Autres mœurs

"Autres temps, autres mœurs " dit le proverbe. Des faits multiples l’accréditent… Ainsi, le retour en force des barbes et moustaches nous ramène en 1900 ! Presque tous les jeunes hommes ont abandonné le rasoir et arborent des visages très poilus. Les coiffeurs sont redevenus barbiers et Pierre Dac ne pourrait plus lancer son fameux cri "Malheur aux barbus".
Autre changement : la fin de la mode des seins nus sur les plages. Dans les années 80, ce fut une révolution: toutes les femmes ou presque ne portaient plus de soutien-gorge pour bronzer. Cette mode est bien finie, la pudeur est revenue et peu de baigneuses osent encore dévoiler leurs seins.
Une autre évolution est en cours : les programmes des théâtres, autrefois composés de classiques, de comédies et de bel canto sont devenus one man show et expériences théâtrales souvent abstraites. Finis opéras et opérettes qui enchantèrent nos grands-parents.
Et en politique, radicaux et socialistes qui gouvernèrent si longtemps le pays ont du plomb dans l’aile.
Les temps changent…

Bernard Barraillé

» autres éditos

Avec l'APAVH, Ana est à l'adoption

vb23380241_1505549469521861_2576130166982096199_n"Bonjour les copains ! Je suis Ana, la toute belle. Si vous saviez tout ce que j'ai à offrir... vous ne pouvez pas mesurer la tendresse et l'affection que j'ai en moi." "Il faut que je vous dise, j'ai un petit handicap. Je n'ai plus qu'un seul œil. Je suis victime des hommes.... née d'une minette errante non stérilisée... j'étais dehors... avec un coryza. Le coryza qui s'apparente à un rhume chez les humains n'est absolument pas grave si il est traité. Mais comme je n'étais à personne, je n'ai pas eu les soins qu'il fallait et cela a dégénéré....Mon œil était perdu...  l'association APAVH a pris la décision qui s'imposait pour mon bien.Sachez que je vis très bien, comme tous les autres chats ! J'ai la joie de vivre, je suis une pile électrique.... je joue avec le chat de la famille d'accueil…il me faudra d’ailleurs impérativement un autre poilu dans mon foyer définitif, j'aime avoir des copains"...

» associations

Début décembre tonitruant à la biblothèque municipale

...

Décembre mois de fête, de rêve… mois où l'on se réfugie encore dans l'univers de l'imagination, de l'illusion, du mythe aussi… 2017 ne coupera pas à la tradition à la bibliothéque municipale de Mèze et ceci dès les premiers jours. Jugez-en !

Vendredi 1er décembre, à 20h et gratuitement, l'Atelier-théâtre de Montagnac nous proposera une adaptation de "Sale affaire, du sexe et du crime", pièce de théâtre issue du film de Yolande Moreau : "Quand la mer monte." (2 Césars en 2005). Le décor de "Sale affaire" est planté :"On est dans une voiture. Après des années, Irène repart en tournée avec son spectacle solo. Enfin pas si solo que ça, vous allez voir dans le film…Car à chaque représentation, elle trouve un joli poussin...

» Echos/meze

Rappelle-toi Barbara le vendredi 24 novembre

Un hommage à Barbara à l’occasion du vingtième anniversaire de la mort de la chanteuse française proposé à la Maison du Peuple à Balaruc-les-Bains à 20 h.30. ce vendredi 24 novembre. Entrée 8 euros sur place (5 euros en prévente à l'0ffice de Tourisme). Un spectacle exceptionnel : Cécile Veyrat, seule en scène au chant, à l’accordéon et au piano signe un spectacle où s’entremêlent les mots de Prévert et les chansons de Barbara. Les chansons choisies abordent, tout au long de ce spectacle, les thèmes si chers à cette grande dame : l’amour (Pierre, Ce matin-là), la révolte contre l’injuste (Le Soleil Noir), la mort (À mourir pour mourir), mais aussi l’attente ou l’enfance (Mon enfance, Le Petit Bois de Saint-Amand). Elles sont liées les unes aux autres, comme une balade poétique, par quelques textes...

» Echos/balaruc-les-bains

Beauvignac : un millésime 2017 rare mais précieux

Les vendanges ont connu un record de précocité, la grande majorité des raisins a été récoltée fin aout, début septembre. C’est une récolte historiquement basse avec un recul de près de 15 %. Ce millésime, toutefois de très grande qualité, restera marqué par des périodes de changements climatiques extrêmes : les terribles gelées de printemps très dévastatrices et un été chaud et sec synonyme de stress hydrique… Malgré toutes ces agressions climatiques, nos vignes rescapées offrent un Millésime hors pair, exceptionnel et d’ « enfer ».u-delà de la découverte du nouveau millésime 2017, la cave des Costières de Pomerols, toujours ouverte aux propositions culturelles, invite le public à un voyage musical confié au groupe les Zygomoteurs, collectif festif montpelliérain de 8 musiciens passionnés...

 » Echos/meze

Port de Sète

Le port de plaisance et ses services : au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville.

Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres.

Le port de plaisance compte 1750 postes dont : 650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés).

Entrées du jeudi 22 novembre : Repubblica Argentina (avec camions) venant de Valence, Neptune Ithaki (avec véhicules) venant de Fos,  Osogovo (avec colza) venant de Thunder Bay, Cape Scott (avec soja) en provenance de Kandla, Domenico Ievoli (fame) venant de Rotterdam.

Virus d'hiver : quels gestes faut-il adopter pour éviter la contamination ?

L’image contient peut-être : texteL'hiver approche et les virus respiratoires transmis par voies aériennes aussi : grippe, bronchiolite, rhume, rhinopharyngite.... L'Agence nationale de santé publique fait le point sur les différents gestes à adopter pour s'en prémunir...

Pour éviter la transmission des virus, l'Agence nationale de santé publique publie un baromètre sur les pratiques d'hygiène et de prévention des maladies respiratoires de l'hiver . Pour éviter la transmission de bactéries et de virus, elle conseille notamment de : se laver systématiquement les mains à l'eau et au savon (avant de s'occuper d'un bébé, après s'être mouché, par exemple) ; ne pas embrasser un enfant sur le visage ou sur les mains ; limiter les contacts avec d'autres personnes et éviter les lieux publics (transports en communs, par exemple)...

» bons-plans/bon-a-savoir

Une consultation en vue de créer un espace de vie sociale aux Calmettes

Une consultation présidée par Youcef El Amri, maire adjoint délégué à la jeunesse et Pascale Gregogna, conseillère déléguée à l’égalité des chances, au droit des femmes et à la laïcité, une vingtaine de personnes étaient présentes, des Calmettes pour l’essentiel et les représentants du conseil de quartier des Carrières/2Pins. Cette réunion avait pour objectifs de cerner et de définir des axes généraux d'action à partir des besoins identifiés et constituer éventuellement un groupe de pilotage du projet. À la lumière de l'ensemble des besoins recensés par les participants, le représentant de la municipalité, précise qui s’agit de créer un espace de vie sociale et solidaire, bien évidemment ouvert aux résidents des Calmettes, mais pas seulement, car le souhait de la municipalité est de mettre ce lieu à disposition de l’ensemble de la population de Frontignan la Peyrade...

» Echos/frontignan

Conseil municipal à la salle Georges Brassens

Cette session de la réunion du conseil municipal dans la salle Georges Brassens ne fut pas des plus paisibles. Pour cause, l’affaire du crématorium évoquée d’entrée de jeu. Le maire s’est donc exprimé très clairement dès l’ouverture de session sur ce que quelqu’un nommera plus tard, souhaitant ne pas si vite oublier l’incident , "un marché aux cadavres". « Ténébreuse embrouille », dans lequel le contribuable fut le premier lésé. François Commeihes évoquera  des sanctions prises, exemplaires, et  il n’y reviendra plus. Par contre,  lorsque Monsieur Liberti pointe du doigt l’augmentation systématique des prestations proposées par les clubs sportifs,  ce dernier au regard de certains chiffres reste dubitatif. En effet, certaines activités passent du simple au double comme les cours particuliers de planche à voile...

» Echos/sete

Visite Inaugurale de la Mission Locale d’Insertion Jeunes (MLIJ).

Pour cette visite inaugurale de nombreux élus et techniciens étaient présents. Notamment M. Emile Anfosso, président de la MLIJ – Mme Nathalie GLAUDE, vice-présidente de la MLIJ, M. Bruno GALAN, directeur de la MLIJ et M. Pierre Bouldoire, Maire, Vice-Président du CD34. Parmi les spectateurs, venus en nombre on a pu apercevoir, entres autres Mmes Sylvie Pradelle conseillère départementale et Magalie Ferrier maire de Vic la Gardiole et vice présidente à SéteAgglo et quelque représentants locaux. La MLIJ c’est quoi ?

La MLIJ assure un accompagnement socioprofessionnel et de proximité pour les jeunes du territoire. Cela se traduit par une forte présence sur les 14 communes, dont 4 antennes permanentes, Sète, Frontignan, Mèze et Marseillan...

» Echos/frontignan

La Casa de Luz

Maintenant, c’est un appartement de style arabo andalou, avec des murs blanchis à la chaux et des banquettes chatoyantes, sous le regard faussement sévère de la belle Frida Kahlo, modèle inspirant de l’artiste sétoise . Voilà la Caza de Luz du Quartier Haut . Que va t-il s’y passer ? Ce que vous voudrez … les filles rient. Leur projet, encore au stade des balbutiements, les excite. Il faut dire qu’il y a tellement de choses à faire... Fatima s’explique. Le Quartier Haut est un quartier typique de la ville, « avant, les gens s’y réunissaient ; maintenant chacun reste dans son coin ! ». Les hommes, peut-être plus que les femmes, se retrouvent... la pétanque, le bar… On veut essayer de faire se rencontrer des gens qui n’auraient pas eu besoin de nous il y a vingt ans. Partager des savoir-faire, initier des débats, fabriquer ensemble. La Casa de Luz est accueillante...

» Echos/sete

Concours d'illuminations de Noël

Résultat de recherche d'images pour "photos d'illuminations de noel"

Noël approche ! A l’occasion des fêtes de fin d’année, la ville de Balaruc-les-Bains organise un concours d'illuminations et de décorations de vitrines, maisons et balcons. Le principe de cette opération est de récompenser toutes les personnes qui, par leurs efforts, contribuent à embellir et égayer la ville. Il est ouvert aux particuliers (maisons et balcons) mais aussi aux professionnels (commerces etc...) Le principe est simple, les habitants participants devront embellir une partie de leur habitation, terrasse, façade, balcon, fenêtre ou de leur commerce de façon à ce qu’elle puisse être visible depuis la voie publique et examinée par un jury. Celui-ci portera une attention toute particulière lors de son passage, sur l’originalité de la décoration, l’esthétique et l’harmonie de l’ensemble, sa faible consommation d’énergie et la visibilité de ces illuminations...

» Echos/balaruc-les-bains

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !