ de la ligne 280 (Mende) sera avancé de 30 minutes sur le premier départ du matin afin de correspondre avec la ligne 681 à Millau en partance vers la gare Saint-Roch. Cette adaptation de l'horaire permettra également la correspondance à 7h38 depuis Séverac pour Rodez. Le dernier retour sera décalé de 10 mn dans le sens Millau - Mende.

 

+ d'infos sur cette ligne et les horaires : www.mestrajets.lio.laregion.fr - 0 806 806 085

Votation citoyenne : 3 semaines pour donner sa vision de l'Occitanie de demain

 

 

Quelques jours après avoir reçu les propositions de la Convention citoyenne pour l'Occitanie, la Région a délibéré sur la Votation citoyenne qui permettra aux habitants du territoire (modalités ci-dessous) de se prononcer sur leurs priorités pour l'Occitanie de demain.

 

Réunis en Commission permanente sous la présidence de Carole Delga, ce vendredi 16 octobre, les élus régionaux ont acté l'ouverture de la Votation à compter de ce jour et jusqu'au 6 novembre. L'ensemble des groupes a voté pour cette délibération à l'exception des élus du Rassemblement national (contre) et d'un élu non-inscrit (abstention).

 

Démarche unique à l'échelle d'une Région, la Convention Citoyenne pour l'Occitanie a réuni 100 citoyens tirés au sort au cours de 7 journées de travail entre le 10 septembre et le 3 octobre. Résultat : de riches échanges et 294 propositions dont 52 mesures prioritaires pour enrichir les politiques publiques régionales. Les membres de la Convention ont également identifié 3 thèmes stratégiques pour l'avenir du territoire qu'ils ont souhaité soumettre au vote des citoyens :

 

-          Améliorer le bien-être de tous au travers d'un modèle plus durable ;

-          Renforcer les solidarités territoriales ;

-          Développer de nouvelles pratiques de la citoyenneté.

 

Pour chacun de ces thèmes les citoyens auront la possibilité de juger le niveau de priorité des propositions d'actions qui leur sont soumises par les membres de la Convention. Le résultat de la Votation sera ensuite pris en compte par les élus régionaux afin de compléter la feuille de route du Green New Deal régional qui sera présentée lors de l'Assemblée plénière du 19 novembre prochain.

 

« Au cours de leurs sessions de travail, les 100 membres de la Convention ont identifié plusieurs sujets déterminants pour l'avenir et pour lesquels il sollicitent aujourd'hui l'avis de tous les citoyens : bien-être, solidarités territoriales, citoyenneté... Je partage bien-sûr leur constat : oui l'Occitanie de demain devra pouvoir compter sur des territoires plus résilients, des solidarités affirmées, des citoyens pleinement associés à l'action publique. C'est l'objet du Green New Deal que nous élaborons actuellement et qui a vocation à engager un nouveau modèle de société en Occitanie. Je tiens à remercier l'ensemble des membres de la Convention pour la qualité et la pertinence de leurs propositions, et j'invite largement nos concitoyens à prendre part à cette grande votation pour donner leur avis sur leurs priorités pour demain », a notamment déclaré Carole Delga à cette occasion.http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/OCCITANIE_convention_citoyenne_infographie.jpg

 

Par Internet ou depuis les Maisons de ma Région : comment participer ?

 

Rendez-vous du 16 octobre au 6 novembre 2020 sur le site laregioncitoyenne.fr pour créer un compte personnel et accéder à la votation. Elle est ouverte aux habitants d'Occitanie et aux personnes pouvant attester d'une attache au territoire de la région, âgés de 15 ans et plus. Les 16 Maisons de ma Région seront également mises à disposition de celles et ceux qui souhaiteraient être accompagnés ou qui ne seraient pas équipés du matériel informatique nécessaire pour participer.

 

S'inscrire et participer à la votation : https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/

 

L'annuaire des Maisons de ma Région : https://www.laregion.fr/L-annuaire-des-Maisons-de-la-Region

 

 

 

      L'interview d'Edgar Morin 

 

-          L'avis rendu par la Convention citoyenne

 

 

La Région Occitanie lance 10 mesures concrètes pour soutenir les étudiants d'Occitanie pendant et après la crise

La crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 perturbe fortement la rentrée universitaire et impacte directement les étudiants, en particulier les plus fragiles. En réponse à cette situation inédite, et afin de contribuer à la continuité pédagogique et à la réussite des 250 000 étudiants que compte l'Occitanie, la Région lance, à l'initiative de sa présidente Carole Delga, 10 mesures concrètes répondant à leurs besoins immédiats et à venir, définies après consultation des représentants des Universités d'Occitanie.  

 

« Les jeunes sont aujourd'hui parmi les plus fortement touchés par la crise que nous traversons. Les mesures sanitaires, encore renforcées hier soir, font peser sur eux un vrai risque d'isolement que je souhaite absolument combattre car je refuse que cette génération soit victime de cette situation exceptionnelle. C'est pourquoi nous avons choisi d'agir vite. Dès le printemps dernier nous avons très rapidement équipé les étudiants les plus précaires en ordinateurs portables afin qu'ils puissent continuer à suivre leurs cours. Aujourd'hui nous allons plus loin, afin qu'aucun jeune ne soit laissé au bord du chemin et pour que tous nos étudiants puissent poursuivre la formation de leur choix, construire sereinement leur avenir et accéder à l'emploi. Avec ma vice-présidente Nadia Pellefigue, nous avons rencontré les présidents d'Universités et allons poursuivre les échanges avec les représentants des étudiants afin d'adapter nos mesures en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. Aux côtés de l'ensemble de la communauté universitaire, la Région Occitanie répond présente pour protéger les étudiants et leur assurer les moyens de suivre leur cursus dans des conditions sereines », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région déléguée à l'Enseignement supérieur, à la Recherche, à l'Innovation et au Développement économique, aux côtés de Bertrand Monthubert, conseiller régional délégué à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, a présenté les contours des mesures mises en place par la Région en faveur des étudiants :

 

Equipement numérique des étudiant.es / lutte contre la fracture numérique

 

- Ordinateurs : mise à disposition de 5 000 ordinateurs portables, dont 3 500 supplémentaires, aux universités pour être distribués en priorité aux étudiants boursiers. Cette livraison viendra s'ajouter aux 1500 ordinateurs portables commandés par la Région en urgence au printemps dernier.

 

- Clés 4G : distribution de 2 000 clés 4G aux établissements, pour permettre aux étudiants ne disposant que d'un forfait téléphone très limité et n'ayant pas d'accès à une connexion wifi de poursuivre les enseignements à distance.

 

- Contribution au plan de transformation numérique des établissements d'enseignement supérieur : la Région pourra également accompagner les établissements dans l'achat d'équipements pédagogiques numériques afin de développer de nouveaux modes d'enseignement s'appuyant à la fois sur du distanciel et du présentiel (notamment pour les amphis et salles de cours : équipements de captation, micro-casques, webcam, micros, tablettes avec stylet, logiciels, etc.). 3M pourront être mobilisés pour financer cette mesure.

 

- Un accès facilité aux tiers lieux accompagnés par la Région : la Région mobilisera ses partenaires, comme les Campus Connectés, pour qu'ils proposent des conditions d'accueil aux étudiants, dans le respect des mesures sanitaires.

 

 

Prolongation des contrats doctoraux impactés par la crise

 

Le travail de nombreux doctorants a été retardé par le confinement, pouvant remettre en question la soutenance de leur thèse et l'obtention de leur doctorat. Près de 200 doctorants bénéficiant d'une allocation doctorale cofinancée par la Région sont ainsi concernés. Pour permettre à ces jeunes chercheurs d'aller jusqu'au bout de leur travail de thèse dans de bonnes conditions, la Région prévoit de cofinancer une prolongation de leur contrat, entre 2 à 12 mois selon les cas.

 

Aide alimentaire : renouvellement de l'opération « Bien manger pour tous »

 

Lancée pendant le confinement, l'opération « Bien manger pour tous » permet aux personnes les plus en difficultés, et notamment les étudiants et familles de lycéens boursiers, d'accéder à des produits frais, locaux et de qualité. Au regard des besoins croissants enregistrés par les associations d'aide alimentaire, la Région a décidé de renouveler l'opération jusqu'à la fin de l'année. En partenariat avec les associations régionales d'aide alimentaire, deux nouvelles vagues de distribution seront ainsi organisées dans chacun des 13 départements d'Occitanie, dans plus de 500 points de collecte.

 

Mobilité à l'international : des mesures spécifiques pour les étudiants dont les séjours ont été reportés, écourtés ou annulés

 

La situation sanitaire et les mesures de confinement, ont conduit, pour certains étudiants, à l'annulation, à l'allongement ou à la modification des conditions de leurs séjours de mobilité à l'étranger. Afin de les soutenir, la Région a décidé de maintenir leurs bourses même en cas d'annulation et d'en réévaluer le montant à la hausse en cas de prolongement lié à une période de confinement plus longue. Ces mesures ont d'ores et déjà bénéficié à près de 850 étudiants pour un montant de 600 000 .

Par ailleurs, la Région a créé un « fonds d'urgence Covid-19 d'aide au rapatriement », afin de compenser les surcoûts liés au retour en France dans l'urgence : forfait de 300 au bénéfice des étudiants boursiers sur critères sociaux qui sont effectivement partis en mobilité.

 

Logement des étudiants : plus de 1 M supplémentaire mobilisé pour la création et la rénovation de logements

 

Engagée dans la construction et la rénovation de logements étudiants, la Région se mobilise pour soutenir l'accès aux logements sociaux gérés par le CROUS, à destination des étudiants boursiers. Elle mobilise ainsi 1 M supplémentaire, portant à plus de 9 M le budget mobilisé depuis 2015 pour la rénovation ou la construction de plus de 5400 logements à destination des étudiants, sur l'ensemble de l'Occitanie.

 

Filière sanitaire et sociale : un soutien financier apporté aux étudiants et organismes de formation

 

- Revalorisation des bourses pour les étudiants : la Région a fait le choix de revaloriser les montants des bourses, avec effet rétroactif depuis le début de l'année scolaire, pour les étudiants des filières sanitaires et sociales, représentant en moyenne une augmentation mensuelle allant de 11 à plus de 60 . L'an passé, la Région a consacré pour l'année 2019-plus de 12 M dans l'accompagnement des apprenant.e.s.

 

- Soutien à l'achat de nouveaux équipements pédagogiques afin de permettre aux organismes de formations du secteur sanitaire et social de s'adapter aux nouvelles méthodes de travail imposées par l'épidémie. Elle subventionne ainsi l'acquisition de matériels de visio-conférences et d'ordinateurs, en complément de sa mobilisation pour assurer la formation ouverte à distance.

 

Objectif 100 000 passagers par jour dans les trains d’Occitanie

Pour se donner les moyens d’accueillir 100 000 voyageurs par jour dans les TER d’Occitanie, la Région investit dans des tarifs attractifs, la qualité du service, des matériels et des infrastructures. Dans ce cadre, elle investira également pour les «  petites  » lignes.

 

 66 000 voyageurs utilisent chaque jour les TER d'Occitanie
66 000 voyageurs utilisent chaque jour les TER d’Occitanie

Responsable de l’organisation de la mobilité en Occitanie, la Région affiche son objectif : rendre le train encore plus fiable, plus sécurisé et moins cher pour booster la fréquentation à 100 000 voyageurs par jour dans les dix prochaines années, au lieu de 66 000 aujourd’hui.

Le train, c’est la voie de l’avenir, l’alternative idéale pour endiguer les transports à énergies polluantes, lance Carole Delga. Au-delà de l’achat de nouvelles rames, la rénovation des infrastructures est une priorité. Un plan d’urgence pour la sauvegarde du réseau a été voté par la Région en juillet. Pour aller plus loin, nous avons besoin d’un accompagnement fort de la SNCF et de l’État, notamment sur la rénovation des infrastructures, l’arrivée de la LGV à Toulouse et Perpignan, ainsi que sur la remise en service du fret ferroviaire qui sera inscrit dans notre Green New Deal.

Plus de trains, moins chers

Pour inciter les habitants d’Occitanie à privilégier le train pour leurs déplacements réguliers et occasionnels, la Région a déjà renforcé l’attractivité du réseau liO. Elle a baissé les tarifs, aujourd’hui les moins chers de France, et augmenté l’offre de 11% en 2020, avec 72 trains et 37 000 places supplémentaires par jour.

Sa pression sur la ponctualité porte ses fruits : elle atteint 91,9 % depuis le début de l’année, au-dessus des objectifs de 2020 (91%). Aujourd’hui, 93,7% des usagers se disent satisfaits du service rendu.
 

De forts investissements pour moderniser le réseau

L’effort de la Région porte aussi sur l’achat de matériel roulant performant et plus respectueux de l’environnement : le parc a été renouvelé avec des rames Coradia et Régiolis électrique ou bimode, modernisé avec l’achat de 18 rames à 2 niveaux Régio2N (500 places). La Région a aussi engagé la rénovation de 83 rames AGC (réalisée par Safra à Albi) et acquis trois rames Alstom Coradia Liner pour le « Cévenol ». L’innovation est au programme, avec les expérimentations du train hybride (circulation prévue en 2022), du train à batteries rechargeables (2023) et du train à hydrogène (2025).

