Parking

La ville de Sète vient d’annoncer la construction d’ici 2020 d’un nouveau parking d’une capacité d’accueil d’environ 300 places sous la place Stalingrad. Ce nouveau parking, signe du dynamisme actuel de la ville, apportera une réponse aux citoyens et aux commerçants qui demandent depuis longtemps une offre supplémentaire de stationnement.
Souhaitons que ce projet soit aussi l’occasion d’une réflexion prospective qui intègre les évolutions technologiques et sociétales à venir car toutes les études réalisées dans le monde montrent que, si on n’y prend pas garde, plus on facilite le stationnement, plus le trafic augmente et plus les villes sont congestionnées ce qui nuit à la santé des citadins, au commerce et à l’économie en général.
En Europe, environ 30 milliards de m2 sont utilisées pour le stationnement des automobiles. De plus cet espace n’est pas utilisé au mieux : les parkings publics sont vides la nuit et peu utilisés les week-ends tout comme les parkings des supermarchés et ceux réservés aux employés dans les administrations et les entreprises...

suite de l'edito

Une soirée spectacle tout en couleur avec les Feux de la Rampe

L’association, l’école les feux de la rampe a clôt sa saison, comme de coutume, par un grand gala musical, ou les élèves sont mis à l’honneur en présentant au public le travail de l’année.

Pour cela parents et amis s’étaient donné rendez ce vendredi 22 juin à la salle de l’aire pour assister à cette représentation. Dès l’entrée dans la salle, le ton est donné, une grande estrade sur le coté pour les élèves de l’école de musique, dirigée par Francis Mervil et utilisation de la scène principale pour les élèves de l’école de danse dirigée par Coryne et Morgane.

Le spectacle offert fut à la hauteur des espérances, une alternance parfaite entre la partie musicale et la partie spectacle ballets, tout au long de la soirée, les danseurs ont livré...

» Echos/frontignan

Quand je pense à Fernande, la programmation

...Depuis la création du festival Quand je pense à Fernande en 2002, nous n'avons eu de cesse de défendre la chanson française actuelle en présentant dans le cadre enchanteur du Théâtre de la Mer, un large éventail des choix musicaux et des divers styles d'écriture...

Tout ceci est bien normal au pays de Georges Brassens.

"A l’image de la politique culturelle de la Ville, le festival Quand je pense à Fernande, créé il y a 17 ans, a l’éclec- tisme pour maître-mot. Il rend hommage à la chanson française et présente un tour d’horizon de la création, en veillant à proposer différents styles, et à s’adresser à tous les publics. De Camille à Dominique A en passant par Pierre Lapointe, Juliette, Pépite, Julien Doré et Juliette Armanet, la programmation 2018 est de nouveau riche et diversifiée."

» Echos/sete

Les Baux Elémentaires résument magnifiquement l’histoire de l’Art

expP1070656C’est un projet en Arts plastiques qui s’est réalisé tout au long de l’année avec transversalement des réalisations artistiques, des productions d’écrits, des recherches, des préparations et des réalisations d’exposés, des reconstitutions et surtout, au-delà de ce travail, un étonnant effort de mémoire.

Et ce vendredi 22 juin au soir, en présence du Directeur de l’école, Pierre Mariez, et de leurs enseignantes, devant de très nombreux parents émerveillés par la qualité et le soin apporté à ces nombreuses réalisations, les élèves des deux classes de CE2 et de la classe CE2-CM1 ont montré le fruit de leurs efforts en les exposant durant quelques heures et en présentant leurs exposés oralement, bien que déjà écrits et illustrés.

Les œuvres étaient rangées chronologiquement, suivant les périodes historiques, de la Préhistoire à l’époque contemporaine en passant par l’Antiquité et le Moyen Age entre-autres...

» Echos/poussan

Port de Sète

 Le port de plaisance et ses services :

au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville.

Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres.

Le port de plaisance compte 1750 postes dont : 650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés).


Les entrées du dimanche 24 juin 2018 :  Hatche (avec remorques) en provenance  d’Izmir, Sovereign (avec passagers) venant de Nice, Celtic Endeavour (avec engrais) venant de Castellon. .

port de Sète

Les vertus des feux de la Saint Jean

Les feux de la Saint Jean :  encore aujourd’hui les traditionnels feux de la Saint-Jean marquent pour certains le vrai début de l’été. A Poussan, ils devraient avoir lieu le dimanche 24 juin 2018, au Jardin Public.

Mais autrefois, ils avaient lieu dans la nuit du 23 au 24 juin ou du 24 au 25 juin selon les régions, le 24 juin étant le jour de la Saint-Jean, donc en léger décalage avec le solstice d’été.

Maintenus jusqu’à la Première Guerre mondiale, la Seconde leur a donné un coup d’arrêt définitif.

La règle générale était la réalisation d’un grand feu de joie commun qui devait se voir le plus loin possible.

Dans les villages, la veille ou le jour de la Saint-Jean, tous les gens de la commune apportaient le soir venu, à l’endroit désigné, des combustibles divers que l’on empilait en tas, dans l’euphorie générale...

» Echos/poussan

A noter pour le dimanche 24 juin 2018

Un truc en plus : pour enlever le sable sur la peau : Ayez toujours un petit sac de farine dans votre panier de plage ! Les grains de sables collent à la peau parce qu’elle est humide, et la farine va absorber cette humidité. Massez rapidement les pieds et le corps avec un petit peu de farine jusqu’à ce que le sable se décolle.

Ephéméride :

Dimanche 24 juin 2018 : Fête de  Nativité de Saint Jean-Baptiste. Jean était le cousin de Jésus. Il annonçait la venue du Messie (l'oint de Dieu) et baptisait ses disciples dans l'eau du Jourdain...

Dimanche 24 juin 2018 : en juin 1821 : Bolívar à Carabobo et 2007 : Crise des « subprimes ».

Lever du soleil : 6 h 00
Coucher du soleil : 21 h 31
Ciel : soleil
Vent : marin puis tournant nord
Température : 15°. 30°

» méteo marine (»)

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations

Les arts métis ont présenté leur festival au JAM

Christophe Blanc-Brude, président de l'Association «Les Arts Métis» se félicite de ce festival organisé pour la quatrième année (associé à l'Ecole de Musique «Acte Culture) et Iréné Cathala, adjoint au maire responsable de la culture, ont dévoilé l'affiche réalisée par Pascal Imbert – artiste peintre et membre du collectif les «Zamimétis». Le départ est donné pour le «Festival les Arts Métis» qui se déroulera les 20, 21 et 22 juillet au Théâtre de Verdure de Balaruc-les-Bains. Iréné Cathala, adjoint au maire responsable de la Culture, a remercié Monsieur le président de l'O.M.C., l'Ecole de Musique, «Acte Culture», Madame la directrice du service culturel de Balaruc-les-Bains, le président de l'Association et les bénévoles des «arts métis» qui ont oeuvré pour ce festival et dit «Je suis heureux d'être à nouveau aujourd'hui dans...

» Echos/balaruc-les-bains

Les globe-trotteurs poussannais au Sri Lanka

sriCapture

Ils se préparaient depuis septembre 2017 et ils sont partis le 4 juin 2018, le jour du 10ème anniversaire de leur fille, Lola.

Aurélie et Julien Anselme, de jeunes Poussannais effectuent avec leur fille Lola, âgée de 10 ans, un tour du Monde non pas en 80 jours, mais au contraire en un an, en profitant au mieux des pays découverts.

Voir : http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/34995-tour-du-monde-des-poussannais-osent

Actuellement, ils sont au Sri Lanka. Quelques photos :

Une vidéo : https://www.instagram.com/p/BkJmXvwB0zG/?taken-by=familytrotter

Pour les suivre : https://www.instagram.com/familytrotter/...

» Echos/poussan

Deux journées tournées vers l'avenir et l'environnement

Deux journées tournées vers l'avenir et l'environnement durant la 9édition des Assises de la pêche et des produits de la mer

La 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer vient de se clôturer après deux jours au Théâtre Molière de Sète, les 14 et 15 juin 2018. Les discours de Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie ont ouvert ce rendez-vous annuel de la filière où 450 participants se sont réunis pour la première fois en Méditerranée. La date et le lieu de l’édition 2019 seront bientôt annoncés. 58 intervenants ont captivé l’attention des 450 participants en échangeant sur l’avenir et l’attractivité de la filière ainsi que sur les enjeux environnementaux. Les innovations et recherches en termes de pêche et d’aquaculture sont également souvent revenues au cœur des débats...

» echos

La Ville de Sète acte l’aménagement d’un parking place Stalingrad

stalingrad 2

Afin de faciliter l’accès à la ville et de la rendre plus fluide, la municipalité a lancé un grand programme destiné à développer l’offre de stationnement.

Premier axe : améliorer les conditions d’accueil des parkings existants (Halles et Canal). De gros travaux de modernisation ont été entrepris. Ils se poursuivront à la rentrée.

Deuxième axe : accroître l’offre de stationnement, notamment aux entrées de ville afin de désengorger le centre. L’aménagement d’un parking place Stalingrad s’inscrit dans cette démarche et vise à anticiper les évolutions à venir liées à l'aménagement du Pôle d’Echanges Multimodal et de la ZAC Entrée Est. Ce nouveau parking souterrain aura une capacité d’accueil d'environ 300 places sur plusieurs niveaux, sous la place Stalingrad.

La SPLBT qui gère et exploite les parkings et le stationnement voirie pour le compte de la Ville depuis le 1er janvier 2016, va lancer la construction de cet équipement…

» Echos/sete

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !