Le sens de l'histoire

De nos jours rares sont les journaux ou les émissions de télé qui vont au fond des choses. La plupart délivrent de l’infospectacle ou nous abreuvent d’images négatives. Ils nous montrent un monde où tout est danger, un monde qui fait peur. Ils n’expliquent plus, ils mettent en scène des situations plus ou moins vraies à forte dose émotionnelle. L’analyse a laissé la place à l’instantané et à la recherche du sensationnel.
Plus grave encore l’internet avec ses réseaux sociaux et ses blogueurs diffuse maintenant des informations non vérifiées. Chaque jour un tsunami de rumeurs, de demi-vérité voire de purs mensonges inonde la toile.
Et pourtant l’internet n’est pas qu’un simple outil de propagande et de désinformation. En quelques années, il est devenu une formidable place publique qui permet aux citoyens de s’exprimer.
Malgré l’extrême difficulté de faire la part des choses dans les flux d’informations qui nous parviennent de cette agora, il est clair que nos concitoyens sont plein d'idées pour...

» suite de l'édito

Avec l'APAVH, Zag est à l'adoption

zag26231367_2070542126519094_2340687051219579921_n

Voilà un chiot sympa, espiègle, joueur et toujours en attente de caresses qui adore les câlins. Zag est un petit chien sociable avec ses congénères, il vit avec les chiens de Carole sa maman d’accueil, qui lui apprennent les bonnes manières. Il est aussi amical avec les chats qu’il connait bien. Comme tous les chiots Zag est aussi une boîte à bêtises… Et c'est normal ! Pour ce petit bout il vous faudra être patient, lui apprendre la propreté, et bien entendu l'éduquer avec douceur. Hé oui, adopter un chiot c'est facile, mais l'éduquer et le garder pendant 15 ans c'est bien plus difficile ! C'est une grande responsabilité d'adopter un chiot, plus grande encore que d'adopter un chien adulte. Zag deviendra le chien que vous allez en faire...

» associations/

Reconnaissance de calamité agricole ARRÊTÉ DU MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE L'ALIMENTATION DU 9

nav258Mamours-2009

Didier Navaro, c'est un Poussannais de 60 Ans, bien dans sa peau, qui fut technicien IBM mais actuellement en retraite. Et il a toujours su trouver dans Poussan des activités saines, ludiques et sportives qui l'occupent maintenant à plein temps. Bénévole pendant 30 ans au club de l'ASP Rugby (Secrétaire, Vice-Président, Président Délégué puis Photographe et Administrateur du site internet) il est aujourd’hui le secrétaire adjoint au club de Pétanque.

 Didier a participé à de nombreux Carnavals depuis sa relance par des membres du Club de Rugby en 1976 mais aussi à la naissance du Cochon qui a fêté se 20 Ans en 2016. Autant dire que pour lui, le Carnaval à Poussan, c'est une passion...

» Echos/poussan

Démonstration - borne de recharge pour véhicules électriques

Installées par le Syndicat Hérault Energies, chargé du déploiement des bornes sur le département et financées par  Sète Agglopôle, Hérault Energies et l’ADEME, ces stations assurent une autonomie supplémentaire aux véhicules concernés et permettent à 2 voitures en simultané de recouvrer en moyenne 80 % des capacités d’une batterie en moins de 30 minutes sur une borne rapide (à Sète) et en moins de 1 heure 30 pour la borne accélérée. D’ici quelques mois, le territoire  sera équipé de 19 bornes réparties sur l’ensemble des communes (chacune disposant de 2 points de charge). Soit 1 borne dans chaque commune, sauf Sète qui en disposera de 4, Marseillan (2) et Frontignan (2).
 
En promouvant la mobilité électrique, Séte Agglopôle et les conseils municipaux concrétisent...

» Echos/loupian

Le street art : des « anonymes » qui fascinent 

MaCO K live Musee a ciel ouvert Sete 2015 Bault

Si le vandalisme est un acte condamnable par la loi, l’art urbain (ou street art) doit-il être considéré comme tel ? Derrière ce mouvement se cachent des réalités bien diverses allant du simple graffiti peu travaillé à de véritables chefs d’œuvre. Se pose alors la question de la légalisation de l’art urbain. Néanmoins, n’est-ce pas le caractère illicite du projet qui lui donne une valeur supérieure ? Ces artistes recherchent-ils l’esthétique ou la provocation ? L’art urbain est-il un moyen d’expression ou une simple révolte ? Un peu comme le débat sur la légalisation du cannabis, accepter ouvertement et pleinement l’art urbain conduirait-il à des « dérives » encore plus importantes ? L’art urbain n’est-il pas en réalité un appel de détresse...

» beaux-arts/beaux-arts

Port de Sète

Le port de plaisance et ses services : au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville.

Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres.

Le port de plaisance compte 1750 postes dont : 650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés).

Entrées du vendredi 19 janvier 2018 : Calajungo M (avec essence) allant à Lavera, GNV Atlas (avec passagers) venant de Nador. 

Entrées du samedi 20 janvier 2018 : Neptune Galene (avec voitures) venant de Gemlik-Borusan.

Une Grande Armada pour Escale à Sète

L'équipage d'Escale à Sète a mis le cap sur 2018, 5e édition. Les projets de fond se concrétisent avec la participation de notre association à plusieurs rendez-vous importants. Ce fut le cas en particulier avec l'invitation de la Fédération des Musées maritimes de la Méditerranée à Gênes pour la présentation de notre manifestation mais aussi avec la participation de notre équipage aux fêtes maritimes internationales de Brest en juillet 2016 ou lors de la semaine du Golfe à Vannes en mai 2017. Mais 2018 sera aussi l'année de la venue de la frégate de La Fayette, l'Hermione, dont Sète sera le premier port d'escale en Méditerranée française. Ce sera aussi l'année du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, une occasion unique de rassembler voiles et pavillons du monde entier autour de la paix...

» echos

 

6 nouveaux avions bombardiers d’eau

fire fighting aircraft

Comme il en avait fait l’annonce le 25 juillet dernier à Biguglia (Haute-Corse), alors que les moyens de la sécurité civile et les sapeurs-pompiers étaient partout engagés sur le front des feux de forêt, Gérard COLLOMB, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur a concrétisé ce matin par la signature d’une lettre d’engagement l’acquisition pour un montant de 400 millions d’euros, de 6 nouveaux avions bombardiers d’eau multimissions gros porteurs auprès de la société CONAIR. Alors qu’aucun renouvellement de la flotte aérienne de lutte contre les feux de forêt n’avait été opéré depuis 10 ans, la saison 2017 des feux de forêt s’est révélée être particulièrement exceptionnelle et la plus importante depuis 2003, à la fois précoce et tardive comme l’ont montré les très récents incendies en Corse.   Près de 19 000 hectares ont été dévastés par les flammes en France en 2017...

» echos

La galerie éphémère 2018 en février

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2018/12/GALERIE-laure-BOUIN.jpg

La Galerie éphémère ouvre ses portes le 3 et 4 février, pour une sixième édition riche en découvertes en accueillant une quinzaine d’artistes sur le site protégé des Salines à Villeneuve-Lès-Maguelone, aux portes de Montpellier et de Sète.

Cet événement, orchestré par Olivier Scher, Cahuate Milk et l’équipe des Salines s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale des zones humides. Une manifestation hybride qui a pour ambition de provoquer la rencontre des amoureux de la Nature et des amateurs d’Art.

Au programme : de l’illustration, de la photographie, du graff, de la peinture, de la musique et de la danse mais aussi la découverte des Salines, un espace naturel d’exception. Une programmation éclectique dans une ancienne maison de saunier, une galerie au bord des...

» environnement

Qu’est-ce que la GEMAPI ?

Rivière d'eau chaude à RanomafanaLa création et l’attribution de la compétence GEMAPI aux communes clarifient les responsabilités que les maires assument déjà partiellement en la matière et fournissent les outils juridiques et financiers nécessaires pour leur exercice. Cette réforme concentre, à l’échelle communale et intercommunale, des compétences aujourd’hui morcelées. La compétence GEMAPI répond à un besoin de replacer la gestion des cours d’eau au sein des réflexions sur l’aménagement du territoire. Le bloc communal pourra ainsi aborder de manière conjointe la prévention des inondations et la gestion des milieux aquatiques (gérer les ouvrages de protection contre les inondations, faciliter l’écoulement des eaux notamment par la gestion des sédiments, gérer des zones d’expansion des crues, gérer la végétation dans les cours d'eau  et l’urbanisme...

» bons-plans/bon-a-savoir

« Rencontre singulière » à Sète

teteCapture

Dans le cadre de la volonté de la municipalité d'inscrire l'art dans l'espace public, une statue en bronze réalisée par Christina Manolagas-Rabaste a été installée il a quelques jours quai Philippe Régy, face au palais consulaire, avant d'être inaugurée le 16 janvier par le maire de Sète, François Commeinhes.

Baptisée « Rencontre singulière », cette sculpture monumentale a été façonnée lors d'une résidence d'artiste en Thaïlande. Elle représente une tête d'homme surmontée d'un poisson. Un symbole liée à l'activité principale de la cité : la pêche. Intéressée par la démarche de la Ville, l'artiste plasticienne a souhaité prêter cette œuvre à la commune. D'origine américaine, elle est installée à Sète depuis 18 ans et travaille le bois flotté et la terre cuite mais aussi la peinture à l'huile et...

» Echos/sete

L'Hérault à très haut débit, partout et pour tous

Abstract fiber optics...« Avec l’arrivée du Très Haut Débit sur le territoire, c’est tout l’Hérault qui développe ses réseaux de communication et ouvre un formidable potentiel. Un meilleur débit numérique permettra de renforcer l’attractivité économique de l’Hérault sur le plan national et international. Villes et campagnes doivent bénéficier des mêmes services. » précise Kléber Mesquida.la construction d’infrastructures de télécommunications sur le territoire Héraultais a réduit la fracture numérique qui existait entre le sud et le nord du département, et a favorisé la venue d’opérateurs et de fournisseurs d’accès internet afin d’obtenir des offres et des services attractifs pour les entreprises et pour les particuliers.
Le réseau départemental num’hér@ult, qui se compose d’un réseau de collecte en fibre optique et d’un réseau...

» echos

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !