Occitanie

Comité EDEN : la dynamique autour de GENVIA est lancée !

 zedenCapture d’écran 2022-09-30 204430

 

Hugues Moutouh, préfet de l’Hérault, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, en présence de Florence Lambert, présidente de Genvia, Luc Mas, directeur du site de Cameron Schlumberger, et de l’ensemble des partenaires de Genvia, ont participé ce jour au lancement du comité de coordination « EDEN (Ecosystème Durable et Energies Naturelles) » destiné à porter collectivement le développement de Genvia et son écosystème dans les années à venir.

 

Tous réunis sous l’impulsion de l’Etat et de la Région Occitanie, l’ensemble des partenaires ont posé aujourd’hui les bases de cette nouvelle task force chargée de penser et accompagner l’avenir de Genviaà 360°.

 

Besoins en foncier, formation, innovation, infrastructures publiques, recherche… autant de domaines stratégiques qui ont pu être évoqués collectivement aujourd’hui pour accompagner les acteurs économiques du territoire et Genvia, qui, très vite, est amené à devenir un pôle européen à grande échelle, rassemblant sous-traitants, pôle de formation et d’innovation, entreprises, organismes de recherche, etc.

 

Amené à se réunir tous les 6 mois, le comité EDEN se donne rendez-vous auprintemps prochain.

 

 

 téléchargement du dossier si nécessaire :

https://we.tl/t-2aP4VGdSPl

Littoral et Croissance bleue

 

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée met l’accent sur une richesse naturelle de son territoire : le littoral et la mer Méditerranée. La mise en œuvre de la loi NOTRe renforce les compétences de la Région qui devient propriétaire de certains ports de plaisance et des espaces portuaires. En lançant le Plan Littoral 21, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée donne un nouvel élan à l’économie de la mer et du littoral


La Région aspire à devenir une nouvelle puissance maritime. Le Plan littoral 21, lancé en juillet 2016, permet la préservation et la modernisation du littoral languedocien, répondant ainsi à la volonté du Contrat de Plan État-Région 2015-2020. Le littoral méditerranéen est un haut lieu d’attractivité et de développement. Les enjeux de développement de la « croissance bleue » s’étendent jusqu’aux frontières européennes.

La Région a créé en 2016 une Direction de la Mer au sein de son administration ; preuve s’il en est de l’importance portée à cette thématique. La Région a également choisi de créer le Parlement de la Mer, une instance consultative située au plus près des acteurs du monde maritime. Elle fédère la communauté et favorise la concertation afin de développer des projets innovants.

Parlement de la mer

Parlement de la mer méditerranée

Structure unique en Europe, le Parlement de la mer fédère la communauté maritime régionale, la représente et permet la concertation et le travail collaboratif entre tous les acteurs de la mer et du littoral pour faire émerger des projets innovants.

La Région s’appuie sur le « Plan Littoral 21 », pour favoriser l’investissement dans les infrastructures et la préservation des côtes.

  • Lancement du Plan Littoral 21 et soutien aux projets d’aménagement durable du littoral
  • Actions en faveur des stations littorales et des ports de plaisance (restructuration de l’offre immobilière, activités multi-saisons)
  • Aides au développement de la pêche, de l’aquaculture ainsi qu’aux filières industrielles liées à la croissance bleue
  • Mise en œuvre du FEAMP (Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche)
  • Poursuite des projets d’aménagement des ports de Sète, de Port-La-Nouvelle et du Grau-du-Roi
  • Cofinancement des opérations sur le Canal du Rhône à Sète portées par les Voies Navigables de France

3 ports de commerce, 6,3 millions de tonnes de fret, 10 millions de touristes

Quelques repères :

  • 4 départements littoraux dans notre région
  • Près de 220 kilomètres de littoral
  • 2 des 3 sites pilotes d’éolien flottant en Méditerranée sont situés au large des côtes d’Occitanie
  • 66 ports de plaisance
  • 22 stations touristiques
  • 155 172 passagers maritimes dans les ports de Sète et Port-la-Nouvelle en 2014
  • 52 plages labellisées Pavillon Bleu en 2016 (engagées dans une démarche environnementale)
  • 1 Parc Naturel marin, Golfe du Lion
 
 

Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP) : Une nouvelle étape franchie

lnpfCapture d’écran 2022-09-29 202727 

 

Élection de Carole Delga à la présidence du conseil d’Administration de la société LNMP

 

Le 29 septembre à Montpellier, Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a ouvert le conseil d’administration d'installation de la société de la LNMP réunissant les 11 collectivités territoriales participant au projet, ainsi que SNCF Réseau et SNCF Gares et Connexions. Après la signature de l'ordonnance du 3 avril 2022 par le Président de la République, c'est donc la première étape clé de la concrétisation de ce projet.

 

Au cours de cette séance, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a été élue à l’unanimité présidente du conseil d’administration de la Société de la LNMP ; Philippe Vidal, vice-président du département de l’Hérault délégué à l’aménagement du territoire a été élu vice-président.

 

Des premières mesures concrètes

Le conseil d’administration a voté les premières orientations budgétaires qui prévoient une augmentation progressive des contributions des collectivités à partir de 2023 pour un montant de 8,1 M€. En 2026, la part de financement atteindra son plein potentiel, avec un montant de 24,5 M€.

 

En 2022, la poursuite des études (12 M€) et des acquisitions foncières (13,2 M€) restent financées par des conventions signées entre l’État, SNCF-Réseau et chacune des collectivités.

 

L’objectif ambitieux est de démarrer les travaux de la première phase de la LNMP en 2029 pour une mise en service en 2034.

 

 

 

À la suite du conseil d’administration, un comité de pilotage s’est réuni sous la coprésidence d’Étienne Guyot et de Carole Delga. L’ensemble des collectivités signataires du plan de financement et des préfets de départements concernés était également présents.

 

SNCF Réseau a exposé les suites données à l’enquête publique, l'avis favorable du commissaire enquêteur et a réaffirmé son engagement à traiter l’ensemble des points sensibles en concertation étroite avec les acteurs du territoire.

 

SNCF Réseau a également présenté la structuration de son organisation interne et les réflexions en cours en vue de choisir le mode d’organisation de la maîtrise d'ouvrage pour les études opérationnelles et les travaux.

 

Les membres du comité de pilotage ont salué la présentation du planning général. Ils se sont également accordés à engager le travail sur la seconde phase de travaux du projet qui sera ensuite soumis à concertation. Par ailleurs, les collectivités ont demandé à SNCF Réseau de réexaminer la phase 2 du projet pour réétudier le sujet de la mixité de la ligne pour la circulation de voyageurs et du fret.

 

 

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, se réjouit « du bon avancement du projet LNMP qui permet d’inscrire l’ensemble de l’Occitanie dans la dynamique de la grande vitesse, au service des habitants et des territoires de la région. En plus de désenclaver et de renforcer l’attractivité du territoire, ce projet contribuera à renforcer les mobilités du quotidien en permettant un accroissement de l’offre TER, plus particulièrement sur l’axe littoral. »

 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, salue « une nouvelle étape de franchie pour l’avancée de la LNMP ! Je remercie l’ensemble des partenaires de ce projet, pour leur confiance et leur vote unanime lors de mon élection à la présidence du conseil d’administration. Je tiens également à saluer une nouvelle fois, la mobilisation collective autour de ce projet de ligne à grande vitesse, indispensable pour le territoire, son attractivité économique et pour faciliter les déplacements quotidiens des habitants. Car oui, je le répète le train est le moyen de transports le moins pollueur. Il est urgent d’accélérer le développement des infrastructures ferroviaire en France. Région où le train est le moins cher de France, je tiens à ce que l’Occitanie soit une force motrice dans ce défi de taille. Pour cela, je veillerai en tant que présidente du conseil d’administration, à ce que le calendrier des travaux soit accéléré. »

 

 

Catherine TREVET, directrice territoriale SNCF Réseau Occitanie: « L’installation du conseil d’administration LNMP constitue aujourd’hui une étape essentielle dans l’avancée de ce projet qui participe au développement du ferroviaire tout en renforçant encore un peu plus l’attractivité du territoire.  SNCF Réseau va ainsi pouvoir finaliser sans attendre l’organisation qui lui permettra de poursuivre les études et d’engager les travaux pour une mise en service en 2034.  Pleinement mobilisées, les équipes vont poursuivre le dialogue de qualité mené tout au long de la phase 1 tout en préparant la concertation propre à la phase 2 avec l’ensemble des acteurs du territoire ».

Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan : Communiqué de LA REGION

Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan : Communiqué de LA REGION.

 Train, Tgv, Rame 746, Lgv

La REGION COMMUNIQUE :

un projet vital sur les rails

"Outil essentiel au développement et au désenclavement de la partie Est de l’Occitanie, le projet de ligne ferroviaire nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP) avance. Il permettra de décongestionner la ligne unique actuelle, sur laquelle les trains régionaux pourront monter en puissance.

Le grand projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan est enfin sur les rails. Le premier tronçon entre Montpellier et Béziers sera achevé en 2034

Améliorer le quotidien des habitants, en développant les mobilités décarbonées : c’est la raison pour laquelle la Région soutient la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP). Évoqué depuis plus de 30 ans, ce grand projet ferroviaire est enfin sur les rails. Le chantier du premier tronçon entre Montpellier et Béziers (23 communes traversées) sera lancé en 2029, pour une mise en service en 2034. À l’horizon 2040, est programmée la phase 2 (Béziers-Perpignan). Ces aménagements permettront également de décongestionner la ligne actuelle, et de renforcer le maillage de dessertes du territoire.

Davantage de trains régionaux sur la ligne actuelle


Composée de 52,3 km de ligne nouvelle à double voie (sans gare nouvelle), et de 7 km de raccordements ferroviaires, à Lattes, Villeneuve-lès-Béziers et Cers, la liaison Montpellier-Béziers fera gagner 18 minutes de temps de trajet. Dans son ensemble, la LNMP reliera Perpignan et Paris en 4h20 contre 5h10 aujourd’hui. Un atout essentiel pour l’implantation et le développement des entreprises et de l’emploi.

La mise en service de la ligne va par ailleurs permettre de décongestionner la ligne actuelle, sur laquelle les trains régionaux pourront monter en puissance, pour faciliter les mobilités du quotidien, peu chères et décarbonées. Le gain de voyageurs est évalué à 700 000 par an pour la phase 1, entre Montpellier et Béziers. Grâce à la LNMP, les territoires ruraux bénéficieront donc d’un rééquilibrage de leur desserte.

Autre avantage de la phase 1 : elle pourra accueillir à la fois des TGV et des trains de marchandises. L’infrastructure réduira ainsi de façon significative la circulation des poids lourds sur les routes et autoroutes, et contribuera à améliorer la qualité de l’air.

Le chaînon manquant de la liaison entre la France et l’Espagne

Actuellement, la ligne à grande vitesse s’arrête, en provenance de Paris et Lyon, à Montpellier et, en provenance de Madrid et Barcelone, à Perpignan. Entre Montpellier et Perpignan, les TGV circulent, mais à vitesse réduite, sur une plateforme inadaptée à la grande vitesse ferroviaire. Pour circuler à grande vitesse, la réalisation d’une ligne nouvelle dédiée est nécessaire.

Un projet entré dans sa phase décisive

Photo d'illustration

En 2022, le projet a connu une double-accélération décisive. Tout d’abord, un protocole d’intention de financement pour la réalisation de la phase Montpellier-Béziers a été signé le 22 janvier à Narbonne par Jean Castex, alors Premier ministre, et les financeurs du projet. Pour cette première phase, l’État s’engage à participer à hauteur de 40 %, l’Europe à 20 % et les collectivités locales à 40 % (dans ce dernier ensemble, la Région participe à hauteur de 40 %). Le coût des travaux de la phase 1 du projet (Montpellier-Béziers), est estimé à 2,04 milliards d’euros, dont 816 millions assurés par les collectivités locales partenaires [1].

Dans la foulée, le 2 mars, la société de financement de la LNMP a été créée par ordonnance. Regroupant les collectivités locales partenaires, elle conduira le projet et participera à la maîtrise d’ouvrage. Un premier conseil d’administration d’installation de la société de projet de la LNMP s’est déroulé ce 29 septembre, sous l’égide d’Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, et de Carole Delga. La réunion a porté notamment sur l’élection de la présidence et de la vice-présidence ainsi que sur le calendrier, dans la perspective de lancer les travaux en 2029. Par ailleurs, il a été demandé à SNCF Réseau de réexaminer la phase 2 du projet afin de réétudier la circulation de voyageurs et du fret sur la ligne.

Un tracé qui préserve l’environnement

Le tracé de la LNMP a été présenté et partagé avec les acteurs du territoire (habitants, élus, associations) à travers un processus de concertation. Parmi les points sensibles, le contournement du massif de la Gardiole, le parc Issanka près de Poussan ou encore le vignoble de Picpoul. Murs anti-bruit, étanchéité de la plateforme ferroviaire, préservation des lieux protégés, compensations financières… SNCF Réseau, la Région et ses partenaires s’engagent à prendre les mesures nécessaires pour que la LNMP prenne en compte les spécificités du territoire.

[1La Région Occitanie, les départements de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, les Communautés d’agglomération de Sète Agglopôle Méditerranée, Hérault Méditerranée, Béziers Méditerranée, Le Grand Narbonne, Carcassonne Agglomération et Perpignan Méditerranée , Montpelier Méditerranée Métropole, l’État, l’Union Européenne et SNCF Réseau sont financeurs de la LNMP."

Publié par https://www.laregion.fr/

Top départ de la fabrication des premières éoliennes flottantes d’Occitanie !

Mer, Éoliennes, Parc Éolien 

 

Ce jeudi 29 septembre Vincent labarthe,vice-président de la Région Occitanie, était présent sur le site de l’entreprise MATIERE de Bagnac-sur-Célé, dans le Lot, pour un moment hautement symbolique :la première coupure d’acier  réalisée dans le cadre de la fabrication des flotteurs des 3 éoliennes pilotes qui seront installées au large de Gruissan en 2024.

 

Retenue par le lauréat de l’une des fermes pilotes EOLMED, l’entreprise MATIERE, spécialisée dans la construction d’ouvrages d’art, a débuté ce jeudi la fabrication des pièces d’acier des 3 flotteurs de plus de 2600 tonnes chacun. Cette phase du projet qui mobilisera pendant plus d’un an 120 ouvriers qualifiés (soudeur, opérateurs de machines, etc…) comprend notamment la formation d’une vingtaine de nouveaux soudeurs supplémentaires au titre du dispositif régional Innov Emploi.

 

Une fois leur fabrication achevée, ces pièces seront acheminées sur le port de Port-La Nouvelle puis assemblées. Les flotteurs seront ensuite mis à l’eau, le mat, la nacelle et les pales de l’éolienne seront intégrées par une grue de très grande capacité installée sur la zone du quai éolien prévue à cet effet par la Région.Ces opérations conduites à leur terme, les éoliennes pourront être remorquées, ancrées et mises en services au large de Gruissan.

 

« Heureuse et fière de voir se concrétiser en Occitanie, dans le département du Lot, la construction des toutes premières éoliennes qui flotteront bientôt au large de nos côtes ! Alors que l’indépendance et la souveraineté énergétique de notre pays prend une importance nouvelle, cette première étape vient souligner le choix que nous avons fait en Occitanie dès 2016 de miser sur les énergies décarbonées en identifiant notamment l’éolien flottant comme un pilier de notre mix énergétique. Elle vient aussi récompenser nos efforts pour localiser de nouvelles filières industrielles sur notre territoire, comme ici dans la Lot, avec à la clef plus d’une centaine d’emplois.L’intérêt pour notre Région et notre pays est vital : offrir aux habitants une énergie verte, bon marché, et créatrice d’emplois maritimes et industriels directs, tout en assurant notre indépendance énergétique », a déclaré Carole Delgaen marge de l’événement.

 

La fabrication de ces premiers flotteurs marque le top départ d’un chantier d’ampleur qui verra dès 2023 l’assemblage des 6 éoliennes flottantes dans le port de Port-La Nouvelle, puis leur installation au large de Gruissan et de Leucate / Barcarès.

 

 

 

L’Occitanie, pionnière de l’éolien flottant

 

Portant l’ambition de devenir la première région à énergie positive d’Europe, la Région Occitanie prévoit de diviser par deux la consommation d’énergies fossiles et de multiplier par trois la part des énergies renouvelables. Pour y parvenir elle mise pleinement sur le développement de la filière de l’éolien en mer flottant qui doit représenter à termes 40% des objectifs d’énergie d’origine éolienne de la trajectoire Région à Energie Positive.

 

Deux fermes pilotes de 3 éoliennes chacune, d’une puissance totale de 60 Mégawatt, seront installés en2023 et 2024, complétées par un premier parc éolien commercial de 250 Mégawatt à partir de 2028. L’objectif estde construire une véritable force de frappe capable d’accroître l’indépendance énergétique de la région, avec à terme l’installation de parcs commerciaux totalisant une puissance de 800 Mégawatt en 2030 et 3 Gigawatt en 2050.

 

 

Vous trouverez en pièce jointe deux photos de l’événement : Crédit photo : Sébastien Pouchard – Région Occitanie

 

41 communes seront accompagnées dans leurs missions de sécurité et de prévention au quotidien

- Sécurité / Prévention -

 41 communes seront accompagnées dans leurs missions de sécurité et de prévention au quotidien

Mardi 4 octobre à 15h, Valras-Plage

 

Mardi 4 octobre à 15h, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et Thierry Mathieu, conseiller régional délégué à la sécurité, annonceront les 41 communes prochainement accompagnées dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « La Région vous protège » grâce à un montant total d’1M€. A cette occasion, Carole Delga détaillera l’ensemble des actions régionales engagées en matière de protection des personnes et de prévention des violences. Enfin, à l’issue, la présidente de Région inaugurera le poste de police municipale de Valras-Plage, en présence du maire, Daniel Ballester et du sous-préfet de Béziers, Pierre Castoldi.

 

Programme détaillé :

 

15h : Conférence (en présentiel et visio-conférence)consacrée à la politique régionale en matière sécurité

Salle du Palais de la Mer, 34350 Valras-Plage

 

16h :Inauguration du poste de police municipale en présence du maire, Daniel Ballester et du sous-préfet de Béziers, Pierre Castoldi.

35 Boulevard Jean Dauga, 34350Valras-Plage

 

Pas toujours simple de trouver sa voie !

 
Mais c'est facile d'accéder aux bonnes infos en Occitanie 
Stage, formation, métiers, recrutement...
À chaque étape, la Région propose un accompagnement personnalisé 
meformerenregion.fr

Les WorldSkills Occitanie

Cuisiniers, Personnages, Amusement

Les WorldSkills Occitanie, qu’est-ce que c’est ?

 

 

Plus grand concours des métiers au monde, la compétition des WorldSkills (ou Olympiades des Métiers en français) est organisée tous les deux ans sous l’égide de l’association WorldSkills International.

Elle permet à de jeunes professionnels venus du monde entier, champions de France dans leur métier, de se mesurer lors d’une compétition internationale organisée sur un même site. Les métiers représentés sont ceux métiers de l’industrie, du bâtiment et des travaux publics, en passant par la communication et le numérique, les services mais aussi l’automobile et les engins et tous ceux du végétal.

Jeunesse, partage, efforts, engagement, fair-play, excellence, ouverture d’esprit et respect des diversités culturelles, c’est par ces termes que pourrait être résumée la compétition WorldSkills (ou Olympiades des Métiers en français).

Pendant quatre jours, près de 1 300 compétiteurs issus de 80 pays du monde mesurent leur savoir-faire dans près de cinquante métiers et donnent le meilleur d’eux-mêmes pour tenter de monter sur la plus haute marche du podium.

Qui peut s’inscrire ?

Que vous soyez lycéen·ne, apprenti·e, compagnon, étudiant·e ou salarié·e, en recherche d’emploi, vous avez, grâce à ce concours, la possibilité de monter sur la plus haute marche du podium et mettre ainsi en valeur votre savoir-faire.

 

Traitement Facial, Esthéticien, Coiffeur

Bon à savoir

Une seule condition : l’âge !

Vous devez être âgé·e de moins de 23 ans (né·e à partir du 1er janvier 2002) ou moins de 26 ans (né·e à partir du 1er janvier 1999) l’année de la compétition internationale.

Les étapes de la compétition

Trois étapes pour déterminer les meilleurs jeunes dans chacun des métiers en compétition.

L’aventure débute à l’échelle régionale. La compétition WorldSkills est ouverte aux jeunes professionnels de la France entière, y compris d’Outre-Mer. Tous les jeunes qui ont moins de 23 ans l’année de la compétition mondiale peuvent participer, quels que soient leur formation et leur statut.

Aide à l’acquisition d’un ordinateur portable : loRdi

 

Carte Jeune - La Région Occitanie soutient les jeunes grâce au dispositif Carte Jeune Région qui leur permet notamment de bénéficier d’une aide à l’acquisition d’un ordinateur portable.

Poursuivre si nécessaire sur : https://www.laregion.fr/Aide-a-l-acquisition-d-un-ordinateur-portable-loRdi?fbclid=

30 start-ups de l’économie régionale du sport au Sportup Summit à Font-Romeu

Conférence

30 start-ups de l’économie régionale du sport au Sportup Summit à Font-Romeu

 

À la Maison Régionale des Sports,1039,RueGeorges Méliès à Montpellier (salle du rez-de-chaussée)

 

 

Organisée par l’agence de développement économique AD'OCC pour la Région Occitanie, la 6ème édition du SportupSummit aura lieu les 6, 7 et 8 octobre 2022 au CNEA de Font-Romeu.

 

1er concours national dédié à la filière de l'économie du sport, le Sportup Summit est le rendez-vous annuel annuel des acteurs de la sportech ...

 

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et l’agence de développement économique AD'OCC annoncent que la conférence de du Sportup Summit aura lieu vendredi30 septembre 2022  à 10h45 à la Maison Régionale des Sports de Montpellier.

 

En présence de:

 

JalilBenabdillah

Vice-Président de la RégionOccitanie, délégué à l’économie, à l’emploi, àl’innovationetlaréindustrialisation,

Présidentdéléguédel’agenceAD’OCC

 

KamelChibli

Vice-président de la Région Occitanie,délégué à l’éducation,à l’orientation,à la jeunesse et aux sports chargé des sports

 

CatherinePommier

Expertise FilièresAgence AD’OCC

 

 

 

Aides à ma mobilité

Mobilité Électrique, Voiture Électrique 

 

La Région Occitanie a adopté en décembre 2018 un plan d’actions en faveur de la mobilité, de l’environnement et du pouvoir d’achat, dans le prolongement de son engagement pour devenir la première Région à énergie positive. A ce titre, elle s’engage à poursuivre son soutien au développement des modes de déplacements doux : en premier lieu les transports en commun de son réseau liO mais aussi le vélo et l’usage de véhicules propres.

Ainsi des aides sont proposées à l’achat et à l’usage de ces véhicules. Par ailleurs, la Région Occitanie souhaite maintenir des gammes tarifaires attractives en autocars et en train liO pour des transports vraiment en commun.

A quelles aides puis-je prétendre ?

 
 
 

Zoom sur

Les aides à l’achat d’une voiture hybride rechargeable ou électrique

Dispositif "Eco-chèque mobilité" - Achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable d’occasion Dans le cadre du plan d’actions en faveur de la mobilité, de l’environnement et du pouvoir d’achat, la Région Occitanie a institué un dispositif d’aide financière pour inciter ses administrés à acquérir une voiture électrique ou hybride rechargeable. Le montant de (...)

Les aides à l’achat et à l’utilisation d’un vélo

Sommaire de la page Quelles sont les aides pour l’utilisation d’un vélo ? Présentation de l’écochèque mobilité pour l’achat d’un vélo à assistance électrique Présentation du Bonus Forfait Mobilité Durable Présentation d’aide à l’achat d’un vélo pliant - abonnés annuels Train liOQuelles sont les aides pour l’utilisation d’un vélo ? (...)