Bon à savoir

Rester confiné, même après les symptômes

Alors que la pandémie due au coronavirus SARS-CoV-2 continue de s'étendre, les chercheurs poursuivent leurs investigations afin de mieux comprendre l'évolution de la maladie qu'il génère. Et des Chinois mettent aujourd'hui en garde : les patients apparemment guéris pourraient toujours être contagieux.

L'étude ne porte que sur 16 patients atteints de Covid-19. Des patients chinois sortis d'un hôpital de Pékin entre le 28 janvier et le 9 février 2020. Leur âge médian était de 35,5 ans et ils n'avaient été atteints que d'une forme bénigne de la maladie. Mais les chercheurs l'affirment dans un communiqué de l’American Thoracic Society : « La moitié de ces patients ont continué à éliminer le coronavirus même après la disparition des symptômes. C'est un résultat important. »

Les chercheurs précisent que les patients présentaient des symptômes de type fièvre, toux, douleurs dans le pharynx ou respiration difficile. Ils ont reçu différents traitements médicamenteux. Et si la durée moyenne des symptômes était de huit jours, la période pendant laquelle ils sont restés contagieux après la disparition de ces symptômes varie de un à huit jours. Les tests par PCR ayant continué à se révéler positifs.

 

Rester confiné, même après les symptômes

« Si vous aviez de légers symptômes respiratoires dus à Covid-19 et restiez à la maison afin de ne pas infecter les gens, prolongez votre quarantaine pendant deux semaines après la guérison pour vous assurer de ne pas infecter d'autres personnes », recommandent aujourd'hui les auteurs de l'étude.

Tout savoir sur : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/

Coronavirus: les Français appelés à ne pas relâcher leurs efforts de confinement

 AFP

Après presque trois semaines de confinement, le gouvernement a appelé lundi soir les Français à ne pas relâcher leurs efforts pour lutter contre le coronavirus qui a fait près de 9.000 morts et menace le pays de sa plus forte récession depuis 1945, sous peine de restrictions supplémentaires.

Alors que les beaux jours et les vacances de printemps de la zone C (Ile-de-France et Occitanie) laissent craindre un relâchement, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a demandé aux préfets "d'examiner au cas par cas" et en lien avec les maires la "nécessité de durcir les mesures", par exemple de limiter la pratique sportive, "là où des signes de laisser-aller se feraient jour".

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a quant à lui de nouveau exhorté les Français à faire preuve de "patience" face au confinement qui entre mardi dans sa quatrième semaine, et à rester chez eux. "Ce n'est pas terminé, loin de là: nous ne sommes pas au bout de l'ascension épidémique", a-t-il assuré.

Au total, depuis le 1er mars, 8.911 personnes sont mortes en France. 6.494 d'entre elles sont décédées dans les hôpitaux dont 605 en 24 heures, nouveau pire bilan quotidien depuis le début de l'épidémie. L'amélioration notée dimanche sur ce plan n'aura donc pas duré.

Donnée encourageante toutefois, le rythme des hospitalisations en réanimation semble poursuivre son ralentissement, avec 94 patients de plus en un jour, solde net le plus bas depuis le début des mesures de confinement le 17 mars.

"L'impact du confinement est visible dans les territoires où le virus circule beaucoup", mais "la pression est encore très forte, énorme, sur les hôpitaux", a constaté le ministre de la Santé.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/334/

La plus grosse "Super lune" de 2020 brillera dans la nuit du 7 au 8 avril

Mardi soir, vous pourrez admirer dans le ciel une "Super lune" de couleur orangée. Durant la soirée du 7 au 8 avril 2020, regardez la pleine Lune. Elle sera de couleur rose et ce sera la plus grosse "Super lune" de cette année.

Super Moon, Leaves, Tree, Silhouette

Il s'agit de la troisième "Super lune" de l'année 2020, après celles du 9 février et du 9 mars. Cette première pleine lune du mois d'avril surviendra juste après l'équinoxe de printemps. Elle est appelée "lune rose" non pas pour la couleur qu'elle dégage, mais en référence aux couleurs des fleurs printanières des cerisiers. En réalité cette "Super lune" du 7 au 8 avril, sera de couleur orangée, comme l'explique le média américain Forbes.

Lors d'une "Super lune", on considère que le disque de la Lune est 7% plus grand et 30% plus lumineux que lors d'une pleine Lune classique.

Voir sur : https://www.rtl.fr/actu/futur/

SOUTENIR NOS RESIDENTS DES EHPAD LABELLISES "BLEUET DE FRANCE"

La crise sanitaire actuelle menace la prochaine campagne sur la voie publique du Bleuet de France de mai. Du fait de cette crise très néfaste pour les résidents des EHPAD,Madame Peaucelle-Delelis,directrice générale de l'ONA CVG,en accord avec la Secrétaire d'Etat, a décidé de lancerune cagnotte en ligne sur notre site internet https://www.onac-vg.fr/nos-projets/covid-19-soutenir-les-residents-des-ehpadafin d'apporter une aide matérielle concrète pour lutter contre l'isolement de nos anciens.

Pour répondre à ce besoin, le Bleuet de France s'engage et se propose de fournir aux résidents des postes de radio, des tablettes numériques pour pouvoir communiquer avec leur famille, des meubles pour améliorer leur confort en chambre, du matériel de rééducation pour permettre aux ergothérapeutes d'intervenir dans les chambres.Les appels aux dons en ligne constituent l'avenir du Bleuet de France. Nous devons donc dès à présent adopter ces nouvelles méthodes de dons.

C'est l'objectif de cette première cagnotte de mai, ciblée sur les EHPAD.Il est demandé à toutes et tous, d'être solidaires et de bien vouloir relayer l'information sur vos sites officiels, sur les réseaux sociaux et auprès de votre entourage.

Plus que jamais ils comptent sur nous.

A propos de l’ONACVG

Créé en 1916 dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, l’Office national des anciens combattants etvictimes de guerre est un établissement public, sous tutelle du ministère des Armées, chargé de préserver lesintérêts matériels et moraux de ses ressortissants : anciens combattants, invalides et blessés de guerre, veuvesde guerre, pupilles de la Nation, victimes de guerre et plus récemment, victimes d’actes terroristes.

Pour s’adapter au contexte économique et social du pays, l’ONACVG a vu ses missions évoluer au fil du temps.A la reconnaissance et la réparation est venu s’ajouter, depuis les années 80, un travail de mémoire effectué enliaison étroite avec les enseignants et le monde associatif avec comme point d’appui les neuf hauts lieux demémoire gérés par l’ONACVG depuis 2011.

En 2016, l’ONACVG qui a également en charge l’Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) a célébré le centenaire de sa création.

Coronavirus : le moral des Français n'a jamais été aussi bon depuis le début de la crise

SONDAGE. Selon la dernière vague du baromètre BVA pour Orange et Europe 1 publié lundi 6 avril, le sentiment d'avoir franchi le "pic de crise" sanitaire de l'épidémie de Covid-19 progresse.

Pas de quoi rassurer l'opinion quant aux perspectives macroéconomiques, qui demeurent incertaines.


La France entrevoit-elle le bout du tunnel?  Selon le baromètre quotidien BVA pour Orange et Europe 1, les Français ont de plus en plus le sentiment que la situation s'améliore et que le pic de la crise du Covid-19 est passé. Seul un Français sur deux pense désormais que 'le pire est devant nous' (51%) : cette proportion n'a jamais été aussi faible et elle diminue considérablement au fil des jours (-5 points depuis hier, -30 points depuis le 23 mars). Si cette diminution se fait au profit, surtout, du sentiment que la situation "se stabilise" (30%; +2), la proportion de personnes pensant que le pire "est derrière nous" n'a jamais été aussi élevée (12%; +3 points depuis hier).

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/

Coronavirus en France : 833 nouveaux décès, 478 malades de plus en réanimation

Coronavirus en France : 833 nouveaux décès, 478 malades de plus en réanimation

Le ministre de la Santé Olivier Véran a tenu à rendre un hommage aux "héros de cette lutte que nous livrons face au coronavirus".

 

Lors du point presse à l'occasion du bilan quotidien de l'évolution du coronavirus en France, le ministre a déploré 49 000 morts en Europe depuis le 1er mars. 

En France, le chiffre s'élève à 833 morts supplémentaires en 24 h, dont 605 en milieu hospitalier. Cela porte à 8.911 le nombre de décès depuis le 1er mars, dont 6.494 à l'hôpital et  2417 en Ehpad.7072 personnes sont actuellement dans des services de réanimation. C'est "le chiffre le plus important" a insisté Olivier Véran, qui a précisé que c'était 478 personnes de plus en 24 h.

29 722 personnes sont actuellement hospitalisées en France, c'est 831 patients de plus en 24 h. Il s'agit d'un "indicateur important, car il indique la tension dans les hôpitaux" et donne une idée de la "mobilisation de toutes les ressources humaines et logistiques", a insisté le ministre.

En Outre-Mer, on dénombre en 24 h, 163 hospitalisations supplémentaires, dont 46 en réanimation et 136 guéris depuis le début de la crise.

Source : https://actu.orange.fr/france/

Ouverture depuis ce lundi matin de la boutique ODLYS

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et intérieurZoom commerce :
Ouverture depuis ce matin de la boutique ODLYS du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30.
Les envois Colissimo vers la France et l’étranger sont maintenus du mercredi au vendredi. Merci de passer commande sur : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Merci de respecter le confinement et de grouper vos commandes entre voisins ou famille avant de venir en boutique. 2 personnes par 2 personnes au sein de la boutique.

Priorité aux professionnels de santé, lors de leur passage en boutique

Coronavirus: les Etats-Unis prêts pour un moment "comme Pearl Harbor"

 AFP

Les Américains s'apprêtent à vivre l'une des "semaines les plus tristes de leur vie", ont mis en garde dimanche les autorités des Etats-Unis, où le nouveau coronavirus continue de semer la mort, particulièrement dans l'Etat de New York.

"La semaine prochaine sera un moment comme Pearl Harbor, comme le 11 septembre, sauf que ce ne sera pas localisé, ce sera dans tout le pays", a prévenu l'administrateur fédéral des services de santé publique, Jerome Adams sur la chaîne NBC.

"Ça va être une mauvaise semaine" avec une "escalade" des bilans macabres, a renchéri l'épidémiologiste Anthony Fauci, qui conseille la Maison Blanche dans la réponse à la crise. "Nous avons du mal à contrôler" la pandémie, a-t-il reconnu.

Malgré de strictes mesures de confinement, les Etats-Unis, qui abritent plus de 337.000 cas de Covid-19 et actualisent leur bilan dans une même journée, ont encore déploré plus de 1.200 morts au cours des dernières 24 heures, l'une des plus fortes hausses quotidiennes, et s'approchent désormais de la barre des 10.000 décès.

"Nous commençons à voir des lueurs" d'espoir, a toutefois estimé dans la soirée le vice-président Mike Pence qui a mentionné lors d'un point-presse à la Maison Blanche une apparente stabilisation des nouvelles infections.

Pour le président Donald Trump, cela n'est pas antinomique. "Nous savons tous que nous devons atteindre un certain seuil, qui va être horrible en terme de morts, pour que les choses commencent à changer", a-t-il dit.

https://www.afp.com/fr/infos/334/