CCI Hérault

La Place Créative se réinvente en 100% digital le 11 décembre prochain.

Les inscriptions sont ouvertes !
Nouvelle édition, nouveau contexte, nouveau format !

acreaCapture


Rendez-vous incontournable de la création-reprise d’entreprise en Occitanie, la Place Créative, si elle ne peut se tenir sous son format habituel, aura bien lieu le 11 décembre prochain sous un format 100% digital.
C’était une volonté forte
de la CCI Hérault et de ses partenaires que de proposer une Place Créative réinventée pour accompagner celles et ceux qui, malgré le contexte, souhaitent créer leur entreprise et donc créer de la richesse sur le territoire.

Le 11 décembre prochain, les créateurs et jeunes entrepreneurs pourront ainsi assister à six conférences sur les thèmes essentiels de la création, mais également s’entretenir de façon individuelle avec les experts en ligne.

 

De 9h à 18h, qu’ils soient porteurs de projets, étudiants ou encore salariés, les futurs créateurs pourront développer leur projet grâce à des conférences notamment sur le business plan, les aides aux créateurs ou encore l’entrepreneuriat en période d’incertitude.
Les rendez-vous experts individuels permettront quant à eux des temps d’échanges privilégiés, en visio avec les banques, experts comptables, notaires, avocats, assurances ou encore les réseaux économiques.


Les créneaux de rdv sont désormais ouverts et sur inscription uniquement (www.laplacecreative.com)
La Place Créative fait partie des événements phares de la CCI Hérault et l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial qui reste ainsi fortement mobilisé à cette occasion.
Comme toujours, elle s’inscrit dans le mois de la création-reprise d’entreprise en Occitanie.
Après de l’événement, la CCI Hérault poursuivra l’accompagnement des créateurs lors d’une semaine dédiée au travers de webinaires, du 14 au 18 décembre, dédiés au parcours du créateur.

C’était une volonté forte de la CCI Hérault et de ses partenaires que de proposer une Place Créative réinventée pour accompagner celles et ceux qui, malgré le contexte, souhaitent créer leur entreprise.

 

Toutes les informations dans le dossier ci-joint

Inscriptions : www.laplacecreative.com

 

 

Infos pratiques
Vendredi 11 décembre 2020
100% digital
De 9h à 18h
Inscriptions obligatoires aux conférences et rdv experts : www.laplacecreative.com/

André Deljarry, Président de la CCI Hérault, réaction au prolongement du confinement

André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie réagit à l'annonce du prolongement de 15 jours de ce deuxième confinement qui est évidemment une immense déception.


"Même si je comprends l’urgence sanitaire, chaque jour passé met en péril nos commerçants !
Car derrière des établissements ce sont des vies entières que nous mettons en péril.
Ces nouvelles annonces mettent à mal l’engagement et le travail de toute une vie.
Je ne peux donc pas être satisfait des annonces de ce soir.
Je suis même en colère."

CCI de l'Hérault

"Les aides existent oui, mais ne peuvent combler le manque à gagner de ces mois cruciaux que représentent les mois de novembre et décembre.
Une réouverture au 1er décembre est donc désormais impérative sans quoi ce sont nos commerces que nous tuerons !
Les commerçants sont des gens responsables qui appliquaient déjà des mesures strictes pour contrer la propagation du virus.
Virus qui, je le rappelle, ne s’attrape pas dans les boutiques : gel hydroalcoolique à l’entrée des magasins, limitation du nombre de clients, port du masque obligatoire, plexiglass… les commerçants sont exemplaires.
Pour autant, s’il faut que ces protocoles soient renforcés alors nous nous y plierons car la réouverture est vitale.
Le crédit d’impôt à hauteur de 50% du montant du loyer du mois de novembre est une bonne chose, mais là aussi ne saurait compenser les mois précédents.
Enfin, je pense bien sûr aux bars, restaurants et salles de sport qui ce soir n’ont aucunes perspectives, aucune visibilité. Quelle entreprise peut tenir sans espoir ? Quelle entreprise peut tenir sans chiffre d’affaires ?
Ce soir c’est une nouvelle déception pour celles et ceux qui font vivre le territoire, celles et ceux qui créent des emplois et qui assurent la vitalité de nos villes."
La CCI va continuer à se battre et à accompagner chaque entreprise.

la CCI Hérault et la Ville de Frontignan organisent une journée d’accompagnement à destination des commerçants

La CCI Hérault et la ville de Frontignan organisent des rdv individuels pour informer les commerçants

La situation complexe que rencontrent nos entreprises nous impose d’être à leurs côtés pour faciliter la connaissance des dispositifs d’aide et différents leviers à leur disposition.

C’est dans cette volonté de proximité que la CCI Hérault et la Ville de Frontignan organiseront le 12 novembre prochain des permanences pour recevoir les commerçants.

De 9h à 18h, toutes les 30 minutes, les dirigeants pourront rencontrer un expert CCI pour évoquer leur situation et les leviers possibles.

Sur RDV. Inscriptions auprès du service commerce de la Ville de Frontignan.

« Chaque jour, je rencontre les femmes et les hommes qui animent nos commerces de proximité et je connais la fragilité de leurs entreprises, renforcée par la crise sanitaire et plus particulièrement le confinement que nous avons vécu au printemps. Je connais aussi leur capacité à s’adapter, innover, trouver des solutions qui nous protègent et protègent leur activité. André Deljarry et son équipe ont immédiatement répondu présent pour apporter l’expertise de la CCI de l’Hérault aux dispositifs mis en oeuvre par la Ville et l’association de commerçants Frontilap ». Michel Arrouy, maire de Frontignan

« Cela fait maintenant huit mois que nos entreprises doivent faire face à un véritable séisme. Qu’il s’agisse d’une information claire et complète sur les dispositifs d’aides, du déploiement de plateformes permettant de maintenir l’activité ou encore d’un soutien psychologique face à l’épuisement des dirigeants, la CCI Hérault est sur tous les fronts. Aux côtés de Michel Arrouy, ville et CCI apportent, avec ces rendez-vous individuels, une nouvelle réponse globale et coordonnée ».

André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie

Toutes les informations sur : www.frontignan.fr/ville-cci-commerces-crise-covid CCI Entreprises

La Poste et la CCI Hérault poursuivent leur engagement en faveur de la filière viticole.


André Deljarry va plus loin en soumettant une solution en faveur des commerçants touchés par le confinement.
La CCI Hérault représente les intérêts de 76 000 entreprises. Assurant un rôle de corps intermédiaire à vocation économique, elle promeut le développement des entreprises et des territoires.chroCapture

Ce vendredi 30 octobre Philippe Wahl, Président Directeur Général de La Poste et André Delajrry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie ont renouvelé leur partenariat en faveur de la promotion de « ChronoViti », solution d’expédition express des bouteilles de vin partout en France et dans le monde.
Cette facilité d’envoi est un véritable levier pour faire découvrir nos vins et notre savoir-faire partout dans le monde.
La première convention, signée le 27 novembre 2018, a plus que porter ses fruits.


En deux ans, 130 comptes ChronoViti ont été mis en place chez les cavistes héraultais (contre 11 avant la convention). De la même manière, le chiffre d’affaires réalisé chez les professionnels héraultais est passé de 30 000 à 230 000€.


Une belle réussite, qui montre la volonté du Groupe La Poste et de la CCI Hérault d’être au soutien de l’économie locale.
Ce soutien à l’économie locale doit également passé par des réponses concrêtes face à ce nouveau confinement qui touche notre économie.
André Deljarry a donc profité de la présence de Philippe Wahl pour lui soumettre un nouveau partenariat au service de nos commerçants : la mise à disposition gracieuse durant deux mois de la plateforme e-commerce du Groupe avec un volet logistique permettant de leur offrir une solution complète et opérationnelle.


« Philippe Wahl s’est montré très réceptif à cette proposition. Nous allons donc travailler ce week end sur le périmètre et les modalités envisageables pour une mise en oeuvre dès la semaine prochaine. Ce serait une réelle réponse aux attentes des commerçants et un engagement fort du Groupe La Poste face à la crise que nous traversons. C’est en développant ces partenariats
gagnant-gagnant que nous réussirons à accompagner la numérisation des commerces.»
André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie

Commerçants, Chefs d'entreprise, les mesures de re-confinement

Les mesures en vigueur et les dispositifs d'aides disponibles

 

 

Face à la dégradation de la situation, l’Etat a décidé de renforcer son dispositif de soutien aux entreprises impactées par les nouvelles restrictions d’accueil au public. Les nouvelles mesures applicables aux entreprises et commerçants, dont la liste détaillée des commerces essentiels sont disponibles, ainsi que les nouvelles aides : l'évolution du fonds de solidarité, un chômage partiel maintenu, une aide fiscale pour baisser les loyers et un nouveau différé d'un an pour le remboursement des prêts garantis.

Nous mettrons à jour quotidiennement cet article dès que nous disposerons de ces informations précises.

 

Vous pouvez vous abonner à nos envois en suivant ce lien - Cliquez ICI Ouvrir dans une nouvelle fenetreet cocher la case "COVID - Flash infos CCI Hérault". Vous recevrez directement dans votre boîte e-mail les mesures et dispositions que nous diffuserons.

 

"La CCI Hérault reste mobilisée à vos côtés", André DELJARRY, Président CCI Hérault - 1er Vice-Président CCI Occitanie

Attestations de déplacement :

Depuis jeudi 29 octobre2020 à 00h00, les déplacements non-essentiels ne sont plus autorisés.

Vous pouvez téléchargez l’ensemble des attestations dérogatoires en suivant le lien : cliquez ICIOuvrir dans une nouvelle fenetre

 

Commerces et établissements recevant du public (ERP) :

Les commerces et établissements recevant du public (ERP) non essentiels sont fermés pendant le confinement.

L’ensemble des secteurs faisant l’objet de fermetures administratives bénéficieront d’aide allant jusqu’à 10 000 euros via le fonds de solidarité.

Le dispositif d’activité partielle est étendu jusqu’au 31 décembre 2020 et les prêts garantis par l’Etat sont prolongés jusqu’au 30 juin 2021.

Des dispositifs de prise en charge des loyers pour les PME seront prochainement présentés.

En miroir, contrairement au mois de mars 2020 un certain nombre d’activités sont maintenues en particulier les services publics, notamment de guichet, les commerces de gros, les marchés alimentaires et évidemment les laboratoires d’analyse. Les parcs, jardins, plages et plans d’eau restent également accessibles.

 

 

INFORMATIONS RELATIVES A L'OUVERTURE DES COMMERCES

Suite à la parution du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 relatif aux mesure d'urgences, voici la liste des commerces autorisés à ouvrir et les conditions du recours au retrait de commandes et "clic and collect".

Téléchargez la liste des commerces autorisés à ouvrir (.pdf - 160.98 Ko)

 

Les magasins et commerces ouverts pendant ce nouveau confinement :

  • Entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles;
  • Commerce d’équipements automobiles;
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles;
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles;
  • Commerce de détail de produits surgelés;
  • Commerce d’alimentation générale;
  • Supérettes;
  • Supermarchés;
  • Magasins multi-commerces;
  • Hypermarchés;
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé; –
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé;
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, hors produits alcoolisés, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route;
  • Commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de textiles en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé;
  • Commerces de détail d’optique;
  • Commerces de graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé;
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires sous réserve, lorsqu’ils sont installés sur un marché, des dispositions de l’article 38;
  • Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé;
  • Location et location-bail de véhicules automobiles;
  • Location et location-bail d’autres machines, équipements et biens;
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles;
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction;
  • Réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques;
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication;
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques;
  • Réparation d’équipements de communication;
  • Blanchisserie-teinturerie;
  • Blanchisserie-teinturerie de gros;
  • Blanchisserie-teinturerie de détail;
  • Activités financières et d’assurance;
  • Commerce de gros.
  • Hôtels, uniquement pour les séjours professionnels

 

Les magasins et autres commerces fermés pendant le nouveau confinement :

  • Cafés, bars et restaurants
  • Les centres commerciaux de plus de 40 000 m² en Île-de-France et possiblement dans certaines régions selon les préfets qui décident de n'ouvrir que les sections alimentaires.
  • Salons de coiffure
  • Fleuristes (sauf le week-end de la Toussaint)
  • Enseignes d'habillement
  • Magasins de jouets
  • Magasins de bricolage
  • Horlogers
  • Bijoutiers
  • Commerces de gros
  • Ecoles de conduite (mais les examens sont possibles)
  • Les piscines
  • Les gymnases
  • Les salles de sport
  • Les boîtes de nuit et discothèques
  • Salles de jeux
  • Stades
  • Hippodromes
  • Cinémas
  • Les parcs de loisirs
  • Les médiathèques et bibliothèques
  • Les salles de spectacle
  • Les théâtres 
  • Les musées
  • Les campings de loisirs
  • Les monuments
  • Salles de concerts et salles polyvalentes
  • Les hôtels, pensions de famille et résidences de tourisme pour les séjours non professionnels
  • Universités et établissements d'enseignement supérieur

 

Le Président de la République Emmanuel MACRON a toutefois précisé mercredi 28 octobre que "tous les quinze jours", un point sera effectué sur l'évolution de l'épidémie et le gouvernement décidera, "le cas échéant, de mesures complémentaires". "Et nous évoluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes en particulier sur les commerces", avait-il avancé. 

 

Les nouvelles aides :

Le fonds de solidarité, mis en place au printemps pour venir en aide aux PME et aux indépendants, va acquérir une nouvelle dimension. Le gouvernement a décidé d'y consacrer 6 milliards d'euros supplémentaires. Pour le renforcer, Le ministère des finances a décidé d'élargir les conditions d'accès.

L'aide maximale sera de 10.000 euros par mois et pourra être versée à toutes les entreprises ayant 50 salariés au maximum.

Les entreprises de certains secteurs sinistrés (culture, sport, hôtellerie, restaurant...) pourront aussi bénéficier de ces 10.000 euros en cas de perte de 50% du chiffre d'affaires.

Pour toutes les entreprises qui resteraient ouvertes mais seraient malgré tout durement touchées par la crise, le ministère des finances a décidé de réactiver l'aide mensuelle initiale de 1.500 euros. Elle sera versée à celles dont les effectifs sont inférieurs à 50 salariés et qui peuvent justifier d'une perte de chiffre d'affaires supérieure à 50 %. Par ailleurs, tous les indépendants seront éligibles au fonds de solidarité et aux mêmes conditions que les TPE.

 

Un chômage partiel maintenu

Jusqu'à la fin de l'année 2020, toute entreprise - hors celles fermées administrativement ou les plus touchées par les mesures sanitaires - verra son reste à charge maintenu à hauteur de 15 % au lieu des, 40 % initialement prévus. Le salarié touchera toujours 70 % de son brut (84 % de son net).

Par ailleurs, pour les entreprises fermées ou les plus touchées - hôtels, cafés, restaurants, clubs de sport et leurs fournisseurs - le remboursement par l'Etat est intégral jusqu'à la fin de l'année.

 

Une aide fiscale pour baisser les loyers

C'était une demande récurrente des commerçants et des restaurateurs notamment. Le gouvernement va mettre en place un crédit d'impôt pour inciter les bailleurs à annuler une partie des loyers. Dans le détail, ceux qui accepteront de renoncer à au moins un mois de loyer sur la période octobre-décembre bénéficieront d'un crédit d'impôt à hauteur de 30 % du montant du loyer.

Le dispositif sera ouvert à toutes les entreprises jusqu'à 250 salariés.

 

Nouveau différé d'un an pour le remboursement des prêts garantis

Une entreprise qui ne serait pas en mesure de rembourser son prêt à partir de mars 2021 pourra attendre 2022 pour commencer son remboursement.

La Fédération bancaire française s'est engagée à examiner avec bienveillance toutes les demandes de différé des entreprises.

Bercy a également élargi la possibilité de prêts d'Etat : jusque 10.000 euros pour les entreprises de moins de 10 salariés et 50.000 euros pour les entreprises de 10 à 49 salariés.

 

Une nouvelle vague d'exonérations

Le mouvement d'exonérations et de report de cotisations sociales entamé au printemps va s'amplifier. Bercy annonce une exonération totale pour toutes les entreprises fermées administrativement le temps du confinement, et qui ont moins de 50 salariés. La même règle sera appliquée aux entreprises du secteur du tourisme qui auront perdu plus de 50 % de leur chiffre d'affaires

 

Face à la dégradation de la situation, l’Etat a décidé de renforcer son dispositif de soutien aux entreprises impactées par les nouvelles restrictions d’accueil au public

  • Evolution du fonds de solidarité
  • Élargissement du champ des entreprises bénéficiaires du plan tourisme
  • Activité partielle prise en charge à 100%
  • Exonération de cotisations sociales

 


Téléchargez le tableau des aides aux entreprises - maj le 20 octobre 2020 (.pdf - 1.25 Mo)

La CCI Hérault lance plusieurs pistes en faveur des commerçants

Le réseau des CCI demande au gouvernement d’étudier au plus vite sa proposition d’autorisation d’ouverture sur « rendez-vous » pour les commerçants
La CCI Hérault représente les intérêts de 76 000 entreprises. Assurant un rôle de corps intermédiaire à vocation économique, elle promeut le développement des entreprises et des territoires.

Depuis plusieurs jours, l’ensemble des CCI se mobilisent tant au niveau national que local pour venir en aide aux commerces fermés depuis l’annonce du confinement.
Grâce à la mobilisation commune des CCI ces derniers jours, le réseau a obtenu du gouvernement l’autorisation de sortie pour retirer les achats effectués auprès de tous les commerces, au-delà des produits de première nécessité, grâce au retrait de commande en magasin.CCCCICapture
La CCI Hérault insiste donc sur ce point : au-delà des produits de première nécessité, dès lors que leurs commerces ont mis en place des drives ou des corners de click and collect ou process de commande par téléphone garantissant le respect des consignes sanitaires, les clients peuvent soutenir l’activité des commerçants. Ce qui n’était pas le cas lors du premier confinement.
« Au-delà de cette première victoire, les CCI maintiennent leur mobilisation pour l’ouverture totale des commerces.
Parallèlement, les CCI demandent l’ouverture des petits commerces de proximité sur rendez-vous (qui permettrait que le client puisse entrer dans le point de vente). Pour l’instant, celle-ci n’a pas été retenue mais nous maintenons notre mobilisation.
Le réseau des CCI invite donc tous les commerçants, dans l’attente du bilan annoncé d’ici 15 jours, à se saisir pleinement et au plus vite de l’opportunité du retrait de commande sur le pas de porte des boutiques. Le chiffre d’affaires ainsi réalisé par les retraits de commande, comme l’a annoncé le ministre de l’économie et des finances, viendra en sus des montants perçus au titre du fonds de solidarité.
Enfin, la CCI Hérault déploie actuellement sa plateforme de géolocalisation des commerçants accessibles sous toutes ces formes (initié lors du premier confinement)
De même, la CCI travaille sur des solutions numériques simples pour permettre aux commerçants de poursuivre leur activité. L’ensemble des informations sur ces deux sujets seront communiqués d’ici 24h.
« Même si nous déployons tout un ensemble d’outils, notre obsession première reste l’ouverture des commerces. J’espère que d’ici 15 jours nous pourrons obtenir la possibilité que tous les petits commerces qui le peuvent et le veulent puissent à minima recevoir sur rendez-vous dans le strict respect d’un protocole sanitaire. Les commerçants ne veulent plus être sous perfusion ! » André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie

City Foliz ce sera du 4 novembre au 24 décembre 2020 sur notre territoire

Pour une relance du Commerce :

La CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et les collectivités locales déploient conjointement une opération de relance du commerce héraultais

La CCI Hérault représente les intérêts de 76 000 entreprises. Assurant un rôle de corps intermédiaire à vocation économique, elle promeut le développement des entreprises et des territoires.

Eu égard aux difficultés rencontrées par les commerçants avec la crise de la Covid-19, la CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et l’ensemble des EPCI du territoire dont Sète Agglopôle ont décidé d’unir leurs forces pour déployer une opération inédite de relance de l’activité commerciale sur le département de l’Hérault.

Ce mardi 27 octobre 2020, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, et François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle Méditerranée ont présenté l’opération City Foliz sur notre territoire.

Initiée par la CCI Hérault, et financée par les collectivités et la région Occitanie, l’opération permettra de rembourser, du 4 novembre au 24 décembre, 20% des achats effectués dans les commerces et restaurants de l’Hérault (sur les 50 premiers euros, grâce à une application dédiée)

Ce processus incitatif vise à booster la consommation dans nos commerces et recréer du lien entre clients et leurs commerces de proximité. Une dotation de 500 000€ sera ainsi allouée sur le département grâce aux financements des intercommunalités et de la Région Occitanie.

Chaque euro investi par la Métropole de Montpellier, les communautés d’agglomération et les communautés de communes du territoire a été abondé à la même hauteur par la Présidente de Région Carole Delga. 13 500 commerces, bars et restaurants héraultais seront donc référencés gratuitement dans une application dédiée. Les 500 000€ engagés permettront de générer un chiffre d’affaires total estimé de 4,5M€.

Au-delà de l’Hérault, la CCI déploie cette opération sur les départements de l’Ariège, la Lozère, les Hautes-Pyrénées et l’Aude, selon les mêmes modalités.cityrCapture

Pour François Commeinhes, cette année cette opération revêt une importance particulière :

"Cela n’aura échappé à personne, le renforcement des mesures annoncées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du covid-19, si elles sont nécessaires au regard des données sanitaires, sera un nouveau coup dur porté à nos commerces locaux déjà mis à mal par deux mois de confinement.Il est donc de notre responsabilité de les accompagner, aux côtés de l’ensemble des partenaires institutionnels.C’est ce qu’a fait Sète agglopôle, l’une des premières agglomérations à se mobiliser dès le mois de mars en déployant un plan de soutien massif à nos entreprises puisque :

Plus de 1000 entreprises locales ont été soutenues à ce jour par le fonds de solidarité exceptionnel porté par la région, fonds qui a été abondé de 4 millions d’euros par SAM. Le versement de cette aide se poursuit d’ailleurs jusqu’à la fin de l’année.

Ce dispositif régional a été couplé d’une aide directe apportée par SAM, à hauteur de 2,4 millions d’euros.

SAM s’est aussi adossé au dispositif régional L’OCCAL, spécifiquement orienté vers les activités de commerces, liées au tourisme ou à la restauration, avec une participation financière de 5 millions d’euros.

SAM a également mis en place un Fonds Conchylicole auquel participe la région et le département à hauteur de 1 million d’euros chacun, SAM participant à hauteur de1,5 million. Cette aide s’établit à 1 000 € par table exploitée. A ce jour, 136 dossiers ont été ou vont être aidés.

Enfin, 2,5 millions ont été fléchés par SAM pour abonder le dispositif régional pour les entreprises en difficulté et les entreprises en crise de trésorerie, et 200.000 euros pour le fonds solution associations occitanie qui vient soutenir les structures associatives.

C’est donc dans la continuité de cette stratégie d’accompagnement et de soutien que s’inscrit l’opération City Foliz. Nous avions participé l’an dernier à cette opération qui avait rencontré un franc succès, c’est donc avec d’autant plus d’enthousiasme que nous renouvelons notre engagement cette année dans cette période plus qu’incertaine.

Le gain estimé pour nos commerçants est de quasiment 400.000 euros de chiffre d’affaire, un signal fort envoyé à l’économie locale dans, rappelons-le, une période vitale pour nos commerçants puisque l’opération démarrera le 4 novembre et prendra fin la veille de noël le 24 décembre.Cette action s’inscrit dans un ensemble plus large d’initiatives menées ces dernières années, toutes tournées vers le même objectif : consommer local. C’est le mot d’ordre qui a notamment poussé à la création de l’office de commerce Archipel de Thau, qui réunit élus, associations de commerçants et représentants des chambres consulaires, et qui est présidée par Jean Marie Sevestre.C’est en menant des actions ambitieuses comme celles-ci, en concertation avec tous les acteurs et représentants du territoire, que nous permettrons à nos commerces de proximité de se développer. J’invite donc chacune et chacun d’entre vous à télécharger cette application et à consommer dans nos commerces de proximité, des acteurs qui font l’identité même de notre territoire et que nous soutiendrons jusqu’au bout."

Bon à savoir :

Afin de soutenir les entreprises durement touchés par la crise économique liée à l’épidémie de Covid-19, les Maires et Vice-présidents de Sète agglopôle méditerranée ont acté, lors d’un vote à l’unanimité du Conseil communautaire le 30 avril 2020, le principe d’un engagement financier de plusieurs millions d’euros pour le soutien d’urgence à l’économie locale et l’accompagnement à la reprise de l’activité.Cet engagement a été mis en oeuvre à travers plusieurs dispositifs adossés pour l’essentiel au plan d’urgence sanitaire régional, mais complété par des dispositifs spécifiques conçus pour répondre aux enjeux du territoire et aux besoins des entreprises les plus fragilisées et qui composent l’essentiel du tissu économique local.

• Des mesures d’urgence, au plus fort de la crise :En matière d’aide d’urgence, SAM intervient au sein du « fonds de solidarité exceptionnel » de la Région Occitanie avec une enveloppe de 4M€. A ce jour, 993 dossiers ont été aidés ou vont être aidés (bureau du 5 novembre) pour un montant total de 1 190 500 €. Les entreprises ne peuvent plus faire de demande.

Le traitement des dossiers se poursuit jusqu’à la fin de l’année. Cette aide d’urgence permise par le dispositif régional a été complétée par une aide directe apportée par Sète agglopôle méditerranée, destinée aux entreprises constitutives de notre tissu économique des villes et stations touristiques : commerces, restaurants, bars … et qui ont été contraints de fermer leurs portes au moment même où ils allaient entrer dans la période la plus dense de leur activité annuelle.

Ce fonds d’urgence complémentaire d’un montant de 2,4M€ a fait l’objet d’un partenariat avec la plateforme d’initiative, « Initiative Thau », qui en a assuré l’instruction. Ce sont 982 dossiers qui ont été aidés, pour un montant total consommé de 1 964 000 €.SAM a également mis en place un Fonds Conchylicole - Aide à la trésorerie (dispositif partenarial entre Région Occitanie, Département de l’Hérault et Sète agglopôle méditerranée chacun à hauteur de 1M€) qui s’établit à 1 000 € par table exploitées.

A ce jour, 136 dossiers ont été ou vont être aidés (bureau du 5 novembre) pour un montant de 835 263,19 €. Les demandes sont clôturées depuis le 30 septembre.L’agglopôle abonde, à hauteur de 2,5M€, aux dispositifs « Entreprises en crise de trésorerie COVID » et « Entreprises en difficulté ».

• Des mesures de relance :SAM s’est engagé dans le dispositif « Plan L’OCCAL » auprès de la Région, de la Banque des Territoires, des Départements et d’une centaine d’EPCI et communes, à hauteur de 5M€, pour soutenir le tourisme, le commerce et l’artisanat de proximité. Il s’agit d’aider les entreprises à redémarrer leur activité et leur permettre de s’adapter rapidement aux exigences très fortes qui vont s’imposer pour la reprise d’activité notamment en termes de propreté et d’application des mesures sanitaires appropriées.

Enfin, dans le cadre des Aides à l’immobilier d’entreprises sur son territoire, Sète agglopôle méditerranée réabonde ses enveloppes d’aides à l’immobilier d’entreprises (PME tous secteurs d’activités et commerces, artisanat et services de proximité), modifie ses règlements d’attribution et de versements pour faciliter l’accès à ces aides et se dote d’un dispositif de soutien propre aux tiers-lieux.

cityCapture

+ d'infos sur www.agglopole.fr

Comment ça marche ?

  1. Télécharger l’application, s’inscrire et connecter son compte bancaire en toute sécurité 
  2. Payer par carte bancaire ou carte titre-restaurant et cagnotter sans rien faire
  3. Encaisser sur son compte bancaire dès 15€ atteintscity2222Capture

Relance des commerces Héraultais: l'Opération CCI/Département/Région. Du 4 Novembre au 24 Décembre

 Michael Delafosse, maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, André Deljarry, Président de la CCI34, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Cyril Meunier, Conseiller Départemental représentant le Président du Département, Kleber Mesquida, 

Mesdames et messieurs les Présidents d’intercommunalités : - M. Revel, maire de Canet et Président de La Communauté de communes du Clermontais   

-M. Soto, Président de La Communauté de communes Vallée de l’Hérault - M. D’Etorre, Président de La Communauté de communes Hérault Méditerranée   

- M. Berthet, Vice-Président de la Communauté de communes du Pays de Lunel - M. Pesce, 1er Vice-président de la Communauté de Communes de la Domitienne - M. Falit, 1er Vice-Président de la Communauté de communes Grand Orb - Mme LERNOUT, maire de St Gély du Fesc

  Présentation de l'Opération City FOLIZ du 4 novembre au 15 Décembre , André Deljarry:

"Pour ce qui est du commerce. 

 Dès le mois de juillet et l’installation des nouvelles équipes d’élus, nous avons engagé un réel travail avec l’ensemble des communautés de communes, agglomérations et bien sûr avec la Métropole de Montpellier.

 Ces collaborations déboucheront dans les mois qui viennent sur des conventions-cadre avec chaque EPCI du territoire. 

Cela passera notamment par l’organisation d’Etats Généraux du Commerce aux côtés des collectivités et associations de commerçants afin de redéfinir les enjeux et plans d’actions pour relancer l’activité commercial. 

 Je profite de la présence de Michael Delafosse à mes côtés pour saluer les actions de l’équipe municipale en matière de sécurité, de propreté ou encore d’accessibilité. 

Les premières mesures, complémentaires aux chèques parkings, telles que le tram gratuit ou encore l’accessibilité des vélos vont dans le bon sens. 

 C’est dans cet esprit de collaboration que nous travaillons depuis plusieurs semaines sur un dispositif de rebond à destination des commerces aux côtés de la Présidente de Région. 

 

 

 

 

   

o Quatre enjeux nous sont apparus essentiels : 

-         La relance de l’activité commerciale 

-         La digitalisation des commerces 

-         L’augmentation du pouvoir d’achat des consommateurs, également impactés par la crise et le chômage partiel

 -         Et enfin, la rapidité dans la mise en œuvre 

 En 2019, dans un contexte lié à la crise des gilets jaunes cette fois, nous avions déjà amorcé avec la Région une opération de soutien aux commerçants de Montpellier, Béziers et du Bassin de Thau.

 Les résultats extrêmement satisfaisants nous ont amenés à travailler sur son renouvellement, à une échelle beaucoup plus large cette fois.

  Je tiens à vous remercier sincèrement Mme la Présidente Carole Delga pour votre écoute attentive et votre implication massive dans cette opération, mais plus largement encore au service des commerçants.

  Sans le soutien de la Région, cette opération n’aurait pas pu avoir lieu ! 

 L’enjeu est énorme : aider nos commerces à redresser leur situation financière et à préserver leurs emplois.

  Dans le cadre des prérogatives qui sont les nôtres, nous avons donc décidé de déployer une nouvelle fois l’opération CITY FOLIZ, grâce au financement de la Région, des collectivités locales et du soutien du Département. 

 Je tiens à saluer les Présidentes et Présidents d’intercommunalités qui ont immédiatement adhérés à cette opération et contribué largement à son financement. 

C’est donc une opération inédite dans son portage : c’est la première fois que l’ensemble des collectivités s’unissent ainsi pour soutenir leurs commerçants : Région, Département, Métropole, communautés d’agglomération, communautés de communes et bien sûr CCI.

  La période nous l’impose, et je suis sincèrement heureux que l’on ait réussi à le mettre en œuvre. 

 L’opération CITY FOLIZ se déroulera donc du 4 novembre prochain jusqu’au 24 décembre ;

  500 000€ seront alloués à cette opération sur le Département de l’Hérault.

  CITY FOLIZ 2020 reprendra les modalités qui ont fait son succès, à savoir le remboursement de 20% des achats, sur les 50 premiers euros effectués dans les commerces et restaurants grâce à une application dédiée.

  Une fois 15€ atteints, le client pourra virer l’argent directement sur son compte bancaire.

  Petite nouveauté cette année : la mise en place de Bons d’achats aidés.

  Une fois les 15€ atteints, au lieu de se faire un virement, les consommateurs auront la possibilité cette année de les transformer en bons d’achats aidés, abondé de 5€ supplémentaires, pour une valeur totale de 20€ à dépenser une nouvelle fois chez les commerçants.

 Ce processus incitatif permet à la cagnotte de profiter une nouvelle fois aux commerçants du territoire.

 Bien entendu, tout ceci ne coûte rien au commerçant.

 Le processus est automatisé et déclenché directement grâce au paiement par carte bancaire.

  Les équipes de la CCI se rendront dans les prochains jours chez les commerçants pour leur expliquer en détails le dispositif.

 13 500 commerces, bars et restaurants héraultais seront référencés gratuitement dans une application dédiée.

 Les 500 000€ engagés sur le Département permettront de générer un chiffre d’affaires total estimé à 4.5M€

 J’en profite pour saluer l’implication des collaborateurs de la CCI sur cette opération, car au-delà de l’Hérault, nous déployons cette opération sur l’Ariège, la Lozère, les Hautes Pyrénées et l’Aude

 A l’échelle du Département de l’Hérault, si nous comptabilisons le soutien du Département et l’implication de la CCI, c’est un montant total de près d’1M€ engagé sur cette opération.

 Le Président Kleber Mesquida, s’est lui aussi pleinement engagé dans cette opération, en mettant à disposition son réseau d’affichage pour diffuser nos campagnes de communication.

 Pour clôturer cette l’opération CITY Foliz, nous organiserons fin décembre un tirage au sort parmi ceux qui auront consommé le plus de fois dans les commerces.

  Nous ferons alors gagner :

 Une voiture électrique

  • Un vélo électrique
  • Et une trottinette électrique

 Merci à tous les partenaires privés qui nous soutiennent : la grande distribution ainsi que le Groupe Groupama".  


 J. Negre

City Foliz

Dispositif de relance du Commerce :

La CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et les collectivités locales déploient conjointement une opération de relance du commerce héraultais

La CCI Hérault représente les intérêts de 76 000 entreprises. Assurant un rôle de corps intermédiaire à vocation économique, elle promeut le développement des entreprises et des territoires.

Eu égard aux difficultés rencontrées par les commerçants avec la crise de la Covid-19, la CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et l’ensemble des EPCI du territoire ont décidé d’unir leurs forces pour déployer une opération inédite de relance de l’activité commerciale sur le département de l’Hérault.

Ce jeudi 15 octobre 2020, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Cyril Meunier, Conseiller départemental de l’Hérault et Michaël Delafosse, Maire et Président de Montpellier Méditerranée Métropole ont présenté l’opération City Foliz

Initiée par la CCI Hérault, et financée par les collectivités et la région Occitanie, l’opération permettra de rembourser, du 4 novembre au 24 décembre, 20% des achats effectués dans les commerces et restaurants de l’Hérault (sur les 50 premiers euros, grâce à une application dédiée)

Ce processus incitatif vise à booster la consommation dans nos commerces et recréer du lien entre clients et leurs commerces de proximité. Une dotation de 500 000€ sera ainsi allouée sur le département grâce aux financements des intercommunalités et de la Région Occitanie.

Chaque euro investi par la Métropole de Montpellier, les communautés d’agglomération et les communautés de communes du territoire a été abondé à la même hauteur par la Présidente de Région Carole Delga. 13 500 commerces, bars et restaurants héraultais seront donc référencés gratuitement dans une application dédiée. Les 500 000€ engagés permettront de générer un chiffre d’affaires total estimé de 4,5M€.

Au-delà de l’Hérault, la CCI déploie cette opération sur les départements de l’Ariège, la Lozère, les Hautes-Pyrénées et l’Aude, selon les mêmes modalités.

Comment ça marche ?

  1. Télécharger l’application, s’inscrire et connecter son compte bancaire en toute sécurité 
  2. Payer par carte bancaire ou carte titre-restaurant et cagnotter sans rien faire
  3. Encaisser sur son compte bancaire dès 15€ atteints

 

André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, rend au hommage au bâtisseur de Montpellier.

À l'occasion du dixième anniversaire de la mort de Georges Frêche, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, rend au hommage au bâtisseur de Montpellier.

 frecImage 1

« À l’occasion du dixième anniversaire de la mort de Georges Frêche je ne peux que saluer l’action d’un grand homme qui a oeuvré sans relâche pour son territoire.Sa vision, son côté bâtisseur et son action ont fait de Montpellier et de l’ex Languedoc-Roussillon des terres d’entrepreneuriat et d’innovation.Son travail acharné pour la mise en valeur de notre territoire a contribué à le faire rayonner bien au-delà de nos frontières tout en impulsant un dynamisme culturel, sportif et économique sans précédent.

Sa vision en matière de développement économique a permis à toute une génération d’entrepre-neurs de faire prospérer leurs projets, ici à Montpellier.Encore aujourd’hui, nous sommes tous empreints de ce que Georges Frêche nous a laissé.I

l y a des hommes que l’on n’oublie pas. Il en fait partie.

Merci M. le Président. »

André Deljarry, Président de la CCI Hérault,1er Vice-Président de la CCI Occitanie