Fanatisme : ce mois-ci l'éditorialiste d'Oc-infos cède la plume à Voltaire

En 1763, Voltaire publie son Traité sur l'intolérance. Ce texte vise la réhabilitation de Jean Calas, protestant faussement accusé et exécuté pour avoir assassiné son fils afin d'éviter que ce dernier ne se convertisse au catholicisme.

L'année suivante, en 1764, il définit le "Fanatisme" dans son Dictionnaire philosophique, dont nous extrayons ci-dessous l'essentiel.

"Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un enthousiaste ; celui qui soutient sa folie par le meurtre est un fanatique. […]"

"Les lois et la religion ne suffisent pas contre la peste des âmes ; la religion, loin d'être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés. Ces misérables ont sans cesse présent à l'esprit l'exemple d'Aod, qui assassine le roi Eglon ; de Judith, qui coupe la tête d'Holopherne en couchant avec lui ; de Samuel, qui hache en morceaux le roi Agag."

"Ils ne voient pas que ces exemples, qui sont respectables dans l'Antiquité, sont abominables dans le temps présent ; ils puisent leurs fureurs dans la religion même qui les condamne.


Les lois sont encore très impuissantes contre ces accès de rage ; c'est comme si vous lisiez un arrêt du conseil à un frénétique.

Ces gens-là sont persuadés que l'esprit saint qui les pénètre est au-dessus des lois, que leur enthousiasme est la seule loi qu'ils doivent entendre."

Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes, et qui, en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ?


Ce sont d'ordinaire les fripons qui conduisent les fanatiques, et qui mettent le poignard entre leurs mains."

"Ils ressemblent à ce Vieux de la Montagne qui faisait, dit-on, goûter les joies du paradis à des imbéciles, et qui leur promettait une éternité de ces plaisirs dont il leur avait donné un avant-goût, à condition qu'ils iraient assassiner tous ceux qu'il leur nommerait.

 Voltaire


"Fanatisme", Dictionnaire philosophique, 1764

Edito du mois

1er décembre 2020 : Journée mondiale du sida

Tous les ans, la Journée mondiale contre le sida est organisée dans le monde entier le 1er décembre. Elle est le cadre de manifestations de soutien aux personnes vivant avec et touchées par le virus, et c’est également le moment de se souvenir de toutes les victimes du sida. En 2020, la pandémie de COVID-19, ainsi que les répercussions des pandémies sur les vies et la subsistance des personnes ont monopolisé l'attention du monde entier. La COVID-19 nous fournit un nouvel exemple illustrant les liens étroits entre la santé et d’autres aspects fondamentaux comme la réduction des inégalités, les droits humains, l’égalité des sexes, la protection sociale et la croissance économique. Le thème de l’édition 2020 de la Journée mondiale de lutte contre le sida, « Solidarité mondiale et responsabilité partagée », est né de ce constat.

La COVID-19 nous montre que personne n’est protégé d’une pandémie tant que tout le monde ne l’est pas. Si nous voulons surmonter ce défi, nous ne pouvons pas nous permettre d’oublier certaines personnes.  Pour mettre fin aux pandémies concomitantes du VIH et de la COVID-19, il est essentiel d’éliminer la stigmatisation et la discrimination, de mettre les individus au centre de l’action, d’ancrer nos ripostes dans les droits humains et d’adopter des stratégies tenant compte du genre.

La pandémie de COVID-19 est révélatrice d’inégalités bien établies dans nos sociétés. Cette crise sanitaire, comme d’autres avant elle, se fait davantage sentir chez les populations les plus pauvres et les plus vulnérables. Nous constatons que la crise de la COVID-19 exacerbe les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes vivant avec le VIH, les femmes et les filles, ainsi que les populations clés, par exemple en ce qui concerne l’accès aux soins de santé vitaux. Cette crise creuse également les inégalités sociales et économiques, et accroît la vulnérabilité au VIH des groupes marginalisés. Toutefois, cette crise nous réveille de notre torpeur, elle est une invitation à adopter un regard neuf, à agir mieux et ensemble. Certains aspects de l’éradication du sida en tant que menace sur la santé publique dépendent de la riposte mondiale à la COVID-19.

Le leadership et l’engagement des communautés sont indispensables à la riposte efficace au sida et aussi à celle au coronavirus. Les exemples de défense des droits et les manifestations de solidarité ne manquent pas. Une fois encore...

La Région aux côtés des familles

Face à la crise, le nombre de familles en situation de précarité ne cesse d’augmenter. La Région renforce son soutien afin de les aider à bien manger, étudier, se soigner…

L’opération « Bien manger pour tous » prolongée

Jusqu’à la fin de l’année, grâce à "Bien manger pour tous", les familles les plus impactées par la crise bénéficieront de produits frais et locaux. Et elles sont de plus en plus nombreuses à pousser la porte des associations d’aide alimentaire. A titre d’exemple, la Croix-Rouge enregistre une augmentation de 40 à 45 % des besoins [1]. Alors que les agriculteurs rencontrent des difficultés pour écouler leur production. En créant cette opération solidaire, depuis le printemps, la Région a ainsi pu distribuer 450 tonnes de produits aux associations d’aide alimentaire qu’elle a acheté à plus de 60 agriculteurs et producteurs régionaux.

De nombreux étudiants se trouvent actuellement en grande difficulté. Afin qu’ils accèdent à une alimentation de qualité, la Région a livré des produits frais et locaux aux étudiants boursiers de Toulouse et de Montpellier, en lien avec le Crous et la Banque Alimentaire.

Masques et dépistages gratuits

Parce que l’achat de masques représente une dépense supplémentaire pour les familles, la Région a choisi de poursuivre les distributions aux lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle. Elle a également décidé d’en fournir aux enfants de 6 à 11 ans. Et pour valoriser nos savoir-faire régionaux, grâce à Occitanie Protect, ces masques sont fabriqués et conçus 100% localement.

Le dépistage est un autre maillon essentiel de la lutte contre la propagation du virus. Malheureusement, l’accès aux tests peut parfois être limité, voire inexistant pour les personnes précaires ou celles vivant dans des territoires ruraux. "En lien avec l’ARS et la Croix-Rouge, nous avons donc pris l’initiative de mettre en place une politique de dépistage sur-mesure, au plus près des besoins. Des structures mobiles proposeront des dépistages rapides aux citoyens éloignés des points de prélèvement." indique Carole Delga.

Des équipements pour soutenir la réussite des jeunes

Depuis la rentrée, les étudiants...

» Echos

L'Insee révise en hausse, à +18,7%, le rebond de l'économie française au troisième trimestre

Entrepreneur, Idée, Compétence, Vision

L'Insee a révisé à la hausse vendredi son estimation du rebond de l'économie française au troisième trimestre,

le produit intérieur brut (PIB) affichant une progression de +18,7%, contre +18,2% estimé précédemment.

Le PIB reste toutefois "inférieur de 3,9% à son niveau du troisième trimestre 2019",

précise l'Institut national de la statistique, qui explique notamment cette révision par une réévaluation de la consommation des ménages et de l'investissement en services.

Ainsi, sur cette période marquée par le déconfinement et les vacances d'été,

les dépenses de consommation des ménages ont "vivement" augmenté de +17,9%, après leur chute de 11,4% au deuxième trimestre, durant lequel le PIB avait plongé de 13,8%.

Elles se rapprochent ainsi de leur niveau d'avant-crise, puisqu'elles sont en baisse de 1,3% sur un an, souligne l'Insee.

Malgré un rebond conséquent de 23,9%, l'investissement reste lui en retrait de 4,8% par rapport à son niveau d'il y a un an.

Avec une hausse des exportations supérieure à celle des importations,

le commerce extérieur contribue lui positivement à la croissance du troisième trimestre, tandis que la variation des stocks y contribue négativement (-1,5 point)......

Aller plus loin : https://finance.orange.fr/actualite-eco/article/l-insee-revise-en-hausse-a-18-7-le-rebond-de-l-economie-francaise-au-

...

A noter pour le mardi 1er décembre 2020

Paysages, Lune, Nuit, Pleine Lune, Ciel

Ephéméride du mardi 1er décembre 2020 : c'est sa fête : celle de Florence
Originaire de Florence, d'où son nom, la sainte du jour est convertie par l'évêque de Poitiers, Hilaire, au IVe siècle. Elle se retire dans un couvent poitevin.

C'est sa fête  aussi: Éloi.  Le « bon Saint Éloi » de la chanson est né près de Limoges dans une pauvre famille. Il se révéla un orfèvre de talent avant de devenir le conseiller du roi Dagobert (vers 630), le dernier successeur de Clovis à peu près compétent (les rois mérovingiens suivants mériteront d'être appelés « rois fainéants »).
 
