Environnement

Un film réalisé par Terre de liens sur la terre et l'eau, un destin commun

Savez-vous d'où vient l'eau qui sort de vos robinets ?

"En 2017 en France, la concentration totale en pesticides dépassait la limite légale dans 45% des points de suivi. Dans ce film, on explore la manière dont les sols participent-ils à filtrer et à nettoyer l'eau, et combien il est nécessaire de réfléchir à la protection de ces deux ressources essentielles. Quel périmètre est nécessaire pour protéger une aire de captage d'eau destinée à l'eau potable ? Comment tout ceci est-il estimé ? Combien coûte la dépollution et le traitement de l'eau ? Quelques pistes et réponses dans le film.

Pour agir aux côtés de Terre de liens dans la protection des sols et de l'eau, nos biens communs, suivez ce lien : https://terredeliens.org/-agir-citoye...

CARTE DE VIGILANCE DES POLLENS

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.)

est une association loi de 1901, créée en 1996 pour poursuivre les travaux réalisés depuis 1985 par le Laboratoire d'Aérobiologie de l'Institut Pasteur à Paris.

Ce réseau a pour objet principal l'étude du contenu de l'air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. C'est à dire l'étude du contenu de l'air en pollens et en moisissures ainsi que du recueil des données cliniques associées.

En savoir plus

Carte de vigilance - mise à jour le 03 avril

Dandelion, Plant, Close Up, Summer

En raison du Covid-19, de nombreux sites de mesures des pollens et moisissures sont à l'arrêt en France. Cette carte est une estimation basée sur les données des sites qui fonctionnent, les observations phénologiques, les retours cliniques de nos médecins sentinelles, les prévisions météorologiques et de notre expertise.

Les pollens de bouleau gênent fortement les allergiques avec un risque d’allergie très élevé en Ile de France, élevé dans de nombreux départements au nord d’une ligne Bordeaux-Grenoble et moyen sur le reste du pays. Malheureusement pour les allergiques, les conditions printanières devraient durer avec un soleil assez généreux qui devrait briller très largement sur la majeure partie du pays ces prochains jours ce qui favorisera les fortes concentrations de pollens de bouleau dans l’air.

On retrouve également dans l'air des pollens de frêne, charme, peuplier, saule, graminées, chêne, plantain, urticacées mais avec un risque d’allergie associé qui sera plus faible. Dans le sud du pays, on retrouve essentiellement des pollens de cyprès et de platane avec un risque d’allergie de niveau moyen : https://www.pollens.fr/

Retour sur la rencontre Refuges LPO sur le thème des mares au jardin

Le samedi 7 mars, dans le cadre des rencontres trimestrielles des Refuges LPO de l'Hérault, les propriétaires d'un Refuge LPO situé à Saint-Privat sur les contreforts du Larzac nous ont ouvert leurs portes. Nous étions une dizaine à profiter de cette sortie en cette belle journée, venus prendre des conseils sur les différentes étapes de la construction d'une mare, principal sujet de la visite. Un travail colossal a été réalisé par les propriétaires du Refuge au cours des dernières décennies afin d'aménager les 7 hectares de terrain entourant la maison. En effet nous avons pu découvrir un potager qui sera splendide dans quelques semaines, un verger en fleurs ou encore une piscine écologique avec filtre végétal. Nous étions déjà comblés avant de voir la véritable raison de notre venue : la mare créée afin d'alimenter en eau les premiers aménagements cités. Après une petite marche à travers la forêt afin d'accéder à la partie haute du terrain, nous voici donc devant la fameuse mare et la combinaison avec le paysage nous laisse sans voix. En plus de la mare installée il y a maintenant deux ans, nous avons pu observer deux nouveaux bassins de rétention d'eau actuellement en phase de chantier, ce qui a permis au propriétaire du Refuge d'expliquer sa technique de construction, lui qui, durant sa carrière professionnelle, a aménagé des piscines écologiques partout en France.

 
Encore merci aux propriétaires du terrain pour leurs précieux conseils et pour cette belle journée passée en leur compagnie, le prochain rendez-vous du réseau Refuge LPO aura lieu le mercredi 15 avril afin d'inaugurer  l'arrivée parmi les Refuges LPO des jardins collectifs de Clermont-l'Hérault (plus d'infos sur l'agenda en ligne).
Retrouvez les conseils du réseau refuge LPO :
- création de mare
- entretien des mares

L’hippocampe moucheté, un hôte de prestige !

Zoom sur les recettes, nos plantes et nos animaux endémiques par l'Office de Tourisme de Sète.

L’image contient peut-être : plante et plein air

 Le saviez-vous ? Il a été démontré qu’il existe 5 lignées génétiques différentes de cette même espèce d’Hippocampe. Celle présente dans la lagune de Thau est unique. Et bonne nouvelle : tous s’accordent sur le fait que sa présence est un bon indicateur de la biodiversité de la lagune de Thau.

Pour en savoir plus, rejoignez le site de l’association Peau-Bleue, www.peaubleue.org, membre du CPIE Bassin de Thau. Plus d’infos sur le Facebook CPIE Bassin de Thau
Photos (© Patrick Louisy / Peau-Bleue).

Romain Pete rejoint le SMBT pour animer le Réseau d'observation lagunaire

 
 

Chercheur en biologie marine, Romain Pete a rejoint le SMBT en mars dernier avec le soutien  financier de la Région et de l'Europe dans le cadre des fonds DLAL FEAMP et de l'Etat dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir III. Il a pour mission de construire et d'animer le Réseau d'Observation Lagunaire en relation avec les scientifiques, les professionnels de la conchyliculture et de la pêche et les partenaires du projet. Ce ROL va permettre de mettre en commun toutes les connaissances scientifiques sur la lagune mais également les données de production conchylicole et de pêche afin de mieux appréhender les problèmatiques de l'écosystème lagunaire. 

 

Pli Ouest : Dem'eaux améliore la connaissance de la ressource en eau

@brgmLe programme de recherches Dem’eaux vise à mieux connaître le fonctionnement de la ressource en eau souterraine du pli Ouest afin de mettre en place une gestion concertée de cet aquifère stratégique pour le territoire. L’année 2019 a permis de nombreuses avancées dans la connaissance de ce réservoir dont le fonctionnement reste complexe à appréhender. 

 Lancé en juillet 2017 sous pilotage du BRGM et avec le soutien de nombreux partenaires, le programme Dem’eaux vise à caractériser les eaux souterraines du bassin de Thau. Il s’intéresse exclusivement au réservoir du Pli ouest qui alimente la ville de Sète en eau potable, Balaruc-les-Bains en eau thermale, des terres agricoles et la lagune de Thau via la source sous-marine de la Vise. Cet aquifère est soumis au phénomène d’inversac (entrée d’eau saumâtre) qui est susceptible de mettre en danger la pérennité de cette ressource. L’objectif du programme est donc de mieux connaître le fonctionnement de ce réservoir afin de mettre en place une gestion concertée de cette ressource stratégique pour le territoire. Au-delà, il s’agit également pour ce programme scientifique d’envergure de créer un démonstrateur 3D qui soit duplicable sur d’autres hydrosystèmes du bassin méditerranéen.

L’année 2019 a notamment été consacrée à l’équipement de la source sous-marine de la Vise, à l’acquisition du matériel pour la réalisation d’un concentrateur de données ainsi qu’à plusieurs travaux géochimiques, géologiques et hydrogéologiques. Ces travaux ont permis de nombreuses avancées :

Sur la source de la Vise, l’installation des équipements de mesure a permis de déterminer les premiers ordres de grandeur du débit d’écoulement, la dynamique de fonctionnement et une première caractérisation des échanges entre l’amont (source de la Vène à Cournonsec, Issanka) et l’aval (source de la Vise).

Au plan géochimique, l’approche développée sur le pli Ouest constitue une première en domaine karstique. De multiples campagnes0a Commission Locale de l’Eau les conditions d’une exploitation raisonnée des ressources souterraines », souligne François Commeinhes, président de Sète agglopôle Méditerranée, vice-président du SMBT délégué à l’eau, maire de Sète et président de la Commission Locale de l’Eau.

Ce programme d’une ampleur exceptionnelle a déjà permis de mettre en œuvre des outils exceptionnels. Les travaux menés sur Thau ont également permis de réviser la géologie régionale en Languedoc, des avancées susceptibles d’intéresser la communauté scientifique travaillant sur la chaîne Pyrénéenne, le Golfe du Lion ainsi que les réservoirs carbonatés et karstiques en milieu côtier. L’année 2021 sera consacrée à la création du forage profond sur la presqu’île de Balaruc-les Bains. Les carottes issues de ce forage seront l’occasion unique d’étudier la sédimentologie du réservoir et de caractériser ses propriétés. Ce forage permettra de valider le modèle 3D qui servira à la simulation des eaux souterraines au sein du réservoir karstique.

CONFINEMENT : VOILÀ UNE BONNE NOUVELLE

Le coronavirus peut aussi nous apporter de bonnes nouvelles pour nous, les humains, mais aussi la faune et la flore : le confinement a un impact positif sur la qualité de l’air
  Selon une étude publiée par ATMO France Atmo Occitanie depuis le confinement, la qualité de l'air est généralement meilleure dans le pays. Il y a moins de dioxyde d’azote dans l’air, un polluant particulièrement important
  Des images satellites confirment cette nette amélioration

 Plus d’info https://bit.ly/39rFOiq

Les moniteurs des Glénans formés à la préservation de la biodiversité des herbiers de zostères

Dans le cadre du programme de sensibilisation aux enjeux de conservation des herbiers de zostères du site Natura 2000 de la lagune de Thau réalisée avec le CPIE Bassin de Thau, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau a sollicité les animateurs de la LPO Hérault pour former les formateurs et moniteurs du centre nautique des Glénans de Marseillan.

Au delà d'une meilleure connaissance sur les prairies sous-lagunaires et leur intérêt pour l'accueil de la biodiversité (abris, nurserie, site d'alimentation, production d'oxygène, limitation des effets du réchauffement climatique, maintien des sols, enrichissement des plages...), les jeunes marins ont pu appréhender les impacts que peut provoquer la pratique de la plaisance sur le maintien de cet habitat protégé au niveau européen et les écogestes permettant de les diminuer (ancrage hors des secteurs d'herbiers, évacuation des eaux grises et noires en capitainerie, prévention des pertes d'hydrocarbures, carénage des bateaux dans des zones appropriées,...).

Et si nous profitions du confinement pour mieux connaître l’incroyable biodiversité de notre territoire ?

 Issu d’une démarche partenariale et conçu par le SMBT, le site thaunature.fr présente un condensé de la riche faune aquatique, terrestre et aérienne du bassin de Thau. Plus de 130 espèces animales à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une mosaïque d’habitats naturels à découvrir…

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." border="0" alt="Logothaunature@2x" title="Logothaunature@2x" width="650" height="115" style="margin: 10px auto; display: block;" data-no-lazy="1" />

THAUNATURE.FR : DECOUVREZ LES ESPECES ET ESPACES NATURELS REMARQUABLES DU BASSIN DE THAU

Et si nous profitions du confinement pour mieux connaître l’incroyable biodiversité de notre territoire ? Issu d’une démarche partenariale et conçu par le SMBT, le site thaunature.fr présente un condensé de la riche faune aquatique, terrestre et aérienne du bassin de Thau. Plus de 130 espèces animales à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une mosaïque d’habitats naturels à découvrir.

Fini les balades où l’on ne reconnaît pas l’oiseau observé de loin ou cet insecte bizarre posé sur une fleur ou ce poisson observé au large… Avant de pouvoir à nouveau profiter des bienfaits d’une balade en nature, le site thaunature.fr vous invite à découvrir ou redécouvir un panel d’espèces naturelles d’exception.

Ce site est le fruit d’un travail partenarial associant le SMBT, le service espaces naturels de Sète agglopôle méditerranée, l’office de tourisme intercommunal, les villes de Gigean et Vic-la-Gardiole et les offices de tourisme de Balarucles-Bains et Marseillan. L’inventaire des espaces et des espèces a été réalisé avec l’aimable contribution de nombreux partenaires.* Le site lui-même a été conçu par le SMBT et co-financé par Natura 2000 (programme européen de préservation de la biodiversité).

Thaunature.fr vise à faire découvrir au grand public toute la richesse des espèces et espaces naturels du territoire et à inciter à leur préservation. Illustré par les textes des Ecologistes de l’Euzière, les photos de la société Biotope et celles mises gracieusement à disposition par la LPO et d’autres photographes passionnés, fourmille d’anecdotes croustillantes. Des neuf cerveaux du poulpe à l’incroyable migration des anguilles vers les Bermudes en passant par le délire coloré du lézard ocellé ou cette manie du Tadorne de Belon de nicher dans les terriers de lapin, découvrez les modes de vie et les particularités des espèces naturelles de notre territoire.