Une cavalcade 2022 rayonnante et tonique : osmose et énergie pour un beau succès

CIRIMG_20220515_154554

aubaIMG_20220515_103435

Des conditions très satisfaisantes, le top , et de ce côté la cavalcade pourrait se dérouler  sous les meilleurs hospices. Petite aubade pour rappeler aux Poussanais qu’ils avaient rendez-vous avec la fête du carnaval mais aussi avec un défilé impressionnant composé de carnavaliers de l’Espoir avec des motos  vrombissantes et rutilantes et de très nombreux véhicules anciens d’adhérents du Rétro Pouss’Auto ou de sympathisants qui avaient souhaité s’associer à la fête.

Plus de 15 motos aux couleurs des Super-Héros des Motos de l’Espoir qui se relancent avec une nouvelle équipe et plus de 30 voitures toutes étincelantes.

aubaIMG_20220515_104341

Les Reines du Carnaval étaient magnifiques tout comme le Maître de Cérémonie 2022 , José Paras, tout juste intronisé,  accompagné par son binôme, Séverine Campagna, .   Entre des motards en grande forme  et des amateurs de voitures de collection qui présentaient une palette de modèles jusqu’à une Rolls et une Chevrolet,  cette introduction ne laissait pas insensible. Un beau circuit autour de Poussan entre 10 h 30 et 12 h, en passant dans les différents quartiers périphériques qui s’est terminé par une belle parade sur le Riverain près du Café Beauséjour où un apéritif était partagé par les conducteurs du Rétro Pouss et les Motards. Une bonne entrée en matière devant un public nombreux rassemblé autour des Halles. Nul ne pouvait avoir oublié que ce dimanche avait lieu dès 14 h 30, la cavalcade de Poussan. Mais à priori, tous le savaient déjà.

       (Cliquez sur les photographies pour les agrandir.) Dès que possible.

Des vidéos en préparation : dont l’ensemble de la cavalcade…

 

  Le calme de l’agglomération poussannaise à l’heure du repas annonçait comme toujours un défilé beau, énergique  et estival car chacun se concentrait sur la montre avant que la sono de Patrice  ne réveille l’ambiance pour assurer une belle transition jusqu’à 14 H, histoire de relancer les corps jusqu’au départ de la cavalcade à 14 h 30.  Le soleil était radieux, la chaleur, déjà la foule des Grands Jours,  c’était super. Pour le plus grand plaisir des participants et des spectateurs c’était le top, de bien belles conditions pour cette cavalcade…

Histoire de se motiver pour trois tours de ville, de nombreux carnavaliers avaient décidé, après avoir sagement vérifié le bon fonctionnement de leur char et celui du matériel, les avoirs positionnés en ordre de marche, de partager un repas convivial dans le hangar Decoux, en plein air sur le parking ou au siège de leur association, ou encore chez eux dans un local approprié. ils avaient eux-mêmes préparé le repas et se félicitaient qu’enfin les festivités puissent débuter après des mois d’efforts intenses.     IMG_20220515_142241

Quant aux Reines du Carnaval, Tiphany  et ses dauphines,  elles allaient assurer avec charme, sur un magnifique char bien « aérien » qui   pour l’occasion, tout en finesse,  mettait en valeur leur grâce et leur beauté, un char coloré et étincelant. Elles étaient d’ailleurs les reines de la journée et avaient donc droit à une attention particulière, dès le matin…

A partir de là, la chaleur interne et celle du cœur  pour certains, le très beau temps et l’ambiance bon enfant pour d’autres, allaient permettre de tout oublier et de s’en donner à cœur joie durant la cavalcade. Le village vibrait, les sonos commençaient à donner et l’on était prêt à partager quelques heures d’insouciance  avec notre Maître de cérémonie et notre animal totémique, le cochon. Si personne ne manquait à l’appel, il y avait une bonne organisation pour regagner sa place suivant l’ordre établi devant le hangar car chaque formation  devait respecter le programme et chacune d’entre elles avait sorti...

                                                                                                                                 Aller plus loin : Echos/poussan

Rénovation d'un logement ancien : tout savoir sur la réduction d'impôt « Denormandie »

Vous envisagez d’investir dans l'ancien ? Vous pouvez peut-être bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu dans le cadre du dispositif « Denormandie ». Explications.

