Environnement

Ora Maritima - 4e assises de Thau : en route vers le Projet Alimentaire Territorial

Bien vivre et mieux manger tous ensemble ! c'était le thème d'Ora Maritima 2021, les 4e assises de Thau, ces 15 et 16 octobre 2021

Pour leur 4° édition, les assises Ora Maritima organisées par le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, mettaient le cap sur la transition alimentaire. Car l'accès pour tous à une alimentation durable, c'est à dire locale, de qualité, qui respecte les Hommes et l'environnement, est un véritable défi.

Le vendredi 15 octobre, A l'abbaye de Valmagne, c'était le départ des assises Ora Maritima avec une 1ère journée qui était dédiée aux professionnels avec une assemblée plénière et en ouverture des discours celui d'Yves Michel, Président du Syndicat mixte du Bassin de Thau.

Après les convivialités, place aux 4 ateliers
 
  • Favoriser une démarche collective pour une transition alimentaire durable et de territoire
  •  Structurer une chaîne alimentaire territoriale durable
  •  Assurer l’accès de tous à une alimentation de qualité et lutter contre la précarité alimentaire
  •  Soutenir une production agricole locale et durable
 
Tous mettaient le cap vers la Transiton alimentaire avec cette édition 2021 et se mettaient en route vers le Projet Alimentaire Territorial (PAT)….aaaablocIMG_20211016_121009
 
 
Et ce samedi 16, “Entre Terre et Mer” , c'était le Forum des initiatives alimentaires de Thau du bassin de Thau qui se tenait  de 10h à 14h sur la place Aristide Briand à Sète. Une quinzaine de stands présentaient des actions en faveur d’une alimentation bonne pour la santé, les circuits-courts, la solidarité alimentaire, les productions locales et leur valorisation dans les commerces. Vous pouviez découvrir les initiatives lancées localement.
Avec la participation entre-autres de la CCI Hérault, du réseau Bienvenue à la ferme, de Sète agglopôle Méditerranée, de la Palanquée, du Lycée
de la Mer Paul Bousquet, du collectif Zéro Séchet, de Super panier, du CPIE bassin de Thau, de la Coop Singulière…

A 11H,  c'était "PLEINS FEUX SUR LA CUISINE DE PÊCHEURS."aaaasmbtCapture

Photo SMBT

Le SMBT précisait : "Côté mer ou côté étang, la gastronomie du bassin de Thau et notamment celle de la presqu’île de Sète font la part belle aux produits locaux en particulier ceux issus de la mer et des lagunes.De quoi y découvrir un tas de secrets sur la cuisine sétoise traditionnelle et ainsi que de nombreuses initiatives locales afin de « Mieux manger, mieux produire et mieux vivre ». "
Pour évoquer cette cuisine aux accents multiples, étaient présents à une conférence-débat, Jean BRUNELIN, auteur du livre la Cuisine sétoise, Michel BREL, animateur du groupe Facebook Pour l’amour de Sète, Clément CALMETTES, professeur au lycée de la Mer, Pierre D’ACUNTO, pêcheur sétois et président de l’Association Méditerranéenne Organisation Producteurs.

                 Comme pour eux, nous somme nombreux à penser que : « Notre avenir se joue dans nos assiettes ». Tel était le mot d’ordre de l’édition 2021 du Festival…

Vous pouviez ainsi aller à la rencontre de celles et ceux qui agissent en faveur de la transition alimentaire !

aaaablocvb

Une vingtaine de structures engagées dans la transition alimentaire ouvrent leurs portes dans tout le territoire de Thau. C'est l'occasion de découvrir de nouvelles initiatives et comprendre comment mieux se nourrir et faire changer les choses avec des visites et des balades...

Et plus tard, comme dessert vous pouviez profiter  de la projection du film "Recettes pour un monde meilleur" suivie d'un débat au Comoedia ou vous rendre  dans différentes communes du Bassin de Thau, où des projections du film "festival alimeterre"

AlimenTERRE étaient proposées. Organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre, cet événement international  propose une sélection de films et débats autour de l’alimentation durable et solidaire dans le monde. Cette année, 9 films (courts, moyens et longs métrages) seront à l’affiche.

 

Ora Maritima 2021, c’est à partir de vendredi !

Aucune description de photo disponible.
Les 4èmes Assises du Bassin de Thau vous donnent rendez-vous  à l’Abbaye de Valmagne vendredi 15 octobre pour parler de votre assiette !
 AVANT PREMIÈRE : le Projet Alimentaire Territorial du bassin de Thau sera présenté à cette occasion lors de la plénière de l’après-midi (à 14h30).
 2 tables rondes donneront la parole à des acteurs locaux et des territoires voisins sur les enjeux de l’alimentation de demain.
- Comment organiser une politique alimentaire de territoire ?
- Les leviers d’une transition alimentaire durable et solidaire
 
Inscription en ligne : www.oramaritima.fr

Une sortie « découverte des chauve-souris » a eu lieu le vendredi 09 octobre à Poussan

Dans le cadre de l’ABC (atlas de la biodiversité communale) des garrigues, une sortie « découverte des chauve-souris » a eu lieu le vendredi 09 octobre de 18h à 20h à la crique de l’Angle. Organisée par la LPO et le CPIE, cette sortie, à laquelle une quinzaine de personnes ont participé, a permis de découvrir le monde fascinant de ces mammifères nocturnes (leur habitat, leur mode de vie, leur déplacement…). Chaque chauve-souris se nourrit d’environ 3000 insectes (dont des moustiques) par nuit; il faut donc en prendre soin et ne pas détruire ses habitats.
Peut être une image de 9 personnes, personnes debout et plein air
 
Durant cette sortie, de nombreuses chauve-souris ont pu être observées ou détectées grâce à la Batbox, appareil permettant de reconnaître l’espèce de chauve-souris grâce à la reconnaissance des ultrasons émis par l’animal pour se guider. 3 espèces ont ainsi été identifiées: la pipistrelle commune, pygmée et de Kuhl.
D’autres sorties ou ateliers auront lieu prochainement dans le cadre de cet ABC.

Belle inauguration du totem déchets à Villeveyrac

Le Totem Déchets a été dressé ! Cette réalisation du Mas’Troquet est soutenue par la Ville, le Département et de nombreux entrepreneurs (agriculteurs, artisans, commerçants…) de Villeveyrac, a pour objectif d'inciter à plus de propreté, de civisme et d'écologie. aaaavillDSC_2048 (2)

L’idée d’un « Totem Déchets » est née d’un constat : des personnes – habitants, gens de passage – prennent les rues de Villeveyrac et les chemins de campagne environnants pour des poubelles : bouteilles, canettes, cartons, pneus, vieux pots d’échappement, gravats, vieilles bâches, masques, déjections canines, etc…. Au cours des sorties « ramassage », les membres du Mas’Troquet sont frappés par la quantité et la diversité des déchets jetés sur les voies publiques. Pourtant, des équipements et des lieux existent à proximité pour déposer proprement et légalement ces déchets !

Les membres du Mas’Troquet ont alors l’idée de créer un « signal » qui, de façon spectaculaire et avec un peu d’humour, rappellent aux résidents et aux visiteurs que la propreté et l’écologie relèvent d’un comportement civique et sont de la responsabilité de tous et de chacun. aaaavillDSC_2055 (2)

Le civisme et le respect de l’environnement étant d’abord une question d’éducation, le projet Totem est présenté aux élèves et aux enseignants des écoles, dans l’intention de faire participer les jeunes à cette action citoyenne. 

Le projet Totem a été également présenté aux entrepreneurs de Villeveyrac, et spécialement aux commerçants, car ces derniers pâtissent doublement des dépôts sauvages : en tant que citoyens et dans leur commerce. Les professionnels basés à Villeveyrac ont approuvé sans réserve le projet, qui a reçu aussi l’approbation des personnels municipaux, concernés au premier chef.

Le Totem a été dressé en septembre près de l’aire de co-voiturage, route de Poussan.  Et ce 9 octobre c'était le jour de son inauguration

* Le MasTroquet est une association vouée à l’animation et aux échanges entre citoyens de Villeveyrac, sur la base du bénévolat. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 4 route de Poussan 34560 Villeveyrac.

aaaavillDSC_2068 (2)

BRIGITTE ROUQUAIROL accompagnée de CLAIRE BAUCHANG et DOMINIQUE PRESSAT-VERALES sont revenues sur ce totem et sur toute sa symbolique :

 

aaaavillCapture .

Des ateliers du territoire pour la préservation du trait de côte

aaaacvbimage00007

 Comment adapter les différentes facettes du territoire de Sète agglopôle méditerranée face à la montée du trait de côte ? C’est toute la réflexion initiée depuis maintenant un an par les services de la Dreal et de la DDTM, pleinement accompagnés dans cette démarche par l’agglopole, les 14 communes qui la composent et le Ministère de la transition écologique.

Les prochaines décennies verront nos communes littorales se transformer, s’adaptant progressivement à la montée des eaux qui ne cesse de gagner du terrain années après années. Habitations, activités industrielles et commerciales, infrastructures stratégiques… autant d’éléments structurants du territoire qui devront être repensés.

aaaacvbimage00013

C’est pour renforcer cette démarche et évoquer les nombreuses problématiques qui y sont associées que les élus locaux et les services déconcentrés de l’Etat se sont réunis, jeudi 30 septembre, sur différentes communes de Sète agglopôle méditerranée :

A la plage des Aresquiers pour évoquer le devenir de Frontignan Plage

Au Port de Sète pour échanger autour des restructurations stratégiques de l’aire portuaire, du centre-ville et des différents quartiers sétois

A Marseillan  Plage pour anticiper l’évolution des activités de loisirs et de plein air

Au Cap de Tourre à Mèze pour évoquer les conséquences de la montée des eaux sur les activités économiques et conchylicoles

A l’Abbaye Saint Felix de Montceau de Gigean pour une étude paysagère du territoire

Le lendemain les élus, techniciens et représentants des différentes administrations se sont retrouvés au centre socio-culturel Nelson Mandela de Loupian autour d’ateliers participatifs, qui ont permis de confronter les différentes visions stratégiques qui existent à ce jour. L’objectif de ces ateliers : faire naitre un nouveau paradigme de gouvernance publique, collectivement partagé, permettant de concilier protection de notre territoire et développement raisonné du territoire.

Les conclusions de ces temps forts pour le territoire seront rendues lors d’une présentation nationale, Sète agglopôle méditerranée ayant été retenue comme territoire pilote à l’échelle nationale sur ces enjeux de montée du trait de côte, et serviront de base aux futures évolutions législatives qui pourraient être prises en matière d’aménagements durable des territoires.

Le projet de transport en site propre de SAM sur la RD2 lauréat de l’appel à projet national

L’annonce a été faite mercredi 6 octobre, par le Premier ministre en personne : Sète agglopôle méditerranée fait partie des lauréats du 4ème Appel à Projets sur les Transports en commun en site propre (TCSP) et pôle d’échanges multimodaux lancé en décembre 2020 par le ministre délégué en charge des Transports.

C’est pour son projet de réalisation d’un Transport en commun en site propre au droit de la RD2, que les maires du territoire avaient soutenu par un courrier commun à l’Etat, que SAM est mise à l’honneur et qu’elle se verra attribuer une subvention de 2 540 000€.

 

 Avec l’élaboration de son Plan de Déplacements Urbains 2020/2030, Sète agglopôle méditerranée s’est engagée dans une démarche visant à assurer une continuité et une couverture optimale de son territoire au travers de son réseau de transport afin de permettre aux habitants de se déplacer au sein et entre les différents bassins d’emplois du territoire mais également du département. Un projet qui entre dans stratégie nationale bas carbone a pour objectif la neutralité carbone d’ici 2050 voulu par la loi mobilité qui encourage la modernisation des réseaux de transport et l’utilisation des transports en commun pour limiter l’impact routier sur l’environnement.

 Pour cela, l’Agglopôle porte le projet de requalification de la RD2 en boulevard urbain, de Balaruc-le-Vieux au Pôle d’Echange Multimodal à Sète et la réalisation d’une ligne de Transport collectif en Site Propre entre Balaruc-les-Bains et Sète, en passant par le PEM de Sète.

Avec ce projet, Sète agglopôle méditerranée ne se contente pas uniquement de créer une infrastructure routière supplémentaire mais compte s’appuyer sur cet outil pour réorganiser en profondeur l’ensemble de son réseau.

Actuellement, la plupart des communes sont reliées à la ville-centre par une seule ligne de bus et un seul véhicule avec des fréquences oscillant, selon les cas, entre 40 minutes et 1 heure 30. Grâce à la réalisation de ce TCSP d’une longueur de 6,2 km, les communes concernées (18 900 habitants) verront la fréquence améliorée et le temps de parcours sera désormais garanti pour les usagers qui souhaiteront se rendre d’une commune à l’autre en utilisant le PEM de Sète.aaaabelgCapture

 La desserte des zones d’emplois du Mas de Klé, du Parc Aquatechnique et des Eaux Blanches, situées en cœur d’agglomération, sera également améliorée et ce TCSP permettra une meilleure desserte de la ZAC commerciale de Balaruc, équipement commercial majeur du territoire de l’agglomération, qui va prochainement faire l’objet d’une requalification. A terme, 6 000 emplois seront desservis par le TCSP !

 C’est donc un projet essentiel pour l’Agglopôle, qui constituera une véritable amélioration pour le quotidien des habitants, qui est aujourd’hui valorisé dans le cadre de l’appel à projet et soutenu financièrement par l’Etat.

 Sète agglopôle méditerranée, avec le soutien de l’ensemble de ses partenaires va désormais s’attacher à réaliser ce projet d’ici à l’été 2024 afin que cet aménagement soit en service au moment de la réalisation de la phase 2 du PEM du Sète (création d’un parking-relais et d’une passerelle).

Une Marche Nationale pour le climat, pour une loi défendant les militants lanceurs d’alerte

Le 24 mai 2021, Christian Puech, président de l'association « Témoins au bout du monde »  a été sauvagement agressé, laissé pour mort,   alors qu’il filmait un camion déversant des déchets dans la nature entre Montpellier et Sète, région très impactée, comme tant d’autres, hélas. Sa caméra lui a été volée et les agresseurs  courent toujours. Les écologistes et l'opinion en général  ont été indignés par l'agression dont a été victime Christian Puech  défenseur du bien commun internationalement connu.

ptr

Cette agression  a été  relayée en France et en Amérique Latine par des télévisions, agences de presse comme  Pressenza International, journaux et radios. Elle s’est soldée pour la victime  par 8 fractures, trois lourdes interventions chirurgicales, 4 mois d’IIT, laissant  des séquelles   mortelles.

L’explorateur-écologue  est un survivant ! Nulle part ailleurs dans le monde  il n’avait été agressé. C’est ici en France que cela s’est produit.
Ces déchets récurrents depuis des décennies et l’insécurité qui  entoure cette problématique (un maire a été tué dans le Var)  sont un casse tête pour les autorités locales. Un maire de l’Agglo du Bassin de Thau a appelé à l’aide. Les  gouvernements défendent-ils  encore  l’intérêt général ?   

A la suite d’une étude sociologique, anthropologique et économique Christian Puech avait  proposé  en 2020  une série d’actions concertées susceptibles  de réduire ces décharges. Il  n’a reçu aucune réponse pour le moment.

Pour ces justes raisons, une Marche Nationale pour le climat, pour  une loi défendant les militants lanceurs d’alerte : Justice pour Christian Puech, a été lancée par l'association « Témoins au bout du monde » .

Elle aura lieu samedi 16 octobre 2021 à Montpellier et dans d’autres villes de France.  


Y participeront : Greenpeace France et Mtp, EELV Mtp Citoyen pour le Climat Mtp , Alternatiba France, AFCM 2, En Métamorphose, Planète environnement Mtp, etc.

 

« Témoins au bout du monde » précise : "Un projet de loi protecteur des lanceurs d’alerte a d’ailleurs été déposé par Sylvain Waserman mais n’est toujours pas inscrit à l’agenda parlementaire…

Ensemble, montrons par cette Marche Nationale aux députés et au président Macron que les militants écologistes lanceurs d’alerte comptent et ne doivent pas être ignorés.

Ensemble soutenons les écologistes actifs et non violents.

Merci pour votre soutien !"

L’association « Témoins au bout du monde » (une page sur Facebook)

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Ora Maritima : une 4ème édition consacrée à la transition alimentaire

Pour leur 4° édition, les assises Ora Maritima organisées par le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, mettent le cap sur la transition alimentaire. L'accès pour tous à une alimentation durable, c'est à dire locale, de qualité, qui respecte les Hommes et l'environnement, est un véritable défi.


Ora Maritima : une 4ème édition consacrée à la transition alimentaireLauréat en février 2021 de l’appel à projets du Programme National de l’Alimentation, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau est à l’initiative de la démarche Projet Alimentaire Territorial (PAT) labellisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).
Lors des quatrièmes assises du territoire de Thau, le SMBT marquera le coup d’envoi de cette démarche collective territoriale qui vise à renforcer le patrimoine alimentaire en modernisant les espaces de production (pêche, conchyliculture, viticulture...) et en diversifiant les activités, à structurer la chaîne alimentaire de territoire, de la production au consommateur final (développement des circuits courts et création de plateformes logistiques pour la transformation et la distribution des produits).

 

Le troisième axe de cette démarche prône une gestion environnementale innovante et fédératrice en faveur de l'agroécologie et d'un accès raisonné à la ressource en eau.


Enfin, dernier défi : réduire la précarité alimentaire et rendre les produits de qualité accessibles à tous grâce à la formation, aux partenariats et à l'essaimage d'initiatives existantes.

 


Le samedi 16 octobre, le grand public est ainsi invité à aller à la rencontre de celles et ceux qui agissent en faveur de la transition alimentaire ! Une vingtaine de structures engagées dans la transition alimentaire ouvrent leurs portes dans tout le territoire de Thau. C'est l'occasion de découvrir de nouvelles initiatives et comprendre comment mieux se nourrir et faire changer les choses !


Le forum des initiatives alimentaires de Thau “Entre Terre et Mer” vous permettra de glaner une mine de rencontres pour mieux manger, mieux produire et mieux vivre. Le Forum des initiatives alimentaires… ou encore d’assister à la projection des films du festival ALIMENTERRE 
samedi 16 octobre de 10h00 à 14h00
Place Aristide Briand, Sète
Pour connaître les sites à découvrir à cette occasion :
https://www.oramaritima.fr/

JNQA 2021 : Atmo Occitanie met la qualité de l’air au programme du 11 au 14 octobre

La septième édition de la Journée Nationale de la Qualité de l’Air le 14 octobre prochain est l’occasion de sensibiliser un large public en rappelant l’importance de respirer un air sain.

C’est sur l’ensemble de la semaine qu’Atmo Occitanie diffusera informations, nouveaux outils et services sur la qualité de l’air et ses enjeux !

 La finalité ? Donner à tout un chacun les moyens de comprendre, s’informer et agir pour se protéger et pour limiter la pollution de l’air, qui demeure parmi les 3 premières causes de mortalités évitables avec le tabac et l’alcool en France.

 

LUNDI 11 OCTOBRE|

 

Changeons d’air,un kit de communication pour une qualité de l’air à portée de tous! Atmo Occitanie met à disposition une toute nouvelle exposition pédagogique pour les animations grand public Changeons d’air ! panneaux sur enrouleurs, vidéos thématiques... Des supports pour une qualité de l’air à la portée de tous. Qu'est ce qui pollue l'air ? Quel est son impact sur la santé ?

Comment limiter la pollution de l'air ?Cette exposition, illustrée et pédagogique, présente les enjeux sanitaires et environnementaux de la pollution, les sources de pollution, les bons gestes à adopter, les missions de l'Observatoire et les outils de surveillance de la qualité de l'air. Elle se compose de six panneaux sur enrouleurs, dans leur housse de transport individuelle.

Egalement disponible en 6 vidéos thématiques disponibles sur Youtube

Pour en savoir plus, dès lundi11/10 rendez-vous sur twitter @Atmo_oc ou sur www.atmo-occitanie.org

 MARDI 12 OCTOBRE | Reprise des ateliers de sensibilisation dans les écoles d’Occitanie déjà plus de 16 000 élèves sensibilisés Dès la rentrée scolaire 2021-22, Atmo Occitanie propose des ateliers de sensibilisation à la qualité de l'air dans les écoles d'Occitanie en présentiel ou en distanciel. Initiés en 2017, ils sont le fruit d'un partenariat avec l'Agence Régionale de Santé Occitanie et l'Education Nationale, et ont permis à plus de 16 000 élèves en Occitanie d’être sensibilisés à la qualité de l’air.

Ces ateliers ludiques et pédagogiques permettent de sensibiliser les élèves d'Occitanie, du CE1 au CM2, aux enjeux de la qualité de l'air, à ses conséquences, et aux changements de comportement à mettre en œuvre pour limiter notre impact.

Pour en savoir plus, dès mardi 12/10 rendez-vous sur twitter @Atmo_oc ou sur www.atmo-occitanie.org

 

MERCREDI 13 OCTOBRE | Diffusez quotidiennement la carte régionale de prévision qualité de l’air Médias, partenaires d’Atmo Occitanie, vous souhaitez diffuser la prévision quotidienne de la qualité de l’air en région ? Atmo Occitanie propose un nouveau service automatisé pour diffuser l’information. La prévision quotidienne sera mise à disposition gratuitement pour être récupérée et mise à jour automatiquement permettant l’affichage sur un site internet ou pour toute autre utilisation sur vos supports de communication.

Pour en savoir plus, dès mercredi 13/10 rendez-vous sur twitter @Atmo_oc ou sur www.atmo-occitanie.org

JEUDI 14 OCTOBRE | En Occitanie, quelle part de la population est exposée à un dépassement des valeurs guides recommandées par l’OMS pour la protection de la santé humaine ? Les Lignes directrices de l’Organisation mondiale de la Santé sur la qualité de l’air évaluent les effets de la pollution atmosphérique sur la santé et donnent des valeurs seuils au-delà desquelles elle lui est nuisible. Mises à jour le 22 septembre dernier, les valeurs guides recommandées par l’OMS sont désormais des repères plus exigeants pour une reconnaissance plus grande de l’impact sanitaire de la qualité de l’air.

En Occitanie, quelle part de la population est exposée à un dépassement des valeurs guides recommandées par l’OMS pour la protection de la santé humaine ? Atmo Occitanie diffusera jeudi 14 octobre une estimation de la part de la population régionale qui s’expose à un dépassement de ces valeurs guides pour l’année 2019. Pour en savoir plus, dès jeudi 14/10 rendez-vous sur twitter @Atmo_oc ou sur www.atmo-occitanie.org

 

Atmo Occitanie, observatoire régional de la qualité de l’air Atmo Occitanie est l’association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air en région pour : Surveiller la qualité de l’air 24h/24 ; Prévoir la qualité de l’air au quotidien sur toute l’Occitanie pour le jour même et le lendemain ; Informer au quotidien et en cas d’épisode de pollution les citoyens, médias, autorités et collectivités ; Accompagner les décideurs, acteurs locaux : les évaluations menées sont mises en place afin d’améliorer les connaissances sur la qualité de l’air localement et en région. Plus d’informations sur www.atmo-occitanie.org

Vous êtes producteurs, distributeurs, associations, élus…professionnels de l’alimentaire ? Cette journée est faite pour vous!

ORA MARITIMA // Phosphorer et échanger
 
Les Assises de Thau vous donnent rendez-vous vendredi 15 octobre de 9h à 12h dans la sublime Abbaye de Valmagne pour phosphorer et échanger sur notre alimentation de demain autour de 4 ateliers :
 Citrouille, Des Légumes, Automne
 
  • Soutenir une production agricole et durable
  •  Lutter contre la précarité alimentaire
  •  Structurer une alimentation de territoire
  •  Favorisée une démarche collective pour une transition alimentaire durable
INSCRIPTIONS : www.oramaritima.fr

Des jeunes venus de l’EPIDE de Toulouse et les « Gardiens de THAU, ses ports et sa Lagune » unis pour une opération de nettoyage

Des jeunes venus de l’EPIDE de Toulouse à Sète pour une opération de nettoyage des plages appuyés par l’association les « Gardiens de THAU, ses ports et sa Lagune ».aaaaEpide4_compressed

C’est par une après midi ensoleillée de ce mercredi 13 octobre que 17 jeunes, encadrés par quatre animateurs et animatrices de cet organisme d’état (Etablissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi), sont venus goûter aux joies du ramassage de déchets sur les plages de Sète.

Accompagnée par les bénévoles de l’association la petite équipe s’est ventilée, pinces et sacs en main, dans les rochers sur les larges étendues sableuses de la plage des trois fontaines afin d’y traquer le moindre bout de plastique et autres déchets laissés par les promeneurs ou plagistes venus s’y délasser.

Après 2 heures de ratissage les sacs remplis ont été déposés autour des poubelles du lieu afin d’y être ramassées par les services du nettoiement.

L’association « les gardiens de Thau, ses ports et sa lagune » constate de plus en plus que l’environnement, son cheval de bataille depuis 10 ans, devient petit à petit une cause importante aux yeux des citoyens de la région et qu’elle est sollicitée en appui à des initiatives pédagogiques bien au-delà du Bassin de Thau.