 
 

Pour améliorer la mobilité et favoriser les déplacements doux, la Région aménage des pôles d'échanges multimodaux ferroviaires
Pour améliorer la mobilité et favoriser les déplacements doux, la Région aménage des pôles d’échanges multimodaux ferroviaires

Côté infrastructures, la Région a déjà voté un plan d’urgence de 76 M€ pour 12 lignes de desserte « fine  » du territoire dont six lignes prioritaires [1]. Pour garantir la pérennité des petites lignes, elle va proposer à sa prochaine Assemblée plénière un « Plan Rail » de 800 M€ sur 10 ans, soit la moitié du 1,6 milliard d’euros nécessaire. En outre, la Région se porte volontaire pour gérer la réhabilitation des lignes prioritaires Montréjeau-Luchon et Alès-Bessèges, actuellement fermées.
Au-delà des infrastructures ferroviaires, la connexion des gares avec les autres modes de transports - autocars, voitures, vélos… - est capitale. L’aménagement de plus de 40 pôles d’échanges multimodaux (PEM) ferroviaires, fortement soutenus par la Région, va largement améliorer la mobilité. La Région s’intéresse aussi aux gares du futur : celles de Figeac et Martres-Tolosane seront des laboratoires d’expérimentation de nouveaux services comme de l’efficacité thermique.  Des Technicentres pour la maintenance

La Région Occitanie est la seule Région propriétaire de ses propres installations de maintenance des TER. L’aménagement du Technicentre de Nîmes, inauguré ce jeudi après 4,14 M€ d’investissement, a permis de l’adapter à la maintenance des rames Régiolis circulant sur le littoral depuis fin 2019. La Région possède aussi un autre Etablissement Régional de Maintenance (ERM) à Toulouse, agrandi en 2017 pour 55 M€ afin de recevoir les rames Régio2N.

La Concertation Citoyenne aborde l’avenir du train

 

Après les Etats Généraux du Rail et de l’Intermodalité en 2016, la Région a monté en septembre 2020 la « Convention Citoyenne en Occitanie » et 100 citoyens tirés au sort ont réfléchi sur un modèle de société plus juste et durable. Parmi leurs 52 propositions prioritaires, 5 abordent les transports et la mobilité : augmenter et coordonner les moyens de mobilité de la Région, prioriser le fret ferroviaire, remettre en circulation les petites lignes, favoriser le covoiturage au sein des entreprises, l’accès des vélos et transports doux dans les transports en commun. La votation sur ces propositions, ouverte dès le 16 octobre, alimentera la construction du plan de transformation et de développement régional « Green New Deal ».
Participer à la Concertation Citoyenne

En savoir plus

Ici, c'est déjà l'aventure !

La Carte Occ'Ygène

 

 

La carte Occ'Ygène vous fait redécouvrir l'Occitanie

La carte Occ’Ygène vous donne accès en illimité et jusqu'au 30 juin 2021 à des avantages et des réductions sur de nombreuses activités de loisirs (activités de plein air et sportives, musées, sites culturels et naturels, grottes, gouffre, parcs de loisirs, parcs animaliers, aquariums, parcs d'attractions, balades en bateau, jardins, excursions et visites guidées, producteurs agro-alimentaires, entreprises et artisans ouverts à la visite, domaines viticoles...) et hébergements (villages vacances, campings,…), chez environ 300 établissements partenaires.

Gratuite pour les jeunes de 18 à 25 ans et pour les familles les plus modestes, selon la composition de votre foyer, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce supplémentaire pouvant aller jusqu’à 300€ pour profiter pleinement de ces avantages (jusqu’au 15 novembre 2020).

Voir les tarifs Voir les activités Voir la FAQ

 

Amis en groupe

Un large éventail d’activités

Pour toutes les envies

De la campagne, à la montagne, sur le littoral d’Occitanie, découvrez des centaines d’offres préférentielles tout près de chez vous, et pour donner de l’air à votre budget loisirs, profitez aussi d’offres à très petits prix sur le réseau public régional de transports liO : Allez-y avec liO et voyagez en Occitanie à petits prix

 

Le catalogue

Des offres pour tous

Pour voir la liste des activités qui correspondent à votre carte, sélectionnez votre catégorie ci-dessous :

Voir les offres Occ'Ygène
Voir la liste des offres Famille
Voir la liste des offres Jeunes