Le dispositif « Denormandie », qu’est-ce que c’est ?

Le dispositif « Denormandie » est une aide fiscale accordée dans le cadre d'un investissement locatif. Il est destiné à encourager la rénovation dans l’ancien pour répondre aux besoins de logement des populations.
Plus concrètement, ce dispositif prend la forme d’une réduction d’impôt sur le revenu accordée aux particuliers achetant un logement vide à rénover dans certaines zones, pour le mettre ensuite en location.

Quelles sont les communes où il est possible de bénéficier du dispositif « Denormandie » ?

Pour bénéficier de ce dispositif il faut que le logement soit situé dans l'une des communes suivantes :
une commune du programme national Action cœur de ville.Lancé en 2018, ce plan fait référence à une convention de revitalisation sur 5 ans passée entre l’État et 222 villes moyennes pour redynamiser leur centre-ville.
>> Découvrez la carte des 222 villes labellisées « Coeur de ville »
 
Voir la carte en plein écranune commune ayant passé une convention d'opération de revitalisation de territoire (ORT)
une commune dont le besoin de réhabilitation de l'habitat est important.

Comment faire, concrètement, pour savoir si ma commune est éligible au dispositif « Denormandie » ?

Un simulateur élaboré par service-public permet de vérifier si votre ville relève du dispositif « Denormandie ».
 

Qui peut bénéficier de la réduction d'impôt « Denormandie » ?

En plus du critère lié à la localisation de votre logement (voir paragraphe précédent), il est nécessaire que plusieurs critères soient remplis pour en bénéficier :

Les conditions liées au logement à rénover

Le logement concerné doit être un logement ancien faisant l'objet de travaux d'amélioration, ou un local transformé en usage d'habitation.
Le logement concerné doit être un logement non meublé devant être loué comme habitation principale sur une période longue durée, pendant 6, 9 ou 12 ans.
Une fois le logement rénové selon les critères éligibles (voir paragraphe suivant) le loyer mensuel ne doit pas dépasser, charges non comprises, les plafonds suivants  :



(Source : service-public.fr)
* Pour connaitre les plafonds applicables en Outre-mer, rendez-vous sur le site service-public.fr

Les conditions liées aux travaux à réaliser

Les travaux doivent représenter au moins 25 % du coût total de l'opération.
Pour bénéficier de ce crédit d'impôt pour devez réaliser au moins un des travaux suivants :
travaux améliorant la performance énergétique du logement de 20 % au moins (30 % au moins pour les logements individuels)
au moins deux types de travaux parmi le changement de chaudière, l'isolation des combles, l'isolation des murs, le changement de production d'eau chaude, l'isolation des fenêtres
création de surface habitable nouvelle (par exemple, balcon, terrasse ou garage).
Il faut noter également que les travaux doivent être terminés, au plus tard, le 31 décembre de la deuxième année suivant l'acquisition.
À savoir
Pour les travaux engagés pour améliorer la performance énergétique du logement, il est fortement recommandé de les faire réaliser par un professionnel certifié Reconnu garant pour l'environnement (RGE).

Les conditions liées au(x) locataire(s) du logement

Une fois les travaux réalisés, il est nécessaire de respecter les conditions liées au (x) locataire (s) du logement.
Le locataire ne doit pas appartenir à votre foyer fiscal et son revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser les plafonds réglementaires exposés ci-dessous :

(Source : service-public.fr)
* Pour connaitre les plafonds applicables en Outre-mer, rendez-vous sur le site service-public.frÀ savoir
Vous ne savez pas dans quelle zone se situe votre logement ? Vous pouvez le savoir grâce au :
 

Quel est le montant de la réduction d'impôt « Denormandie » ?...

Aller plus loin :  bon-a-savoir

La Région Occitanie lance la 16èmeédition du festival Total Festum

Après deux années difficiles en raison des mesures sanitaires en vigueur, Claire Fita, vice-présidente en charge de la culture et Benjamin Assié, conseiller régional, lanceront le 14 mai la 16e édition du festival Total Festum. Il va réinvestir l’ensemble des territoires d’Occitanie du 14 mai au 15 juillet à travers 90 actions, initiatives et évènements ayant pour objectif la promotion, la diffusion et la transmission festive et vivante des langues et cultures catalane et occitane.

 

Créé en 2006, Total Festum est un évènement porté par la Région Occitanie dans le cadre de sa politique en faveur du développement et de la diffusion des langues régionales, aux côtés du CIRDOC (Centre International de Recherche et de Documentation Occitanes) et des offices publics de la Langue Catalane et de la Langue Occitane (OPLC et OPLO). La Région Occitanie soutient l’organisation de cette manifestation culturelle à hauteur de plus de 330 000€.

Cette année,ce sont 90 partenaires régionaux qui proposeront leurs projets de valorisation et de promotion des cultures régionales dans l’ensemble des départements d’Occitanie.Pour la première fois l’affiche a été réalisée par un artiste installé en Occitanie,Jean-Charles Couderc.  

 

« Malgré ces deux années de crise sanitaire, le festival Total Festum a tenu bon et je remercie l’ensemble de nos partenaires qui ont travaillé dur pour s’adapter à ce contexte particulier. Je suis heureuse que ce festival de la diversité puisse à nouveau faire vivre, dans nos territoire, nos langues et cultures locales. Au-delà de mettre en avant le patrimoine culturel et historique de nos territoires, ce sont aussi des moments de partage festifs et conviviaux qui célèbrent la force et la richesse de notre pluralité. Le Plan Cultura Viva que nous lançons est un dispositif unique qui renforce la mobilisation autour de la promotion de ces cultures régionales. Coconstruit grâce à une large consultation des professionnels de la culture, mais aussi des citoyens, collectivités, associations, acteurs économiques et touristiques, ce plan permettra d’imaginer de nouvelles manières de diffuser nos langues régionales.Véritables trésors culturels, elles sont porteuses d’attractivité et de cohésion pour notre territoire et favorisent le développement des liens intergénérationnels », déclare Carole Delga quelques jours avant l’évènement.

 

Quelques évènements incontournables de cette 16e édition :

 

-A Carcassonne (11) du 15 au 18 juin : une manifestation axée sur la culture occitane croisée avec les cultures méditerranéennes, en particulier arabe et orientale.

-A Montaren-et-Saint-Médiers (30) du 20 au 22 mai: Sur ces 3 jours, une programmation riche et variée sera proposée : des concerts, des animations de rue, du spectacle jeunes publics,une journée familiale avec Baletti et la crémation de Pois Chiche (animal totémique local).

-A Pézenas (34) du 31 mai au 3 juillet :seront proposés une conférence-rencontre,balade botanique, balèti, exposition, une journée autour de jeux traditionnels et orchestrera,ainsi que le grand rituel festif de la Sant-Joan.

-A Salinelles (30) du 24 au 26 juin :des rencontres, lectures musicales, contes pour enfant (bilingues), conférences économiques et historiques, une performance poétique, deux concerts, des débats, une exposition de dessins, une installation vidéo et un Salon des Editeurs seront organisés.

-A Céret (66) du 23 au 25 juin: découverte de chants lors de déambulations, conférences, bals et concerts dans la ville de Céret dans le cadre de l’exposition « Voix des Pyrénées ». Plusieurs groupes, originaires de Catalogne ou d’Occitanie, et plus largement de l’ensemble des Pyrénées, feront ainsi vivre et découvrir ces spécificités culturelles.

-A L’Isle-Jourdain (32) du 20 juin au 3 juillet : un festival grand public autour de la diversité linguistique et culturelle occitane, française et portugaise aura lieu. Un travail important sera mis en place avec le public scolaire notamment grâce à de nombreux ateliers dans les écoles, ainsi qu’une mise en valeur du patrimoine culinaire local, leur permettra de mieux découvrir les langues régionales.Toute la programmation de cette édition 2022 du Total Festum est à découvrir sur le site :https://www.laregion.fr/total-festum-35459...

                                                                   <<-Occitanie

Un nouveau sentier de Grande Randonnée dans l’arrière-pays Héraultais

 Ce tout nouveau GR de Pays® « Tours en Minervois, Saint Chinian, Faugères » offre au randonneur 5 boucles, de 2 à 3 jours, sans difficulté, au cœur des appellations viticoles Minervois, Saint Chinian et Faugères.

Un équipement exceptionnel de 215 km financé à hauteur de 50% par le Département de l’Hérault

Zoom sur les 5 tours du GRP®(Grande Randonnée de Pays) :

Tour en Saint-Chinian : 48 km au départ de Saint Chinian, pour découvrir l’appellation Saint-Chinian.

Autour de Saint-Jean-de-Minervois : 41 km au départ de Cruzy pour visiter les terroirs du Minervois, de Saint-Jean-de-Minervois et de Saint-Chinian,

Tour du Saint-Chinian au Faugères : 50 km au départ de Cessenon, pour découvrir les appellations Faugères et Saint-Chinian ainsi que le fleuve Orb,

Tour en Faugères : 37 km au départ de Faugères, sur la découverte de l’appellation Faugères,

Tour en Minervois : 39 km au départ de Olonzac, un panorama complet des richesses du Minervois et des vignobles des coteaux des Causses et des Mourels.

Ce sentier GRP® a été réalisé par le Pays Haut Languedoc et Vignoble, les Communautés de Communes Sud Hérault, du Minervois au Caroux et des Avant-Monts. Un partenariat étroit a également été mené avec le Comité départemental de randonnée pédestre, les offices de tourisme intercommunaux, Hérault Sport et Hérault Tourisme.

Le montant total des aides départementales s’élève à : 42 876 €, pour un montant global du projet de 85 684 €.

Pour en savoir plus : ici

La politique départementale en faveur des sports et loisirs de nature : le PDESI

Ce projet s’est inscrit dans le cadre du Plan Départemental...

<<-Echos/departement

Éolien flottant : comment la Région accompagne une nouvelle filière industrielle

L’éolien flottant devrait créer, localement, près de 3 000 emplois directs, indirects ou induits. La Région Occitanie mène différentes actions pour favoriser le développement de cette filière.

Les deux fermes pilotes seront en mer dès 2023 et emploieront chacune une quarantaine de personnes.

Avec l’ambition de devenir la 1ère région à énergie positive d’Europe à horizon 2050, la Région Occitanie mise notamment sur le développement de l’éolien en mer. Au cœur du projet régional, le port de Port-La-Nouvelle (Aude), idéalement situé au carrefour des zones les plus ventées du Golfe du Lion. La Région, propriétaire du port, investit plus de 230 M€ pour étendre le port et le doter d’infrastructures portuaires nécessaires pour permettre la construction, l’assemblage et la maintenance d’éoliennes flottantes. Deux fermes pilotes, EFGL (Leucate) et EolMed (Gruissan et Port-la-Nouvelle), prendront le large dès 2023, et emploieront chacune une quarantaine de personnes, pour les opérations de maintenance et de logistique maritimes.

Ces projets sont un atout majeur pour le développement des emplois dans la filière de l’éolien en mer en Occitanie. Ils devraient générer près de 3 000 emplois directs, indirects et induits localement. Pour la production industrielle elle-même, mais aussi pour les études préalables, les opérations d’assemblage, de soudure, de mise en service, de contrôles… Cette activité est également source d’innovation, de nature à attirer des prestataires pour faire évoluer les technologies en se localisant au plus près des acteurs de la filière. La Région Occitanie a déjà mis en place une stratégie de développement de cette filière industrielle : Wind’Occ, démarche collective, regroupe 200 entreprises régionales, recensées comme contribuant ou pouvant contribuer à la chaîne de valeur de l’éolien en mer et localisées sur tout le territoire. Parmi elles, Valeco, Qair, MP...

<<-Echos

A noter pour le mardi 17 mai 2022

Arbre, Cime Des Arbres, FeuillesEphéméride du mardi 17 mai 2022

C'est  la Fête de Pascal


Berger pyrénéen du XVIe siècle, illettré et gauche, Pascal Baylon arrive, grâce à son obstination, à entrer dans un couvent de Valence (Espagne).
Franciscain à 24 ans, il se signale par son humilité. Il refuse l'offre d'accéder à la prêtrise et s'en tient à un emploi de portier.
 
 Le 17 mai 1050 : Guido d'Arezzo nous lègue sa notation musicale


Le 17 mai 1050 s'éteint à Santa Croce d'Avellano un moine du nom de Guido (Guy), à l'âge d'environ 60 ans.
Ce moine bénédictin s'était fait connaître à la cathédrale d'Arezzo, entre Sienne et Florence, comme professeur de musique. Il est l'inventeur de la notation musicale encore en vigueur...
Suite de l'article 


Et le 17 mai 1792 : naissance de la bourse de Wall Street


Le 17 mai 1792, à New York, au numéro 68 de la rue du mur (Wall Street), près de l'ancien mur d'enceinte des Hollandais, 24 agents de change signent la convention du Buttonwood tree, du nom du platane sous lequel ils ont pris l'habitude de se réunir.
Par cette convention, ils décident d'appliquer un taux de commission unique sur toutes leurs ventes de titres. C'est la naissance du New York Stock Exchange (NYSE), la Bourse des valeurs de New York, surnommé Wall Street depuis 1863.
 
Lever du soleil : 06 h 10

Coucher de soleil : 21 H 06
Ciel :  Soleil
Vent :  marin
Températures : 16° 23°
https://marine.meteoconsult.fr/meteo-marine/bulletin-detaille/port

flash

SETE : depuis un an, un partenariat entre plusieurs acteurs se développe à Sète afin de remettre en état et en  route des vélos jetés à la déchetterie, ce qui permet de multiplier les bénéfices...


FLASHModélisme, Rc, Hobby, Jouets, Voilier

VILLEVEYRAC / MEZE / MODELISME NAVAL : le Challenge de l'amitié à voir en vidéo. Challenge du  15-05-2022 aux Sesquiers : https://youtu.be/NGzMoZMcji0?t=215


A MARSEILLAN : un septuagénaire qui avait disparu a été retrouvé vivant, dans un fossé. Il était allé promener son chien.  Il y a quelques jours. Dans la nuit suivant grâce à des moyens aériens (Gendarmerie) il a été retrouvé. A moins d'1km de son domicile il ne parvenait pas à sortir du fossé.

BASSIN DE THAU : UN NOUVEAU CENTRE DE TRI  :

les travaux vont  durer de janvier 2022 en avril 2023.

Ceux de Villeveyrac et de Pézenas sont maintenant devenus obsolètes et dépassés.


Il y aura un nouveau centre à Saint Thibéry qui sera adapté car de nos jours tous les emballages sont recyclables.

 


                                                                  

                                                         ---------------------------------------------------
 

aaaabaminiuuuuuuCapture

 

AVEC "l'Apavh", l'attachante MINI, un an, est à L'ADOPTION!

 

<<associations

Port de Sète

Sète, Mer, Port, Bleu, France, Rivage

 Le port de plaisance et ses services :  au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville. Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose

permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres.

Le port de plaisance compte 1750 postes dont :

650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés)

Pour le mercredi 18 mai 2021 :


Arrivées et bateaux au port le mardi 17 mai 
:

Régina Baltica, Atlantis Araceli, Sider Luck, N Dame des Mers, Circe Danae, Lou Setori 2, Stéphane Cardone,  Lem Géranium, Paolo Manoé, Odyssée, N D des Mers, Sumela Seaways, Roger Christian III...

Le Bulletin d’Information Municipal de Poussan est à votre disposition.

Avec l'APAVH, AÏNA, 2 ans, est à l’ADOPTION !

AINACapture d’écran 2022-05-14 111144 L'apavh en partenariat avec Thau-Info.fr propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi. L'association se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.

Ils sont ensuite proposés à l'adoption." Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.
"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions.

Avec l'APAVH, AÏNA, 2 ans, est à l’ADOPTION !

Aïna n'est pas un chien c'est une princesse.
Elle n'est pas comme les autres chiens.


Elle se déplace lentement, presque majestueusement, elle se tient bien droite et puis elle pose !
Cette grande chienne est arrivée de la fourrière, on ne sait rien de son passé comme c'est souvent le cas.


Depuis qu'elle est avec nous, nous avons découvert une chienne douce et tranquille, indépendante et en même temps proche des humains.

Les autres chiens ne l'intéressent pas vraiment, alors être chien unique lui conviendra très bien.

 


Aïna n'aime pas qu'on l'embête, et si un ouistiti chien la harcèle, elle le traitera comme un moustique !
Elle apprécie les grattouilles et elle aime jouer.

Aïna a du Berger d'Anatolie ça c'est sûr, pour le reste on ne sait pas.
Elle n'est pas aussi grande mais quand même, c'est une bonne taille.

Un environnement en pleine nature sera plus adapté à ses besoins, pas d'appartement ni de ville....

Sur le site : https://www.apavh.com/a%C3%AFna-2022

                                                                                      <<-associations

Concertation dédiée au développement et à la préservation du littoral et de la Méditerranée

Mer, Bateau, Vue Aérienne, Espagne 

Jeudi 12 mai 2022 à partir de 16h, Salle du Scénario-Lab du bâtiment Celimer IFREMER 87 bis, Boulevard Jean Monnet à Sète

 

Didier Codorniou,1er vice-président de la Région Occitanie chargé de la Méditerranée,représentant la présidente Carole Delga, participera ce jeudi 12 mai à l’assemblée du Parlement de la Mer depuis la ville de Sète. Créé par la Région en 2013, le Parlement de la Mer a pour objectif de permettre la représentation et le travail collaboratif entre les différents acteurs de la mer et du littoral afin de faire émerger des projets innovants.

 

Au programme de l’installation de cette nouvelle Assemblée forte de 191 membres : l’élection du nouveau président et du bureau ainsi que plusieurs interventions portant sur les grandes thématiques de ce nouveau mandat. Après son ouverture aux 13 départements de l’Occitanie en 2016, cet acte III du Parlement marque un nouvel élan pour cette structure unique qui vise à apporter une réponse collective et partagée aux grands enjeux du littoral et de la Méditerranée.

 

Depuis sa création, le Parlement de la Mer a prouvé sa capacité à fédérer la communauté maritime, à impulser une nouvelle façon de travailler, en concertation, afin d’accompagner les grands projets pour le devenir du littoral et le développement de l’économie bleue, comme les fermes pilotes d’éoliennes flottantes par exemple.

 

Aujourd’hui, la Région a souhaité donner un nouvel élan au Parlement de la Mer afin qu’il puisse répondre aux défis du monde d’aujourd’hui et de demain, au regard notamment des enjeux posés par le dérèglement climatique. Ainsi, les conseillers régionaux ont adopté cette année la nouvelle organisation du Parlement de la Mer, qui voit de nouveaux acteurs intégrer les 4 collèges qui le composent désormais :le collège des élus locaux, dont la présence est renforcée avec 75 membres représentants les Communes, les Intercommunalités, les Départements, la Région et les Syndicats de gestion du littoral ; le collège institutionnel composé de 45 membres représentants les CCI, le Pôle Mer, les lycées et désormais rejoints par les différents services de l’Etat et de ses agences ; le collège des associations comptant 36 membres et qui sera prochainement complété par 20 représentants des citoyens et le collège entreprises qui regroupe 35 membres.

 

Pour ce nouveau mandat, plusieurs thématiques stratégiques ont déjà été identifiées. Elles constitueront des pistes de travail pour le Parlement, autour notamment...

                                                                          <<-Echos

Pourquoi le temps change-t-il si vite au printemps ?

Meadow, Herbe, Arbre, Paysage, Été, Vert Le printemps est connu pour être une saison de contrastes. Soumise à des masses d’air d’origine polaire encore froid, ou à des masses d’air chaud d’origine subtropicale, la France peut connaître de brusques changements de températures. Le printemps 2022 nous a encore donné un bel exemple de changement radical de temps, avec une remarquable douceur fin mars, et un début avril particulièrement froid avec de la neige jusqu’en plaine.

Ces derniers printemps, nous avons l'impression de connaître souvent une alternance de temps parfois assez brutale ! Est-ce normal ?

Les changements brusques de température qui semblent nous faire passer de l’été à l’hiver, ou inversement, sont caractéristiques du printemps mais restent toujours aussi surprenants. Heureusement les archives du climat permettent de se remémorer les événements passés.

Dans un passé récent, on se rappellera du printemps 2021, où la remarquable douceur de fin mars a été suivie d'un épisode de gel tardif historique du 4-8 avril.
En 2018, la chaleur exceptionnelle du 12 au 22 avril laisse place à un épisode froid avec des chutes de neige en fin de mois. En 2013, l’indicateur national de température maximale perd 14 degrés en seulement deux jours, du 25 au 27 avril.
Ces situations sont cependant classiques au printemps, et ont déjà été observées par le passé.

À l’échelle du pays, le 12 avril 1986 reste la journée d’avril la plus froide.  L’épisode froid avait duré du 9 au 13 avril, avec des chutes de neige touchant une grande partie de la France.
Des chutes de neige sont fréquemment observées en plaine, au printemps. À Paris, on a déjà observé de la neige jusqu’en mai. On relevait 3 cm dans la capitale le 18 mai 1935. 
On a coutume de dire qu’il y a un risque de gelées en plaine jusqu’aux Saints de glace, les 11, 12 et 13 mai.

Ces changements sont tout à fait classiques au printemps et s’observent lorsque les centres d’action (dépressions, anticyclones) organisent des flux méridiens (nord-sud) sur notre pays. On peut les observer en toutes saisons mais leurs effets sont particulièrement marqués au printemps.

Comment expliquer ces changements rapides printaniers  ? 

Le printemps marque la fin de la nuit polaire en Arctique mais la masse d’air qui baigne le pôle se radoucit lentement. Si une masse d’air d’origine arctique, déboule sur la France, dans un flux de composante nord, elle transite sur des océans encore froids en cette saison. Par conséquent, elle se radoucit moins qu’en automne, par exemple, où les mers, par inertie, sont plus douces qu’au printemps. Lorsqu’une telle masse d’air envahit

                  <<-bon-a-savoir

Vacances de printemps : la sélection du Département pour les sorties en famille

 À partir du 23 avril place aux vacances de Pâques ! Voici notre sélection de sorties et activités à faire en famille lors de ces deux semaines en Hérault.

Molière à l’honneur à Pierresvives - Montpellier

EXPOSITION : 2022 est le quatrième centenaire de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière, comédien et dramaturge français le plus représenté, lu et traduit dans le monde. 13 artistes d’aujourd’hui, sous le commissariat de l’association montpelliéraine Line Up urban art, revisitent les grandes pièces théâtrales de l’artiste avec leur sensibilité. Entrée libre, jusqu’au 18/06.

Entrée libre et gratuite du mardi au samedi de 10h à 19h
Visite guidée de l'exposition : les mercredis à 16h et les samedis de 11h à 16h
Livret découverte et audioguides disponibles à l'accueil
En savoir plus sur la programmation Pierresvives ici ou sur la page Facebook Pierresvives

SPECTACLE : « Molière en 22 minutes », Gilles Buonomo nous raconte une épopée, un conte théâtral retraçant les illusions, anecdotes et faits marquants de la vie de Molière et de sa troupe. Le 23/04 de 16h30 à 17h30. Gratuit et réservation obligatoire par mail à serviceprogrammation@herault.fr

 ESCAPE GAME : La troupe du Théâtre pierresvives répète depuis plusieurs semaines la pièce « Molière street » mais quelques jours avant la première un des comédiens a été renvoyé de la troupe et remplacé. Très en colère, il a cadenassé tous les costumes en partant. À vous de les récupérer avant l’arrivée du public :

vous avez 30 minutes ! Dès 8 ans, tous les samedis de 14h à 15h (jusqu’au 30/07). Gratuit et réservation obligatoire par mail à serviceprogrammation@herault.fr

 

ATELIER : A présent c’est toi l’artiste ! Fais parler ta créativité et viens réaliser ton œuvre en t’inspirant des différentes techniques utilisées par les artistes exposés actuellement dans la galerie. Au programme : graff, lettrage, tape art, collage… Dès 8 ans, tous les mercredis de 14h à 16h (jusqu’au 27/07). Gratuit et réservation préalable par mail à serviceprogrammation@herault.fr

 

Atelier stop motion à Pierresvives, Montpellier

Si tu aimes le cinéma d’animation, viens réaliser un petit film à partir de photographies projetées les unes après les autres, pour donner...

    <...Echos/departement

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !