Bon à savoir

Handicap : un label pour un tourisme plus accessible

L’initiative "Destination pour tous" (DPT) vise à valoriser des territoires qui proposent une offre touristique cohérente et globale pour les personnes en situation de handicap. Cette année, Amiens et Balaruc-les-Bains ont rejoint Bordeaux au rang des destinations labellisées.

Le label DPT est attribué pour une durée de cinq ans ; pour l'obtenir, une ville (ou un territoire) doit proposer une offre touristique accessible et adaptée à au moins deux des quatre familles de handicap (auditif, mental, moteur et visuel).

L’offre touristique d'un territoire marqué "Destination pour tous" intègre : l’accessibilité des prestations touristiques (hébergements, restauration, activités touristiques…) ; les facilités pour la vie quotidienne (commerces de proximité, services médicaux…) ; l’accessibilité de l’ensemble de la chaîne de déplacement sur le territoire concerné ; l’accessibilité des outils de communication aux différents types de handicap ;

l’accessibilité financière. Un plus pour les territoires : toute ville candidate au label doit également s'engager à élargir son offre touristique aux autres familles de handicap et à proposer de nouvelles prestations accessibles. Dans un contexte de forte concurrence, le label "Destination pour tous" peut constituer un vecteur de différenciation "positive" entre territoires ; la marque permet à un territoire de se démarquer en proposant une offre touristique innovante, citoyenne, attractive et accessible. Le processus d’attribution du label dure environ douze mois. Tout savoir sur "Destination pour tous" sur http://handicap.gouv.fr

SERVICES CARTES GRISES ET PERMIS DE CONDUIRE

  ⚠️ Fermeture des guichets de cartes grises et de permis de conduire à partir du 1er novembre 2017Simplifier vos démarches

Les modalités de délivrance des permis de conduire et certificats d’immatriculation (SIV) évoluent en 2017 avec la création des Centres d’expertise et de ressources des titres (CERT) et la mise en place des démarches numériques. A partir du 1er novembre 2017, les demandes de cartes grises et de permis de conduire ne seront plus traitées par la préfecture de l’Hérault et la sous-préfecture de Béziers.

Les guichets seront définitivement fermés.

Informations démarches : ▪️Pour les dossiers en cours, manifestez-vous rapidement :

➡️soit en complétant votre dossier ainsi qu’il vous l’a été demandé

➡️soit en vous rendant en préfecture pour retirer votre titre ▪️Pour les nouveaux dossiers, et afin de faciliter vos démarches, des procédures sont dès à présent disponibles en ligne et vous permettent de déposer votre demande en quelques clics

➡️ Pour les permis de conduire: https://permisdeconduire.ants.gouv.fr

➡️ Pour les cartes grises https://immatriculation.ants.gouv.fr

 

Allocation de rentrée scolaire (ARS)

Versement à partir du 17 août 2017

Résultat de recherche d'images pour "Photos libre ecole"

 L'allocation de rentrée scolaire (ARS) qui est attribuée sous conditions de ressources aux familles va être versée à partir du 17 août 2017. Pour la rentrée scolaire 2017, l’ARS est accordée aux familles ayant à charge un ou plusieurs enfants écoliers, étudiants ou apprentis nés entre le 16 septembre 1999 et le 31 décembre 2011 inclus (et pour chaque enfant plus jeune déjà inscrit en CP).

En 2017, les montants de l’ARS sont fixés à :

364,09 € pour un enfant de 6 à 10 ans (contre 363 € en 2016) ; 384,17 € pour un enfant de 11 à 14 ans (contre 383,03 € en 2016) ; 

397,49 € pour un enfant de 15 à 18 ans (contre 396,29 € en 2016).

Pour les enfants nés après le 31 décembre 2011 et déjà entrés en CP, les familles doivent s'adresser à leur Caisse d'allocations familiales (Caf) ou à leur Mutualité sociale agricole (MSA) un certificat de scolarité.

Pour les enfants nés entre le 16 septembre 1999 et le 31 décembre 2001 inclus, les parents doivent confirmer en ligne sur le site de la Caf ou de la MSA qu'ils sont toujours scolarisés, étudiants ou en apprentissage pour la rentrée 2017.

À noter : Les familles n'ayant pas de dossier à la Caf ou à la MSA doivent par contre prendre contact avec les services de la Caf ou de la MSA.

Incendies : l’emploi du feu interdit jusqu’à fin septembre

La préfecture de l’Hérault rappelle que durant la période qualifiée de « très dangereuse », soit jusqu’au 30 septembre, faire du feu (barbecue, feux de camps,…), jeter des objets en ignition, incinérer des végétaux coupés, ou fumer, est interdit dans les zones exposées (bois, forêts, plantations, reboisements, landes, garrigues et maquis) et ce jusqu’à une distance de 200 mètres de celles-ci, en application de l’arrêté préfectoral du 25 avril 2002, relatif à la prévention des incendies de forêt.

Cette année, les conditions météorologiques dans la région méditerranéenne et notamment dans l’Hérault, alliant forte chaleur, vent et sécheresse, favorisent particulièrement la propagation et la reprise d’incendies de végétation.

Conduite à tenir en cas de départ de feu, par la préfecture de l’Hérault : « Chaque personne ayant connaissance d’un départ de feu doit contacter sans délai les sapeurs-pompiers au 18 ou au112 pour faciliter l’intervention des pompiers. Il faut aussi en donner l’emplacement exact, indiquer si c’est boisé, si des habitations sont proches, etc… Puis attendre l’arrivée des premiers pompiers pour éventuellement les guider ».

Plan canicule 2017

 Depuis l’été 2003, un Plan national de prévention canicule est activé chaque année jusqu’au 31 août, pour les personnes âgées les plus isolées et fragiles, particulièrement exposées en cas de hausse durable des températures.

Le CCAS de la ville de Sète propose aux personnes les plus vulnérables et les plus isolées de s’inscrire sur un registre nominatif et confidentiel.

Grâce à ce document qui contient les coordonnées de la personne, de son entourage à prévenir ou encore de son médecin traitant, le CCAS pourra les contacter afin de s’assurer qu’elles vont bien et ne manquent de rien

. En cas de non-réponse, l’entourage est alors contacté tout comme les éventuels professionnels intervenant au domicile des personnes. Ce fichier s’adresse aux personnes âgées de 65 ans et plus ; aux personnes âgées de 60 ans et plus reconnues inaptes au travail et aux personnes handicapées. Renseignements au CCAS service aide à la personne : 04 67 51 84 75.

Télécharger le dépliant : Canicule, fortes chaleurs, adoptez les bons réflexes.

http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1027.pdf

 

Allergies et les intolérances alimentaires

Obligation d’information pour les restaurateurs et les métiers de bouche sur les allergies et les intolérances alimentaires

Les vacances sont l’occasion de faire des expériences culinaires et gastronomiques, de découvrir de nouvelles sensations et saveurs autour d’une table. Néanmoins, ces envies de découverte ne sont pas sans risques pour les personnes sujettes à allergies ou intolérances alimentaires avec des conséquences parfois dramatiques.

Pour cela, la réglementation impose depuis le 1er juillet 2015 (1), aux restaurateurs et à l’ensemble des métiers de bouche, de donner une information écrite, claire et simple sur la présence de 14 substances (2) dans les mets, plats et boissons proposés. Cette transparence permet aux consommateurs de faire un choix éclairé et aux professionnels de montrer la maitrise de leurs recettes. Néanmoins, au lendemain du deuxième anniversaire de l’entrée en vigueur de cette mesure, les premiers constats opérés cet été dans l’Hérault font apparaître que seulement 40% des opérateurs contrôlés informent par écrit leur clientèle.

Les démarches pédagogiques entreprises par les services de l’Etat ces deux années durant et les formations proposées par les syndicats professionnels des diverses corporations ont légèrement fait progresser le constat, établi à l’issue de la première année d’application de la réglementation (33% des établissements visités et proposant un service de restauration à table, donnaient une information conforme). La DDPP rappelle donc que cette absence d’information est passible de contraventions de la 5° classe (1500€) et engage également la responsabilité civile des gérants des établissements si leur clientèle est victime d’un choc anaphylactique consécutif à l’absorption d’un allergène.

(1) décret 2015-447 et articles R412-12 et suivants du code de la consommation

(2) céréales contenant du gluten ; crustacés ; œufs ; poissons ; arachides ; soja ; lait ; fruits à coque ; céleri ; moutarde ; sésame ; anhydride sulfureux et sulfites ; lupin ; mollusques

Pour plus d’informationhttp://www.herault.gouv.fr/

Les risques de l’été : mieux les connaître pour mieux les gérer

Illustration 1 visuel du ministère - Un été sans souci - se prémunir face aux risques de l'été

Exposition aux UV, piqûre de méduse ou de guêpe, morsure de vipère, signes d’un coup de chaleur chez un enfant, bonne conservation des aliments en vue d’un pique-nique, consommation excessive d’alcool… En bord de mer ou en balade en forêt, quels sont les bons gestes à adopter cet été ? Le ministère des Solidarités et de la Santé vous donne toute une série de réponses pratiques pour profiter au mieux d’un été sans souci.

Le ministère revient sur ce qu’il faut savoir quand vous êtes :

au bord de l’eau (se protéger du soleil en évitant de s’exposer entre 12h et 16h, se baigner dans les zones surveillées, pêcher à pied là où c’est autorisé et conserver dans de bonnes conditions les coquillages sans risquer une intoxication alimentaire, connaître la qualité des eaux de baignade, savoir réagir à une piqûre de méduse…) ;

en forêt ou tout simplement dans votre jardin (se protéger en portant des chaussures et des vêtements couvrants les jambes et les bras, connaître les bons gestes en cas de piqûre de guêpes, d’abeilles, de bourdons, de frelons ou encore de tiques et de moustique voire en cas de morsure de vipère) ;

en soirée (limiter la consommation d’alcool, ne pas consommer de substances psychoactives – cannabis, ecstasy…-, se protéger des infections sexuellement transmissibles et des grossesses non désirées) ;

à la préparation d’un repas (hygiène des mains, et des ustensiles de cuisine, fraîcheur des aliments, respect de la chaîne du froid avec par exemple l’utilisation d’une glacière lors de toute sortie en pique-nique, cuisson à cœur des viandes et des poissons).

Le ministère revient aussi sur un certain nombre de conseils à l’adresse des parents pour protéger les enfants contre le soleil et pour savoir reconnaître tous les signes d’un coup de chaleur chez l’enfant (forte fièvre, somnolence, forte agitation, nausées…).

Pour en savoir plus http://solidarites-sante.gouv.fr/

Rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs

Rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs Rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs

Depuis le 15 janvier 2017, un mineur non accompagné d'une personne détentrice de l'autorité parentale ne pourra plus quitter le pays sans autorisation. Depuis l'automne 2012, un mineur se déplaçant seul pouvait voyager dans l’Union européenne avec un titre d’identité en cours de validité et n’avait plus besoin d’une autorisation signée des titulaires de l’autorité parentale. Pour prévenir les enlèvements, familiaux notamment, une interdiction de sortie de territoire pouvait néanmoins être délivrée dans certaines situations par un juge des affaires familiales ou des enfants.

Et, en cas d’urgence et face à un risque avéré, un des parents pouvait demander à la justice ou au préfet une opposition à la sortie du territoire de son enfant mineur. Au regard du contexte actuel, la loi du 3 juin 2016 relative à la lutte contre le terrorisme et le décret du 2 novembre 2016 ont rétabli l'autorisation de sortie de territoire pour les mineurs.

Ainsi, depuis le 15 janvier 2017, un mineur non accompagné de ses parents (ou d'une personne détentrice de l'autorisation parentale), ne pourra plus quitter la France sans autorisation. L'autorisation de sortie du territoire prend la forme d'un formulaire à télécharger sur le site service-public.fr (imprimé Cerfa N°15646*01), à remplir et signer.

L'enfant qui voyagera à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents devra présenter les 3 documents suivants : Sa pièce d’identité du mineur : carte d'identité ou passeport Le formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale La photocopie du titre d'identité du parent signataire du formulaire.

Admission Post Bac (APB)

C'est à partir du lundi 26 juin 2017 que débute la 2e phase de propositions d'admission et de réponses des candidats sur Admission Post Bac (APB).Illustration 1 undefined

Dates des phases de propositions d'admission et de réponses des candidats Phases Propositions d'admission Consultations et réponses.

Troisième phase à partir du 14 juillet 14 heures jusqu'au 19 juillet 14 heures.

Quatre réponses sont possibles :

.acceptation définitive de la proposition de formation : le lycéen peut effectuer son inscription administrative auprès de l'établissement concerné. Aucune autre formation ne lui sera proposée ;
.acceptation de la proposition de formation sauf si une autre proposition pour une formation mieux placée dans la liste des vœux est transmise : si lors de la phase suivante d'admission, une meilleure proposition est faite, le lycéen perd ses droits sur la proposition initiale, sinon, il doit reconfirmer sa réponse à la proposition initiale ;
.refus de la proposition de formation mais maintien des demandes pour les autres vœux : le lycéen ne pourra plus être admis dans la formation refusée ; démission : le lycéen ne souhaite plus être candidat à aucune formation.
.En l'absence de réponse du lycéen à une proposition de formation, sa candidature n'est pas retenue.

Prenez la mer sans prendre l'eau

Voilier ©Météo-FranceProfessionnels de la mer, plaisanciers ou sportifs, retrouvez les prévisions pour l'ensemble du littoral français, de la Côte d'Opale à la Corse, sur les pages « Marine »  de Météo France dédiées aux conditions météo pour la navigation maritime. Zone par zone, le vent, l'état de la mer et la houle sont détaillés :  http://www.meteofrance.com

Horaires des marées, bulletins expertisés et avis de vent fort pour les zones côtières, Large et Grand Large, cartes de fronts : toutes ces informations sont accompagnées d'un glossaire pour mieux comprendre tous les termes de la météorologie marine.

Présentation du dispositif de prévention des feux de forêt pour la saison estivale 2017

Mardi 20 juin 2017 à 11 h
Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, et Kléber Mesquida, Président du SDIS 34, Président du Conseil départemental de l’Hérault, présenteront le dispositif de prévention des feux de forêts mis en place pour la saison estivale 2017 à l’État-major du Corps Départemental des sapeurs-pompiers de l’Hérault (DDSIS à Vailhauquès).

A cette occasion, les autorités départementales exposeront l’ensemble des moyens qui seront mobilisés dans le cadre de la prévention et de la lutte contre les incendies de forêts.

L’été, les conditions climatiques, parfois accompagnées d’un régime de vent fort, peuvent favoriser l'éclosion, la propagation et la reprise d’incendies de végétation. Les services de l’État, le Conseil départemental de l’Hérault, le Service départemental d’incendie et de secours, et les comités communaux feux de forêt se mobilisent pour assurer la surveillance des zones sensibles et lutter contre les incendies de végétation sur le
département.

La vigilance et la prudence de chacun s’imposent pour ne pas provoquer d’incendies de forêt et éviter toute mise en danger des personnes et des biens.

Il est interdit au public d’allumer du feu, de jeter des objets en ignition et de fumer à l’intérieur [et jusqu’à une distance de 200 mètres] des bois, forêts, plantations forestières, reboisements, landes, garrigues et maquis. Les éventuels contrevenants s’exposent à des sanctions pouvant aller jusqu’à une peine d’emprisonnement de six mois et à une amende de 3 750 euros.