L'après Covid

Certains nous expliquent ce qu’il eût été raisonnable de faire pour éviter la crise sanitaire que nous vivons.

Ils instruisent les procès de ceux qui n’ont pas su prendre les décisions intelligentes qu’eux-mêmes auraient prises.

C’est tellement plus facile, après coup, d’être plus malin que les autres.

S’il est évident que les politiques menées pendant des années nous ont conduit à la situation présente, l’urgence n’est cependant pas de sonner l’hallali de ceux qui sont aujourd’hui aux manettes.

Cela ne peut qu’aggraver encore un peu plus la situation. La critique stérile d’une élite préoccupée avant tout de gestion, si justifiée soit-elle, ne nous avancera guère.

Les citoyens n’ont également rien à gagner des querelles politiciennes qui ne servent que des egos ou des clans. Pire, avec la sévère crise économique qui s’annonce, la pensée négative, ne peut qu’encourager un chacun pour soi mortifère et provoquer un grand bond en arrière.

 Au-delà des problèmes à régler aujourd’hui pour la simple survie, il est urgent de préparer demain et après-demain. Nos élites doivent prendre conscience que des politiques classiques de relance ne suffiront pas à éviter un irréversible déclin.

Soutenir des activités néfastes pour l’environnement ou pour la société n’aurait pas davantage de sens.

 Plus que jamais il est nécessaire de voir loin et large, de sortir du cadre de raisonnement habituel et d’imaginer des voies nouvelles susceptibles de faire advenir un futur souhaitable pour le pays.

"Libérons et organisons l’intelligence collective. Encourageons l’innovation, coûte que coûte, partout. Plutôt que d’aider ce qui ne peut que s’effondrer, favorisons la croissance des secteurs où les besoins humains restent considérables."

"Ces besoins ne sont pas ceux dictés par la production du système économique actuel. Ils concernent les éléments physiologiques fondamentaux, comme la nourriture, la santé, l’habitat et la sécurité. Ils ont aussi trait aux attentes sociales telles la considération, l'épanouissement personnel, la culture, l’éducation et tout ce qui concourt au bien-être individuel et collectif."...

Suite de l'édito du mois

Election du Maire de Balaruc-les-Bains et de ses Adjoints

Élections municipales 2020

Compte tenu des mesures sanitaires liées à l'épidémie de COVID19,
 
le conseil municipal de ce lundi 25 mai était organisé sans public. Ambiance à huis clos,
 
mais toutefois protégée par la distanciation entre les différents participants à ces élections. 

Ce conseil municipal particulier a été retransmis en direct sur le site de la mairie de Balaruc-les-Bains

où il est encore possible de le retrouver., 

Thau-Infos Balaruc-les-Bains a suivi cette élection pour vous

et ne manquera pas de vous tenir au courant des différentes commissions qui s'installeront :

 finances, travaux, social, festivités, culture, etc.

Le Maire sortant, Gérard Canovas, réélu au premier tour des Elections Municipales du 15 mars,
 
a présidé ce Premier Conseil Municipal de la nouvelle mandature à Balaruc-les-Bains.
 
"Election du Maire et des Adjoints" 
 
Il a été élu Maire parmi les membres du Conseil au suffrage absolu.
 
8 adjoints au Maire ont également été élus par 21 voix de "Balaruc-en-Mouvement" et 4 votes blancs :
 
 Geneviève Feuillassier, première adjointe, Christophe Rioust, Brigitte Lanet, Angel Fernandez, Dominique Curto, Stéphane Antignac, Dominique Serres et Didier Calas.
 

Après la lecture de la charte de l'Elu Local et des articles sur les mandats locaux,

l'hymne National a retenti pour clôturer cette manifestation. A.P...

» Echos/balaruc-les-bains

Réouverture du musée Paul Valéry le samedi 30 mai dés 9h30 ! Voici le programme

L’image contient peut-être : textePOUR FETER VOTRE RETOUR AU MUSEE ET PARTAGER LE PLAISIR DE SE REVOIR :


Sur une esquisse murale grand format de Topolino,

vous êtes invités à dire avec des mots ou un dessin votre confinement et les sentiments que vous ressentez au moment de retrouver le musée.

Un grand triptyque a été installé à l’entrée pour l’occasion afin d’exprimer le plaisir de se revoir à nouveau.

(feutres fournis avec gel hydroalcoolique)

 4 à 4 PROLONGE jusqu'au 30 août !


Pour cette quatrième édition, 4 à 4 montre les travaux de

Bashar ALHROUB (Ramallah), Cécile BORNE (Douarnenez),

Isabelle LEDUC (Montréal), Pierre-Luc POUJOL (Montpellier).

et OUVERTURE DE l'exposition !


PATRICE PALACIO, Œuvres récentes du 30 mai au 30 août


Pour cette exposition, l’artiste, dont le travail en noir et blanc questionne le rapport à l’image,

au réel et à la peinture, présente trois séries d’œuvres récentes réalisées durant l’année 2019 :

Point Plan Trait, Vide Matière Lumière, Tableaux blancs.

COVID 19 : Le musée a pris toutes les dispositions pour vous accueillir dans les meilleures conditions.

(gel hydoalcoolique à l'accueil et à différents points du musée, marquage au sol, masque conseillé)...

 

» Echos/sete

Les péniches hollandaises sur le départ

Invités d’honneur du festival méditerranéen des traditions maritimes 2020,

les bateaux Hollandais, vont prendre le large ce vendredi.

Pour terminer en beauté cet épisode singulier,

les responsables d’Escale à Sète et la Ville ont organisé mercredi soir sur le quai d’Alger,

un pot de départ en présence du consul de Hollande,

de Wolfgang Idiri, d’Annick Artaud, la présidente de l’association, et de l’adjoint au nautisme.

L’occasion de partager un moment convivial et d’échanger quelques cadeaux souvenirs,

notamment une très belle maquette de péniche réalisée par les marins hollandais et offerte à l’association.

L’occasion aussi pour le directeur d’Escale à Sète de remettre aux mariniers

les invitations officielles pour la prochaine édition 2022.

Contents de pouvoir enfin quitter le port après plusieurs mois d’immobilité forcée (certains sont à quai depuis décembre),

les Hollandais ont toutefois remercié chaleureusement leurs hôtes de leur accueil,

de leur gentillesse et de leur soutien pendant cette période délicate...

A noter pour le vendredi 29 mai 2020

Landscape, Book, House, Windmill, RoadEphéméride du 29 mai Le vendredi 29 mai : fête  des Aymard

 Aymard faisait partie d'un groupe d'inquisiteurs assassinés à Avignonet, près de Toulouse, par des sympathisants cathares le 29 mai 1242.

Le  29 mai 1346 : une loi pour protéger les forêts

Par l'ordonnance de Brunoy, en date du 29 mai 1346, le roi de France Philippe VI de Valois décide de ne plus accorder de droits d'usage dans les forêts du domaine royal.


Et le 29 mai 1953 : Hillary et Tenzing sur le Toit du monde

Le 29 mai 1953, le Néo-Zélandais Edmund Hillary et son accompagnateur népalais, le Sherpa Tenzing Norgay, sont les premiers hommes à se hisser sur le Toit du monde,

le mont Everest, 8848 mètres.
 
Lever du soleil : 5 h 59
Coucher du soleil : 21 h 27


 Ciel : soleil voilée
Vent : Est puis Grec
Températures : 19° 26

méteo marine (»)                                                               

Un plan complet pour relancer le tourisme en Occitanie

JPEG - 1.2 MoSecteur vital de l’économie régionale, le tourisme traverse des difficultés liées au confinement et à la limitation des ouvertures et déplacements. La Région Occitanie met en œuvre un plan de relance très complet pour sauver la saison 2020 tout en promouvant un tourisme authentique et durable.

 

Deuxième filière économique d’Occitanie après l’agroalimentaire et devant l’aéronautique, le tourisme fait travailler plus de 110 000 personnes. À l’arrêt durant le confinement, l’activité redémarre avec l’assouplissement des mesures sanitaires et des déplacements. Pour faire face à la crise, la Région a monté un plan d’urgence et de rebond ajoutant à un panel d’aides (subventions, prêts, avances remboursables) la promotion de l’ « Occitalité ». La Région a également fait des propositions au niveau national, comme la création d’un chèque tourisme et la gratuité des autoroutes pour permettre à̀ un maximum de Français de partir en vacances cet été.

 Le Pass Rebond Tourisme

 Les acteurs du tourisme ont accès aux outils du Plan régional d’urgence sanitaire, économique et solidaire lancé début avril et renforcé mi-mai : fonds de solidarité, fonds pour les entreprises en difficulté, fonds régional de garantie, prêt et Pass Rebond, dispositif « former plutôt que licencier ». Une version du Pass Rebond Occitanie, le « Pass Rebond Occitanie Tourisme  », concerne spécialement le secteur : un budget de 5 M€ va...

» echos

Port de Sète

Harbour Cranes, Sky, Clouds, IndustryLe port de plaisance et ses services :  au cœur de l'arc méditerranéen, le port de Sète accueille depuis des décennies de nombreux plaisanciers en centre-ville.
Le port a entamé depuis plusieurs années une métamorphose permettant une amélioration des services proposés et un accroissement des postes d'amarrage pouvant accueillir des monocoques et multicoques jusqu'à 80 mètres.

Le port de plaisance compte 1750 postes dont :

650 postes d'amarrages, 1100 anneaux dans canaux (pour les abonnés)

Jeudi 28 mai :    Odeep One, usine à eau qui produit du Gel hydro-alcoolique en énorme quantité,... Arrivées et bateaux au port le jeudi 28 mai  : Neptune Ithaki, Holstein Express,Pergamon Seaways, Sanssouci Star, Navin Vulture, Musashi, Deux Frères VI (pêche)...

port de Sète

 

 

 PROGRAMME TELE DU JOUR EN 1 CLIC

Programme du JEUDI 28 mai 2020 : https://www.programme-tv.net/

La transition écologique au cœur du plan de soutien à l’automobile

Car, Traffic, Man, Hurry, Steering Wheel

Le président de la République, Emmanuel Macron, a dévoilé ce mardi 26 mai en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, le plan de soutien à la filière automobile durement touchée par la crise du coronavirus. Ce plan prévoit plus de 8 milliards €  d’aides, d’investissements et de prêts. Objectifs : rendre l’industrie plus compétitive et décarbonée.

La filière automobile française a été frappée de plein fouet par la crise sanitaire. Les usines se sont arrêtées, les concessions sont restées fermées pendant le confinement.

En avril dernier, le secteur a connu une baisse moyenne d’activité de plus 80 %. La chute est du même ordre pour les ventes automobiles. Les prévisions actuelles du marché automobile font état d’une baisse du marché en 2020 d’au moins 20% dans le monde et de 30% en Europe.

Le gouvernement a donc décidé de soutenir la filière automobile française qui doit aussi être accompagnée pour réussir les deux révolutions technologiques les plus importantes depuis l’invention du moteur à explosion : celle du véhicule électrique et du véhicule autonome.

Pour rester une grande nation de l’automobile et produire en France les véhicules propres de demain, trois directions ont été retenues pour ce plan de soutien :

1ère direction : renouveler le parc automobile français en faveur des véhicules propres...

» echos

A Sète, les musées municipaux reprennent vie

VALYPhoto-1-18

Approuvé par la préfecture, le protocole de sécurité sanitaire mis en place par la ville de Sète sera appliqué dans tous les musées de la ville et la Chapelle du Quartier Haut. Ces lieux de culture vont rouvrir progressivement à partir de ce week-end.

Dans chaque structure, les services techniques ont travaillé d’arrache-pied à mettre en place un possible retour du public dans les meilleures conditions Une signalétique a été matérialisée au sol pour respecter la distanciation physique, du gel sera mis à disposition du public et des protections en plexiglass ont été posées sur les comptoirs d’accueil. Le personnel en salle et à l’accueil a été muni de masques et a suivi une formation aux gestes barrières. Les visiteurs sont invités à utiliser leur propre masque. Un agent d'entretien interviendra chaque jour sur les sanitaires, rampes d'escaliers et ascenseurs.

 

Le Musée Paul Valéry ouvrira ses portes le 30 mai avec une nouvelle exposition qui présente jusqu’au 30 août trois séries d’œuvres récentes de l’artiste montpelliérain Patrice Palacio réalisées durant l’année 2019 : Point Plan Trait, Vide Matière Lumière,Tableaux blancs. Une résonance en noir et blanc entre la peinture, la photo et les écrans. L’exposition 4 à 4 inaugurée en mars et qui devait prendre fin le 31 mai, est prolongée jusqu’au 30 août. Le musée pourra accueillir 100 personnes en même temps à raison de 10 personnes par salle d’exposition.

Horaires d’ouverture : 9h30 à 19h – fermeture le lundi.

 

Le MIAM ouvre ses porte le 30 mai avec la reprise de l’exposition «Mondo Dernier Cri», une rétrospective sur 26 ans d’édition Dernier Cri (plus de 400 livres, 200 estampes en sérigraphies, 5 films d’animations….), augmentée d’un panorama sur certains acteurs internationaux (ateliers, artistes) croisés par Le Dernier Cri...

» echos

Avec l'APAVH à l'adoption cette semaine, Mia, une adorable minette

ch86Capture

Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.
Ils sont ensuite proposés à l'adoption."
Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.
"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Avec l'APAVH à l'adoption cette semaine, MIA, femelle de 1 an
Contact : felinspourlautre34@gmail.com

MON HISTOIRE:

J'ai été adopté puis abandonné sans raison valable. Les gens devraient plus réfléchir avec leur tête avant de vouloir avoir un animal chez eux ! Comme quoi, l'association fait encore des erreurs sur le choix des adoptants malgré toutes les précautions prises!

C 'est une dure tâche que de choisir de bonnes personnes, sincères, réfléchies et qui n'abandonneraient pour rien au monde leurs animaux. Encore une fois, on adopte par un animal pour passer le temps ou parce que c'est mignon. C'est un vrai engagement, nous ne sommes pas des marionnettes !

MON CARACTERE: Je suis un véritable amour qui cherche les gratouilles et les caresses sans interruption! J'adore jouer sur mon arbre à chat et également partager des moments complices avec les humains que j'adore. Je me régale avec Océane ma famille d'accueil qui prend bien soin de moi.

MES BESOINS: Je peux vivre en appartement sans problème n'ayant jamais connu l'extérieur.

Je peux côtoyer des enfants avec qui je serais ravie de partager. Je suis tellement sociable...

» associations

A Poussan, le centre Covid-19 de dépistage, bien utile pour le secteur depuis une semaine

covidIMG_20200526_131930Suite à la réception le 23 mars d’un courrier de recommandation de l’ARS sur la possibilité des communes de mettre à disposition un lieu adapté à la mise en place de ce type de centre de consultation, Jacques Adgé maire de Poussan était contacté le 25 mars par le Dr Héran sur la possibilité d’avoir un lieu dédié à la mise en place de ce type de centre. Compte tenu de la situation d’alors le Maire avait répondu positivement à cette demande. Un centre de consultation Covid-19 a alors été installé au Gymanse des Baux de Poussan.

Le gymnase des Baux zone permettant l’accès au plus grand nombre de patients avec un parking à proximité était désigné. Les choses allaient s’enchaîner très vite grâce à la réactivité des agents du service technique de la ville et à la participation et aux compétences mutualisées de Sophie Benau architecte, des pompiers, de Sète Agglopôle Méditerranée, des Maires des communes concernées, de M. Giugleur adjoint à la sécurité, sous la houlette des coordinateurs du projet, le médecin Nicolas Héran, la cadre de santé Nathalie Raffort, le directeur d’établissement de transport sanitaire Henry-Paul Bonneau et de Florence Sanchez, maire adjointe en charge du dossier.

Il était rapidement  prêt à fonctionner et  pouvait recevoir 108 patients chaque jour venant des communes de Poussan, Loupian, Villeveyrac, Montbazin, Bouzigues, Gigean, Balaruc les Bains et Balaruc le vieux.

Le centre de consultation Covid-l9 qui n’a pas eu à être utilisé durant le confinement est ensuite devenu centre de test depuis le début du déconfinement. Il a été ouvert juste avant le « Pont de l’Ascension » et ce sont déjà plus de 100 personnes qui y ont été accueillis. Elles venus du secteur précité auquel est s’est rajoutée la ville de Mèze.

Depuis c’est entre 30 et 35 personnes qui sont accueillis dans ce centre Covid-19  ouvert durant près de 4 heures par jour. Il s’agit d’un centre. Aussi, si vous avez des symptômes qui ressemblent au Covid-19...

» echos

Solidarité alimentaire : la Région se mobilise pour les familles

PNG - 3.8 Mo

Pour aider les familles en difficulté, la Région lance l’opération de solidarité « Bien manger pour tous ». Elle met des produits frais et locaux à disposition des associations qui doivent faire face à une hausse des demandes.
 
Augmentation du budget d’alimentation, fermeture de la restauration collective, baisse des revenus due à une activité partielle… La crise du Covid-19 a fragilisé encore un peu plus les familles et les jeunes, les privant de l’accès une alimentation de qualité. Aux côtés des associations d’aide alimentaire [1], la Région se mobilise pour les plus démunis et lance l’opération « Bien manger pour tous ».
La Région Occitanie répond présente pour soutenir les plus fragiles en cette période difficile. Nous voulons permettre à chacun et chacune d’avoir accès à une alimentation saine, de qualité, et à nos producteurs de continuer à vivre de leur activité, déclare Carole Delga

Des produits frais d’Occitanie

Avec l’aide de la Chambre régionale d’agriculture, la Région met à disposition des associations des produits frais, achetés aux producteurs locaux, pour qu’elles les distribuent aux familles les plus démunies. Fruits, légumes, viande, fromages… Près de 30 000 familles pourront bénéficier de plusieurs distributions jusqu’à l’été.
Cette opération solidaire est destinée aux publics fragilisés accompagnés habituellement par les associations d’aide alimentaire, ainsi qu’aux familles de lycéens boursiers. Elle permettra aussi aux producteurs, pénalisés par la fermeture des restaurants, de vendre leurs productions.
 

Les associations d’aide alimentaire au cœur du dispositif

Les produits frais collectés seront distribués aux familles via les associations d’aide alimentaire avec l’appui des bénévoles. Les bénéficiaires pourront venir récupérer les dons...                                                                           

  < echos

Comme Thau-info, l'abonnement à l'infolettre est gratuit !

Facebook

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !