Du « low cost » au local

Grâce aux compagnies aériennes à bas coût de nombreux français ont la possibilité de connaître d’autres horizons et d’autres cultures. Il faut s’en réjouir. Mais derrière les cartes postales le tourisme de masse planétaire a aussi ses effets pervers : dégâts pour l’environnement, pillage des ressources naturelles, travail des enfants, tourisme sexuel, etc.
Alors certes il faut voir du pays mais commençons par le nôtre.
Le Conseil Régional lance actuellement une nouvelle campagne pour promouvoir les richesses touristiques de notre région. Plus proche de nous encore la nouvelle agglo unifiée du Bassin de Thau participe en ce moment au Salon des « Sports de Nature » au parc des expositions à Montpellier. Elle montre ainsi qu’avec 35 km de façade maritime, près de 10 000 ha de lagunes et plus de 6400 ha de massifs escarpés de garrigue, le pays de Thau est un espace unique, sur le littoral régional, en termes de diversité pour la pratique des sports nature.
Ces initiatives au bénéfice d’un tourisme de proximité doivent être saluées. Redécouvrir notre région, son patrimoine architectural, ses paysages et sa nature, sa gastronomie et sa culture est une aventure que nous pouvons renouveler sans cesse. Il n’est pas nécessaire de courir à l’autre bout du monde pour trouver la beauté et le bonheur. Il y a mieux à faire : privilégier la richesse accessible et saine de notre terroir. Aux bas coûts illusoires des « tour operators », pensons « local » avant « low cost »...

» lire l'édito complet

Sète : porte de l'Europe et fenêtre sur la Méditerranée

Ce mardi soir 31 février, une visite était organisée au Port de Sète Frontignan à l'occasion d'un chargement de remorques EKOL sur un train SNCF. Jean-Luc Gibelin, vice-président de la Région délégué aux Mobilités et Infrastructures de transports et Jean-Claude Gayssot, futur président du Port de Sète Frontignan, assistaient à un chargement de remorques EKOL.
Depuis 2014, en provenance de Turquie et plus particulièrement du port d'Izmir, ce ne sont pas moins de 15.000 remorques par an qui arrive à Sète avec des délais de transport ("transit time") de seulement 48 heures et une vitesse moyenne de 27 noeuds !
Depuis son implantation à Sète, Ekol, aura créé une vingtaine d'emplois et ce nouveau trafic, en fort développement, illustre bien la dynamique positive que connait actuellement le port de l'île singulière.
Le logisticien turc avait fait le choix de lancer un service hebdomadaire de transport rapide et durable reliant la Turquie et l'Ile-de-France à faible impact écologique, en passant par le Port de Sète Frontignan qu'il a choisi pour la qualité de ses infrastructures portuaires et ferroviaires...

» Echos

Le Languedoc viticole, ce « nouveau monde du vieux monde »

En ce début d’année, qui voit les événements professionnels se multiplier jusqu’à l’ouverture du Salon International de l’Agriculture, le terme de terroir s’affiche partout.L’américaine Christie Canterbury, Master of Wine, en dessine les contours, pose son regard sur les vins qu’il engendre et sur les vignerons qui l’expriment depuis trente ans. Dans une plongée au cœur des AOP Languedoc à l’occasion d’une master class à Montpellier, elle analyse des raisons de leur renommée à l’international. Son point de vue distancié projette notre région, loin des tensions et de la morosité économique ambiante, comme « un nouveau monde du vieux monde ».
Sorti des arrachages massifs du vignoble en vins de table, le Languedoc ne possédait pas d’AOP au début des années 1980. Les premières vignes issues de la replantation ont maintenant 30 ans. Elles ont vieilli, les vins se sont bonifiés, dans un rapport qualité / prix « excellent » qui a mené les vins du Midi sur la voie du succès. Cette réussite tient avant tout, selon Christie Canterbury, à des vignerons, des personnalités, des vins authentiques, qui reflètent leur terroir et leur histoire...

» Terroirs / Vigne

Le monde en 2050

Quelles opportunités pour l'économie régionale ?

Le centre de gravité de l’économie mondiale devrait se déplacer vers les économies émergentes. Dans le même temps le développement des marchés émergents est créateur de nombreuses opportunités pour les entreprises françaises.
Ne pas s’intéresser à ces marchés émergents, c’est se priver de l’essentiel de la croissance économique que le monde devrait...

» Economie

Au Crac Iron Man lives again!

En même temps que s’ouvrait la grande  exposition Archipel  Di Rosa, plus discrètement, un sombre chevalier prenait ses quartiers à l’étage du Crac à Sète . L’épopée, avait  débuté au Louvre  de Paris, l’année dernière . Que savons-nous,  au juste,   de ce vaillant guerrier, désire t-il nous faire passer un message? Et puis d’abord,  pourquoi se balade–il avec ce vieux poste cassettes ?  Est-ce qu’on peut  écouter ? Oui, un casque est à notre disposition...

» Beaux Arts / Expos

L'art et la folie : portraits de trois grandes créatrices

035
Trois grandes artistes : Camille Claudel (1864 – 1943), Séraphine de Senlis (1864-1932), Aloïse Corbaz (1886-1964). Trois destins liés à la folie. Alain Vircondelet, biographe de Camus, Pascal, Rimbaud, Sagan, St Exupéry ou Duras dont il fut l’intime,  était l’invité de Toni di Martino à la médiathèque François Mitterrand afin de parler de son dernier ouvrage « L’art jusqu’à la folie ».
« J’ai  voulu montrer que la folie a contribué à leur talent  et que, dans le même temps,  le talent exacerbe la folie » explique Alain Vircondelet à propos...

» Echos / Sète

Le leader européen de l’isolation électrotechnique est héraultais

La SEG, entreprise de taille moyenne basée à Poussan, innove depuis 60 ans. Toujours pionnière sur son secteur avec un process qui allie respect de l’environnement et économie d’énergie, elle a aujourd'hui une ambition mondiale.
Peu connue du grand public, La SEG Diélectriques, dite "l’usine rouge", entreprise de Poussan, est le leader français de la fabrication de produits diélectriques qui sont au cœur d’innombrables produits.
Ces isolants, résines d’imprégnation, vernis de protection et autres résines...

Economie

L'ancienne presse sétoise à la médiathèque

CETTE ILLUSTRé, période de 1876 à 1877

Deux anciens titres de presse, "Le Nouveau Cettois" et "Cette illustré", viennent d’être numérisés à la médiathèque et sont accessibles à tous sur l'internet.
Ces numérisations sont réalisées dans le cadre du...

» Patrimoine
Histoire de Sète

Mythes électriques

L’artiste révèle une œuvre marquante, au croisement des cultures populaires et tirée des grands mythes universels . Un travail sans compromis, riche et rugueux, noir et envoûtant.

Ce vendredi 10 février a eu lieu le vernissage de Jean Marie Picard à la chapelle du quartier haut. L’artiste, dessinateur et graveur sur bois, sétois depuis 2102 , confessait ne pas être particulièrement à l’aise micro en main surtout lorsqu’il s’agit de parler de lui. Il prenait cependant le temps de remercier "ceux qui ont rendu ce projet possible"...

» Culture/Beaux arts
expos

Les conférences au Musée Villa-Loupian

Résultat de recherche d'images pour "musee villa loupian"

 Dans le cadre du cycle "De la Narbonnaise romaine à la Septimanie wisigothique, Archéologie en Languedoc du Vème au VIIIème siècle, la prochaine conférence du Musée Villa-Loupian aura lieu le Jeudi 23 Février  à 18h30.  Christophe Pellecuer, conservateur du Patrimoine (DRAC Occitanie – Service Régional de l’Archéologie) y proposera un exposé sur le thème  intitulé : Le domaine de Loupian, le devenir d’une propriété rurale dans la Narbonnaise première du Vème siècle.
Le mois suivant, le jeudi 23 Mars 2017 : Loïc Buffat – Archéologue parlera de l' Occupation du sol dans la cité de Nîmes entre le Vème au VIIIème siècle..

» Culture / Conférences

LES THERMES DE BALARUC-LES-BAINS LANCENT LEUR SAISON THERMALE

Les Thermes de Balaruc-les-Bains ont ouvert leurs portes ce lundi 6 février 2017 pour une saison placée sous le signe de la nouveauté, avec un déploiement de l’offre de soins et une volonté toujours constante d’accompagner le patient dans le « mieux vieillir ».

Une pétition contre le harcèlement !1ère station Thermale de France depuis janvier 2015, les Thermes de Balaruc-les-Bains confirment leur succès avec plus de 52 000 curistes en 2016.
Spécialisés en Rhumatologie et Phlébologie, les Thermes de Balaruc-les-Bains séduisent toujours plus de curistes en mettant en avant des infrastructures à la pointe, une offre de soins complète, un accompagnement irréprochable et des eaux thermales parmi les plus chaudes et les plus minéralisées du Languedoc.

» Bons plans

l'Hérault fait son entrée au Salon de l'agriculture

Le Département de l’Hérault s’expose pour la première fois au Salon International de l’Agriculture à Paris, du 25 février au 5 mars, aux côtés de la Chambre d’Agriculture et d’Hérault Tourisme qui s’associent à la manifestation. Un événement de taille, pour soutenir et valoriser les filières viticoles et agricole, et vanter les spécificités et la qualité de nos produits du terroir ainsi que l’offre oenotouristique. Rendez-vous Hall 3 – B126.
Deux filières en devenir, les plantes aromatiques-médicinales et la spiruline...

» Echos/Hérault

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !