Homo Sapiens pas si sapiens que ça

Il est communément admis par la communauté scientifique que ce qui différencie la branche des primates de celle des hominidés, c’est-à-dire la nôtre, fut la capacité à extrapoler, à se projeter dans l’avenir et agir en conséquence. Au Néolithique, la première révolution fut la découverte de l’agriculture qui nous permis de mettre en réserve des quantité de nourriture pour pourvoir aux disettes hivernales ce qui nous permis de nous sédentariser et de cesser de suivre les troupeaux dans leurs migrations annuelles. Elle permit aussi la création de sites humains fixes, les premiers villages et plus tard les premières grandes communautés urbaines telle que Ur en Mésopotamie. A partir de là les choses allèrent très vite, du moins à l’échelle de notre évolution.

Aujourd’hui nous sommes au sommet de cette courbe exponentielle et les deux révolutions industrielles, celle du charbon et la vapeur courant XIX° et celle du pétrole début XX° ont multiplié par dix voire par cent notre capacité à produire des biens et par conséquent notre capacité à agir sur l’environnement.

Cependant, dans cette palpitante aventure humaine nous avons plus ou moins sciemment laissé de côté une résultante néfaste à la consommation d’énergie fossile : son impacte délétère sur la santé de notre planète. L’écologie était une science toute nouvelle, balbutiante il y a une centaine d’années elle est devenue par la force des choses incontournable aujourd’hui...

suite de l'édito du mois

Ce vendredi 23, 75ème anniversaire de la Libération de Sète

doiseP1260683

La cérémonie commémorative du 75ème anniversaire de la Libération de la Ville de Sète avait lieu ce 23 août à 9 h 15 au Monument aux Martyrs de la Résistance et de la Déportation Rose Roc.

Par ailleurs,  à 10 h 00  se déroulait ensuite une cérémonie avec dépôt de gerbes à la  Gare de Sète en mémoire des Cheminots morts pour la France.

Face à la mer, plusieurs élus étaient présents auprès des Porte-drapeaux et des anciens combattants ainsi que de leurs représentants pour rappeler que si le 20 août 1944 Sète avait été libérée de l'occupation allemande il fallait d'une part rendre hommage à tous les résistants grâce à qui cela a été possible mais aussi à tous ceux qui se sont battus pour que la Ville retrouve sa Liberté.

Ensuite l'auditoire a pu écouté le message poignant et émouvant de Louis Doise,

96 ans, engagé à 19 ans, décoré de nombreuses fois et Officier de la Légion d'Honneur,

qui fit partie des jeunes Sétois les plus actifs dans la Résistance.

» Echos/sete

Des bateaux-Bus et des Bus en plus pour la Saint Louis

L’image contient peut-être : ciel, bateau, plein air et eauPour vous faciliter l'accès au centre de Sète

afin de profiter pleinement de la Saint-Louis,

les bateaux-bus qui font tous les matins de l'été des allers-retours entre le Quai Paul Riquet et le Quai Général Durand,

prolongeront leur service jusqu'à 20h du vendredi 23 au lundi 26 août inclus

(rotation toutes les 20 minutes).

Plus d'infos au 04 67 46 00 46

Et pour profiter au mieux de la Saint-Louis à Sète, l'agglopôle adapte son service de transports en commun

du jeudi 22 au mardi 27 août.

Plus de bus en soirée (jusqu'à minuit ou 1h30 du matin pour les lignes principales),

navettes pour le feu d’artifice du mardi 27…

En savoir + https://bit.ly/2TS8B9r

L’image contient peut-être : texte» echos

Saint Louis : un vendredi matin calme mais studieux

lietP1260712

Ce vendredi matin, place Léon Blum, les Arts étaient à l'honneur, qu'ils soient plastique ou culinaires. D'une part la Confrérie des 1001 Pâtes organisait avec la Ville, dans le cadre des festivités de la 277e Saint-Louis, l'Atelier de la tielle et d'autre-part, à partir de 11 h, Gilles Marie-Dupuy dédicaçait des sérigraphies en série-limitée de sa très belle affiche avec la participation de l'Office de Tourisme de Sète, sur le parvis des Halles.

La Tielle était donc fêtée ce vendredi car il faut savoir que la ville et ses habitants perpétue l'emblème du poulpe à travers une de ses spécialités gastronomiques typiques à savoir LA TIELLE de pouffre... car à Sète, le poulpe a pour nom "pouffre"...

La tielle, cette spécialité aux secrets bien gardés est inscrite au patrimoine gastronomique de la ville de Sète. Afin d'initier les enfants à sa fabrication, d'éveiller leurs jeunes papilles et de leur transmettre le goût authentique de ce produit de qualité, chaque année, pour la Saint Louis, des apprentis tiellistes âgés de 8 à 12 ans,  participent en nombre...

A noter pour le samedi 24 août 2019

Голубянка Icare, Insectes, Les Papillons Diurnes

Ephéméride :

samedi 24 août 2019 :

fête de Barthélemy

Apôtre du Christ, il va évangéliser le Bosphore. Mort écorché vif en Arménie, Barthélemy est devenu le patron des bouchers et des tanneurs.

24 août :

en 410 : prise de Rome par Alaric
 et en 79 : disparition de Pompéi


Lever du soleil : 6 h 57
Coucher du soleil : 20 h 34


 Ciel :    soleil
Vent : marin puis tournant


Températures : 21°-29°


Météo marine (»)

 

 

 

 

 

Secours Populaire - Les oubliés des vacances profitent de la plage.

Pour la 7é année consécutive, la ville a accueilli la journée des oubliés des vacances. Ce sont 800 enfants de la fédération du secours populaire du Rhône qui sont arrivés progressivement dés 10h, ce mercredi 21 août 2019, sur la plage des Aresquiers.

Pour certains, les plus éloignés, le départ a eu lieu dès 5h du matin.

Les élus étaient bien présents, notamment le 1ér magistrat de la ville Pierre Bouldoire accompagné de Michel Arrouy, maire adjoint à la justice sociale et vice président du CCAS  et de Renée Duraton-Portelli conseillère en charge de la solidarité intergénérationnelle et aux personnes âgées ainsi que les représentants du Secours Populaire Français pour accueillir ces vacanciers d'un jour. A noter également la présence du comité local du secours populaire au grand complet pour apporter de l'aide pour que cette journée soit une formidable aventure pour ces enfants la grande sortie de l’été avant la reprise de l’école .

Quelle journée pour ces 800 enfants et leurs familles, parmi eux quelques isolés, repartis dans 16 bus venus de la région Rhône Alpes ! Au programme...

» Echos/frontignan

Port de Sète

Navires, Port, Réflexions, Océan, JetéeLe port de plaisance et ses services :  au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville.
Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres. Le port de plaisance compte 1750 postes dont : 650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés)

Entrées du vendredi 23 août 2019 : E Ship 1 avec éoliennes, GNV Atlas avec passagers venant de Nador, STI Polar avec essences venant de Castellon, Atlantis Almera avec fame venant de Tarragona, Gundem Azra avec carbonates venant de Mursan, Old Wine, vin, venant de Valence, Jean-Marie Christian venanr de Mostaganem...

Tanger et Nador : rotations  en page "bons plans".

port de Sète

Container, Faucet, Port, Maasvlakte

La fête de la Saint-Louis : Des joutes, mais pas seulement !

loubn

Si la Saint-Louis est mondialement connue pour ses mythiques tournois de joutes, cette fête est l’occasion pour la ville la richesse de son tissu associatif sportif. Tournois de pétanque, traversée de Sète à la nage et course de vélo, Sète demeure une ville sportive. Petit tour d’horizon des rendez-vous sportifs de cette 277ème édition de la Saint-Louis.

Vendredi 23 août :

Concours de boules lyonnaises en quadrettes organisé par La boule Moderne sur la place Stalingrad. Remise des prix à 13h sur place.  A 19h, une démonstration de Water-Polo et de nage australienne organisée par Sète Natation se déroulera sur le Cadre Royal. Inscriptions sur place, concours ouvert à tous.

Samedi 24 août :

Le traditionnel tournoi de boules carrées organisé par le Ski Club Sétois se tiendra à la Rue Rapide, face au bar du Plateau. Dès 9h30, le tournoi débute dès 9h30.

A 14h30 la pétanque (ronde cette fois-ci) sera encore à l’honneur...

» Echos/sete

Brésil : le ciel chargé à cause des incendies

Le ciel du sud du Brésil s'est clairement obscurci ces derniers temps avec la présence d'importantes fumées et la formation de pyrocumulus à cause d'importants incendies de forêts en Amazonie.

Les pyrocumulus sont de véritables cumulus et se forment par l'apport de chaleur et d'humidité. Coexistant avec la fumée, ils sont denses, sombres et bourgeonnants. Leur extension verticale peut se montrer importante.

Les feux qui dévastent la forêt amazonienne sont provoqués par des opérations de défrichements par brûlis à la saison sèche et servent à étendre les zones de culture et de pâturages. Selon l'Institut national de recherche spatiale (INPE) du Brésil, ces feux se sont largement intensifiés cette année avec une augmentation de 83 % depuis le début 2019, par rapport à l'année précédente. De janvier à août, 72 843 départs de feu ont été enregistrés, contre 39 759 sur la totalité de l'année 2018.

Selon l'INPE, la déforestation en juillet a été quasiment quatre fois supérieure au même mois de 2018.

Adoptez moi! Je suis Louky le titi

coolIMG_0847-001

Cette semaine avec l’association APAVH, Louky, le titi, est à l'adoption.

Louky est un ouistiti chien, un adorable poilu avec un foutu caractère, comme souvent les petits chiens mais il est si attachant… Monsieur Louky a ses têtes, avec les humains comme avec les autres chiens, ça dépend.

De vous, de lui, de son humeur. Plus sérieusement ce petit chien est un grand sensible, alors quand il ne se sent pas bien, qu’il a peur il peut être un peu grognon. Mais une fois que vous l’avez apprivoisé c’est un petit amour ! Il n’est pas sans nous rappeler un certain Plumy. Si Louky a toujours vécu en appartement en rez de jardin, il appréciera d'avoir un vrai jardin et les belles balades en votre compagnie. Avoir de petites pattes ne fait pas de lui un chien de salon. Bien au contraire.

Louky aime la présence des autres chiens, des femelles en particulier mais pas les chats, eh oui personne n'est parfait. Nous avons dû le tondre parce que ses longs poils étaient tout emmêlés faute de soin, ok la coupe maison n'est pas top mais ça va repousser. La vie de Louky a changé quand son maître a déménagé, sans lui...

» associations

Jouez pour des PASS Sites d'exception en Languedoc

les sites de sites d'exceptionLe réseau des Sites d’exception en Languedoc est né de la volonté de 6 sites du département de l’Hérault de travailler ensemble sur la promotion et la valorisation de leur offre touristique et patrimoniale du Languedoc.

Dès le départ, la qualité de l’accueil et des prestations proposées ont été les valeurs essentielles du réseau des Sites d’exception en Languedoc. Ce positionnement est garanti par une sélection rigoureuse des nouveaux membres. Des hauts cantons à la Méditerranée, des berges du Canal du Midi aux rives du bassin de Thau, le réseau propose à ses visiteurs de découvrir les sites touristiques et prestataires incontournables du Languedoc. C’est chaque année plus nombreux que les visiteurs du réseau prennent plaisir à visiter nos musées, châteaux, abbayes, grottes, chais et autres fleurons de notre beau département.

Ce sont aujourd’hui de nombreux sites touristiques et patrimoniaux et 8 prestataires partenaires (domaines viticoles et oléicoles d’exception)...

JOV et Mouettes, une certaine similitude

Au cours de son intervention à la Journée des oubliés des vacances ce mercredi 21 août 2019,Pierre Bouldoire, maire de la ville et 1er vice président du département de l'Hérault, a évoqué une certaine similitude avec l'histoire du centre de loisirs les Mouettes.

la Ville avait célébré les 70 ans du centre de loisirs les Mouettes en 1976, créé pour les enfants victimes de la Seconde guerre mondiale et qui reste un petit paradis sur la plage pour ceux d’aujourd’hui.

La « Colonie » longtemps appelée ainsi par les anciens animateurs et enfants de ce lieu, dirigé durant plus de 30 ans par Elie Delmas, a été honoré par une plaque officiellement inaugurée par le maire Pierre Bouldoire en présence du dernier directeur avant sa cession à la ville, M. Serge Radzyner accompagné de son épouse Mireille, qui n'est autre que la petite fille de Elie Delmas.

Depuis sa création en 1946, des transformations ont eu lieu, mais pas de nostalgie "on a vu ce qui c'est fait c'est très bien, d'abord c'est pour les enfants, c'est pour les jeunes" avait précisé Serge Radzyner lors de la cérémonie des 70 ans "il y avait des choses inutiles ou démodées, pour nous c'est vraiment une merveille et"...

 » Echos/frontignan

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !