ECONOMIE

Déposez vos candidatures aux Trophées de l'économie numérique 2018

Les Trophées de l'Économie Numérique récompensent les entrepreneurs d'Occitanie, développant des solutions et applications numériques porteuses d'innovation. Déposez vos candidatures avant le 1er juin !

15ème Trophées de l'économie numérique 2018

Les 15ème Trophées de l'économie numérique mettent à l'honneur le savoir-faire et les initiatives des entreprises d'Occitanie, dans le développement des solutions et applications numériques. Ce concours souhaite mettre en avant les initiatives locales, valoriser la filière numérique, favoriser l'intégration du numérique par le plus grand nombre d'entreprises et ainsi contribuer au financement de projets innovants.

Les entrepreneurs peuvent candidater pour l'une des 5 catégories :

  1. Territoire et citoyenneté : ce trophée vise à valoriser l’initiative des entreprises, collectivités, associations, administrations ou organismes publics dont le projet vise à développer le territoire, favoriser le lien social et qui s’appuie sur le numérique pour développer ce projet.
  2. Transition Numérique et Performance : il récompense les entreprises utilisatrices des technologies numériques, qui assurent le déploiement d’un usage numérique ou qui souhaitent améliorer la performance, la compétitivité, l’organisation interne d’une entreprise, voire d’un secteur d’activité.
  3. Croissance, Rayonnement et potentiel international : ce trophée est ouvert aux entreprises numériques, ayant une croissance, une innovation et une performance qui assurent un rayonnement rapide et même un développement international.
  4. Transition énergétique et technologies vertes : cette catégorie est ouverte aux entreprises utilisatrices de technologies numériques proposant une innovation dans les problématiques de croissance verte via l’usage du numérique.
  5. Start'up : ce trophée récompense jeunes talents et jeunes projets innovants, particulièrement prometteur.

Les Trophées de l'économie numérique sont ouvert à toutes les entreprises dont le siège social se trouve en Occitanie et présentant un projet innovant dans le développement de solutions et applications numériques. Il faut justifier au moins un bilan comptable pour les 4 catégories Territoire et Citoyenneté, Transition numérique et performance, Croissance, rayonnement et potentiel international, Transition énergétique et technologies vertes.

Pour la catégorie Start'up, les candidatures sont ouvertes aux fournisseurs de Numérique, utilisateurs de Numérique, associations, collectivités, groupes d’individus, entreprises du secteur des technologies, dont le projet sera mis en œuvre opérationnellement un an après la date de candidature ou ayant été mis en œuvre opérationnellement un an avant la candidature. De plus, pour cette catégorie, les candidatures sont ouvertes aux structures ayant déposé leurs statuts ET ayant maximum 3 ans d’existence ET moins de 10 salariés.

Chaque gagnant bénéficiera d’une visibilité régionale/nationales et de dotations ou d’accompagnements fournis par les partenaires de l’opération.

Les 4 prix spéciaux des Trophées

Les prix spéciaux du jury récompensent les projets les plus remarquables parmi les catégories des Trophées de l'Économie Numérique.

  • Le Grand Prix de l'Économie Numérique sera décerné par le jury à l'organisme ou à l'initiative qui aura le plus contribué à la Révolution Numérique, toutes catégories confondues. Parrainé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
  • Le Prix Coup de Cœur Christine EMPOCIELLO récompensera quant à lui les candidats présentant des solutions originales. Parrainé par la CCI Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
  • Le Prix Métropole Toulouse récompensera le projet le plus remarquable autour de Toulouse.
  • Le Prix Métropole Montpellier-Méditerranée récompensera le projet le plus remarquable autour de Montpellier.

Réunion du jury à Blagnac, le 11 juin 2018

Les jurys sont composés de différents professionnels spécialisés, de journalistes, des parrains des Trophées de l’Economie Numérique, des représentants des différents départements de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée ainsi que des vainqueurs de l’édition précédente. Tous les jurys se réuniront afin de désigner trois nominés et le lauréat de chaque catégorie.

Remise des prix à Carcassonne, le 26 juin 2018

La Cérémonie de remise des Trophées de L’Economie Numérique se déroulera à Carcassonne lors d’une journée spéciale, en présence de personnalités du monde économique régional et national.

Déposez votre dossier de candidature avant le 1er juin sur le site : lamelee.com

15ème Trophées de l'économie numérique 2018

Retour aux actualités

Retour sur l'AG de la JCE de Sète et du Bassin de Thau

L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Lors de la dernière AG de la JCE il a été fait le Point sur les actions réalisées (Gestes de premiers secours, film documentaire "C'est quoi le Bonheur?") et sur les projets en cours (Monopoly de Sète et du Bassin de Thau, World Clean Up Day).
  Puis il a été étudié les échanges sur les évènements de la JCESBT à venir (Soirée Développement le 23/05, Journée Conviviale le 24/06)

Sylvain McFly  a fait l'honneur à l'assemblée d'être parmi ses membres et a rappelé les fondamentaux et les points à améliorer au sein de la Jeune Chambre, avec son humour et son énergie débordante.

"SURPRISE SURPRISE en fin d'AG!!! Ca y est!!! les tee-shirts pour l'action World Clean Up Day sont arrivés."

Merci à Ludivine ABELA pour cette initiative, l'équipe est parée pour faire de ce 15 septembre 2018 une journée pas comme les autres prioritéàmaterre  propreté  rassemblementetpartage

L’image contient peut-être : texte

Pour en savoir plus sur le le Monopoly de Sète et du pays de Thau : https://www.facebook.com/MonopolyDeSeteEtDuPaysDeThau/

La croissance en France fortement ralentie au premier trimestre

Selon l'AFP et l'INSEE, Coup de mou confirmé pour l'économie française: la croissance a fortement ralenti au premier trimestre, en raison notamment d'une faible consommation des ménages que les économistes espèrent temporaire et donc sans conséquence sur l'ensemble de l'année 2018.

Questions d'argent

Selon une première estimation publiée mardi par l'Insee, la hausse du produit intérieur brut (PIB) a atteint 0,3% entre janvier et mars, loin du rythme atteint lors du dernier trimestre 2017 (0,7%).

Tout savoir sur : https://www.romandie.com/news/La-croissance-en-France-fortement-ralentie-au-premier-trimestre/912665.rom

Un Dragon s'installe à Montblanc

 

L'inauguration des nouveaux locaux de la société Dragon Sports a réuni autour des trois jeunes co-entrepreneurs, le Bessanais Freddy Ros, Nicolas Sant et Simon Lamarque, les différents partenaires de cette réalisation dont le maire de Montblanc Claude Alingri, et le président de l’agglo Béziers-Méditerranée Frédéric Lacas.

De part et d’autre de l’entrée, deux superbes lions chinois de pierre étaient pour l’occasion décorés du ruban rouge qui a été symboliquement coupé par Frédéric Lacas. Ces lions, l’un mâle et l’autre femelle, sont symboles du Ying et du Yang, l’équilibre, ainsi que gardiens et protecteurs du lieu.

Les nombreux invités ont pu visiter les locaux, dont la très belle salle d’exposition, avant de partager les divers toasts et sushis, accompagnés notamment de vins bio du domaine des Chrysopes et de la bière artisanale Kiss’Wing de Montblanc.

En invité d’honneur et grand connaisseur des arts martiaux, Maître Shi de Cheng, disciple de la 31e génération du temple Shaolin, a fait durant la visite des lieux une démonstration de la maîtrise de son art très admirée des visiteurs.

***

Mais qu’est-ce au juste que Dragon Sports ?

Il s’agit d’une société de e-commerce qui distribue, via le site internet : www.dragonsports.eu, des équipements pour les arts martiaux et les sports de combat : kimonos, gants de boxe, tatamis, sabres japonais..., une liste loin d’être exhaustive. Et les trois co-entrepreneurs, chacun ayant dans l'entreprise un un rôle différent et complémentaire, ont des projets ambitieux ...

La très forte croissance de cette entreprise dynamique, de près de 30% par an depuis 2012, nécessitait des locaux adaptés afin de pouvoir continuer son développement, ce qui a été réalisé. Le projet d'un coût d'environ 1 000 000 € a été rendu possible par le cofinancement du fond européen de développement régional (FEDER) et de l'agglo de Béziers. Accueilli par la commune de Montblanc, le magnifique bâtiment, vaste, moderne, design et à faible consommation énergétique, a été imaginé par BF Architecture et réalisé par les entreprises locales et voisines comme (entre autres) l’entreprise Olacia.

Cette base logistique est désormais prête à servir de vitrine et permettre la distribution d'un grand nombre de produits vers l'Europe entière.

Livret A : un taux plancher prévu en 2020

finance,cambio,brazil,change

À compter du 1er février 2020, le taux du livret A ne pourra pas être inférieur à un taux plancher de 0,5 %. C'est ce que vient d'annoncer le ministère de l'Économie et des Finances dans le cadre de la réforme de la formule de calcul du taux du livret A.

En plus de la mise en place de ce taux minimal, cette réforme de la formule de calcul prévoit que le taux du livret A sera fixé comme la moyenne semestrielle du taux d'inflation et des taux interbancaires à court terme avec un arrondi désormais calculé au dixième de point le plus proche.

  Rappel :

Suite à un arrêté publié au Journal officiel du 2 décembre 2017, le taux du livret A est fixé à 0,75 % jusqu'au 31 janvier 2020.

5 startup montpelliéraines récompensées

5 nouvelles entreprises du territoire obtiennent la labellisation PASS FRENCH TECH 2018

Le Pass French Tech, programme national de détection des entreprises d’hypercroissance du territoire, a été lancé par le gouvernement en 2014. Les sociétés doivent présenter des taux de croissance exceptionnels allant jusqu’à +100% sur 3 exercices consécutifs. En 2015, Montpellier Méditerranée Métropole a été retenue pour opérer sur le périmètre régional.

MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE, DEUXIÈME VILLE AU PALMARÈS

Trois ans après sa labellisation, notre territoire peut se targuer d'avoir décerné 38 labellisations, ce qui le classe 2ème dans le palmarès, après l'Ile de France avec 70 labellisations, nettement devant le Grand Lyon et Toulouse.

  • Des secteurs variés, numérique mais également industrie et Santé, pour laquelle 3m avait été choisie comme territoire expérimental avant extension à l’ensemble du territoire national,
  • Des entreprises de toute taille (14 stade 1 (100K€/3M€), 5 stade 2 (3/10M€) et 6 stade 3 (10/50M€),  
  • Des lauréats qui tiennent leurs promesses : 13 d’entre eux ont été renouvelés, dont 2 deux fois.

Cette réussite est une nouvelle fois le signe du dynamisme de l’écosystème montpelliérain, un territoire engagé collectivement auprès des startups.

5 NOUVELLES ENTREPRISES LAURÉATES AU PASS FRENCH TECH 
Primo lauréats

- Appvizer : APPVIZER édite la plus importante plateforme d'information, de recherche et de comparaison de logiciels co-opérée sous sa marque et celles de leaders d'opinions. AdTech, l’entreprise développe une technologie unique de régie publicitaire, intégrée à sa plateforme et à son réseau d'affiliés influents, pour atteindre des audiences professionnelles qualifiées. APPVIZER confirme son statut de leader Européen de MarTech et d’AdTech dans l'industrie du logiciel BtoB. MarTech.

L’entreprise est hébergée à Cap Omega, BIC de Montpellier Méditerranée Métropole.

Date de création : 2013
Effectif : 10
Fait marquant 2017 : remarqué par le magazine Challenges, le JDN et Maddyness. 

- Bear propose une solution B2B de réalité augmentée qui réinvente l’expérience Print en reliant le monde du Digital et le monde du Print. Nous offrons à nos clients, la possibilité d’augmenter facilement et en toute autonomie, n’importe quel support Print (brochure, flyer, livre, packaging, PLV...)

L’entreprise est hébergée à Cap Omega, BIC de Montpellier Méditerranée Métropole.

Date de création : 2014
Effectif : 13
Fait marquant 2017 : Hub Awards 2017 – Best Startup. 

- Bulane conçoit et fabrique des électrolyseurs hydrogène innovants permettant aux professionnels d’utiliser, dans leurs applications (soudage, brasage, chauffe…), une flamme hydrogène haute température sans bouteilles de gaz, sans émission polluante et dans des conditions de sécurité optimale. Ayant fait ses preuves auprès de grands comptes industriels, et après plusieurs années de RDI, Bulane vient de lancer la version mobile de sa technologie dyomix®, à destination des professionnels terrain (frigoristes, chauffagistes, artisans).

Bulane a été à sa création accompagné par le BIC. Il a également suivi la formation EMBA Stratégie de Croissance des PME proposé par Montpellier Méditerranée Métropole en partenariat avec la Chaire Jacques Cœur du Moma (université de Montpellier) pour laquelle il est désormais intervenant.

Date de création : 2009
Effectif : 10
Fait marquant 2017 : 3ème Top Green Products aux Gaia Awards (Big 5 show, Dubai). Médaille d’Or Innovation Batimat/Interclimat, Trophée Innovation CMA. 

- Everlia : Solution innovante pour la Smart City, permettant de créer de l’habitat à haute technologie issue du recyclage de containers, déchets de la mondialisation. Abordable, très rapide à construire et proposant une sécurité accrue pour les ouvriers et pour les occupants. Très forte valeur ajoutée sociale, environnementale, climatique, innovante. Un nouveau modèle de consommer l’habitat avec de fortes possibilités d’évolution.

L’entreprise est basée à Saint Thibery.

Date de création : 2007
Effectif : 12
Fait marquant 2017 : Finaliste du concours  My Positiv Impact pour la COP21 (Fondation Nicolas Hulot). 

Renouvellement

- Outremer Yachting : conception  et fabrication de Catamarans.

C'est la deuxième fois que Outremer Yachting est renouvelé. 

Les lauréats Pass French Tech Montpellier

 - Awox*, objets connectés pour la maison,
- Matooma**, solution M2M (Machine to Machine) pour la gestion physique et financière industrielles des objets connectés,
- Isotropix*, logiciels d'infographie haut de gamme,
- Scimob, jeux grand public multilingues sur mobile,
- Pradeo, sécurité des applications mobiles,
- Private Sport Shop*, plateforme de ventes en ligne d’articles de sport,
- Enova Santé*, site 1001 pharmacies.com, plateforme de ventes en ligne de produits parapharmacie/santé,
- Tageos*, conception fabrication d’étiquette RFID,
- Seclab, solutions de cybersécurité pour les infrastructures critiques,
- Dedienne Santé*, implants Orthopédiques,
- Sensorion*, traitement médical des pathologies de l’oreille interne,
- I2A, diagnostic en microbiologie clinique et d’informatique médicale,
- Outremer Yachting**, conception  et fabrication de Catamarans.
- Sens Digital, éditeur de logiciel web & mobile (retail & services associés),
- Net Acheteur*, plateforme de services phygitale de recherche de biens immobiliers,
- TabMo*, plateforme d'enchères en temps réel pour achat d'espaces publicitaires (Web&Mobile),
- Web Geo Services, éditeur de solutions de géolocalisation,
- Medincell, plateforme technologique pour le développement de médicaments à action prolongée (pharma),
- Clic Emotion, conception de logiciels pour la prise de vue automatique et assemblage. Vente, Exploitation et Location de Bornes pour la photo événementielle et de loisirs,
- Qualtera, contrôle de la production et de la qualité de fabrication pour l’industrie - électronique, aéronautique, automobile et smartphones,
- Advicenne, produits pharmaceutiques et cliniques pour des maladies neurologiques et néphrologiques rares.

- Appvizer : 1ère plateforme saas d’information, de recherche et de comparaison de logiciels

- Bear : solution de réalité augmentée sur tout support print.

- Bulane : électolyseurs industriels innovants, faire du feu avec de l’eau.

- Everlia : construction bâtiments et maisons containers, durable, équitable, climatique, évolutive.

* = renouvelée, ** = renouvelée 2 fois.

Fiscalité locale

Le Conseil économique, social et environnemental « pour une réforme globale de la fiscalité locale »


Le CESE appelle à engager rapidement une réforme ambitieuse de la fiscalité locale, pour sauvegarder l’intérêt général Souvent remanié, parfois contesté mais jamais repensé, le système de fiscalité locale est aujourd’hui très majoritairement jugé obsolète. L’ensemble des acteurs s’accorde en effet pour critiquer la complexité de la fiscalité locale et invoquer la nécessité de la réformer.

Le système de fiscalité locale est aujourd’hui inadapté. De corrections mineures en réformes partielles, aucune action globale ambitieuse n’a été menée depuis 35 ans. Il convient dès lors de réformer en profondeur un système fiscal dont l’objectif reste de financer le fonctionnement des politiques et services publics d’intérêt général (déplacements en bus ou en train, accès à l’école, au lycée, à l’université, eau potable, gymnase, théâtre, bibliothèque, ramassage des déchets ménagers ou encore couverture internet, etc.).

Evaluer – Dialoguer – Réformer, telle est la méthode que propose le CESE dans son avis « Pour une réforme globale de la fiscalité locale » afin de rétablir une fiscalité locale juste, pérenne et efficiente. Pour construire ce nouveau cadre rapidement, le CESE suggère l’organisation d’états généraux de la fiscalité locale et formule plusieurs recommandations parmi lesquelles :

  •  Simplifier et clarifier l’architecture du système
    Le CESE préconise, dans le cadre d’une réforme globale de la fiscalité nationale, de simplifier l’architecture du système de la fiscalité locale, en concentrant les ressources fiscales sur deux des quatre strates de collectivités locales actuelles. À titre d’exemple, le déplacement de la fiscalité du « bloc communal » vers le « bloc intercommunal » renforcerait la cohérence de gestion et la solidarité entre les collectivités d’un même territoire de vie, et donnerait aux élus plus de moyens au service d’une réelle autonomie d’action de leurs collectivités respectives.

  • Financer plus justement l’action des collectivités locales
    Le CESE estime que l’affectation, aux collectivités locales en fonction de leurs principales compétences, d’une part de la collecte d’impôts nationaux dits dynamiques, permettrait de remédier aux disparités de potentiel fiscal qui s’accentuent entre territoires.
    Cette meilleure répartition des recettes fiscales nationales pourrait s’exprimer concrétement par l’affectation d’une part de TVA aux régions, corrélativement à leur compétence de développement économique, ou encore par l’affectation d’une part de CSG aux départements, en lien avec leur compétence sociale.

  • Renforcer la solidarité entre les territoires
    La future loi-cadre sur la fiscalité locale devrait intégrer une réforme complète du système de péréquation. Il conviendrait d’insister sur sa simplification, de privilégier le recours à la péréquation verticale, de prévoir un dispositif d’évaluation permanente de son fonctionnement et de son efficacité, et d’instaurer une gouvernance partagée entre l’Etat et les collectivités locales.

  • Faire évoluer les rapports entre l’Etat et les collectivités locales ainsi que les rapports entre les collectivités locales et les habitants
    La Conférence nationale des territoires (CNT) pourrait initier un dialogue sur la répartition des recettes fiscales, et aurait la charge d’arrêter un accord triennal révisable annuellement. Le CESE préconise également la signature d’accords triennaux entre l’Etat et toutes les collectivités locales qui auront la responsabilité de lever l’impôt. Ils permettraient aux élus de bénéficier de lisibilité et incluraient un pacte de bonne gestion.
    Enfin, chaque collectivité en charge de lever l’impôt pourrait organiser des «Conférences citoyennes triennales sur le budget ». Y seraient associés habitants, syndicats, entreprises, associations, qui pourraient alors s’informer et s’exprimer sur les grandes hypothèses d’orientation envisagées par la collectivité.


Cet avis, rapporté par Jean-Karl DESCHAMPS (Groupe des Associations) et Didier GARDINAL (Groupe des Entreprises), pour la section de l’économie et des finances du CESE, présidée par Hélène FAUVEL (Groupe CGT- FO), a été présenté lors de l’assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental du 10 avril 2018.
L’avis a été adopté en plénière avec 141 voix pour, 27 abstentions et 3 voix contre.

Travailleurs indépendants

Obligation d'affiliation à la Sécurité sociale

Illustration 1 Logo Assurance maladie

La Sécurité sociale des indépendants a publié le 24 février 2018 un communiqué de presse dans lequel elle rappelle que les travailleurs non salariés ont l'obligation de s'affilier à la Sécurité sociale des indépendants. Elle invite ceux qui auraient engagé une procédure de désaffiliation à contacter leur agence locale pour rétablir leur situation.

La Sécurité sociale pour les indépendants qui a succédé le 1er janvier 2018 au Régime social des indépendants (RSI) assure une mission de service public pour les artisans, les commerçants et les professionnels libéraux actifs et retraités et leur famille : assurance maladie-maternité, indemnités journalières, retraite, invalidité-décès, prévention santé et action sanitaire et sociale.

Elle intervient pour le compte du régime général de la Sécurité sociale : l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) et son réseau d'unions de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf), l'Assurance maladie et son réseau de caisses primaires d'Assurance maladie, l'Assurance retraite et son réseau de caisses d'Assurance retraite et de la santé au travail (Carsat).

L'Occitanie confirme le potentiel et l'attractivité de son territoire

Investissements Directs Etrangers (IDE)

Business France a présenté mardi 3 avril le bilan 2017 des investissements internationaux en France, réalisé avec les agences régionales de développement économique. En se classant au 3e rang des régions françaises en nombre de projets d'investissement étrangers accueillis et au 5e rang en termes d'emplois créés ou maintenus, Occitanie / Pyrénées-Méditerranée confirme le potentiel et l'attractivité de son territoire auprès des opérateurs étrangers. Elle est par ailleurs 1ère du classement sur le volet production.OCCICapture

 Dans le cadre de sa Stratégie Régionale pour l'Emploi et la Croissance, la Région a fait de l'attractivité une de ses priorités. Il s'agit de promouvoir le potentiel régional - entreprises, savoir-faire, productions, qu'elles soient industrielles, agroalimentaires ou agricoles, universités et laboratoires - afin d'inciter les entreprises à investir, à s'installer et à créer de l'emploi pérenne en Occitanie. La Région se mobilise ainsi pour faciliter l'installation, la construction ou l'extension, le recrutement, la recherche et l'innovation des entreprises étrangères.

 Cette mobilisation régionale sur l'attractivité territoriale porte ses fruits. L'étude de Business France, réalisée en lien avec l'agence régionale AD'OCC, montre qu'au cours de l'année 2017, 140 projets étrangers ont permis la création ou le maintien de 3 349 emplois. A ce titre, sur la période étudiée, la région Occitanie pèse 10% du nombre total d'emplois liés aux investissements étrangers en France. Cette performance témoigne de la montée en puissance du territoire puisqu'en 2016 la région comptabilisait 120 projets pour 2 519 emplois créés ou maintenus.

 En 2017, les projets d'extension de sites sont majoritaires et représentent près des trois quarts des investissements, ce qui confirme la capacité du territoire à pérenniser et à développer les investissements qu'il accueille.

 Du côté des secteurs d'activité, l'Occitanie a attiré 38% des projets et 40% des emplois liés à des investissements étrangers dans le secteur des « matériels aéronautiques, navals et ferroviaires » (1ère région française) ainsi que 20% des projets et 23% des emplois sur le volet « agroalimentaire, agriculture, pêche ».

 Par ailleurs, Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1ère région française en matière d'accueil de projets de production (ex-aequo avec Grand Est), avec 17% des projets accueillis au niveau national. Le territoire est également attractif sur le plan de la logistique, avec 15% des projets (2e région après Ile-de-France), ce qui confirme la pertinence de la création d'un Cluster dédié pour accompagner le développement et l'attractivité de la filière. Sur le volet R&D, 12% des projets accueillis en France sont basés en Occitanie, ce qui la place au 3e rang des régions françaises sur ce segment.

 Concernant la provenance des investissements étrangers enregistrés en 2017, Etats-Unis (26 projets et 559 emplois), Allemagne (17 projets et 276 emplois) et Italie (14 projets et 173 emplois) confirment les liens étroits du territoire avec ces partenaires historiques. Dans ce classement, d'autres partenaires étrangers témoignent de leur intérêt pour le territoire régional. L'Occitanie représente ainsi 33% des projets d'investissements marocains, et respectivement 23% et 13% des emplois créés par la Chine et le Japon sur le territoire national en 2017.

Ainsi, dans la perspective de renforcer ses relations avec les investisseurs étrangers, la Région étoffe son offre d'accompagnement des entreprises dans leur installation sur son territoire, en mobilisant et en coordonnant tous les acteurs publics et privés autour d'une stratégie commune : pour chaque projet, le territoire d'Occitanie doit apporter une réponse pertinente et qualitative, qui sera déterminante dans le choix d'implantation sur le territoire.

 

« Ce nouveau palmarès réalisé par Business France avec notre agence AD'OCC illustre une fois encore, non seulement le potentiel de notre territoire en termes de localisation, de compétences et d'infrastructures, mais également la qualité de l'accompagnement du service public régional. Grâce à notre écosystème, à la pointe dans bien des domaines, et à nos savoir-faire d'excellence, nous montrons qu'il existe une place pour les productions de qualité et à forte valeur ajoutée. C'est le message que nous portons sur la scène internationale : il y ici en Occitanie tous les éléments réunis pour la création d'activité et de valeur. C'est la mission confiée à notre agence de développement économique AD'OCC, qui travaille sur l'attractivité du territoire pour faire connaître et valoriser ses atouts à l'international. Notre combat pour l'emploi nous conduits bien sûr à miser sur ces investissements venus de l'étranger. Dans cette compétition internationale pour attirer ces projets créateurs d'emplois, la Région poursuivra la dynamique engagée avec l'ensemble des partenaires, notamment l'Etat, afin que l'implantation soit facilitée et encouragée, évidemment d'un point de vue administratif mais également pour ouvrir tous les écosystèmes à ces entreprises étrangères, comme nos centres de formation, de recherche, d'enseignement supérieur... Voire même culturels et sportifs ! L'Occitanie est une terre d'accueil par excellence » souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

  Les chiffres clés des investissements étrangers en Occitanie en 2017

- Plus de 1 200 entreprises étrangères

- Employant plus de 80 000 salariés

- 146 projets d'investissements décidés en 2017

- Dont 140 permettant la création ou le maintien de 3 349 emplois

- 3e région en nombre de projets accueillis

- 1ère région (ex-aequo avec Grand-Est) pour l'accueil de projets de Production

- 2e région pour l'accueil de projets de Logistique

- 5e en termes d'emplois créés ou maintenus

- 11% des projets accueillis en France

- 10% des emplois créés ou maintenus par des entreprises étrangères en France

Réaction de la CCI Hérault à l’annonce du Plan Mézard

Pour une redynamisation des cœurs de ville

La CCI Hérault salue l’annonce du Plan Mézardet des 5 milliards d’euros mobilisés, sur 5 ans, par l’Etat, la Caisse des dépôts, l’Agence de l’habitat et Action logement. 
 
"Nous souhaitons que cette initiative soit salutaire pour les bassins de vie de nos villes moyennes, car notre regard et notre action sur le développement économique, ne peuvent pas et ne doivent pas se limiter aux seules métropoles. " 
 
Depuis le début de sa mandature à la CCI de Montpellier, puis au sein de la CCI Hérault, le Président Deljarry a multiplié les initiatives, successivement dans le plan « Ambition Commerce », puis dans le plan de mandature « 100 % au Coeur de l’Eco - 100 % au Cœur de l’Hérault ». 
 
La politique de la CCI Hérault a ainsi toujours été guidée par le principe « pas de périphérie forte sans centre-ville fort ». 
 
Le Ministre Jacques Mézarden fait aujourd’hui le fondement de son plan en rappelant  «que les villes moyennes sont un vecteur essentiel de développement de nos territoires …/… Leur vitalité est indispensable car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie, et plus largement aux territoires urbains et périurbains environnants. Le coeur de ville, dans toute la diversité du tissu urbain français, est le creuset où se noue à la fois la vie civique, la vie économique, la vie sociale ».     La CCI Hérault agit au quotidien et en partenariat avec les collectivités, sur les 4 villes du Département de l’Hérault concernées aujourd’hui par le Plan de redynamisation des villes : Agde, Béziers, Lunel et Sète.  
 
Ceci autour des principaux axes structurants mis en avant par le Ministre de la Cohésion des territoires :   

 - Favoriser un développement économique et commercial équilibré  - Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions  - Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public. 
 
La CCI Hérault travaille ainsi en partenariat avec les villes et les commerçants sur 

• Des animations de cœur de ville comme le Grand Bazar à Béziers et Lunel et la Grande Escale à Sète 
• En réalisant des études sur les comportements d’achat, sur l’accessibilité aux commerces des villes  
• En organisant « visio commerce » à Sète et à Béziers pour mobiliser des enseignes complémentaires qui pourraient s’y implanter pour optimiser le parcours et le circuit marchand 
• En sensibilisant les commerces à la transition numérique grâce aux rencontres dédiées au e- commerce, à la e-réputation et au social-selling 
• En développant le Label Préférence Commerce, véritable outil de performance et de reconnaissance au service des commerçants  
• En développant le tissu associatif des commerçants permettant de réaliser des actions concertées et constructives sur des opérations d’animation commerciale ou de co-construction avec les mairies  
• En déployant le Plan Cameron en lien avec l’Etat et la Direccte sur le Biterrois  
• En rénovant le Parc des Expositions de Béziers en partenariat avec la Région, le Département et l’Agglomération de Béziers  
• En faisant la promotion de la création d’entreprise, de l’entrepreneuriat et de la transmission/reprise, grâce au travail des conseillers CCI au quotidien et au travers de deux grandes manifestations : La Place Créative en décembre et Entreprendre en biterrois en octobre.   

Le Président Deljarry et ses équipes de la CCI Hérault prendront contact au plus vite avec les Maires qui seront les pilotes de ce plan sur Agde, Béziers, Lunel et Sète. 

"Nous sommes convaincus que le succès de ce plan réside dans le travail partenarial, la connexion des acteurs entre eux et la volonté d’innover de manière agile."  a précisé le Président Deljarry.

Les Matinales de l'Artisanat

La Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault organise deux réunions d’information les 30 mars et 13 avril 2018 dans son siège à Montpellier.

A l'occasion de ces deux Matinales seront abordés les thèmes des marchés publics  et les micro-entreprises :

Le Vendredi 30 mars de 8h30 à 11h "Comment travailler en direct avec les administrations sans procédure de marché public ?". 

Cette conférence apportera un éclairage sur les règles relatives aux marchés de moins de 25 000 € HT et sur les bonne méthodes pour être identifié et référencé.

-  Le Lundi 13 avril de 8h30 à 11h  "Micro-Entreprises : ce qui va changer !". 
Depuis le 1er janvier 2018, le régime de la micro-entreprise s'est transformé. Cette conférence est l’occasion d’avoir un décryptage des nouvelles mesures et de choisir le meilleur régime.

Pour participer à la réunion sur les marchés publics le 30 mars, merci de bien vouloir remplir le formulaire disponible sur : http://bit.ly/2FqBaGY

Pour participer à la réunion sur les micro-entreprises le 13 avril, merci de bien vouloir remplir le formulaire disponible sur : http://bit.ly/2p32ccz

CMA - ZAC de Pierresvives, 154 Rue Bernard Giraudeau, 34080 Montpellier

Plus d'infos : 04 67 72 72 25

Avec CAPEB Hérault - RSI

Avec l'APAVH, le beau Domino, est à l'adoption

domino44

"Je m'appelle Domino, on m'a récupéré dans la rue. Depuis j'ai été castré et je suis aux petits soins dans ma famille d'accueil, j'ai une très belle frimousse avec un petit grain de beauté près du museau. Je suis certainement le plus gentil des minous, d'ailleurs ma douceur se lit dans mes beaux yeux clairs . J'ai environ 2 ans, je suis une vraie crème de chat et je cherche une famille pour la vie plutôt dans une maison avec un jardin, je suis très sociable et je m'entends avec d'autres chats sans problème.

Même si je suis un peu craintif, je n'ai aucune agressivité. Je suis gourmand, propre, je réponds à mon nom, je ronronne facilement et je dors avec ma famille d'accueil toutes les nuits pour son plus grand plaisir.Bref, je suis un bon gros patapouf plein d'amour.

Pour mon adoption, on vous demandera une participation pour mes frais d'identification et de stérilisation...

» Echos/associations