Montbazin

Les ondes en question

 Ce vendredi 17 mars, à la salle polyvalente de Montbazin, avait lieu une conférence-débat sur les ondes et sur leurs effets.
Le problème lié à l'antenne-relais installé sur la commune n'étant pas résolu le Collectif montbazinois qui lutte contre le site retenu pour l'implantation de cette antenne-relais d'une hauteur de 26 mètres, installée par l''opérateur Orange à proximité des habitations, notamment pour des raisons d'impacts sur la santé et l'environnement, souhaite actuellement son déplacement, afin que les effets nocifs liés aux émissions d'ondes soient limités.

L'installation est en fonctionnement, mais les citoyens qui vivent non loin de l'antenne et ceux du collectif restent mobilisés. Ils organisaient donc une grande soirée sur les ondes électromagnétiques à la salle Marcelin Albert.

Michèle Rivasi, député européenne, Europe Ecologie Les Verts et co-fondatrice du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem) et Alain Collomb, Docteur et Président de l'Association Santé Environnement Provence intervenaient durant cette soirée.

 Le Collectif souhaitait ainsi informer et sensibiliser les élus et l'ensemble des personnes intéressées, Montbazinois, habitants du Bassin de Thau, aux problèmes physiques et psychologiques que les ondes peuvent engendrer.

Comme le précise Monsieur Daloz, un membre du collectif : "Depuis la décision du Conseil municipal d'août 2015 d'autoriser Orange à installer cette antenne, de nombreuses protestations ont eu lieu et une pétition a recueilli plus de 600 signatures. Les riverains redoutent une perte de valeur de leurs biens immobiliers situés et s'interrogent au sujet de l'impact sur la santé humaine des ondes électromagnétiques d'autant que l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a préconisé dans un récent rapport de revoir les valeurs d'exposition des antennes-relais et d'éloigner les enfants des appareils tels que portables et autres tablettes."

 Alain Collomb, précisait que la multiplication des ondes était en effet nocive dans notre société et particulièrement pour les jeunes enfants qui sont moins protégés que les autres : " Il faut tenir compte des statistiques même si durant quelques années, les antennes-relais ont été oubliées. L'effet "cocktail" avec les ondes crées par l'homme, a des impacts sur la santé, principalement sur le travail, avec des dépressions, de l'anxiété, quelquefois des insomnies ou un mal à la tête persistant. Mais pour savoir si l'on est sensible il faut, si l'on a certains symptômes, passer des examens avec un protocole précis, et à Paris. Difficultés pour de nombreuses personnes à se faire soigner." Car certains pensent être élelectro-sensibles et ne le sont pas. "En fait, s'il faut limiter les ondes que ce soit chez soi, ou dans l'environnement, comme chaque personne n'a pas la même sensibilité, le mieux est de s'en éloigner même si l'on ne peut s'en passer."

Michèle Rivasi allait confirmer cette opinion durant la soirée. Le collectif souhaite donc que son appel soit entendu au niveau de l'antenne, sachant que chacun doit aussi apprendre à se protéger des ondes émises par de nombreux appareils et structures modernes qui en produisent.

 Voir aussi le Site internet du Collectif montbazinois pour une antenne-relais loin des maisons et la page Facebook

Montbazin fête le Printemps en poésie

Les 24 et 25 mars 2017 : dans le cadre du printemps des poètes, la municipalité de Montbazin organise deux soirées poétiques, le vendredi 24 mars à 19 h 30 à la salle polyvalente Marcelin Albert et le samedi 25 mars à 19 h à la Chapelle saint Pierre de Montbazin.

 

Deux poètes sont à l’honneur :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le poète et écrivain Franco Irakien Salah Al Hamdani et l’écrivain poète et photographe Isabelle Lagny

. Soirée du vendredi 24 mars à 19 h 30

MARRAKECH, à l’ombre de l’enfance Photographies et voix, Isabelle LAGNY Textes, Nicole de PONTCHARRA

Traduction en arabe et voix, Salah AL HAMDANI

Lecture et rencontre avec le public

Vendredi 24 mars à 19h30 Salle Polyvalente 34560 Montbazin

Soirée du samedi 25 mars à 19 h

CONTREJOUR AMOUREUX, lecture poétique par les auteurs, d’extraits de « Contrejour amoureux » dialogue entre Salah Al Hamdani et Isabelle Lagny, Ed. Le Nouvel Athanor – 2016.

Puis Lecture croisée de poèmes d’amour inédits ou publiés de Salah Al Hamdani et d’Isabelle Lagny.

A la suite, échange entre les poètes et le public sur la complicité dans l’écriture, la traduction à deux, l’engagement littéraire... Autour du verre de l’amitié.

Repas des Andes à Montbazin

Screen Shot 03-14-17 at 09.34 AMLe  repas des Andes à Montbazin

Avec Solidarité SEMILLA :

L’Association Saint Louis soutient depuis 9 ans l’action d’éducation et de développement du groupe Semilla créé par des paysans indiens dans les Andes équatoriennes. Les activités du groupe Semilla s’organisent sur trois axes, 1/ Un travail de découverte et de réflexion avec de nombreux jeunes pour les sensibiliser dès le plus jeune âge à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la culture indigène, notamment en organisant des colonies de vacances et des sorties de découverte, 2/ Une formation scolaire basée sur des méthodes actives. 3/ Un travail de sensibilisation à l’importance d’une agriculture biologique tant auprès des producteurs que des consommateurs. Leurs efforts dans le cadre du développement scolaire, que nous soutenons financièrement, porte aujourd’hui ses fruits : – Plusieurs jeunes ont passé brillamment le baccalauréat et ont intégré l’Université – D’autres suivent une formation professionnelle pour accéder à un emploi dans le bâtiment ou les transports. – Ils travaillent en partenariat avec un village voisin pour l’ouverture d’une autre école.

Montbazinovores

livraison du :16 mars à Montbazin de 18h45 - 19h30

Cette semaine les producteurs vous proposent la dernière livraison de l'hiver, même si le printemps montre déjà le bout de son nez, à savoir : de la crème, purée et sirop de chataîgnes, des fromages, lait et yaourts bio, du pain et fougasse bio, des pâtes bio, des fruits et légumes en conversion bio, des huitres et moules, de l'huile et tapenade, des tisanes et sirop.

Cette semaine vous pouvez commander également la viande et charcuterie de porc dont la livraison se fera le 23 mars.

Vous pouvez passer vos commandes sur le site internet : www.paniersdethau.fr

 

Un beau week-end chantant à Montbazin

A Montbazin se déroulait la 12ème édition du Week-end chantant à Montbazin ces 4 et 5 mars 2017.

C’est avec grand plaisir que 200 choristes ont pu interpréter quatre chants lors de la 12ième édition du week-end choral de l’association Bulle d’air, à la salle M. Albert de Montbazin. Jean-Marc Normand, chef de chœur régional, et Marc-André Caron, venu pour la sixième fois du Québec, ont harmonisé des chants à quatre voix, qui ont demandé aux choristes de l’exigence et beaucoup de concentration !

! Ils sont tous deux, habitués à diriger des chorales ou rassemblements de choristes, et sont reconnus pour leurs grandes compétences musicale et humaine ! C'est David Rekkab qui assurait l’accompagnement au piano cette année, pour la première fois, et ce, avec brio !

Avant le travail vocal, qui commençait dès 14h30 le samedi, l'association proposait une visite historique du village de Montbazin à une vingtaine de choristes; puis après le repas du soir et la dernière répétition, un concert privé était offert.

 Cette année, c'était le groupe « Jungle Box » . Les répétitions ont repris dès 9 heures le dimanche matin dans une belle ambiance. Un apéritif musical avec l’orgue de barbarie de zabel' et ritournelle, était offert à midi, avant le délicieux repas traiteur du délice des Princes.

Des moments très conviviaux que tous ont apprécié autant que la qualité musicale du week-end et la direction des chefs de chœur ! Le stage s’est clôturé par une sérénade que le public montbazinois a pu applaudir.

Rendez-vous est pris pour mars 2018 !

Le top à Montbazin avec K'danse

L'école de danse, K'Danse, organisait ce samedi son 9ème concours à la salle polyvalente de Montbazin dans laquelle un public nombreux était venu supporter les compétitrices tout au long de la journée.

Mesurer ses compétences dans la danse et se faire plaisir sur scène étaient à l'ordre du jour.

Un très beau spectacle riche en surprises avec le matin du Jazz en groupes et l'après-midi,  du Jazz (Solo et duo), mais aussi du Hip Hop, du classique et des créations.

De nombreuses écoles étaient représentées, la journée a donc pris un air de fête, bien sympathique.

Déviation de Montbazin (RD 5)

les travaux se poursuivent

Les travaux d’aménagement de la déviation de la RD 5 à l’Ouest de Montbazin se poursuivent. Après la mise en service du carrefour giratoire à l’extrémité du tracé en mars 2016, les travaux d’ouvrages d’art  ont débuté.
Trois nouveaux ouvrages seront réalisés, deux pour le rétablissement des chemins ruraux n°32 dit « Cami d’Antonègre » et 21 dit « de la garrigue », ainsi qu’un troisième pour assurer la transparence hydraulique de l’infrastructure au niveau de la combe de la Baume. Ces travaux ont débuté au mois de février 2017 pour une durée de 8 mois. Ils nécessiteront la mise en place de déviations pour maintenir les liaisons avec le centre-ville de Montbazin. Ainsi le CR32 sera dévié via le chemin des Moulières et le giratoire de la RD5 durant une période d’environ 4 mois. La construction de ces ouvrages sera suivie par les travaux des terrassements et chaussées finalisant ainsi la déviation ainsi que la piste cyclable qui la longe.
La mise en service est programmée pour le deuxième semestre 2018.

Quelques chiffres

  • 1,8 km : longueur de l’aménagement
  • Durée totale des travaux : 18 mois
  • Coût des travaux d’ouvrages d’art : 1 M€ TTC
  • Coût des travaux de terrassements-assainissement-chaussées : 4,5 M€ TTC
  • Financement : 100 % Département

Dans le cadre de sa démarche « route durable », le Département applique le management environnemental sur les chantiers routiers, en prenant en compte la préservation des milieux naturels. Monsieur Morgo a attiré l’attention sur le fait les que travaux pourraient perturber les vendanges 2017.

Montbazin : garder espoir dans l'avenir

Ce vendredi 20 janvier avait lieu à Montbazin, la cérémonie des vœux à la population. Laure Tondon, Maire de Montbazin, le Conseil Municipal ainsi que ne nombreux élus étaient présents pour l'occasion. On notait entre autres la présence de François Commeinhes, Maire de Sète, et d'André Lubrano, Conseiller régional, du Conseil Départemental, ainsi que de la gendarmerie et du corps des sapeurs pompiers, toujours présents en cette occasion. Suite à un douloureux événement, un certain nombre d'élus furent excusés.

Laure Tondon, après de sincères remerciements et devant un public venu nombreux pour l'occasion, ne manquait pas de rappeler la volonté de tous, en ces temps particuliers, de refuser le repli sur soi, et d'aller de l'avant ensemble dans la confiance et l'espérance.

Les actions réalisées par tous, ainsi que celles en cours et à venir furent également énumérées. En effet, tous les acteurs, qu'ils soient directs ou indirects, ont une importance primordiale dans la vie de la commune : Élus, bénévoles, employés, artisans, commerçants et tous les habitants par leurs actions quotidiennes ont leur part de responsabilité dans le bon déroulement de la vie quotidienne et le développement de la commune. Concernant la CABT, c'est Lucien LABIT qui représentera la commune de Montbazin, avec pour objectif de construire ensemble un territoire de clarté et d'équité, tant pour le Sud que pour le Nord du Bassin de Thau. Un tissu associatif très dense à Montbazin : solidarité, action et engagement ont permis et permettent chaque année, la réalisation de nombreuses actions et le renouvellement d'évènements devenus incontournables, sportifs et culturels.

Avec une population en hausse (3054 habitants au 1er Janvier), et une baisse des dotations, la commune se fragilise pourtant, et certains projets doivent être revus. Pour autant, pas question de baisser les bras.

Le PLU se substituera au POS, et de nombreuses autres actions et résolutions continueront leur cours en 2017 : développement de l'agriculture, mise aux normes des bâtiments publics pour l'accessibilité, poursuite de la réfection de l'éclairage, travaux de chaussée, entretien de la Vène, programme Vert demain avec le SMBT, circulation dans le village, aménagement hydraulique aux écoles, patrimoine, sécurité, gestion des incivilités...

Laure Tondon termina ses vœux par des hommages bien mérités à Bernard Baraillé et son article « Les braves gens » ainsi qu'à tous les jeunes sportifs, ambassadeurs et sapeurs Pompiers Montbazinois, avant de souhaiter à tous et à toutes une bonne et heureuse année 2017.

Ciné Montbazin : Demain tout commence

Lundi 6 février à 20h à la salle polyvalente, un film de Hugo Gelin avec Omar Sy.

Demain tout commence (2016)

Résumé
Se déroulant dans le sud de la France, "Demain tout commence" est une comédie familiale dont le héros s'appelle Samuel. C'est un célibataire insouciant qui passe ses jours près de la mer à profiter du soleil. Il a un petit boulot mais il en fait le moins possible. Il est entouré des gens qui comptent pour lui mais il fait en sorte de n'avoir aucune relation profonde avec eux. Un jour débarque une de ses anciennes maitresses qui lui laisse un cadeau : un bébé dont il serait le père ! Samuel doit alors s'occuper de Gloria mais il est bien décidé à retrouver sa maman, ne sachant pas du tout prendre soin d'un enfant. Comme sa recherche est infructueuse, il finit par adopter la petite fille. 8 ans plus tard, la mère revient. Elle veut la garde de Gloria. Le film est réalisé par Hugo Gélin qui a signé "Comme des frères". Au casting, Omar Sy vu en 2015 dans "Jurassic World" et "À vif !" et Clémence Poésy alias Fleur Delacour dans la saga "Harry Potter".

9ème concours de danse de Montbazin

L'association K Danse organise son concours de danse annuel les 25 et 26 février 2017. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 20 janvier 2017. Ce concours est ouvert à tous: les danseurs et danseuses sont appelés à se mesurer dans les catégories Jazz, classique, Hip-Hop / danses urbaines, autre styles et création élèves, catégorie rare dans les concours mais passionnante pour les danseurs ! Pour plus d'information, contacter Joanna au 06.85.65.04.82 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

logo kdanse.gifest une association basée à Montbazin qui compte environ 130 adhérents et propose des cours de danse modern'jazz, néo-classique, afro-jazz, Barre à terre et Danse Loisir. Les cours sont dispensés par Florence Roudil et Laura Lassalle.

MontbaZine Jazz Festival : Boby Groove

Ce samedi 19 novembre, en soirée, à la salle polyvalente Marcelin Albert de Montbazin se jouait un bel acte du MontbaZine Jazz Festival avec Boby Groove et les Grandes Gueules ou plutôt les Fines Bouches, un quatuor jouant et chantant sans instruments de musique et faisant honneur à Pézenas et à son Boby Lapointe avec les nombreuses chansons célèbres de ce Prince des calembours et des contrepèteries : la peinture à l`huile, Framboise, Sentimental bourreau, Aragon et Castille...

 Présentées par www.MontbaZine.com avec le partenariat de la Mairie et la MJC de Montbazin, avec une apparente désinvolture, les Grandes Gueules nous faisaient redécouvrir tout au long d`une suite musicale ébouriffante nimbée d'une poésie proche de l'enfance des compositions dont certaines resteront dans l'histoire.

Mais il ne fallait pas se tromper, quel travail ! Sans musique enregistrée, tandis qu'ils utilisaient leur voix pour chanter, en canon, en duo, ou à plusieurs, ils étaient capable de créer un maximum de sons avec leur bouche, de les associer, de créer des mélodies, de reproduire les sonorités de certains instruments et le tout en jouant avec les sons, les rythmes, pour s'approcher du Gospel, du Jazz et d'autres tendances.

Toujours avec beaucoup d'humour et avec décontraction mais aussi avec de la sensibilité... Boby Lapointe aurait été fier des interprétations qui ont entraîné les spectateurs ans une euphorie sonore et des arrangements dans lesquels, en plus, la poésie trouvait sa place. Une soirée qui décoiffait mais qui fut bien rafraîchissante.