Environnement

Ligne à grande vitesse : Le tracé de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan fait actuellement l'objet d'une enquête publique

Ligne à grande vitesse : Le tracé de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan fait actuellement l'objet d'une enquête publique. Donnez votre avis sur ce projet qui aura un impact non négligeable sur le territoire du bassin de Thau : https://www.registre-numerique.fr/lnmp-phase-1
 
 
Deux réunions publiques sont organisées le 19 janvier à Loupian (19h - Centre socio-culturel Nelson Mandela) et le 21 à Sète (18h30 - Théâtre de la Mer).aaaabfgCapture

Où débroussailler?

La règlementation ne s’applique pas à tout le département. Un premier zonage détermine les communes concernées, un second zonage précise le territoire de la commune où la réglementation s'applique. Sur ce territoire, seules les situations prévues aux articles L131-10 à L131-16 et L134-5 à L134-18 du Code forestier relèvent des Obligations Légales de Débroussaillement (OLD).

Les 343 communes du département ont été classées suivant la nature du risque d'incendie de forêt. Certaines communes ou parties de communes sont exclues du champ d'application de la réglementation relative au débroussaillement. Consulter la Cartographie du département avec la liste des communes soumises à l'obligation légale de débroussaillement par niveau de risque .

Pour chaque commune, les OLD ainsi que le maintien en état débroussaillé au titre du Code forestier s'appliquent sur les zones exposées, c'est-à-dire les terrains en nature de bois, forêt, plantations d'essences forestières, reboisements, landes, maquis et garrigues et jusqu'à une distance de 200 (deux cents) mètres de ces terrains situés sur le territoire des communes ou parties de communes concernées. Consulter la Cartographie du département avec les limites par commune des zones où la règlementation OLD s'applique.

Remarque : Les terrains en nature de bois, forêt, plantations d'essences forestières, reboisements, landes, maquis et garrigues d’une surface cumulée inférieure au seuil de 4 (quatre) hectares sont exclus du champ d’application des OLD, de même que les haies et les « boisements linéaires » constitués de terrains en nature de bois, forêt, plantations d'essences forestières, reboisements, landes, maquis et garrigues d’une largeur maximum de 50 (cinquante) mètres quelle que soit leur longueur.

Changement climatique : "Les calottes sont cuites", le nouveau podcast de Géo et Météo-France

 

"Les calottes sont cuites", c'est le podcast du magazine GEO en partenariat avec Météo-France pour tout comprendre au changement climatique. À écouter sur vos plateformes d’écoute habituelles !

Tout comprendre au changement climatique

Si on vous dit CCNUCC ? COP ? Accord de Paris ? Ça vous dit quelque chose ? On sait que ça parle du climat, mais il se passe quoi exactement ? Pas facile de comprendre l’ampleur du problème quand on n’a pas fait LV2 Giec. Ou quand le sujet a le don de miner le moral. Météo-France et le magazine GEO ont réalisé un podcast sur le changement climatique.  

Six épisodes, à écouter tous les 15 jours

La COP26 se déroule en ce moment à Glasgow et réunit 197 nations pour discuter du changement climatique et des actions à mener pour y faire face.  L’ampleur et la rapidité du changement climatique auquel nous sommes confrontés aujourd’hui est inédit. Canicules, sécheresses, inondations … Nous en subissons déjà les effets au quotidien. Mais nous ne l’appréhendons pas forcément facilement. 

C’est quoi, la différence entre la météo et le climat ? Les fameux 1,5 °C, ça correspond à quoi ? Et le changement climatique en France, ça ressemble à quoi ?

En six épisodes ludiques et même pas tristes à découvrir tous les 15 jours, on a tâché de démêler le comment du pourquoi ça se détraque à ce point-là.

Pour écouter et voir aller sur https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/changement-climatique-les-calottes-sont-cuites

Journée Mondiale des Zones Humidesau Bagnas(Agde) (2)


aaaadenaCaptureChaque année, la Journée Mondiale des Zones Humides est l’occasion de se rappeler l’importance de ces milieux naturels pour l’Homme. Le 29 janvier 2022, l’ADENA propose une exposition ainsi que deux animations pour mieux comprendre les zones humides et les services qu’elles rendent à l’Homme.

 

La Journée Mondiale des Zones Humides Fêtée chaque année le 2 février à l’occasion de l’anniversaire de la signature de la convention de Ramsar en 1971, la journée mondiale des zones humides permet la mise en valeur de ces milieux naturels, de la faune et de la flore. Le thème 2022 «Agir pour les zones humides,c’est agir pour l’humanité et la nature»met en lumière les services que rendent les zones humides à L’Homme.

 

Focus sur les animations au cœur de la Réserve naturelle du Bagnasle 29 janvier L’ADENA s’inscrit dans la programmation nationale et propose,le 29 janvier 2022,une exposition et 2animationsaucœurde la Réserve du Bagnas.Toute la journée, les visiteurs pourront découvrir les Roselières,habitat emblématique des zones humides grâce à une exposition photo,des jeux ludiques, des vidéos...

Les deux animations proposées le matin et l’après-midi permettront de découvrir l’exposition mais également de pénétrer au cœur de la Réserve afin d’observer les oiseaux et comprendre le métier de gestionnaire.

Modalités des animations proposées à la journée Le29 janvier 2022 au Domaine du Grand Clavelet à Agde.

 

Exposition en visite libre de 9h à 17h Animations de 9hà 12h et de 14h à 17h sur inscription au 04.67.01.60.23. Le lieu de rendez-vous sera précisé lors de l’inscription.Gratuit Communiqué de presse 18 janvier 2022 L’ADENA est une association de préservation et de sensibilisation à la nature, experte en zones humides littorales méditerranéennes.A la croisée du Bassin de Thau et de la Vallée de l’Hérault, sur la commune d’Agde, l’ADENA est gestionnaire de la Réserve naturelle nationale du Bagnas depuis 1983.

Savez-vous ce qu’est le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux ?

Savez-vous qu’il a été approuvé en 2018, qu’il regroupe 25 communes et 3 intercommunalités ?
Il a pour objectif de concilier la protection de la ressource en eau – cette ressource ô combien précieuse – et des milieux aquatiques avec le développement des activités humaines du territoire.
Pour en savoir plus sur le SAGE en actions, accédez aux informations.
 
 
Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux a pour objectif de concilier la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques avec le développement des activités humaines du territoire, notamment la pêche et les cultures marines. Adopté en 2018, le SAGE fixe un cadre pour les pratiques et usages ayant un impact quantitatif ou qualitatif sur la ressource (alimentation en eau potable, urbanisme, assainissement, industrie, agriculture…). Prise en compte dans l’aménagement du territoire, cette feuille de route est élaborée pour les 15 à 20 ans à venir.
Instance de concertation et de décision, la CLE (commission locale de l’eau) veille à la mise en œuvre des actions programmées par le SAGE. Véritable parlement de l’eau, la CLE, dont la composition est fixée par arrêté préfectoral, réunit élus, services de l’Etat, usagers, conchyliculteurs, pêcheurs, agriculteurs, industriels, associations de défense de l’environnement, représentants des consommateurs…

 

Devenez Ambassadeur de l’eau à l’occasion de la journée mondiale des zones humides

 

ambassaseurs de l'eau

Une journée mondiale dédiée aux zones humides...

Etangs, lagunes, marais salants, mares, marais, ruisseaux, tourbières, vallées alluviales, prairies inondables, … les zones humides ont leur journée mondiale. Elle a lieu le 2 février, jour de l’anniversaire de la signature de la "Convention de Ramsar" sur les zones humides.

Cette période est l’occasion pour les acteurs de l'eau et des espaces naturels - associations de protection de l'environnement, collectivités, entreprises, agriculteurs, pêcheurs, chasseurs, office de tourisme - de partager avec le plus grand nombre leurs passions pour ces milieux entre terre et eau.

En 2022, le thème de la Journée mondiale des zones humides est : "Agir pour les zones humides, c'est agir pour l'humanité et la nature"

A cette occasion, le SMBT propose une sortie pédestre pour les ambassadeurs de l'eau, actuels et à venir, le samedi 12 février 2022.

Si vous souhaitez devenir ambassadeur de l’eau sur le territoire de Thau, en savoir plus sur la thématique de l’eau (économies d’eau, désimperméabilisation...) et mettre en oeuvre des actions concrètes, n’hésitez pas à participer à la sortie pédestre sur le cours d'eau l'Aygue-Vagues et la Conque de Mèze  co-animée par Sonia Séjourné, chargée de mission Participation citoyenne et Clarisse Marceillac, technicienne rivière au SMBT et Nicolas Peiffer de l'Ardam. Elle aura lieu le samedi 12 février 2022 de 10h à 12h (départ : parking de la Conque à Mèze - inscription obligatoire par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

ardam

Ce parcours de 2 km situé sur la commune de Mèze sera l’occasion de découvrir le rôle de la zone humide de la Conque et du cours d’eau l’Aygue-Vaques dans le cycle de l’eau du bassin versant de l’étang de Thau. Cette sortie permettra notamment de présenter les études et travaux visant à restaurer les fonctionnalités des milieux aquatiques programmés en 2022

Dans le cadre de ses missions, le SMBT s’est engagé à construire un réseau d’acteurs et de citoyens sur le territoire. Depuis plus de 15 ans, le Syndicat mixte du bassin de Thau coordonne les politiques de gestion de l’eau et d’aménagement du territoire et portage à la fois du SAGE, le SCOT et la SLGRI du Bassin de Thau.

En 2021, avec l’appui de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, le SMBT a enclenché un processus de participation citoyenne autour des enjeux de l’eau sur 4 thèmes :

  • La désimperméabilisation et la nature en ville
  • Les économies d’eau
  • La restauration des cours d’eau
  • La limitation de l’usage des produits phytosanitaires.

Ce projet “Eau et participation citoyenne” est animé par Sonia Séjourné. L’ambition est d’amener progressivement les citoyens à devenir acteurs de leur environnement,  à être “des ambassadeurs de l’eau”. Plusieurs niveaux d’engagement sont possibles, d’une simple alerte à la mairie sur la présence d’encombrants-déchets sur un cours d’eau à la création d’une maison de l’eau (voir les différents exemples présentés ci-dessous). Le SMBT propose aux ambassadeurs de s’enrichir en connaissances sur le thème de l’eau afin d’être en mesure de proposer et de mettre en place des actions pertinentes pour le territoire.

Un groupe d’ambassadeurs de l’eau a vu le jour suite à une animation réalisée par le SMBT dans le cadre du festival de Thau à Mèze en juillet 2021. A ce jour, 6 personnes constituent ce groupe qui a vocation a mettre en place des actions en priorité sur la commune de Mèze. Un stand sur le thème de l’eau organisé ce jour-là a permis de recueillir des idées sur la gestion de l’eau et des propositions concrètes qui ont été traduites en images (en savoir plus).

stand festival de thau
 

Une première sortie de terrain a été organisée le 16 octobre 2021 à Bouzigues le long de l’étang de Thau.

Ce fut l'occasion d’expliquer notamment les suivis réalisés sur l’eau et le rôle des plantes dans le maintien de la qualité de l’eau de la lagune de Thau ou encore le rôle de la végétation le long des cours deau.

Les ambassadeurs de l'eau se sont réunis le lundi 6 décembre à Mèze pour échanger autour d’un programme de formation sur l’eau et des actions envisagées parmi  les 4 thèmes.

D’autres sorties sont prévues afin de permettre à ces ambassadeurs d’acquérir de nouvelles connaissances sur le thème de l’eau et ainsi de favoriser la mise en œuvre d’actions.

Rappelons que l’eau est un bien commun précieux et qu’elle n’est pas une ressource inépuisable.

Devenez Ambassadeur de l’eau à l’occasion de la journée mondiale des zones humides

Une journée mondiale dédiée aux zones humides… AVEC LE SMBTPeut être une image de texte qui dit ’Syndicat mixte du bassin de Thau’

Etangs, lagunes, marais salants, mares, marais, ruisseaux, tourbières, vallées alluviales, prairies inondables, … les zones humides ont leur journée mondiale. Elle a lieu le 2 février, jour de l’anniversaire de la signature de la « Convention de Ramsar » sur les zones humides.

Cette période est l’occasion pour les acteurs de l’eau et des espaces naturels – associations de protection de l’environnement, collectivités, entreprises, agriculteurs, pêcheurs, chasseurs, office de tourisme – de partager avec le plus grand nombre leurs passions pour ces milieux entre terre et eau.

En 2022, le thème de la Journée mondiale des zones humides est : « Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature »

A cette occasion, le SMBT propose une sortie pédestre pour les ambassadeurs de l’eau, actuels et à venir, le samedi 12 février 2022.

Si vous souhaitez devenir ambassadeur de l’eau sur le territoire de Thau, en savoir plus sur la thématique de l’eau (économies d’eau, désimperméabilisation…) et mettre en oeuvre des actions concrètes, n’hésitez pas à participer à la sortie pédestre sur le cours d’eau l’Aygue-Vagues et la Conque de Mèze  co-animée par Sonia Séjourné, chargée de mission Participation citoyenne et Clarisse Marceillac, technicienne rivière au SMBT et Nicolas Peiffer de l’Ardam. Elle aura lieu le samedi 12 février 2022 de 10h à 12h (départ : parking de la Conque à Mèze – inscription obligatoire par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

ardam

Ce parcours de 2 km situé sur la commune de Mèze sera l’occasion de découvrir le rôle de la zone humide de la Conque et du cours d’eau l’Aygue-Vaques dans le cycle de l’eau du bassin versant de l’étang de Thau. Cette sortie permettra notamment de présenter les études et travaux visant à restaurer les fonctionnalités des milieux aquatiques programmés en 2022

Dans le cadre de ses missions, le SMBT s’est engagé à construire un réseau d’acteurs et de citoyens sur le territoire. Depuis plus de 15 ans, le Syndicat mixte du bassin de Thau coordonne les politiques de gestion de l’eau et d’aménagement du territoire et portage à la fois du SAGE, le SCOT et la SLGRI du Bassin de Thau.

En 2021, avec l’appui de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, le SMBT a enclenché un processus de participation citoyenne autour des enjeux de l’eau sur 4 thèmes :

  • La désimperméabilisation et la nature en ville
  • Les économies d’eau
  • La restauration des cours d’eau
  • La limitation de l’usage des produits phytosanitaires.

Ce projet “Eau et participation citoyenne” est animé par Sonia Séjourné. L’ambition est d’amener progressivement les citoyens à devenir acteurs de leur environnement,  à être “des ambassadeurs de l’eau”. Plusieurs niveaux d’engagement sont possibles, d’une simple alerte à la mairie sur la présence d’encombrants-déchets sur un cours d’eau à la création d’une maison de l’eau (voir les différents exemples présentés ci-dessous). Le SMBT propose aux ambassadeurs de s’enrichir en connaissances sur le thème de l’eau afin d’être en mesure de proposer et de mettre en place des actions pertinentes pour le territoire.

Un groupe d’ambassadeurs de l’eau a vu le jour suite à une animation réalisée par le SMBT dans le cadre du festival de Thau à Mèze en juillet 2021. A ce jour, 6 personnes constituent ce groupe qui a vocation a mettre en place des actions en priorité sur la commune de Mèze. Un stand sur le thème de l’eau organisé ce jour-là a permis de recueillir des idées sur la gestion de l’eau et des propositions concrètes qui ont été traduites en images (en savoir plus).

stand festival de thau
PHOTO smbt

Une première sortie de terrain a été organisée le 16 octobre 2021 à Bouzigues le long de l’étang de Thau.

Ce fut l’occasion d’expliquer notamment les suivis réalisés sur l’eau et le rôle des plantes dans le maintien de la qualité de l’eau de la lagune de Thau ou encore le rôle de la végétation le long des cours deau.

Les ambassadeurs de l’eau se sont réunis le lundi 6 décembre à Mèze pour échanger autour d’un programme de formation sur l’eau et des actions envisagées parmi  les 4 thèmes.

D’autres sorties sont prévues afin de permettre à ces ambassadeurs d’acquérir de nouvelles connaissances sur le thème de l’eau et ainsi de favoriser la mise en œuvre d’actions.

Rappelons que l’eau est un bien commun précieux et qu’elle n’est pas une ressource inépuisable.

Avec les Gardiens de Thau une plage propre ou presque…

une plage propre ou presque…

Suite à leur 1ère Randodéchets de l'année les Gardiens de Thau sont encore plus motivés.aaaaborhhh5WhatsApp Image 2022-01-12 at 15.14.04 (1)

Et ils nous précisent :

"Quel bonheur de voir le sable plus propre obtenu par des citoyens devenus un peu plus civiques. En effet notre recherche en déchet nous a fait courir loin (3 diques). Des petits déchets repérés en haut de la plage, toujours les mêmes : lingettes, papier, emballages, bouteilles plastique et surtout des mégots.  Par rapport à nos ramassages spécialisés dans les cigarettes, il y a quelques années en arrière, on peut dire qu’il y a eu un effort et une grosse prise de conscience des citoyens. Mais le chemin reste encore long sur les rebords de la promenade ou aucun cendrier (alors que nous le demandons depuis des années) n’est mis pour éviter cette pollution néfaste pour la mer.aaaaborhhh89IMG_0329

Au bout de 11ans de bénévolat, si nous ne sommes pas récompensés par les actions concrètes des élus, nos découvertes et dénoncées lors de nos actions de nettoyage ont trouvé une écoute  sérieuse auprès des citoyens devenant un peu plus exemplaires. Ce qui n’était pas le cas 3 ans en arrière ou nous prenions de grosses colères en ramassant des déchets qui auraient pu être évités.

Le froid ne nous a pas permis d’être nombreux (9 personnes) pour cette 1ere « Randodéchets » de l’année, ce 12 janvier. Dommage car la journée a été superbe pour les plus résistants. Soleil chaud, pas de vent, peu de déchets à trainer, quoi demander de mieux.

Prochaine action de nettoyage,  le samedi 29 janvier 2022, cette fois un ramassage aux Salins de Villeroy coté centre équestre le long de la lagune à 10h 12H30."aaaaborhhhhWhatsApp Image 2022-01-12 at 15.13.57

Nouvelle vague de froid ! Les aliments riches en graisse sont d’une grande aide pour les oiseaux

Mésange Bleue, Boules De Graisse

 

Pixabay Nourrir Oiseaux

Nouvelle vague de froid ! Les aliments riches en graisse sont d’une grande aide pour les oiseaux : graines de tournesol noires, cacahuètes (non grillées et non salées), pains de graisse sans huile de palme mais aussi fruits flétris (pommes, poires, raisins).

En diversifiant les postes de nourrissage au jardin et la nourriture pour les oiseaux vous observerez davantage d'espèces ! Les graines de tournesol noires sont très appréciées tout comme les arachides ou les mélanges de graines pour petits passereaux. Des pommes attireront les merles et les gâteaux d’arachide (un mélange de graisses et de farine d’arachide) seront appréciés par la mésange à longue queue. De la graisse, insérée dans des fissures d’écorce, pourra même attirer les grimpereaux et les pics. Cela évite aussi trop de compétition intraspécifique et interspécifique !

Nourrir les oiseaux quand il fait froid

 Nous avons la chance d’avoir des oiseaux présents toute l’année comme les mésanges charbonnières, les mésanges bleues, les moineaux domestiques, les verdiers d’Europe, les merles noirs, les tourterelles turques, les chardonnerets, les rouges-queues noirs, et l’hiver , on voit aussi, poussés par le froid, des rouges-gorges, des pinsons des arbres, des accenteurs mouchets, des troglodytes mignons et pinsons des arbres…Merle, Oiseau, Oiseau Chanteur, Le Noir

Quand le sol est gelé ou recouvert de neige le plus grand risque de mourir pour les oiseaux sauvages est de ne pas trouver de nourriture plutôt que d’avoir froid.

La lutte contre le froid entraîne une grande déperdition de poids et fait baisser la température interne des petits oiseaux.

Pour compenser ces risques mortels les oiseaux ont un besoin vital de se nourrir presque à longueur de journée et on peut les aider en mettant de la nourriture à leur disposition.Oiseau Pinson Des Arbres, Forêt, Plumage

Quelle nourriture ?

Jacques Bougard, Poussannais, membre de la LPO, nous donne quelques conseils :

  « On peut proposer aux oiseaux des boules de graisse contenant des graines diverses à accrocher en hauteur. Proposer aussi des graines de tournesol qui sont les graines les plus caloriques, disposées dans ou sur des mangeoires mises en place à 1 m 50 du sol pour les mettre à l’abri des chats et autres prédateurs. On mettra aussi des graines au sol pour les oiseaux qui se nourrissent exclusivement au sol comme les Pinsons des arbres, les Rouge-gorges… On peut aussi disposer quelques morceaux de pain sec et de la matière grasse (beurre, margarine). Enfin on mettra un petit abreuvoir à fond plat (assiette par exemple) à disposition pour que les oiseaux puissent boire. Par temps de gel vérifier que l’eau ne gèle pas ou la remplacer régulièrement par de l’eau tiède. Boules de graisse et graines de tournesol se trouvent facilement dans le commerce. »

  Des mangeoires de différentes formes et des supports de boules se trouvent aussi dans le commerce mais on peut très bien bricoler par soi-même, comme de simples plateaux par exemple.

  Pour éviter la transmission des maladies entre oiseaux il faut nettoyer régulièrement ces accessoires à l’eau savonneuse. Positionner ces dispositifs si possible au soleil et à l’abri du vent du nord.

  « A leur réveil, les oiseaux sont frigorifiés et affamés et il faut les nourrir chaque matin dès le lever du jour et le soir une heure avant le coucher. La période va de novembre au printemps selon les intempéries. » Rajoute Jacques, un passionné.

Avec Générations Futures une nouvelle année, des nouveaux combats!

 
PARTICIPEZ A LA
CONSULTATION PUBLIQUE
AVANT LE 11/01
 
[Pesticides] Des textes réglementaires non protecteurs pour les populations exposées
 
 
Générations Futures
 
 
Suite à une victoire devant le Conseil d'Etat en juillet 2021, le gouvernement a été obligé de revoir les deux textes réglementaires publiés en décembre 2019, trop peu ambitieux en termes de protection des populations et de l'environnement contre les pesticides. Le gouvernement a donc mis à la consultation du public, depuis le 21 décembre 2021, une nouvelle proposition de textes que nos ONG dénoncent en raison, une fois de plus, du manque d'une réelle protection des populations et de l'environnement contre ces épandages toxiques !
Ensemble AGISSONS! Participez à cette consultation publique jusqu'au 11 janvier inclus pour dénoncer ces textes au rabais ! S'ils restent en l'état, nous les attaquerons en justice.