Le 1er décembre 1789 : les Français découvrent la guillotine
Le 1er décembre 1789, le député Joseph Guillotin, docteur de son état, suggère à la tribune de l'Assemblée constituante que soit introduite l'égalité de tous les citoyens devant le juge.
 Une machine qui connaîtra très vite une immense notoriété : la guillotine...
Suite de l'article 


 Et le 1er décembre 1955 : arrestation de Rosa Parks
Le 1er décembre 1955, Rosa Parks, une femme noire de 42 ans, est arrêtée pour avoir refusé de céder sa place à un Blanc dans un bus de la ville de Montgomery, en Alabama (États-Unis)...
Suite de l'article

 Lever du soleil : 8 h 11
Coucher de soleil : 17 h 00
 Ciel :  soleil et éclaircies
Vent :   Tramontane
Températures : 05° 11°
météo marine (»)

Sète, Informations Covid-19 au 1er décembre

Industrie, Transport, Bateau, Pêche

Le gouvernement a confirmé, jeudi 26 novembre, la prolongation du confinement jusqu’au 15 décembre. Des précisions ont également été apportées sur les modalités de réouverture des commerces non essentiels et les vacances de Noël. Voici les dates et informations à retenir :

Depuis le 28 novembre : les commerces, sauf les bars et restaurants, ont pu rouvrir suivant un protocole sanitaire renforcé. La jauge est portée à 8 m2 par client pour éviter des flux trop importants. Les commerçants ont la possibilité d’étendre leurs horaires jusqu’à 21 h et d’ouvrir plus facilement leur commerce le dimanche. Pour les surfaces de plus de 400 m², un comptage doit être appliqué. L’attestation permet désormais de se déplacer à 20 km du domicile et pendant trois heures pour la pratique des activités sportives ou la promenade. Par ailleurs, les offices dans les lieux de culte peuvent se tenir dans la limite de 30 personnes. Les médiathèques, archives, commerces culturels (librairies, disquaires…) sont de nouveau accessibles au public.

15 décembre : le confinement sera levé et remplacé par un couvre-feu partout dans l’Hexagone de 21 h à 7 h. Un couvre-feu qui ne s’appliquera pas les soirs du 24 et du 31 décembre. A cette date, les cinémas, théâtres, musées et conservatoires de musique (sauf pour le chant) pourront rouvrir. Les déplacements entre les régions seront de nouveau autorisés.

20 janvier : si les conditions sanitaires le permettent, les restaurants et les salles de sport pourront rouvrir. Seuls les bars resteront fermés. Les lycées pourront rouvrir avec la jauge maximale. Les universités suivraient deux semaines plus tard.

Vaccination : une campagne “rapide et massive” ....

                                                                                           » Echos/sete

Port de Sète

Harbour Cranes, Sky, Clouds, Industry

 

Le port de plaisance et ses services :  au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville.
Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres.

Le port de plaisance compte 1750 postes dont :

650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés)

Mardi 1er décembre novembre :  Arrivées et bateaux au port le mardi 1er décembre novembre : Anna, Odeep one, Navin Vulture, Yersin, Musashi,  JM Christian 6, Chrisderic 2, Paolo Manoe(pêche)...

Les rotations des Ferries entre Nador et Sète reprennent jusqu'au moins au 8 janvier 2021...

Jean-Claude Gayssot a écrit à Olivier Véran, Ministre de la Santé, pour lui proposer de mettre à la disposition de l'Etat les entrepôts frigorifiques du port de Sète pour stocker les doses des vaccins contre le Covid19...

 

port de Sète

 PROGRAMME TELE DU JOUR EN 1 CLIC

Programme du  mardi 1er décembre 2020 : https://www.programme-tv.net/

La 36ème campagne des Restos démarre officiellement le 24 novembre

Depuis leur création par Coluche en 1985, les Restos du Cœur sont, tout au long de l’année, en première ligne pour faire face à toutes les situations pour aider les personnes les plus fragilisées par notre société. Les bénévoles vont au plus près de personnes qui en ont besoin, par des distributions de colis ou dotations alimentaires dans les quelque 2 000 centres partout en France, ou grâce à la trentaine de centres itinérants qui sillonnent les routes dans les communes rurales. Des repas chauds sont également distribués dans la rue le soir, notamment dans de grandes villes ou agglomérations. Par tous les temps. Il y a aussi des petit-déjeuner servis dans des centres qui sont aussi des accueils de jour, pour partir travailler ou à l’école pour certains enfants, après un premier repas. Symboliquement lancée avant le début de l’hiver, les Restos entament donc le 24 novembre, leur 36ème campagne.

Lutte contre le gaspillage alimentaire et pour des repas équilibrés

Depuis l’origine, la philosophie des Restos du Cœur est de distribuer des denrées variées pour permettre la confection de repas équilibrés. Achats en gros grâce aux dons financiers, dons alimentaires lors des collectes auprès de particuliers ou d’entreprises, ramasse de produits frais dans des magasins qui permet aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire : Les Restos du Cœur, grâce à une organisation et une logistique rôdées et efficaces, proposent une dotation de denrées conséquente en volume et un équilibre alimentaire, accessible pour toutes et tous. Parce qu’un repas...

AOP Muscat de Frontignan - Une identité commune

Présentée ce vendredi 27 novembre dans la salle polyvalente de l'office du tourisme,

la nouvelle identité visuelle réalisée par des étudiants

et choisie par l’ensemble des producteurs sera désormais associée à la communication de l’AOP Muscat de Frontignan.

Fin septembre dernier, sept équipes d’étudiants de la Box académie,

une école de communication locale, présentaient leurs projets pour promouvoir l’AOP muscat de Frontignan à une délégation de producteurs

(syndicat du cru, coopérateurs, producteurs indépendants), cavistes et élus de la Ville.

Deux mois plus tard, le voile se lève sur le projet final à l’occasion d’une présentation officielle

en présence de Kelvine Gouvernayre, élue déléguée au tourisme et à la promotion des produits locaux et du Muscat,

Patrick Bourmond élu délégué au commerce et à l’artisanat, Jean-Denis Ferrières , président du syndicat du cru,

MM. Miron et Rubio pour la cave coopérative, Olivier Robert du mas de la Plaine haute,

Francis et Christophe Sala du domaine de la Plaine, Alain Peyronnet du domaine Peyronnet et Nicolas Cazano, caviste.

A cette occasion les élèves de la Box Académie ont révélé la nouvelle identité graphique de l"AOP Muscat de Frontignan

qu'ils ont conçu dans le cadre de leur cursus et d'un travail commun de la ville

et de l'ensemble  des acteurs du Muscat de Frontignan

Signé par Olivia Exposito, cette nouvelle identité graphique a su susciter l’adhésion de l’ensemble des acteurs,

rappelant que le muscat de Frontignan est un véritable…

provocateur de bons moment !

...
                                                                                        » Echos/frontignan

Avec l'APAVH, une merveille petite créature, NONO, 2.5 mois, est à l’ADOPTION !

nono
Cette adorable boule de poils va changer votre vie pour le meilleur, inversement si vous n'êtes pas de bons maîtres alors ce sera pour le pire !
Le chien est un animal social et sociable, on ne le dira jamais assez. Alors il n'est pas fait pour rester seul au fond d'un jardin, ni sur un balcon.

Il a besoin d'interagir avec vous et pas seulement quand vous en avez envie. Il n'y a pas de pile, ni de bouton ON et OFF."

"N'oubliez pas qu'un chien vit une bonne douzaine d'année et que c'est un engagement sur la durée... Quoiqu'il arrive.

On peut déménager (avec son chien), partir en vacances (avec son chien), attendre un enfant (avec son chien), se séparer (un des deux gardera le chien), perdre son boulot (garder son chien) etc...


Bref ce sont les choses de la vie alors pensez-y avant de prendre un chien, parce que tout cela n'a rien d'exceptionnel et pourtant ce sont les "raisons" données par ceux qui abandonnent leur chien."

Pour l'adoption de Nono, merci de télécharger le formulaire de demande d’adoption ci-dessous :
https://6d1bb38f-da19-4aed-b048-e3d2086d2a8f.filesusr.com/ugd/1fc4d2_cd642f16335d472dad65f2754f4c8471.pdf

Et de  le retourner par email sur : asso.apavh@gmail.com

Type Commun, mâle, sera stérilisé à 6 mois.
Nous ne connaissons pas les parents, autrement dit en fonction de leur aspect physique,

le vétérinaire a indiqué "race commune" ce qui correspond à un chien domestique qui n'est conforme à aucun standard (aspect physique ou généalogie) établi par un club de race canine.


Alors ce ne sont pas des petits chiens, type York mais pas des grands chiens non plus, type Dogue, ils seront de taille moyenne...

Pas d’adoptions de CHIOTS hors département 34

Sur le site : https://www.apavh.com/nono-2020
Contact : 06 58 73 25 62
...

» Associations

Moi c’est Bernard…

ABER00~1Cette espèce est le bernard-l’hermite terrestre le plus commun. Il est capable d’émettre des sons avec sa pince.

On le rencontre principalement dans les mangroves, dans les zones forestières proche de la plage, dans les dunes sableuses et dans les zones buissonneuses. Il se cache sous un amas de feuilles mortes pendant les heures chaudes de la journée.

 Bernard-l'hermite que l'on écrit aussi Bernard-l'ermite est un terme qui désigne diverses espèces de crustacés que l'on appelle aussi les pagures. Le pagure commun ou simplement pagure (Pagurus bernhardus), est plus connu sous le nom de bernard-l'ermite

Ces animaux portent bien mal leur nom car ils sont loin de vivre en… ermites.

Son nom actuel, qui date du XVIe siècle, provient du terme occitan «bernat l’ermito», utilisé à l’époque dans le Languedoc pour parler de cet invertébré.

Que mange le Bernard L’Hermite ?

il mange des cadavres de poissons et de crevettes. Et il mange aussi des mollusques vivants ou morts, par exemple l’escargot de mer, des coquillages mais également des vers polychètes.

Ou le trouve-t-on ?

On le trouve sur les roches humides ou le sable à travers les algues dans la zone sublittoral jusqu'à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Il est réparti de la Baltique occidentale jusqu'à la Méditerranée.

Pour vivre doit protéger son abdomen, il a la particularité de devoir utiliser des carapaces ou des coquilles vides pour protéger son abdomen des prédateurs.

Lorsque sa croissance fait que sa carapace devient trop étroite, il en change pour une plus spacieuse. Il n'hésite pas parfois à déloger l'éventuel occupant de la coquille qu'il convoite.

La reproduction est réalisée chez les Bernard l’Hermite lorsque que le mâle transfert un spermatophore à la femelle, ce qui ne peut se faire que lorsque les deux animaux émerge partiellement de leur coquille.

La femelle porte ensuite le spermatophore à ses gonopores pour transférer la semence du mâle. La durée de vie d’un Bernard l’Hermite peut dans de bonnes conditions approcher les 30 ans ! Ah j’oubliai… Il est comestible !

 Georges Cantin

» bon-a-savoir

Décret 2020-1454 levant interdiction plaisance et activités nautiques sous réserve

Bateaux, Yacht, Navire, L'Eau, Mer"Parution du décret 2020-1454 levant interdiction plaisance et activités nautiques sous réserve:

- Vérifier modalités accès littoral/port par autorités terrestres locales - Pratique individuelle : 3h maxi, rayon de 20km autour domicile - Port attestation déplacement."

À partir du 28 novembre 2020, la pratique de loisir des activités de plaisance, est autorisée dans les conditions suivantes : 

  - la pratique indviduelle - ou par les personnes d'un même domicile - de ces activités compatibles avec la limite de 3 heures quotidienne et le rayon maximal de déplacement de 20 kilomètres autour du domicile


- la pratique de ces activités par des groupes scolaires et périscolaires ;
 
- les activités sportives participant à la formation universitaire ;
 
- la navigation nécessaire à la mise à l'hivernage ou à la vérification des lignes de mouillage des navires de plaisance mouillées hors des ports maritimes.

Le plaisancier effectuant ces opérations doit pouvoir présenter aux unités de police les documents relatifs à la propriété du navire, ainsi que l'autorisation de mouillage ;
 
- la navigation de plaisance pour motif personnel impérieux (déménagement pour motif professionnel d'une personne domiciliée sur son navire de plaisance, retour vers le port d'attache pour une navigation de plaisance entamée avant l'entrée en vigueur du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020,...).

Ce motif personnel doit être validé au préalable par la délégation à la mer et au littoral du département de départ ou d'arrivée.
 
Par conséquent, hormis les navigateurs qui vivent sur leur bateau ou à quelques kilomètres de leur bateau, peu de gens auront la chance de naviguer dans les prochains jours. En effet, 3 heures pour se rendre au bateau, préparer le bateau, larguer les amarres, naviguer (un peu), rentrer au port, ranger le bateau et rentrer chez soi, c'est presque impossible...

(Sauf peut-être, si vous êtes véliplanchiste ou voile-légériste)...

< echos

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !