Bon à savoir

Pour information ...... De la Préfecture, au sujet du 17 novembre

Pour information,

Communiqué de la Préfecture :

 

Rassemblements du 17 novembre 2018

"Des rassemblements sont annoncés samedi 17 novembre 2018 dans le département de l’Hérault . Le préfet de l’Hérault rappelle les principes généraux concernant les cortèges, défilés et rassemblements sur la voie publique" : 

"Toute manifestation doit être déclarée en préfecture au moins 3 jours avant sa date et son parcours doit obligatoirement être précisé. Ce parcours pourra être discuté entre les organisateurs et les autorités si celui - ci pose des questions de sécurité et/ou d’ordre public. "

"Les personnes qui déclarent la manifestation doivent indiquer l’identité d’un responsable , organisateur de l’évènement , et d es mesures mises en place pour assurer la sécurité des personnes qui participent au défilé (mise en place d’un service d’ordre par exemple)."

"Cette déclaration est très importante car elle permet également aux autorités chargées du maintien de l’ordre de veiller à la sécurité des personnes et des biens et à la fluidité du trafic routier. Conformément aux consignes du ministre de l’Intérieur, tout évènement portant atteinte à la liberté d’aller et venir pourra conduire à l’intervention des forces de l’ordre. Le code de la route (articles L 412 - 1 et R 413 - 19) dispose que le fait d’entraver la circulation des véhicules de secours (SAMU, sapeurs - pompiers) ou de gêner la marche des autres véhicules en circulant à une vitesse anormalement réduite, sont passibles ": 

"d’une amende de 4 500 euros

d’une peine d’emprisonnement de deux ans 

de la suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire

Ces comportements peuvent être à l’origine d’accidents de la circulation et engager la responsabilité civile et pénale des organisateurs des manifestations , et des manifestants.

Une cellule de suivi sera activée dès samedi matin en préfecture avec l’ensemble des services de l’Etat , et les principaux gestionnaires de voirie (ASF, Conseil départemental et Montpellier Méditerranée Métropole) mobilisés sur cet évènement."

 

Les nouveaux Bessanais invités à mieux connaître leur ville

Ce dimanche 18 novembre, la municipalité invite à la mairie tous les nouveaux habitants afin de leur faire connaître au mieux les richesses de Bessan, les activités locales et les actions municipales.

Cette cérémonie d’accueil débutera à 10h dans la salle du conseil municipal de la mairie où sera présenté un diaporama sur l’histoire de Bessan ; une visite guidée du centre historique suivra avec l’association « La Guilde » ; et enfin la rencontre conviviale avec les élus et les représentants associatifs sera clôturée par le verre de l’amitié.

Toutes les personnes récemment installées dans la commune, ou celles qui y résident mais qui n’ont jamais participé à cette cérémonie, sont invitées à s’y déplacer.

Pour plus de renseignements ou pour des inscriptions de dernière minute, contacter le service communication de la mairie en composant le 04 67 00 81 89.

Sécurité routière : quels pneus en hiver ?

Paysage D'Hiver, Coucher De Soleil

 

Pneus cloutés, chaînes, pneus neige... Avant la période hivernale, retrouvez avec la Sécurité routière tout ce qu'il faut savoir sur la question des pneus au moment de prendre la route.

Les pneus cloutés ou à crampons peuvent être utilisés jusqu'au dimanche 31 mars 2019. Si les conditions atmosphériques l'exigent, les préfets peuvent modifier cette date.

L'utilisation des pneus contact ou pneus neige n'est par contre pas réglementée.

Pour leur part, les chaînes sont autorisées sur les route enneigées, quelle que soit le moment de l'année. Elles sont obligatoires sur les tronçons de routes munis du panneau B26 équipements spéciaux obligatoires.

Illustration 2Crédits : © Délégation à la sécurité routière

Illustration 2

Sur les tronçons de route délimitées par le panneau B26, l'utilisation des pneus neige reste néanmoins autorisée dès lors que la mention pneus neige admis est explicitement mentionnée. Si cette mention n'est pas précisée, le conducteur devra utiliser des chaînes.

  À noter :

Et si vous vous déplacez en Europe, le Centre européen des consommateurs France vous rappelle les règles d'utilisation des pneus hiver dans différents européens :

  • obligatoires en Bulgarie, Croatie, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Suède et Slovénie ;
  • obligatoires sous certaines conditions en Allemagne, Autriche, Luxembourg, Norvège, République Tchèque, Roumanie et Slovaquie ;
  • non obligatoires sauf si panneau de signalisation en Espagne, France et Italie ;
  • non obligatoires en Belgique, à Chypre, au Danemark , en Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Pologne, au Portugal, Royaume Uni et Pays-Bas.

Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées

Du 19 au 25 novembre 2018

Illustration 1Crédits : © LADAPT

Illustration 1

la 22e édition de la de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH) se déroule du 19 au 25 novembre 2018 et propose comme thématique principale cette année les femmes en situation de handicap, ainsi qu'un point sur l'emploi accompagné et l'axe alternance et apprentissage.

À cette occasion, de nombreux acteurs économiques et sociaux, entreprises publiques et privées, associations, s'engagent à promouvoir l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Forum emploi, Jobdating, Handicafé, sensibilisation dans l'espace public, en entreprise... Vous retrouverez l'ensemble des 150 événements organisés en France sur le site de la SEEPH.

Vous pourrez retrouver également le E-Guide pratique Emploi & Handicap 2018/2019 qui propose des informations utiles sur la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), les études, la recherche d'emploi, la rédaction d'un CV et d'une lettre de motivation, la préparation d'un entretien téléphonique et d'un entretien de recrutement, la formation, les conditions de maintien dans l'emploi lorsque le handicap survient, l'annuaire des entreprises qui recrutent... avec des conseils, des portraits d'entreprises engagées, des témoignages.

  À savoir :

Lors de l'édition 2017, la SEEPH a rassemblé 17 423 personnes, 5 496 candidats, 3 544 recruteurs, et elle a permis 7 914 entretiens.

Le 16 novembre ce sera la Journée Internationale de la tolérance

Journée Internationale de la tolérance

Le 12 décembre 1996, l'Assemblée générale des Nations Unies a invité les états membres à célébrer la Journée internationale de la tolérance le 16 novembre de chaque année par des activités s'adressant aux établissements d'enseignement eu au grand public (résolution 51/95).

Cette mesure faisait suite à l'Année des Nations Unies pour la tolérance en 1995, proclamée par l'Assemblée le 20 décembre 1993 (résolution 48/126). La conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture a proclamé l'année 1995 Année des Nations Unies pour la tolérance. Le 16 novembre 1995, les Etats membres de l'UNESCO ont adopté une Déclaration de principes sur la tolérance et un Plan d'action destiné à donner suite à l'Année.

L'UNESCO propose dix pistes d'actions pour lutter contre l'intolérance :

1. La diversité au sein de votre communauté

Où que vous habitiez, vous seriez probablement surpris de l'extrême diversité qui règne au sein de votre communauté. Quelqu'un a dit que chaque culture est un ensemble d'influences subies. Livrez-vous à une enquête sur la diversité culturelle au sein de votre ville ou communauté. Qui sont les habitants ? Comment vivent-ils ? Des articles, des interviews, des affiches ou des expositions peuvent servir à mettre en lumière la diversité des identités et des cultures. Comment cette diversité s'exprime-t-elle en musique ? Pensez à la multiplicité des danses et musiques traditionnelles que vous connaissez et à tout ce que celles-ci dénotent d'influences mutuelles. Organisez un concert ou un festival réunissant toute une gamme de ces traditions culturelles.

2. Les droits de l'homme

De quelle manière les droits des membres de minorités nationales, ethniques, religieuses, linguistiques ou autres sont-ils garantis au sein de votre communauté, de votre nation, de votre région ? Qu'en est-il des peuples autochtones, des travailleurs migrants, des demandeurs d'asile et des réfugiés, des handicapés ? Leurs droits sont-ils promus et protégés ? Pensez-vous que les responsables du maintien de l'ordre de votre communauté soient suffisamment informés des droits de l'homme ? Que pouvez-vous faire pour améliorer les attitudes ou les comportements envers les minorités ?

3. Programmer son action en faveur de la tolérance

Rédigez vous-même un projet ou programme d'activités en faveur de la tolérance. Cela implique de déterminer pour vous-même ce qu'est la tolérance et quel est le meilleur moyen de transmettre les valeurs qui s'y attachent. Passez au crible vos manuels scolaires, les émissions de télévision et les articles de presse pour débusquer les stéréotypes (concernant notamment les sexes) et les préjugés sur les nationalités et les groupes ethniques. Quelles priorités assigneriez-vous, en matière de tolérance, à votre ville, pays ou région ?

4. Dire non à la violence

Comment naît la violence dans une communauté, une école ou un foyer et comment peut-on l'enrayer ? Reproduisez la dynamique de la tolérance et de l'intolérance par des jeux de rôle, des dialogues, des exercices de résolution de malentendus. Organisez des débats publics où vous vous entraînerez à défendre alternativement deux points de vue opposés. Comment imaginez-vous la coexistence pacifique d'individus et de groupes différents ? Qu'est-ce qui fait qu'elle fonctionne et qu'est-ce qui peut la saper ?

5. Diversité écologique et diversité humaine

Toute communauté est fondée sur l'interdépendance. Pas plus que les végétaux ou les animaux, nous ne pourrions survivre si nous étions tous semblables. Trouvez des exemples de cette vérité puisés dans la vie quotidienne de votre localité. Montrez par des exemples concrets comment une culture de paix et de tolérance peut promouvoir la sauvegarde de l'environnement. Lancez un projet dans votre école ou votre voisinage.

6. La tolérance religieuse

Organisez une rencontre de représentants de divers groupes religieux et non confessionnels de votre communauté pour examiner comment chacun enseigne la tolérance. Comment enseigne-t-on la tolérance dans les différentes religions du monde, y compris celles des peuples autochtones ? Toutes les religions étant plus ou moins fondées sur des valeurs d'amour et de justice, aucune ne saurait être invoquée pour justifier la violence ou la guerre. Le dialogue et la discussion entre les représentants des diverses religions sont une tradition séculaire qui n'a en rien perdu sa valeur.

7. Actualité de la tolérance

Organisez des débats sur les événements de l'actualité analysés en termes de tolérance et d'intolérance. Réfléchissez aux conflits du passé et à ceux d'aujourd'hui. Comment auraient-ils pu être résolus ou évités ? Qu'en est-il de la question des droits de l'homme dans l'actualité aujourd'hui ? Quels sont les droits et libertés fondamentaux reconnus par la communauté internationale ? Comment fonctionnent les pays pluriculturels et multilingues ? Quels sont les intérêts communs aux peuples dans leur diversité ?

8. La tolérance et le sport

Quelles manifestations sportives ont une envergure internationale ? Quel en est le but ? Quels sont les liens possibles entre le sport et l'intolérance (exclusion des plus faibles, esprit de clocher, violence dans les stades) et comment y remédier ? Organisez une rencontre athlétique sur le thème de la diversité et de la tolérance.

9. La créativité à l'œuvre

Le message d'une œuvre d'art est inépuisable. Interrogez l'oeuvre d'un artiste d'une autre région du monde et demandez-vous ce qu'elle vous apporte. Concevez des récits, des pièces, des poèmes, des chansons, des articles, des peintures, des affiches, des photographies ou des vidéos illustrant les thèmes liés à la tolérance et publiez-les ou diffusez-les. Ecrivez à des personnalités connues pour leur poser des questions et leur communiquer vos idées sur le sujet de la tolérance.

10. Créer des liens internationaux

Amorcez un dialogue international ou lancez un projet de jumelage scolaire par lettre ou courrier électronique. Dialoguez avec des correspondants étrangers sur les questions et les problèmes de votre vie quotidienne. Echangez des cassettes ou des photos. Etudiez la possibilité de participer à des stages d'été internationaux ou à un programme d'échange scolaire. Demandez à votre école d'adhérer au Système des écoles associées de l'UNESCO.

Theresa May lutte pour sa survie sur le Brexit

 AFP Brexit, Europe, Grande Bretagne, EuBrexit, Europe, Grande Bretagne, Eu

Ebranlée par des démissions en série de son gouvernement, la Première ministre britannique Theresa May luttait pour sa survie jeudi, donnant aux députés le choix entre soutenir son projet d'accord de divorce avec Bruxelles ou risquer une sortie sans accord, voire pas de Brexit du tout.

"Le choix est clair: nous pouvons choisir de partir sans accord, risquer qu'il n'y ait pas de Brexit du tout ou choisir de nous unir et soutenir le meilleur accord que nous pouvions négocier, cet accord", a dit Mme May, défendant dans une ambiance survoltée le texte de près de 600 pages que quatre membres de son gouvernement ont refusé

d'endosser, choisissant de claquer la porte.

En savoir plus sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Quelles sont les durées légales à respecter en cas de congé de maternité ?

La loi garantit aux femmes enceintes le droit aux congés de maternité avant et après l’accouchement. Ces périodes varient en fonction d’un certain nombre de critères et sont modulables sous certaines conditions. Quelles sont-elles ?

Quelles sont les durées légales des congés maternité ?

La salariée a le droit de bénéficier d'un congé de maternité dont les délais varient en fonction de 2 critères :

  • nombre d’enfants à naître
  • nombre d’enfants déjà à charge
Durées légales des congés de maternité

Nombre d'enfants à naître

Nombre d'enfants déjà à charge

Durée du congé prénatal

Durée du congé postnatal

Durée totale du congé de maternité

1

0 ou 1

6 semaines

10 semaines

16 semaines

1

2 ou plus

8 semaines

18 semaines

26 semaines

2

-

12 semaines

22 semaines

34 semaines

3 ou plus

-

24 semaines

22 semaines

46 semaines

À noter que la convention collective qui régit votre entreprise peut prévoir des durées plus longues que celles précédemment décrites.

Lire aussi : Entreprises, quelles sont les règles à respecter durant les congés de maternité ?

Quelle est la durée minimale d'un congé maternité ?

La salariée peut choisir de répartir ses congés entre la période prénatale et postnatale. Toutefois, vous ne pouvez pas employer la salariée pendant une période de 8 semaines au total avant et après son accouchement. De plus, il est interdit d'employer la salariée dans les 6 semaines qui suivent son accouchement.

Lire aussi : Entreprises, comment fonctionnent les congés de paternité ?

Quelles modulations peuvent être appliquées au congé maternité ?

Reporter une partie du congé prénatal sur le congé postnatal du congé maternité

La salariée peut choisir de reporter son congé prénatal de 3 semaines maximum sous réserve d’acceptation du médecin qui la suit. Dans ce cas, ce report s’additionne au congé postnatal.

Exemple : Marie attend un enfant et a 2 enfants déjà à charge. Elle dispose donc de 8 semaines de congé prénatal. Marie peut prendre ce congé 5 semaines avant l’accouchement si elle le souhaite. Dans ce cas, elle pourra additionner les 3 semaines non prises aux 18 semaines de congé postnatal auquel elle a le droit.

Cette demande doit être effectuée au plus tard un jour avant la date de congé initialement prévue.

Que se passe-t-il en cas d’arrêt maladie durant cette période de report ?

La loi dispose qu’en cas d’arrêt maladie délivré à la salariée durant sa période de report, ce report est annulé. Le congé prénatal démarre alors au premier jour de la date de délivrance de l’arrêt de travail.

Exemple : Justine attend un enfant et n’a pas d’enfant à charge. Elle dispose donc de 6 semaines de congé prénatal et décide, après avoir consulté son médecin, de reporter 2 des 6 semaines à son congé postnatal. Elle aura donc 4 semaines de congés avant la naissance et 12 semaines après la naissance.

Une semaine avant le début de son congé pré natal, Justine tombe malade et se voit prescrire un arrêt maladie jusqu’au début de ses congés.  Dans ce cas, le congé prénatal démarre alors 5 semaines avant la naissance et non 4 semaines initialement prévues. Le report ne portera alors que sur une semaine et le congé postnatal durera 11 semaines.

Avancer le début du congé prénatal du congé maternité

La salariée peut avancer le début du congé prénatal dans 2 cas de figure :

  • Si elle a déjà au moins 2 enfants à charge et qu’elle attend un enfant, elle peut augmenter son congé prénatal de 2 semaines maximum.
  • Si elle attend des jumeaux, elle peut augmenter son congé prénatal de 4 semaines maximum.

Dans les 2 cas, son congé postnatal sera réduit d’autant.

En plus de ces durées, vous devez connaître un certain nombre de règles qu'il vous faut respecter.

Lire aussi : Le crédit d'impôt famille, pour aider vos salariés à faire garder leurs enfants

Quels sont les répercussions de cas particuliers sur le congé maternité ?

En cas de congé pathologique

Un congé pathologique peut être prescrit par un médecin à votre salarié sur la période prénatale. Limité à 2 semaines, il peut être prescrit en une ou plusieurs fois. Il ne peut cependant pas être reporté sur la période postnatale.

En cas d'accouchement prématuré

En cas d’accouchement prématuré, la durée totale du congé reste inchangée : les jours de congés prénataux restants sont additionnés aux congés postnataux.

Exemple : le premier enfant de Claire est né avec 6 jours d’avance. Par conséquent, ces 6 jours s’ajoutent aux 10 semaines de congé postnatal auquel elle peut prétendre.

Si l’accouchement a lieu plus de 6 semaines avant la date présumée, le congé est rallongé d’autant de jours d’avance.

Exemple : Florence doit accoucher le 3 février 2017 et la date du début de son congé de maternité était prévue  au 13 février 2016. La durée supplémentaire du congé dont elle pourra bénéficier (donc d’indemnisation) est égale à 10 jours.

En cas d'accouchement tardif

En cas d’accouchement tardif, le congé prénatal est prolongé d’autant de jours de retard. Cette fois, la date de fin du congé postnatal demeure inchangée.

Exemple : Roxane devait accoucher le 6 janvier 2017 mais l’enfant naît le 9 janvier 2017. Son congé prénatal est prolongé de 3 jours et la date de fin du congé postnatal reste la même.

A l'impossible nul n'est tenu

 

En raison des manifestations annoncées, Agde Belle Epoque se voit contrainte d’annuler son spectacle « 1918 LA VICTOIRE » prévu ce samedi 17 Novembre à BAGES, dans les P O.
Comme à chaque représentation, des centaines de spectateurs étaient attendus.
A SAUVIAN, dimanche dernier ils étaient plus de 400 ! Mais le déplacement à BAGES s’avère manifestement trop difficile. A leur grand regret, les responsable d'Agde Belle Epoque  ont dû renoncer.

Mais Agde belle Epoque sera présent à l’ Illustre Théâtre de PEZENAS dimanche 18 Novembre à 17 h.

Le CMJ de Sète fait le bilan de son mandat

       Les adolescents du Conseil municipal des jeunes se sont réunis ce mercredi 14 novembre pour faire le bilan de leur action autour de Corinne Azaïs, adjointe à l’Education, Laurence Palamara, directrice de l’Education, et Lissia Tognetti, qui les suivait tout au long de l’année.

ccmmCapture

Un an au plus près de la municipalité qui leur a permis de « grandir » et de mener des projets à destination des Sétois.  Les jeunes élu(e)s se sont félicités d’une expérience « humainement enrichissante » qui leur a permis « de grandir » et de « découvrir le fonctionnement de la vie politique ».

Durant cette année, les jeunes Sétois(e)s ont eu l’occasion de visiter le Sénat en présence du maire François Commeinhes, d’organiser des actions auprès des collégiens, mais aussi de mener des projets en coordination avec les élus comme la campagne de prévention routière actuellement affichée sur les panneaux publicitaires de la ville. 

« Ça leur a permis de comprendre que l’action municipale n’est pas simple et prend du temps » souligne Corinne Azaïs. Au départ, les jeunes devaient se réunir une fois par mois puis finalement, ils se sont réunis, à leur demande, une fois par semaine.

Un dispositif qui va être reconduit dès janvier une fois qu’auront été élus les nouveaux membres du CMJ.  Les élections auront lieu le 3 décembre avant la cérémonie d’investiture prévue le 14. Elles doivent permettre de départager au moins six candidats dans chaque collège sétois. Preuve du succès du Conseil municipal jeunes, certains ont décidé de se représenter comme Logan, collégien à Victor Jugo.

Pour les autres, il faudra donc passer le flambeau pour le mandat 2018-2020.

Statut de « parent biologique » à une femme transgenre

La justice accorde le statut de « parent biologique » à une femme transgenre

La décision de la cour d’appel de Montpellier, « inédite », permet l’inscription à l’état civil de la filiation des deux parents dont l’un est devenu femme tout en étant le père biologique.

"C’est une décision de justice unique en son genre qu’a rendue, mercredi 14 novembre, la cour d’appel de Montpellier, appelée à se prononcer dans une complexe affaire de filiation impliquant une femme transgenre."

En savoir plus : https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/11/14/l