Des gilets jaunes aux gilets verts ?

On ne peut pas critiquer un gouvernement qui cherche à équilibrer les comptes publics pour éviter à la Nation de vivre à crédit. On ne peut pas non plus lui reprocher de veiller à la santé publique en s’attaquant au diesel dont la nocivité est prouvée. On peut également comprendre que la lutte contre le réchauffement climatique conduise à décourager l’usage de la voiture émettrice de gaz à effet de serre. Ce que d’aucun mettent en doute, c’est la sincérité du raisonnement car d’autres taxes sont en préparation : sur les achats par internet, sur l’élargissement de la redevance TV à tous les écrans, etc..
Bien sûr des raisons plausibles seront mises en avant par le gouvernement pour expliquer ces nouvelles mesures. De leur coté, les opposants en profiteront pour récupérer la colère populaire avec des discours forgés de demi-vérités et d’engagements sans lendemain. Mains sur le cœur, les politiques de droite et de gauche feront les habituelles promesses dont le sens est invariablement au service d’une stratégie électorale trop souvent cynique.
Au 19ème siècle François Guizot , président du conseil des ministres sous le roi Louis-Philippe, expliquait pourquoi il valait mieux taxer les gens modestes plutôt que les ultra-riches...

suite de l'édito

Exposition | Frontignan la Peyrade dans la Grande Guerre

 Durant 4 ans, Frontignan la Peyrade a commémoré le Centenaire de la Première Guerre mondiale, au plus près du quotidien des habitants d’alors, et avec la participation nombreuse de ceux d’aujourd’hui. Cette démarche a été labellisée par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Grâce à la mobilisation de tous, depuis 2014, Frontignan la Peyrade dans la Grande Guerre, sous le label de mission Centenaire, réunit des milliers de participants autour de la grande collecte testimoniale, mais aussi d’expositions, conférences, spectacles et commémorations, pour rendre hommage aux millions de morts de ce conflit, et mieux saisir toute l’horreur et l’injustice de la guerre.

Cette grande exposition finale réunit les éléments clés des précédentes expositions de la période commémorative de 4 ans qui se clôt cette année. Dans une scénographie originale, créée par l’association Culture urbaines sans frontières / CUSF, témoignages, documents et objets d’archives...

» Echos/frontignan

Zoom sur la qualité de l'air du bassin de Thau

poupP1160020

L'association ATMO Occitanie présentait ce jeudi 15 novembre dans les locaux de Sète agglopôle Méditerranée un zoom sur la qualité de l'air du bassin de Thau, en présence de certains de ses partenaires et de François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle méditerrannée, ainsi que de Francis Veaute, Vice-Président, Délégué à la gestion et à la valorisation des espaces naturels, brigade territoriale, développement durable, économie circulaire et énergies renouvelables ...

Le Bassin de Thau est un territoire pluriel mêlant centres urbains et terres agricoles, activités industrielles et touristiques.

Atmo Occitanie place son expertise au service des territoires citoyens, collectivités, ou entreprises pour : - Surveiller en continu la qualité de l'air sur l'ensemble du territoire grâce à un dispositif de mesures et à des outils de simulation informatiques qui modélisent les rejets de polluants dans l'atmosphère.

- Informer au quotidien et en cas d'alerte les citoyens, médias, autorités et collectivités...

» echos

Avec l'APAVH, Roucky, le ouistiti chien, est à l’adoption

plotIMG_0129-1

Les gens s’imaginent que les petits chiens, de par leur taille, sont fragiles voire des « chiens à mémère ». Souvent dans les bras de leur maître, ils vous arracheraient un doigts rien que de tenter une approche pour les caresser. Ils aboient beaucoup et s’agitent pour un rien...
 Certains sont comme ça en effet, mais pas tous! Roucky est un micro chien de 4,5 kg qui sait qu’il est petit car il a un peu la trouille des gros, mais il n’a rien de la caricature des petits chiens que nous venons d’évoquer. 
 
"D’abord il est sociable avec ses congénères, un peu impressionné par les gros chiens vu qu’il est lucide de sa propre taille ! Il aime les chats au point de vouloir jouer et de se prendre pour l’un d’entre eux.
 C’est un petit chien doux et tranquille pour peu que l’on s’occupe de lui. Roucky aime jouer, adore sa balle qu’il ne ramène jamais quand on la lui lance, mais qu’il accepte de vous rendre. Il aime aussi les balades bien entendu.
 
Mais ce qu’il préfère, c’est rester prés de vous, à l’intérieur, voilà un petit chien de compagnie très agréable à vivre. Il aime les humains, petits et grands, sous réserve que les petits ne le prennent pas pour un jouet!"...

» associations

 

Centenaire de l'Armistice

034Tous les ans et dans toutes les villes on célèbre cette date du 11 novembre mais cette année, les cérémonies revêtaient un caractère particulier car il s'agissait du centième anniversaire de la signature de l'armistice qui mettait fin à un long conflit  meurtrier de 4 lourdes et terribles années.
C'est une foule nombreuse qui s'est rassemblée devant la mairie pour rejoindre en cortège le cimetière devant le monument aux morts où après les dépôts de gerbe, le Président de l'UNC M.Gasc a lu le message national de l'UNC dans lequel il rappelait notamment  la bataille de Verdun dernière victoire remportée par la France sans les alliés.
Après lecture des  noms des marseillanais morts pour la France en 1918 par des jeunes conseillers municipaux, le maire Yves Michel a lu le message du Président de la République qui évoquait le gâchis de ces années noires, le nombre effarant de pertes humaines et de gens revenus mutilés et malades et stipulait combien il est important de célébrer le devoir de mémoire en reconnaissance à ceux qui se sont battus et  pour ceux qui se battent encore pour défendre la liberté et leur pays.
Après cette cérémonie et les salutations aux porte-drapeaux, le cortège s'est constitué pour rejoindre les allées...

» Echos/marseillan

Port de Sète

 Le port de plaisance et ses services :

  •  au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville.
  • Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres.

Le port de plaisance compte 1750 postes dont : 650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés) .

Entrées du lundi 19 novembre : 
BF Caloosa (avec éoliennes) en provenance d’Emden, GNV Atlas (avec passagers) venant de Tanger, Lady Debora (avec charbon, houille) venant de Sines, VS Leia (avec gazoles) en provenance de Castellon, Evasion (péniche de houille).
Mer, Océan, Bateau, Phare, LumièreTanger et Nador : rotations doublées jusqu'à mi-septembre en page "bons plans".

port de Sète

SMBT : montez dans le bus de l'Inondation

Du 20 au 24 novembre,  le Syndicat mixte du bassin de Thau lance la campagne « mieux connaître l’inondation : ce n’est pas sorcier ! ».

A bord d’un vieux bus scolaire américain, le public découvrira quels phénomènes sont à l’origine du risque inondation dans le bassin de Thau. Projections, témoignages, films d’animation…  à la descente, le risque inondation n’aura plus de secret pour eux.

Plus de 5 millions de français sont concernés par l’inondation. Ce risque arrive pourtant en dernière position dans la liste des préoccupations*. Apprendre à reconnaître le risque inondation, savoir quels comportements adopter pour y faire face sont pourtant essentiels pour diminuer sa vulnérabilité.  

Le Bassin de Thau est classé à risque important d'inondation (TRI). Chargé de piloter la Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation, le Syndicat mixte du bassin de Thau lance avec le soutien du Ministère de la transition écologique une campagne de sensibilisation à l’échelle de tout le territoire...

» echos

A noter pour le lundi 19 novembre 2018

Chèvre, Clôture, Regarder, FermeEphéméride :

Lundi 19 novembre 2018 : Fête de Tanguy

Jeune seigneur breton, le saint du jour vit à la cour des rois mérovingiens. Ayant tué sa soeur par méprise, il se retire au monastère de Batz et fonde une nouvelle abbaye.

 

Lundi 19 novembre2018 :

en 1819 : ouverture du musée du Prado et en 1968 : coup d'État au Mali.


Lever du soleil : 7 h 43
Coucher du soleil : 17 h 13


Ciel : éclaircies


Vent : Tramontane
Températures : 6°-13°

méteo marine (»)

Le rapport « Développement Durable » de SAM, 2018 est arrivé

vbnCapture

Sète agglopôle présente un bilan synthétique des actions et des politiques publiques menées par Sète agglopôle (plus de 100 actions) dans les domaines de l’habitat et de la rénovation urbaine, du transport, de la culture, de la gestion des déchets ou encore de la préservation des espaces naturels…

qui contribuent particulièrement aux objectifs du développement durable.
 
Le rapport est décliné en 5 axes :

lutte contre le changement climatique,
préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources,
cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations,
épanouissement de tous les êtres humains,
production et consommation responsable.

 » echos

La traditionnelle Foire de la Sainte Catherine dimanche 25 Novembre

Le service festivités de la ville de Poussan organise la traditionnelle Foire de la Sainte Catherine dimanche 25 Novembre de 10 h à 14 h au centre ville.

Au programme  : marché artisanal avec des produits régionaux et des produits italiens

A partir de 9 h 30 : présentation des Objets Roulants Non Identifiés et concours de Belote organisé par les Amis du Clocher
10h30 : Visites guidées théâtralisées avec la Compagnie du Strapontin (départ devant les halles).
11h Atelier pour les enfants fabrication de pâtes
12h Danse du chevalet et parade du cochon devant les halles
14h Début de la Course d’ORNI «la première carriolade de Poussan» - Circuit sur le boulevard René Tulet
17h30 Concert "Tout en chansons" de Mathieu Sempéré (Ténor des Stentors) au Foyer des Campagnes

» Echos/poussan

« Espoir pour un enfant »: les bénévoles vous remercient : 4000€

poirP1160076

Comme chaque année, les membres bénévoles de l’association « Espoir pour un enfant Hérault » organisaient leur braderie d’automne au foyer des Campagnes. La manifestation se déroulait ce vendredi 16 novembre et samedi 17 avec son ouverture au public. Ce fut une très belle réussite qui remonte le moral de tous : De nombreux visiteurs et un résultat extraordinaire : un record à Poussan, 4000€.

Avec ferveur et énergie, elles préparent toutes cette braderie car c’est toujours pour  l’association un des meilleurs moyens pour récolter de l’argent. Celui-ci leur permet de mieux s’occuper de l’enfance en détresse, que ce soit en France ou à l’étranger ou bien encore d’assurer d’autres actions caritatives envers les enfants qui en ont besoin.

Toujours à la recherche d’autres bénévoles qui souhaiteraient s’impliquer dans l’association, elles apprécient ces journées qui au-delà de la vente sont faites de rencontres et d’échanges, de convivialité et de gentillesse. A commencer par une bénévole qui durant deux jours œuvre dans l’ombre en réalisant de très bonne crêpes qu’elle propose aux visiteurs. Elle ne s’en lasse toujours pas...

» Echos/poussan

La pollution numérique, réduisez la vôtre

L’impact environnemental du numérique est un champ de recherches qui vise à évaluer l'effet des technologies de l'information et de la communication sur l'environnement.

Certains désignent comme « pollution numérique » les conséquences environnementales négatives de la numérisation, incluant, pour certains, la pollution électromagnétique et les usages parasites de l'informatique comme le spam. Ces conséquences négatives proviennent de la consommation d'électricité non négligeable des systèmes, de l'usage de matières premières pour la construction des appareils, et de leur destruction après leur remplacement.

Il faut savoir que la révolution internet ne fait que commencer.

La barre des 50% de la population mondiale ayant accès à l’internet a été franchie en 2018. Au rythme actuel, le monde comptera bientôt 5 milliards d’internautes dont 4 milliards seront actifs sur les réseaux sociaux. Le taux de pénétration dépasse déjà 80% en Europe et s’en approche en Amérique. En Afrique il atteint...

» echos

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !