Environnement

Particulier : quelles aides à l'installation d'une borne de recharge pour un véhicule électrique ?

Vous avez acheté un véhicule électrique. Savez-vous que vous pouvez bénéficier de certaines aides pour l'achat d'une borne électrique et son installation ? La loi de finances pour 2021 élargit la prime forfaitaire qui a succédé au crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), aux locataires ou occupants à titre gratuit ainsi qu'à l'installation dans une résidence secondaire. Et en logement collectif, d'autres aides existent.

Vous habitez en maison individuelle ou en logement collectif ?

Que vous soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de votre résidence principale ou secondaire, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt pour l'achat d'une borne de recharge et son installation dans votre garage ou dans le parking de votre immeuble. Pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021 et jusqu'au 31 décembre 2023, le dispositif du crédit d'impôt est maintenu quel que soit votre niveau de revenu. Ce crédit est à la hauteur de 75 % du prix de l'équipement, dans la limite de 300 € (frais de pose inclus) par système de charge et limité à un seul équipement pour une personne seule et à deux bornes pour un couple. Le dispositif concerne désormais non seulement les installations dans une résidence principale mais aussi dans une résidence secondaire (une résidence secondaire maximum par contribuable).

Vous habitez en logement collectif ?

Ce crédit d'impôt est cumulable avec l'aide Solution Individuelle du programme Advenir de l'Avere (Association pour le développement de la mobilité électrique) réservée, elle, à des installations en logement collectif. L'installateur et le matériel électrique doivent être labellisés Advenir . La puissance des bornes de recharge doit être inférieure ou égale à 22 kW. Elles doivent être équipées d'un système de pilotage énergétique. Pour un usage individuel, un particulier disposant d'une place dans un parking ou un propriétaire privé peut obtenir une aide de 50 % du coût avec un plafond de 960 €.

La demande de prime se fait sur le site advenir.mobi .

  A savoir : 

  • Les copropriétés installant des bornes de recharge sur les parties communes et à l'usage des résidents ou des visiteurs peuvent bénéficier d'autres aides du programme Advenir ou bien encore d'aides locales.
  • La loi Mobilités (article 69) prévoit le renforcement de l'obligation d'équipements en points de recharge pour les véhicules électriques dans les parkings de plus de 10 places des bâtiments neufs ou rénovés et le renforcement d'un droit à la prise dans les copropriétés. À compter du 11 mars 2021, les immeubles neufs devront prévoir un pré-équipement des emplacements de stationnement pour la recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Le projet du CPIE Bassin de Thau : "Un paysan dans l'épicerie !"

 
 

La transition alimentaire pour tous, par tous !

 

Dans un contexte de précarité alimentaire de plus en plus grande, nous souhaitons permettre l’approvisionnement de l’aide alimentaire en produits locaux, en s’appuyant notamment sur notre réseau de circuit-courts alimentaires déjà existant (Paniers de Thau coordonné par le CPIE Bassin de Thau), et en co-construisant ce projet avec les bénéficiaires et les structures d’aides alimentaires locales (comité du Secours Populaire de Frontignan et Secours Catholique de Frontignan).

L’objectif de cette démarche collective est d’augmenter la présence de produits locaux dans les denrées distribuées par les structures d’aide alimentaire. Mais aussi de favoriser la rencontre entre les habitants du territoire à travers l’organisation de sorties dans les fermes, d’ateliers autour de l’alimentation, l’économie circulaire, de chantiers participatifs,... Volontairement ouvert, ce programme d’action précis sera co-construit avec les bénéficiaires.

Nous avons d’ores et déjà reçu le soutien de la Draaf Occitanie et de la DDCS Hérault pour cette initiative. Le soutien de la Région Occitanie nous permettra de boucler le financement et de pouvoir expérimenter pendant deux ans autour de ce vaste enjeu de l’alimentation durable pour tous.

 

Merci pour votre soutien !

Je vote pour ce projet 
Pour en savoir plus sur le projet 

C'est parti pour les inscriptions aux expéditions Cétacés 2021

C'est parti pour les inscriptions aux expéditions Cétacés 2021. Larguez les amarres cet été et aidez-nous à protéger les espèces marines vivant au large de nos côtes Méditerranéennes (baleines, dauphins, raies, tortues marines, requins, poissons pélagiques. Ces missions d'écovolontariat d'une semaine partiront chaque samedi du port de Hyères, du 12 juin au 10 septembre 2021. Ne tardez pas, le nombre de place est limité!

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer Méditerranée, dans le sanctuaire Pelagos des mammifères marins. L’équipage recense et note les observations de baleines, dauphins, tortues marines et autres animaux vivant au large des côtes. Les expéditions durent 7 jours, en voilier, et sont encadrés par un éco-guide et un chef de bord. Aucune compétence particulière n’est nécessaire pour y participer.

DUREE : 1 semaine minimum

 

DATES : Juin à septembre

 

ACTIVITE : Pleine nature (mer)

 

ESPECE : Cétacés, tortues, raies et requins...

 

LANGUE DE TRAVAIL : Français

 

NIVEAU PHYSIQUE : Facile à modéré

 

IMPLICATION : Matin au soir

 

PUBLIC : Tout public de plus de 18 ans (mineur accompagné d'un adulte à partir de 16 ans), particuliers, congés éco-solidaires, étudiants

 

STAGES D'ETUDE : Acceptés

 

A SAVOIR : En voilier

Aller plus loin : https://www.cybelle-planete.org/missions-france/details/5/1-ecovolontariat-cetaces-

 

Participez à l’Observatoire rapaces 2021 dans l’Hérault

Les inventaires participatifs pour recenser les rapaces diurnes se poursuivent en 2021. Vous souhaitez participer à cet observatoire national ? N'hésitez pas à vous manifester !

 LPO France

L’observatoire rapaces diurnes:

Vous trouverez une explication détaillée de cet observatoire ici.
Dans l'Hérault, 5 carrés sont concernés par le suivi 2021. Ils se situent dans les secteurs des communes suivantes:
- Berlou/Prades-sur-Vernazobre
- Mudaison
- Octon/Celles
- Poussan/Balaruc-le-Vieux
- Saint-André-de-Buèges
 
Cet observatoire des rapaces est coordonné par la LPO Mission Rapaces, sous la responsabilité scientifique du CNRS de Chizé. Vous pouvez trouver tous les renseignements sur le site de l'observatoire: http://observatoire-rapaces.lpo.fr
Les données récoltées par cet inventaire participatif permettront de mettre à jour la répartition des rapaces de France et d'identifier d'éventuelles tendances concernant les populations de certaines espèces. La mobilisation bénévole est donc primordiale pour avoir le maximum de données.
Si vous souhaitez participer à cette enquête en prospectant un carré, contactez le coordinateur héraultais de la LPO Occitanie: Thomas MARCHAL, 06.42.89.73.65 ou par mail, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Attention, cet observatoire n'est pas destiné uniquement aux ornithologues professionnels, mais une connaissance minimale sur la reconnaissance des rapaces héraultais est tout de même requise. Vous pouvez bien sûr suivre un carré à plusieurs observateurs.

L'agenda du début d'année 2021 de la LPO Occitanie DT Hérault

 

Mercredi 20/01 : 19h-20h visio-conférence du groupe local LPO “Grand Montpellier” : Comparaison des forêts d’Europe et tropicales, par Francis Hallé 

Jeudi 21/01 : 18h -19h30 Visio-conférence du Groupe Local LPO “Haute Vallée de l’Orb” : “Engagé.e.s pour la transition écologique”

Vendredi 22/01, 05 et 19/02 : 16h-17h Permanence d’accueil des candidats au bénévolat (Villeveyrac). Sur inscription.

Samedi 30 et Dimanche 31/01 : Initiation au Comptage des Oiseaux des Jardins
> samedi, 9h-10h, parc du Refuge LPO de la MPT Chopin à Montpellier
> dimanche , 10h-11h, parc du Refuge LPO de la Cité U Triolet à Montpellier

Samedi 06/02 :
>"Piquet de grève pour les Flamants roses", point d'observation aux galeries éphémères des salines de Villeneuve-Lès-Maguelone. Sur inscription.
> 15h-18h À la découverte des habitants du Vidourle au musée d’Ambrussum (15h-17h), suivie d’une conférence (17h-18h) sur le Castor. Sur inscription.

Dimanche 07/02 : Les oiseaux de la Petite Camargue gardoise (Le Cailar – 30). Sur inscription, de 9h à 12h.

Mercredi 17/02 : Réalisation d'abris pour les amphibiens à Argileum (14h-16h30) à Saint Jean de Fos. Sur inscription.

Samedi 20/02 : Formation de terrain du Mooc Ornitho (Mauguio – 34). COMPLET.

Samedi 20 et dimanche 21/02 à Villeneuve Les Maguelone
10h30 et 13h30: Découverte des paysages des salines et des oiseaux.
15h30 : Découverte de la mare des salines et de ses habitants.
Sur inscription.


Toutes les informations surhttps://herault.lpo.fr/agenda

Succession de coups de vent cette semaine

Enfant, Garçon, Dragon, Deltaplane, Vent

 

Pixabay

La douceur océanique est de retour cette semaine avec plusieurs coups de vent au programme. Le premier sera lié à l’influence conjointe des dépressions « Christoph » et « Gaétan », entre mercredi et la nuit qui suivra. Une nouvelle dépression devrait arriver rapidement à partir de jeudi midi vers la Bretagne. Elle risque d'occasionner un fort coup de vent de la Bretagne à la Gironde. D'autres coups de vents sont possibles vendredi et samedi.

Mercredi, Gaetan et Christoph entrent en piste : https://meteofrance.com/previsions-meteo-france/sete/34200

Ce mardi, un anticyclone a pris position sur le Groenland tandis que le centre de l’Atlantique est concerné par une activité dépressionnaire notable. Depuis lundi soir, les services météorologiques portugais surveillent une dépression évoluant au nord des Açores ce mardi. Ils l’ont baptisée Gaetan. Parallèlement, les îles Britanniques seront le théâtre de pluies abondantes ces prochains jours, en lien avec une perturbation active et un minimum de surface appelé Christoph par le Met-Office, notamment pour alerter sur un risque de crue important lié à ces précipitations. 

En France et côté vent, en journée de mercredi, il faut s’attendre à de fortes rafales de sud sur les crêtes pyrénéennes, sur le Massif Central, ainsi que de la vallée du Rhône au val de Saône (jusqu’en Bresse), où les pointes avoisineront les 100 km/h.

Pour la suite de la semaine : https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/previsions/

Zones à faible émission (ZFE) : 7 nouvelles villes concernées en 2021

Après Paris, le Grand Paris, Lyon et Grenoble, c'est au tour d'Aix-Marseille, Montpellier, Nice, Rouen, Strasbourg, Toulon et Toulouse d'instaurer des zones à faible émission (ZFE). Dans ces zones, la circulation des véhicules les plus polluants est limitée et la prime à la conversion peut bénéficier d'un supplément. L'instauration de sept nouvelles zones dans les métropoles ne respectant pas de manière régulière les valeurs limites de qualité de l'air a été rendu obligatoire par un décret paru le 17 septembre 2020 au Journal officiel. En raison de l'impact de la crise sanitaire, elles seront mises en œuvre dans le courant de l'année 2021.

Dans ces territoires, les véhicules les plus polluants identifiés par les vignettes Crit'Air 5, 4 et 3 sont soumis à des restrictions de circulation. Ces restrictions peuvent s'appliquer sur des plages horaires déterminées. Les collectivités territoriales sont libres de fixer des règles plus strictes.

Par ailleurs, la mise en place d'une ZFE s'accompagne d'un supplément à la prime à la conversion lors de l'achat ou de la location d'un véhicule peu polluant si, dans le même temps, vous mettez à la casse un ancien véhicule diesel ou essence. Depuis juin 2020, vous bénéficiez ainsi d'une surprime si vous habitez ou travaillez dans une ZFE et que votre collectivité territoriale vous a versé une aide pour acheter ou louer un véhicule propre. Le montant de la surprime est identique à l'aide versée par la collectivité territoriale, dans la limite de 1 000 €.

  Rappel : La ZFE a remplacé la zone à circulation restreinte (ZCR).

En janvier 2021, Port de Sète - Sud de France et Atmo Occitanie s’engagent dans un partenariat sur le long terme pour la qualité de l’air.

Structurée pour trois années, cette collaboration vise à améliorer la connaissance des effets des activités du port de Sète sur la qualité de l'air.

EVALUER ET SUIVRE LA
QUALITE DE L’AIR SUR LE
PORT DE SETE-FRONTIGNAN

 

En janvier 2021, Port de Sète - Sud de France et Atmo Occitanie s’engagent dans un partenariat sur le long terme pour la qualité de l’air. Structurée pour trois années, cette collaboration vise à améliorer la connaissance des effets des activités du port de Sète sur la qualité de l'air.

Le port de Sète-Frontignan fait partie des grandes infrastructures de transport (voyageurs et marchandises) de l'Occitanie. L’évaluation et le suivi de la qualité de l’air est un enjeu national et régional, c’est pour cela que conformément à son projet stratégique, Port sud de France poursuit son engagement avec la mise en place d’un nouveau partenariat avec Atmo Occitanie. L’objectif est de mieux connaitre l'influence des activités portuaires sur la qualité de l'air dans la zone portuaire et dans son environnement afin d’évaluer les effets des solutions de réductions des émissions réalisées ou programmées par le port. En janvier 2021, la signature d’une convention entre l’observatoire régional de la qualité de l’air et Port Sud de France dresse, pour trois ans, les modalités du suivi de la qualité de l’air sur le Port de Sète-Frontignan.

atmoCaptureLes objectifs du partenariat sont de mettre en place un dispositif d’évaluation de l’impact des différentes activités de la zone portuaire sur la qualité de l’air, comportant :

- Le suivi des émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effets de serre,
- Le suivi des concentrations dans l’air dans l’environnement portuaire,
- L'évaluation de l'impact du développement et des projets d’investissement de transition énergétique planifiés par Port Sud de France dans les années à venir.

Un suivi des émissions de polluants atmosphériques, un dispositif de mesures, et la modélisation des émissions sur le Port de Sète-Frontignan Le dispositif de surveillance programmé s'intègre au sein de la surveillance existante sur le territoire de Sète Agglopôle Méditerranée et plus largement sur la région Occitanie, s'appuyant sur un inventaire des émissions de polluants atmosphériques, des moyens de mesures et des outils de modélisation permettant de cartographier les concentrations de plusieurs polluants. Ce partenariat permettra :

- de suivre l'influence des activités du Port de Sète-Frontignan sur la qualité de l’air et les gaz à effet de serre au travers de différents indicateurs,

- d’évaluer l’impact sur la qualité de l’air des projets de développement maitrisé inscrits dans le projet stratégique 2021-2025 de Port de Sète-Sud de France, orientés vers la décarbonation progressive des activités portuaires et maritimes déjà engagée.

 

Le Port de Sète-Frontignan, pilier de l’activité portuaire en région Occitanie

Situé au centre du Golfe du lion, le port de Sète-Frontignan possède des atouts majeurs géographiques, naturels et humains.

Propriété de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée depuis 2007, le port est exploité par une régie autonome de la Région:

l’établissement Port de Sète Sud de France pour la gestion de ses trois activités de commerce, pêche et plaisance qui totalisent 1 700 emplois directs. Plus d’informations sur www.sete.port.fr/fr

 

Atmo Occitanie, observatoire régional de la qualité de l’air

Atmo Occitanie est l’association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air en région pour : Surveiller la qualité de l’air 24h/24 ; Prévoir la qualité de l’air au quotidien sur toute l’Occitanie pour le jour même et le lendemain ; Informer au quotidien et en cas d’épisode de pollution les citoyens, médias, autorités et collectivités ; Accompagner les décideurs, acteurs locaux : les évaluations menées sont mises en place afin d’améliorer les connaissances sur la qualité de l’air localement et en région. Plus d’informations sur www.atmo-occitanie.org

Le charançon rouge du palmier ( Rhynchophorus ferrugineus)

chrCapture

C’est quoi ? : C’est un coléoptère de la famille des Curculionidae qui est apparu en France dans les années 80. Sa durée de vie est de 2 à 4 mois, les femelles vivent un peu plus longtemps. Les œufs donnent une larve jaunâtre qui grandit pendant 1 à 4 mois selon la température ambiante (minimum 15 °C). C’est en juillet-août que cette croissance sera la plus rapide. Cet insecte ne pique pas.

Quel sont les palmiers les plus sensibles ? Plusieurs variétés de palmiers dont le Phoenix canariensis et le Phoenix dactylifera, présents en région méditerranéenne.

chrrrrCapture

Les régions les plus impactées : sont la Corse, le Languedoc-Roussillon et la Provence-Alpes-Côte d’Azur. Chaque femelle peut pondre entre 200 et 300 œufs surtout à la base des palmes

Attention les premiers symptômes de l’attaque paraissent tardivement résultat l’arbre dépéri et fini par mourir.

L’adulte du charançon rouge est de mœurs diurnes, actif entre le lever et le coucher du soleil Il est doué d’un vol puissant et peut se déplacer entre 500 et 800 m.

Comment s’en protéger ?

Eviter de tailler les palmiers lors des périodes de vol des charançons, c’est-à-dire d’avril à octobre

En cas de présence avérée ou seulement de soupçon de présence du charançon sur l’un de vos arbres, vous avez l’obligation de le déclarer à la mairie de votre commune ou au service départemental de la protection des végétaux, Il est obligatoire d’utiliser les services d’un professionnel agréé. Vous n’avez pas le droit de pratiquer vous-même le traitement.

G.C.

L'Union Européenne mise sur l'Hydrogène "vert"

La production d'hydrogène produit par électrolyse avec de l'électricité provenant d'énergie renouvelable, éolienne pour l'essentiel, devrait être multipliée par 6 en Europe d'ici 2024. La puissance installée pour les futurs électrolyseurs atteindra alors 6 GW et permettra de produire 1 million de tonnes d'hydrogène "vert". Une centaine de projet sont déjà en cours de lancement à travers le continent grâce à une aide de 750 millions d'euros décidée par l'Union Européenne dont l'objectif est de parvenir à la neutralité carbone en 2050.
Pour en savoir plus sur l'hydrogène 

Image : Florian Pircher/Pixabay